Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > International > Raul Castro à l’Elysée. Marco Rubio à la Maison Blanche : Tous (...)

Raul Castro à l’Elysée. Marco Rubio à la Maison Blanche : Tous chocolats ?

Raul Castro dîne à l’Elysée. Marco Rubio s’attaque à la Maison-Blanche. Le clown Chocolat crève les écrans. Décidément, Cuba est dans la place ! Quoi de plus normal ? L’a-normal était, est, son isolement, son absence de la scène internationale.

A lire dans le blogodo, le blog de Pierre Thivolet

Raul Castro dîne à l’Elysée. Marco Rubio s’attaque à la Maison-Blanche. Le clown Chocolat crève les écrans. Décidément, Cuba est dans la place !
 
Raul Castro dîne à l’Elysée : C’est le symbole de la fin d’une époque, la chronique annoncée de la fin d’un régime ou plus exactement de la dictature d’un pouvoir archaïque, celui d’une famille, d’un clan, d’une oligarchie militaro-politico-révolutionnaire qui a mis Cuba sous cloche depuis un demi siècle. Il faut être Mélenchon pour croire encore qu’il existe une Révolution à Cuba (comme au Venezuela, d’ailleurs). L’abus de cigares ou de mojitos ne justifie pas tous les aveuglements.
 
Au même moment, dans la course à la Maison-Blanche, Marco Rubio est en train de percer, côté républicain. (Comme nous l’avions prévu il y a plus d’un an dans le blogodo). Marco Rubio, un sémillant sénateur de Floride, d’origine cubaine …. Il pourrait être le prochain locataire de la Maison-Blanche, ce qui serait la aussi tout un symbole : Les latinos sont la « minorité » la plus nombreuse aux Etats-Unis, bien avant les noirs. Ils devraient former le 1/3 de la population vers 2050…
 
Beaucoup d’entre eux sont conservateurs, certains même ultraconservateurs. Ils ont grandi dans la haine du régime communiste de Cuba, avec une envie de revanche mêlée de nostalgie du paradis perdu.
 
Quand Cuba s’ouvrira vraiment, c’est-à-dire quand les Castro disparaîtront, ce qui quelque soit leur secret de longévité (le fameux régime cubain : cigare, rhum et petites pépés, LOL !), ne saurait tarder, ce sera un raz de marée. Les anciens émigrés arriveront avec beaucoup d’arrogance, les poches pleines de dollars pour faire une razzia sur toutes les richesses immobilières, touristiques, agricoles de l’île. Que pourront faire les cubains de Cuba, avec leurs salaires moyens oscillant entre 20 et 60 $ ? Que se passera-t-il quand les anciens propriétaires d’une belle villa de Vedado ou de Jibacoa viendront réclamer leur bien aux familles qui les occupent depuis 50 ans ?
 
Ce sera la bataille du pot de fer contre le pot de terre. Il y a un précédent : C’est celui de l’ancienne RDA, l’Allemagne de l’Est au moment de l’unification de l’Allemagne. Malgré la mise en place d’une Agence chargée de gérer tous les biens de l’Etat est-allemand, les propriétés collectives, de permettre des procédures devant les Tribunaux pour trancher les conflits, beaucoup d’allemands de l’Est ont eu le sentiment qu’ils ne pesaient pas lourd face à leur compatriotes de l’Ouest et leurs « Deutschmarks »…
 
A Cuba cela risque d’être pire, et bien plus violent. Car reparaîtront également des tensions, des fractures passées sous le silence de la supercherie révolutionnaire ; Comme le racisme. On l’oublie souvent, Cuba est le dernier pays avec le Brésil à avoir aboli l’esclavage : 1886 !
Et c’est là où l’histoire du clown Chocolat raconté par le film avec Omar Sy et James Thiérrée, télescope celle des Rubio et des Castro. Au moment où Rafel Padilla, esclave cubain, s’enfuyait vers l’Europe puis la France, commençait une carrière de clown, atteignait une célébrité certes ambiguë à cause du racisme avant de sombrer dans l’oubli, au même moment à Cuba, ses cousins étaient encore esclaves sur les plantations de grands propriétaires. Comme le père des Castro qui lui, avait fait le voyage en sens inverse, émigrant d’Espagne, de Galice ( la même région d’ailleurs que l’ancien dictateur Franco ), pour venir faire fortune à Cuba, sur le dos des esclaves.
 
Au cinéma, en politique, en relations internationales, Cuba est de retour. Quoi de plus normal ?
 
L’a-normal était, est, son isolement, son absence de la scène internationale.
 
Car Cuba est la plus grande, peut-être même la plus belle île de la Caraïbe, un des plus beaux pays d’Amérique Latine. Et à moins de 200 kilomètres des côtes de Floride. Si loin de Dieu, si près des Etats-Unis, comme disent les mexicains ! Et il faut se souvenir que jusqu’à la Révolution cubaine, malgré la dictature d’un Batista qui ne fût pas toujours un dictateur, mais avant, le premier Président non-blanc du pays, le premier à faire participer les communistes à son gouvernement, Cuba était le pays le plus développé, le plus riche, de toute la Caraïbe, et de toute l’Amérique Latine, avec une presse variée, des classes moyennes éduquées.
 
Décidément, les Castro auront fait « chocolat » les cubains, au sens figuré de cette expression qui remonte… à la France du clown Chocolat. Etre chocolat, être floué, trompé…
 
A lire le blogodo, le blog de Pierre Thivolet

Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Massada Massada 5 février 08:31

    MARCO Rubio et non Mario Rubio smiley





    • L'enfoiré L’enfoiré 6 février 15:43

      @Massada,


      Lapsus lingua



    • chapoutier 5 février 09:02

      une oligarchie militaro-politico-révolutionnaire qui a mis Cuba sous cloche depuis un demi siècle

      c’est vrai que l’ oligarchie militaro-politico-révolutionnaire étasunienne a mis Cuba sous cloche depuis un demi siècle....
      mais non, les méchants cubains castristes sont coupables et responsables et les gentils américains ne sont pas les organisateurs de l’embargo.


      • zygzornifle zygzornifle 5 février 09:45

        bientôt une ambassade Daesh et le tapis rouge, on l’a bien fait pour « Gangster Arafats » le terroriste .... ....


        • Michel Maugis Michel Maugis 5 février 17:38

          Pôvre type !!


          • asterix asterix 5 février 23:33

            @Michel Maugis
             Vous n’avez que cela comme injure à la bouche ? Votre passage à la police pour injures caractérisées et accusations fantaisistes vous auraient-ils calmé ?
            Pour une fois qu’un rédacteur dit la vérité sur Cuba, vous devez vous sentir bien seul dans vos certitudes imbéciles.
            Je me trompe ?


          • asterix asterix 5 février 23:38

            @Michel Maugis

            Vous n’avez que cela comme injures à la bouche ? Votre passage à la police pour accusations fantaisistes envers d’autres intervenants vous auraient-ils calmé ?
            Il est normal que, lorsque pour une fois, un rédacteur parvient à passer la modération pour dire autre chose que des mensonges sur Cuba, vous en restiez sans voix.
            Dormez bien et continuez à prendre vos calmants, surtout celui du soir !


          • L'enfoiré L’enfoiré 6 février 19:08

            Marco Rubio et Ted Cruz ont des liens familiaux avec Cuba.

            Ce dernier est né au Canada mais il a un père cubain.
            Donald Trump pourrait un jour revenir sur ce point... pas à son avantage
            Le prochain président pourrait très bien être d’origine hispanique.
            Depuis 2010, les latinos sont devenus la première minorité ethnique des States.  

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Pierre Thivolet


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès