Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Six manières de faire avec les OMD

Six manières de faire avec les OMD

Moins de cinq ans, c’est le délai maintenant imparti pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement.

Des chercheurs, auteurs d’articles publiés dans le dernier numéro intitulé « La pauvreté en perspective » du magazine du CI-CIP (Centre international pour le suivi des politiques pour une croissance inclusive), un organisme du PNUD en partenariat avec le gouvernement brésilien, reviennent sur le bilan de ces dix dernières années et rendent quelques préconisations.

Le chercheur Malcolm Langford, du Centre norvégien des droits de l’homme, lié à l’Université d’Oslo, en Norvège, suggère qu’il y a nécessité pour les gouvernements de rendre compte de leurs actions pour faciliter le contrôle et la responsabilisation dans tous les pays, ainsi que la propagation de l’idée de « citoyenneté mondiale » comme un levier de la lutte contre la pauvreté.
"Les OMD ont le problème de ne pas cibler les« plus pauvres parmi les pauvres ». Dans certains pays par exemple, les pauvres ignorent les encore-plus pauvres, et il y en a beaucoup... », écrit Langford.
Il suggère, en ce sens, « l’inclusion d’indicateurs de progrès dans chaque compartiment du pays audité, dans tous les groupes ethniques, chez les deux sexes, et ainsi de suite. » Un autre paradoxe des Objectifs du Millénaire est de ne pas savoir quantifier exactement le progrès socio-économique.
Un autre ajustement est nécessaire : l’Objectif 2, par exemple, sur l’universalisation de l’éducation de base, ne fait aucune mention de la gratuité de l’enseignement. L’adoption d’objectifs quantitatifs est erronée et peuvent même s’avérer contre-productifs.
Au Brésil, par exemple, la proportion de personnes âgées de 7 à 14 ans inscrits dans l’enseignement primaire a augmenté de 81,4% en 1992 à 94,5% en 2005, selon les données citées dans le rapport national sur la surveillance du développement pour le Millénaire en 2007. Mais en parallèle, on constate une diminution de la teneur moyenne des élèves de SAEB (Système d’évaluation de l’éducation de base), tant en public qu’en privé, selon l’étude.
« Il est relativement facile d’augmenter les inscriptions dans les écoles est beaucoup plus difficile d’élever la qualité de l’éducation », explique le chercheur.
 "Le problème est bien sûr crucial parce que l’éducation de qualité est le facteur numéro un de la croissance économique et la réduction de la pauvreté » selon le chercheur Yehualashet Mekonen.
Mekonen signale que les OMD pour l’éducation sont limités à l’éducation de base. Cette orientation, dit-il, néglige l’intérêt de l’enseignement secondaire.
« Se concentrer sur des objectifs à court terme, tels que l’inscription dans l’enseignement primaire, peuvent conduire à négliger les besoins des pays à moyen terme » dit-il.
Il a proposé quatre modifications dans la façon de traiter les Objectifs de Développement du Millénaire et de repenser les objectifs d’ici 2015 :
  1.  créer un ensemble d’objectifs variable en fonction des besoins de chaque pays, et non basée sur un ensemble universel ;
  2.  définir les paramètres qualitatifs du développement ;
  3.  créer des paramètres qui tiennent compte de la dynamique démographique et de la pauvreté des enfants
  4.  mettre l’accent sur les programmes à long terme visant la science et la technologie.
Atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement peut aussi être plus rapide et plus efficace si les programmes comprennent des actions visant à promouvoir l’égalité entre les sexes, indique un autre article du magazine. Le texte, intitulé « L’égalité progresse après 2015 », est signé par les chercheurs Nicola Jones, Rebecca Holmes et Jessica Espey, de l’Overseas Development Institute de Londres.

Ils notent que seuls deux des objectifs sont directement liés à ce thème : le troisième, sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, et le cinquième, qui est d’améliorer la santé maternelle.
Si la perspective de l’égalité entre les sexes est négligée, disent les auteurs, « les efforts pour parvenir à une réduction durable de la pauvreté et pour favoriser une croissance équitable sont compromis." Les chercheurs proposent donc un certain nombre de modalités d’inclusion d’une donnée de type "genre" sur les OMD.

Pour lutter contre la pauvreté, par exemple, ils proposent de faciliter l’accès des femmes aux ressources territoriales et aux équipements - comme dans les zones rurales, première ressource pour la plupart des pauvres du monde et pour beaucoup de responsables de famille. Il en va de même pour réduire la mortalité infantile (quatrième objectif) et pour améliorer la santé maternelle (cinquième objectif).
Les chercheurs soulignent qu’il existe un lien étroit entre « le renforcement du rôle des femmes et l’amélioration de la santé, la nutrition et l’éducation des enfants ».
Nous devons donner aux femmes un meilleur accès au crédit, pour permettre à l’esprit d’entreprise de s’accroître, et durcir les lois contre la violence domestique et conjugale, un problème majeur du 21ème siècle auquel beaucoup de pays sont encore confrontés.

Ils suggèrent également de profiter du huitième objectif - un partenariat mondial pour le développement - pour augmenter l’aide internationale et la coopération sur le renforcement du rôle des femmes.
La variation des indicateurs, disent les chercheurs, pourrait être contrôlée par l’Agence sur l’égalité des sexes, que l’ONU est sur le point de créer.
« Le défi consiste maintenant à s’assurer que l’organisme dispose de ressources suffisantes et demeurera indépendant, capable de contrôle et de surveillance accrue pour la mise en œuvre effective des objectifs de parité et des engagements sur ces développements »

Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • curieux curieux 23 mars 2010 14:37

    Pourquoi pas inventer un vaccin contre la pauvreté ?


    • Dolores 23 mars 2010 17:37

       La citoyenneté mondiale est la pauvreté.


      • viva 23 mars 2010 18:39

        J’aime bien l’appel aux subventions lol

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès