Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Sarkozy et ses alliés maintiennent leur suprématie en Afrique

Sarkozy et ses alliés maintiennent leur suprématie en Afrique

Le Président Sarkozy a réussi son coup contre Kadhafi. Il voulait maintenir la suprématie des européens en Afrique. Le seul individu qui était son obstacle, fût-il un dictateur, vient de partir. Au passage, le Président américain Obama a détourné 32 milliards de dollars appartenant aux libyens. Comment cet argent va-t-il être géré ou détourné par "les pantins" du CNT qui vont brader le pays aux grandes sociétés occidentales (TOTAL, EXXON, BP, etc).

La Libye sera dans quelques années une Somalie II, car le seul individu qui avait pu mettre sous sa coupe les multiples tribus de ce grand pays était Khadafi.

Ne parler pas de "COURAGE" de Sarkozy, s'il en avait, il l'aurait montré il ya plusieurs années. La seule personne de son entourage qui avait du COURAGE était Madame RAMA YADE. Elle a osé défier le Président Français et elle s'est fait incendier par certains membres du gouvernement à l'époque. Il est étonnant de penser au mot "Courage" à chaque fois par certaines personnes. Savent-ils ce qu'est ce mot ? La secrétaire d'Etat a toujours contester les propos tenus par le chef de l'Etat, elle a débuté lors de son discours de Dakar, en 2007. Valérie Pécresse et Nadine Morano parlent de courage, mais qu'ont-elles montré jusqu'alors ?

La coalition du Président Sarkozy vient de réussir son coup, mais que va-t-il se passer désormais ? Pourquoi cet acharnement a-t-il été exercé contre le Président libyen ?

Les raisons pour lesquelles la France et une certaine Europe de l’Ouest se sont acharnées sur la Libye de Kadhafi sont :

Premièrement : Le lancement d’un satellite africain de télécommunications. C’est le président ou l’ex-président lybien Kadhafi qui offre le premier satellite du continent africain opérant la première révolution des temps modernes. Ce satellite appelé RASCOM assure la couverture universelle du continent le projet Rascom porte sur l’Organisation régionale africaine de communication par satellite, cofinancé par le fonds Libya Africa Investment Portfolio (63%), 45 opérateurs de téléphonie africains (25%) et le constructeur spatial européen Thales Alenia Space (12%) pour la téléphonie, la télévision, la radio diffusion et de multiples autres applications telle que la télémédecine, l’enseignement à distance. Pour la première fois une connexion à bas coût devient disponible sur tout le continent jusque dans les zones rurales grâce au système par pont radio WMAX.

Cette histoire démarre en 1992 lorsque 45 pays africains créent la société RASCOM pour disposer d’un satellite africain et faire chuter les coûts de communication sur le continent. Téléphoner de l’Afrique vers l’Afrique ou ailleurs était le plus cher au monde, car il y avait un impôt de 500 millions de dollars par an que l’Europe encaissait par an sur les conversations téléphoniques et ce même à l’intérieur du même pays africain pour le transit des voix sur les satellites européens comme INTELSAT. Un satellite africain coûtait juste 400 millions de dollars payables une seule fois et ne plus avoir à payer la location d’un satellite qui se monte à 500 millions de dollars par an. Quel banquier ne financerait pas un tel projet ? Mais l’équation la plus difficile à résoudre était : comment l’esclave peut-il s’affranchir de l’exploitation servile de son maître en sollicitant l’aide de ce dernier pour y parvenir, ainsi la Banque mondiale, le Fonds monétaire international, les Etats Unis, l’Union Européenne ont fait miroiter inutilement ces pays africains pendant quatorze ans. C’est alors qu’en 2006 que Kadhafi met fin à ce supplice de mendicité aux prétendus bienfaiteurs occidentaux pratiquant des prêts à taux usuraire. Il met alors 300 millions de dollars sur la table, la Banque africaine de développement met 50 millions de dollars, la Banque Ouest africaine de développement met 27 millions de dollars et c’est ainsi que l’Afrique se dote de son premier satellite le 26 décembre 2007. Dans la foulée, la Chine et la Russie s’y sont mises en fournissant leurs technologies aux pays africains, leur permettant ainsi de lancer d’autres satellites de communications. Les pays africains Algérie, Nigéria, Angola et Afrique du Sud se sont dotés de leurs propres satellites de communications. Un deuxième satellite africain est lancée en juillet 2010 comme le premier. En 2020, le tout premier satellite technologique 100% africain et construit en Algérie, devrait être lancé. Or vu ce qui vient de se passer avec la destruction par la France, l’Otan des sites de communication libyens, il est temps de se demander ce qui va se passer.

Les « révolutionnaires » manipulés par l’Occident ne vont-ils pas apporter leur servilité aux pays occidentaux qui les ont aidé à avancer dans leur chasse au renversement de Kadhafi. C’est bien triste pour l’Afrique en général. Le président Sarkozy n’est pas un bienfaiteur de l’Afrique, encore moins le britannique , ni même l’américain Obama.

Le satellite de 2020 qui sera fabriqué en Afrique, est censé concurrencer les meilleurs satellites occidentaux, mais à un coût dix fois inférieur à ceux des satellites occidentaux, c’est un vrai défi. Voilà comment un geste simple et symbolique de 300 millions de dollars peut changer la vie et l’image de tout un continent qui a toujours souffert. La Libye de Kadhafi a fait perdre à l’Occident une grosse fortune, pas seulement les 500 millions de dollars par an correspondant à la location du satellite, mais des milliards de dollars de dette, ainsi que les intérêts qui pouvaient être générés. Ceci peut expliquer la haine des dirigeants occidentaux qui masquent leur renversement de Khadafi sous le faux prétexte de protéger la population libyenne. Il s’agit en fait de renverser le seul homme qui était un obstacle à leur ambitions et à celles de leurs copains. Voir le cas de Dick Cheney en IRAK pour le pétrole. Comment vont se partager les ressources de la Libye ? Les amis de Sarkozy, TOTAL, BOUYGUES, et j’en passe ont des marchés qui leur tendent les bras. C’est écoeurant et malhonnête pour les pauvres libyens qui n’ont rien vu venir. Ils voulaient sortir du joug de leur dictateur et ils vont tomber de nouveau dans l’esclavage et l’exploitation de l’Occident.

Kadhafi devait tomber car il était nuisible pour les intérêts des occidentaux à qui il a fait perdre des sommes colossales qui auraient été générées par l’asservissement de l’Afrique. Ces processus se manifestent régulièrement lorsque les dirigeants occidentaux clament que les pays africains doivent de l’argent, or il s’agit en général d’applications et de technologies qui ne valent rien et qui pourraient être obtenues et créées directement par les africains à un moindre coût. Il s’agit d’un système occulte mis en place par les dirigeants européens pour dépouiller l’Afrique.

Deuxièmement, Kadhafi voulait mettre en place un fonds monétaire africain, ce qui aurait encore nui aux intérêts occidentaux et fait perdre beaucoup d’argent à la France et à tous ses partenaires, y compris les USA. Le président américain a saisi (je dirais pour le moment détourner) 32 milliards de dollars qui appartiennent à la Banque centrale libyenne et qui étaient prévus pour la contribution du pays à la finalisation du projet de mise en place d’un fonds monétaire africain. Le président libyen était nuisible pour tous ses projets qu’il voulait accompagner en Afrique. La suppression du franc CFA faisait partie des projets de Kadhafi qui aurait encouragé la création d’une monnaie africaine. Tout le monde (du moins ceux qui veulent ouvrir leurs yeux) sait que la France (dont Paris) à la main mise sur certains pays africains grâce à cette monnaie depuis les indépendances, soit depuis un peu plus de cinquante ans. D’où la rage de Sarkozy à l’endroit de Khadafi qui aurait fait perdre la stature de la France sur certains pays africains.

Au vu de l’évolution des choses, il est à craindre que le prochain ennemi déclaré de la France et de ses copains occidentaux risque fort d’être l’Algérie qui est immensément riche. L’avenir nous le dira. En attendant, il faut voir comment ils vont essayer de gérer le problème syrien.


Moyenne des avis sur cet article :  4.81/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • chapoutier 24 août 2011 13:29

    les choses ne sont pas terminé en Libye mais vous avez raison, l’Algérie est dans la ligne de mire de ces ordures.
    Ceci dit, il y a loin de la coupe aux lèvres.
    Les algériens ont très bien compris ce qui les attends puisque des voix s’élèvent pour demander au gouvernement de retirer l’argent placé dans le Trésor américain.

    concernant tripoli, entendu sur france info ce midi que les rues de tripoli sont vides de ses habitants qui se cachent chez eux, dans les quartiers « libérés » par les insurgés.
    où sont les scènes de liesses populaires ? sur TF1 à 13H00 ils nous montrent des groupes d’une vingtaines de types tirant en l’air !
    Le journaliste de france info explique que le gros problèmes c’est que tous les libyens sont armés, et qu’il va falloir les désarmés.
    Donc cela prouve au moins deux choses : kadafi à armé son peuple, il n’en avait pas peur.
    les insurgés veulent désarmer le peuple, ils en ont peur du peuple libyen.
    Les Tripolitains ne sortent pas de chez eux, c’est qu’ils non aucune confiance envers les insurgés.


    • chapoutier 24 août 2011 18:27

      faut croire qu’il n’y a que les problème de queue de DSK qui passinnent les foules


        • Talion Talion 24 août 2011 23:41

          Mort de rire !...


          Je viens de découvrir que nos médias en Europe et en Occident ont réinventé le jeu des sept erreurs avec leurs reportages et scènes de liesse des rebelles en Libye !

          Il y a comme des petits détails qui ne collent pas entre les studios et les villes prétendument « libérées »


          Faites tourner, c’est à pleurer de rire !  

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès