Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Sauvons le Darfour et mobilisons-nous

Sauvons le Darfour et mobilisons-nous

Chaque mois, 10 000 personnes sont massacrées dans l’indifférence générale. Selon l’ancien secrétaire général de l’Onu, Kofi Annan, le Darfour est « l’enfer sur Terre ».

En janvier dernier, un sommet de l’Union africaine réunissait, à Addis-Abeba, les principaux chefs d’Etat du continent africain en présence du nouveau secrétaire d’Etat des Nations unies.

Les discussions n’ont permis aucune avancée décisive dans une résolution de la crise au Darfour qui dure depuis presque quatre ans et qui aurait fait, selon les chiffres de l’ONnu, trois cent mille victimes, et provoqué le déplacement de plus de deux millions d’habitants.

La communauté internationale ne fait rien car elle est divisée. Mais impuissants, devons-nous rester silencieux ?

Il existe une mobilisation insuffisante de l’opinion publique internationale, plus particulièrement en Europe, parce que nous considérons qu’il n’y a pas grand-chose à faire.

Pourtant, le risque d’embrasement de la région est aujourd’hui bien réel, puisque le Tchad et la Centrafrique accusent le Soudan d’abriter des milices rebelles.

Les organisations humanitaires font aussi l’objet d’attaques de la part des factions rebelles : La semaine dernière, Médecins du Monde annonçait la cessation de ses activités dans la région.

Les ONG et plus largement des organisations humanitaires sont présentes pour soulager les populations déplacées mais paradoxalement, elles alimentent le conflit, dans la mesure où elles deviennent elles-mêmes un enjeu économique dans le pillage et les luttes d’appropriation entre réguliers et irréguliers. Leur présence sur les lieux a permis d’identifier clairement les soldats soudanais comme responsables des massacres perpétués et de faire savoir leur rôle. Ce qui laisserait penser que des responsables à Khartoum auraient intérêt à vider certaines régions des ONG pour être libres d’accomplir leur travail génocidaire.

Seule l’intervention des Casques bleus, en vertu de l’article 42 du chapitre 7 de la Charte des Nations unies, permettrait de prévenir - ou de réagir contre elles - les attaques sur les populations civiles du Darfour et de protéger les travailleurs humanitaires afin qu’ils remplissent leurs missions en toute sécurité. La décision de faire cesser le génocide au Darfour par les Casques bleus incombe en premier ressort aux cinq Etats membres permanents du Conseil de sécurité de l’Onu.

Un Etat géopolitiquement et énergétiquement clé dans la région.

Les Nations unies n’ont, jusqu’ici, pas réussi à faire procéder au vote d’une résolution prévoyant une intervention des forces de la communauté internationale, ni même ne sont parvenus à faire condamner les agissements du gouvernement soudanais parce que la Chine, premier investisseur étranger au Soudan, s’est jusqu’à présent bien gardée de sanctionner le régime allié : Le président Hu Jintao, qui vient d’achever une longue tournée en Afrique, a plaidé pour le respect de l’intégrité et de la souveraineté territoriale du Darfour.

Le Soudan est un Etat où se trouvent les sources du Nil, mais c’est avant tout un Etat pétrolier, dont 80% de la production de pétrole est dirigée vers la Chine, ce qui explique que les Chinois aient des raisons fortes d’être réticents à sanctionner le gouvernement soudanais. La Chine contribue pour 50% aux exportations du Soudan et partage des intérêts géostratégiques dans ce pays avec les Etats-Unis.

La question du Darfour est une question humanitaire, puisque cette guerre civile concerne quatre millions de personnes sur six millions d’habitants. Mais elle symbolise aussi toute la difficulté, pour la communauté internationale, de rendre stable un Etat africain.

Enfin, le Soudan est un Etat islamique qui applique la loi de la Charria et qui s’appuie politiquement sur l’ensemble des pays qui pratiquent un islam radical.

Les grandes et moyennes puissances savent de façon claire qu’il y a des pratiques génocidaires dans cet Ouest du Soudan. Mais comme à certaines époques de l’histoire du XXe siècle, elles sont informées et restent immobiles.

Il est de notre devoir de conserver une capacité d’indignation intacte sur ce qui se déroule sous nos yeux et de porter la condamnation morale la plus vive et la plus forte contre ces pratiques génocidaires.

Signez l’appel de SLD


Moyenne des avis sur cet article :  4.1/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Cosmic Dancer (---.---.31.128) 21 février 2007 11:56

    @ L’auteur :

    Merci. Et merci pour le lien sur la pétition.


    • De Saint Benoit Philippe (---.---.73.68) 21 février 2007 12:48

      En Afrique depuis des centaines d’années, les tribus se battent continuellement. Grace aux nouvelles technologies, nous savons en temps réel dans le Monde ce qu’il se passe.

      Il y a cinquante ans, ce Darfour aurait été occulté, et personne n’en aurait parlé.

      Ce sont des guerres etnyques entre les noirs et les musulmans. On veut illiminer ces tribus nomades qui y vivent depuis la nuit des temps, pour s’accaparer des terres qui regorgent de pétrole.

      Or cet OR NOIR, attise des convoitises, qui font qu’il faut illiminer les propriétaires de ces terres pour s’en accaparer et en tirer des bénéfices.

      L’Occident est déjà en guerre contre le Monde musulman, dans toux ces pays. L’Occident ne peut pas être le gendarme de la planète.

      En plus qui veut mourir pour ces pays, qui ne seront jamais reconnaissants pour le bien que nous pourrions leur apporter. Les gouvernants de ces pays, Soudan, Darfour, Tchad et voisins, sont en guerres tribales. Ils chassent les actions humanitaires, car ils ne veulent pas que l’on sache se qu’il se passe chez eux. Je les connais bien. Ils n’ont aucun sentiment humain connu de chez nous. Ils en ont rien à foutre des femmes et des enfants qui ne sont pas de leur ethnye.

      Ce sont des guerrriers nés. Des gens qui ne peuvent vivre que par la guerre et les armes.

      Aujourd’hui, ils on les Kalach, des FM, des Toyota équipés, etc..., s’ils n’avaient pas ça, le problème serait le même, les coupes-coupes, les tortures tribales, les viols ancesteraux, les pillages. Ils ne repectent même pas les hommes et les femmes des actions humanitaires. certains ont pillés, violés et tués. Jacques CHIRAC les a convoqué à Cannes la semaine dernière. Ils ont fait des promesses à une personne qui ne sera plus Président, donc, une promesse dans le vide et qui laissera les choes en l’état.

      En plus il y a l’or noir. Nous occidentaux nous incitons indirectement à faire cette guerre, car nos intérêt en pétrole ainsi que celui de la Chine sont primordiaux. La Chine en sous main, joue gros et incite les rapaces.

      Le Darfour est un pays sacrifié sur l’autel des profits.

      Au nom de la religion, tout est permis. C’est cela le monde musulman. Nous ne pouvons rien y faire. Si nous y allons, nous y perdrions la vie inutilement. Ces chefs d’états corrompus n’en ont rien à foutre de leur peuple et des autres religions.

      Même les casques bleus africains déployés au Darfour, ont également commis des actes répréhensibles envers ce peuple, comme des sauvages. Lisez les rapports des nations Unies et vous en serez horrifié. Aucun pays occidental ne veut mettre le pied dans ce guepier africain, où la vie est impossible pour nous. Il n’y a rien. Le désert, la chaleur, les maladies, pour nous occidentaux ce serait la mort assurée. Notre organisme n’est pas habitué et immunisé.

      Je le répète « PERSONNE NE VEUT MOURIR POUR LE DARFOUR ». Un peuple jamais reconnaissant de nos bienfaits.


      • (---.---.96.82) 21 février 2007 13:22

        Bravo pour votre ignorance et pour votre etroitesse d’esprit mr saint blabla , chez vous que des nôirs, des musulamans pas d’etre humain qui souffrent et qui meurent. Vous faites parti de ces gens qui regarde les autre peuples de haut et qui je cite ne veulent pas mourir pour des gens qui ne seront pas reconnaissant. Bravo avec vous, la france passe du pays des lumieres et des doits de l’homme au pays des laches et des tenebres, alors merci et encore bravo monseigneur


      • vraitravailleur (---.---.192.190) 22 février 2007 13:02

        Même si le style et l’orthographe de Philippe de Saint Benoît sont un peu rugueux, ils pose bien la question : qui est volontaire pour aller se faire tuer au Darfour ? Et avec quelle finalité ?

        Phileas a raison de nous informer de la situation au Darfour. C’est aussi très noble de s’attendrir sur la situation de ces pauvres gens.

        Plaignons moins les « humanitaires » qui doivent quitter le pays et qui, en fait, sont une nouvelle forme de mercenaires.

        On a pu lire précédemment dans « agoravox », l’article du 17 janvier 2007 intitulé « l’esclavage sévit en Mauritanie » et signé Bilbassi. En posant des questions dans les commentaires, on se rend compte que l’esclavage n’y est pas institutionnel et que la gendarmerie intervient contre les soi-disant « esclavagistes », en fait des Maures qui emploient du personnel « au noir » (sans jeu de mots).

        Là aussi, Chinois et Américains s’intéressent au pétrole qui vient d’être découvert.

        Je pose la question à Phileas : « mobilisons-nous, mais pour quoi faire ? Faire appel à la »conscience universelle, qui du reste n’existe pas", comme disait Anatole France.

        vraitravailleur


      • vraitravailleur (---.---.192.190) 22 février 2007 13:18

        Aymeric revient aux bonnes réalités bien concrètes : à ce genre de réunion, il faut venir avec son carnet de chèques, et mieux, avec du numéraire. Si, en effet, une organisation loue (très cher) une salle de réunion, il faut ensuite qu’elle la rentabilise.

        Hier les esclaves de Mauritanie, aujourd’hui les populations massacrées au Darfour, demain une autre ethnie d’Afrique, font ou feront recette auprès des personnes qui ont mauvaise conscience.

        En revanche, les petits Indiens miséreux n’intéressent plus personne depuis que Mittal a racheté Arcelor et « discipline » les ouvriers français.

        vraitravailleur


      • vraitravailleur (---.---.192.190) 22 février 2007 13:19

        Aymeric revient aux bonnes réalités bien concrètes : à ce genre de réunion, il faut venir avec son carnet de chèques, et mieux, avec du numéraire. Si, en effet, une organisation loue (très cher) une salle de réunion, il faut ensuite qu’elle la rentabilise. Hier les esclaves de Mauritanie, aujourd’hui les populations massacrées au Darfour, demain une autre ethnie d’Afrique, font ou feront recette auprès des personnes qui ont mauvaise conscience.

        En revanche, les petits Indiens miséreux n’intéressent plus personne depuis que Mittal a racheté Arcelor et « discipline » les ouvriers français.

        vraitravailleur


      • seb59 (---.---.180.194) 21 février 2007 13:05

        Mais qu’est ce qu’on peut faire, nous francais,pour le darfou ?

        C’est a la communauté internationale de gerer cela.

        N’y a t’il pas un groupement des pays africains qui peut les aider ? Certains sont pourtant tres riches !


        • Romain Baudry 21 février 2007 13:20

          Merci pour cet article utile. La crise du Darfour est un drame qui se déroule sous nos yeux et vis-à-vis duquel la communauté internationale ne lève pas le petit doigt (Chirac haussant la voix sur le sujet lors du sommet de Cannes était du dernier ridicule).


          • docdory docdory 21 février 2007 13:59

            @ l’auteur

            Une citation de Fréderic Dard me revient à l’esprit en lisant votre article ( citée approximativement de mémoire ) :

            « Le monde entier se moque de ce qui se passe ici ou ailleurs . Il n’y a pas de monde entier , il n’y a que des petits morceaux de monde comme il y a trente-deux dents dans une bouche . Chacune ignore la carie qui atteint l’autre , mais sera un jour atteinte par elle »

            ( San Antonio « champagne pour tout le monde » ) ...


            • ZeusIrae (---.---.209.130) 21 février 2007 14:36

              Cette petition est une perte de temps,signiez la si ça vous fait sentir mieux mais pas la peine d’avoir des illusions.

              Aucune force de maintiens de la paix serieuse ne sera envoyé,la Chine s’y oppose,le premier concerné:le soudan est contre aussi.

              Il n’y a rien à faire si ce n’est eteindre la télé et dormir.


              • De Saint Benoit Philippe (---.---.106.162) 21 février 2007 17:00

                On ne peut plus demander aux USA de faire quelque chose. Ils sont pris dans un piège auquel, ils ne veulent plus y aller. Ils sont seuls maintenant, car la Communauté Internationale les a abandonné. Les anglais partent d’Irak, les danois, les polonais, les derniers italiens, seuls restent avec eux : Les australiens, et les japonais.

                Le DARFOUR est ausi un autre piège. Les islamistes attendent avec délectation pour,ouvrir un autre front de guerre. Ils commettent des actes révoltant pour nous inciter à y faire quelque chose. Il ne faut pas tomber dans le piège. Les moyens des islamistes du Soudan, sont des moyens faibles et d’un autre siècle, mais efficaces en ces lieux, où il n’y a rien. Si militairemnt nous devrions y intervenir, il faudrait une logistique militaire énorme et non appropriée.

                Bombarder ces milices, mais comme les renards dans le désert, ils se confondent dans la nature. Personne ne les voit.

                Ils sont des milliers par petits groupes répartis comme des fourmis dans le désert. Ils tuent, volent, violent et disparaissent comme ils sont venus.

                Nos stratégies militaires ne sont plsu adaptées à ces guerres intra africaine et saharienne.

                Seule la Légion Etrangère serait capable de nos jours à faire cette guerre. En Afrique, il n’y a plus de Légion, comme on l’avait en Algérie.

                Quelques milliers d’hommes légionnaires agueris au désert auraient mis fin à ce génocide. Quand la Légion arrivait, les islamistes de l’époque avaient peur et s’échappaient comme des rats. Cela aurait été possible dans les années 1950 à 1962. De nos jours c’est fini. Il n’y a plus de légion dans le Magreb. L’Armée Française est sur plusieurs fronts, pour maintenir un semblant de paix dans le Monde. La France n’a plus les moyens et l’Europe ne veut pas y participer.


              • Démos II (---.---.192.58) 21 février 2007 14:53

                @ saint machin de mes deux, vous faites partie sans doute des charognards qui bouffent encore sur le dos de la misère.

                Que le grand schtroumf vous emporte au diable et vous change en soudannais du Darfour, vous ne méritez pas mieux.

                Au lieu de sortir des âneries comme vous le faites abstenez vous ! sauvages ! mais je rève ce bobo drogué jusqu’aux yeux ce belâtre se permet de traiter des humains qui valent dix fois ce qu’il est de sauvages !

                Si les cons volaient vous seriez encore en orbite.


                • De Saint Benoit Philippe (---.---.106.162) 21 février 2007 16:41

                  Pour DEMOS J’ai été dans la légion. je suis d’un certain âge. J’ai connu ces islamistes. Il n’y a rien d’attendre d’eux. Il n’y a aucun compris, ni discussion positive. Ce sont des gens, pires que des bêtes qui ne respectent rien et qui ne voient que le sang pour jouir.

                  Les Monde ne peut plus se battre contre ces gens qui n’ont ni foi, ni loi, ni respect de l’être humain.

                  C’est tout cher DEMOS. Ayez aussi un certain respect du NOM, comme je respecte vos propos.


                • (---.---.15.46) 21 février 2007 15:08

                  Les janjawys (pardonnez les fautes d’orthographe), milices arabes islamistes à la solde de cet état voyou (le Soudan) poussent les exactions au Tchad voisin. Il est plus que temps de faire quelque chose pour le sud Soudan.


                  • De Saint Benoit Philippe (---.---.106.162) 21 février 2007 16:34

                    Je sais que je suis critiqué et mal jugé par certains. Je vois combien d’enfants meurts dans ce pays. Combien la souffrance est immense partout dans le Monde. Ne nous voilons pas la face. Personne ne veut y aller au DARFOUR. Personne de la Communauté Internationale ne veut faire quelque chose. Pourquoi voulez vous que nos braves soldats français ( volontaires pour servir la nation ) aillent encore dans un autre pays en guerre TRIBALE,( ce n’est pas une guerre conventionnelle ), mais une guerre INTER ETNYQUE, UNE GUERRE DE RELIGION liée aussi à un conflit de chefs d’états corrompus qui passent à leur profit des terres qui regorgent de pétrole et d’intérêts.

                    Vous le savez mieux que moi, en 2006, et il a eu déjà un débat sur ce site concernant le Darfour.

                    Ce qui me désole, c’est que tout le monde VEUT SAUVER LE DARFOUR D’ UN GENOCIDE, D’UN CRIME CONTRE L’HUMANITE.

                    Que fait la Communauté Internationale. Elle demande aux pays occidentaux d’intervenir et de financer encore ces peuples qui souffrent. Plus personne ne veut y aller, même les actions humanitaires sont chassées, attaquées, volées et réduites à rien. Certains humanitaires sont morts pour le DARFOUR. On les a oubliés.

                    Voulez-vous y aller comme les pères blancs du siècle dernier en missionnaires, porter au Nom du Christ la bonne parole de Dieu.

                    Il n’y a rien à faire, et vous ne pouvez pas imposer aux Chefs d’Etats votre idée de la démocratie et du respect de l’homme.

                    Ils en ont rien à foutre. Si vous voulez y aller, allez y faite acte de bravoure, montrez que vous êtes homme de paix et de générosité. Vous ne feriez pas un pas, que vous seriez sous trois pieds sous terre.

                    Oui les janjawys (ces milices islamiques) payées et armées par les chef rebelles, sont là, comme en Irak ( au nom de Dieu ) pour exterminer tous ces incroyants, et rendre la terre à l’islam. Vous allez les combattre, les exterminés essayer de les réduire à neant, eh bien mon ami, vous ouvrez encore une nouvelle boite de pandore et une nouvelle guerre en Terre d’Afrique, que nous perdrions.

                    La Guerre du DARFOUR, n’est pas une guerre comme les autres. Les militaires de la Communauté Internationale ne peuvent plus se dédoubler. Ils sont dans tous les conflits du Moyen-Orient, de l’Afganistan au Liban,toute l’Afrique Noire en passant par la Serbie, le Kosovo.

                    Il y a déjà, les troupes panafricaines ( 7.000 hommes )sous couvert de l’ONU, qui y sont. Les rapports de l’ONU révèlent qu’ils commetent eux aussi des exactions. Voir les rapports de l’ONU. Il ne faut plus tomber dans un nouveau piège que les islamistes nous tendent.

                    Nous ne pouvons pas être le GENDARME DU MONDE.

                    Vous qui me juger sévèrement, prenez la décision d’y aller. Parlez avec les instigateurs de ces rebelles.

                    Seriez vous heureux, que votre fils parte là bas, pour défendre une cause humanitaire, qui vous revienne entre 4 planches et que l’on vous dise « IL EST MORT POUR LE DARFOUR ».

                    Mort pour des gens qui ne vous respectent pas et qui vous crachent à la figure en vous disant « occupez-vous de vos affaires ». Malheureusement, ceux qui disparaissent n’ont aucun moyen pour se défendre. Ils n’ont pas de nationalité. Ils étaient sur ces terres deouyis la création du Monde, et on les chassent en les exterminants.

                    Lisez les débats et les rapports de l’ONU, que vous pouvez lire sur ce internet.

                    La Communauté Internationale est impuissante en l’état actuel des choses. Autre que de supprimer ces chefs d’etats criminels, qui ont le soutien de pays en voie de développement, qui ont besoin de ces richesses pour leur affaires personnelles. ( On voit la Chine, qui ont lancé une OPA sur l’Afrique Noire pour ses intérêts personnels, chassant les occidentaux de ces terres. Les chinois ne s’embarrassent pas de scrupules. Ils traitent avec des roitelets africains, qui tirent pour eux mêmes des profits énormes, qu’ils ne rendent pas aux populations ). Devons nous encore aller faire la guerre aux chinois, pour leur dire « HALTE LA, respectez les peuples ».

                    le Monde est en plein désordre économique, qui a des répercussions sur tout.

                    Donc, ces milices arabes ne sont pas là par hasard.

                    Sachez cher ami, que si le DARFOUR n’avez aucun intérêt majeur, personne ne viendrait troubler la quiétude de ces nomades, qui vivaient de peu de terre, des ses bêtes et des puits d’eaux.

                    Mais voila l’OR NOIR est là. Il porte bien son nom « OR NOIR » OR DE LA MORT ".

                    Nous ne sommes pas des politiques et nous n’avons pas notre droit à la parole.

                    Ils ont donné à Jacques CHIRAC leur parole et signé un accord. Le respecte t’il. Dites le moi. On dit aussi que les USA doivent intervenir, car l’Europe est impuissante et incapable d’ y faire face. Les USA on dit « NON » ; Ils ont l’Irak, l’Afganistan, la Somalie, l’Iran en perspective.

                    Réflechissez, qui peut financer encore une nouvelle guerre. L’ONU est incapable et impuissante d’être partout et n’a pas les moyens financiers. Qui payent les guerres. C’est le citoyen lambda qui travaille, et que bien des fois, il souffre aussi de ne pas avoir le minimum vital pour nourir sa famille.

                    Le Soudan le sait trés bien ainsi que les autres états voisins. La communauté internationale ne fera rien. Elle n’a pas les moyens financiers. Ni même les actions humanitaires sont en mesure d’ y aller, sous peine d’être tuées.

                    Philosophez dessus.


                  • (---.---.138.115) 21 février 2007 16:27

                    Malheureusement et comme souvent, si les les états-unis n’interviennent pas, personne ne le fera. Ces milices arabes islamiste (encore eux) tuent volent pillent soutenus par le régime islamiste (toujours eux) du Soudan.

                    http://www.dailymotion.com/video/xjrc0_les-barbares-du-darfour

                    http://www.urgencedarfour.com

                    Messieurs les islamistes vous êtes infectes et la lie de l’humanité. Vous êtes pires que des animaux et ceux qui vous défendent et vous cautionnent ne valent pas mieux que vous.


                    • ZeusIrae (---.---.209.130) 21 février 2007 16:56

                      Hum,Saint bidule

                      Il me semble que les janjawids et leur victimes sont tous musulmans et noirs.La difference reside je crois dans le fais que les jajawid sont d’origine nomade et arabophone.


                      • De Saint Benoit Philippe (---.---.106.162) 21 février 2007 17:18

                        C’est vrai ils sont musulmans, mais noirs et non arabes. Ils ne sont pas de la même ethnie. Ils sont considérés comme des sous hommes et des esclaves.Pour les islamistes ils doivent disparaitre par tous les moyens. Ce sont des méthodes d’une autre époque, qui reflète la mentalité du monde musulamns en l’état actuel des choses. De tout temps, il y a eu des familles, des tribus, et qui de nos jours sont toujours actives et qui veulent imposer leurs lois.


                      • Christophe (---.---.123.25) 21 février 2007 18:45

                        Pour ceux qui ne seraient pas encore convaincu qu’il s’agit bien d’un génocide racial et ethnique, voila un extrait des conclusions d’Amnesty International sur le sujet :

                        4.1 La dimension raciale du conflit

                        « Omar al Bashir nous a dit que nous devions tuer tous les Noubas(37). Il n’y plus de place ici pour les Nègres. » Un Janjawid. ## Propos rapportés par un réfugié originaire de Kenyu, interviewé par Amnesty International, au Tchad, en mai 2004.

                        Dans le Darfour, les relations et les échanges entre groupes nomades et sédentaires sont rythmés par les saisons et la recherche par les nomades de pâturages pour leurs troupeaux sur un territoire où se trouvent des terres cultivées. Les tensions et affrontements entre groupes se sont multipliés dans un contexte marqué par la désertification et donc par la diminution des pâturages ainsi que par une extension des surfaces cultivées. Dans le cadre du conflit, les tensions ont pris un caractère ethnique et racial. Les différences existant entre les groupes du Darfour n’étaient pas aussi accusées dans le passé : des accords coutumiers, des mariages intercommunautaires, des échanges et des mécanismes traditionnels de résolution des conflits confortaient des relations généralement paisibles. L’idéologie fondée sur l’ethnie et la race qui a accompagné les attaques de 2003 et 2004 au Darfour est devenue une cruelle réalité qui ne peut être ignorée. L’accentuation des différences entre les groupes est en partie due à la manipulation des concepts de race et d’ethnie par toutes les parties au conflit du Darfour. Cependant, il convient de noter que certains groupes ne correspondent pas toujours aux étiquettes (Arabes, Africains, Noirs(39)) qui leur ont été données dans le cadre du conflit. Ainsi, les Tama, un petit groupe ethnique composé essentiellement de paysans, ont été à la fois victimes d’attaques et accusés à plusieurs reprises d’avoir coopéré avec les Janjawid lors du conflit de 2003-2004.

                        « Esclaves ! Noubas ! Avez-vous un Dieu ? Rompez le ramadan ! Même nous qui avons des peaux claires n’observons pas le ramadan. Et vous qui êtes noirs et laids, vous prétendez... Nous sommes votre Dieu ! Votre Dieu est Omar al Bashir. » « Vous les Noirs, vous avez défiguré le pays ! Nous sommes venus vous brûler... Nous tuerons vos maris et vos fils et nous coucherons avec vous ! Vous serez nos femmes ! » Un Janjawid. ## Propos rapportés par un groupe de femmes Masalit du camp de réfugiés de Goz Amer, interviewées par Amnesty International en mai 2004.

                        M., âgée de cinquante ans et vivant à Fur Baranga, raconte : « Le village a été attaqué durant la nuit, en octobre 2003. Les Arabes sont venus en auto et à cheval. Ils disaient : « Il faut tuer toutes les femmes noires, y compris les enfants. » »

                        Les allégations de recrutement de nomades étrangers, principalement au Tchad, pour combattre aux côtés des Janjawid, ajoute à la dimension ethnique et raciale du conflit. Ahmad Allami, conseiller personnel du président tchadien Idriss Deby, a accusé les Janjawid d’avoir recruté des « éléments arabes » au Tchad(40) ; ses allégations rejoignent celles de réfugiés soudanais interviewés par Amnesty International au Tchad, qui ont affirmé que des nomades Salamat venus du Tchad et des guerriers venus de Mauritanie ont été recrutés pour combattre au Darfour.

                        « Ce que nous avons appris des Janjawid, c’est qu’Omar al Bahir dit aux étrangers qu’ils sont Arabes et qu’ils devraient venir vivre dans un pays dirigé par des Arabes. Qu’il ne devraient pas rester là où ils sont dirigés par des Africains. Ils disent que le Soudan est un pays destiné aux Arabes. » ## M., Soudanais réfugié au Tchad, interviewé par Amnesty International en mai 2004.

                        « Le gouvernement a donné aux Arabes la confiance en soi, des armes, des voitures et des chevaux. Nous pouvons pas revenir en arrière ; il n’y aura plus de sécurité pour les Africains au Darfour. » ## Soudanaise interviewée par Amnesty International au camp de réfugiés de Mille (Tchad), en mai 2004.

                        Les divisions ethniques crées par le conflit sont en outre aggravées par l’intervention militaire du gouvernement. En refusant d’avoir recours aux moyens politiques ou traditionnels de résolution des conflit pour trouver une solution au problème du Darfour, le gouvernement n’a pas seulement exacerbé les tensions dans la région, il a aussi durablement remis en cause les méthodes mises au point par les communautés pour résoudre leurs conflits et leur capacité à parvenir à une réconciliation.

                        L’un des mobiles des attaques menées par les Janjawid semble être le vol du bétail et des biens des groupes sédentaires. Les témoignages des personnes déplacées font de plus en plus souvent état de l’installation de familles Janjawid dans des villages dont la population a été chassée par la force. Ce qui laisse entendre que les Janjawid auraient élaboré une stratégie visant à leur garantir l’accès aux régions de pâturages.

                        « Ils ont commencé à planter et puis à récolter, sur nos terres, et ils nous ont dit que nous pouvions revenir, mais pas chez nous, seulement là où ils nous diront d’aller. Ils possèdent tout le bétail du Darfour maintenant et toute la terre fertile des Masalit. Ils ne partiront pas. » ## Réfugié originaire de Kenyu au camp de Goz Amer, interviewé par Amnesty International en mai 2004.

                        Cependant, il faut aussi tenir compte des gains que pourraient réaliser les Janjawid en échangeant et en vendant le bétail volé. Selon les témoignages recueillis par Amnesty International auprès de Soudanais réfugiés au Tchad, des milliers de têtes de bétail, de chèvres et de moutons leur ont été volés par les Janjawaid. Ces exactions privent les groupes sédentaires de leurs moyens d’existence et menacent leur droit à l’existence. Étant donné le grand nombre de bêtes volées, les Janjawid pourraient y voir une source de revenus non contrôlés, leur facilitant l’achat, en tout liberté, d’armes et de munitions, en plus de celles qui leur sont fournies par le gouvernement soudanais.

                        Les « hakama »

                        Au Darfour, le terme « hakama » désigne les chanteuses traditionnelles dont la fonction est d’encourager les combattants par des chants et des youyous. Dans le monde, des femmes participent parfois activement aux conflits armés et il n’y pas qu’au Darfour qu’elles accompagnent les combattants en chantant pour les encourager. Dans le présent contexte, Amnesty International a recueilli des témoignages attestant la présence de femmes aux côtés des Janjawid.

                        Selon les témoins, celles que les réfugiés soudanais appellent « hakama » ou « femmes janjawid » semblent chargées de la communication pendant les attaques. Il semble qu’elles ne participent pas directement aux attaques, mais elles prennent part aux pillages. Amnesty International a aussi recueilli plusieurs témoignages faisant état de la présence d’hakama lors de viols commis par les Janjawid. Les hakama auraient directement harcelé les femmes soumises aux agressions sexuelles et les auraient injuriées. M., chef masalit du village de Disa, a raconté que durant les attaques menées en juin 2003 par les Janjawid et en juillet et août par les militaires, 63 personnes ont été tuées, dont sa propre fille. En juin, les Janjawaid ont, semble-t-il, accusé les villageois d’être des « traîtres à Omar Hassan al Bashir ».

                        « En juillet, l’armée a arrêté plusieurs personnes, dont un garçon de dix-sept ans, Brahim Siddiq. En juin, durant leur attaque, les Janjawid ont dit : « Vous êtes les complices des opposants, vous êtes Noirs. Aucun Noir ne peut rester ici, aucun Noir ne peut rester au Soudan ». Les femmes arabes accompagnaient les agresseurs avec des chants à la gloire du gouvernement. Elles les encourageaient, disant : « Le sang des Noirs coule comme l’eau, nous prenons leurs biens et nous les chassons de notre territoire et notre bétail ira brouter sur leurs terres. Le pouvoir d’al Bashir appartient aux Arabes et nous vous tuerons jusqu’au dernier. Vous les Noirs, nous avons tué votre Dieu ». Elles insultaient aussi les femmes disant : « Vous êtes des guenons, vous êtes noires et vous êtes mal habillées. » »

                        Amnesty International


                      • De Saint Benoit Philippe (---.---.65.224) 22 février 2007 15:01

                        Pour CHRISTOPHE.

                        Je connais ce rapport de Amnystie International.

                        Vous avez eu le courage de le diffuser et montrer ce qu’il se passe là bas.

                        Nous ne pouvons pas avec nos armées modernes, y faire quelque chose.

                        L’énergie dépensée pour sauver ces peuplades sacrifiées, serait énorme et improductive.

                        C’est trés facile de dire de PARIS, il faut faire ceci, faire cela, envoyer des hommes, des militaires des humanitaires et tout le reste.

                        C’est toute une logistique trés lourde, que l’ONU ne peut supporter, ni aucun pays occidental. Ni même les USA.

                        Nous occidentaux, nous sommes trop engagés dans des conflits mondiaux, pour faire admettre nos valeurs humaines respectueuses des droits de l’homme.

                        Depuis la nuit des temps, tous ces pays arabes, du Moyen Orient, d’Afrique et d’Asie en partie, on toujours étaient en guerres tribales.

                        Depuis la nuit des temps des ethnies africaines, orientales ont disparu.

                        Vous le savez mieux que moi, que deux mondes de nos jours, s’affrontent. Ne nous cachons pas la face et ne faisons pas l’autruche. La cassure est évidente entre le monde musulman « Islam » et le christianisme.

                        Nous ne pourrons jamais amené l’Islam à nos valeurs.

                        Nous pourrions parler des empires, romains, otomans, chretiens, qui se sont effondrés et qui renaissent aprés 500 ans de silence.

                        Nous sommes dans ce XXI éme Siécle aux prises des mêmes guerres de religions du XVI éme Siecle.

                        Chaque jour, l’histoire se répète.

                        Le DARFOUR, n’est qu’un « incident » ( comme a dit un certain homme ), car il y a plus grave ailleurs chaque jour.

                        Irak, Afganistan, Palestine, Liban, Corne de l’Afrique, Comores, Côte d’Ivoire, Gabon etc..... Des morts, des milliers de morts, des attentats, du sang qui coule à flot, et que personne n’arrête. l’Islam se déchire chaque jour et s’autodétruit. Nous sommes au milieu, nous voulons faire la Paix, et nous prenons des coups. En plus on nous critique et on nous juge. Nous voulons imposer nos valeurs humaines et démocratiques et ils ne le veulent pas. Seuls leurs valeurs tribales et hors du temps compte.

                        Le DARFOUR rejoint, les autres dans le même train.

                        Il y aura toujours des sacrifiés et des condamnés.


                      • LE CHAT LE CHAT 21 février 2007 17:20

                        pourquoi debeulyou y bombarde pas cet état voyou ? Y’ a vraiment 2 poids et 2 mesures....... smiley


                        • aymeric (---.---.226.221) 22 février 2007 00:28

                          VENEZ NOMBREUX AU PROCHAIN MEETING DE SAUVER LE DARFOUR

                          Jeudi 1er mars 2007 : à partir de 20h00, Amphithéâtre Espace Landowski, 28 avenue André Morizet 92100 Boulogne Billancourt. M° Marcel Sembat Marcel Sembat / Boulogne Jean-Jaurès.

                          EN PRESENCE DE NOMBREUSES PERSONNALITES ET CANDIDATS A LA PRESIDENTIELLE


                          • zongo (---.---.226.221) 22 février 2007 00:30

                            Phileas qui es tu ?? merci de prendr econtact avec l’association Sauver le Darfour contact@sauverledarfour.org


                          • Phileas Phileas 22 février 2007 01:02

                            je viens de vous envoyer un mail


                          • Démos II (---.---.183.63) 22 février 2007 13:45

                            @ Saint Benoit, Pour répondre a votre post me concernant un peu plus haut ,depuis quand le fait d’avoir été légionnaire est une référence ? Pas pour moi en tous cas. Surtout quand on sait quelles étaient les motivations pour entrer dans la légion et y être accepté il fallait avoir un sacré pédigrée dans le casier judiciaire. Si mon commentaire n’était guère poli c’est en raison des termes que vous utilisez pour désigner des êtres humains ! « sauvages » n’est pas le sauvage qui croit.


                            • De Saint Benoit Philippe (---.---.65.224) 22 février 2007 14:35

                              Mon cher ami DEMOS II, pour être officier dans la Légion nul n’est besoin d’être un repris de justice. Il faut savoir,que ce corps d’Armée de l’Armée Française a été aux plus hautes marches de la valeur disciplinaire et de l’obéissance envers un pays pour lequel il a donné son sang. Quelque soit la nationalié du légionnaire, il a toujours défendu les valeur de la Légion, qui a apporté « plus » aux peuples opprimés, leur générosité, leur protection et le plus souvent leur vie, pour qu’ils vivent en paix et ne soient pas l’objet d’oppression.

                              Dans les villages arabes ou la Légion était, ils étaient aimés et appréciés. Ils donnaient sans chercher à tier des bénéfices.

                              Elle est partie, il n’y a plus de paix et de sécurité.

                              Je peux vous dire cher ami DEMOS II, que ces hommes qui ont donné leur vie et leur sang pour la FRANCE, quelque soit les problèmes qu’ils ont eu dans leur pays réciproques, ont été des HOMMES PROPRES HONNETES ET FIDELES A LEUR ENGAGEMENT.

                              Si vous ne mettez pas un peu d’ordre et ne vous faites pas respecté, ces peuples s’entretuent eux-mêmes.

                              Il faut connaitre les racines de ces civilsations, qui n’ont pas les mêmes valeurs que nous.

                              C’est un peu la loi de la jungle. C’est le plus fort qui domine et rend à l’esclave l’autre le plus faible.

                              Ce sont des comportements primtifs. En plus de la religion, qui réduit toute possiblité compréhension.

                              Avec nos mentalités, nos valeurs, nos comportements de peuples civilisés, il est difficile de faire admettre à certains, que le Monde a changer. Il n’y a plus les mêmes valeurs.

                              Nous venons chez eux pour les sauver avec nos gros sabots et nos idées humanitaires. Ils ne comprennent pas, car ils ont été écartés du monde moderne dans lequel nous vivons.

                              Ils vivent encore à l’âge primitif avec leurs bêtes, au gré des saisons, et des puits d’eau, sans vraiment savoir ce qu’il se passe dans le monde.

                              l’llétrisme est pratiquement à 100/100 dans ces peuples. Les coutumes sont à la base de leur vie.

                              Ce serait trop long à vous expliquer le comment et le pourquoi des choses.

                              Essayer de faire quelque chose, c’est trés louable. Vous vous heurtez à un mur, car personne ne vous suivra réellement. On vous promettra, mais le temps passera et le génocide sera fini. Nous serons devant le fait accompli.

                              Je suis considéré comme un homme sans coeur, c’est possible, mais dans la vie, il faut savoir où on met les pieds. Principalement dans ces pays, en butte à tous les trafics, d’hommes de femmes d’enfants, de prostitition et de crimes impunis.

                              De Paris c’est facile de dire « Il faut faire, il faut aider, il faut donner ». On se donne bonne conscience, mais sur le terrain c’est une autre paire de manche. Les disillusions sont terribles, lorsque vous avez à faire à des hordes sauvages sans foi, ni lois et qui vous considerent comme un paria, un impur qu’il faut illiminer.

                              Nous pourrons jamais sauver la planète de tous ses crimes, qui seront impunis et cachés.

                              Nos valeurs ne sont pas les leurs. Voila la différence.


                            • paix et amour (---.---.196.251) 22 février 2007 15:54

                              Bonjour a tt le monde. Je crois que certaine personne n’on rien compris a la situation du darfour. Celui qui crois que c’est une guerre de religion est vraiment loin de la réalité ? C’est une guerre de religion au yeux de la population modiale, c’est le message qu’on doit faire passer aux yeux de l’opinion mondiale comme en irak au moyens orient, en afganistan ou la querre contre le terrorisme déclanché depuis le 11. Il existe une guerre idéologique mondiale, cette guerre existe mais elle bien plus compliquée que ce a quoi vous croyez . C’est pour trouver une cause au conflit et légitimiser ces conflits. Il existe plus de 20 000 enfants soldads au darfour et donc on peut en tirée une certaine vue du conflits, Les personne les plus réfléchis et infoumée comprendrons le sens. Ceux qui veulent débattre d’un conflits comme le darfour sans comprendre la politique actuelle mondiale des états devrais mieux ne rien dire comme saint benoit, biensur qu’il faut y allez au darfour et meme si certaine personne doivent perdre la vie,nous ne pouvons dire qu’on a rien a faire la-bas, ces gens qui meurt chaque jours son nos fréres et soeurs, il font parti de notre civilisation, de notre monde, il font parti de notre vies, il font parti de l’humanité comme chaque personne de cette planéte. et si toi tu vivrais au darfour avec ta famille et tes enfants, tes enfant kidnappéé pour etre enrouléee, ta femme se faisant violée a plusieur reprise, n’ayant rien pour manger, te faisant torturé, te faisant volée tes béte et pour aucune raison valable,dis moi franchement tu aimerai pas que des personne viennent a ton secour. Aujourd’hui tu fait parti des gens qui on un toit et de quoi manger,ce soigner alors peu importe mais sache qu en ne faisant rien et en tenant des propos comme tu vient de tenir, tu laisse une porte ouverte au force tu mal qui un jour viendrons frappé a ta porte et tu deviendra comme un des janjaweeds au service du mal et manipulant. Tu ne seras sous aucunne protection. Les forces ne ce voie pas elle sont dans l’air et elle penetre dans les ames perdu. je n’ais rien contre toi. Toutes la communauté internationnale est coupable de crimes contre l’humanité et de génocides pour non assistance a personne en danger. L humanité est coupable de crime de guerre et de génocide. Paix et Amour


                              • De Saint Benoit Philippe (---.---.70.163) 22 février 2007 18:23

                                Paix et Amour je vous réponds.

                                Il est probable que je n’y comprennes rien, et que certainement c’est une guerre interne propre à ces peuples et à leur propre destruction.

                                Vous Paix et Amour, il est bon pour votre âme et votre propre conscience, que vous fassiez le premier pas et y allez comme les Pères Blancs du début du Siécle avec la Croix et le Missel vers ces peuples, leur porter la foi de Dieu et la Paix.

                                Connaissez-vous la position du Dafour en Afrique. Si situation géographique. Sa dimension et ses distances. Le climat,la chaleur, le désert,les points d’eau ( rares ), la désolation.

                                Un sol lunaire où, seuls des peuples habitués à vivre dans des conditions précaires, avec quelques bêtes faméliques et des femmes soumises à toutes les brutalités de leurs hommes et qui sont des esclaves ( coutumes ).Suivant leurs coutumes, les femmes sont des b^tes productrices. Dés l’âge de 12 ans, elles sont réglées et commencent à produire. Elles ont environ de 10 à 15 enfants. Ne vivent que 1 ou 2 enfants. Les autres ne survivent pas. Les femmes suivant leur ethnies sont des bêtes sexuelles et soumises aux hommes. Même mariées elles sont violées. Elles ont les taches les plus dures du foyer, et elles meurent trés jeunes. Leurs modes de vie sont d’un autre Monde, que nous ne pouvons pas accepter, mais malheureusement nous ne pouvons pas modifier leurs coutumes encestrales. Même chez nous en occident, ils continuent leur coutumes encestrales sur les jeunes filles, dont certaines se révoltent.

                                Je pense aussi que vous vivez bien en France. Je pense, que le fait de répondre à cet article, vous êtes équipé de moyens informatiques comme moi et les autres.

                                Je donne mon avis sur une situation humanitaire sans précédent.Un drame planétaire. un peuple qui va disparaitre et rayé de la surface de la Terre.

                                C’est un drame, c’est vrai, mais si les grands de ce Monde, ferment les yeux, c’est qu’il y a aussi d’autres priorités humaines.

                                Ne croyez vous pas, que nous sommes pas assez sollicité dans ce Monde en pleine déroute. Ne croyez vous pas, que nous ne payons pas assez de vies pour essayer de maintenir une Paix, là où il y a risques de désastre humanitaire, plus grave.

                                Il y a des choix à faire. Nous nous sommes engagés dans des conflits, pour combattre le terrorisme et l’égémonie sanguinaire d’une certaine catégorie de personnes du monde musulman.

                                Cette catégorie islamiste, veut la guerre contre l’occident et provoque avec l’assantiment de certains pays, pour des intérêts financiers et économiques, à chasser de ces terres des peuples qui y vivaient depuis des millenaires. Je le répète, l’OR NOIR et l’OR DE LA MORT. Il y a du pétrole. Les rapaces sont là. Ce n’est pas moi le charognard. Il faut s’attaquer aux dirigeants de ces pays, qui n’en ont rien à foutre de ces peuples. Ce qui compte pour eux, c’est le fric, la corruption et leur bien-être personnel.

                                Font-ils un effort pour préserver ces populations. Ils en ont rien à foutre. Si vous voulez y aller, allez y. Personne ne vous en empêche. Voyez les actions humanitaires, elles vous conseilleront.

                                Vous voulez encore ouvrir un nouveau front de guerre, contre ces peuples musulmans. Avons-nous les moyens financiers et en hommes.

                                Nous ne pouvons pas être le gendarme du Monde.

                                Cela me rappelle les années 70, où toute la jeunesse de mon époque, j’étais jeune et comme eux. « FAITES L’AMOUR et pas LA GUERRE ». Le Vietnam était désastreux. c’était des atrocités de toutes part. La Guerre du Vietnam est finie, il y en a eu immédiatement d’autres qui continuent, aussi dures, violentes, dramatiques et inhumaines.

                                C’est une guerre au DARFOUR d’un autre siècle. Nous ne pouvons pas combattre et tuer des hommes qui se fondent dans la nature comme des rats.

                                Ce n’est pas 7.000 - 10.000 ou 20.000 hommes, qui arrêteront ces hordes sauvages et terroristes.

                                Ce ne sont pas eux qui nous tueront, mais le pays même avec les maladies, les conditions climatiques et le terrain.

                                Sachez que si l’ONU et la Communauté Internationale ne font rien, elles ont de bonnes raisons.

                                Croyez-vous que nos sociétés accepteraient encore des morts occidentaux dans terres hostiles et inospitalières.

                                Nous perdons en Irak, en Afganistan et dans d’autres pays africains des hommes qui veulent donner la démocratie à des peuples pour vivre libres.

                                Nous rêvons les yeux ouverts, car ils ne la veulent pas cette démocratie occidentale, qui est contraire à leurs principes religieux.

                                On peut débattre pendant des heures, mais nous ne ferons pas avancer le « smilblick ».

                                Vous pouvez me juger, comme il vous semble, mais le DARFOUR sera un pays sacrifié.

                                Le Monde est injuste. Aucune guerre n’est juste. Depuis sa création, le Monde a toujours était en guerre.

                                Lisez les rapports des UN, sur le DARFOUR. Vous seriez édifié.


                              • paix et amour (---.---.196.251) 23 février 2007 14:25

                                Bonjour tt le monde, bonjour benoit, Pour te dire, oui je vis en france,

                                premiérement

                                Pour info ,je vais mis rendre au darfour au moins a la frontiére, plutot a abeché et adré vu que les visas nous on été refusé.

                                Deuxiémement

                                Je veux te dire ET ALORS , a ce que je voie tu te fait berner par ce qu’on te dit, tu ne comprend pas vraiment la politique international et ces enjeux avec tous ce qui l’entoure, l’économie, le pouvoir, le control, les organisme internationnaux, les hommes trés riches et influent, les sectes, la mafia, les religions, les militaires, les groupes d’influences, les idéologie, les banques, les multinationnal, les intérets de chacun, les groupes térroristes, le terrorisme d’état Tu sais quand meme que les états occidentaux et leur partenaire on leur propres groupes terroristes faisant semé la terreur dans certain pays pour gardé une certaine main mise dessus, tu le sais quand meme, qu’ils sont responsables de la déstabilisations mondiale.

                                Troisiémement

                                usa, grande bretagne, france, russie, sont les 4 vendeurs d’armes les plus importants et qu’il siege a l’onu avec un droit de véto, organisme en principe dédier a instaurer une paix mondiale. Comprend tu ce que je veux te dire, ce qui ce passe actuellement au darfour n’est surement pas la faute comme du dit des tribus ou de la religion mais la faute aux pays occidentaux.

                                Quatriémement

                                Biensur que non, nous ne somme pas solliciter pour faire régner la paix, l’onu intervient quand les menbres permanent ont donner leur accords , a l’heure actuelle des pays refuse l’intervention des casques bleus et c’est surement pas le président soudanais qui dit non et que c’est de sa faute,grace a lui il peuvent pas c’est une marionnette, des pays ce cache dérriére lui avec d’autre responsable. D’autres intéret sont dérriére, les chinois, les russes, les multinational, le pétrole, le gaz, l’or surement de l’uranium mais voilà la terre il y a des gens qui y habite et un jour ou l’autre reventiquerons leur intéret.De toute maniére si nous n’allons pas au darfour maintenant, ce n’est surement pas a cause du climat mon pote et surement pas a cause qu’on intervient sur d’autre continent. Les ressources ont les a mais ont les utiliseras quand tout le monde aura trouver ces intéret dans ce conflit et oui comme tu dit depuis des siecles il y a des guerres et ce sont toujours les innocents qui meurt. L’onu petit a petit commence a ce déployer vu que la crise soudanaise fait un écho mondiale mais voilà aprés quatre année et aprés des milliers de morts surement deux fois plus de ce qu’on estime.

                                On est entrain de légitimiser l’envoi de casque bleu aprés que le travail a été fait, tuer le plus de monde possible,comme toujours, il éliminerons la rébéllion, ceux qu’on a manipuler et arréterons les responsables de cette crise comme son président, il seras doublé par ces commenditaire. Tu comprend.

                                Nous avons eu notre évolution nous monde occidentaux au dépent des autres, des africains, nous sommes tous coupables de ces guerres parce que nous pensons qu’a n’autre bien. Mon pote si tu as tous ce que tu a maintenant, une voiture, des habits, de la nourriture,un toit, une famille, de quoi ce soigner, du gaz, du pétrole, tu crois que c’est grace a qui, a nous, nous devrions les remercier, nous les pillions de leurs ressources pour notre confort, aux dépends de leurs vies. La france qu’elle sont ces ressources naturelles qui sont sur notre territoires. Pas de gaz, pas de pétrole, pas d’uranium, pas de coton, pas de chocolat, pas de produits chimique, les maniéres premiére sont inexistente alors mon pote si nous denions la démocratie au pays en guerre actuellement, je te promet que notre confort prendra un sacré coup, voilà pourquoi certains pays stratégique comme l’afrique ne peut pas trouvée une stabilité, plus il y aura de la confusion, plus on pourra les pillées, c’est la politique étrangéres des états-unis et d’autre, beaucoup d’autre . Personne ne peut ce dévellopper librement, instaurer une démocratie temps que les pays oocidentaux ne controlerons pas leurs richesses naturelles, leurs gouvernement, tant qu’il ne sont pas nos eclaves ,diviser pour mieux régner.

                                Si les pays pauvres on le malheur de décider de faire valoir leur droit sur leur richesse, il rentrerons en geurre, serons destabiliser par des guerre cicile, par la monter de la haine entre groupe ethnique et aprés avoir mater la rébéllion, ils installerons leurs pouvoirs mais que faire de la population, il faut les éliminer et faire porter la faute a eux .

                                Alors benoit t’entendre dire qu’on ne peut pas y aller, sache qu’on y es déjà. Tu crois vraiment qu’on sait ce qui ce passe, personne ne le sais, ni l’onu. sauf les commenditaires,

                                Paix et amour


                                • De Saint Benoit Philippe (---.---.66.170) 24 février 2007 01:32

                                  PAIX et AMOUR je ne peux te souhaiter que bonne chance. Je formule l’espoir que cette aventure te sois profitable et que quand tu reveins, tu nous fait part de ce que tu as vu, ce que tu as fait et ton impression première. Il est probable que ta Mission PAIX et AMOUR te soit la réalisation de tes rêves d’idéologue humanitaire.

                                  Bonne chance. Que la PAIX soit dans ton coeur et que l’AMOUR que tu portes en toi, tu puisses le donner.

                                  PACE E SALUTE


                                  • paix et amour (---.---.197.33) 26 février 2007 10:21

                                    Bonjour tt le monde, salut benoit

                                    Merci pour ton message, a ce que je voie tu as beaucoup de sagesse dans ton coeur, que les dieux puisse t’amener la lumiére et la vision de ce qui est vrai et faux. Nous vous enverons des photos du conflits et si j’oublis, envoie moi un message sur mon adresse mail.

                                    Paix et Amour

                                    Le monde est dangereux non a cause de ceux qui font le mal mais de ceux qui le regarde et laisse faire. ALBERT EINSTEIN

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès