Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Sans Dessus Dessous

Sans Dessus Dessous

Ce que j’aime chez Verne ou Hergé, c’est que l’on peut faire assez fréquemment un parallèle avec l’actualité à travers de leurs oeuvres respectives.

Dernier exemple assez frappant, je trouve, c’est cette expédition scientifique sous-marine russe au pôle Nord afin de démontrer qu’une partie du fond sous-marin passant par le pôle Nord est une extension géologique de son territoire et ce pour la revendiquer par la suite.

Précisément, il est estimé que cette zone contiendrait quelques 10 milliards de tonnes d’hydrocarbures. Cette expédition n’est qu’une facette de l’intense rivalité entre la Russie, les Etats-Unis, le Canada, la Norvège et le Danemark, qui réclament leur part de fonds océaniques dans cette région.

Tous ces événements ne sont pas sans rappeler le roman de Jules Verne, Sans Dessus Dessous.

Dans ce roman, la North Polar Practical Association, derrière laquelle se cachent en fait les artilleurs du Gun Club de Baltimore, à savoir principalement le président Impey Barbicane et le bouillonnant J.-T.Maston, déjà héros de De la Terre à la Lune et Autour de la Lune, remporte le pôle Nord (face aux Anglais, Hollandais, Suédois, Danois et Russes), après adjudication aux enchères, en vue de l’exploitation de ses immenses réserves de... charbon.

L’analogie avec le pétrole est ici frappante ! Voici ce que Jules Verne écrit dans le chapitre VII à propos de la houille :


La houille est devenue la source de toute l’industrie moderne. Sans parler du charbon et du coke, utilisés pour le chauffage, de son emploi pour la production de la vapeur et de l’électricité...

Il est donc certain que la houille, cette substance précieuse entre toutes, s’épuisera en un temps assez limité par suite d’une consommation à outrance. Avant cinq cents ans, les houillères en exploitation jusqu’à ce jour seront vidées...

Mettons-nous en mesure de découvrir quelques nouveaux lieux de production, comme si la houille devait manquer avant la fin du dix-neuvième siècle...

Alors que les Russes, à condition que leurs revendications soient validées, devront trouver des moyens d’extraire les hydrocarbures du pôle Nord, la North Polar Practical Association avait, elle, imaginé rien moins que de modifier l’inclinaison de l’axe terrestre et, donc, de déplacer le pôle Nord et de provoquer ainsi la fonte des glaces, grâce à un énorme coup de canon, canon géant de 600 mètres de long et de 27 mètres de diamètre fabriqué dans les flancs du Kilimandjaro !

Alors, exactement 118 ans après la première publication de Sans Dessus Dessous, cette expédition russe n’est-elle pas la version moderne de l’aventure de la North Polar Practical Association ?

Images AFP et Zvi Har’El’s Jules Verne Collection


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 7 août 2007 12:46

    Article passionnant , je suis fan de Jules Vernes ,qui fut un auteur visionnaire en son XIX siècle tout comme Orwell au XX° siècle . Nostradamus battu à plate couture ! smiley


    • hurlevent 7 août 2007 16:04

      Bien vu :)


      • nos 7 août 2007 23:47

        ça n’a rien à voir mais l’arctique c’est bien, principalement, un océan, non ?, comment peut on revendiquer sa propriété, ce n’est pas classé comme « eaux internationales » ?


        • ZeusIrae 8 août 2007 13:52

          Oui et non.En plus de ces eaux territoriales sur lesquelles il est souverain,chaque etat possède une zone économique exclusive.Sur cette zone il n’est pas souverain à proprement parlé puisque le passage est libre mais il a des droits spécifique concernant l’exploitation économique de la zone(pêche,hydrocarbure,etc).

          La limite de cette zone est de 200 miles nautique des côtes.Mais une extension est possible dans certain cas.Ainsi si un Etat peut prouver qu’un fond marin est l’extension du plateau continental,la région peut être ajouté à sa ZEE.Plusieurs Etats comme la France ou la Russie préparent donc un dossier pour que l’ONU accepte leur revandications.Celle-ci devrait rendre sa décision d’ici quelque années.

          C’est en partie pour ça que la France est très attaché à certains cailloux.Ils n’ont aucune valeur mais les eaux qui les entourent ainsi que les fonds marins en ont une.


          • arizony 28 août 2007 12:03

            article passionnant : cette vision parallèle et décalée dans le temps ressemble à une guerre plus que froide, glacée ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès