Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > SONDAME, la fierté Kurde

SONDAME, la fierté Kurde

Premier volet exclusif du cycle de reportages d'investigation "Politique et Groupuscules", "SONDAME, la fierté kurde" est une entrée en matière de choix.

Gang mafieux pour certains, groupe de défense communautaire pour d'autres, cette plongée au coeur du groupuscule SONDAME promet de nous éclairer sur les origines de ce groupe, ses actions et ses horizons.

Samedi 2 Mai 2015, autour de 23h, plusieurs dizaines d'individus, uniquement des hommes, ont fait une démonstration unitaire de force dans le "quartier chaud" de la ville de Zurich en Suisse.

Au premier abord la police a été submergée par cette parade.

Elle a dû faire usage de balles en caoutchouc pour maitriser la situation.

Une quarantaine de contrôles d'identités ont été effectués.

Qui sont ces individus sans signe distinctif ? Des hooligans ? des casseurs ?

Non, c'est SONDAME, un groupe communautaire kurde.

SONDAME, tel qu'il se définit

 

" SONDAME n'est pas un groupe de rockers, ni un groupe semblable , il n'est pas non plus un gang de rue.

SONDAME est une grande famille, portant le nom de famille SONDAME.
N'importe quelle nationalité est la bienvenue chez nous !

Le nom de "SON DA ME" vient du kurde, parce que nous sommes composés à 90 % de Kurdes et signifie "Notre serment" !

Notre culture et notre façon de penser nous soude ensemble bien sûr, il y a aussi d'autres nationalités qui ont des mentalités et des cultures similaires.

Nous ne sommes ni un groupe fasciste, ni une association de malfaiteurs.
Nous n'avons aucun intérêt dans des activités criminelles ni de guerres de territoire, Nous offrons un espace de communication dans notre "famille" pour des personnes de tous âges, jeunes et moins jeunes.

Nous avons la volonté de nous occuper les uns des autres et d'essayer de nous garder loin des influences négatives.

Nous n'avons aucun président ou chef ! Cordialement famille SONDAME"

 

Quelles sont les motivations connues de SONDAME ?

Ce groupe s'est fait remarqué en ayant décidé de faire la "chasse" à un groupe mafieux composé lui d'une majorité de membres originaires des balkans, qui se nomme United Tribuns [UT].

Leur façon d'agir est démonstrative.

Un message vidéo a été diffusé le 14 avril sur les réseaux sociaux montrant des membres de SONDAME Suisse en train de bruler un blouson des UT.

JPEG - 26.2 ko

SONDAME Suisse apporte une explication sur sa page facebook : "Ces groupes fascistes [comme United Tribuns] sont non seulement notre problème, mais aussi votre problème, et ils devraient être le problème de chacun, puisque ces proxénètes transforment les femmes en prostituées toxicomanes ! ".

SONDAME leur reproche également leur racisme.

United Tribuns est une organisation impliquée dans la vie nocturne en Allemagne, Autriche, Suisse, Danemark, mais également dans l'Est de la France.

Nombre de videurs d'établissements et de body-builders composent ce "gang" de motards sans moto pilier du crime organisé.

PNG - 883.9 ko

Une guerre de gangs ?

La lutte contre la prostitution est-elle un pretexte pour SONDAME afin de justifier ses propres activités illégales ? Certains observateurs tendent à le croire.

Pour cela, ils s'appuyent sur l'origine de la fondation du groupe.

Beaucoup de membres de SONDAME sont d'anciens membres de Red Legion, un gang criminel kurdophone originaire d'Allemagne interdit depuis 2003 suite à des affaires de traffic de drogue, meurtres et proxenetisme.

JPEG - 45.1 ko

SONDAME serait alors une reconstitution de ce gang interdit, et ses motivations principales seraient des prises d'intérêts sur les secteurs actuellement dominés par UT.

Il est clair que SONDAME et Red Legion vivent d'un souffle commun. 

Voici un commentaire laissé sur la page facebook de SONDAME Stuttgart : "SONDAME et Red Legion c'est pareil, nous sommes tous des combattants prêts à saigner à mort les ennemis du Kurdistan".

Depuis l'interdiction de Red Legion à Stuttgart, ses membres se sont réorganisé dans SONDAME.

Rezan.C est l'ancien président de Red Legion, il est aussi l'instigateur de SONDAME.

Ancien chef des Hell Angels Turquie Nomads Mc, il a dû quitter l'organisation en mauvais terme suite à des discordes concernant ses origines kurdes.

Sa "kurdanité" n'en est ressortie que renforcée. 

JPEG - 35.7 ko

Son expulsion d'Allemagne a été prononcée. Une requête contre son expulsion a été rejettée et il ne demeure encore en Allemagne que pour des raisons d'accompagnement médical de sa mère bloquant l'effectivité de la décision rendue.

Un lien commun : la fierté kurde

"Il est temps qu'un sursaut arrive et que les kurdes se rassemblent".

C'est par ces mots que les appels à rejoindre la fraternité kurde se multiplient.

Il s'agit de cohésion. Peu importe le pays ou la ville dans lesquels ils vivent, ils sont kurdes de cœur, fiers de leur nation et prêts à faire la coup de poing pour elle.

JPEG - 25.3 ko

Ce sursaut communautaire, à la base mené par des kurdes expatriés en Allemagne, Autriche et Suisse, use de méthodes nouvelles d'action, de type identitaire ou LDJ mais sans le repli puisqu'ils sont ouverts aux autres nationalités.

Pour exemple ces "marches" sur Stuttgart et dans d'autres villes d'Allemagne.

JPEG - 82.6 ko

Deux "chasses" nocturnes se sont tenues à Stuttgart et Ludwigsburg le 14 mars et ont rassemblé près de 500 personnes parfois armées.

La police locale dépassée par l'ampleur de ces actions spontanées multiplie les avertissements par le biais de messages directs sur les réseaux sociaux.

Comme ici le 1er avril où elle a fait passer un communiqué sur la page facebook de SONDAME .

"Nous avertissons les kurdes, les tribuns, les Légions, tout le monde, de Stuttgart à Ludwisburg que [...] la police ne permettra pas l'escalade de la violence, ni les luttes de pouvoir dans les rues de toute la région. Tout crime ou délit sera poursuivi de manière cohérente, surtout si il y a des armes et des objets dangereux. [...] Nous invitons tout ceux qui jouent avec le feu par leurs provocations à immédiatement cesser. Beaucoup des émeutiers jusqu'ici impliqués sont connus par la police. Si vous êtes pris, s'en suivront les arrestations et d'autres conséquences sensibles.[...]. La police de Stuttgart ne supportera aucun conflit, ne tolérera aucune provocation et protégera les personnes éprises de paix dans notre ville."

SONDAME utilise une méthode d'action plus proche du groupe politique que du groupe mafieux.

La cause mafieuse préfère travailler dans l'ombre pour la simple raison que l'agitation n'est pas bonne pour le commerce.

SONDAME utilise des méthodes d'AGIT PROP typiques des groupuscules politiques.

 Réseaux sociaux et agitation sur la voie publique ne sont pas des méthodes mafieuses.

 

Des motivations politiques incontestables

 

Si il est certain que SONDAME à une base originelle de gang kurdophone criminel, il est également certain que le sentiment d'appartenance à la cause kurde s'est développé pour devenir un pilier fondateur du groupe nouvellement construit.

Ses ennemis sont multiples, ce sont les ennemis de la cause kurde.

JPEG - 19.6 ko

Il y a les Bozkurtlar (loups gris) mouvement nationaliste turc néo-fasciste, anti-communiste et anti-kurde, connu pour ses activités de terrorisme et d'infiltration dans la politique européeenne.

Il y a les mouvement néo-nazis connus pour leurs agressions sur les immigrés.

Il y a les partisans de DAESH (ISIS en anglais).

Cette opposition s'exprime sous la forme d'une "chasse" des partisans qui sont allés faire la guerre à Kobané et sur les terres du kurdistan aux côtés de l'Etat Islamique.

"Nous jurons de nous venger et de traquer jusqu'au dernier d'entre ces bêtes" affirme un responsable de SONDAME.

Il ajoute "même en prison nos ennemis ne sont pas en sécurité".

Pour preuve, en novembre 2014, l' agression de Mohammad A., un détenu germano-afghan originaire de Mönchengladbach, âgé de 38 ans, coupable de terrorisme au profit de DAESH.

Il a été roué de coups dans le centre de détention de Stuttgart-Stammheim, probablement par des prisonniers kurdes du groupes interdit Red Legion et transporté à l'hopital.

Les faits ont été confirmé par la directrice de la prison Regina Grimm au journal "Stuttgarter Zeitung", qui a parlé d'agression "méthodique".

Cet acte ne semble pas isolé puisque de nombreuses menaces ont été constatées sur tous les combattants de DAESH actuellement emprisonnés à Stuttgart.

Ismail Issa est l'un d'eux, il s'exprime en ces termes dans son évaluation de vie en prsion : "Ici, les kurdes en ont contre moi".

SONDAME ne peut être réduit à un vulgaire gang de rue.

Ses motivations actuelles montrent un sursaut communautaire kurde important qui pointe la question des expatriés kurdes en Europe.

 

 

http://www.swr.de/landesschau-aktuell/bw/stuttgart/terrorprozess-vor-dem-oberlandesgericht-stuttgart-hauptangeklagter-sagt-ueber-reisegruende-aus/-/id=1592/nid=1592/did=14521832/1yvcbmg/

http://m.bild.de/politik/inland/isis/terrorist-mohammad-a-im-stuttgarter-knast-verpruegelt-38574638,variante=S.bildMobile.html

https://www.facebook.com/polizeipraesidiumstuttgart/photos/a.334193263274594.95688.331634416863812/1063439960349917/?type=1

http://www.rocker-info.net/sondame-jetzt-aufmarsch-in-der-schweiz/

https://2010sdafrika.wordpress.com/2014/08/14/out-in-bad-standing-bei-hells-angels-turkey/

http://www.24heures.ch/suisse/gangs-livrent-guerre-suisse/story/18812733

https://www.facebook.com/pages/Sondame/444570792374634?fref=nf

https://www.facebook.com/pages/Sondame-schweiz/1039547032740149

https://www.facebook.com/UnitedTribuns


Moyenne des avis sur cet article :  1.39/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Mouaih. N’oublions pas que les Kurdes furent aussi avec les Turcs les principaux responsables du génocide arménien. Le monde ne s’inscrit pas si facilement en noir et en, blanc !


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 19 mai 2015 16:48

      @Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL]

      Puisque le monde n’est pas en noir et blanc, on attend avec impatience votre prochain panégyrique de Saint Vladimir Poutine smiley


    • @Olivier Perriet

      Hors sujet !

      Il faut répondre par rapport au sujet !

      Mais peut être aviez vous anticipé les lycées de Belkacem ! smiley


    • ALDECO ALDECO 18 mai 2015 22:17

      Sans jouer sur les mots je dirais plus co-auteurs, coupables de beaucoup de massacres lors du génocide arménien. Les responsables ont été la Turquie et l’Allemagne. Certains kurdes ont aussi sauvé des arméniens, ils les ont aussi exploités enfin comme vous dites rien n’est tout noir ou tout blanc...l’essentiel pour l’Histoire c’est sans doute de savoir faire son mea culpa et les kurdes l’ont fait depuis longtemps. Une bonne explication de cette situation dans cet article >>

      http://www.tdg.ch/monde/Le-reveil-armenien-de-Diyarbakir-la-Kurde/story/28056869


      • njama njama 19 mai 2015 05:26

        @ Le Kergoat & ALDECO
        je ne sais pas si la comparaison avec les Arméniens est pertinente ? j’en doute, car dans le cas des arméniens, leurs revendications étaient clairement nationalistes et indépendantistes. Ce n’étaient pas des enfants de cœur, loin de là, mais bel et bien des terroristes.
        FRA Fédération révolutionnaire arménienne
        La FRA-Dachnak dans l’Empire ottoman (1890-1919)
        Mikael Varandian, ancien dirigeant de la FRA-Dachnak, écrit : « Il n’y a peut-être jamais eu de parti révolutionnaire qui ait une aussi riche expérience des méthodes terroristes que la FRA. […] Le Dachnak a produit les caractères les plus forcenés du terrorisme, et formé plusieurs centaines de maîtres du pistolet, de la bombe et du poignard. »
        http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9d%C3%A9ration_r%C3%A9volutionnaire_arm%C3%A9nienne
        mais ce n’est pas le sujet de l’article


        • @njama

          N’importe quoi. Du négationnisme pur et dur !


        • ALDECO ALDECO 21 mai 2015 20:04

          @njama

          Mehmet Talaat Pacha proclamait : « Tuez tous les Arméniens, tuez les tous, n’épargnez personne car il faudra alors craindre leur vengeance »

          Des preuves de la planification il y en a plus que de vos mensonges sur fond de nevrose historique.

          Le négationisme est vraiment une plaie...


        • njama njama 19 mai 2015 05:41

          des groupuscules fascistes, il y en a un peu dans tous les pays, Grèce (Aube Dorée), Ukraine (Svoboda, ...)
          Tous les Kurdes ne le sont pas, au contraire la tendance de la majorité des Kurdes serait plutôt pour un modèle de démocratie populaire, exemple :
          Le Contrat Social de Rojava
          http://www.actukurde.fr/actualites/709/le-contrat-social-de-rojava.html


          • njama njama 19 mai 2015 13:28

            Les « gros durs » de SONDAME, on ne les a pas vus défendre Kobané contre l’État Islamique (DAECH/ EI / ISIS) il me semble ... mais je peux me tromper (?)
            Il y a de fortes chances que ce mouvement nationaliste kurde « off-shore » en Allemagne et en Suisse ne soit pas inquiété par la Coalition qui cherche à démanteler la Syrie, quand bien même il aurait des tendances néo-nazies. Les nazis putschiste d’Ukraine dérangent-ils Merkel, Hollande, et Victoria_Nuland_ Fuck-the-EU ? Dans le vaste projet US de démantèlement du moyen-orient, ils pourraient être (les idiots) utiles.
            De là à croire à un grand Kurdistan indépendant (Irak, Syrie, Turquie, Iran, et même une petite partie de l’Arménie) tel que le revendiquait le PKK, ce n’est pas pour tout de suite *... les Kurdes se foutraient le doigt dans l’oeil, la Turquie ne cédera jamais, et les Kurdes syriens du YPG eux ne revendiquent que plus d’autonomie en Syrie.
            * Le Kurdistan, combien de divisions ?

            http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/le-kurdistan-combien-de-divisions-156779


            • jacques 19 mai 2015 20:35

              que des têtes de vrais phylosophes....


              • njama njama 19 mai 2015 23:46

                SONDAME, je ne crois pas que ce tout petit groupuscule de nazillons aura une lon gue vie sur Agoravox
                bye bye ...
                @ ALDECO
                le second volet exclusif du cycle de reportages d’investigation « Politique et Groupuscules », fera peut-être meilleure recette
                je l’espère pour vous.
                merci toutefois de nous avoir informés sur Agoravox de cette mouvance nazillonne kurde d’outre Rhin
                 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès