Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > RUSSIE/ÉTATS-UNIS : « La bagarre est devenue inévitable »

RUSSIE/ÉTATS-UNIS : « La bagarre est devenue inévitable »

« L’administration Obama ne veut pas la paix en Syrie. Les Russes ont finalement dû s’avouer que les États-Unis ne collaboreraient pas au maintien du cessez-le-feu, ni à une attaque coordonnée contre l’État islamique et al-Qaïda, ni à la paix en Syrie. En effet, comme l’explique Lavrov, les États-Unis ont à nouveau demandé à la Russie de ne pas bombarder al-Qaïda, alors même que deux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU exigent son éradication. D’énormes convois de ravitaillement (vidéo) arrivent à nouveau de Turquie pour les « rebelles » qui vont, comme d’habitude, les partager avec al-Qaïda et d’autres terroristes. »

Voilà une déclaration qui nous renvoie aux propos tenus par le président Poutine lors de sa conférence à Valdaï, le 22 octobre 2015, « si la bagarre s’avère inévitable, il faut frapper le premier. » 

La Russie sous la présidence de Vladimir Poutine a mené jusqu’à sa limite les possibilités de résoudre les problèmes et les conflits par la voie diplomatique. Cet exercice était devenu pour certains observateurs une méprise à laquelle Poutine prêtait flanc. Je pense plutôt qu’il a voulu aller le plus loin possible pour qu’éclate sans aucune ambiguïté la mauvaise foi de son partenaire étasunien. Il est conscient que toute guerre entre la Russie et les États-Unis sera fatale pour l’une des parties. C’est du moins ce que pensent des Russes vivant aux États-Unis et particulièrement informés sur la nature des armes dont chacun peut disposer. 

Je vous invite à lire cette lettre adressée au peuple américain, mettant en relief le rapport de force entre ces deux puissances.

Pour le moment, le retour en force de la Russie en Syrie sera pour en finir avec les terroristes et les prétentions de Washington de s’approprier les pouvoirs de l’État syrien. L’étape des négociations est finie.

« Sans faire le buzz comme pour leur première intervention militaire en Syrie, cette semaine les Russes ont débarqué des forces terrestres et des parachutistes dans le port de Tartous pour soutenir plus de 3000 volontaires russes envoyés dans la région au cours des dernières semaines, dans le but de relancer la coordination avec l’armée Arabe syrienne…. Des sources syriennes ont annoncé que le personnel de commandement russe qui a coordonné les opérations de soutien aérien à l’automne dernier était revenu à la base militaire Hmeimim dans la province de Latakia pour entamer la préparation de nouvelles opérations. »

Je pense que ces derniers développements ne sont pas que circonstanciels. C’est plutôt que le supposé « partenaire » a perdu, cette fois, toute crédibilité et qu’il est devenu un adversaire dangereux dont il faut se débarrasser. L’étape des négociations est terminée. Le soi-disant partenaire n’en a fait qu’un moyen pour servir au mieux ses intérêts qui demeurent toujours les mêmes : prendre le contrôle de la Syrie et de tous les États qui se refusent de se soumettre à son hégémonie. 

Nous entrons donc dans une stratégie où la guerre est devenue inévitable et qu’elle doit être gagnée. Il ne fait plus de doute que les intentions de l’adversaire principal, les États-Unis et l’OTAN, sont de prendre le contrôle du monde, y incluant la Russie, la Chine, le Brésil, l’Inde et l’Afrique du Sud.

Les mois qui viennent seront déterminants pour le devenir d’une partie importante de l’Humanité.

 

Oscar Fortin

Le 7 juin 2016 

 

http://humanisme.blogspot.com


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

195 réactions à cet article    


  • ENZOLIGARK 8 juin 08:31

    ... WAR [ Music / video by Bob Marley ] . ... АФФ ИСС ...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 juin 08:32

      Salut Oscar,
      Il semble que les Kurdes soutenus par les USA, n’aient pas exactement les mêmes objectifs que ceux soutenus par la Russie...


      "Un excellent article montre la dissonance entre les objectifs des Kurdes syriens et ceux de Washington.

      Les Américains aimeraient canaliser l’avancée kurde vers le sud et Raqqah, la capitale de Daech, afin de mettre le pied dans le sunnistan post-EI et peser ainsi sur le futur de la Syrie tout en ménageant l’encombrant allié turc. (...)

      Mais les Kurdes ne l’entendent pas de cette oreille, eux qui ne rêvent que de faire la jonction avec leurs frères du canton d’Afrin à l’ouest d’Alep, scellant du même coup la frontière turque.

      La libération de Raqqah, ville arabe sunnite où ils seront de toute façon détestés, les laissent totalement froids« 


      Derniers développements syriens en date du 3 Juin.

       » Daech est mal en point, qui voit son territoire menacé de toute part (et je ne parle même pas de l’Irak où Fallujah est totalement encerclée), ses ressources détruites et même ses bourreaux capturés (gageons que si ce personnage médiatique avait été intercepté par le « camp du Bien », c’est un déluge d’articles élogieux qui aurait paru dans la MSN occidentale)" (...) .


      • oscar fortin oscar fortin 8 juin 11:51

        @Fifi Brin_acier :: Merci pour votre commentaire qui apporte, en ce qui me concerne, un éclairage qui m’échappait complètement. 
         Bonne journée


      • JBL1960 JBL1960 8 juin 18:30

        @oscar fortin Si je peux me permettre de compléter l’info donner par Fifi brin d’acier sur l’avancée des Kurdes syriens il faut aussi prendre en compte l’appel au confédéralisme démocratique lancé par les soutiens d’Abdhalla Ocalan qui eux ne sont nullement cornaqués par les USA : https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/03/letat-a-abattre/


      • oscar fortin oscar fortin 8 juin 20:17

        @JBL1960 : merci pour ces complément d’information. Ce dont j’avais lu se référait aux ambition d’Erdogan de reconstituer l’empire Ottoman.


        Merci et bonne fin de soirée

      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 11 juin 06:39

        @oscar fortin


        Bonjour Oscar

        Je crois que les bruits de bottes actuels ne sont qu’une musique de fond pour les élections américaines et que nous allons au contraire vers une période de paix entre grandes puissances qui consoleront leurs va-t-en guerre par une bataille perpetuelle contre le terrorisme.... dont ils moduleront le cout et l’intensité selon leurs besoins de controler leurs populations respectives. Je crois fermement au modele 1984 de Orwell : le vrai conflit est entre les populations et leurs gouvernants.

        Pierre JC




         

      • oscar fortin oscar fortin 11 juin 11:53

        @Pierre JC Allard : Je voudrais bien qu’il en soit ainsi, mais ce que je vois en Syrie est loin d’être le soulèvement d’un peuple contre son gouvernement. Il s’agit d’une invasion en bonne et dû forme de l’empire avec ses alliés traditionnels et ses bandes de terroristes qui servent directement ou indirectement sa cause : départ de Bachar Al Assad et mettre ses hommes de pailles en place pour contrôler le territoire et ses richesses. Quelque chose de semblable se prépare pour le Venezuela dans un contexte tout latino-américain. Pour la Syrie, je pense que Poutine et Lavrov en sont arrivés à la conclusion qu’avec de tels partenaires, il n’y a pas d’arrangements sérieux qui puissent tenir.


        Avec tout mon respecte et bonne fin de journée

        oscar

      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 juin 16:02

        @oscar fortin


        Orwell dans « 1984 » montre que le conflit fondamental est entre les populations (dominées) et ceux qui cherchent a le faire, leurs gouvernements respectifs. Evidement, il y a des variantes et la plus fréquente est de chercher à dominer le voisin, ce a quoi les USA sont passés maitres. . entre aures en Syrie.

        Cela dit, c’est aux USA que se règle le sort du monde. Clinton, c’est la guerre incessanre, Trump l’isolationnisme et donc la paix. Sanders la paix aussi, par d’autres moyens. Le pouvoir financier en décidera au vu de ce gros sondage que dont les èlections américaines.


        Je m’attends a une grosse surprise et j’écrirai un article sur le sujet mercredi.


        Pierre JC





      • ENZOLIGARK 8 juin 08:56

        ... Solaar pleure [ Music / VIDEO - en VO - by Mc Solaar ] . ... АФФ ИСС ...


        • fred.foyn Le p’tit Charles 8 juin 10:06

          Les USA sont les plus grands terroristes au monde...et dire que notre « gros-lard » est à genoux devant ces fous de guerres..pathétique.. !


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 juin 10:27

            @franchouillard de merde
            Et même que ce sont des multinationales et des financiers US qui ont financé Hitler...
            « Wall Street et l’ascension d’ Hitler » par Sutton.


          • Yanleroc Yanleroc 8 juin 11:51

            @Fifi Brind_acier


            Et qui est derrière la ligne blanche que vous ne voulez pas franchir ?..
            Warburg, Rotschild, Bilderberg et.. les Illuminatis.
            Socrate a bon dos !

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 juin 17:35

            @Yanleroc
            Ce qui importe, ce ne sont pas les personnes, mais la ligne politique choisie.
            Antony Sutton a fait ses recherches dans les archives des entreprises américaines. Il explique que la 2e guerre mondiale était destinée à détruire l’ URSS, et c’est pour cette raison que les élites américaines ont financé Hitler.


            Quand il a été clair que les Soviétiques avaient gagné la guerre, et qu’Hitler l’avait perdue, ils ont repris le programme économique d’ Hitler, afin de sauver le grand patronat allemand, et l’idée européenne.

             Une zone économique européenne
             sans frontières

             sans barrières douanières

             un marché unique.

             une politique agricole commune.

             la relocalisation des usines au plus rentable.

             un taux fixe entre les monnaies.

             et l’idée que plus cette zone économique de libre échange est large et plus elle aura de poids pour négocier dans le commerce international.

            Ce programme des nazis a donné les grandes lignes de la construction européenne.


          • Layly Victor Layly Victor 8 juin 19:59

            @Yanleroc

            Excellente remarque, mais vous connaissez Fifi : elle ne se mouillera jamais. Sur rien.

            Pourtant, l’agent sioniste number one, BHL himself, est venu exposer la stratégie à la chaîne sioniste I-Télé d’une façon on ne peut plus claire. Reçu en grandes pompes par le mollusque Bruce Toussaint pour faire la promotion de son film de propagande, il a dit en gros ceci.

            Les Kurdes remportent des succès fulgurants parce qu’ils sont soutenus par la coalition occidentale et parce qu’ils sont intelligents, courageux, disciplinés, presque au niveau de Tsahal. Il ne le dit pas, mais on devine sa pensée : ces types mériteraient presque d’être Israéliens !
            Ils tiennent 1000 km de front et ce sont eux qui protègent l’occident (sous entendu, c’est donc Israël, leur sponsor, qui protège l’occident). Pas un mot sur les Russes, bien sûr.
            Et il abat ses cartes, sûr de son impunité. Puisque les Kurdes ont des qualités comparables à celles des Israéliens, il faut créer un état Kurde qui sera le pendant d’Israël pour contrôler la région.

            La stratégie annoncée dès 2011, à savoir faire exploser la Syrie et l’Irak pour créer de petits états sous contrôle se poursuit.

            D’ailleurs, vous aviez remarqué une « préparation d’artillerie » médiatique sous forme d’une série d’articles et de reportages sur les accords Sykes-Picot. Si messieurs Sykes et Picot ont montré à l’époque quelques réserves par rapport aux Kurdes, c’est peut-être parce que ceux-ci avaient pris une part active dans le génocide arménien.

            La haine envers la Russie et le second front allumé en Ukraine, c’est parce que Poutine ne laisse pas se dérouler ce beau programme comme les sionistes le souhaiteraient.

            Par ailleurs, sûr de son impunité, il déclare qu’il ne regrette rien sur la Libye et qu’il a eu raison.
            C’est un salopard, et en plus un salopard sanguinaire.

            La France laisse faire et participe, parce qu’on doit un max de fric à la finance internationale.

            C’est quelque chose que Fifi ne vous dira jamais.

            Pour les US, il faut savoir que le Congrès est entre les mains de l’AIPAC.
            Donc, les tensions avec la Russie ne peuvent que s’aggraver, et la guerre est loin d’être finie.
            Il faudrait rendre les activités de l’AIPAC illégales aux US, et vous verriez les choses se calmer comme par enchantement.

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 juin 21:11

            @Layly Victor
            Le plus important soutien d’Israël, ce sont les 40 millions de Chrétiens Évangélistes américains, qui croient que Jésus va revenir en Palestine.

            "Le pasteur Hagee ne dément pas :
            « Quand un membre du Congrès voit quelqu’un de l’Aipac passer le seuil de sa porte, il sait qu’il représente six millions de personnes.
            Nous, on en représente 40 millions. »


          • Yanleroc Yanleroc 8 juin 22:10

            @Layly Victor


            L’AIPAC et les sionistes, pourtant j’avais posté ceci, il y a quelques jours :  

            " Une raison fondamentale pour laquelle, on a rayé de l’histoire le rôle joué par les banquiers internationaux, s’explique par le fait que les Rothschild étaient juifs.Les antisémites, se sont livrés aux mains des conspirateurs, en faisant croire que la conspiration n’émanait que de juifs.
            Rien ne peut être plus éloigné de la vérité
            Les institutions bancaires telles les anglo-saxons JP Morgan et Rockefeller, ont eu un rôle primordial dans la conspiration ..il est absurde de faire porter la faute aux seuls Rothschild.
            Les Warburg même, qui faisaient partie de l’empire Rothschild. ont eux, aidé à financer Hitler. » Gary Allen.

            Sur le plan géo-politique, les sionistes mènent la danse, mais à un niveau supra politique, le sionisme n’est peut-être que l’un des vecteurs du NWO.

            Apatrides, je vous dis. Un pays, le Marché, une religion, l’Argent, un but, le pouvoir mondial. Faut-il être exclusivement sioniste pour cela ? 
            Non, mais ça aide direz vous ?

          • HELIOS HELIOS 9 juin 01:24

            @Layly Victor

            Désolé, mais le sens de l’histoire, c’est bien qu’il existe un etat kurde. 

            Le decoupage artificiel des anglais, volontaire -probablement- ou non, etait particulierement mauvais.

            Les russes savent tres bien qu’il serait plus efficace et plus prudent que cet etat kurde existe, ne serait-ce que pour faire tampon entre un moyen orient violent et dogmatique potentiellement contaminant pour les marches musulmanes de son empire.

            Le génocide armenien, comme tous les autres d’ailleurs, ne sert que de cache misère pour des politiques dignes des voyous et des mafias.

            Si votre perception sur le morcellement des etats est sans doute une des options geostrategiques des americains, c’est beaucoup plus pour des raisons economiques que pour proteger Israel de quoi que ce soit. 
            Les americains sont pragmatiques et calculateurs. Le jour où Israel sera devenu trop encombrant, l’amerique les laissera tomber et ce sera encore une fois l’Europe et ses bons sentiments qui devra s’y coller et payer les pots cassés.

            Vous semblez ignorer que les nations suivent une voie qui ne correspond pas necessairement aux aspirations de ses propres citoyens. Les USA sont en voie de changement profond, par un glissement catho induit par l’immigration latino et une deconnection de l’autre pilier -evangelique- par l’extention asiatique qui est beaucoup plus pragmatique.

            Notre ami Trump est l’exemple parfait de la grande peur blanche et il me parait presque evident qu’il va gagner, tant le besoin de recentrage est necessaire.

            Alors, dans cette configuration, la diaspora juive, l’AIPAC et autres groupuscules d’influence vont disparaitre des spheres d’influence en même temps que la vieille génération va s’éteindre.
            Ce jours là, Israel se retournera naturellement vers l’Europe et fera tres probablement la paix avec les palestiniens.

            Et les russes, la dedans ? ils sont comme tout le monde, leurs interets d’abord : Ayant verrouillé le sud de la Turquie, implanté en méditerranée et maitrisant les tendances sunnites et en mesure de controler le Bosphore pour faire transiter la flotte, avec de bons accord avec l’Egypte et son canal... ils seront heureux de leurs relations avec l’Iran pour controler le coté chiite et se poser en puissance significative que leur immense territoire trop concentrique ne leur permettait pas.


            ... et qui sont les baisés la dedans ?... c’est l’Europe, comme d’hab, soumise aux interets americains jusqu’a sa propre defense et probablement ignorée dans le meilleur des cas par une Russie qui n’en a plus rien a faire. 
            Le seul espoir, actuellement irrealisable faute de vue a long terme, serait d’etablir une collaboration économique forte avec la Russie avec laquelle nous avons une bien plus longue histoire que l’amerique. helas, ce n’est pas Merkel qui va aller dans cette voiie, pas plus que nos limaces installées aux sommet de l’etat français... enfin, la province France ..

          • HELIOS HELIOS 9 juin 01:32
            suite....

            ... j’oubliais.... il y a une autre maniere de s’en sortir (pour l’Europe), mais même si par miracle la solution existe, ce n’est pas evident que nous s,chions choisir dans ce sens.

            La soumission de l’Europe est du a sa pauvreté energetique..... 

            Une « trouvaille » scientifique, capable de lui (re)donner son independance energetique permettrait de sortir de la soumission americaine et arabe... de quoi la ressouder et la liberer.
            il ne lui resterait alors plus qu’a s’ouvrir encore une fois largement sur le monde, sans contrainte (le phenix, vous connaissez ?) et la France a un immense role a jouer avec ses territoires où le soleil ne se couche jamais et ses possessions maritimes qu’il faudra bientôt qu’elle defende pour les conserver.

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 juin 08:24

            @Yanleroc
            Vous tournez en rond dans vos dénonciations qui n’aboutissent à rien de concret.
            La question n’est pas de savoir qui tire les ficelles, mais de couper les ficelles.


            Les Islandais ont décidé de laisser les banques faire faillite, ils ne se sont pas soucié de savoir à qui elles appartenaient, ils ne voulaient plus payer pour renflouer les banques. Basta et c’est tout ! 

            Ce qu’ils ont fait, seul un Etat souverain peut le décider. Vous avez remarqué ? Non seulement on n’a pas vu l’ US Navy aller bombarder Reykjavík, mais l’économie islandaise est sortie de la crise.

          • Layly Victor Layly Victor 9 juin 10:28

            @Fifi Brind_acier
            Bien sûr, taper sur les Chrétiens, dans notre beau pays, c’est rassembleur. Et Asselineau, il mange à tous les râteliers.

            Bien sûr, il y a des Chrétiens bornés et imbéciles, c’est évident. Je ne tiens pas des propos racistes comme BHL et ses comparses, ce n’est pas parce qu’on se dit Chrétien qu’on est « plus intelligent, plus courageux, etc ».
            Ceci dit, vous faites un grand silence sur tous les Chrétiens qui sont martyrisés au proche Orient, sous la houlette israélo-saoudienne. Sujet tabou en France, et dans la sphère politicienne. Même le Pape s’en lave les mains, pour parler poliment.
            Je l’ai dit il y a déjà longtemps, Poutine est le seul chef d’état que ce martyre ne laisse pas indifférent, attitude incompréhensible en « occident » sous contrôle.
            Mais chut ! Sujet tabou. 

          • Layly Victor Layly Victor 9 juin 11:02

            @HELIOS
            Je suis d’accord avec vous sur l’essentiel.

            Croyez bien que je ne suis pas un ennemi d’Israël. Je suis un ennemi des sionistes fauteurs de guerre. Peu de gens, dans cette ambiance de folie, comprennent cette distinction.
            Ce que vous dites sur l’indépendance vis à vis des deux blocs hostiles, de Gaulle l’avait bien compris. Mais, vous le savez, le sinistre Juppé se charge en personne de l’enterrement définitif du gaullisme.
            Sur la création d’un état Kurde, je n’ai pas d’avis bien que, historiquement, et vous avez raison, ça semblerait justifié. Il est de bon ton de jeter l’opprobre sur Sykes et Picot, « dans les milieux autorisés » mais, d’une part ils ne voulaient pas d’une Turquie trop humiliée et affaiblie, ce qui se comprend et, d’autre part, ils étaient refroidis par le génocide arménien dont les Kurdes furent les exécutants.
            Ce que je dis, c’est que le gros fourbe BHL présente l’affaire uniquement sous l’angle de la tactique sioniste. Soutenir la création d’un état Kurde, c’est une attaque frontale contre la Turquie, alors que pendant toute la première partie de la guerre Israël a aidé la Turquie dans les trafics d’armes et de pétrole (c’est pour ça qu’ils étaient opposés à l’intervention Russe qui a mis fin à tout ça). On ne peut pas faire mieux dans la fourberie et le cynisme. Ce type dégueulasse devrait être expulsé de France (ça se pratiquait chez les Grecs anciens).

            J’appuie fortement votre remarque sur le problème énergétique. L’indépendance, avant tout, c’est l’énergie. Tous ces vampires qui nous dirigent font semblant de l’ignorer. Tous, de la gauche, extrême gauche, droite, FN, en passant par Asselineau pour qui c’est sujet tabou. On parle de sortir de l’Euro mais on liquide, dans le silence et avec la complaisance de tous, notre énergie électronucléaire qui aurait été notre seule carte dans cette perspective.
            On se met délibérément au service de la politique énergétique du reich allemand, tout en voyant bien que c’est une catastrophe pour toute l’Europe.

          • Layly Victor Layly Victor 9 juin 11:18

            @Layly Victor

            La véritable énergie de l’avenir, l’énergie fondamentale de l’univers, c’est la fusion, mais personne ne sait quand ça débouchera.

            En attendant, la France détient une des plus grandes réserves mondiales de gaz de schistes et d’huiles de schistes dans son sous-sol.
            D’autre part, comme vous l’avez dit, la France possède le plus grand espace maritime du monde. Ce qui ne va peut-être pas durer. Au besoin, nos amis US organiseront quelques « printemps ».
            Il y a dans cet espace maritime des réserves d’hydrates de méthane qui, si elles étaient un jour exploitées, avec les huiles de schistes, feraient de la France la première puissance économique du monde. C’est autre chose que les hydroliennes de Mélenchon ! Certes sympathiques, mais ce n’est pas du tout le même niveau de puissance.

            La France, pays des lumières et des droits de l’homme, première puissance mondiale ? C’est un cauchemar pour l’Empire. Soyez rassurés, messieurs les libéraux, la gauche, la gauche de la gauche, la droite, la droite de la droite, veillent

          • Yanleroc Yanleroc 9 juin 14:19

            @Layly Victor,bonjour,
            « la France détient une des plus grandes réserves mondiales de gaz de schistes et d’huiles de schistes dans son sous-sol....hydrates de méthane qui,.. »


            Il n’y a pas de dommages col-latéraux avec ça, genre pollution, mécontentement des populations environnantes, non pérennité de la source ?
            Pas très révolutionnaire tout ça,
            il n’y aurait pas plus simple et + rapide ?

            Faudrait demander à l’AirForce, j’pense, JPP à défaut.

          • Layly Victor Layly Victor 10 juin 13:26

            @Fifi Brind_acier
            merci pour ce lien fort intéressant.

            Je remarque cependant que ce texte passe presque sous silence deux faits qui me paressent avérés :

            Il n’y a aucune contradiction entre l’islamisme radical et le pouvoir financier international, bien au contraire. La disparition de vielles nations de tradition chrétienne comme la France fait partie du programme. Si la crise mondiale s’aggrave, il y aura tôt ou tard un choc entre les valeurs chrétiennes (je ne parle pas des "autorités chrétiennes qui sont d’une lâcheté effroyable) et les exigences de la finance. Pas avec l’Islam radical, qui s’en fout.

            L’influence des instances sionistes sur la politique US. N’oublions pas que, si les sionistes détestent les Musulmans, leur haine féroce envers les Chrétiens est encore bien plus grande.
            Avez vous vu une seule instance sioniste dénoncer le massacre des Chrétiens comme le fait Monsieur Asselineau ? Evidemment non. Je dirais même plus : ils seraient ravis de voir les Chrétiens éradiqués du proche Orient.

          • Axelle Hamilton 10 juin 17:42

            @Le p’tit Charles

            C’est l’occasion de signer et lui demander de faire la politique de la chaise vide. Cà lui demande pas d’effort ! smiley

            http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/a-varsovie-ils-preparent-la-guerre-181704 


          • michel49 (---.---.92.5) 8 juin 10:15

            C’est culturel : les russes ont toujours autant de mal à admettre que pour un anglo-saxon le mensonge est la façon naturelle de vivre ; apres tout leur jeux nationaux sont revelateurs : le poker -religion du mensonge- contre jeu d’echecs où on ne peut rien dissimuler.


            • Alexandre da Costa 8 juin 14:14

              @michel49

              C’est culturel en effet.

              Les Russes ont toujours cru qu’une bonne relation personnelle faisait office de relation politique d’état à état. Ils ont cru que, quand ils convainquaient l’individu d’en-face, qu’il fut ambassadeur ou président, ils pouvaient compter sur la bienveillance des États-Unis.

              Or les états-uniens forment un système complexe, combinant certes des individus, mais surtout des assemblées et des états fédérés, sans compter les multiples organisations, fondations et « boites-à-penser ». Et sur ces aspects, la Russie est malheureusement très pauvre. Et outre son incapacité à décoder le système américain, elle n’a pas les moyens de développer un argumentaire riche et précis.

              En une phrase ; les relations politiques entre états mettent en jeu des système complexes. Et vouloir simplifier à des relations entre individus c’est prendre une voie perdante à coup sur.


            • nadezhda 10 juin 04:47

              @michel49
              Bien dit..


            • Yanleroc Yanleroc 10 juin 10:51

              @Alexandre da Costa
              « ...En résumé, nous voici donc face à une situation où, de Paris à Washington en passant par Bruxelles, un véritable climat d’insurrection se globalise contre la pègre dirigeante néolibérale, avec des possibilités de développements extraordinaires : renversement de gouvernement en France, dislocation de l’UE, éclatement intérieur de l’Empire. Tout est donc possible désormais avec, en embuscade, l’ultime folie de marionnettistes US en train de créer toutes les conditions d’un affrontement nucléaire qu’ils espèrent sans doute voir confiné à l’Europe et à la Russie bien sûr, le tout avec l’effarante complicité suicidaire de Bruxelles.La grande crise générale du Système néolibéral semble donc bel et bien entrée dans sa phase terminale. »


            • oscar fortin oscar fortin 10 juin 11:09

              @Yanleroc : il semblerait bien que c’est vers cela qu’on se dirige.


            • Aristide 10 juin 13:33

              @oscar fortin et @Yanleroc


              un véritable climat d’insurrection se globalise contre la pègre dirigeante néolibérale

              Ah bon, fine analyse. Les vacances de Juillet vont siffler la fin de partie, enfin une partie de quelques dormeurs debout et autre mouvements de grève en période de féte. Comparaison footballistique assez bienvenue, non ?

            • Charly83 8 juin 10:16

              Bonjour, Oscar ! Même si je n’interviens pas souvent sur ce site, je lis toujours attentivement vos contributions. Ce qui me frappait jusqu’à présent, c’est le fait que les russes conservent toujours une petite lueur d’espoir sur la raisonnabilité de leurs « partenaires » étatsuniens, un peu comme on conserverait un espoir de rédemption d’un criminel... On dirait qu’ils espèrent qu’il subsiste encore un fonds de raison dans l’esprit des décideurs à Washington. Je dis bien de raison et non de rationalité car le mal possède sa propre rationalité, même si elle est à courte vue. J’en viens à penser que la stratégie des russes ne relève pas d’une naïveté idéaliste mais d’un calcul visant à mettre au jour les intentions de leurs soi-disant partenaires. Bref, leur stratégie militaire serait couplée à une stratégie de communication visant à démasquer les véritables intentions de ces soi-disant partenaires.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 juin 10:44

                @Charly83
                C’est en effet ce qui semble se passer..
                Les Russes font comme s’ils avaient affaire à des gens normaux, soucieux de la paix et de la démocratie dans le monde...Ils proposent des alliances à l’ Union européenne, à l’ OTAN, aux Américains et à leurs vassaux. Ils font comme s’ils ne savaient pas que ce sont des faux-culs et des ennemis, qui ne rêvent que de détruire et de piller la Russie...


                C’est ce qui vient de se passer pour l’ Ukraine. L’Occident passe son temps à raconter que la Russie est dangereuse, qu’elle veut récupérer l’ Ukraine, ou au moins les régions de l’ Est, toussa, toussa...

                "Lavrov a déclaré il y a quelques jours que Moscou n’avait aucune intention de reconnaître les républiques auto-proclamées pro-russes de Donetsk et Lugansk, arguant que cela donnerait un prétexte en or à Kiev pour ne pas appliquer les accords de Minsk.
                Les propagandistes atlantistes, qui nous assurent sans rire que Poutine veut démembrer l’Ukraine et rattacher le Donbass à la Russie, en restent sans voix. Ca ne colle pas avec le scénario concocté par les officines d’agit-prop de Washington. « 

                 Ils se retrouvent le bec dans l’eau...


                Les dirigeants russes ne passent pas leur temps aux jeux vidéos, appliquent les règles de l’art de la guerre de Sun Tsu :
                 »Gagner la guerre sans combattre selon Sun Tzu partie 1« 

                 »Gagner la guerre sans combattre selon Sun Tzu, partie 2"


              • oscar fortin oscar fortin 8 juin 11:59

                @Charly83 : Je partage votre point de vue, mais il semble qu’ils ont atteint leur objectif de mettre à jour leur hypocrisie et leur entêtement à vouloir à tout prix éliminer Bachar al Assad et prendre le contrôle de la Syrie. Dans mon analyse c’est la conclusion à laquelle j’en arrive. Il n’y a plus de doute sur les véritables intentions des États-Unis qui entrent directement en contradiction avec celles de la Russie.


                Merci et bonne journée

              • Yanleroc Yanleroc 8 juin 12:59

                @Oscar, bonjour,


                les Russes ont essayé la voie diplomatique, longtemps, ils pourront donc avoir la conscience tranquille !

                Rassurez moi, il y a un an, vous n’aviez plus de doute non plus , j’espère ?
                Il y a t-il encore quelque chose de surprenant dans la politique du Chaos Mondial programmé ?

                Qui tire toujours les marrons du feu ? Obama, les Russes, les Chinois, l’Inde, le Brésil,... ?

                Et qui paye ?. (celle la elle est facile, tout le monde ici connait la réponse, les autres s’en doutent.) 

                Et qui va faire la guerre ?..

                Qui n’a pas fait son boulot de parent !!

                Une certaine Armée et une certaine Police, sont des obstacles à la construction d’un Monde pacifié. Ces gens là, ne sont pas le peuple, ils ont du Pouvoir. (Onfray)

                « Faire la guerre pour avoir la paix »=Novlangue.

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 juin 17:40

                @Yanleroc
                Le pacifisme est une douce utopie... Si vous ne voulez pas la guerre, il faut être en mesure de la gagner, sans forcément la décider. La paix en Europe pendant la guerre froide ne résultait pas de l’Union européenne, qui n’existait que dans les cartons, mais de l’équilibre des forces en présence, USA et URSS pouvant détruire l’autre...


              • Yanleroc Yanleroc 9 juin 00:05

                @Fifi Brind_acier
                « Le pacifisme est une douce utopie. »


                Moins que d’espérer un changement par les urnes.. à la ST-Glinglin !

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 juin 08:26

                @Yanleroc
                C’est sûr que c’est pas vous qui allez faire avancer le changement... !!

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en rouge.

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès