Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Sarkozy s’allie aux islamistes radicaux contre Kadhafi

Sarkozy s’allie aux islamistes radicaux contre Kadhafi

Nicolas Sarkozy a reçu à l'Elysée ce mercredi le représentant du Conseil National de Transition libyen, pour célébrer la victoire militaire de Tripoli.

Il faut remarquer au passage que Mamhoud Jibril, présenté par Sarkozy comme le premier ministre de la rébellion libyenne, est en fait le premier ministre d'un Conseil National de Transition sans gouvernement.

Il a en effet lui-même dissout le 8 août dernier le Conseil Exécutif qui en faisait office, à la suite du meurtre du commandant en chef des forces rebelles : Abdel Younes, et sous la pression de la famille de celui-ci. Certain des membres de l'ex Conseil Exécutif étant largement soupçonné d'avoir commandité l'assassinat ( lire ici ).

Depuis, il n'a pas été en mesure de reformer un cabinet, montrant aussi le peu de représentativité de l'hôte de l'Elysée, reçu pourtant en grande pompes par Nicolas Sarkozy, ainsi que la très grande fragilité de la coalition à laquelle s'est associé l'OTAN pour renverser le régime de Kadhafi.

Ce moment charnière, où la fin des opérations militaires "classiques" semble se dessiner soulève à nouveau des questions voire des interrogations sur le CNT lui même. Et on regrette que la rencontre de l'Elysée n'ait pas permis de clarifier ces points.

Une première question qui parait légitime serait au moins de connaitre la composition extensive du Conseil National de Transition. Jusqu'à présent, il a été dit qu'à part pour 13 d'entre eux, l'identité de ses membres devait rester secrète pour des raisons de sécurité.

Ces raisons ne tiennent plus aujourd'hui que les villes desquelles sont issus ces membres sont censés avoir été "libérées" et que le CNT annonce contrôler 95% du territoire. 

Ce secret aujourd'hui injustifié ne peut que renforcer les soupçons sur le coté peu "recommandable" de ces membres secrets, et en particulier au vu de leurs liens avec Al-Qaeda. Risque qui a été soulevé par tous les experts de la région depuis le début de la campagne de renversement de Kadhafi.

Les dernières informations qui apparaissent, notamment sur les "chefs de guerre" des rebelles sur le terrain, montrent l'emprise des extrémistes islamistes sur les opérations et soulèvent de fortes inquiétudes sur la suite.

En effet, tous les postes de commandement militaire sont au mains des islamistes : Abdelhakim Belhaj (Tripoli), Ismaël as-Salabi (Benghazi), Abdelhakim al-Assadi (Derna), Ali Salabi (CNT). (lire ici ).

Le cas de Abdelhakim Belhaj, nouveau 'gouverneur militaire" de Tripoli, est des plus significatifs : Arrété en 2004 par les américains, il est ensuite livré à la Libye. En mars 2010, il est libéré par Saif Al-Islam Kadhafi, dans le cadre d'une amnistie des détenus liés à Al-Qaeda, en contretrepartie de l'engagement par ceux-ci de renoncer à la lutte armée.

Cet engagement n'a manifestement pas fait long feu. Il serait aujourd'hui intéressant de savoir à quoi il s'est engagé vis à vis du CNT, et qu'est ce qui fait qu'on peut croire que cette fois il tiendra ses engagements.

Le cirque médiatique focalise maintenant l'attention du public sur la chasse à Kadhafi alors que le plus important se passe ailleurs. Comme le souligne le nytimes, les affaires reprennent et la ruée vers le pétrole libyen a déjà commencé ( lire ici ).

La déstabilisation de la Libye permet d'écarter la Russie et la Chine et de nettoyer le terrain pour les compagnies pétrolières françaises, anglaises, italiennes et américaines que Kadhafi était en train d'écarter.

De plus, maintenant que le gouvernement libyen n'aura plus de projet pour financer l'Union Africaine et les outils financiers qui devaient permettre à l'Afrique de s'affranchir de la tutelle de la banque mondiale et du FMI, Nul doute que les prix du baril vont baisser ce qui permettra de détourner les bénéfices des ressources libyennes vers l'oligarchie mondiale.

Beau résultat collatéral pour une intervention dont le but n'était surtout pas l'annexion du pétrole libyen.

Un autre sujet d'inquiétude est celui de la dissémination des armes, celles fournies par l'OTAN aux rebelles d'une part, et celles de l'armée libyenne d'autre part, et en particulier des stocks d'armes chimiques qui sont actuellement hors de contrôle.

Il est fort probable que ces armes se retrouvent dans de futurs conflits qui pourraient embraser la région ou sur d'autres théatres d'affrontement avec les jihadistes ( lire ici ).

Manifestement, l'idée qu'Al-Qaeda puisse disposer de gaz moutarde ne gène pas Sarkozy, qui a considéré que cela valait le coup de s'allier avec les jihadistes pour renverser Kadhafi.

Martine Aubry, de son coté, a salué la prise de Tripoli comme un succès personnel de Sarkozy, montrant une fois encore que l'analyse que font les socialistes français de la situation du monde est très très loin des intérêts des peuples.

A votre avis, qui va tirer profit de cette guerre ?

Le peuple Libyen ? ... vous voulez rire .

Le peuple français ? ... lui va se contenter de payer les côuts de la guerre

Total, BP et d'autres ? ... certainement

Quelques commissions occultes pour financer la prochaine campagne de Sarkozy ? ... voyons, cela n'existe pas !

Article paru sur "La lumière des racailles dans la nuit des karchers" http://www.lalumieredesracailles.net


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (89 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • ZEN ZEN 29 août 2011 10:26

    Le première victime d’une guerre, c’est la vérité

    Les flux pétroliers vont changer de mains... Cher pétrole !
    Comme le souligne Brauman, l’objectif de la guerre n’était pas l’instauration de la démocratie en Libye


    • fouadraiden fouadraiden 29 août 2011 17:43


      Arrêtez de faire l’idiot Zen en répétant vous aussi la propagande ambiante ( en l’occurrence celle de Brauman).

      Vos propos sont bêtes , simple et sortis tt droit de vos préjugés.
      Si les Libyens se sont soulevés, ce n’est pour « instaurer vos fantasmes démocratiques » mais pour en terminer avec le régime de terreur de Kadhafi ,et si à la place ils devaient créer le pays de Michey, ou une ferme géante , après tout c’est leur affaire pas la votre.

      Honte perpétuelle à tous les conspirationnistes qui sévissent ici et là.
      Et l’affaire libyenne en révèle un paquet., car les dégâts de cette guerre ne sont pas là où l’on croit. C’est ahurissant de constater que nbre d’occidentaux ne comprennent + rien en dehors de l’équation pétrole. C’est absolument déroutant smiley

      Vous vieillissez mal mon vieux smiley


    • ZEN ZEN 29 août 2011 19:39

      Il faut lire, mon petit Fouad...même le Figaro ! smiley


    • fouadraiden fouadraiden 29 août 2011 20:44


      C’est pas croyable  ! Le pétrole, on le sait tout ça ,Zen smiley.

      C’est la réduction opérée au seul facteur pétrole qui est stupide et qui ne sert au fond qu’à réconforter ta vision idéologique nord./sud.

      Je remets car il se peut que cela t’ait échappé même sous ta plume, « Comme le souligne Brauman, l’objectif de la guerre n’était pas l’instauration de la démocratie en Libye ».

      Tu vieillis vraiment mal zen smiley

      Je suis stupéfait de constater le nbre d’occidentaux qui trempent leur plume dans l’inspiration conspirationniste durant l’entracte libyen smiley

      C’est juste effarant !


    • Serpico Serpico 29 août 2011 22:15

      fouadraiden : « Si les Libyens se sont soulevés, ce n’est pour  »instaurer vos fantasmes démocratiques " mais pour en terminer avec le régime de terreur de Kadhafi ,et si à la place ils devaient créer le pays de Michey, ou une ferme géante , après tout c’est leur affaire pas la votre« 

      ****************

      Leur affaire ? ah bon ?

      Vous avez découvert ça »par surprise«  ?

      Pourquoi ne dites-vous pas ça pour l’intervention de l’OTAN et du comique Sarko ?

      Leur affaire ? quelle mascarade ! fouadraiden qui est contre l’ingérence ! c’est pas mal...contre l’ingérence des »autres", on a compris.

      Même après, les libyens ne pourront pas mettre en place le pays de Mickey comme ils voudraient : tonton occident veillera à faire ce qui lui plaît.

      Le bordel, comme d’habitude.


    • Serpico Serpico 29 août 2011 22:17

      fouadraiden

      Louez un ou deux neurones.

      Le « peuple » libyen se serait soulevé à l’insu de son plein gré...

      Benghazi serait le peuple libyen.

      TF1 n’a même pas besoin d’investir avec des poires comme vous.


    • fouadraiden fouadraiden 29 août 2011 23:24


      Salut Serpico

      Je suis attristé de découvrir ton opinion au sujet de cette affaire.
      Tu sais autant que moi qui était kadhafi et le système de terreur qu’il aura imposé durant ses quatre décennies de pouvoir absolu. tu le sais mieux que moi...

      Malheureusement quelle autre alternative pour débarrasser les libyens de ce bouffon que la situation actuelle ? Les libyens se sont engouffrés dans le printemps arabe comme une souris dans un petit trou, c’est à dire avec leur immense courage et le peu de moyens matériels dont ils disposaient. Le résultat n’est pas négligeable , 6 mois encore un tel scénario nous aurait semble impossible.

      Alors de grâce, ne tombe pas dans le piège de la critique de l’impérialisme occidental sur le dos des peuples du sud. Les libyens n’en ont que faire.
      Les occidentaux qui se cachent derrière le pétrole ou le « on nous ment » , une autre variante du complot,ne se soucie guerre de l’avenir des Libyens, leur problème c’est leur boutique Occident et sa marche dans le monde.

      Il faut soutenir les Libyens et se applaudir la chute du régime. Oui l’otan a aidé les Libyens et alors, mais que croyais-tu ? que la providence allait parachuter une armée d’anges pour sauver les Libyens du massacre annoncé par le bouffon lui-même le jour j ?

      Si c’est la souveraineté des Etats et son viol qui t’empêchent de dormir , ne t’inquiète pas trop,j’ai un excellent papier à te soumettre ( je mettrai le lien + tard )


    • fouadraiden fouadraiden 29 août 2011 23:40

      « Pourquoi ne dites-vous pas ça pour l’intervention de l’OTAN et du comique Sarko ? »

      Soit tu n’as pas compris soit je me suis mal exprimé, mais c’était en réponse à la phrase de Brauman derrière laquelle Zen cache son pétrole.Il est possible que les Libyens ne s’accordent pas sur le régime politique post Kadhafi et c’est bien leur droit , non ?

      autrement dit, Brauman pour parvenir à ses fin - on n’installe pas la démocratie- prete aux Libyens des choses qu’ils n"ont peut être pas dite ni peut-être dite jamais pensé puisque l’ultime but affiché par le soulèvement du 17 février est de renverser Kadhafi ( après chacun peut jusifier ce but comme il l’entend , mais distinguons l’objectif de sa justification)

      Cela , t’es encore mesure de le comprendre ? je t’avais laissé il y a quelques années avec quelques neurones en fonction , tu ne les aurais pas tous perdu à force smiley


    • Serpico Serpico 29 août 2011 23:57

      fouadraiden

      J’aurais dit la même chose si c’était un pays arabe qui était intervenu.
      J’aurais dit la même chose si l’Algérie était intervenue.

      Bref : je suis contre toute ingérence QUELLE que soit la situation.

      Même avec les meilleures dispositions du monde, une ingérence ne mène au mieux qu’à une nouvelle dépendance.

      Je suis pour la chute de Kadafi, du régime d’Alger, des monarques, d’Assad mais il n’est pas tolérable qu’un pays étranger facilement utilisable en jouant sur ses convoitises vienne non seulement mettre son nez mais tuer des innocents et s’emparer des richesses d’un pays.

      Ma révolte contre l’OTAN est juste un peu plus prononcée parce qu’il est avide, traître, hypocrite et meurtrier.

      De plus, la propagande est massive et je me demande pourquoi les gens continuent à croire les media occidentaux après tous les mensonges qu’on nous a servis dans le passé.

      Il faut être complètement amnésique ou COMPLICE pour faire abstraction de tout ça.

      C’est aux libyens de se libérer. Tout seuls. Même s’il faut souffrir, il faut le faire tout seul.

      L’OTAN et les pays d’occident donnaient refuge aux terroristes quand ils tuaient des algériens. Ils exigeaient même que les algériens négocient avec les islamistes.

      Et ce sont ces croque-morts qui nous sauveraient ? ces salopards qui voulaient détruire l’Algérie ? Eux qui maintenant ont « déclaré » la guerre au terrorisme parce que -enfin- ils y ont gouté ?

      Non : ce sont des fumiers égoïstes et je ne ferai JAMAIS confiance à l’occident.

      Je pars du principe qu’il ment TOUJOURS.

      Je ne peux pas oublier l’attitude de l’occident quand les algériens crevaient comme des chiens. JAMAIS.


    • fouadraiden fouadraiden 30 août 2011 00:01


      Qt au peuple libyen absent de Bengahzi..

      là,tu m’inquiète sérieusement Serpico, tu ne comprends déjà + l’usage de certains concepts. Je crois qu’il est temps pour toi de retourner au bled le contexte français a fini par t’assécher l’esprit smiley

      aucun peuple dans l’Histoire n’a jamais occupé intégralement une scène historique , le peuple est une catégorie de la fiction politique, une hypostase si tu préfères. il est une entité toujours en puissance ,capable de rallier une frange de la population à un moment t d’une situation inédite.Les libyens de Bengahzi ( pas tous non +-) ont été les acteurs de cette puissance du peuple Libyen.Il est une puissance qui entraine...

      le peuple égyptien n’a jamais existé à la place Tahri pourtant ça nous a pas empêcher de le soutenir comme un seul homme.n’est ce pas ?

      Le peuple est une représentation qui évite de diluer une puissance non chiffrable dans une quantité numérique....


    • fouadraiden fouadraiden 30 août 2011 00:08

      "Je pars du principe qu’il ment TOUJOURS.

      Je ne peux pas oublier l’attitude de l’occident quand les algériens crevaient comme des chiens. JAMAIS"

      Ce sont de mauvaises prémices, Serpico, car les soulèvements arabes créent un contexte différent , il faut en tenir compte.

      Et si tu refuses aux Libyens leur choix pour des motifs algériens....c’est pas bon non +

      Et je ne suis pas de ceux qui pensent qu’il fallait laisser les Libyens crever sous les chars du bouffon. Non et non et non une telle conviction ne résiste pas à l’epreuve des faits .la preuve , Benghazi a été très soulagé du vote de l’onu...


    • Serpico Serpico 30 août 2011 00:32

      C’est fatigant :

      Il faut d’abord prouver que Kadafi allait véritablement exterminer son peuple.

      Je ne prends aucune référence algérienne pour la Libye : ils ont le droit de faire ce qu’ils veulent (je n’ai même pas à dire ça, c’est n’importe quoi)

      Ce que je prends comme référence, c’est le comportement CONSTANT de l’occident : une bande de criminels.

      Cela fait un moment que j’ai décidé de jouer cartes sur table : l’occident est pour moi un fléau pour le monde. Plus de langage poli pour en parler. Y en a vraiment marre.

      Pour moi, le « peuple » n’existe pas. Ce n’est qu’une idée. Elle crée des confusions : on a l’impression qu’il y a une grande masse qui pense collectivement. C’est aberrant.

      C’est encore plus aberrant de se lancer dans un délire sur la population de Benghazi qui concrétiseraient les aspirations de toute la Libye. C’est de l’émotion, c’est du romantisme mais ce n’est pas rationnel.

      C’est du registre du baratin occidentalo-humaniste à la mords-moi-le-noeud...


    • Lord WTF ! Lord Franz Ferdinand Of F. In S. 30 août 2011 00:50

      Il faut d’abord prouver que Kadafi allait véritablement exterminer son peuple.

       

      Well, il y a eu bien une sorte de vague sound purée technoïde intitulée « zenga, zenga » …qui si je me rappelle bien faisait référence à un speech du Colonel évoquant une dératisation rue par rue, allée par allée, maison par maison, pièce par pièce… et quelques obscurs références à des rats ou cafards…il semblerait que la formule « rats et cafards » ait pu, en effet, renvoyer en gaddafien au vague concept de peuple…libyen…ou d’une partie de celui-ci…bref, on a bien eu une déclaration d’intention, précédée par 42 années d’hypo-dératisation en continu qui laissait raisonnablement considérer cette hypothétique « dératisation » comme possible voir probable…cela étant dit, on peut certes questionner les motivations de l’intervention otanesque : le fait étant que celle-ci s’est bien déroulée et que maintenant c’est à bien d’autres choses que la Libye va devoir faire face ou penser…en espèrant que les aspirations légitimes autant que la souveraineté du peuple libyen soient respectées, et que cette otanesque ombre ne plane pas sur la Libye post-gaddafienne, ou n’en soit le « pêcher originel ».       


    • fouadraiden fouadraiden 30 août 2011 01:02

      Prouver comment ??

      tu veux dire quoi ? qu’il fallait envoyer des scientifiques et un laboratoire sur place ?

      il l’a dit dans son discours , c’est largement suffisant,tu es arabophones , non ? les zozos qui sévissent ici pas et son loin d’imaginer la teneur des discours du bouffon

      Mo dieu c’est + grave que ce que je pensais.


    • Serpico Serpico 30 août 2011 01:48

      Il faut que les media ou les officiels occidentaux prouvent ce qu’ils avancent, sur quelles bases, sur quel témoignage.

      Les couveuses de Saddam aussi c’était de l’émotion.

      Timisoara aussi.

      Les ADM.

      Le golfe du Tonkin.

      il y en a des pages et des pages.

      Quant à zenga, zenga : il demandait de les dénicher rue par rue et non de les exterminer. De les capturer et non de leur balancer du Flytox.

      Et il visait les « rebelles » et non le « peuple libyen ». Vous faites exprès d’amalgamer à la hâte.

      Les « rebelles » de Benghazi étaient ses ennemis et il peut lui aussi soutenir que c’étaient des gars d’el qaeda.

      Pour la plupart, ce sont d’ailleurs des terroristes islamistes : abdelkrim belhaj, capturé par la CIA et remis à la Libye en 2004 est aujourd’hui « gouverneur militaire » (chef de région).

      Abdeljalil Jibril est l’ex-tortionnaire des infirmières bulgares. Il a cofirmé deux fois leur peine de mort.

      Younes était ministre de l’intérieur.

      Pourquoi ne lisez-vous qu’une page sur deux de l’histoire ?


    • fouadraiden fouadraiden 30 août 2011 02:05


      Ce n’est pas une aspiration mais un ralliement que la notion de peuple cherche à produire, une aspiration est une catégorie difficile à juger empiriquement , un ralliement bcp moins.On se rallie à un moment t.ensuite chacun rentre chez lui avec les aspirations qu’il veut. C’est cela une montée en puissance du « peuple ».

      Sans l’intervention à l’arme lourde du bouffon dès les premières manifestations ,que crois- tu qu’il se serait produit ? Si l’armée égyptienne avait tiré dans le tas, que serait -il advenu du « peuple » égyptien , etc etc

      Ensuite juger un fait de rationnel ou émotionnel ne veut rien dire ,d’autant + qu’on aurait du mal a croire que ceux parmi les Libyens qui ont choisi de se soulever l’ont fait pour honorer le sens de ta rationalité. C’est qd même tt l’inverse, c’est l’émotion devant le « succès » égyptien et tunisien qui aura entrainé la Libye et les Libyens à croire en un idéal. Le cas syrien ne s’explique pas autrement. on assiste bien à une lente montée en puissance qui cherche toujours ses conditions optimales pour s’actualiser et se réaliser.

      Un libyen « rationnel » est une personne qui aurait plutôt tendance à plaider en faveur du régime libyen ( la peur étant bonne conseillère).

      Bref ,on aura compris la rhétorique. L’otan c’est l ’occident criminel et ,donc, se voir aider par lui entache la cause libyenne et la condamne à la nullité devant l’Histoire. C’est l’illustration du délire arabe sous couvert de rationalité anti impériale (très en vogue sur la toile) smiley

      La critique occidentale du cas libyen , elle, puise sa source ailleurs qd dans ce type de délire.Cela va de soi.


    • Serpico Serpico 30 août 2011 02:20

      Quand je parle d’émotion ou de rationalité, je vise ton discours et non le comportement du libyen.

      Quand on en parle, on doit évacuer l’émotion.

      Pour ce qui est de l’OTAN ou des pays arabes, tu es tellement pressé de placer ta « phrase » que tu ne lis même pas : je t’ai déjà dit que l’intervention, occidentale ou autre, je la rejette. Pas seulement celle de l’occident.

      J’ajoute que je suis très allergique à l’occident.

      Rien à voir avec l’arabisme ou le pan-arabisme ou d’autres foutaises.

      Je ne fais pas confiance à l’ingérence étrangère. Encore moins quand il s’agit de l’OTAN.

      C’est clair il me semble.


    • Lord WTF ! Lord Franz Ferdinand Of F. In S. 30 août 2011 02:22


      Quant à zenga, zenga : il demandait de les dénicher rue par rue et non de les exterminer. De les capturer et non de leur balancer du Flytox.

      Si je me rappelle bien, cela allait plus loin que simplement « les » dénicher : l’évocation à plusieurs reprises de la peine capitale pour ceux qui se seraient rendus coupables de ceci, ou cela…(très difficile à suivre autant qu’à décrypter les discours du Colonel) précisant que quand bien même ces derniers supplieraient, pas de clémence, ni pardon ce coup-ci (reste à savoir si auparavant le Colonel avait pardonné ou accordé sa clémence aux éventuels supplicateurs)…  

       Et il visait les « rebelles » et non le « peuple libyen ». Vous faites exprès d’amalgamer à la hâte.

       Comme déjà dit, difficile de savoir « qui » il visait : quoique la fin du speech rendue célèbre par sa reprise musicale, précisait à la suite de ..., bayt, bayt, dar dar, zenga, zenga, fardh, fardh  jusquà que le pays soit « nettoyé »…

      Quoiqu’il en soit, plutôt que de me prêter de malhonnêtes intentions qui me feraient amalgamer à la hâte pour je ne sais quel motif « rebelles » et "peuple libyen" : je n’ai jamais soutenu l’intervention otanesque, en considérant le fait qu’elle entacherait cette « révolution » ( ou quelque soit le terme que vous préférez) et en cela délégitimerait ce qui sont des aspirations légitimes (et cela s’est bien produit) d’un peuple (ou d’une partie de celui-ci), et qu’au final elle aurait un impact négatif sur l’ensemble du processus en cours dans le monde arabo-musulman : cela étant dit, j’ai pris acte du fait que cette intervention a bien eu lieu et quelque soit mon opinion ou la vôtre rien n’y changera : ainsi donc plutôt que de délégitimer la Libye post-gaddafi  et d’en faire déjà un nouveau vassal de l’Occident : attendons de voir ce qu’il va se passer : le CNT, en dépit des certitudes des uns ou des autres est objectivement un OVNI autant pour l’OTAN que quiconque d’autre : les quelques figures médiatiques ou connues ( ex du régime, islamistes, « libéraux ») n’étant que la partie émergée de ce qui est un bien « iceberg » dont on n’a que peu idée de l’ensemble …d’où au contraire d’une supposée tutelle otanesque, un état de méfiance/défiance réciproque entre OTAN et CNT…qui ne permet pas de présager de ce que demain sera fait.      


    • fouadraiden fouadraiden 30 août 2011 02:31

      Tu le fais exprès, Serpico , mon dieu ! t’en es contraint sans même t’en apercevoir à défendre le régime de Kadhafi pour soutenir ton impitoyable accusation contre l’otan. quelle chute !

      Alors si depuis Paris tu as compris les menaces du bouffon autrement qu’un Libyen sain d’esprit sur place , c’est juste parce que les menaces ne pouvaient d’atteindre ( t’es pas à Paris par hasard non + smiley)C’est un effet psychologique , rassure-toi !

      Mets-toi en condition et tu verras l’effet que ça fait les délires de Kadhafi éructant promettant de mater la rébellion. c’est juste terrifiant !

      Il a bien préciser qu’il n’hésiterait pas dà jeter toutes ses forces dans la bataille et crois-le, c’était pas des mots en l’air juste pour impressionner deux trois rebelles excités ou des barbus.

      Au fond son discours aura précipité sa chute pour le + gd bonheur des Libyens ( il faut l’espérer)


    • fouadraiden fouadraiden 30 août 2011 02:51

      "Pour ce qui est de l’OTAN ou des pays arabes, tu es tellement pressé de placer ta « phrase » que tu ne lis même pas : je t’ai déjà dit que l’intervention, occidentale ou autre, je la rejette. Pas seulement celle de l’occident.« 

      J’ai lu Serpico, mais ai jugé non pertinent et n’en ai donc tenu aucun compte puisque le cas que nous traitons implique l’otan et un pays arabe et non un pays arabe dans un autre pays arabe , ni la Chine en Libye par exemple.les déclarations d’intention ne m’intéressent pas plus que ça.

      le panarabisme n’a rien à voir non + , tes griefs peuvent être attribués à la rhétorique des non alignés, si tu préfères, et comme tu évoquais le cas algérien et que tu l’es toi aussi , la critique que tu formules se distingue mécaniquement de la critique anti impériale issu dune opinion occidentale. en général Les occidentaux qui critiquent le cas libyen ont évidemment d’autres motivations qu’un Algérien.c’est important de le relever pour éviter les confusion de »genre« .

      au risque de me répéter, une analyse rationnelle ne veut rien dire, il y a autant d’émotion dans une critique prétendument rationnelle qu’une autre méthode descriptive.. Ma description de la montée en puissance du »peuple« se voulait donc une explication »rationnelle" d’un état émotionnel si tu veux.


    • fouadraiden fouadraiden 30 août 2011 03:04

      Au fait , et si nous avions des preuves tangibles —je précise immédiatement que je ne sais pas ce que cela peut vouloir signifier dans un régime de terreur comme celui de Kadhafi—que les menaces du tyran allaient entrainer un massacre de masse, admettons-le comme pure hypothèse , aurais-tu alors juger une intervention militaire occidentale indispensable ou malgré tout préférer encore laisser les Libyens résister seuls —))

      Hein ?


    • fouadraiden fouadraiden 30 août 2011 03:22

      "je ne fais pas confiance à l’ingérence étrangère. Encore moins quand il s’agit de l’OTAN.

      C’est clair il me semble"

      Pour un prétendu rationnel tu cèdes trop facilement à l’émotion ( la confiance est une catégorie émotionnelle) .
      Essaie de voir les choses différemment sous un jour nouveau , oublie le passé irakien ( trop facile à mobilier) et que tu es algérien ( si possible)et mobilise ton énergie uniquement au cas Libyen, pour ce qu’il est , loin de tes obsessions.Le contexte a peut -être changé et personne ne demande aux Libyens de faire confiance.

      Il fallait trancher une situation qui risquait de dégréner et si on avait laissé passer Kadhafi, c’est rien moins que la chance d’un printemps arabe qui aurait été liquidé sec et net.

      Là on continue...que demander de mieux après avoir surmonté l’obstacle libyen.....


    • fouadraiden fouadraiden 30 août 2011 04:16

      « Même avec les meilleures dispositions du monde, une ingérence ne mène au mieux qu’à une nouvelle dépendance. »

      C’est risible ,tu dissous toutes les notions, rejettes les usages conceptuels les + convenus et absous tous les crimes potentiels qui guetttent un tyran mais t’arcboutes comme la moule au rocher à la notion d’ingérence et de dépendance. Si le peuple Libyen, les rebelles et les vociférations de Kadhafi ont une existence tte relative à tes yeux, l’ingérence et la dépendances sont, elles,par contre figées dans le marbre pour les besoin de ta cause.

      Et puis allons au fond ,quelles dépendance et ingérence + nocives que celles qui vous condamnent à vivre sous un régime comme celui de Kadhafi ?Et qui peut croire une seconde que les pays du sud ont les moyens économiques et militaires d’être dépendants et, donc ,libres ? l’indépendance politique est de façade et profitable au despote et à leurs familles , alors dans ces conditions tenter le diable est un risque calculé...

      Bref,foutaises tiers-mondistes, au mieux délire mystique , fort répandu au demeurant smiley


    • fouadraiden fouadraiden 30 août 2011 04:52

      Le lien promis + haut le voici. Le droit international évolue souevnt plus vite que les mentalités.
      A lire.http://politique.eu.org/spip.php?article1464

      « L’intervention militaire en Libye : une avancée du droit international ? » Olivier CORTEN , Barbara DELCOURT
      Professeur à l’ULB (Centre de droit international et de sociologie appliquée au droit international).
      Professeure à l’ULB, directrice du Repi (Recherche et enseignement en politique internationale)

    • Valas Valas 30 août 2011 14:13

      Ahahahah Fouad....

      Quel speech !!!! Obnubilation ? Un ami du Dictateur français ?

      Approuver la destruction civile en profitant du mécontentement de plusieurs tribus contre un « guide » qui avait malgrès tout fortement contribué à sociabiliser un « regroupement de tribus », scolarisation et surtout permettre aux femmes beaucoup de liberté contrairement aux pays voisin, c’est pas joli joli Fouad....

      Par contre il y a quelques pays occidentaux qui sont « impatients » de passer à table pour le partage des ressources que notre « guide » avait commencé à nationaliser pour éviter à la Libye de se faire trop dépouiller par ces puissantes compagnies pétrolières occidentales qui sont les principaux « sponsors » de l’Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord et des principaux médias occidentaux propagandistes sous contrôle...

      Allons bon, ce n’est juste qu’un processus de démocratisation de la corruption plus vicieuse et modernisée, pas vrai ?

      Quelle Honte Fouad...


    • Feste Feste 4 septembre 2011 17:31

      T’es un gros troll toi foudrairien. Tu spammes comme un .... comme un...
      ben comme un gars qui dit que critiquer la France te l’OTAN est soutenir Kadhafi.
      Alors que tu soutiens l’OTAN et Sarko en faisant cela, comme un... comme un...


    • Traroth Traroth 29 août 2011 14:53

      @calmos :

      Non, rien.


    • flesh flesh 29 août 2011 21:51
      Non, franchement elle était bonne Calmos, j’ai plussé mwa smiley

      Putain c’est son clone ! Au tout début je me suis dis quelle salope d’hypocrite ce Montembourg ! Il veut sa peau comme les autres alors qu’avant il lui roulait presque des pelles ! Puis j’ai compris que c’était Harlem.

      Par contre des slows lancinants sur la BO de La Boum entre Sarko et le Guide, y a des photos aussi, mais là c’est pas des sosies.

    • Taverne Taverne 29 août 2011 10:48

      Le coup de la chasse à l’homme, ça marche toujours aussi bien. Mais on n’est plus surpris de rien après la grotesque mise en scène de l’exécution du faux Ben Laden pour justifier le retrait des troupes d’Afghanistan.

      Sarko attaque ses copains d’avant au nom des intérêts de ses copains de toujours : les riches et les surtout les ultra-riches.


      • lagabe 29 août 2011 18:54

        la retrait en fait est plus lié au problème économique , comme OBAMA a bien dit , on a une guerre à gagner chez nous


        • FRIDA FRIDA 29 août 2011 14:10

           

          @ Laotse


          Elles redeviendront ce qu’elles étaient avant lui, voici une vidéo qui date mais très intéressante, à partir de 04:08

          http://archives.tsr.ch/player/perspectives-libye

          à comparer avec la propagande de nos médias-mensonges à partir de 00:35

          http://www.bfmtv.com/video-infos-actualite/detail/libye-le-role-des-femmes-dans-la-revolution-1020556/

          On peut reprocher beaucoup de chose à Kadhafi, mais de la refaire l’histoire en propageant l’idée que c’est lui qui a enfermé les femmes, franchement ils nous prennent pour des idiots.



        • Traroth Traroth 29 août 2011 14:58

          L’histoire montre qu’il est difficile de reprendre les libertés auxquelles les gens ont goûté. Le nouveau régime pro-occidental devra le comprendre, comme beaucoup d’autres avant lui.


        • Loatse Loatse 29 août 2011 15:43

          @Frida

          Merci pour votre documentaire, il est plus qu’intéressant... passionnant ! :)

          La construction de la libye « moderne » grâce au pétrole.. et les capacités d’adaptations dont sont capables les libyens sont surprenantes, on devrait en tenir compte lorsque je vois ce chef d’entreprise gérer ses affaires après seulement 5 années d’études et s’exprimer couramment dans plusieurs langues, ca laisse rêveur quand à notre système éducatif qui fabrique des chomeurs surdiplomés...

          On peut regretter la liberté d’expression des années 70, Alors un journaliste pouvait demander : « est ce que vous êtes de la même race, de la même provenance ? »

          Idem plus loin le commentaire suivant : « le Sidi légendaire qui offrait »zouli carpette« avec une patience d’enfer a disparu.. » puis « ils ne comprennent pas notre hâte »....

          Aujourd’hui ce journaliste aurait toutes les associations aux trousses....

          Quand à la place des femmes dans la société, celles qui sont interviewées tout en restant méfiantes par rapport à certains aspects de la mode et des moeurs occidentales, je les ai trouvé confiantes quand à l’évolution de leur société, confiantes aussi dans la capacité de leur religion à , je cite : s’adapter au temps et aux exigences du XXème siècle"...

          C’est effectivement ce qu’il se passait sous kadhafi puisque celui ci placait les hommes et les femmes sur un pied d’égalité... leur offrant indifféremment instruction et possibilité de se réaliser professionnellement...

          je crois que celles ci vont déchanter bientôt... 

          ps : c’est à vomir cette vidéo-propagande made in CNT....




        • goc goc 29 août 2011 13:08

          il y a quand même une certaine constance dans la politique étrangère de nabot1er

          Hier il se ridiculisait en recevant Kadafi avec une attitude honteuse pour notre pays
          et demain il se ridiculisera en recevant des membre du CNT au passé plus que douteux, et ce, sans même avoir la moindre garantie de retour d’ascenseur (Total - seule société à pouvoir s’installer en Libye - est une multinationale ne payant que très peu d’impôt en France)

          finalement Kadafi avait raison de traiter le nain avec un tel mépris, il avait tout compris du bonhomme


          • platon613 31 août 2011 23:44

            Sarkozy accusé de corruption !

            La juge Isabelle Prévost-Desprez, connue pour sa violence et ses jugements à l’emporte-pièce, qui a instruit un volet de l’affaire Bettencourt, affirme qu’un témoin a vu Nicolas Sarkozy se faire remettre des espèces chez la milliardaire avant son élection en 2007, selon des extraits d’un livre publiés mercredi par Libération et L’Express. Que penser d’une telle relation entre le politique et la présomption d’indépendance de la justice à quelques mois des élections présidentielles ?...

            http://news-26.com/politique/996-la...


          • kéké02360 29 août 2011 13:37

            Si les Libiens l’aiment autant que les français !!!!!!!! smiley

            La chasse à l’homme c’est en 2012 !!??? smiley

            http://www.youtube.com/watch?v=BGJvgNas4Ck 


            • Loatse Loatse 29 août 2011 13:39

              Si même tariq ramadan exprime son inquiétude.... c’est qu’on est dans un beau merdier..

              ABIDJAN - L`intellectuel musulman Tariq Ramadan a affirmé samedi à Abidjan « craindre » pour l`après Mouammar Kadhafi en Libye, jugeant le Conseil national de transition (CNT), organe politique de la rébellion à Kadhafi, de « groupe composite de personnes qu`on ne contrôle pas ».......
              ............ j`ai beaucoup de doutes et de questions sur ce qu`on nous propose comme alternative future« , a déclaré M. Ramadan, professeur dEtudes islamiques contemporaines à Oxford, dans un entretien à l`AFP.

              .............. contrôler la démocratie à distance ne veut pas dire qu`on a offert la liberté aux citoyens africains », a-t-il poursuivi, affichant ses « craintes pour l`après Kadhafi ».

              « Aujourd`hui on nous présente comme des libérateurs, un groupe de personnes, un CNT qui est un composite de personnes qu`on ne contrôle pas », a souligné l`intellectuel, petit-fils du fondateur des Frères musulmans en Egypte.

              « On se pose des questions (...) comment aller aussi vite dans la reconnaissance d`un CNT quand les membres qui le constituent sont aussi hétéroclites et pour certains d`entre eux, ont le passé particulièrement sujet à caution », a-t-il ajouté.

              Interrogé sur le lien entre le CNT et les réseaux islamistes, il a répondu : « le CNT n`est pas lié à l`islamisme radical ou à des réseaux d`extrémistes, mais certains (membres) sont issus des frères musulmans ». (? ????)

              L`intellectuel musulman influent mais controversé, invité du Conseil supérieur des Imams de Côte d`Ivoire (Cosim), a également critiqué l`intervention armée occidentale dans la crise libyenne.

              « Je ne vois pas d`un très bon oeil l`intervention de l`Otan en Libye. Il fallait faire quelque chose, c`est une évidence. En empêchant les forces de Kadhafi de sévir sans forcement aller jusqu`à une intervention armée », a-t-il souligné.


              • Martin D 29 août 2011 14:06

                Irak : ko
                Afghanistan : ko
                Libye : ko
                qui seront les suivants ?

                je pense que le monde arabo-musulman sera le théatre de jeu du complexe militaro-industriel et pétrolier ainsi que financier du monde occidental afin de générer de forts profits aux actionnaires.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès