Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > République Tchèque : la guerre cognitive en marche

République Tchèque : la guerre cognitive en marche

 

Commençons par souhaiter une joyeuse fête nationale1 à nos amis Tchèques, qui célèbrent aujourd'hui la proclamation de la « Première République » tchécoslovaque en 1918, consécutive à la chute de l'Empire Austro-hongrois.

 

Pendant que ses citoyens font la chouille, Prague n'est pas en reste dans la guerre médiatique féroce que se livrent Occidentaux et Russes, chose compréhensible pour ce pays d'Europe centrale dont la devise nationale est « la vérité vainc » (Pravda vítězí) ! Le gouvernement tchèque a l'intention de lutter contre l'emprise des médias russes ou russophiles sur sa population2. Le ministre de l'Intérieur Milan Chovanec, qui estime qu'un Tchèque sur quatre « visite les sites internet exposant le point de vue de Moscou », va ainsi mettre en place dans ses services une unité de 20 personnes chargées de contrer la propagande russe.

 

La guerre médiatique ou informationnelle3 est une composante majeure des rapports de force interétatiques. Aussi, il est tout à fait normal et légitime qu'un État digne de ce nom se prémunisse contre l'influence de puissances étrangères - dont la Russie de Poutine - au sein de sa population. Mais encore faudrait-il qu'il applique ce principe sans discrimination... Quid des propagandes de l'UE et des États-Unis, au moins aussi fortes, en République Tchèque ? Ne parlons même pas du soft power véhiculé par les industries culturelles US, ô combien triomphantes dans cette région du monde.

 

Bref, à l'heure où en France la russophobie bat son plein et conduit certains journalistes à voir des agents de Moscou un peu partout, on ose espérer que cette initiative tchèque n'est que l'expression d'une stratégie de souveraineté bien comprise, sans aucun parrainage des oncles Obama et Juncker...
 

Dobrý den, dobří lidé !

 

3https://www.youtube.com/watch?v=wtuKz2BlplA (conférence de Christian Harbulot, président de l’École de Guerre Économique sur la guerre informationnelle)

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.83/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • gogoRat gogoRat 31 octobre 09:43

    Remarque intéressante :
    « La guerre médiatique ou informationnelle est une composante majeure des rapports de force interétatiques. »
     
     Mais alors, forts de cette conscience, ne devons-nous pas nous demander de quelle propagande relève ce procès d’intention d’une « russophobie qui battrait son plein en France » !!
     


    • La centrale à idées La centrale à idées 31 octobre 10:21

      @gogoRat
      « (...) de quelle propagande relève ce procès d’intention d’une »russophobie qui battrait son plein en France«  !! ». Soyez un peu plus clair, qu’entendez-vous par là ?


    • Harry Stotte 31 octobre 10:17

      «  Aussi, il est tout à fait normal et légitime qu’un État digne de ce nom se prémunisse contre l’influence de puissances étrangères - dont la Russie de Poutine - au sein de sa population. »



      Mais est-ce qu’un Etat qui s’est lui-même assujetti à une instance supranationale, l’U.E., mérite la qualification de « digne de ce nom » ?


      Personnellement, je ne le pense pas.

      • La centrale à idées La centrale à idées 31 octobre 10:26

        @Harry Stotte

        Oui, c’est bien ce qui est dit dans l’article en filigrane : un Etat comme la République Tchèque, membre de l’UE et sous paravent otanien, pourra lutter contre l’influence russe mais pour ce qui est de l’influence anglo-saxonne, il faudra repasser. En somme, un État « digne de ce nom » discute avec tous les autres sans se laisser dicter ses volontés.


      • V_Parlier V_Parlier 31 octobre 23:39

        @La centrale à idées
        Mais j’aurais aimé que vous le fassiez sentir aussi clairement dans votre conclusion que dans ce commentaire.


      • La centrale à idées La centrale à idées 1er novembre 23:43

        @V_Parlier
        C’est pour préciser des aspects parfois ambigus des articles qu’existent les commentaires. Si vous voulez cerner plus clairement notre positionnement, je vous invite à lire d’autres articles de votre blog. Bien à vous.


      • La centrale à idées La centrale à idées 1er novembre 23:44

        @La centrale à idées
        de notre blog*


      • Jelena Jelena 31 octobre 11:01

        >> Le gouvernement tchèque a l’intention de lutter contre l’emprise des médias russes
         
        J’ai un doute que ce soit une initiative du gouvernement, car Zeman n’est pas réputé pour être russophobe.


        • yapamordom 2 novembre 13:41

          @Jelena

          Zeman n’est pas au gouvernement, mais président de la République


        • alinea alinea 31 octobre 12:33

          Alors la mondialisation vue par l’occident, c’est : on passe le fric, on passe les esclaves, mais pas les faits, les informations, les idées ?
          Et du côté russe, ont-ils besoin d’interdire les médias occidentaux ?
          Et pourquoi toujours parler de propagande comme un fait acquis ? Au point où nous en sommes, je pense que la propagande réelle est celle qui véhiculent les mensonges car, si les vérités servent certains, et qu’ils en usent, peut-on dire que le réel est propagande ?


          • Rincevent Rincevent 31 octobre 17:39

            à l’heure où en France la russophobie bat son plein… Ce n’est rien de le dire, nos mass-médias en font des tonnes ! A tel point que ça a fini par me pousser à aller voir « en face » pour obtenir autre chose que des copiés-collés otaniens et je ne suis pas le seul. Sputnik ou Les Crises, par exemple, semblent de plus en plus fréquentés.


            • captain beefheart 31 octobre 18:40

              Bonjour l’auteur,

              des nouvelles intéressantes.Permettez-moi d’y rajouter un petit cocorico de coquelet vosgien d’importation:la proclamation de la République Tchecoslovaque s’est faite le 30 juin 1918 à Darney,petit village de la Vôge,département des Vosges,et a été reconnu par le président Raymond Poincaré.
               
              http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=88124_1

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès