Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Sénégal : 15 étudiants sanctionnés pour avoir « hué et agressé » un (...)

Sénégal : 15 étudiants sanctionnés pour avoir « hué et agressé » un ministre

Quinze étudiants de l’université de Ziguinchor, principale ville du sud du Sénégal, ont écopé de peines allant de l’exclusion momentanée au blâme, pour avoir «  hué et agressé  » le ministre de l’Enseignement secondaire, des Centres universitaires régionales (Cur) et des Universités. La sanction, rendue publique par le recteur le Pr Amadou Tidiane Bâ, est tombée samedi.

Les quinze étudiants sont reconnus coupables de « huées et d’agression » sur la personne du ministre et Pr Moustapha Sourang, chargé de l’Enseignement secondaire, des Centres universitaires régionales (Cur) et des Universités avec son convoi. La décision prise par une commission ad hoc disciplinaire mise en place par le recteur, le Pr Amadou Tidiane Bâ suite à la visite mouvementée, le 11 juillet dernier, de M. Sourang à l’université de Ziguinchor, est sans appel. Deux étudiants en 2e année d’informatique appliquée, âgés de 22 et 24 ans sont interdits d’examen du second semestre 2008 et d’inscription jusqu’en 2011. Deux autres, l’un, 24 ans, en 1re année de droit des affaires et l’autre, 20 ans, en 2e année d’informatique appliquée ont tous les deux écopé d’une peine d’interdiction d’examen du second semestre 2008 et d’inscription jusqu’en 2010. Un cinquième, âgé de 25 ans, en 2e année de géographie a, lui, été interdit d’examen pour l’année 2008. Le reste, dix au total, ont été « blâmés avec inscription au dossier », assorti d’un sursis.

Commentant ces sanctions qu’il a qualifiées d’exemplaires, le recteur M. Bâ a assuré que c’est « la mort dans l’âme que la commission disciplinaire de l’université » les a prises. Car, assure-t-il, « les étudiants qui ont écopé de deux ans d’interdiction d’inscription et d’examen sont tous déjà en deuxième année ». Mais le recteur a fait remarquer que les « inculpés » n’avaient « pas du tout regretté leur comportement ». Mieux, ceux-là qui ont écopé des plus lourdes sanctions auraient déclaré que s’il y avait à reprendre les mêmes agissements d’il y a quasiment trois semaines, ils y seraient revenus.

Ces actes remettent sur la table la problématique de la discipline dans les établissements universitaires du Sénégal. Chaque année, des actes répréhensibles sont enregistrés dans la plupart des universités de ce petit pays d’environ 11 millions d’habitants, d’Afrique occidentale. Généralement, les autorités soupçonnent une main politicienne derrière. Mais les fauteurs de troubles s’en défendent toujours. Cette fois-ci, c’est aussi le cas. Car, l’on soupçonne un autre ministre de la République comme étant l’un des commanditaires des huées et, selon le recteur le Pr Amadou Tidiane Bâ, « des jets de pierres contre le convoi » du ministre de l’Enseignement secondaire, des Cur et des Universités. Jets de pierres qui font dire au recteur qu’il s’est agi même d’« agression ».

Quoi qu’il en soit, pour éviter la répétition de tels agissements dans l’enceinte de l’université sous-régionale de Ziguinchor, M. Bâ a promis l’instauration d’un dialogue permanent entre l’administration et les mille deux cents étudiants que compte l’institution. Ceci, par l’entremise de leurs délégués. L’université de Ziguinchor a été pédagogiquement ouverte en février 2007. Mais elle est toujours en construction. Par conséquent, elle n’est pas encore officiellement inaugurée.

Boubacar Diassy


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 4 août 2008 12:13

    en france ca aurait ete de la prison ferme. jet de pot de yaourt sur la voiture du ministre sarkozy = 1 mois ferme


    • FAMA Boubacar DIASSY 4 août 2008 14:07

      Foufouille

      Salut à vous et merci pour le commentaire.
      Vous savez, au Sénégal, il y a ce qu’on appelle la "MASLAHA", un terme derrière lequel on se cache pour régler les choses, y compris les scandales, à l’amiable. Un point, c’est tout.

      Ce même ministre a été hué deux semaines plus tard, dans un autre université, comme si de rien n’était.

      Merci et portez-vous bien.


    • foufouille foufouille 5 août 2008 09:29

      j’ai du mal a croire que ca puisse etre aussi facile. l’europe tourne a la dictature........les autre pays devrait suivre aussi


    • FAMA Boubacar DIASSY 5 août 2008 10:26

      Foufouile.
      C’est justement le contraire qui s’y passe. En Afrique, l’on chante la démocratie qu’on n’est pas prêt à pratiquer ni dans nos textes fondamentaux ni dans la pratique sur le terrain encore moins dans nos projets de société. En somme, la démocratie n’est pas pour demain, en Afrique.


    • foufouille foufouille 5 août 2008 19:22

      chez nous ca ressemble bcp a 1936.......on chante la haine


    • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 5 août 2008 00:27

      Je trouve l’attitude des gouvernants du nord Sénégal, pleine d’arrogance et de morgue, assez inadmissible. Après avoir pillé et réduit à la portion congrue cette belle région infiniment plus riche que le nord pelé, ils ont le culot de venir narguer les étudiants, qui eux savent ce qu’ils ont fait. 

      Ziguinchor est toujours une ville blessée dans son âme par l’occupation wolof et la tragédie du Joola. Même en temps qu’étranger je suis scandalisé par cette attitude néo-colonialiste des nordistes, les Casamançais n’ont-ils pas assez souffert ? Ce ne sont pas les Casamançais qui ne se considèrent pas Sénégalais, ce sont les nordistes...


      • FAMA Boubacar DIASSY 5 août 2008 10:33

        Marcel,
        Merci pour le commentaire. J’avoue ne pas être d’accord avec vous sur plusieurs points de votre commentaire. Souffrance des Sénégalais de Casamance, oui...à cause de 26 ans de conflit fratricide et du naufrage du Joola.
        Mais lorsque vous raisonnez en terme de "nordistes" et de sudistes, de "Wolof" et d’autres ethnies, je ne saurais être d’avis avec vous. C’est vrai que la plupart des pays africains souffrent de l’ethnicisme, mais ce n’est pas le cas du Sénégal.

        Salut et portez-vous bien.


      • FAMA FAMA 25 mars 2009 23:32

        Merci, Sambi pour votre post. J’apprécie aussi votre réaction.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès