Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Sarkozy au pays des mille collines

Sarkozy au pays des mille collines

“La colonisation n’est pas responsable de toutes les difficultés actuelles de l’Afrique. Elle n’est pas responsable des guerres sanglantes que se font les Africains entre eux. Elle n’est pas responsable des génocides. Elle n’est pas responsable des dictateurs…"[1]. Celui qui, en juillet 2007 à Dakar, a montré son arrogance, son mépris de l’Afrique et son rejet de l’histoire, n’a pas eu plus de respect lors de sa visite rwandaise il y a quelques jours. Et bien entendu il n’a admis aucune faute volontaire de la France de 1994, tout au plus quelques aveuglements… une éclipse solaire sans doute.

Fallait-il attendre autre chose de la part de ce petit soldat à la solde des marchands ? Certainement pas, mais tout de même un peu de dignité envers un pays qui a traversé un génocide n’aurait pas été superflu, même si l’on persiste à croire que la France n’est pour rien dans les évènements rwandais de 1994. Bien d’autres se sont excusés. D’autres qui n’avaient pas plus de responsabilité. Mais l’histoire n’intéresse pas notre président, seul le futur est à construire. Il ne s’en cache pas. Quant à sa méconnaissance de l’histoire, et apparemment la haine qu’elle lui inspire, il l’étale : lors de cette conférence, il a estimé que la Belgique a colonisé pendant 8 ou 9 décennies le Rwanda ! De 1916 à 1961 le compte n’y est pas vraiment. A moins que…

Et il continue dans ses balivernes historiques lors de cette visite à Kigali. Selon lui la Françafrique est morte et enterrée depuis longtemps. Il prend à partie un journaliste : "Et puis un mot sur la Francophonie, tout ce sur quoi vous aimez beaucoup écrire, le « pré-carré », et, comment dites-vous ? la « Françafrique », c’est cela ? Mais tout cela a beaucoup changé. Je respecte votre compétence sur l’Afrique mais regardez l’Afrique telle qu’elle est aujourd’hui. Il n’y a plus de pré-carré et c’est très bien ainsi, il n’y a pas de relation exclusive."[1] C’est certain que lorsque l’on voit la récente élection d’Ali Bongo, on sait que tout a changé. Et j’espère que sa confusion entre la francophonie et la Françafrique, n’a rien de révélateur.

Si hier[2] la France coloniale se démenait en Afrique pour ne rien laisser à son homologue anglaise, ce n’était pas seulement pour défendre la grandeur du drapeau tricolore, mais aussi et peut-être avant tout pour le commerce. Aujourd’hui le danger a seulement changé de nationalité (le péril vient désormais de l’Est[3]) mais pour le reste... Et Sarkozy ne s’en est pas caché : les ressources de la région intéressent beaucoup la France. Non, rien n’a vraiment changé. Quelle idée les gouvernements français se font-ils des africains pour leur raconter de telles absurdités ?

Décidément les rwandais qui attendaient un discours de repentance ont sans doute été déçu. Nicolas Sarkozy aurait dû se remémorer ses boniments de Dakar car cela lui aurait permis de ne pas trop les peiner. Il se serait alors rappeler que l’homme africain n’est pas entré dans l’histoire et qu’il ne pouvait pas saisir ces subtilités de commerce qui passe avant toutes choses.

Plus sérieusement, il est certain que Paul Kagamé sait ce qu’il fait en serrant la main du président français, mais j’espère qu’il n’oublie pas qu’il y a à peine 6 mois, Sarkozy tressait des louanges au président nigérien en honorant ce soi-disant grand démocrate africain… aujourd’hui Tandja peut bien mourir, lui et son peuple, ce n’est pas son affaire. Un contrat d’uranium mérite ses effets de manchettes mais ce qui se passe ensuite n’est que de l’histoire.

Cette Histoire est décidément mangée à toutes les sauces présidentielles : soit l’africain s’attarde trop dans l’Histoire et il vit en-dehors du présent (discours de Kigali), soit du fait de ne pas être dans l’Histoire et de ne pas connaître son mouvement (discours de Dakar) il ne peut pas vivre la réalité. Les contradictions de notre monarque sont saisissantes et son arrogance semble décuplée dès que son terrain de propagande est en Afrique.

Je ne sais pourquoi mais une phrase d’André Gide me vient soudain à l’esprit : « Moins le Blanc est intelligent, plus le Noir lui paraît bête. » (Voyage au Congo).

SylvainD.



[1] Extrait du discours de Nicolas Sarkozy à Kigali : 25 février 2010

[2] Et peut-être pas qu’hier : il y a 15 ans au Rwanda, il y a avait sans doute un peu de cela…

[3] L’ennemi à abattre en Afrique au XXIème siècle est la Chine, que la communauté internationale s’évertue à diaboliser car elle soutiendrait des régimes insoutenables. Bien sûr le président soudanais n’est pas très fréquentable, mais les Deby, Nguesso, Bongo, Biya, pour ne parler que des plus caricaturaux, le sont-ils vraiment ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.85/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Pierrot Pierrot 3 mars 2010 09:53

    Pour connaître l’éventuelle responsabilité des autorités françaises dans l’affreux drame du Rwanda, il faudrait rapidement ouvrir les archives concernant cette période.

    Il est plausible que la défense de la francophilie ait joué un rôle néfaste, mais cela reste à démontrer (rebelles anglophones ! donc soutien français aux pouvoirx en place ?


    • Massaliote 3 mars 2010 09:56

      Article composé d’un ramassis de stupidités. Digne de certains auteurs emblématiques qui se font gloire d’être à Sciences-Po. L’auteur n’aime pas Sarkozy, c’est mon seul point commun avec cet individu. Des milliards ont été versés à l’Afrique depuis la décolonisation. D’après l’auteur il serait de plus de bon ton d’y aller avec une « repentitude » d’autant plus ridicule que la France est le seul pays qui soit venu en aide au Rwanda. L’opération Turquoise, pour mémoire... smiley


      • Traroth Traroth 3 mars 2010 15:26

        « Des milliards ont été versés à l’Afrique depuis la décolonisation » : Et des milliers de milliards ont été pillés. L’Afrique irait mieux sans nous, aucun doute là-dessus !


      • Traroth Traroth 3 mars 2010 15:28

        Et il reste à démontrer que l’opération Turquoise avait vraiment pour but de « venir en aide au Rwanda » !

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Turquoise#Les_controverses_soulev.C3.A9es_par_cette_op.C3.A9ration


      • Massaliote 3 mars 2010 09:59

        « les ressources de la région intéressent beaucoup la France. » Ben voyons, les autres pays sont déintéressés. smiley


        • Massaliote 3 mars 2010 09:59

          déSintéressés


        • Traroth Traroth 3 mars 2010 15:30

          Si vous lisiez l’article en entier, vous sauriez que l’auteur parle justement de l’influence chinoise croissante. Non, les autres ne sont pas désintéressés, mais le fait est que l’action de la France vise à défendre ses propres intérêts, et non à « aider l’Afrique » comme d’autres le prétendent sur ce forum !


        • Massaliote 3 mars 2010 10:02

          « “La colonisation n’est pas responsable de toutes les difficultés actuelles de l’Afrique. Elle n’est pas responsable des guerres sanglantes que se font les Africains entre eux. Elle n’est pas responsable des génocides. Elle n’est pas responsable des dictateurs… » C’est pas du sarkozysme, c’est du bon sens. Mais le bon sens et les bobos...


          • pingveno 3 mars 2010 10:46

            Ah bon ?
            La colonisation a créé une carte de l’Afrique complètement fantaisiste, coupant des peuples en deux et en forçant d’autres qui ne s’aimaient pas à cohabiter dans le même pays.
            Tout ça bien sûr pour un partage des ressources naturelles.
            Et bien sûr, difficile après la décolonisation de redessiner la carte en fonction des vrais peuples, personne ne voulant céder de terrain s’il y a du fric à se faire...

            Evidemment de la part d’un partisan du « rôle positif de la colonisation » je n’en attendais pas moins.


          • Massaliote 3 mars 2010 11:08

            Revoir la carte de l’Afrique « coloniale » et de l’Afrique actuelle : toutes les frontières ont changé, ça devrait aller bien mieux.


          • ASINUS 3 mars 2010 11:11

            @pingveno , pas faux mais les confrontations ne datent pas forcement ou ne resultent pas du fait colonial qui en as fait cesser bon nombre ne fusse que dans son « interets economiques et productiviste » mais par exemple demandez l avis au bushmens ou xhosas de l actuelle rsa quand les peuples pasteurs zoulous et bantous ont déboulés.


          • pingveno 3 mars 2010 11:55

            Revoir la carte de l’Afrique « coloniale » et de l’Afrique actuelle : toutes les frontières ont changé, ça devrait aller bien mieux.

            Moi je veux bien mais alors montre-moi la carte avant et après (tu as des liens ?), parce que j’ai beau essayer, je ne vois pas : les deux Congo sont toujours séparés (ils ont juste connu des changements de nom, de surcroît parfois provisoires), les frontières du Rwanda me semblent bien peu bouger, etc.
            Je parle bien sûr uniquement pour les pays qui ont des conflits ethniques, pas politiques ce qui n’est pas la même chose.


          • Traroth Traroth 3 mars 2010 15:33

            « C’est pas du sarkozysme, c’est du bon sens » : Si vous étiez un peu logique, vous remarqueriez vous-même à quel point vous vous contredisez. La France agit pour défendre ses intérêts, comme vous le reconnaissez plus haut. Cette défense de ses intérêts utilise des moyens comme le 1er RPIMa ou le 2eme REP, mais bien entendu, nous ne sommes pour rien dans la boucherie permanente qu’est l’Afrique. Bien sûr...


          • Shaytan666 Shaytan666 3 mars 2010 15:47

            Encore un qui croit que les Africains ont besoin de nous pour s’étriper entre eux.


          • Shaytan666 Shaytan666 3 mars 2010 10:05

            Mais qu’attend dame Ségolène pour s’excuser au nom de la France, un peu de dignité que diable !


            • ASINUS 3 mars 2010 10:39

              yep , comme ci les peuples africains a l instar de tous les autres peuples de la planete,
              n ’etaient pas capable d instrumentaliser n etaient pas capable de manipuler n ’etaient pas capable d organiser n etaient pas capable de genocider n etaient pas capable de penser
              geopolitique n etaient pas capable de gouverner et tuer pour rester au pouvoir comme ci les peuples africains n étaient pas capable de penser de planifier et d enfumer les dirigeants français et européen, cher monsieur dans l enfer qu est une bonne partie de l afrique etre chef de village suppose une capacité « politique » feroce pour survivre cher monsieur j ai rencontré des chef de village tchadien considéré analphabetes qui en auraient remontré a nos eminences enarques dans la gouvernance des hommes , cher auteur devant votre incapacité a admettre que des africains puissent se conduire aussi mal que des occidentaux sans etre instrimentalisés et manipulés par des blancs
              soit vous etes africains et vous revelez la une incapacité a admettre votre part du fardeau
              soit vous etes occidental blanc et vous faites tous simplement preuve de racisme !


              asinus :ne varietur


              • vivien françoise 3 mars 2010 13:08

                yabon les nems


              • Traroth Traroth 3 mars 2010 15:36

                "La Chine nous débarrassera en meme temps de l’Afrique et de ses potentats locaux" : Cette simple phrase permet de réaliser que vous ne comprenez pas du tout la dépendance française envers les ressources naturelles africaines.


              • Traroth Traroth 4 mars 2010 17:02

                Je ne discute pas avec les gens qui parlent à ma place.


              • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 mars 2010 15:36

                Pub ouaciste , comme dirait Snoopy .


                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 4 mars 2010 01:52

                  Bon article.

                  On se souviendra que l’UMP a tenté de faire voter en 2005 un machin qui s’appelait « le rôle positif de la colonisation française en Afrique ».

                  Y’a bon Banania missié Sarkozy !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

SylvainD


Voir ses articles







Palmarès