Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Son Altesse impériale Nicolas 1er

Son Altesse impériale Nicolas 1er

Déclaration du Président de la France à l’occasion de la remise du grade de Commandeur de la Légion d’Honneur au premier ministre du Québec, le 2 février 2009 à Paris

Après quelques jours de recul, force est d’admettre que le nouvel empereur autoproclamé de tous les français de France joue une fois de plus à l’apprenti sorcier.

Son Altesse impériale clarifie sa pensée et sa position à l’égard du Canada et du Québec. Sous l’influence d’un magnat de la haute finance et de la presse écrite canadienne, il pontifie solennellement que le Québec et le Canada ne font qu’un, qu’il ne voit pas l’intérêt de scinder un si bel ensemble et qu’il nous aime beaucoup : les québécois comme des frères et les canadiens comme des amis. Grand bien lui fasse, jusque-là, c’est une opinion qui en vaut bien d’autres surtout en sachant qui lui souffle les réponses.

Mais son Altesse toute impériale, ajoute du même souffle que le québécois, que les québécois se cantonnent dans un sectarisme dépassé et poursuit en nous faisant une leçon bien sentie de morale.

Aux dires de ce monsieur qui se veut l’émule de Napoléon, en nous référant à la définition du Petit Robert, les québécois souverainistes, entre autres et surtout, seraient “des adhérents intolérant d’une secte religieuse, professant des opinions étroites et faisant preuve d’intolérance en politique, religion et philosophie“. Il trouve répugnant ce sectarisme dépassé, ce n’est pas sa tasse de thé, qu’il dit. N’en jetez plus la cour est pleine.

Que ce monsieur qui est à mille lieues de la réalité proclame son attachement pour un Canada uni, fort et assimilateur, c’est son droit. Qu’il subisse une influence à sens unique d’un porte-étendard d’un fédéralisme dépassé, c’est aussi son droit : on ne juge pas de ses fréquentations ; certains médias français dénoncent régulièrement ses accointances douteuses.

Mais de toute sa hauteur et de sa condescendance qu’il se permette de traiter une grande partie de québécois de sectaire, c’est dépasser les limites du savoir-vivre et de la décence. Mais il en n’est pas à sa première transgression, en faire la liste serait lui accorder une importance qu’il ne mérite pas. Déjà, de consacrer plus ou moins six cents mots à ce sinistre individu, c’est payer très cher son importance toute relative.

Que son Altesse impériale sévisse dans l’Hexagone, il a été élu, les français doivent l’endurer jusqu’en 2012. Nous, nous avons Stephan Harper, à chacun sa peine.

Il se voit plus grand que nature pour une “Xième“ fois. Son Altesse aime beaucoup les caméras. Il a joué le super-héros, il est un président bling-bling, il veut dompter un capitalisme sauvage, il se voit le défenseur de la veuve et de l’orphelin tout en muselant les médias, en mettant sous sa botte les réseaux de télévision, en privilégiant les nantis au détriment de la classe laborieuse et nous pourrions enligner plusieurs législations à caractère douteux.

Donc entendre son Altesse impériale faire la morale aux québécois en sachant les reniements, les trahisons et les tergiversations de son parcours politique, c’est une ironie à faire brailler une statue de marbre.

Que monsieur Sarkozy sévisse en France, au demeurant en Europe, les français l’ont voulu ainsi, mais de grâce gardez-le pour vous. Nous avons enduré George W. durant 8 ans dans notre cour arrière. Chers amis français, faites en sorte de ne pas trop l’exhiber, sinon nous allons vraiment devenir sectaire.

En conclusion, nous pourrions dire comme le dicton : Sarkozy n’est pas la France tout comme “une rose ne fait pas le printemps“.

Bernard Fournelle Granby (Québec)


Moyenne des avis sur cet article :  4.88/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Redj Redj 25 février 2009 16:10

    Le problème, c’est qu’il ne reste jamais très longtemps...


  • Epeire 25 février 2009 10:29

    ça me rapelle une discussion avec un ami Canadien, sur internet

    "- Salut

    - Salut

    - Vous avez quel temps ? Ici, on est sous la neige, j’en ai marre

    - Ah ? Là c’est bientôt le printemps dans l’air

    - Je serais presque jaloux... Sauf que vous, vous avez Sarkosy !"’

    Que dire de plus que Philipe Renève... J’aimerais bien pouvoir dire "désolé" mais n’ayant pas voté pour lui et n’étant pas porte-parole, ça correspondrait pas à grand chose. Ah, un truc quand même : vivement 2012.



    • apami 25 février 2009 13:42

      On vous demande pardon ! On est vraiment désolés, il a fugué sans que son psy l’aie vu.


      • Montagnais Montagnais 25 février 2009 14:39

        Vous savez cousins, nous on est obligé de gueuler "Vive la Finance, vive Zébulon premier !"

        Vous, c’est juste : "vive la finance !"

        En tout cas, on en est tous à chanter : "Allons enfants de la bradrie ! .. Hi.. Heu.. !"

        Quel temps à Sainte Rose ? Mille baisers.

        Mais... pour de vrai : Vive le Quebec ! Vive la Nouvelle France ! Vive la France Libre ! Vive le Quebec Libre ! Vive les derniers Montagnais, vive les derniers français.


        • Massaliote 25 février 2009 14:54

          Désolés, cousins préférés, mais dans un élan suicidaire le peuple français a élu un agent de la CIA qui a pour mission de "punir la France" conformément aux consignes passées par "Condy". Sarko Ier dit Carlito est le contraire de De Gaulle. Tous les deux se sont fait "une certaine idée de la France", diamétralement opposée. Notre grand vizir, au lieu d’une politique de grandeur, opte pour une France poubelle du monde. Notre territoire sera bientôt interdit aux autochtones mais réservé aux FARC et autres résidus gauchistes du genre brigades rouges. De toute façon, le meilleur de la France est le Québec, je vous admire pour votre courage et votre détermination. Vous savez préserver votre culture et votre langue. Il est trop tard pour moi pour émigrer mais ma fille demandera peut être un jour asile à Hérouxville.


          • Apsu Apsu 25 février 2009 15:07

            "Vive le Quebec libre !", comme disait De Gaulle.
            Encore une fois, notre petit Napoléon à talonnette s’éloigne de son prétendu modéle.


            • Gzorg 25 février 2009 15:37

              Tant que les quebecois savent que ce type est detesté parcequ’il a manipulé l’opinion des Français , ça me va.

              Tout ce qu’il dit n’a strictement aucune importance...c’est de la com et rien d’autres !

              Il ne représente qu’une partie infime de la France (les droitard libéraux pro US) d’a peinne 28% (c’est toujours trop ... mais voila on a tous nos rednecks)

              Cette tirade n’est qu’une enieme veulerie atlantiste de notre machiavel aux petits pieds.
              N’en tenez pas compte , ça n’a aucune importance, de toute façon plus personne ne se souviendras du moindre dire de ce zozo dans 10 ans (et d’ailleurs pourquoi retiendrais - t -on des "casses toi pov con" ou des "vas y descend toi la haut").

              L’importance c’est la place du Quebec dans le coeur des Français et celle ci reste inchangée.


              • alex75 25 février 2009 22:05

                 Le Québec est un pays magique. Après avoir passé plusieurs mois aux Etats-Unis, lorsque j’ai passé la frontière, je me suis précipité chez un "dépanneur" pour acheter du pâté et une baguette, deux produits "bannis" chez les yankee (que j’aime beaucoup par ailleurs). 
                "L’Amérique française" est étonnante, mode de vie américain et culture proche de la nôtre. Les québécois sont absolument épatants et je crois que nous n’avons aucune leçon à leur donner dans aucun domaine. Finalement, ils ont bien fait de se barrer, tous ces petits charentais, vendéens, j’en passe et des pas-meilleurs… Alors subir les réflexions prétentieuses d’un petit banlieusard super-friqué du 9-2, je comprends que ça puisse vraiment énerver. On est vraiment désolé d’avoir un président pareil. On a un peu honte d’une telle prétention et d"une telle cuistrerie, mais on est pas tous comme lui, Dieu merci ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès