Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Sidi Ifni : chronique d’une répression d’Etat

Sidi Ifni : chronique d’une répression d’Etat

 En solidarité avec Brahim Bara, Hassan Agharbi, Mohamed Ouahadani, Khadija Ziane et tous les acteurs du mouvement social de Sidi Ifni.

 Scandale sur la web sphère. Ce douze février, s’ouvre au Maroc, l’un des procès les plus kafkaïens de ces dernières années. Des chômeurs de la ville portuaire de Sidi Ifni, qui manifestèrent l’an dernier, contre la pauvreté et la misère imposées par le régime en place, furent sévèrement réprimés par les forces de l’ordre. De nombreuses exactions commises par les soldats de Sa Majesté, ont été relevées par les associations de défense des droits de l’homme telles que l’Association marocaine des droits humains (AMDH) ou Attac Maroc.

« Jeudi prochain, le 12 février, s’ouvre devant le Tribunal d’Agadir le procès de Brahim Bara, Hassan Agharbi, Mohamed Ouahadani, Khadija Ziane et dix-huit autres militants du mouvement social de Sidi Ifni, une petite ville de 20 000 habitants au sud du Maroc, sur la côte Atlantique. Douze d’entre eux attendent ce procès depuis plus de six mois dans la prison surpeuplée d’Inezgane tandis que dix autres sont en liberté provisoire.

La situation à Ifni et cet invraisemblable procès illustrent une nouvelle fois jusqu’à la caricature la manière très particulière qu’ont les autorités marocaines de répondre au profond malaise de populations marginalisées depuis des décennies et qui, en désespoir de cause et devant des promesses jamais tenues, ont fini, en mai dernier, par bloquer l’accès du port pour exiger l’examen de leurs revendications et propositions. » (source Bakchich.info).

Rappelons ce qu’il s’est passé, ce jour là, ou la chronique trop habituelle d’une répression mahzénienne, dans la plus pure tradition du despotisme d’état.

Le week-end du 7 juin 2008, « la ville portuaire de Sidi Ifni, au Maroc, a été le terrain d’affrontements entre les forces de l’ordre et des chômeurs. Là où les autorités parlent d’une escarmouche, les internautes décrivent une véritable émeute suivie d’une répression violente.

http://www.youtube.com/watch?v=UzUeqieegbo&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=VHby7HarMzo

Les tensions ont débuté le 30 mai dernier, lorsque des centaines de chômeurs ont bloqué le port pour dénoncer la dégradation de leur niveau de vie. Un siège qui ne s’est achevé, ce week-end, qu’après l’intervention de la police.

Les internautes marocains (…) parlent de maisons saccagées, de matraquages brutaux et du recours abusif aux tirs de balles en caoutchouc. Ils racontent que, pour la première fois dans l’histoire du Maroc, la Compagnie mobile d’intervention - l’équivalent des CRS en France - a débarqué par la mer, en renfort des forces de police, pour déloger les manifestants qui bloquaient le port.

Ils contestent enfin le bilan des arrestations donné par le ministère de l’Intérieur. Selon eux, 160 personnes auraient été interpellées et non 27 comme l’affirment les autorités.

La thèse officielle est en effet qu’"il n’y a eu aucune victime". ( source France 24)

La faim, la pauvreté, la misère sont des ferments de révoltes naturelles, légitimes, car elles sont loin, à notre époque de surproduction alimentaire, de techno-agriculture et de mutualisation des échanges, d’être naturelles. Le peuple marocain, dont on tance volontiers le sens de la soumission envers le Roi, auquel on reproche souvent, de par ses génuflexions politiques, de s’adonner à un peu glorieux sport national, celui de la courbure d’échine, a relevé la tête.

Victime d’une répression sanglante, d’une violence d’état soutenue par les « démocraties occidentales », le peuple marocain a démontré qu’il savait faire preuve de courage et braver les forces coercitives de Mohammed VI, digne successeur de son père.

Cette agression contre le peuple marocain fut, une fois de plus, étouffée par la plupart des médias nationaux, sous la botte du roi. Mais la vérité des faits, l’injustice du pouvoir, furent, plus que jamais, démontrés à la face du monde. Internet a permis ce contournement des censures de la presse officielle.

Manifestons aujourd’hui notre soutien à ces hommes et ces femmes, coupables d’avoir dénoncé l’oppression d’un système que personne ne peut plus ignorer.


Moyenne des avis sur cet article :  4.04/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • abdelkader17 12 février 2009 16:12

    La nuit coloniale a fait place à des dictatures sanglantes en afrique, les inégalités croissantes constatés dans l’hémisphère nord sont décuplés sur ce continent.
    Une caste de néo parvenus gravitant dans les cercles du pouvoir, étale richesse et luxe tapageur fait montre à l’égard du pauvre d’ arrogance et de cynisme , les forces de répression veillent au bon déroulement des affaires du monde, la misère et la souffrance n’ont droit de cité que dans le silence.
    Le petit roitelet tout comme les généraux algériens tous dictateurs corrompus,n’ont pour toute légitimité que violence, la police et les soldats ne leur servant que d’outils de répression de leur peuple avec l’assentiment des chancelleries occidentales, qui voient en eux de bons démocrates pourvu qu’ils continuent à réprimer le péril islamique.


    • Ahlen Ahlen 25 février 2009 17:53

      Vous délirez, Monsieur ! Que croyez-vous que soit le Maroc ? La Suisse peut-être ! Goûtez donc  : Vous stationnez correctement votre voiture et allez faire une emplette ; un quart d’heure plus tard vous ne la retrouvez plus ; des policiers vous disent : "Un gros navet vient de passer par là et il a fallu nettoyer les lieux ! Chechez votre voiture quelque part par ces ruelles !!! Et l’autre qui s’est vu piquer un trimestre de pension de retraite qu’il réclame depuis plus de 2 ans sans résultat ! Dans les 2 cas, il faut rester humble et déférant, sinon, c’est la matraque, en prime !!!


    • fouadraiden fouadraiden 12 février 2009 19:29


       Ouais c’est la merde les pays arabes et si même le Maroc y passe imaginez ce que subissent les populations de tous les autres pays arabes.


       le problème du Monde Arabe est identique partout.

       1. Comment mettre fin à des régimes que les populations jugent incompétents.
       2. Par quoi remplacer ces régimes qd on sait que la pensée arabe est moribonde et que les sociétés arabes sont à l’image de ceux qui les gouvernent. corrompus et mentalité inadaptée aux temps atcuels.
       3. la solution islamique est un leurre bien que séduisante.
       4. L’hégemonie occidentale appuie et consolide les dictatures arabes et ce indépendamment du fait que ces régimes soient islamistes ou pas( voir le cas saoudien).


       bref on est dans la merde ...


      • Hesprides Hesprides 13 février 2009 06:11

        il est tout a fait naturel qu un peuple delaisse et notoirement prive de tout espoir se voit oblige de se revolter un jour physiquement surtout s il n a pas acces aux canaux de contestation alternatifs ( representation politique, societe civile, medias, associations , ONG....)

        Ce qui se passe au maroc presage du pire et rappelle de glorieux moments historiques ou a l oree de crises profondes ( peste, famine, invasions etrangeres du territoire), le pouvoir central rabougris et confines dans les medinas medievales cedait le pas devant les aspirations toujours plus grandes des tribus et des sectes religieuses des zaouias.........

        On peut imaginer la repetion de ce scenario quand on songe aux repercussions que pourrait engendrer les crise economique actuelle, surtout si on la regarde a travers le prisme des realites toujours grandissantes des mouvements amazighes (berberes) et religieux soufis et integristes (al adl wal ihsane entre autres).

        On se rappellera avec inquietude que les marches pacifiques qui ont suivi la premiere vague de repression a sidi ifni entonnait fierement l appel a l unite et a la mobilisation de la tribu berbere locale des Ait baamrane,( dailleurs ceux des protestataires aui ont fuis se sont refugies dans les montagne toute proche bastion de la tribu) condamnant definitivement toute approche a une solution sociale et figeant le combat dans une opposition entre deux entites geopolitiques : tribu Vs. pouvoir central.

        De meme les attentats de casablanca ont permis a beaucoup de constater les carences de l etat dans des zones urbaines et periurbaines ( populations deracines du terroir d origine-principalement du aux migrations rurales- et donc aucune legitimite a se reclamer de l entite politique de la tribu qui exige un territoire commun definissable par des frontieres physiques), sitot remplace par des institutions religieuses independantes du gouvernement dans les domaines de la securite sociale, leducation, lemploi...etc...

        Le maroc, contrairement aux pays voisions a vecu grace aux taux de croissances recents dans le mirage du developpement avec ses corollaires, de l argent facile atravers le credit, la bulle immobiliere et l ouverture sur le monde grace aux tourisme.......

        Aucun doute qu un ralentissement aigu de l economie mondiale devoilera la realite de ce mirage ( education morte, corruption endemique, representation politique inexistante, clientelisme et autre systeme feodal....) et mettera le pouvoir central, le makhzen, face a ses demons de toujours.....


        • Martin D 13 février 2009 10:02

          personnellement, je pense que la faute ne revient systématiquement au pouvoir...il n’est pas le seul coupable.

          le peuple est tout aussi coupable de ce qui leur arrive car les marocains laissent la corruption s’installer partout à grande échelle : le puissant mange le faible.
          En agissant ainsi, au lieu de construire une société unis et solidaire, les marocains ne pourront s’en prendre qu’à eux-même. ils doivent changer s’ils veulent devenir fort pour que le pouvoir en place change de lui-même.

          l’Histoire des nations occidentales montrent que la démocratie n’est survenue qu’après que les peuples ont compris que l’intérêt général prévaut sur l’intérêt particulier.

          JFK a dit "ne dites pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais dites ce que vous pouvez faire pour votre pays".....


          • Fouad Bahri Fouad Bahri 13 février 2009 11:31

             

            "Le Maroc marche ; et personne ne peut lui reprocher de vouloir rétablir l’Autorité de l’Etat là où la sécurité des citoyens est menacée par des inconscients manipulés par les ennemis de la Nation."

            Dès la lecture de ces deux premières lignes, nous savons à quel type d’individu nous avons affaire. Un membre de l’Etat ou un pauvre compatriote atteint de nationalite aïgue. Mr KININI (ou béni oui-oui), puisque vous êtes si courageux, commencez par assumer vos opinions et par décliner votre identité . Ce sera un bon début.

            Vous vous retranchez derrière la pratique de l’Etat marocain, qui somme toute, est une pratique de tous les états (France, ....). Ceci n’est pas un argument, mais un exemple. Un mauvais exemple d’ailleurs, car en l’occurence vous ne devriez pas ignorer que ce type de pratique, de répression violente d’un Etat contre sa population, qui n’a rien saccagé, n’a pas commis de trouble à l’ordre public, sauf à considérer qu’une manifestation est, en soi, un trouble à l’ordre public, ce qui est l’avis des états autocratiques, ce type de pratique, donc, est vigoureusement dénoncé par différentes associations et syndicats en France et dans tous les pays où l’on peut les voir et qu’elles donnent lieu à des manifestations, des grèves et autres actions de protestations civiques.

            Vous tentez de discréditer le contenu de l’article, sa dénonciation légitime d’une injustice d’état en arguant d’une médiocrité de l’article. Ce faisant, vous démontrez admirablement qu’il vous a touché, au sens négatif du terme, qu’il vous fait bouilllllir () et vous irrite au plus haut point. Et ceci n’est pas sans me ravir car tous les complices d’une injustice d’état, d’une autocratie qui laisse mourir son peuple et se pavane dans les clubs chics, pendant que sa jeunesse se prostitue pour survivre, ne mérite aucune forme de respect.

            A bon entendeur


          • Sahtellil Sahtellil 13 février 2009 20:52

            Salut Abdellatif,

            Calmes-toi mon vieux. Tu gâches ton énergie à répondre à cet internaute qui a l’habitude de se soulager virtuellement et en public chaque fois qu’il est question du Maroc ou de M6. D’autres dans son sillage commencent également à fleurir sur AV ; ce qui me fait craindre de voir transposé ici les joutes surréalistes qui prolifèrent sur des sites (tel Bakchich) entre énergumènes autant Marocains qu’Algériens qui s’agitent comme des pantins que l’on jurerait télécommandés par ceux-là même (suis mon regard) que la discorde arrange . Si l’on se mettait sur les fora à régir aux brouets des extrêmistes/nihilistes donneurs de leçons (dont des Marocains d’Europe) en empruntant leur idiome, on ne ferait plus que ça... Et puis ça jure horriblement avec le ton ordinaire de tes articles et commentaires.

             smiley

            BMD


          • fouadraiden fouadraiden 13 février 2009 21:42


            khini tres rigolo


          • fouadraiden fouadraiden 13 février 2009 21:59

            salam Kinini

            en quoi tu refuses la critique de l’auteur ? et pourrais je savoir si tu vis au Maroc,si tu y es né et tt ça...


            apparemment les gens qui vivent en Europe, et je le constate , ne voient pas les memes choses.


          • gaiaol 13 février 2009 23:02

            merci sath d etre intervenu...
            et c est pas demain la veille "qu on meriterait le mieux"...


          • Ahlen Ahlen 25 février 2009 19:14

            Merci M. Bahri d’avoir répondu pour moi. J’allais demander à M Kinini s’il n’était pas le porte-parole du gouvernement ; moi aussi je n’ai pu lire que les 2 premières lignes de son post !!!!!


          • ilian amar 13 février 2009 13:31

            les chiens ne font pas des chats et les capitales occidentales ne font pas de leçon de démocratie à leurs amis.


            • fouadraiden fouadraiden 13 février 2009 15:13

              Mais que faudrait-il alors souhaiter aux peuples arabes ?

               qu’une armée occidentale viennent renverser ts ces régimes ou quoi ,puisque les peuples semblent condamner à vivre conjugué au passé smiley smiley


               le constat tt le monde le connaît depuis des décennies, au Maroc , le peuple dit qu’il y a trois secteurs qui marchent : le drogue, la prostituion et l’immobiler( marché quasi mafieux bien sûr).


              • Sahtellil Sahtellil 13 février 2009 21:50

                Bonjour Fouad Bahri,

                Ce que vous dénoncez est bien réel. C’est un drame innommable dont il s’agit pour nous autres, dont l’opinion ne relève (ou devrait) que de nous-même, de trouver et explorer les origines véritables. Conclure à la va-vite sans analyse ni examen comme vous le faites à "l’oppression d’un système que personne ne peut plus ignorer" relève d’un démarche non seulement hâtive et factuellement erronée mais également contre-productive voire anticitoyenne. Mon opinion intime relativement à cette tragédie est : Malheureux dérapage impulsé par l’excés de zèle de(s) quelque(s) officier(s) qui le tiennent en partie de la corruption qui gangrène (localement, ne généralisons pas) l’appareil militaire, ainsi que l’ensemble de l’appareil étatique. Le post de Martin D ci-dessus me parle particulièrement à ce propos.

                Votre article perd substantiellement de son crédit ici :

                "Victime d’une répression sanglante, d’une violence d’état soutenue par les « démocraties occidentales », le peuple marocain a démontré qu’il savait faire preuve de courage et braver les forces coercitives de Mohammed VI, digne successeur de son père."

                Car vous feignez d’ignorer que le peuple d’Ifni a bravé non pas une quelconque coercition M6ienne, mais la marginalisation dont souffre la majorité de ce qu’on continue hélas à appeler "le Maroc inutile". Voilà ce qu’il faut entre autres pointer de son stylo si l’on prétend aimer son pays et aspirer à le voir un jour s’extirper de l’ornière tiers-mondiste au lieu de focaliser à tout bout de champ sur le Palais (qui est également appelé à se réformer, nous sommes d’accord ; mais écarter d’un nonchalant revers de main le flagrant contraste entre le Maroc du 20° et celui du 21° met en relief la légereté de votre réflexion).

                Bon, la connexion wifi de mon café préféré va être coupée. Je dois y aller. Dommage car l’esquisse de mon idée est à peine ébauchée. Demain peut-être.

                BMD


                • Fouad Bahri Fouad Bahri 13 février 2009 23:04

                  Très cher,

                  Je ne suis pas marocain mais croyez-moi, en ce qui nous concerne, cela n’a aucune importance. Je me sens aussi concerné par ce qui arrive aux marocains, qu’aux algériens, tunisiens ou autres africains. La répression qui a frappé les habitants de Sidi Ifni n’est pas l’apanage des soldats de M6. Le régime militaire algérien et l’implacable dictature tunisienne n’ont absolument rien à lui envier. Des émeutes de la misère et du désespoir ont frappé de nombreuses localités algériennes, ces deux dernières années. Dans une moindre mesure, en Tunisie.

                  Mais laissez-moi vous dire qu’être patriote ne consiste pas à défendre envers et contre tous son pays, ou plutôt son gouvernement, mais de défendre des principes et des valeurs, sur lesquelles se fondent les nations. Je ne parlerai même pas de la légitimité religieuse que s’attribue la monarchie marocaine, héritière du Prophète (PBDSL), en la personne du Commandeur des croyants, titre plus politique que religieux, comme vous ne l’ignorez pas.

                  Je ne partage pas votre opinion lorsque vous prétendez que cette opération n’est qu’un excès de zèle des soldats royalistes. Pensez que l’état-major échappe au contrôle politique du mahzen, en particulier depuis la tentative de coup d’état manqué d’un certain Oufkir, me paraît totalement erroné.

                  "Conclure à la va-vite sans analyse ni examen comme vous le faites à "l’oppression d’un système que personne ne peut plus ignorer" relève d’un démarche non seulement hâtive et factuellement erronée mais également contre-productive voire anticitoyenne. Mon opinion intime relativement à cette tragédie est : Malheureux dérapage impulsé par l’excés de zèle de(s) quelque(s) officier(s) qui le tiennent en partie de la corruption qui gangrène (localement, ne généralisons pas) l’appareil militaire, ainsi que l’ensemble de l’appareil étatique"

                  La corruption n’explique pas tout. Au demeurant, les marocains (et tout les peuples malades de cette corruption), portent une lourde responsabilité dans le maintien de cette gangrène, pour reprendre votre expression, en l’acceptant et en la perpétuant. Il existe une véritable stratégie de maintien de l’ordre inégalitaire, dans les régime africains, teinté de mépris pour les populations concernées.

                  Des régimes qui maintiennent un train de vie luxueux, "royal", construisent des villas ou des châteaux dans chaque ville, dilapident les ressources nationales sans les redistribuer, pendant que enfants, des femmes, des jeunes hommes souffrent dans leur chair, se mettent à rêver d’un avenir meilleur, sans autre espoir qu’une autre vie dans l’au-delà.

                  Vous devez comprendre, cher ami, que cette misère et ce désespoir que vivent les peuples du Sud n’a rien d’une fatalité aveugle, qu’il n’est pas gratuit ou fruit d’un hasard. Il est déterminé par des choix politiques, économiques et avant toute chose moraux. Des choix faits, au premier chef, par ces gouvernements iniques.

                  Seule une pression morale et politique sur ces régimes peuvent changer le rapport de force. C’est en tout cas la seule option pour des citoyens soucieux du sort de leurs frères en nationalité, religiosité ou en humanité.

                  Bien amicalement.


                • Sahtellil Sahtellil 14 février 2009 00:14

                  Merci de votre reponse. Je reviendrai demain continuer cet echange car pour l’heure j’accomplis le tour de force de lire et poster depuis un Blackberry. smiley

                  Salut Gaiaol. Ai suivi avec plaisir tes contributions AV ces derniers temps. Egale a toi-meem smiley A+

                  BMD


                • Sahtellil Sahtellil 14 février 2009 19:12

                  Bon, je pense que déjà on avance un petit chouia. Votre post laisse transparaitre le principe directeur de votre réflexion relativement au régime chérifien, nombreux vous emboitent le pas dans ce sens : l’agacement que suscitent en vous certaines spécificités de la monarchie alaouite : commandorat des croyants, faste du palais, etc... J’ajouterais aussi la royauté en tant que telle qui doit en heurter plus d’un lorsqu’elle n’est pas confinée dans son seul décorum comme dans les monarchies européennes, et quand on est soit-même sous un régime dit "républicain". On en appelle pour cela aux "principes et valeurs" portés en étendard par cette chose toute neuve (donc encore en rôdage, ne l’oublions pas) qu’on appelle démocratie, qui est l’émanation directe (et admirable) de luttes séculaires de peuples tous issue d’une zone géographique bien délimitée. Cette démocratie, dans son acception occidentale post-judéo-chrétienne, on l’a voulue de toute force universelle, donc applicable partout et tout de suite dans son emballage d’origine. On a vu (et verra, ce n’est que le début, tout l’indique) le produit de ce prosélytisme acharné. Ce n’est pas notre propos mais cette digression me paraissait nécessaire pour dire que si les principes et valeurs que vous citez à la barre, s’ils sont merveilleux dans l’absolu, renferment en leur sein leur pendant en venin et en malignité, s’ils sont mis à toutes les sauces, aveuglément. J’espère cela dit que l’on ne me disputera pas la mienne propre de foi en ces mêmes principes et valeurs.

                  Revenons à nos moutons. Je l’ai déjà dit et le redirai toujours ; le Maroc, bien qu’inscrit dans une démarche volontariste avérée vers la mise à niveau de tous ses secteurs d’activité et de fonctionnement, posséde son lot de dysfonctionnements plus ou moins graves qui entravent plus ou moins lourdement sa marche résolue vers un devenir meilleur. Mon devoir de citoyen me dicte d’en faire état. Ceux que vous décrivez, M. Bahri, relatifs à la personne du Roi, s’ils ne sont pas négligeables, ne figurent certainement pas en tête de liste des priorités tels que l’établiront toutes les consciences éclairées. Par contre, corruption, prévarication, malversations, copinage et autres joyeusetés, je persiste et signe, sont notre véritable croix. Vous nous parlez du faste royal quand l’équivalent du budget annuel du palais (on oublie souvent qu’on parle ici d’une logistique lourde qui n’est pas là que pour masser les pieds de M6) est offert dans le cadre d’une seule opération (affaire zoo de Témara) à un promoteur immobilier privé, 2 milliards de dhs. Les Marocains ont besoins d’écoles, universités, hôpitaux, routes, transports en commun, infrastructures diverses. Les sommes dérobées ainsi au contribuable depuis disons 20 ans, raisonnablement adminstrées, auraient fait de nous LE pays le mieux équipé d’Afrique. Car le Maroc, n’en déplaise à qui cela ne plait pas, ne manque ni de compétences, ni aujourd’hui comme hier (quoique différemment), de volonté politique et citoyenne. Je vous accorde que ce n’est là qu’un des fléaux qui nous frappent comme tous les pays du sud, mais c’est à mon sens l’une des têtes les plus redoutables du dragon à couper de toute urgence. Travail de titan et de longue haleine mais des événements récents ont tendance à renforcer notre foi en une perspective plutôt dégagée : les procés en série de plusieurs agents de l’Etat impliqués dans des délits d’influence. D’où un certain sentiment du commencement de la fin de l’ére d’impunité, cet aimant à toutes les basses convoitises.

                  Je vous contredrais à nouveau quant à cette affaire d’Ifni. Aucun contrôle aussi rigoureux soit-il ne peut retenir une gâchette facile. Je ne suis pas dans le secret des dieux mais ma conviction intime nourrie de l’air que je respire depuis bientôt 45 ans m’interdit de croire une seconde en un ordre formel venant d’en haut visant à blesser physiquement ou tuer des citoyens désarmés. Dérapage monsieur, malheureux mais dérapage. Faites-en ce que vous voulez.

                  "Il existe une véritable stratégie de maintien de l’ordre inégalitaire, dans les régime africains, teinté de mépris pour les populations concernées."

                  La responsa
                  bilté des anciens et néo-colonisateurs est ici à sérieusement examiner. Je vous invite cependant à envisager cette affirmation qui n’est pas fausse dans l’absolu au cas par cas.

                  Je m’en tiendrai là pour l’instant car je pense avoir été plutôt prolixe sans pour autant en dire autant que je le voudrais. A+ donc si vous le souhaitez.

                  Bien à vous.

                  BMD


                • fouadraiden fouadraiden 14 février 2009 16:48


                  c’est bizarre cette rhétorique déployée par les marocains autochtones eux-mêmes, elle me fait rappeler les objections de Mobutu ou du Shah qui lorsqu’un « étranger » critiquait l’autoritarisme dont ces régimes etaient coutumier ceux -ci répliquaient avec le même argument que Kinini....et vous et vous et vous...


                  Kini , le niveau des pays arabes n’a rien de comparable avec celui des pays occidentaux. En occident meme sil existe des dérapages ôu de l’arbitraire, les moyens de contrôle et la conscience politique des populations civiles existent. rien de tel avec le peuple marocain( majoritairement analphabète) et que la critique du chef des rois n’effleure meme pas votre esprit tellement la propagande alaouite vs terrorise.


                   comparer la souveraineté du Maroc avec celle de la France ou de la Grande Bretagne est risible.


                  ceci dit cette défense est à mettre sur le compte du double discours si répandu au Maroc , car il suffit de prendre le taxi et de discuter avec les gens, les marocains, pour savoir ce que les marocains, les gens, pensent eux -memes d’eux memes



                  purée si les marocains commencent à défendre publiquement les régimes de merde qui les gouvernent, vous en avez encore pour cent ans à vivre sans horizon.


                • Sahtellil Sahtellil 14 février 2009 19:22

                  Tu fatigues Fouad, à la longue.

                  " purée si les marocains commencent à défendre publiquement les régimes de merde qui les gouvernent, vous en avez encore pour cent ans à vivre sans horizon. "


                  Ton "vous" est ici très révélateur du degré de ton implication. Je t’invite donc à réserver ton cynisme de Marocain de par le passeport à tes problèmes identitaires.

                   smiley

                  BMD


                • fouadraiden fouadraiden 14 février 2009 22:01

                   ouais, là jétais sur les nerfs , désolé .

                  malheureusement ce vous est antérieur à mon intervention et probablment révélateur , mais c’est cet imbécile de Kiniini qui parle de complot étranger à propos de l’auteur , et d’ailleurs je crois bel et bien qu’il existe un double discours que Kinni , voire toi aussi, intégriez à votre insu. instinct de survie que je partagerais si jetais né et grandi au Maroc.mais bon...

                   t inquiète c’est logique, paraît que les congolais de Belgique sont plus critiques que les congolais du Congo et que ceux-ci dénient le droit à ceux-là de les emmerder.


                  et je suis pas certain, sois honnête , que qd tu te retrouves avec un type qui vit la meme situation que toi ,à 100% disons , tu l’empêches de critiquer le Maroc comme bon lui semble.

                   c’est une autre vision, peut être lié au MRE à leurs propres expériences ss doute,qu’il fait accepter et laisser s’exprimer en arrêtant d’accuser le gens de rouler pour des étrangers. c tt.


                   en plus crois-moi je ne défends pas l’auteur , c’est un islamiste à deux balles qui ne comprend rien à la situation des maghrébins né malgré eux en Europe.un islamiste européen qui critique le royaume du Maroc , fo pas y prêter attention...


                • fouadraiden fouadraiden 14 février 2009 23:38


                   smiley


                   Reparle nous de sa majesté Hassan II histoire qu’on se poile un peu par ici


                • Sahtellil Sahtellil 15 février 2009 19:34

                  Fouad,

                  "je crois bel et bien qu’il existe un double discours que Kinni , voire toi aussi, intégriez à votre insu"


                  Merci de la séance psy gratuite, qui m’autorise à faire moi-même mon bavard. Je t’inviterai plus bas à mon divan.

                  "
                  t inquiète c’est logique, paraît que les congolais de Belgique sont plus critiques que les congolais du Congo et que ceux-ci dénient le droit à ceux-là de les emmerder. "

                  Tu confonds deux choses qui n’ont rien à voir : critique et anathème. Procédé usé jusqu’à la corde, cher notamment aux islamophobes du sites qui assimilent avec outrecuidance haine et invectives à critique objective. A moins d’une grave défaillance mnémonique, je n’ai pas souvenance d’avoir été tendre envers quoi que ce soit concernant les couacs du bled lors de nos discussions de vive voix. Tu te rendras également compte en consultant mon historique AV que la pudeur d’en parler devant un parterre entre autres européen, mézigue connait pas. Je te dénie donc effectivement le droit de m’emmerder, nullement par contre de discuter et critiquer objectivement et posément.

                  Ton leitmotiv sur AV en parlant du Maroc
                  est lapidaire et péremptoire : régime de merde à tout bout de champ en en appelant à des clichés affligeants : drogue, prostitution et tutti quanti sans questionnement de fond et sans même enrober tes sentences dans un semblant d’analyse qui tienne compte d’un minimum de paramétres. Régime de merde, point barre. Tu parles d’ue critique ! Que proposes-tu mon vieux en échange ? Un soulèvement populaire ? Euthanasier les légumes que nous sommes ? J’attends tes propositions objectives et concrètes.

                  Tu te plantes lourdement également en prêtant ton attitude à l’ensemble des MRE. Ceux qui n’ont pas coupé les ponts avec le bled, tu le sais très bien, sont légion à proposer leur savoir-faire, leurs capitaux et leur relationnel, notamment via des associations. M’étonnerait beaucoup que ces personnes en soient encore à perdre leur temps à crier au loup.

                  Je pense, Fouad, que tu as BESOIN de te persuader que c’est la merde au bled. Voilà le schéma : Bled de merde > parents contraints à l’exil > enfants beurisés, stigmatisés et ghettoisés malgré eux par le pays d’accueil > ça va mal pour moi chez le gourrs, j’y peux rien puisque je suis victime. Je peux pas retourner au pays puisque c’est la merde là-bas. Bulle confortable où tourne en circuit fermé ce raisonnement sans faille qui a le mérite de m’exempter de toute responsabilité. Je pense que les spécialistes appellent ce genre de tour de passe-passe hygiénique "transfert". Voilà pour ma petite séance du dimanche.

                  Désolé Fouad si j’ai eu la main lourde mais me hérissaient au plus haut point tes "régime ou pays de merde" à longueur de journée et de commentaire. Je te le dis une fois pour toutes : JE NE VIS PAS DANS UN PAYS DE MERDE. Loin de là.

                  Voilà.

                  BMD


                • Sahtellil Sahtellil 15 février 2009 19:59

                  Les fora, le Gsm avec cam et Internet, Youtube notamment, sont une bénédiction. Les salopards toutes spécialités confondues ont aujourd’hui intérêt à vachement faire gaffe. L’oeil de la toile est partout (ex. non exhaustif : le sniper de Targuist). Se priver aujourd’hui de cet outil formidable pour porter à la connaissance de tous ce qui va de travers est presque criminel en ce qu’il pérennise le mal. A d’autres donc cette "pudeur" qu’on a tenté de me coller plusieurs fois sur AV. Loin de moi également, cher Fouad Bahri, toute velléité de "défendre envers et contre tous le gouvernement" de mon pays. Mon unique souci est le nécessaire préalable d’une base de discussion valable, dépassionnée.

                  BMD


                • fouadraiden fouadraiden 15 février 2009 22:44

                  Mehdi,


                  mais non mais non

                   bof tu sais je tiens exactement le meme discours envers les MRE nés ici et comme t’as ss doute capté bcp de drarri sur avox refusent mon jugement sur notre situation .ils se mentent et c normal vu la situation.


                   quelqu’un qui dit d’un pays que c’est la merde c’est un raccourci, une façon de dire les choses en urgence.maintentant si tu veux il existe des tas de bouquins qui auscultent et le régime marocain (tiens tu te souviens j’avais lu le livre du jeune fessi sur l’autoritarisme des pays du Maghreb, tu vois ma bonne volonté smiley) et les pays en voie de développements et tt ce que tu voudras sur la réalité du monde arabe.


                   tu veux quoi, entendre un discours scientifique sur ceci cela où tout est comparé à n’importe quoi et qui au final te dis , Mehdi , t inquiète c’est pas la mwerda ? smiley smiley


                   Mehdi on est ds la merde.crois-moi smiley smiley


                   il m’arrive de dire ts les jours que la France et la Belgique c’est la merde pour les marocains. et alors ?tu vas me dire qu’il ya des MRE qui réussissent.....ben non qd je vois l’étendu des dégâts sur les marocains si quelqu’un qui vient me dire que non tt va bien je lui dis d’aller vendre des patates smiley


                   donc cette méthode je me l’applique.
                   putain , serait -on moins valables que les Japonais, les Anglais ou les Allemands ? j’ai le défaut de croire qu’il faut se comparer au meilleur.


                • Sahtellil Sahtellil 15 février 2009 23:43

                  Au final même si nos pts de vue sont diametralement opposes, j’arrive pas t en vouloir. Tu es un habile et attachant contradicteur.

                  Allez, va en paix.

                  BMD


                • Sahtellil Sahtellil 15 février 2009 23:49

                  Oups, j’avais oublie d’inserer d’abord ca a la lecture de ton post.

                   smiley

                  BMD


                • fouadraiden fouadraiden 16 février 2009 00:04


                  pas grave Mehdi que nos pts de vue soit diamétralement opposé ( c secondaire). Car nous nous définissons réciproquement ,et ,ce , quelque soit le jugement que toi , moi ou un autre puissions avoir sur notre condition.


                   putain j’avais meme pas relevé que si Abdelatif c’est le moustachu de Lamalif.......on doit bien se marrer avec lui ( makyen ghir tabun ou .... smiley )


                • fouadraiden fouadraiden 16 février 2009 03:03


                  corr : nos pts de vue soeint ...opposés


                • tourn en ron 27 mars 2010 18:15

                  TU LEUR A DIT LA VÉRITÉ MAIS ILS SONT SOURD A LA VÉRITÉ ALLAH ALWATAN AL MALIK                       La démagogie de l’auteur ne tient pas debout.Il n’est pas marocain.Mais , lui et et un lobbie qu’il n’ose pas identifier (le sens du NOUS), se sentent ’’concernés’’ par ce qui se passe au Maroc, en Algérie en Tunisie et en Afrique.Il considère qu’il n’est pas important d’être marocain pour s’intéresser au Maroc car il est humaniste.Mais un humanisme bien spécifique et borné qui ne dépasse pas la sphère africaine.Comme si ce qui se passait et se passe en Palestine ,en Irak, en Afghanistan...,ne mérite pas l’attention de sa générisité bien limitative.En attendant , il nous gave d’un texte médiocre où il s’attaque au Maroc utilisant des incidents qui ont eu lieu l’an dernier dans le sud marocain, pour cracher son inimitié déguisée sur les institutions d’un pays qu’il ne connait pas..Quand, je dis que le Maroc est un pays d’institutions ,ce n’est pas un surenchère , ou un mensonge inventé pour plaire à des seides manipulateurs.Car il ne suffit pas de décrier la corruption d’un système ou de personnalités ici critiqués.Il faut apporter des preuves chiffrées , des dossiers ficelés pour tel ou tel cas.Encore faudra—il avoir l’habilité et la compétence pour le faire.Lorsqu’on parle de la corruption de tel général d’armée,par exemple, ,il faut donner les preuves sinon il faut se taire , et personne n’interdit à l’auteur de nous éclairer là-dessus.Au Maroc ,transparency n’attend que ça.Vous avez un dossier publiez-le ; sinon arrêtez vos allégations d’ignorant , vous ne pouvez plus tromper personne .Oui les béni-oui-oui,comme vous dites, qui sont légion sur le Net en raffolent, peuvent vous croire ,mais telle sera toujours leur cécité infantilisante.
                  Le Maroc est un pays d’institutions ? Oui, et les structures de représentations citoyennes sont les plus dynamiques du Monde arabe.Les élections sont régulières, avec validation des la Socièté internationale compétente, et les congrès de tous les partis politiques se déroulent dans une transparence qui suscite les envies de pas mal de pays .La liberté d’expression est garantie par les lois.Des dérapages existent comme partout ailleurs-même la France n’y échappe pas.On se souvient, à propos, de la mésaventure de l’ancien directeur de rédaction de Libération .
                  La Monarchie est légitime, et aucun marocain éclairé ne viendra disputer au peuple français ses choix républicains ni pourquoi il a voté Nicolas L’éthique politique le veut ainsi .Quand on est réellement démocrate ,et que l’on est pas citoyen d’un pays donné, c’est faire preuve d’une outrecuidance sans pareille que de discuter à un peuple sa volonté de choix.Le traiter de lâche mérite le plus profond mépris.Certains intellectuels ,qui procèdent d’une culture politique étriquée , française ou autre,et qui s’acharnent sur le destin du Maroc(ce qui ne les regarde pas) ne font aucun effort pour connaitre l’histoire des peuples.Il n’ont jamais eu la chance de connaitre le général Lyautey .Cet homme de génie est , à mon simple avis, l’un des hommes qui a contribué à la mise au point des fondements du Maroc nouveau, et c’est lui qui a travaillé à faire de la Monarchie le noyau dur de l’Etat au Maroc.Cet acte fondateur a eu une suite :la première Constitution du Maroc (de 1962) est calquée sur celle de la Vème République.Celle-ci est une Constition pour laquelle le peuple français s’est battu pendant plus de 160 ans.Et le génie de Hassan 2(que certains qualifient de despote) est de l’avoir adoptée dans son intégralité ; avec la modification de deux articles qui laissent la revendication des réformes constitutionnelles toujours ouverte.Et les partis politiques y sont toujours engagés.Avec cela ,venir nous traiter de tous les maux est inadmissible ,ne peut être toléré sous aucun prétexte.Nous voulon discuter avec ceux qui veulent nous comprendre, ceux qui nous insultent, nous lui répondrons dans le niveau qu’il mérite, avec les termes adaptés à leur champ lexical , avec la vulgarité conforme à leur univers.
                  Les événements de Sidi Ifni se sont déroulés en dehors du cadre politique, pire en dehors de tout cadre constitutionnel.Les manifestations publiques sont soumises au regard des lois ; on ne manifeste pas n’importe comment ni à n’importe quel moment .Ceux qui pensent comme ça et qui veulent faire n’importe quoi n’importe comment exposent les citoyens à des risques certains.Et à Sidi Ifni ,c’est les cadres associatifs qui mènent ce combat ,sans appui ni référence au cadre juridique,qui assument totalement la responsabilité des dérapages.Pour manifester ,il y a une procédure ,celui qui l’enfreint assume..Et les partis ,comme les syndicats , ont été exclus de cette affaire.Ceci personne ne veut le reconnaitre ,et on continue à mentir aux gens pour les raisons que l’on sait.C’est qu’il y a anguille sous roche.Il n’est pas possible qu’au Maroc où les manifestations publiques se fassent par la mobilisation de plus d’un million de personnes(solidarité avec l’Irak,avec le liban,avec Gaza) échoue dans l’organisation d’une petite manifestation d ’un millier de citoyens.C’est qu’il y a des volontés adverses et vicieuses qui veulent dire à l’opinion publique internationale que le Maroc est toujours le même alors que la réalité dit tout à fait le contraire.C’est pourquoi ,j’ai dit que le Maroc Marche, que l’intoxication ne peut atteindre la volonté d’un peuple convaincu de la légitimité de sa CAUSE.


                • fouadraiden fouadraiden 15 février 2009 15:33


                  Salut frère Kini
                   

                  Ce n’est pas poli de parler comme tu l’as fait, ç’est dégradant pour l’image de ceux pour qui tu écris , quelle honte de s’exprimer ainsi sur un site, sa majesté Hassan II vous aurait-il ôté tout sentiment de honte ou quoi .Enfin quoiqu’on se demande s’il y a encore gd-chose à sauver chez un imbécile comme toi smiley


                  T’as pas honte de te saouler la gueule avec des bière pourries-))
                   En plus de n’avoir aucun courage le voilà qui s’excuse l’échine courbée comme un béni-oui-oui près de du gd directeur du site.Le Maroc aurait grand intérêt à se débarrasser des énergumènes qui lui porte atteinte.

                   Profite bien de ton Dimanche si Abdelatif smiley


                • fouadraiden fouadraiden 15 février 2009 22:06



                  T’inquiète Abdel, on ne se connaît pas et je n’ai jamais prétendu mieux comprendre les problèmes et les espoirs du bled que les Marocains eux-mêmes. je plaide juste pour qu’on puisse tenir les propos que l’on tient sans passer systématiquement pour des types qui collaborent avec l’étranger. à la limite je comprends tt( même Laroui Abdellah ds son Témoignage en est à defendre Hassan de mes deux... smiley)

                  mon propos se voulait global ,et que je conçois qu’il ne présente aucun intérêt ni pour toi ni pour Mehdi .

                  tiens ,tu vas rire, y avais ce dimanche la salon de l’immobilier pour les MRE à Bruxelles ; on sait bien marré......


                   j’accepte volontiers ton invitation, aucun problème.


                   On insulte pas les gens c tt.


                • Sahtellil Sahtellil 16 février 2009 00:05

                  On insulte pas les gens smiley tu as bien raison. Rapelles-moi juste l’auteur du 1er ’imbecile’ de ton echange avec kinini.

                  Tu es marrant fouad.

                  BMD


                • fouadraiden fouadraiden 16 février 2009 00:22


                  entre imbécile et les propos tenus par kinini ,qui insultait dalamix bien plus sévèrement que moi lui ,il y a des degrés que je ne franchis jamais le premier


                • fouadraiden fouadraiden 15 février 2009 23:22

                  "Des dérapages existent comme partout ailleurs-même la France n’y échappe pas.On se souvient, à propos, de la mésaventure de l’ancien directeur de rédaction de Libération .
                  La Monarchie est légitime, et aucun marocain éclairé ne viendra disputer au peuple français ses choix républicains ni pourquoi il a voté Nicolas"


                  tu vois si Abdel, qd je lis je ne peux pas être d’accord avec cette défense, que je rappelle utilisait tt les dictateurs du monde qd un journaliste occidental osait la critique


                  personne n’a jamais dit que les dérapages ou que les pays en dehors de la sphère arabe étaient parfaits.

                  tu confonds des systèmes perfectibles avec des systèmes ou l’imperfection tient lieu de norme.


                  • fouadraiden fouadraiden 16 février 2009 00:19


                     ds le fond, tu n’as pas tort , d’autant que ce sont les marocains qu’il faut convaincre de tes convictions et c’est avec eux qu’ils faut initier le débat, à vrai dire publier sur un site français des papiers pour débattre du Maroc sans les Marocains n’a pas gd sens .

                    moi-même je vocifère qd je vois des types débarqués d’Algérie ou du Maroc parler de la situation des MRE, de l’islam ,du voile, etc...

                     à la limite le pt de vue de l’auteur ou le mien n’a aucune espèce d’intérêt pour les Marocains. ns luttons nous ici avec d’autres chaînes que les vôtres...


                  • fouadraiden fouadraiden 15 février 2009 23:49

                    "on ne manifeste pas n’importe comment ni à n’importe quel moment "



                    qui t’a dis ça si Abdelatif ? tu ne te rends même plus compte que tu penses comme un apparatchik du parti communiste chinois smiley


                    Et le pire sais- tu quel est -il ? c’est qu’on (tt le maghreb) est meme pas capables d’arriver au résultat chinois bien que les régimes arabes tiennent plus de Chine que de France.


                    • fouadraiden fouadraiden 16 février 2009 03:20


                      C’est très bien ton action, et je le pense sincèrement, même si chaque mot que tu emploies pourrait fait l’objet d’une tt autre interprétation l’essentiel c’est que tu penses que tu es dans le bon sens lorsque tu agis en tant que syndicaliste .

                       Le propos de l’auteur de l’article n’est pas contradictoire ni même hostile à l’action sur le terrain , cher si Abdellatif. Pourquoi ne pas considérer la critique complémentaire à l’action.


                    • fouadraiden fouadraiden 16 février 2009 03:22

                      ....faire l’objet ..


                    • Sahtellil Sahtellil 16 février 2009 15:51

                      Excellent recadrage, Si Abdellatif, des événements d’Ifni. Ton outillage intellectuel, politique et syndical est bien meilleur que le mien (si on peut parler d’un mien outillage) pour en parler en termes adéquats. Je dois dire aussi que je n’ai suivi cette affaire que superficiellement, comme tout un chacun. N’empêche qu’il me semble que le facteur dérapage (ou infilate) est à creuser mieux que tu ne le fait. La responsabilité des forces de l’ordre n’est certes pas totale ; elle n’est pas non plus à écarter, non ?

                      BMD


                    • fouadraiden fouadraiden 16 février 2009 20:12


                      Aji, quand au Maroc il m’est arrivé de parler avec le commun des mortels et que je leur posa la question suivante , tu penses quoi de l’intérêt général, des autorités publiques, des libertés, des salaires , etc, que crois-tu,si Abdeltif, que la majorité du temps j’obtiens comme réponse ?


                      ou alors paut-etre n’accordes-tu plus aucun crédit au peuple et préfère l’analyse expertisée aux discussions de souk smiley


                      ceci dit je suis tombé bien des fois sur les mêmes réponses que les tiennes mais une fois après avoir décliné d’où je venais...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès