Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Sean Penn aura-t-il un « accident » ?

Sean Penn aura-t-il un « accident » ?

El Chapo,
El Chapo Guzmán, « le courtaud Guzmán » ou « le petit Guzmán » à cause de sa taille de 1,67 m (5 pieds 6 pouces).

Joaquín Archivaldo Guzmán Loera dit « El Chapo » s'impose comme le narcotrafiquant le plus important du Mexique. En février 2014, il est qualifié « du plus puissant narcotrafiquant au « monde » !

Aimeriez-vous faire la Une de tous les journaux disant que vous êtes celui qui a joué un rôle clef lors de sa récente capture ?

« El Chapo » Guzman, piégé par une interview avec Sean Penn »

« Sean Penn a facilité la capture d'"El Chapo", le narcotrafiquant »

« Comment Sean Penn a facilité la capture du baron de la drogue "El Chapo" »

« Sean Penn a rencontré en secret « El Chapo » avant sa capture »

Il y a quelques semaines, El Chapo a réussi à s'évader grâce à un tunnel de plus de 1 km. de long. Un tunnel électrifié, éclairé, doté d'un système de rails et moyen de locomotion rapide pour assurer son évasion. 

El Chapo s'est-il sali les mains pour creuser ce tunnel ? Non, il a attendu bien calmement qu'il soit prêt et lorsque le tout était complété, il a déguerpi sans salir ses vêtements. 
Les barons ont des subalternes qui font le sale boulot. Les barons sont respectés (avec l'aide de leur $$$) et ont droit de vie ou de mort sur leur entourage, et ce, sans pour autant se salir les mains.

El Chapo est maintenant retourné derrière les barreaux. Mais la vie de celui qui a participé, probablement inconsciemment, à sa re-capture est-elle pour autant sécurisée ?
Hummm ! Disons que ce n'est pas parce qu'un important parrain de la mafia ou un important baron de la drogue est derrière les barreaux que les règlements de compte cessent. 

Vient-on de signer l'arrêt de mort de Sean Penn qui, bien innocemment, a été serrer la main del Chapo ?

M. Penn a intérêt à être sur ses gardes. Un accident est si vite arrivé.

 

Sean Penn…

L'ami de feu Hugo Chávez. 

L'ami d'Evo Morales. 

L'ami de Cristina Fernandez.   

L'ami de Pepe Mujica.   

L'ami de Dilma Roussef.   

L'ami de Raúl Castro.   

L'ami de Nicolas Maduro.   

On constate que Sean Penn a des amis très mal vus par ceux qui favorisent l'exploitation sans réserve du continent sud-américain.

Parenthèse
Ces Présidentes et Présidents il y a quelques mois profitaient du prix élevé du baril de pétrole pour développer leur Pays. Tous des gouvernements qui suite à leur décision de « nationaliser » leurs ressources pétrolières et gazières pouvaient offrir à leur population un Pays modernisant ses infrastructures et bonifiant ses services sociaux. La main « invisible » du marché a fait en sorte de réduire dramatiquement leurs revenus en réduisant le prix du pétrole. 
An Venezuela que le baril soit à 114 $ comme en 2008 ou à 32 $ comme présentement, le litre à la pompe est toujours d'environ 5 centimes. Chez nous nous sommes passés de 114 $ à 32 $ le baril en ayant un prix à la pompe de 1,45 $ en 2008 à 1,15 en 2016. 
Des chiffres qui portent à réflexion.

Fin de la parenthèse
 

Penn un ami de tous ces gens !
Certains disent qu'une personne aussi populaire que M. Penn participe à répandre une trop bonne image de ceux qui ne sont que de « méchants » socialistes qui soumettent leur population à une dictature qui va en élection !

Sans doute par crainte de représailles, aucun de nos grands médias « sérieux » et officiels n'ose dire du bien de ces gens progressistes d'Amérique latine. Par contre Sean Penn ne s'est jamais gêné d'aller les rencontrer et même de se faire photographier à leur côté. Quelle témérité pour un personnage public !

Sean Penn s'est-il fait piéger en acceptant cette rencontre avec « El Chapo » ?
Ce fut l'occasion pour faire une excellente photo qui aujourd'hui est à la Une de tous nos grands journaux « sérieux » et officiels.

Quelle appréciation de M. Penn ont ceux qui ont creusé à la sueur de leur front et à l'engraissement de leur compte bancaire le tunnel d'évasion del Chapo ?

Recevront-ils un nouveau mandat ?

Sean Penn aura-t-il un accident inexplicable ?

Va-t-il soudainement être retrouvé suicidé ?

Sera-t-il victime d'un malade "islamiste" sur une terrasse à Paris ou dans n'importe quelle grande ville ?

Ou poursuivra-t-il sa carrière en nous offrant de nombreux autres films « Block Buster » pouvant avoir la publicité tous azimuts de nos grands médias « sérieux » et officiels comme ce fut le cas pour le navet de Star War ?

M. Penn aura-t-il encore une longue carrière d'acteur prolifique ?

Ou découvrira-t-on des accusations de viols sur plusieurs femmes comme celles commises (sic) par Julian Assange ?

Le futur de M. Penn sera peut-être aussi palpitant qu'un de ses meilleurs films ! Qui sait ?

C'est à suivre…

 

Serge Charbonneau
Québec


Moyenne des avis sur cet article :  4.72/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • sls0 sls0 10 janvier 19:04

    Je préfère quand vous êtes factuel, ne vous laissé pas emmener par des suppositions, on perd son libre arbitre de sa propre faute, non du fait d’un marketing ou une propagande.

    Quand on ne parle pas dans le ’’bon sens’’ et que l’on a de la notoriété, il y a de grandes chances que des officines réfléchissent à comment neutraliser le discours, c’est déjà arrivé par le passé.
    On est en droit d’être suspicieux mais il ne faut pas se laisser entrainer dans des suppositions.

    El Chapo doit avoir une petite idée de ce qui s’est passé, c’est à lui qu’il faudrait poser la question, il a du temps libre en ce moment.

    Une coïncidence n’est pas une preuve, une corrélation il faut toujours regarder si ça n’est pas dû au hasard, il y a des outils mathématiques prévu pour cela.

    Il y a des sacrés pointures dans des sites d’alertes, ils sont reconnus. Ils appliquent une rigueur scientifique à leurs affirmations. Trop de suppositions de leur part, ils plongent et se se retrouvent avec une étiquette ’’complotiste’’

    Bon pour agoravox c’est pas bien important, je suppose que l’espace modération ne fonctionnement pas sous le principe du peer review, c’est pas trop la démarche scientifique qui est employée.


    • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 10 janvier 22:24

      @sls0

      Cher ami,

       

      Premièrement, le courage de l’anonymat m’horripile toujours un peu.

      Il me semble que lorsqu’on émet une opinion, on doit l’assumer et la signer.

      Mais bon ! Vous n’êtes pas le seul et c’est une des plaies que favorise l’internet.

       

      Vous dites :

      « Je préfère quand vous êtes factuel » !

       

      N’était-ce pas factuel de dire qui est « El Chapo » et d’où vient son nom ?

      Un fait notable, on dit qu’il est qualifié « du plus puissant narcotrafiquant au « monde » !

       

      Autre fait, ce matin on peut lire partout que Sean Penn a joué un rôle clef dans sa capture.

      C’est un fait tout de même assez important.

       

      Une question importante est donc posée à partir des faits cités précédemment :

      « Aimeriez-vous faire la Une de tous les journaux disant que vous êtes celui qui a joué un rôle clef lors de sa récente capture ? »

       

      Il serait intéressant que vous répondiez à cette question.

      De mon côté, je me serais senti peut-être un peu indisposé de voir étalé à la Une de tous les quotidiens que j’ai participé à « piéger » le plus puissant narcotrafiquant au « monde » !

       

      D’autres faits sont livrés dans l’article concernant son évasion.

      C’est un fait qu’il a emprunté un tunnel bien éclairé de plus de 1 km et qu’il avait à sa disposition une moto sur rail.

       

      C’est un fait indéniable que ces barons de la drogue ou ces parrains de la mafia ont des réseaux de tueurs qui peuvent éliminer des gens s’ils en reçoivent la mission.

      On appelle ces gens « des professionnels ». C’est un fait.

       

      C’est aussi un fait que Sean Penn est ami avec tous ces dirigeants sud-américains qui font suer les exploiteurs de ce continent. Un continent plein de richesse où la pauvreté règne parce que quelques gros exploiteurs ont longtemps volé les ressources naturelles de ces Pays.

