Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Shimon Peres, l’un des derniers sages d’Israël

Shimon Peres, l’un des derniers sages d’Israël

« L’homme libre est celui qui n’a pas peur d’aller jusqu’au bout de sa pensée. » (Léon Blum).

_yartiPeresShimon201601

On pouvait le craindre depuis son hospitalisation le 13 septembre 2016 au cours de laquelle il luttait entre la vie et la mort à la suite d’un grave accident vasculaire cérébral. Shimon Peres est mort à 93 ans ce matin du 28 septembre 2016 à Tel-Aviv.

Cela me fait beaucoup de peine car non seulement il était le dernier dirigeant de la génération historique des fondateurs de l’État d’Israël, c’est la course naturelle du temps qui l’impose, mais il était aussi l’un des derniers sages d’Israël, l’un de ceux qui ont toujours milité, même dans les moments les plus difficiles, en faveur de la paix entre Israéliens et Palestiniens.

Pourtant, s’il était un géant moralement (une autorité morale incontestable reconnue mondialement), il a toujours été un nain politiquement, dans son pays, et malgré une carrière politique plus qu’éblouissante, il n’a jamais été vraiment aimé des électeurs israéliens.

_yartiPeresShimon201603

Effectivement, il n’a jamais été élu Premier Ministre sur son nom propre. Les trois périodes où il a été Premier Ministre, ce furent souvent par hasard ou à moitié. Il n’a jamais conduit son parti (travailliste) à une victoire des urnes.


Chef de plusieurs gouvernements …par hasard

Shimon Peres est devenu Premier Ministre du 22 avril 1977 au 21 juin 1977 pour assurer l’intérim après la démission de son prédécesseur Yitzhak Rabin, touché par deux scandales, mais il perdit les élections législatives du 17 mai 1977 en n’obtenant que 32 sièges sur 120 (24,6% des votes) face à son adversaire du Likoud, Menahem Begin, 43 sièges (33,4%).

Quand il est redevenu Premier Ministre du 13 septembre 1984 au 20 octobre 1986, c’était après un résultat mitigé aux élections législatives du 23 juillet 1984, qui a abouti à une grande coalition (comme actuellement en Allemagne) entre les travaillistes et le Likoud, une direction du gouvernement tournante qu’il a dû partager avec son adversaire d’alors, Yitzhak Shamir. En tête avec 44 sièges sur 120 (et 34,9% des votes), il n’avait pas réussi à rassembler une majorité et a dû gouverner avec Yitzhak Shamir et ses 41 sièges (31,9%).

_yartiPeresShimon201604

Enfin, la troisième fois qu’il est redevenu Premier Ministre, ce fut du 4 novembre 1995 au 17 juin 1996, juste après le tragique assassinat de son prédécesseur (à nouveau) Yitzhak Rabin, et il a encore échoué aux élections législatives du 29 mai 1996. Certes, il était, là aussi, arrivé en tête avec 34 sièges sur 120 (et 26,8% des votes) mais incapable de construire une majorité au contraire de son concurrent du Likoud, Benyamin Netanyahou et ses 32 sièges (25,1%) qui accéda ainsi pour la première fois au poste de Premier Ministre (il l’est aussi actuellement).

Comme on le voit, la vie politique israélienne est assez difficile à comprendre car le paysage politique est composé d’une mosaïque de petits partis politiques et le scrutin proportionnel empêche les majorités claires, si bien que les gouvernements sont souvent tributaires de petits partis extrémistes ou fondamentalistes qui sont en général très rarement favorables à une paix durable.


Une carrière politique très dense

Né le 2 août 1923 en Pologne dans une région qui fait désormais partie de la Biélorussie, Shimon Peres a suivi sa famille en 1933 à Tel-Aviv. Il participa à l’armée israélienne en 1947 avant de travailler pour le Ministère de la Défense en 1953. Acteur de la diplomatie militaire des premières années de l’État d’Israël, il initia une coopération avec la France à l’époque du gouvernement de Guy Mollet.

Shimon Peres a toujours aimé la France et les Français et s’est rendu très souvent, au cours de sa longue existence, en France, qui le lui a bien rendu ; souvent, les journalistes français ne comprenaient pas les échecs électoraux de celui qu’ils considéraient comme le plus sage des personnalités politiques israéliennes.

_yartiPeresShimon201607

L’engagement politique de Shimon Peres peut être daté du 3 novembre 1959 quand il fut élu pour la première fois député à la Knesset dans le sillage du Premier Ministre travailliste David Ben Gourion. À partir de ce moment-là, le 21 décembre 1959, a commencé une très longue carrière ministérielle qui s’est achevée le 4 juillet 2007, démissionnaire en raison d’un autre honneur. Il serait un peu fastidieux de citer tous ses postes. On peut citer l’Immigration, les Communications, les Transports, l’Information, la Défense, les Affaires religieuses, l’Intérieur, les Affaires étrangères, les Finances, la Coopération régionale, et le Développement économique régional.

Il fut par ailleurs chef du Parti travailliste de 1977 à 1992, de 1995 à 1997 et de 2003 à 2005. Au-delà de ses fonctions de Premier Ministre, il fut souvent Vice-Premier Ministre (cumulant avec un portefeuille) : du 20 octobre 1986 au 15 mars 1990, du 7 mars 2001 au 2 novembre 2002, du 10 janvier 2005 au 23 novembre 2005 et du 4 mai 2006 au 4 juillet 2007. On ne pourrait pas dire que Shimon Peres ne fût pas gourmand de ces responsabilités ministérielles, au point d’accepter certaines coalitions contre nature (avec le Likoud notamment).


La paix comme refrain personnel

Deux faits politiques majeurs furent à son actif.

D’une part, il contribua de façon déterminante, comme Ministre des Affaires étrangères, aux négociations qui ont débouché sur les Accords d’Oslo dont la déclaration de principe fut signée le 13 septembre 1993. Ce furent des accords pour installer une paix durable entre Israéliens et Palestiniens (bien oubliés aujourd’hui). Shimon Peres ne fut pas sur la photo de la poignée de main historique entre Yitzhak Rabin et Yasser Arafat sous le regard du Président américain Bill Clinton, mais son rôle décisif fut reconnu ; il fut récompensé symboliquement, avec Rabin et Arafat, par l’attribution du Prix Nobel de la Paix en octobre 1994.



D’autre part, après avoir été battu le 9 novembre 2005 par Amir Peretz à la tête du Parti travailliste, il accepta un bouleversement du paysage politique avec son ancien adversaire du Likoud, le Premier Ministre Ariel Sharon, pour créer un nouveau parti dit centriste, Kadima, et proposer une paix unilatérale avec les Palestiniens, dans la perspective d’élections législatives anticipées prévues le 28 mars 2006.

L’hospitalisation (définitive) d’Ariel Sharon, alors Premier Ministre, le 4 janvier 2006, à la suite d’une seconde hémorragie cérébrale (la première avait eu lieu le 18 décembre 2005) aurait dû, en toute logique, conduire Shimon Peres, numéro deux de Kadima, à redevenir Premier Ministre (toujours par hasard). Il avait alors 82 ans et a déclaré renoncer à cette fonction le 9 janvier 2006, laissant la voie à Ehud Olmert.


Au sommet de l’État d’Israël

La boulimie de postes politiques a pu aussi s’observer lorsque Shimon Peres a été candidat à l’élection présidentielle israélienne du 31 juillet 2000. Il n’a recueilli que 57 voix sur 120 contre 63 en faveur de son adversaire du Likoud Moshe Katsav qui, à la suite d’un scandale sexuel, a dû démissionner de son poste présidentiel quelques semaines avant la fin de son mandat, laissant une image ternie de la fonction.

Shimon Peres se représenta à l’élection présidentielle du 13 juin 2007 et fut, cette fois-ci, élu au second tour par 86 voix favorables sur 120, après un premier tour où il avait obtenu 58 voix sur 120 contre 37 en faveur de son adversaire du Likoud Reuven Rivlin.

_yartiPeresShimon201602

Ainsi, Shimon Peres, seul ancien Premier Ministre dans cette fonction, fut Président de l’État d’Israël du 15 juillet 2007 au 24 juillet 2014, un poste honorifique. Il avait presque 91 ans à la fin de son mandat. Son successeur, élu le 10 juin 2014, fut son ancien concurrent, Reuven Rivlin.

Plus qu’un homme politique israélien, marqué principalement par des échecs électoraux, Shimon Peres restera surtout un symbole d’une paix difficile à se frayer dans un monde qui voudrait toujours rester belliqueux. Hommage lui soit rendu.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (28 septembre 2016)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Shimon Peres.
Israël est une démocratie.
Yitzhak Rabin.
Le Président Peres.
Ariel Sharon.
Ehud Olmert.
Benyamin Netanyahou.
Yasser Arafat.

_yartiPeresShimon201605


Moyenne des avis sur cet article :  1.22/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

105 réactions à cet article    


  • rogal 28 septembre 18:15

    La productivité de l’officine S.R. est en hausse.


    • hans-de-lunéville 2 octobre 09:50

      @rogal
      il a oublié Sitruk décédé le 25.


    • Jean 28 septembre 18:19

      extra , vraiment  smiley


      • Oceane 28 septembre 20:40

        Un « sage », un « homme de paix » qui refuse de retourner dans sa Pologne natale après avoir su qu’il volait, après ses parents, une terre qui ne leur appartenait pas et qui a durant sa vie travaillé au maintien de la domination ! Il faut l’oser. Et les médias ne se privent pas.

        Je ne sais pas si les colons trouvent la paix, je la lui souhaite quand même.


        • amiaplacidus amiaplacidus 29 septembre 15:12

          @Oceane

          Il faut aussi rajouter qu’il est le père du nucléaire israélien

          Même s’il l’a, sans aucun doute, regretté plus tard, il est aussi l’initiateur de la colonisation sioniste des territoires occupés.

          Donc, au total, pas vraiment l’homme paisible que l’on nous raconte aujourd’hui.


        • fred.foyn fred.foyn 29 septembre 06:58
          L’homme qui parlait de paix en faisant la guerre..J’espère que sa famille rendra la terre volée aux Palestiniens après ses funérailles..ça donnerait un peu de hauteur a son Nobel ?

          • QAmonBra QAmonBra 29 septembre 08:03

            Merci @ l’auteur pour le partage.

            La force première du $ionisme, son atout parasitaire, est son caractère trans partisan, trans national et trans culturel.
            Mais de l’extrême gauche à l’extrême droite et de Vladivostok à Buenos Aires, un $ioniste est avant tout, au dessus de tout, un $ioniste.
            Shimon Peres l’était assurément et son seul mérite est de l’avoir été officiellement, quand de nombreux autres, souvent plus influents, l’ont été ou le sont de façon officieuse . . .


            • Massada Massada 29 septembre 08:33

              Shimon Pérès sort de chez le Président du Kazakhstan. Il se rend au marché et achète du tissu de haute qualité. Il va voir sur place un tailleur et lui demande de lui confectionner un costume. Le tailleur examine le tissu et lui dit : "Je suis vraiment désolé Monsieur le Président Pérès, ce tissu ne suffira à vous confectionner qu’un seul pan du pantalon".

               

              Le lendemain, Pérès prend l’avion pour Londres et se rend chez un tailleur très prestigieux qui lui dit : "ce tissus ne suffira qu’à confectionner une manche de la veste« 
              Le soir à Paris, chez un tailleur français qui lui dit : »je peux vous faire avec ce tissu juste une chaussette".

               
              De retour en Israel et déçu, en chemin vers le centre du parti à Tel Aviv, il se rend chez son tailleur habituel à la rue Lielenblum et lui montre le tissu acheté au Kazakhstan : "Tu pourrais me faire quelque chose avec ça ?« .
               
              Le tailleur de la rue Lielenblum : »oui, deux costumes et en plus deux paires de pantalons« .
              Pérès tout étonné : »comment à l’étranger ils ne pouvaient rien me faire avec ?« 
               
              Le tailleur : »Shimon Pérès, à l’étranger tu es un géant !"


              • fred.foyn fred.foyn 29 septembre 09:45

                @Massada...Un géant avec beaucoup de morts sur la conscience... !


              • Massada Massada 29 septembre 09:58

                @fred.foyn
                 
                oui, c’est exact.
                 
                Oslo l’œuvre de Pérès est une plaie toujours béante qui n’est pas encore prête d’être cicatrisée.
                 
                En acceptant les accords d’Oslo, les dirigeants israéliens ont permis le retour de l’organisation criminelle et terroriste en Judée-Samarie. La suite est connue, et s’écrit en lettres de sang : combien d’attentats ? combien de morts, de mutilés, de blessés ?
                 

                Il serait temps que revienne à la Maison Blanche un Président américain digne de ce nom, il serait temps aussi qu’Israël brise le piège qui a été construit à Oslo il y a maintenant dix huit ans.


              • fred.foyn fred.foyn 29 septembre 12:53
                @Massada....A part applaudir aux assassinats du peuple Palestinien par les juifs de ce pays...vous faites quoi dans la vie ?
                Dans un pays démocratique, vous seriez déjà en prison... !

              • Massada Massada 29 septembre 13:29

                @fred.foyn
                 
                J’assure des formations à la protection rapprochée, c’est très porteur en Israel.
                Le marché est en plein expansion surtout dans la clientèle francophone.
                Je m’occupe en grande partie de la clientèle africaine.


              • Oceane 29 septembre 13:53

                @Massada

                « Je m’occupe en grande partie de la clientèle africaine »

                Pas étonnant de la part de ceux qui ne retiennent jamais rien de leur histoire.


              • Massada Massada 29 septembre 13:57

                @Oceane
                 
                c’est juste grâce à ma connaissance du français, l’Afrique francophone est un gros marché


              • Oceane 29 septembre 14:38

                @Massada

                « En acceptant les accords d’Oslo, les dirigeants israéliens ont permis le retour de l’organisation criminelle et terroriste en Judéé -Samarie. La suite est connue, et s’inscrit en lettres de sang : combien d’attentats ? Combien de motrs, de mutilés, de blessés  »

                « Pour ma part, si j’ai rappelé quelques détails de ces hideuses boucheries, ce n’est point par délectation morose, c’est parce que je pense que ces têtes d’hommes coupées, ces récoltes d’oreilles, ces maisons brûlées, ces invasions gothiques, ce sang qui fume, ces villes qui se s’évaporent au tranchant du glaive, on ne s’en débarrasse pas à bon compte. Ils prouvent que la colonisation, je le répète, déshumanise l’homme le plus civilisé ; que l’action coloniale, l’entreprise coloniale, la conquête coloniale, fondée sur le mépris de l’homme indigène et justifiée par ce mépris, tend inévitablement à modifier celui qui l’entreprend ; que le colonisateur qui, pour se donner bonne conscience, s’habitue à voir dans l’autre la bête, s’entraîne à le traiter en bête, tend objectivement à se transformer lui-même en bête. C’est cette action, ce choc en retour de la colonisation qu’il importait de signaler. »


              • Oceane 29 septembre 14:44

                @Massada

                Les Africains ne retiennent rien des leçons de leur histoire, raison pour laquelle ils sont condamnés à être un « gros marché » pour tous les charlatans.


              • Massada Massada 29 septembre 14:57

                @Oceane
                 
                Oui, la colonisation est détestable, nous souffrons de la colonisation de la Judée-Samarie par les envahisseurs arabes mais je reste optimiste.
                Ni le terrorisme, ni la barbarie islamique n’auront raison de notre détermination.
                La Palestine est le pays d’Israël.


              • Massada Massada 29 septembre 15:14

                @Oceane
                 
                Vous avez une bien piètre opinions des africains et vous avez tord.
                L’Afrique est un continent qui monte.
                Continent d’avenir, terre par excellence de la croissance mondiale pendant ce troisième millénaire, nous renforçons nos relation diplomatique avec l"Afrique subsaharienne.
                Israel sera bientot (2017) membre observateur au sein de l’Union africaine.


              • Ben Schott 29 septembre 15:27

                @Massada
                 
                « Israel sera bientot (2017) membre observateur au sein de l’Union africaine. »
                 
                Pour observer la « démocratie » qui se met en place ?  smiley
                 


              • jesuispascontent jesuispascontent 29 septembre 17:37
                • @Massada
                • La suite est connue, et s’écrit en lettres de sang : combien d’attentats ? combien de morts, de mutilés, de blessés ?

                • Une goutte dans un océan de sang palestinien.
                •  

              • Massada Massada 29 septembre 18:27

                @jesuispascontent
                 

                2015 : 2862 Islamic attacks in 53 countries, 27594 people were killed and 26141 injured. 
                 
                400.000 Syriens ont été tués depuis que la guerre civile a éclaté dans ce pays il y a cinq ans et 70.000 autres sont morts en raison du manque d’eau potable, de nourriture ou de médicaments.
                 
                Mais cela ne vous émeut pas, vous vous en foutez royalement, seul compte pour vous le palestinien tué par un juif.
                 
                Vous etes le comble de l’hypocrisie, une caricature d’humaniste, vous faite rire tellement votre vision du monde est obtus


              • Massada Massada 29 septembre 18:30

                @Ben Schott
                 

                Nous avons des rapports amicaux et respectueux avec les pays africains, pas comme votre pays dominateur qui tente toujours d’imposer sa loi de colonisateur.
                 

              • Oceane 29 septembre 18:40

                @Massada

                Tu viens d’Europe, que fais-tu au Moyen-Orient ? C’est tout de trop fort, le colon qui se dit colonisé par le colonisé !


              • OMAR 29 septembre 18:49

                Omar9

                Non @Massacrada, l’histoire de Pérès est beaucoup plus simple, mais tellement diabolique..

                Il est sorti de son taudis en Vishnyeva en Biélorussie, pour chasser une famille de palestiniens et habiter dans leur maison, en Palestine,
                Par contre, c’est vrai, c’est un géant, c’est lui Goliath....


              • Oceane 29 septembre 19:01

                @Massada

                Pour quelqu’un qui prétend perpétuer son histoire depuis 3000 ans, c’est bel et bien avoir « une piètre opinion des Africains » que de les réduisant à une question de « croissance économique » qui en ferait un « continent d’avenir ».

                « Israël sera bientôt (2017) membre observateur au sein de l’Union africaine ».

                Pour y introduire « l’antisémitisme » ? Finie l’époque où les Européens du M-O aidaient ceux d’Afrique à maintenir leur domination sur les Africains en Afrique du Sud et même à stériliser les jeunes en âge de procréer ?

                C’est bien ce que je dis : les Africains semblent voués à ne pas retenir les leçons de leur histoire. Tout peuple qui refuse de retenir les leçons du passé se prépare à le revivre.


              • Oceane 29 septembre 19:35

                @Massada

                « Tué par un juif » ?

                Non, par un Européen. Et c’est là l’escroquerie : masquer Européen par « juif ».


              • Pomme de Reinette 29 septembre 20:48

                @Oceane

                Je demande que toutes les terres juives volées par les musulmans au Maghreb, en Arabie, en Anatolie, en Iran, au Yémen et ailleurs soient restituées aux descendants des juifs dont on a démoli et fait disparaître les cimetières pour effacer leur présence millénaire.

                Je demande que soit jugé post mortem Mahomet pour le génocide des tribus juives et arabes antiques de l’Arabie !

                Je demande que les juifs chassés de leurs terres réclament des comptes à l’ONU pour l’effacement de leur généalogie, les pillages de notre histoire, de nos ancêtres, de nos livres sacrés, ainsi que de nos antiques testaments !

                Nos morts demandent justice pour tous les crimes qui ont été commis contre eux et contre leurs descendants jusqu’à aujourd’hui.

                Justice, justice, justice !

                http://www.europe-israel.org/2016/09/musulmans-rendez-moi-la-terre-que-vous-avez-volee-a-mes-grands-parents/


              • OMAR 29 septembre 21:13

                Omar9

                Eh la grenouille

                Moi, je demande juste que tu retournes là où tes parents et grands-parents sont nés...

                A partir de là, tu auras droit à tout demander si cela est justifié....

                Car pour l’instant, c’est toi qui occupes la maison d’une famille palestinienne qui, si elle n’a pas été exterminée, doit être réfugiée quelque part....


              • Massada Massada 29 septembre 21:59

                @OMAR
                 

                Comme Arafat, égyptien d’origine, qui est né, a grandi et étudié au Caire et puis qui se découvre palestinien smiley 
                 
                Les Arabes qui se revendiquent palestiniens sont des menteurs et des voleurs.
                 
                Ils viennent de Syrie, Jordanie et Égypte, s’inventent une identité palestinienne et revendiquent une terre qui ne leur a jamais appartenu.
                Les musulmans français qui prennent la défense de leurs coreligionnaires sont aussi menteurs qu’eux.
                 
                Le mensonge ne paye pas, il n’y aura jamais d’état palestinien et vous continuerez de pleurnicher, de vous lamenter, mais vous n’intéressez plus grand monde.
                Vos frères arabes ne voient plus beaucoup d’intérêt à continuer cette lutte perdue et préfèrent normaliser leur relation avec Israël.

                Faudra vous y faire, c’est râpé comme on dit en France.

              • Massada Massada 29 septembre 22:03

                @Oceane
                 

                « Tué par un juif » ?

                Non, par un Européen. 

                 

                Encore un de vos délires, vous ne savez plus quoi inventer, c’est le désespoir qui vous fait dire n’importe quoi.

                Je suis né en Israel comme tous les jeunes de ma génération, ici c’est chez nous et vous critiques sont futiles. smiley



              • njama njama 29 septembre 23:25

                @Massada

                Il se peut que les tailleurs khazar, anglais, français déclinaient poliment l’idée d’habiller l’homme pour Dieu sait quelle raison ... n’y a-t-il pas tout ce qu’il faut à Tel Aviv d’ailleurs ...


              • Pomme de Reinette 29 septembre 23:32

                @Massada

                Le moins qu’on puisse dire, c’est que tous ces internautes sentent sérieusement la naphtaline.
                C’est assez pathétique de les voir s’accrocher à leurs contes des 1001 nuits si éloignés de la réalité .... le monde avance sans ceux qui restent crispés sur leur vieille jalousie moisie.


              • Oceane 30 septembre 10:41

                @Massada

                « Delires » ?

                Essaierais-tu de nier l’origine caucasienne de Shimon Peres, de l’Ukrainienne madame Golda Meir, des « Pères fondateurs » et des « Israéliens » en général ? Tu devrais être poursuivis pour « negationnisme ».

                Massada, combien de Caucasiens sont nés et continuent de naître hors de chez eux ? Retiens que le colon, comme la marée , reflue.


              • OMAR 30 septembre 10:49

                Omar9

                @massacrada

                Golda Meir, ou plutot Golda Mabovitch, née à Kiev, Ukraine.
                Ben Gourion ou plutot David Grün né à Płońsk Pologne.
                Ytzhak Shamir, né à Ruzhany en Biélorussie
                Nathan André Chouraqui, né à Ain-Témouchent, Algérie.
                Meir Dagan né à Khersen Ukraine.
                Reuven Feuerstein né à Botosani, Roumanie
                Yossef Ovadia né à Baghdad, Irak ; etc ; etc.
                Et ces millions de khazars et repris de jusrice qui ont fuit vers cet état artificiel et barbare de Israél..

                Et vous @massacrada et la @grenouille, racontez.

                Vos familles vivaient où avant 1948 ,...


              • simazou 30 septembre 11:03

                @OMAR Tous les matins je remercie Dieu d’être né juif et non musulman, les juifs ont aidé le monde à se construire, et l’Islam le détruit. Il se peut que Perès soit sorti d’un taudis, regardez le résultat final, tous les pays musulmans vivaient dans des taudis il y a 1400 ans, et c’est toujours d’actualité, avec 80% d’analphabètes...... 


              • Pomme de Reinette 30 septembre 11:07

                @OMAR

                Toutes ces personnes se sont fait un nom et sont devenues tellement célèbres que même un inculte complexé comme vous les connait ...
                On ne peut pas en dire autant pour vous ! smiley


              • zak5 zak5 30 septembre 11:36

                @Pomme de Reinette

                Meme le génial Nietzsche s’étonnait en disant « c’est fou comme cette race »les juifs« detient l’intellectualité en Europe ! »

                laissez les malades chroniques de jalousie se défouler, ils savent que le monde arabe et musulman grand comme deux océans et riche en ressources naturelles comme les USA sont dirigés par des montreurs d’ânes et que c’est bien les arabes et des musulmans qui s’humilient en quittant ce monde arabe et musulman pour venir demander l’aumône aux anciens colonisateurs, pas les Israéliens (juifs et arabes reunis). Dans la syrie martyrisée par des fanatiques se réclamant de l’islam, seule le plateau du Golan occupé par Israël reste protégé au grand bonheur des druzes qui ne sont pas obligés d’aller se tasser dans les camps des réfugiés ottomans qui les marchandent avec les européens comme de la marchandise avariées

                Vous ne comprenez pas que les islamistes comme Omar sont humiliés de voir un petit pays comme Israël réussir ? soyez bienveillant !

                ce qui compte, c’est que les grands de ce monde se déplacent et viennent rendre hommage a cet homme politique qui a fait tant pour l’intérêt de son pays


              • Massada Massada 30 septembre 11:48

                @OMAR
                 

                Et vous Massada , racontez.

                Vos familles vivaient où avant 1948 ,...

                 

                Avant 48 ?

                oui, j’ai des ancêtres qui vivaient en Judée.

                Certains ont même très bien connu un certain Jésus de Nazareth


              • Pomme de Reinette 30 septembre 11:50

                @zak5
                Tout à fait.
                D’ailleurs je peux même pousser la bienveillance à remercier ces pauvres internautes anonymes de tant souligner le contraste avec leur imbécilité récurrente.
                Amen !


              • rocla+ rocla+ 30 septembre 11:55

                @Massada


                Le mien d’ ancêtre  c ’est l’ homme des gros-moignons , il m’ a fait un fuck majeur smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès