Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Saddam, la bête humaine

Saddam, la bête humaine

Saddam Hussein est mort. Comment traiter, analyser cette information ? Quelles conséquences sur l’avenir irakien ? Une nouvelle donne dans le monde ?

Nous avons décidé de ne pas mettre la vidéo qui circule à vitesse grand V sur Internet. Nous aurions pu. Nous l’avons d’ailleurs vue. Alors, vous nous direz : pourquoi vous, et pas nous ? Parce que si on est là à vousproposer un article, c’est pour vous donner l’information et l’analyser selon la façon qui nous paraît la meilleure. Or, montrer cette vidéo n’a aucun intérêt, sinon de vous refroidir un réveillon. Et cet écoeurement ne serait pas juste. On ne s’épouvante pas des centaines de milliers de morts du Darfour. On ne pleure pas les centaines de morts quotidiennes dans les rues de Bagdad. On se moque des victimes de la faim. On oublie les régimes tyranniques qui balaient notre beau monde. On ne meurt pas de tristesse à la mort des clochards. Staline disait : une mort est une tragédie, un million de morts est une statistique. Alors ne faisons pas de cette mort, celle de Saddam, une tragédie, pas plus que les millions d’autres du monde. Pas moins non plus. Car s’il a commis des crimes, des massacres, il n’en reste pas moins un homme aux allures de tyran déchu. Nous ne sommes pas ses victimes et peut-être ainsi avons-nous un regard plus lucide, plus froid.

Saddam Hussein est mort samedi matin dans le Nord de Bagdad, pendu. Il est mort sur le coup. Il a dit Mahomet quand la trappe s’est ouverte. Il récitait sa profession de foi musulmane. Alors qu’il avait déjà la corde au cou, des "spectateurs" criaient des "va au diable" ou le nom d’un de ses ennemis. Il trouva la force, dans un dernier cri de haine réciproque, de leur cracher un "va au diable" et de les mépriser. Il ajouta qu’il fallait s’unir contre l’ennemi, à savoir les Ricains et les chiites qui seraient des Iraniens déguisés, en quelque sorte. Quelqu’un calme tout le monde, rappelant : Messieurs, un homme va mourir, un peu de calme. L’exécution se passe dans un Irak en guerre civile, et cette représentation macabre en est un symbole. La mort du boucher de Bagdad ne calmera pas les esprits, elle se fait en pleine confusion. A la va-vite, un matin à quatre heures ; juste avant l’Aid-el-kebir, grande fête dans le monde musulman, un sunnite est assassiné. La trappe est tombée et un corps l’a traversée, un cou s’est tordu. Le dictateur, ami puis ennemi de l’Occident selon le bon vouloir de nos représentants, a le cou tordu à 90 degrés. Il y a un peu de sang. Un moment de malaise, puis des cris de joie parmi les présents, anciennes victimes de Saddam, gouvernement irakien, et peut-être d’autres (l’ambassade des USA n’a pas souhaité communiquer sur sa présence ou non), pour ce moment historique. Bush prendra la parole quelques heures après, réveillé par la nouvelle : c’est un grand pas pour la démocratie en Irak. On aurait envie d’ajouter : un acte barbare condamne un barbare, la démocratie a commencé dans le sang, drôle de conception. Il ajoute que cela n’agira en rien sur la décélération de la violence. On ne s’en serait pas douté. Même si Saddam Hussein n’est pas un symbole d’un quelconque Jihad, ni celui du monde arabe, il est resté, pour les sunnites, leur dernier représentant du pouvoir. Malheureusement, notre passé révolutionaire nous rappelle que nous avons coupé la tête du roi et d’autres, et pour moins que le tyran de Tikrit. On devrait peut-être simplement aimer que l’on ne refasse pas nos erreurs. On n’a finalement plus qu’à dire : voilà c’est fait, tout en se disant opposé à la peine capitale. Car cet idéal absolu, ne pas attenter à la vie, ne doit pas être violé pour l’exemple, ni par exception.

Saddam Hussein a fait du bien à son pays, et beaucoup de mal. Il a construit réseaux de route, réseaux d’électricité, a commencé l’industrialisation de son pays, en complément des ressources pétrolières, il a alphabétisé la population, a construit un système de santé performant, a permis l’évolution sociale des femmes. L’Irak était devenu au début des années 1980 le pays le plus développé du monde arabe, un exemple. Il faisait par-delà mur à la révolution islamique du voisin iranien et ainsi s’attirait tous les soutiens occidentaux. La France, les USA, l’URSS, tous ont participé à l’armement de l’Irak de Saddam Hussein. En parallèle, le président était devenu un dictateur sanglant, dès sa prise officielle du pouvoir en 1979 (même si, déjà, depuis les années 1970, c’est lui qui dirigeait le pays, en quelque sorte), il avait fait exécuter, ou avait exécuté lui-même ceux qu’il considérait comme ses opposants. Il faut dire que le boucher de Bagdad était déjà une petite frappe depuis belle lurette. En effet, avant son accession progressive au pouvoir, il a tenté plusieurs coups d’état, dont beaucoup de ratés, a tué ainsi, a été condamné à mort alors qu’il avait fui le pays.... Dans les années 1980, l’Irak attaque l’Iran. Saddam Hussein a toujours été un opposant farouche de l’islamisme ou des pays islamiques, dont la loi était la charia. Mais s’il attaque, ce n’est pas seulement pour cette raison. C’est aussi pour des raisons stratégiques, alliant territoires et ressources. La guerre, qu’il voulait éclair, s’enlise, malgré l’aide occidentale. Huit ans des guerre et des centaines de milliers de morts. Un bilan mitigé pour le Saladin ou le Nabuchodonosor moderne, tel qu’il aimait à se représenter. L’Irak en sort affaibli, comme son pouvoir. Pour prévenir toute révolution, il tue des milliers de Kurdes, qui avaient déjà été persécutés bien avant (on parle là encore de milliers de morts à partir des années 1965). Pour des raisons économiques, en 1990, il décide l’invasion du Koweït. Les États-Unis et leurs alliés affichent alors leur opposition à cette annexion. L’Onu approuve la Guerre du Golfe (1990-1991), qui se termine par une défaite de l’Irak. Cependant, les forces de la coalition préfèrent « contenir » le régime irakien, plutôt que de risquer de déstabiliser la région. Ainsi, Saddam Hussein reste au pouvoir. Un blocus économique est mis en place pendant douze ans (le programme "Pétrole contre nourriture"), mais il échoua à renverser Saddam Hussein. Ce blocus aurait provoqué en douze ans la mort de cinq cent mille à un million d’enfants, selon les Nations unies. Saddam Hussein mate les rébellions dans le sang et les gaz de combat, notamment l’insurrection des chiites dans le Sud, où il détruit les marais de Mésopotamie où se dissimulaient les rebelles, sous les yeux des forces internationales qui refusent d’intervenir. Il conserve le pouvoir sur son peuple, mais le pays reste contrôlé par les forces de la coalition et par l’Onu. Seul le Kurdistan irakien, dans la partie Nord du pays, échappe à sa surveillance grâce à l’action militaire des États-Unis en faveur des rebelles. En 2003, Saddam Hussein se retrouve dans le viseur de l’après 11 septembre. Pour des raisons économiques et idéologiques, Bush décide de finir le travail que son père avait commencé en 1990. Le 20 mars 2003, les États-Unis et leurs alliés (principalement le Royaume-Uni) attaquent l’Irak et le régime de Saddam Hussein, et le renversent lors d’une guerre éclair (mars-avril 2003). La chute de Bagdad, en avril 2003, marque la fin officielle du régime de Saddam Hussein et provoque sa fuite. Après plusieurs mois passés dans la clandestinité, Saddam Hussein est officiellement arrêté dans une cave par l’armée américaine, à Tikrit, dans la nuit du 13 au 14 décembre 2003. S’ensuivent les images du tyran se faisant ausculter, son procès dans un tribunal irakien installé par la coalition et son exécution, trois ans après pour l’assassinat de 148 chiites. Il aurait dû être jugé pour d’autres massacres. Procès qui n’auront jamais lieu, car la récente constitution irakienne oblige l’application de l’exécution dans les trente jours après sa publication. Il eût sûrement été préférable que son procès se déroulât dans un contexte plus apaisé, qu’il pût s’expliquer sur tout, que la peine de mort n’existât pas. Il en a été tout autrement, tout a été trouble, illisible, rapide, à moitié fait, violent, comme le pays qui le jugeait. Et puis, si l’on ne doit pas remettre en cause la Justice irakienne, on peut noter que la justice des vainqueurs sur les vaincus laisse toujours un goût amer d’absence de justice, aussi bien que pour les partisans et victimes du vaincu.

Il ne faut pas tomber dans les sentiments d’excès. Pas sortir un exacerbé "Bien fait pour lui", ni ressentir une quelconque pitié envers lui. Car un homme ne mérite pas une haine assassine, car un dictateur sanglant ne mérite pas de compassion. Encore une fois, les réactions à chaud, la médiatisation, sorte de real-TV de la violence engendrée, auront fait perdre la lucidité, le recul qu’on doit également avoir pour analyser l’information qu’on nous donne en intraveineuse. De la sensiblité mesurée et relative, et du raisonnement lucide, ce devraient être les deux critères pour analyser une information. Saddam est mort, et dans la même journée, plus de cent de ses compatriotes. Rappelez-vous la phrase de Staline...

Stassin

Documents joints à cet article

Saddam, la bête humaine Saddam, la bête humaine

Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (298 votes)




Réagissez à l'article

247 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 2 janvier 2007 10:15

    le tyran est mort , sa mort il la méritait mille fois , mais le peuple irakien vit t-il des jours radieux depuis la fin de son régime ?

    le 3000eme GI vient de tomber , on ne compte plus les victimes civiles et militaires irakiennes , la guerre civile fait rage , les musulmans du monde entier appelent à le venger , debeulyou est toujours aussi content de lui .

    Meilleurs voeux 2007 , malgré tout cela , je vous souhaite à tous tout le bohneur du monde !


    • Cochonouh Cochonouh 2 janvier 2007 11:07

      BONNE ANNÉE 2007 à AgoraVox , ses rédacteurs, ses commentateurs et ses lecteurs silencieux.

      « Et au cou de chaque homme, Nous avons attaché son oeuvre. Et au Jour de la Résurrection, Nous lui sortirons un écrit qu’il trouvera déroulé »


    • anti-taliban et anti-sioniste (---.---.88.38) 3 janvier 2007 09:19

      Rectification ; aucun musulmans au monde n’a appelé à se venger de Saddam. Bien au contraire c’était un jour de joie pour tous les musulmans le jour ou il a été pendu !


    • anti-taliban et anti-sioniste (---.---.88.38) 3 janvier 2007 09:34

      Rectification ; aucun musulmans au monde n’a appelé à se venger de Saddam. Bien au contraire c’était un jour de joie pour tous les musulmans le jour ou il a été pendu ! Et puis dans quel coran ou c’est écrit qu’il est interdit d’exécuter un tyran ????? Et puis Saddam martyr ? Pour les idiots sûrement !!!! Comme on en a aussi des idiots chez les arabes, pas étonnant qu’il devient un martyr !


    • Jack (---.---.62.42) 3 janvier 2007 12:49

      Té idiot aussi


    • manomme (---.---.239.118) 4 janvier 2007 10:47

      Dire que les autres sont des idiots parce qu’ils ont une autre opinion voila un nouveau dictateur à la c..., un donneur de leçons qui ferait mieux de se taire. Saddam était peut-être un dictateur, mais est-ce qu’il est le seul dans ce monde ? Lorsqu’on envoie ses troupes dans une partie du monde massacrer des civiles, des enfants et des femmes n’est-ce pas là une dictature ? Je veux seulement dire qu’on est dictateur ou démocrate selon les interets du plus fort.


    • frederic9 (---.---.232.32) 2 janvier 2007 10:43

      Le tyran est mort.

      Tous ceux qui pleurent la mort de Saddam ne sont, visiblement, ni chiite, ni kurde !!

      Quant à la guerre civile, elle éclatera dès que les américains tourneront le dos. Il faudra alors faire en sorte que les chiites (et les kurdes) l’emportent. Celà ne devrait pas être trop difficile, ils sont largement majoritaires en Irak.

      Quant à la France, qui a soutenue Saddam et les sunnites jusqu’au bout, elle peut dire adieu aux centaines de millions de dollars qu’elle avait prêté au tyran.

      La politique française dans le Golfe Persique (et au Levant) est une politique immorale, contraire aux intérêts de la Démocratie dans le monde, c’est une politique collaborationniste, et il est juste qu’elle aboutisse à l’échec.


      • Arturo Bandito Arturo Bandito 2 janvier 2007 11:02

        Je comprends la nécessité de la mise à mort de Saddam et je refuse que nous Occidentaux jouions une fois de plus aux donneurs de leçons. N’oublions pas que c’est nous qui avons fourni les armes du tyran avec lesquelles il a tant fait souffrir son peuple.

        Ne comparons pas notre situation de démocratie en paix qui a supprimé la peine de mort il y a seulement 25 ans avec un pays en gueere civile sortant de décennies de dictature absolue.

        En revanche, fuyez cette vidéo, ne vous rendez pas Place de Grève.


        • caramico (---.---.211.139) 2 janvier 2007 11:04

          Très gentiment, à Stassin, Fais là un peu plus courte et vérifie tes acords, c’est un peu génant à lire.

          Sur le fonds, nous n’apprenons pas grand chose, si ce n’est une éventuelle position de l’auteur, à savoir qu’il ne faut pas sauter de joie, mais qu’il ne faut pas pleurer non plus.

          Cette exécution à la và-vite me fais penser à une autre du même acabit, celle des époux Ceaucesu après un simulacre de procès, qui nous laisse des années après un sentiment de malaise, celui de s’être encore un fois fais piéger.

          Vite vite on juge le dictateur et on l’exécute sur des affaires malheureusement « mineures » à l’échelle de ses crimes, et surtout on enterre bien avec lui tous les crimes susceptibles de mouiller les bien-pensants occidentaux.


          • Stassin 2 janvier 2007 11:12

            Désolé si j’ai fait des fautes minables, c’est par manque de temps. Je m’en excuse pleinement. Par ailleurs, je considère que pour une fois cet article que j’ai fait est interessant. Le dernier, sur Bayrou, qui avait été beaucoup lu n’apportait pas grand chose alors que celui ci apporte de l’information pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire récente irakienne et une réflexion sur le traitement de l’information mais aussi sur la facon complexe d’aborder cette exécution que ce soit du point de vue de la peine de mort, de l’avenir de l’Irak..... Et le résumé « ne pas sauter de joie, ne pas pleurer » est une version fausse et simpliste de ce que j’ai dit. J’ai passé suffisament du peu de temps que javais à essayer de trouver les mots juste, et à ne pas faire dans le binaire. Alors certes vous me direz que c’est de la caricature, c’est une facon de résumer, mais c’est peu agréable quand on fait l’effort d’éviter le binaire.

            Bien à toi,

            Stassin, http://stassin.ublog.com


          • jlp (---.---.81.14) 3 janvier 2007 11:56

            C’est toujours le problème de la pensée occidentale ! C’est bien, c’est mal ! Je suis d’accord avec vous Stassin, les esprits chagrins parleront de donner la leçon, alors qu’il ne faut voir qu’un partage d’une douloureuse histoire de France... Car l’histoire sert à çà ! Eviter de retomber dans les mêmes erreurs du passé et ce n’est pas donner la leçon que de conseiller aux autres de ne pas faire les mêmes fautes que nous...

            Tout n’est pas tout blanc ou tout noir. Et puis cette façon de proceder à la va vite, comme si le plus important n’était pas finalement son jugement mais sa condamnation à mort !


          • guy12 (---.---.136.19) 4 janvier 2007 13:57

            Je suis d’accord avec l’article de Stassin. Car il ne faut pas oublier que ce sont les USA qui ont tendance à toujours se sentir « obliger » de faire la police du monde et imposer leur « diplomatie ». Le choix de cette guerre revient aux USA, contre avis de la communauté internationale, et suite aux attentats du 11/09/2001. Attentats ou complots aussi ? Et comme par hazard, sa pendaison tombe justement au moment d’un fête musulmane importante ! Si Koffi Anaan était toujours là, il l’aurait sans doute critiqué cet acte de pendaison, et comme l’avait fait remarqué certain, il n’a pas été jugé au tribunal de la Haie, comme l’avait été Milosevitch. Par contre son successeur, Ban Ki Moon, lui n’a fait aucun commentaire. Etrange, originaire d’un pays ou la peine de mort est toujours en application, pareil pour les USA. L’on vit un drôle de monde aujourd’hui, et l’on ne peut pratiquement plus faire confiance aux medias, eux-mêmes politisés, et certainement filtrés. J’apprécie l’article de Stassin qui donne une autre version de l’histoire, contrairement à beaucoup d’autre qui félicite ce procès et sa condamnation. Nous sommes entré dans un monde individualiste et de plus en plus athée, pour l’Occident, et de plus en plus extrêmiste pour l’Orient. Ce n’est certes pas avec des politiques « américaines » que le monde se portera mieux ! Et pourtant, nous vivons dans une société de consommation, et malgré tout il reste toujours un tiers de la population mondiale qui n’arrive même pas à manger une fois par jour ! Chercher l’erreur de cette société dite « moderne » !


          • Mabuse (---.---.110.57) 5 janvier 2007 07:59

            A Caramico, en toute amitié : Acord pour accord, à la và-vite pour à la va-vite, génant pour gênant, bonjour les fautes....


          • Eldarion (---.---.72.66) 2 janvier 2007 11:05

            Aurais-tu des sources frederic9 ?


            • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 2 janvier 2007 11:06

              Un tyran est mort... Certes ! On ne pleure pas la mort de Saddam Hussein, qui fut le dictateur arabe le plus sanguinaire et le plus criminel ! Cependant, son exécution était-elle une solution ? Je ne pense pas : il eut été préférable qu’il fût condammé à une peine de prison à vie sans aucun recours : cette peine aurait constitué, face à l’Histoire de notre Humanité, une peine de mort, dans le sens, où elle aurait constitué pour l’ancien raïs irakien,une déchéance, une misère pitoyable... Au lieu de cela, ceux qui l’ont jugé et ceux qui l’ont pendu, ont fait de Saddam Husseïn, un martyr du Monde arabe ! Puis, même si cette exécution a eu lieu à 4h du matin ce samedi 30 janvier 2006, jour de l’Aïd El Kebir, les promoteurs de celles-ci ont oublié que le Coran interdit formellement toute exécution capitale le jour de l’Aïd El Kebir, ainsi que le jour de toutes les autres fêtes musulmanes


              • benalgue (---.---.139.175) 2 janvier 2007 11:22

                bonne année à tous c’est la première fois que je vois un homme monter sur l’echafaud et en voyant cela j’avais « les boules » presque pitié donc je pense que je suis contre la peine de mort...de l’autre coté un pourri de moins on peut se réjouir...j’aime la citation de staline « plein de morts se sont des stats... » c’est tellement vrai....au fait on a oublié de le pendre staline et tant d’autres personnages cruels


                • Stassin 2 janvier 2007 11:26

                  Je pense justement que le problème de cetet vidéo peut donner deux sentiments violents face à cet acte violent :
                  - de la haine
                  - de la pitié selon son caractère et ses convictions. Il faut essayer pour cela d’analyser en prenant du recul, en regardant le reste sans perdre de vue le symbole fini que représentait saddam hussein. C’est pour ca que c’est plus complexe qu’on ne le laisse penser. Et je m’en suis rendu compte en écrivant cet article, que tout n’était pas aussi évident que ca.

                  Stassin, http://stassin.ublog.com


                  • jean (---.---.31.216) 2 janvier 2007 18:09

                    en tout cas chapeau a saddam il a pas eu peur de la mort il faut le reconnaitre meme si il a tout c est mort enfin poussé aussi par certain etat qui l on armée je me demande si bush il ferait pas caca et pipi a la ue de cette corde vu les mort qu il a sur la conscience mais bon lui cé au nom de la democratie a quand le tribunal pour lui ?? creature de dieu qu il ce dis mais bon creature de satan il rejoindra sont pote saddam bientot en enfer avec lui beaucoup sont devenu anti americain !!!


                  • Jean-Louis Lascoux Prosope 2 janvier 2007 11:53

                    Cadeau de fin d’année pour George, qui a obtenu la tête de Saddam. Facile. Une fois attrapé, ce cousin du crime n’avait théoriquement aucune chance de pouvoir s’en sortir. La réalité a mis fin aux conjectures.

                    L’exécution de Saddam Hussein, signée George Bush

                    L’exécution de l’ancien président irakien n’a pas donné lieu à de grandes scènes populaires à Bagdad. En revanche, elle a été saluée par le président américain George W. Bush comme une « étape importante » de l’Irak vers la démocratie. Comment peut-on désirer à ce point la mort d’un homme ? Il faut avoir de la haine en soi, un besoin de revanche, de vengeance personnelle. Il faut vouloir supprimer à l’autre toute possibilité de s’exprimer. Il faut être un fanatique.

                    La honte des humains

                    A quoi bon dire et redire les arguments contre la peine de mort ? D’autres s’y sont pris de manière si convainquante qu’il est inutile de revenir sur l’idée. Il s’agit d’un crime. Il faut cesser de faire ces savantes distinctions entre crime et exécution capitale. La seconde est un crime. Un crime d’autant plus honteux qu’il est collectif, raisonné, pensé, posé en stratégie. Comment cependant regarder l’humanité au fond des yeux et dire : voilà ce que j’ai accompli ce matin pour toi, j’ai fait exécuter une personne qui ne devait plus vivre. D’ailleurs, ce n’est pas l’idée qui est à combattre, puisque ce n’est pas autre chose que le sentiment qui pousse à vouloir la mort d’une personne. Il suffit pour s’en convaincre de lire les commentaires ne fusse qu’à propos de l’assassinat de Saddam Hussein.

                    Le modèle américain

                    Les Etats-Unis ont une arrogance telle qu’ils n’hésitent pas à exporter leur barbarie et à l’imposer comme la meilleure des civilisations possibles. Leur modèle démocratique se fonde sur la discrimination et en rajoute encore en traînant dans la boue et le sang la défense des droits humains. La pensée unique invite à relativiser ce crime en le comparant à d’autres ou au massacre commanditer par celui qui a été assassiné au nom de la loi. Tant qu’un crime ne sera pas considéré comme un crime, la barbarie sera élue à la direction de nos démocratie.


                    • Alfred (---.---.71.55) 2 janvier 2007 12:07

                      Bush et ses copains ont essayé en pendant Saddam Hussein de tordre le cou aussi au fait que l’occident a vendu des armes et soutenu ce dictateur sans trêve, tout en sachant qu’il utilisait les armes achetées (y compris à la France) contre sa propre population civile...N’ayons donc pas la mémoire courte et sélective...


                      • D.Obler (---.---.247.159) 2 janvier 2007 12:24

                        L’execution de Sadam Hussein en pleine periode du Haj et du sacrifice symbolique du mouton du prophete Abraham a été vécu plus comme une humiliation et un mépris des peuples de l’Islam. Je pense que cette execution est une provocation conjointe de Washington et de Tel Aviv. Ils n’ont plus besoin de Sadam qui se proposait d’être pour les puissances neocoloniales Britaniques et Etats Uniennes le gardien du Golfe. Israel n’acceptera jamais qu’un pays Arabo-Musulmans domine dans la region surtout quand on sait qu’avant l’invasion Etats unienne de 2003 Sadam voulait libeller les ventes de son petrole en euro et non plus en dollard. Sadam est mort et le pillage de l’Irak continue...


                        • theodros14 (---.---.252.59) 2 janvier 2007 15:40

                          Je salue seulement le courage de ce homme qui a garde son sang froid a une moment difficile que tout etre humain panique . Certe , les clubs bush ont pense qu en choissant ce jour de l aid la pendaison de SADDAM une humiliation du monde musluman mais n oublie pas sale barbare que c etait une victoire pour le defunt car c etait un grand jour qu il est mort . Alors ca montre son degre de non instrusion malgre ledit les specialistes en tte sorte qu il a . Ben club bush vs avez rate...


                          • chwizz (---.---.174.94) 2 janvier 2007 16:28

                            avant de gloser sur la date de la mise à mort du tyran, il faudrait peut être savoir avec exactitude qui l’a décidée. est-ce si déraisonnable de penser que les ennemis jurés de saddam puissent vouloir le tuer un jour de fête ?

                            En tout cas dans le doute, je me refuse à porter un jugement sur ce « calendrier », sous réserve de nouvelles informations à ce sujet bien sûr. chwizz


                          • (---.---.229.236) 2 janvier 2007 15:43

                            Vive la peine de mort et bonne année 2007 à tous !


                            • rachid (---.---.88.20) 2 janvier 2007 16:27

                              Vous occidentauxqu’allez vous dire à vos enfant quand ils vont vous dire l’homme qu’on a éxexuté était il un ami à nos pays avant qu’il fasse ses crimes ou aprés. et puisque la justice nous enseigne que celui qui est informé du crime est un complice. alors qui devait accampagné saddam. vive la démocratie américaine ....merci les défenseurs de la justice pour votre silence


                              • Fillaam (---.---.188.171) 2 janvier 2007 16:39

                                Allez il faut partir maintenant, vous avez dû vous perdre. Il y a des gens qui pensent ici, qui s’expriment, qui réfléchissent et qui ne font pas d’amalgames stupides ou de raccourcis absurdes. Occupez-vous, faites du sport...


                              • rachid (---.---.88.20) 2 janvier 2007 17:32

                                dans le mot « occidentaux » il n y a aucun amalgame. je parle de ceux qui analyse en terme de bien et de mal. autrement dite l’administration américaine et ceux qui la soutiennent.


                              • rachid (---.---.88.20) 2 janvier 2007 17:48

                                permettez moi de vous faire partagez notre sentiment de désolation qu’on a vécu. imaginez que vous êtes le jour du Noél en famille dans la joie. et qu à 7 heures du soir tf1 interompt ses émissions pour vous passez la céremonie de l’éxecution d’un criminel. comment allez vous le ressentir comme une offense. n’en parlant même pas des conditions du jugement. Malheuresement c’est une volonté délibetré d’humilié les musumans non par l’occident mais par l’administration américaine. On sait trés bien que dans l’occident il y a des ordures comme Bush et sa bande, mais aussi et sutout des braves comme CHIRAC et DEVILLEPIN qui a payé trés chér son discours à l’ONU et sa défense de la justice et bien sûr tous le peuple britanique et tous le peuple éspagnol qui a sorti en milliers pour s’opposer à la guerre.


                              • rachid (---.---.88.20) 2 janvier 2007 17:57

                                permettez moi de partager avec vous la violence avec laquelle le monde musuman a vécu l’éxecution de saddam. imaginez que vous êtes en famille le jour de Noél avec les enfants bien sûr quand soudain TF1 interompt ses émissions pour diffissez les images de la pondaison d’un criminel. sans rentrez dans les détails du jugement et de son équité. comment allez vous le ressentir. je suis désolé que ca été une volonté déliberé d’humilier les musumans non pas des occidentaux mais de l’administation américaine et de ses complices.


                              • Crusader is back (---.---.82.66) 3 janvier 2007 10:46

                                Pour Rachid C’est vrai, pauvre petits musulmans sur lesquels nous tapons encore dessus ... mdr Il faut quand meme rappeler que Saddam a été jugé par des irakiens, musulmans eux aussi, et que ce sont eux qui ont choisi cette date, Bush n’a rien à voir la dedans ... Il faudrait peut etre regarder un peu ce qui se passe chez soi avant de tout reporter sur les US. Meme si je n’apprécie que modéremment son président, celui-ci n’est pas l’instigateur de tous les maux. Rachid, si il y a une prochaine guerre, ce sera à cause de votre religion, et non à cause d’une quelconque pendaison.

                                Perso, il n’aurait pas fallu pendre Saddam, mais : 1°) le juger pour tous ses crimes 2°) l’enfermer à vie, sentence bien plus dure à supporter


                              • Fillaam (---.---.188.171) 3 janvier 2007 14:12

                                Le « vous occidentaux », A « vos enfants », c’est pas un amalgame ??!!!

                                Je dirai à mes enfants que je n’ai pas à être solidaire avec n’importe quel occidental sous prétexte qu’il est occidental, et que parfois je me sens plus proche de certaine personne orientale, pourtant plus éloigné géographiquement. C’est pas plus compliqué.

                                Je n’ai hélas rien contre les occidentaux américains qui sont manipulés médiatiquement autant que nous, j’en veut un peu plus à ceux qui nous/les gouvernent.

                                Rachid, vous avez l’air bien occidental pour un oriental, alors peut-être faites-vous comme moi, vous prenez ou essayez de prendre le bon de l’occident et décriez le mauvais, avec le maximum d’impartialité et de justice.


                              • Fillaam (---.---.188.171) 3 janvier 2007 15:33

                                Rachid, je comprends votre détresse. Cependant, les attentats meurtriers au quotidien, le choix de la date de l’exécution, nous avons à faire à une revanche d’une partie des musulmans sur l’autre, trop longtemps et injustement oppressante. Viennent s’ajouter les intérêt des Bush (armements et pétrole), de certains Koweitiens (petites rancunes), de certains iraniens (anti-arabes, pro-shiites), du gouvernement israeliens. Les terres de nos ancêtres communs, Jerusalem et Babylone, brûlent.


                              • fouadraiden fouadraiden 3 janvier 2007 16:39

                                rachid,

                                cher ami, si tu crois que les francais ,en situation de force, auraient agi d’une manière differente ,je te plains.l’histoire seule devrait de rendre plus prudent.

                                les français ne peuvent tenir leur discours que parcequ’il a aucun effet,il se peut meme que les protagonistes de ce discours aient fini par s’en convaincre.

                                preuve à l’appui :

                                regardre le sort que reserve la société francaise aux arabes et tu verra qu’il n’a rien a envier au sort que les americains reserve à ses adversaires,arabe par ailleurs.

                                ce que dit la france contre les americians’’est une apparence que de gaulle a inauguré.dans les faits ,ce sont les francais qui ont fournit la bombe atomique aux israéliens,les plans des centrales irakienns lors du bombardement de l’avition israélienne aussi

                                les francais sont pro americians et pro israéliens,ne te fait aucun doute à ce sujet.


                              • Marsupilami Marsupilami 3 janvier 2007 16:54

                                @ Fouadraiden

                                Je te cite : « les francais sont pro americians et pro israéliens,ne te fait aucun doute à ce sujet ».

                                Vu que tu me traites (et traites d’autres Français Agoravoxiens) de « cher compatriote » (hypocrite !) et que je suis français - donc que tu estimes être français (de papier... ?) -, j’en déduis que tu es pro-américain et pro-israëlien ?

                                Tu es vraiment un enfoiré et un abruti de première...


                              • fouadraiden fouadraiden 3 janvier 2007 17:02

                                salut marsu,

                                toujours aussi agité je vois.

                                en quoi ce que je dis est infondé ?

                                tu n’es pas au responsabilité tout de meme.

                                la france est bien pro americaine tout de meme ?

                                la france est pro israélienne tout de meme ?

                                faire passer la france pour pro arabe est une duperie dont je ne veux pas meler ma voix.

                                regarde l’arabe dans le coin de ta rue française ,et tu comprendras mieux


                              • SHERAZ 21 décembre 2008 19:57

                                crusader is back a mes yeux,t’est qu’une poussiere dont je souflerais dessus pour mon debarrassée.Tu est aussi un ignorant dont je ne prendrais meme pas la peine de repondre à tes provocations déplacés.Mais je tien par contre,a tedire que nous les MUSULMANS nous passons pas notre temps, comme tu le pretend a nous plaindre ,mais malheureusement ont subit réellement l’ injustice de l’occident depuis toujours.Et tant qu’il y a des DECHETS sur terre comme TOI pour nous mettrent les battons dans les roues.Ont peut rien faire du moins dans cet vie de merde,mais sache qu’ une fois mort .vous payeraient trés cher votres arrogance déplacés.1er SADDAM HUSSEIN etait un grand homme et tu n’atteindra jamais une parcelle de son intelligence.2ement.est le courage de me donner tes coordonnés .Ton nom ou tes coordonnés pour t’expliquer face a un femme.3emeje sais parfaitement que tu n’aurai pas le courage de le faire,car tes semblabent a tes congenaires.Vous n’usez que de la technologies pour vous défondrent comme des femmellettent.MOI JE M’APPELE MONIA ET JE SUIS IRAKIENNE, JE SUIS MIEUX PLACEE QUE TOI POUR JUGER.


                              • sarah (---.---.236.182) 2 janvier 2007 17:28

                                eh bé ! NO COMMENT ! je viens de découvrir ici le site le + extremiste qui existe avec des comments + extremistes les unes que les autres ! smiley


                                • sarah (---.---.236.182) 2 janvier 2007 17:32

                                  et je pense sincèrement que ce sont les occidentaux les + grands criminels au monde et de tous les temps !! rappelez-vous de la 2nde guerre mondiale et des Hitler, Mussolini, Petain, Papon et j’en passe ! c’était des quoi ? sinon de bons occidentaux comme vous tous ! ceux qui ont commis le pire génocide !

                                  et aujourd’hui : BUSH ! le + occidental de tous

                                  mais un jour j’espere la VRAIE justice sera faite contre VOUS ! et vous paierez... très cher !! inch’allah ! smiley


                                • sarah (---.---.236.182) 2 janvier 2007 17:35

                                  bien dit mike : les occidentaux ont toujours affirmer être la race supérieure !

                                  un jour ils comprendront qu’ils n’ont rien de supérieur ... au contraire !

                                  arfffffffff smiley


                                • Quito (---.---.200.251) 3 janvier 2007 09:37

                                  « je pense sincèrement que ce sont les occidentaux les + grands criminels au monde et de tous les temps !! »

                                  Attila, Genghis kan il été pas mal non plus non ? xD

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès