Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Royaume (pas très uni) cherche devise

Royaume (pas très uni) cherche devise

Soucieux de se démarquer de son prédécesseur, le Premier ministre britannique Gordon Brown a pris une résolution singulière pour la nouvelle année : donner au Royaume-Uni une devise reflétant son identité. Une proposition qui a suscité un tollé médiatique à un moment où les Britanniques ont bien d’autres préoccupations.

M. Sarkozy n’est pas le seul à être préoccupé par les questions de “civilisation” ces temps-ci. Outre-Manche, le nouveau Premier ministre a ému l’opinion publique en annonçant, il y a quelques jours, son désir de pourvoir le pays d’une devise incarnant les valeurs britanniques. Loin de faire l’unanimité, cette proposition a donné lieu à de nombreuses réactions dans la presse, notamment à un concours lancé par le journal The Times auquel ont participé plus d’un millier de personnes et dont voici quelques perles :

- May contain nuts (jeu de mots : nuts signifie “noix” et “fou” : peut contenir des fous)

- We Apologize for the Inconvenience (veuillez nous excuser pour les désagréments)

- At Least We’re Not French (au moins nous ne sommes pas Français)

- At Least We’re Not American (au moins nous ne sommes pas Américains)

- Britain is great without a motto (la Bretagne est grande même sans devise)

- Let’s discuss it down the pub (parlons-en autour d’une bière, littéralement : allons en parler au pub)

- Once Mighty Empire, Slightly Used (formulation de petite annonce : Empire jadis puissant, légèrement usé)

- Dentistry is not our forte (la médecine dentaire n’est pas notre point fort)

- Dipso, Fatso, Bingo, Asbo, Tesco (soulards, gros lards, bingo, Etat policier, supermarchés - l’ASBO est un dispositif pour sanctionner les délinquants et Tesco est la plus grande chaîne de supermarchés en Grande-Bretagne)

- Smile, you’re on CCTV (souriez vous êtes filmés, littéralement : souriez vous êtes sous vidéosurveillance)

- Land of the... everyone, really (le pays de... tout le monde, en fait)

- Mind your own business ! (mêlez-vous de ce qui vous regarde !)

- Britain, the birthplace of freedom (la Grande-Bretagne, lieu de naissance de la liberté)

Le grand gagnant du concours choisi par plus de 20 % des lecteurs fut “No motto please, we’re British” (pas de devise s’il vous plaît, nous sommes Britanniques).

Alors que M. Brown cherche encore à prendre ses marques et à se distinguer de son prédécesseur, cette tentative de redéfinition identitaire ferait presque oublier que le Royaume-Uni a déjà une devise : “Dieu et mon droit“. Classe et sobre, certes, mais pas très British puisqu’elle est en français (comme la célèbre devise du souverain “Honni soit qui mal y pense“). Par ailleurs cette initiative n’est pas sans rappeler celle de son prédécesseur qui s’était approprié en 1997 le slogan "Cool Britannia", pied de nez au vieil hymne impérial/colonial “Rule Britannia“. Comme quoi, faute d’innovation, le Premier ministre britannique aura au moins fait preuve d’un profond sens du recyclage.


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Jacques 29 janvier 2008 12:15

    Pendant un moment j’ai cru que la Grande Bretagne voulait passer à l’Euro !


    • non666 non666 29 janvier 2008 15:07

      La langue des godons, c’est 60% de vocabulaire germanique, 30 % de vocabulaire français et 10% d’ajouts divers(gaelique, breton historique , danois) en fait.

      Bon les anglais ont reussit a soumettre l’Europe a leurs interets en la reduisant a un groupe de vassals des etats unis dont il serait le premier caporal.

      Maintenant il vont s’en eloigner petit a petit histoire de maintenir leur role d’interface.


    • ronchonaire 29 janvier 2008 15:30

      Le numéro 3 de leur classement est pas mal non plus ("Try writing history without us", essayez-donc d’écrire l’histoire sans nous !)

      Il y a quelques années, les anglais avaient également avancé l’idée de se doter d’un hymne (le God Save the Queen étant l’hymne du Royaume-Uni, pas de l’Angleterre spécifiquement).

      Résultats du concours lancé à l’époque : Satisfaction des Stones et Yellow Submarine des Beatles étaient arrivés en tête (au passage, heureusement que nous ne lançons pas ce genre de concours en France, je n’ose imaginer les résultats).

      Donc pour rester dans ces références, je trouve que "You can’t always get what you want" serait une superbe devise ; en moins cynique, ils pourraient aussi prendre "All you need is love".

       


      • grangeoisi 29 janvier 2008 23:12

        TGIF for ever !

         


        • Christoff_M Christoff_M 31 janvier 2008 17:04

           la devise de la grande Bretagne c’est l’argent roi , la City et la Livre....

          C’est aussi d’etre dans l’Europe sans en faire partie avec le coté british nationaliste et integriste qui caractérise leur religion du foot et de l’alcool...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès