Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Sénégal : 200 web développeurs et web designers au service de 200 (...)

Sénégal : 200 web développeurs et web designers au service de 200 artistes

Les 28 et 29 août prochains constitueront un tournant décisif dans la montée en puissance de l’art musical sénégalais. Ce sont en effet les 48 heures choisies par des spécialistes du net pour mettre en compétition au moins 200 web développeurs et web designers au profit d’autant d’artistes, musiciens… Lesquels bénéficieront, dans le cadre d’un projet dénommé « My Music on Line », des productions de leurs parrains de circonstance, à savoir un site internet en bonne et due forme.
« C’est un projet grandiose qui nous arrangera sur toute la ligne, nous les pauvres artistes pourtant très talentueux, reclus dans nos coins, loin des champs de vision des bailleurs et des mécènes ! » Voici le jugement qu’en a fait un musicien, samedi à l’issue d’un point de presse donné à Ziguinchor (455 km au sud de Dakar), par une équipe de Kheweul.com, co-initiateur dudit projet. Cette équipe avait pour mission de procéder au lancement régional du projet en question, tout en sensibilisant autant que faire se peut, les éventuels candidats.

Le projet, explique Joséphine Diouf chargée du marketing au niveau de Kheweul.com, « vise à donner gratuitement un site web à chacun des 200 musiciens retenus à l’issue de 48 heures de compétition ». Car, durant 48 heures, 200 web développeurs et web designers s’affronteront à Dakar sur trois sites différents, pour mettre au point des sites web. Chaque candidat se mettra à l’œuvre au profit d’un musicien, un animateur, un producteur de musique, un technicien du son, etc.
 
Au sortir de la compétition, les jurys installés à cet effet sélectionneront les dix meilleures productions, dont les auteurs seront récompensés le 30 août dans un hôtel de Dakar. Ainsi, si l’on en croit Moussa Cissé, directeur du projet, « le premier recevra une somme de 2,5 millions de FCFA (environ 4 000 euros) et un ordinateur portable, le deuxième aura 1,5 million de FCFA (environ 2 500 euros) et un ordinateur portable, le troisième 1 million de FCFA (un peu plus de 1 500 euros), et les 7 autres recevront chacun 700 000 FCFA (un peu plus de 1 000 euros) ». Toujours selon lui, « quant aux musiciens et autres bénéficiaires des sites, nous nous engageons à entretenir leurs sites gratuitement pendant deux ans ».
 
Il faut dire que, les propos des membres de l’équipe de kheweul.com aidant, vu le nombre impressionnant de potentiels candidats et à cause de la multiplicité des genres musicaux concernés, un quota de 7 participants par région a été alloué aux parties intérieures du Sénégal. Si bien qu’avec les 14 régions que compte désormais le pays de Léopold Sédar Senghor, 98 participants seront donc retenus en provenance de l’intérieur. Et tout le reste, 102 au total, sera choisi rien qu’à Dakar.
 
A retenir que l’Etat accompagne ce projet qui vise aussi à réduire la fracture numérique entre les pays développés et ceux dits en voie de développement dont le Sénégal. Selon le directeur du projet « My Music on Line », sur les 160 millions de noms de domaines existant dans le monde, seul 2 % sont occupés par l’Afrique. « C’est largement insuffisant ! », s’exclame-t-il.
 
Boubacar DIASSY

Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (9 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

Art


Palmarès