       

      Donc suite à tous ces faits, on peut en tirer des questions pertinentes concernant la sécurité et l’avenir de Sean Penn.

       

      M. Penn ne s’est pas fait que des amis en allant visiter les présidents et présidentes mal vues de cette ancienne arrière-cour des ÉU.

      M. Penn ne s’est aussi probablement pas fait des amis en « piégeant » consciemment ou pas celui qu’on dit être le plus puissant narcotrafiquant du monde.

       

      Il devient pertinent de se questionner sur de possibles représailles contre lui.

       

      Vous dites : « On est en droit d’être suspicieux mais il ne faut pas se laisser entraîner dans des suppositions. » !!!

       

      Il ne s’agit pas de suppositions, mais de questions.

      Et seul le futur peut répondre à ces questions.

      Je crois qu’il est préférable de se questionner avant de voir un malheur arrivé.

      Et si le malheur ne vient jamais, on en tirera d’autres conclusions, mais les faits, eux, demeureront les mêmes.

       

      Salutations,

       

      Serge Charbonneau

      Québec


    • sls0 sls0 11 janvier 00:20

      @Serge Charbonneau
      Peut être une erreur d’interprétation de ma part, j’apprécie plutôt vos articles.
      C’est le sens de l’article donnant l’impression que Sean Penn aurait à voir avec l’arrestation qui m’a fait tilter.
      J’avais lu avant les reportages en langue espagnole qui insistaient plus sur le coté cinéma qui l’avait fait plongé d’après les dires de la procureure.

      Je retrouve la daube habituelle dans les actualités françaises et voilà que sur agoravox je retrouve une couche de Sean Penn que j’apprécie en tant qu’homme courageux et ayant un esprit critique.

      J’ai relu votre article en partant du bas, j’en ai une autre interprétation, on voit ce qu’il fait de bien d’abord, ensuite les liens soi-disant présumés font moins tilt.

      Pour sls0 c’est mon quadrigramme de l’époque ou je travaillais, une habitude, comme maintenant je vis sous la même longitude que vous, mes anciens collègues et mes relations d’avant retrouvent ma façon de voir. Il y a bien facebook qui pourrait servir pour le relationnel mais ça me fout des boutons. Pour les échanges ou remarques vis à vis de mes positions il y a skype ou le mail.

      sls0, c’est plus pour être personne que pour l’anonymat.
      Quand je vois qu’il y a un article de Serge Charbonneau je le regarde sachant qu’il sera intéressant, si vous auriez employé un trigramme ou quadrigramme, j’aurai le même intérêt.

      D’un autre auteur je me serais dit ’’la daube habituelle’’ vu la qualité de la plupart de vos articles je suis plus sévère.
      Je ne suis pas trop sévère sur la qualité d’un fastfood, d’un bon restaurant j’en attend plus.

      Bonne semaine.


    • 65beve 10 janvier 19:05

      Qu’on se rassure.
      El Chapo est retourné dans sa prison.
      Dans sa cellule.
      (Avec son petit tunnel sous la douche.
      Et sa petite moto)....


      • leypanou 10 janvier 19:07

        C’est sûr que Sean Penn n’est certainement pas parmi les plus aimés de l’empire et co, mais je ne pense qu’il soit si dérangeant au point d’être victime d’un « accident ».

        Par contre, de la part des « amis » d’El Chapo, rien n’est à exclure.

        Quand on voit tout ce que fait Sean Penn et compare avec les George Clooney ou Angelina Jolie ou Brad Pitt, ce sont les deux faces d’un seul Etats-Unis.

         Il y a aussi Oliver Stone, avec cette phrase célèbre : « personne ne nous menace, ce sont nous la menace ».


        • César Castique César Castique 10 janvier 20:03

          @leypanou


          « personne ne nous menace, ce sont nous la menace ».

          Le globish fait des progrès même en français smiley

        • njama njama 10 janvier 20:25

          Comme dans n’importe quelle mafia, les « amis » d’El Chapo vont mettre le paquet pour savoir qui a balancé ...
          les mafieux sont ce qu’ils sont, mais ils ont des principes et, pas sûr que ce serait Sean Penn qui serait visé ...


          • sls0 sls0 10 janvier 21:23

            Reproduit ci-dessous du plus vraisemblable au Luxembourg :
            L’arrestation du fugitif a été rendue possible grâce notamment aux contacts qu’il tentait de nouer auprès de producteurs et d’actrices pour la réalisation d’un film autobiographique. C’est un « aspect important qui nous a permis de le localiser », a déclaré la procureure générale mexicaine Arely Gomez lors d’une conférence de presse sur le tarmac de l’aéroport de Mexico, tout en ajoutant que l’enquête sur ce point se poursuivait.

            Je crois que les amis d’El Chapo botteront le cul de l’égo d’El Chapo.

            Comme j’ai la chance d’habiter en Amérique latine, je ne suis pas pollué par l’histoire Sean Penn, les journalistes ont peut être moins de fantasmes ou d’imagination.
            La rencontre c’est faite en octobre et non ce dernier samedi, c’est la date de parution de l’article.
            El Chapo voulait un film autobiographique, son avocat a contacté Kate Del Castillo en qui il avait confiance. Sean Penn l’a su via un ami commun avec Kate et a demandé une entrevue.
            Il y a eu par le suite des contacts via BlackBerry, messenger et vidéos entre les trois personnes.

            Je suppose que c’est tout à fait par hasard que le NSA croyant Sean Penn à l’étranger, c’est dit c’est légal, fouillons malgré que ce soit un citoyen comme on les aime.

            Les journaleux on tellement l’habitude de nous servir de la propagande qu’ils n’arrivent plus à faire un article normal en vérifiant les sources et avoir un minimum d’esprit critique. Je ne sais pas pour le Canada, mais une partie de mes impôts va dans leur salaire, ça me gonfle.
            Leur formation maintenant c’est la lecture de Goebbels ?

            Pour les lecteurs il n’y a pas de déontologie à respecter, un petit peu de bon sens c’est pas idiot.


            • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 10 janvier 22:38

              @sls0

              Ce qu’il faut retenir de cet article c’est cette conclusion importante :

              « Le futur de M. Penn sera PEUT-ÊTRE aussi palpitant qu’un de ses meilleurs films ! Qui sait ?

              C’est à suivre… »

              Serge Charbonneau

              Québec


            • Hijack Hijack 10 janvier 23:29

              Je n’ai pas suivi cette affaire de bout en bout, mais San Penn à mon sens sait ce qu’il fait et les risques qu’il prend.

              Il en avait pris professionnellement quand il avait soutenu Chavez, les Castro etc ... même Ahamadinejad.

              J’espère que les gens ne vont pas mettre le trafiquant mexicain dans le même panier que les autres (vrais amis cette fois) de Penn. En effet, Penn les avait soutenu alors que le monde médiatique mentait contre les Chavez, Castro etc ... les politiques encore plus.


              • asterix asterix 11 janvier 14:53

                @Hijack
                 C’est peut-être, peut-être seulement car une des spécialités des pro-Castro qui encombrent ce site est d’oublier les faits qui les dérangent, le moment de rappeler que Raoul Castro organisa durant des années le trafic de coke entre Cuba et la Floride, allant même jusqu’à faire fusiller à sa place le Général Ochoa après un procès bâclé où il fallait absolument trouver un coupable haut placé pour éviter la déchéance, si pas l’exécution pure et simple de l’actuel chef d’état cubain.
                Fidel a toujours su protéger les siens...


              • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 11 janvier 15:07

                @asterix

                En propagande, il suffit de dire sans jamais avoir besoin de démontrer.

                Salutations

                Serge Charbonneau
                Québec


              • Hijack Hijack 11 janvier 15:29

                @asterix

                Désolé, je ne crois pas à ça. En effet, si toi tu as des doutes ... les USA, s’ils avaient le moindre doute, ils s’en seraient servis contre les Castro.
                Je fais partie de ceux qui soutienne Fidel Castro (+ son frère) et leur politique face à la politique d’agressions de la puissance (en déliquescence toutefois) juste à côté ... puissance justement due à leurs nombreux fans, prêts à les soutenir malgré tous leurs crimes.

                Pour la drogue ... avec quoi est financée au black la Cia ? ... les champs afghans.


              • asterix asterix 11 janvier 21:57

                @Hijack
                Il ne s’agit pas d’héroïne et, que je sache, je n’ai jamais nié tout ce que les USA ont fait au Laos ( où j’habitais qui plus est pas loin de la zone de groupage du produit de la mort ) durant la guerre du Vietnam. ...Ni le mal fait à Cuba où ils sont responsables à raison de 50% de l’échec de la « révolution des humbles » Quant à l’épisode VéRIDIQUE que je vous rapporte, vous pouvez très facilement compulser sur Youtube des vidéos rappelant ce sinistre épisode de la saga Castro à Cuba. Le Général Ochoa, ancien aide de camp de Fidel et numéro 3 du régime fut exécuté deux jours après un procès-farce où il comparut drogué pour qu’il n’ait aucun moyen cohérent de se défendre puisque le simulacre de procès fut retransmis en direct à la télé cubaine. 
                Traitez-moi de tout ce que vous voulez pour insinuer le doute, la vérité a ses droits.


              • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 11 janvier 22:44

                @asterix

                J’habitais moi aussi pas loin de la zone de groupage du produit de la mort. Et à Cuba pendant la période que vous décrivez, j’étais le bras droit de Fidel.
                J’ai aussi été pendant des années le gardien de Fidelito.

                Définitivement la vérité a ses droits.

                Serge Charbonneau
                Québec


              • Hijack Hijack 12 janvier 00:52

                @asterix

                Je ne traite jamais mes contradicteurs de quoi que ce soit à part leur dire que je ne suis pas d’accord, ce que j’ai fait.
                .
                J’ai pas vérifié l’info que tu donnes, pour la simple et bonne raison, que contre Cuba et les cubains, j’ai dû une bonne partie de ma vie lutter contre les mensonges à sens unique par une grande majorité de personnes, certaines mal informées par les médias menteurs au sujet de certains états (comme ils le font devant nos yeux : Libye/Syrie/Iran/Russie/Chine etc ...) >>> sans me vanter, pas une fois sur Cuba je n’ai pu être démenti honnêtement. J’avais fait énormément de recherches et donc, je suis un peu au courant de ce qui se passe là-bas, autour du gouvernement, son entourage etc ...
                .
                Cependant, les dirigeants cubains ont fait certes une erreur >>> celle de se rapprocher diplomatiquement des USA ... même si je le sais, les Castro, sachant qu’après eux la voie serait dangereuse pour le peuple cubain dans l’état d’engorgement qu’était cette petite Ile, on mis de l’eau dans leur Rhum ... en ouvrant la voie à un semblant de démocratie, qui pour moi n’existe vraiment nulle pas, à part paroles.


              • Michel Maugis Michel Maugis 16 janvier 03:53

                @asterix


                ET pas seulement.

                Il y a aussi la mort de Olaf Palme, Berregovoy, Allende, Patricio Lumumba. Che Guevara, Henri IV



              • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 10 janvier 23:45

                Les amis (sic) de Sean Penn s’en donnent à cœur joie.

                 

                M. Penn ferait face à une « enquête » concernant ce geste possiblement « illégal ».

                 

                Sur Radio-Canada on dit :

                Nous voulons les entendre [l’entremetteuse Del Castillo et Sean Penn] afin de déterminer les responsabilités » de chacun, a confié dimanche à l’AFP une source du gouvernement fédéral sous couvert d’anonymat. Selon une deuxième source, il faudra déterminer s’ils ont commis une faute.

                Un journaliste peut interviewer un trafiquant de drogue. Or, « ce ne sont pas des journalistes », a ajouté cette source.

                Donc on oublie que c’est grâce à Sean Penn que El Chapo a été arrêté.  Au lieu de lui donner une médaille pour l’arrestation de ce criminel, on l’accuserait d’une faute !!!

                 

                 

                On dirait bien que Sean Penn est l’individu à tourmenter et pour l’instant ce ne sont pas les amis del Chapo qui lui cause le plus de soucis.

                 

                Le film-réalité « Sean Penn versus El Chapo » se poursuit.

                 

                C’est à suivre…

                 

                Serge Charbonneau

                Québec


                • cathy cathy 11 janvier 08:19
                  Le gouvernement américain a déclaré la guerre aux narcos, il y aura des dommages collatéraux (expression de leur invention). 

                  Le pire narcotrafiquant au monde menace Daech : « Votre Dieu ne pourra pas vous protéger de la terreur que mes hommes vous imposeront »

                  Le plus puissant et le pire des trafiquants de drogue au monde, le mexicain Joaquin « El Chapo » Guzman, a menacé le groupe terroriste Etat islamique (Daech), accusé d’avoir intercepté et détruit des cargaisons de drogues de l’ennemi public n°1 des États-Unis.

                  « Vous [Daech] n’êtes pas des soldats. Vous n’êtes rien sinon des mauviettes faibles. Votre Dieu ne pourra pas vous protéger de la véritable terreur que mes hommes vous imposeront si vous continuez à intervenir dans mes opérations », a mis en garde le baron mexicain de la drogue dans un mail adressé directement au chef de l’Etat islamique, Abou Bakr al Baghdadi.

                  « Ce n’est pas à vous de dicter le monde. Je plains le prochain fils de pute qui essaiera de se mêler des affaires du cartel de Sinaloa. Je lui arracherai le cœur et la langue », a-t-il menacé.

                  Joaquin « El Chapo » Guzman est le narcotrafiquant le plus important du Mexique. Lors de son arrestation en février 2014, il a été qualifié de « plus puissant narcotrafiquant au monde ».

                  Il est parvenu à s’échapper de la prison de haute sécurité d’Altiplano, à 90 kilomètres à l’ouest de la capitale Mexico, où il était incarcéré depuis un peu plus d’un an, et redevenu l’homme le plus recherché du Mexique.

                  http://www.lemondejuif.info/2015/12/le-pire-narcotrafiquant-au-monde-menace-daech-votre-dieu-ne-pourra-pas-vous-proteger-de-la-terreur-que-mes-hommes-vous-imposeront/


                  • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 11 janvier 09:32

                    @cathy

                    Merci de nous faire part de cet extrait très intéressant. Le monde est global et des secteurs que nous pourrions penser totalement déconnectés sont en fait bien souvent en relation les uns les autres.

                    Pensons à l’Irangate ou la vente illégale d’armes faite par le gouvernement Reagan servait à financer les contras qui se battaient contre les sandinistes au Nicaragua.

                    Aussi la vente de drogue. La drogue n’est pas contrôlé que par les « cartels ». La culture du pavot en Afghanistan est florissante depuis l’occupation US.

                    En 2014 on disait :

                    En 2015 on dit :
                    Afghanistan : la production de drogue multipliée par 50

                    Merci pour les deux liens que vous nous offrez.
                    Salutations,

                    Serge Charbonneau
                    Québec


                  • Bertrand Loubard 11 janvier 10:34

                    @Serge Charbonneau

                    Merci à Serge Charbonneau de rappeler (incidemment à l’occasion de ce fait divers .... car des Clinton aux Blair et Sarkozy, ne serait-ce pas que divers bling-bling ?) qu’il y aurait comme une constatation hasardeuse mais curieuse entre la croissance de la production des différentes drogues de par le monde (auquel la Communauté Internationale Amie n’a cesse d’apporter liberté, paix et démocratie) et la violence des « printemps », des « radicalismes », des « jungles », des « icônes » et autre sang impure qui abreuve des sillons......

                    P.S. Je crois qu’il ne faut pas confondre anonyme et pseudonyme..... !


                  • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 11 janvier 14:48

                    @Bertrand Loubard

                    Bonjour Bertrand,

                    Je tiens compte de votre remarque disant : « il ne faut pas confondre anonyme et pseudonyme »

                    Cependant, dans bien des cas sur internet, pseudonyme correspond exactement à anonyme. Le pseudonyme ne correspond pas à un nom de plume permettant d’éviter de scruter le passé ou la famille, mais bien de ne jamais être reconnu physiquement ni dans le virtuel, ni dans le réel.

                    J’ai maintes fois convié des gens commentant via un pseudonyme à une rencontre devant un bon café ou un verre de rouge afin d’approfondir le débat. Jamais aucune de ces personnes n’a accepté une rencontre. De plus, souvent par le style et le type d’argumentation utilisé on constate que la même personne utilise plusieurs pseudonymes et peut ainsi se multiplier presque à l’infini.

                    Ces gens peuvent donner l’impression d’être dix ou vingt du même avis alors qu’en fait il s’agit de la même personne qui intervient vingt fois avec des pseudonymes différents.

                    C’est un des problèmes incontournables d’internet.
                    On peut même utiliser un pseudonyme qui semble totalement honnête comme votre nom, mais qui est en fait un leurre masquant l’anonymat.

                    Cette facilité de se masquer et de s’inventer des personnalités et surtout des « compétences » et des « expériences » vécues est une des plaies vraiment importantes du monde virtuel des communications internet.

                    Salutations,

                    Serge Charbonneau
                    Québec


                  • arthes arthes 11 janvier 17:55

                    @Serge Charbonneau
                    En même temps prendre un verre pour faire connaissance ....Faut habiter le même quartier...Et ce n est pas parce que il affiche son patronyme que ça rend l humain derrière plus intéressant que s il affiche sous un pseudo...lequel a , comme l avatar. valeur de symbole si on se donne la peine de creuser un peu.


                    Sinon, Sean Penn je m en fiche.



                  • fred.foyn Le p’tit Charles 11 janvier 08:20
                    Sean Penn (2eme) le connard qui tabasse sa femme...Plainte déposée contre lui...Pas la peine de sauter mon commentaire, ou alors vous soutenez les cons qui tabassent les femmes.. ?

                    • fred.foyn Le p’tit Charles 11 janvier 08:26

                      @Le p’tit Charles....1987, Sean Penn agresse sa compagne Madonna et la frappe à la tête avec une batte de baseball ; Madonna est conduite en urgence à l’hôpital. En 1988, il attaque à nouveau Madonna, cette fois-ci à son domicile ; il la bat puis la séquestre pendant plusieurs heures avant d’être arrêté. Poursuivi pour violences conjugales aggravées, Sean Penn sera finalement reconnu coupable d’une charge moins grave. Penn et Madonna se séparent peu après....


                    • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 11 janvier 09:17

                      @Le p’tit Charles

                      Rien n’est plus facile que d’accuser pour détruire une personnalité.
                      Exactement comme la propagande, il suffit de dire et hop !  Le tour est joué, la rumeur se répand et de bouche à oreille à force de répétition, la diffamation s’impose comme s’il s’agissait d’une vérité.

                      Il faut nous apporter des faits clairs et précis. Des preuves indéniables de ces accusations.

                      « Sean Penn : accusé de violences conjugales, il porte plainte pour diffa­ma­tion et réclame 10 millions de dollars »

                      mardi 22 décembre 2015 10:18
                      Madonna soutient Sean Penn, accusé de violences conjugales : "Il ne m’a jamais frappée« 

                      Madonna : »Sean Penn ne m’a jamais frappée"


                      Le 18 décembre dernier :
                      « La Madone défend bec et ongles son ex-époux. Ce dernier étant, depuis des années, soupçonné de violences conjugales. L’heure de rétablir la vérité a sonné  !
                      Madonna dément les rumeurs de violences conjugales dont elle aurait été victime il y a quelques années et vole ainsi au secours de son ex-mari, Sean Penn, avec qui elle a partagé sa vie de 1985 à 1989.

                      Le créateur de la série « Empire », Lee Daniels, a récemment insinué que l’acteur dernièrement à l’affiche de « Gunman » était violent envers les femmes. Et « l’accusé » d’immédiatement porter plainte à hauteur de 9 millions d’eu­ros pour diffamation.  »

                      ------------

                      Votre intervention nous précise l’hypothèse d’un guet-apens visant à discréditer et faire du tort à Sean Penn qui probablement irrite de plus en plus ceux qui sont en guerre contre les présidents et présidentes socialistes et progressistes d’Amérique latine. 

                      Serge Charbonneau
                      Québec


                    • leypanou 11 janvier 09:46

                      @Serge Charbonneau
                      Votre intervention nous précise l’hypothèse d’un guet-apens visant à discréditer et faire du tort à Sean Penn qui probablement irrite de plus en plus ceux qui sont en guerre contre les présidents et présidentes socialistes et progressistes d’Amérique latine : c’est un soutien mariniste, et les marinistes connaissent peu la rigueur et le colportage des rumeurs souvent fausses une habitude.


                    • fred.foyn Le p’tit Charles 11 janvier 10:15

                      @Serge Charbonneau...Il existe le compte rendu de la police et la facture de l"hôpital pour sa femme...Toute la presse américaine de l’époque est sur le net...Allez donc vous rhabiller...ça urge..bouffon


                    • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 11 janvier 14:33

                      @Le p’tit Charles

                      Cher ami,

                      Il est toujours préférable de donner les liens des affirmations que l’on fait au lieu d’insulter les gens.

                      L’insulte démontre chez vous une faiblesse d’argumentation.
                      Vosdites preuves ont aussi intérêts à être sérieusement scrutées.

                      On n’intente pas une procédure judiciaire si des preuves indéniables existent.

                      Nous attendons plus de détails précis vérifiés et vérifiables de votre part.

                      Salutations,
                      et je vous enjoins de cesser de faire vous-mêmes le bouffon.

                      Serge Charbonneau
                      Québec


                    • fred.foyn Le p’tit Charles 11 janvier 15:28

                      @Serge Charbonneau...Avant d’écrire un article on se renseigne.. !

                      Pauvre type...aucune insulte un constat de votre ignorance.. !


                    • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 11 janvier 16:08

                      @Le p’tit Charles

                      Cher ami,

                      Vos insultes répétées et l’absence totale d’argumentation véritable confirment de façon éloquente que vos affirmations ne reposent sur rien.

                      Merci ne nous avoir si bien précisé la validité de vos élucubrations

                      Salutations

                      Serge Charbonneau
                      Québec


                    • armand 11 janvier 20:07

                      @Le p’tit Charles
                      juste notre parasite de claude michel, on arrive pas à s’en debarraser, pire qu’un morpion.


                    • fred.foyn Le p’tit Charles 12 janvier 07:54

                      @armand...Le clan des bas du front-menteur se donnent le mot.. !


                    • francesca2 francesca2 12 janvier 14:57

                      @Serge Charbonneau


                      Votre intervention nous précise l’hypothèse d’un guet-apens visant à discréditer et faire du tort à Sean Penn 

                      et le fait qu’il serre la main d’une ordure de narcotrafiqant ne dérange personne ? 

                    • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 12 janvier 18:20

                      @francesca2

                      Ça dérange tous les hypocrites.

                      Vous pouvez emprisonner ou mettre à mort cette ordure, les vraies ordures vont en accommoder une autre. Ce n’est pas cette ordure qui profite le plus du trafic mondial de la drogue, il n’est qu’un vulgaire maillon.

                      Les vraies ordures, vous les respectez, comme tout le monde, parce qu’on nous fait oublier que ce sont eux qui permettent l’existence de gens comme « el Chapo ».

                      Serge Charbonneau
                      Québec


                    • francesca2 francesca2 12 janvier 18:34

                      @Serge Charbonneau



                      Vous avez gardé une âme d’adolescent, c’est beau. 

                    • L'enfoiré L’enfoiré 11 janvier 18:20

                      Vous connaissez la pièce de Molière qui répète « Mais qu’est-ce qu’il est venu faire dans cette galère ? ».

                      C’est un peu ce que je me suis dit en voyant Sean Penn dans l’histoire.
                      Où étaient ses intérêts à serrer la main d’un gars qui joue avec les drogues ?

                      • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 11 janvier 19:52

                        @L’enfoiré

                        Si j’avais été dans la même situation de Penn, c’est-à-dire acteur curieux pouvant possiblement jouer le rôle d’un baron de la drogue au cinéma, j’aurais été ravi d’aller voir l’homme généralement inapprochable. Bien sûr je me serais assuré que ma sécurité soit garantie et j’aurais joué au maximum l’amitié afin d’obtenir le plus de sincérité possible de l’Individu.

                        On a beau être un baron de la drogue et un grand criminel, il n’en demeure pas moins que la rencontre avec le fond humain de ce type d’individu est sans doute vraiment intéressant.

                        Je me dis aussi que si Penn avait pu imaginer comment cette rencontre pouvait lui causer des tracas notables pour sa carrière, il l’aurait refusé.

                        Mais présentement, je présume. C’est Penn lui-même à qui nous devrions demander pourquoi il a mis les pieds dans cette galère.

                        Serge Charbonneau
                        Québec


                      • Ruut Ruut 12 janvier 14:23

                        Indirectement c’est l’acteur qui fut contacté, pas l’inverse.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Serge Charbonneau

Serge Charbonneau
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès