Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Russie : nouvelle polémique autour des Jeux Olympiques

Russie : nouvelle polémique autour des Jeux Olympiques

Un blogueur au passé trouble et au site internet douteux, Robert Eringer, essaye de lancer une nouvelle polémique autour de l’attribution des Jeux Olympiques d’hiver, qui se tiendront à Sotchi, en Russie. Les opposants au régime russe auraient pu trouver un cheval de bataille plus sérieux, voire plus crédible.

Depuis plusieurs mois, il est de bon ton de dénoncer la tenue des Jeux Olympiques d’hiver à Sotchi. Pour cela, tous les prétextes, plus ou moins pertinents, ont été évoqués : jeux les plus couteux de l’histoire, problèmes environnementaux, accusations de mauvais traitement des ouvriers qui travaillent sur les différents chantiers olympiques, lieu qui n’attirera pas les foules et désormais, soupçons de corruption… 

A l’image des Femen, de leurs seins nus et de leurs incroyables relais médiatiques, il semble que tenter de déstabiliser le régime russe de Vladimir Poutine soit devenu une mode.

Le dernier exemple en date est beaucoup moins sexy : en utilisant la prose du blogueur mythomane (et accessoirement alcoolique, comme il l’avoue lui-même) Rober Eringer, les opposants de Vladimir Poutine se sont tiré une balle dans le pied, tant la crédibilité du personnage frôle le néant.

Ainsi, on a pu lire cette semaine sur le blog de Robert Eringer, qui se promène avec une fausse carte d’agent secret immatriculée 001, que Vladimir Poutine avait corrompu les dirigeants du CIO, dont son directeur, Thomas Bach, pour que les prochains Jeux Olympiques d’hiver se tiennent dans son pays. Une attaque dénuée de toute preuve et de toute crédibilité, comme chaque allégation lancée par Eringer sur son blog à l'encontre de diverses personnalités publiques.

Mythomane, Robert Eringer l’est sans le moindre doute. Pour preuve, les dizaines de condamnations de divers tribunaux européennes pour diffamation. Le cas de Robert Eringer a même été observé par différents experts, comme la psychanalyste Marie-Jeanne Dubois, qui l’a analysé comme le parfait exemple du pervers narcissique.

Ceux qui voudront tenter de manipuler l’opinion internationale auraient dû y réfléchir à deux fois avant de miser sur la parole d’un homme aussi pathétique que Robert Eringer.


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (12 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

mumul


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès