Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Refroidissement des relations américano-saoudiennes et rapprochement avec (...)

Refroidissement des relations américano-saoudiennes et rapprochement avec l’Iran

On ne peut manquer de relier les évolutions du conflit Syrien avec l'amélioration des relations Américano-Iranienne et, au contraire, la dégradation des relations avec les Saoudiens.

Le réchauffement des relations avec l'Iran a commencé avec l'élection en Juin 2013 d'Hassan Rohani à la présidence. Présenté comme un modéré, il a été élu sur un programme de rapprochement avec les occidentaux et surtout sur un allégement des sanctions économiques qui pèsent très lourd.

En octobre 2013, l'Arabie Saoudite, élue au conseil de sécurité de l'ONU, refuse le siège qui lui est offert, manifestant ainsi sa mauvaise humeur face au rapprochement des USA et de l'Iran et parle de "prendre ses distances" avec Assignation.

Début décembre les sanctions Iranienne sont d'ailleurs allégées suite à l'accord sur le nucléaire iranien et malgré les critiques d'Israël et la mauvaise humeur des Saoudiens.

Cet accord de réaction israelo-saoudien est à ce point surprenant que certains commentateurs ne se privent pas d'extrapoler un possible axe contre l'Iran piloté par Israël, d'autant que c'était le discours que tenait le ministre syrien des Affaires étrangères Walid al-Moallem quelques semaines plus tôt, accusant les puissances régionales : Arabie saoudite, Qatar et Turquie, de soutenir un complot fomenté par Israël pour détruire la Syrie.(1)

Si donc nous constatons un net refroidissement des relations Américano-Saoudienne, on peut penser que les raisons en sont multiples :


- d'une part, le rôle des Saoudiens dans le financement de l'Islam radical et notamment dans celui de l'Islam djihadiste a probablement joué. J'ai toujours pensé que ces financements ont consisté, pour l'Arabie Saoudite, en une forme de redirection de sa promotion de l'Islam rigoriste manifesté involontairement lors du 11 septembre qui fut une forme de "bavure" en s'attaquant à la main qui la nourissait. Aujourd'hui, l'Arabie Saoudite est beaucoup plus attenttive à ce que ses financements n'atteignent pas les USA.


- d'autre part, il est clair que les Américains ont décidé de ne plus baser leurs relations énergétiques sur une seule alliance. Le développement du gaz de schiste américain mais aussi le réchauffement des relations avec l'Iran et ses réserves de gaz et de pétrole en font partie.


- Enfin, l'Iran, avec ses 80 millions d'habitants, ses revenus énergétiques et surtout avec un blocus économique depuis 34 ans s'avère être un formidable marché potentiel.

(1) D'où les commentaires un peu délirants qu'on commence a observer parlant d'un axe "wahhabite sioniste".


Moyenne des avis sur cet article :  2.23/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Henri Diacono alias Henri François 9 décembre 2013 10:45

    A l’auteur,
    Et si ce n’était qu’un léger froid de façade identique à celui - de façade toujours - opposé à Israël ?
    Selon vous pourquoi donc les Etats Unis déclarent - en catimini - tout d’abord que les « négociations avec les iraniens ne peuvent se poursuivre... sans la présence d’une puissance militaire forte » !!! Et d’autre part qu’ils ont décidé de maintenir 35.000 militaires dans le « Golfe » donc autour et dans l’Arabie Saoudite et toute la péninsule ?
    On oublie trop souvent que la politique est une démarche de « faux culs ».
    Tout comme le Président du Gouvernement actuel d’Israël qui prétend ne pouvoir se déplacer en Afrique du Sud pour représenter son pays aux obsèques de Nelson Mandela en raison...du coût financier d’un tel déplacement !
    Et que le nôtre par « souci républicain » invite son prédécesseur à l’accompagner pour les dites cérémonies... mais sans sa présence dans l’avion présidentiel !
     Des faux culs qui prennent leurs peuples pour des benêts.
    Dans le fond ils n’ont pas tort car les benêts pullulent...


    • claude-michel claude-michel 9 décembre 2013 10:54

      Tout est dit dans le titre....+


      • Valas Valas 9 décembre 2013 10:58

        J’ai toujours pensé que ces financements ont consisté, pour l’Arabie Saoudite, en une forme de redirection de sa promotion de l’Islam rigoriste manifesté involontairement lors du 11 septembre qui fut une forme de « bavure » en s’attaquant à la main qui la nourissait.

        De quoi parlez vous ? De la démolition de 3 batiments à New York le 11 septembre 2001 ? Par des barbus en mobylettes qui auraient jeté un passeport d’un des 2 avions de lignes écrasés en haut d’une de ces tours après avoir effectués des manoeuvres hallucinantes sans louper leurs cibles ??? L’arabie Saoudite aurait joué un rôle financier dans les actions du Mossad conjointement avec une faction interne de la CIA ? Ces sujets sont extrèmement sensibles !
        Votre article est complètement incomplet, hasardeux et illusoire !


        • blablablietblabla blablablietblabla 9 décembre 2013 14:56

          Ha super j’aime bien le chat avec le laser pas mal pas mal !


        • lionel 9 décembre 2013 11:14

          Monsieur,

          Voici un peu de lecture comme vous avez l’air un homme curieux et ouvert d’esprit :

          http://www.sott.net/article/269784-Conspiracy-theorists-sane-and-government-dupes-crazy-hostile-according-to-recent-studies


          • ahtupic ahtupic 9 décembre 2013 13:47

            Sous Sarkozy, les ricmols ont réussi à faire arrêter le marché des automobiles Peugeot avec l’Iran, sous prétexte d’embargo . Ensuite c’est GM qui a pris la place. Le nain incompétent a été remplacé par Flamby, aussi incompétent, le boutefeu prêt à faire la guerre partout où les USA le désire. Paraît que le nain et Flamby vont partir ensemble dans l’avion présidentiel pour verser une larme de crocodile aux obsèques de Mandela et pour Flamby pisser sa goutte. J’espère de tout coeur que cet avion va se planter. Ca nous ferait deux larbins de moins, trois si Fabius y est..


            • Luc le Raz Luc le Raz 9 décembre 2013 14:39

              C’est hors sujet mais votre post demande une rectif. « Paraît que le nain et Flamby vont partir ensemble dans l’avion présidentiel » Non, non. Sharkozy a refusé l’offre. Ils emprunteront chacun un falcon. Le 2ème, celui de l’ex, au frais des con-tribuables bien entendu. Il paraîtrait que cela l’aurait fichu mal dans le tableau pour sa candidature en 2017.  smiley


            • ahtupic ahtupic 9 décembre 2013 18:34

              Bien sûr, il faut faire des économies à tout prix. Alors si seulement, les deux avions tombaient.


            • blablablietblabla blablablietblabla 9 décembre 2013 15:07

              Bonjour, je suis tout à fait d’accord avec l’article.

              Contrairement à ce que pensent les musulmans l’Arabie Séoudite est le problème,y a qu’à aller faire un tour en Afrique du Nord pour se rendre compte des accoutrements hommes et femmes .

              Ils ont propagé leur idéologie fascisante sur toute la planète à coup de pétro-dollars et ils sont entrain de réussir au Maghreb ,Maroc ,Tunisie ,Algérie ,d’ailleurs même en France quand on voit le nombre de jihadistes français d’origine arabe qui ont été en Syrie c’est assez inquiétant !    

              • Henri Diacono alias Henri François 9 décembre 2013 16:06

                Bien sûr « blablabla.... » que l’Arabie Saoudite est un problème, mais elle ne le serait plus si les Etats Unis et l’Occident en général ne jouaient pas les protecteurs à son égard. A moins qu’elle ne fasse leur jeu et serve leur politique étrangère.
                Quant à l’Afrique du Nord ou du moins Tunisie et Algérie (je n’ose pas me prononcer sur le Maroc) sachez que les autochtones dans leur majorité ne succomberont jamais « aux sirènes venues du wahhabisme ». En outre, prétendre que le danger est même en France dès lors que plusieurs dizaines de djihadistes français (jeunes écervelés pour la plupart et qui ne sont pas tous d’origine arabe) soit une menace pour une population de 65 millions d’âmes est allé un peu vite en besogne n’est ce pas ? 


              • blablablietblabla blablablietblabla 9 décembre 2013 16:21

                Allez dans certaines cités vous risquez d’etre surpris,c’est Bernadette Soubyrou partout on dirait qu’ils ont vu « allah » en personne.


                C’est pas pour rien que le Quatar à approché les banlieue ,il a trouvé le terrain fertile et bien fertile même ! 

              • agent orange agent orange 9 décembre 2013 17:33

                J’ai toujours pensé que ces financements ont consisté, pour l’Arabie Saoudite, en une forme de redirection de sa promotion de l’Islam rigoriste manifesté involontairement lors du 11 septembre qui fut une forme de « bavure » en s’attaquant à la main qui la nourissait.

                L’auteur, j’espère que vos sondages sont un peu plus sérieux que l’ânerie ci-dessus.


                • Massada Massada 9 décembre 2013 17:47

                  Les arabes n’aiment pas les américains, ils vont adorer les chinois 

                  Avec les chinois les bédouins marcheront à la baguette. smiley


                  • Gérard Dahan Gérard Dahan 11 décembre 2013 16:06

                    Merci de vos réactions et désolé des « remplacements » de mots par le correcteur et des formulations approximatives.
                    Quelques réponses :

                    @ Henri Diacono :
                    - Il est possible qu’il s’agisse d’une évolution de façade, les « déclarations » peuvent souvent servir à « tester » une position avant de véritablement l’adopter. J’ai personnellement tendance à penser que nous assistons au désenclavement progressif de l’Iran, l’attraction des « marchés » permet d’être moins regardant en matière de politique.
                    Ce que vous nommez « une démarche de faux culs » s’appelle également la diplomatie c’est-à-dire le fait d’adapter son discours à son interlocuteur.
                    Sur votre autre remarque, loin de moi l’idée d’affirmer que la France est « noyée » sous les djihadistes, mais, il est pour moi évident que la communauté musulmane Française est l’objet depuis plusieurs années d’une pression importante qui s’exerce :
                    - A travers les chaines satellites musulmanes
                    - A travers ses institutions représentatives Française
                    - Dans bon nombre de mosquées et les centres de formation des imams.
                    Sur ce sujet, je vous invite à lire mon précédent article sur la stratégie des Frères Musulmans.

                    @ Valas et Agent Orange :
                    Je reconnais que ma phrase est mal formulée, je vais essayer de mieux m’expliquer.
                    Vous n’ignorez pas que depuis la création de l’Arabie Saoudite en 1924, les USA sont le garant militaire de la stabilité de la domination des Saouds.
                    Cependant, l’Arabie Saoudite a considérablement financé les mouvements djihadistes et notamment avant le 11 septembre 2001. Sur 19 Pirates identifiés, 15 étaient Saoudiens, ce qui lui a valu non seulement nombre de suspicions, mais également une tension certaine avec son protecteur.

                    Dès lors, après le 11 septembre, l’Arabie Saoudite, a été beaucoup plus vigilante sur les bénéficiaires de ses largesses et sur leur utilisation :
                    - Les manuels scolaires Saoudiens ont été révisés et des passages encourageant le djihad et pourfendant les impies ont été supprimés.
                    - de 2003 à 2006, on a assisté à une vague d’attentats d’Al Qaida, mais le réseau terroriste a été durement combattu par les Saoudiens.
                    - Ils ont après 2006 mis en place un programme réhabilitation des extrémistes arrêtés dans le royaume ou à l’étranger.
                    - En avril 2010, une conférence rassemblant des oulémas du monde entier à Médine a dénoncé « le terrorisme » et appelé les extrémistes à abandonner la violence.

                    Bref, le 11 septembre 2011 a été perçu par l’Arabie Saoudite comme un évènement menaçant sa propre stabilité politique et depuis, celle-ci s’est « redirigée » vers le Salafisme c’est-à-dire vers une version « en principe » non politique de l’Islam radical.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès