Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Sotchi : Vive le Sport !

Sotchi : Vive le Sport !

La Russie et les droits de l'homme

PNG Un constat : selon un institut de sondage indépendant près de 90% des russes sont d'accord avec l'interdiction de " la propagande sur les relations sexuelles non traditionnelles" auprès des mineurs, prévue par la loi votée en 2012 par la Douma élue. En août 2012 Anton Krasovsky journaliste a fait son coming out à la télévision russe et a été immédiatement licencié.

Vladimir Poutine, président russe élu, est très populaire dans son pays, nous dit la spécialiste incontestée de la Russie, Hélène Carrère d' Encausse. Vladimir Poutine, estime une grande majorité de russes, a restauré l'autorité de l'état après la chienlit de la chute de l'URSS ; il lutte efficacement contre le terrorisme ; il rétablit le rôle international du pays ; il sort le pays du marasme économique. On dit même qu'il est entouré de collaborateurs gays, même si la gay pride est interdite à Moscou.

Or en Europe et aux USA la presse rend compte de manifestations organisées pour demander l'abolition de la loi discriminatoire, en utilisant le coup de projecteur médiatique sur les Jeux Olympiques de Sotchi.

"RSF reporters sans frontières" a rencontré des journalistes, des blogueurs, des représentants des autorités, des organisations professionnelles, des associatifs pour faire un état des lieux de la liberté d'informer en Russie et à Sotchi.

RSF fait état de journalistes de "Novaïa Gazeta" média indépendant du pouvoir, assassinés dont la célèbre Anna Politkovskaïa. "Novaïa Gazeta est emblèmatique de la presse de résistance qui couvre tous les sujets brûlants en dépit des pressions de tous ordres et de ses moyens limités". Ce journal d'investigation est lu par une petite "élite" de gauche représentant peu dans la population.

Et la population russe fait confiance à Vladimir Poutine.

Dmitri Medvedev avait dépénalisé la diffamation. Elle est pénalisée à nouveau. De même est pénalisée l'offense au sentiment religieux ( on l'a vu avec les Pussy Riots arrêtées après une action dans une église orthodoxe). De même l'opinion séparatiste qui peut porter atteinte à la cohésion de l'état russe.

Et la population russe fait confiance à Vladimir Poutine.

Pour les JO de Sotchi les journalistes étrangers sont perçus par les autorités comme des rabat-joie peu fiables, ne s'intéressant qu'aux aspects négatifs de la Russie.

La lutte contre le terrorisme peut être utilisée pour limiter la liberté de la presse. Vladimir Poutine a signé un décret contrôlant la circulation des personnes dans le périmètre des JO dès la deuxième semaine de janvier, à la suite des déclarations de Dokou Oumarov, émir du Caucase, contre les "danses sataniques" des JO.

Les médias locaux russes passent avec les autorités locales "des accords de fourniture d'information". Des subventions, des avantages fiscaux, contre des informations locales passées dans les colonnes des journaux. Dans chaque municipalité à Sotchi et ailleurs le département de l'information est essentiel. Statistiques, interviews des autorités passent par lui.

La censure est interdite par la constitution mais les directeurs des médias sont membres du "Conseil citoyen" du Comité d'organisation des JO, dont fait partie la rédactrice en chef de la chaîne publique d'état tournée vers l'étranger, "Russia to-day".

Et la population russe fait confiance à Vladimir Poutine.

Une association "la voix de Kouban" veut protéger les journalistes indépendants qui écrivent sur la corruption, association créée par la rédactrice en chef de Novaïa Gazeta Kubani, Galina Tachmatova.

Le journal local d'opposition Mestnaïa a publié des articles sur les problèmes nés de la préparation des JO : corruption, danger environnemental, exploitation de la main-d'oeuvre. En juin 2013, les locaux du journal ont été perquisitionnés pour violation des droits d'auteur. La rédaction ayant déménagé dans un magasin de DVD, les ordinateurs du journal ont été saisis, car ils pouvaient contenir des logiciels piratés ! La police a pu ainsi accéder aux bases de données, aux sources, aux contacts des journalistes.

Et la population fait confiance à Vladimir Poutine.

Des poursuites judiciaires sont engagées contre les journaux ; des journalistes en arrivent à faire relire aux interviewés leurs propres paroles et à les faire signer pour attester de la véracité.

Les médias de Sotchi et de la région ont été obligés de se soumettre à un concours de rédaction pour départager les trop nombreux correspondants des rédactions à accréditer, sur le thème "ta star sportive" !

 

Alors la ville de Sotchi rappellera-t-elle la Sotchi où Léonid Brejnev réunissait en juin 1973 (il y a 40 ans) les chefs d'état des principaux pays du bloc communiste.

Ou alors au travers des JO on pourra crier "Vive le sport". Sport qui va permettre aux journalistes de faire leur boulot : nous informer sur les athlètes, mais aussi la réalité russe en pénétrant dans l'arrière boutique des JO.

Dans un pays qui a fêté il y a 2 ans le 20ème anniversaire de la loi russe sur les médias et ses garanties démocratiques suite à la chute de l'URSS.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Bug Cafard Bug Cafard 7 février 2014 16:31

    JE Olympique Sotchiant
    Bug


    • Pierre Pierre 7 février 2014 16:41

      Il faut aussi rappeler que cette loi de protection de la jeunesse a été adoptée à l’unanimité moins une abstention (majorité et opposition confondue) à la Douma. 
      Ce doit être la dictature du parlement qui impose au pauvre peuple une loi conforme à ses désirs. Les Russes doivent apprendre de l’Europe que la démocratie, c’est de prendre des décisions courageuses que le peuple ne veut pas.
      De plus, dépenser 50 milliards de dollars pour un évènement sportif, donc pacifique par nature, c’est du pur gaspillage.
      Pour ce prix, la Russie aurait pu se doter de 72 BPC de type Mistral supplémentaires ou de 5 à 7 porte-avions nucléaires complets ou d’une flotte de 1500 Sukhoï Su-35 de dernière génération.
      Au lieu de cela, Poutine a gaspillé tout cet argent pour accueillir des JO et pour essayer d’accueillir le mieux possible ses hôtes comme on sait si bien le faire dans cette région du monde. 
      Qu’espérait-il ? Qu’une bande de mufles allait lui en être reconnaissant.


      • claude-michel claude-michel 8 février 2014 10:31

        Par Pierre...Vous racontez des bêtises...c’est 37 milliards (de leur argent) et cela ne vous regarde pas...restez dans votre coin et laissez ce peuple faire ses choix...occupez vous donc de Hollande (vrai dictateur) qui ruine notre pays lui... !
        Bonne journée


      • Pierre Pierre 8 février 2014 11:07

        Primo. J’ai donné un chiffre en dollars.
        Secundo. Il n’y a que 50 % du coût de l’investissement total de 50 milliards de dollars qui vient du secteur public (État, ville de Sotchi). Les autre 50 % viennent du secteur privé dont beaucoup d’entreprises d’État.
        Tertio. ...laissez ce peuple faire ses choix... C’est exactement le sens de mon commentaire. Vous n’avez pas remarquez que je fais de la dérision ?


      • Pierre Pierre 8 février 2014 11:25

        PS. Désolé d’avoir utilisé le montant en dollars. Mes sources sont le plus souvent anglophones.
        Pour rester vraiment précis, il aurait fallu parler en roubles parce que le cours du rouble fluctue pour le moment par rapport aux devises occidentales. Donc si on fait une conversion aujourd’hui du coût des travaux, le montant en devises occidentale différerait sans qu’il n’y ai eu un seul rouble de dépensé en plus ou en moins.


      • lowlow007 lowlow007 9 février 2014 02:22

        Tiens ! Il y en a un qui a amené son cerveau ! Ça change des moutons habituels. smiley


      • bourrico6 10 février 2014 11:12

        Les différences sociales en Russies ont atteint la limite du supportable.

        Tandis que chez nous, réduire les inégalités est une priorité, et d’ailleurs, elles diminuent.

         smiley


      • Robert GIL ROBERT GIL 7 février 2014 18:08

        voici une petite vidéo de 7 minutes sur les jeux, vous allez vite cerner le probleme...

        voir : DES JEUX, DES JEUX, ENCORE DES JEUX …


        • howahkan Buddha Hotah 7 février 2014 18:20

          Vladimir a dit : niet douche bas à Zyrie !!!

          alors ca énerve certains bien sur....


          • lowlow007 lowlow007 9 février 2014 02:24

            N’importe quoi... smiley


          • Yohan Yohan 7 février 2014 19:39

            Hollande préfère cirer les pompes ses islamistes en Tunisie. Il fait le malin en boycottant Sotchi, mais ça va nous retomber sur la gueule des deux côtés. Plus con que Flamby, tu meurs....


            • paul 7 février 2014 19:49

              Les Jeux sont à peine ouverts, mais le Poutine-bashing et l’anti-Sotchi, c’est bien parti ! tous les défauts d’organisation, inévitables dans un tel évènement, sont pointés et amplifiés . Et au besoin inventés ,comme l’affaire des wc doubles avec miroirs .

              Pour le moment, le meilleur angle d’attaque est cette loi anti propagande gay devant mineurs . Ce qui n’a pas empêché Poutine de remettre récemment un prix littéraire à un homosexuel .
              Quoi d’autre ? Ah oui, le manque de liberté et de démocratie : c’est pour cela que les grands démocrates Obama, Hollande, Cameron et leurs ministres n’iront pas à la cérémonie d’ouverture des Jeux, contrairement à une quarantaine de dirigeants d’autres pays .
              Au fait, la cérémonie d’ouverture qui vient d’avoir lieu, vous en avez entendu parlé ?
              Si si, on pouvait la voir sur France 2 ....si on tombait par hasard sur ce programme sans qu’il ait bénéficié de la moindre publicité . Ils disaient « démocratie » ?


              • volpa volpa 7 février 2014 20:14

                Ires beaux débuts et belle organisation.

                Quand c’est les amerloques il faut s’extasier quand c’est les russes ils réduisent tout à la mauvaise critique sur les homosexuels.

                C’est certain que la théorie du genre et l’apologie de l’homosexualité ne sont pas prévues.

                Bravo les russes.

                D’énormes travaux en sept ans et çà leur servira pour le futur.

                Pour le Quatar, tout le monde ferme sa gueule sur les exactions et exploitation des immigrés.

                Objectivité des merdias..


                • mario mario 7 février 2014 21:37

                  @.........torchon russophobe .

                  mais le spectacle et grandiose et puissant . un moment d’émerveillement pour le monde .

                  mais cela , c’est insuportable pauvre monsieur....


                  • lowlow007 lowlow007 8 février 2014 02:15

                    Beau comme une vieille pute maquillée chez prisu...


                  • mario mario 8 février 2014 11:44

                    ta vulgarité manque de finesse.........

                    l’objet que tu humidifie dans ta bouche (photo) est plus approprié a ton autre orifice....et encore, je ne suis pas certain que cela te rendrait moins con. sans doute histoire de circonférence...


                  • lowlow007 lowlow007 9 février 2014 02:12

                    Mais c’est que ça fait de l’esprit ça, madame !


                  • lowlow007 lowlow007 8 février 2014 02:09

                    Perso, je boycotte depuis 1992 les JO.
                    Les JO russes sont les JO de la thune et de la mafia de Poutine.
                    Cela coute très cher, pour que le mois d’après tout soit à l’abandon...
                    De plus, on y élève pas mal d’athlètes comme des chevaux de courses.
                    Je suis très heureux que la France n’est pas été élue en 2012.
                    J’ai aussi boycotté les JO chinois, les JO du pays de la peine de mort.
                    promenez vous sur le site des JO de Barcelone, on se croirait à Tchernobyl...
                    http://espagneencrise.files.wordpress.com/2013/03/le-stade-olympique-dathc3a8nes-aujourdhui.jpg
                    Coubertin est bien mort... smiley


                    • lowlow007 lowlow007 9 février 2014 02:20

                      J’aime bien les votes négatifs, ça me conforte dans mes pensées... smiley


                    • bourrico6 10 février 2014 11:14

                      Perso, je boycotte depuis 1992 les JO.

                      Pour tes « pensées ».... comment dire... en s’en branle !
                      Voilà.


                    • claude-michel claude-michel 8 février 2014 09:00

                      (La Russie et les droits de l’homme)...ce pays est seul maître chez lui et se moque éperdument des critiques venues des pays dit démocratiques-vérolés...Ouverture des jeux...magnifique..superbe..le reste est du dénigrement pur et simple de journaleux payés par la mafia internationale jalouse de la réussite de ce pays...USA en tête.. !
                      Comme partout il existe une infime frange de dépravés pour vouloir imposer le « mariage pour tous »...mais la Russie à de l’honneur..pas comme la France actuelle.. !


                      • Denzo75018 8 février 2014 09:02

                        La gauche qui a tant donné de leçons au précédent gouvernement est étrangement silencieuse sur le mutisme de nos ministres à critiquer et manifester officiellement à l’occasion de Sotchi sur les manquements de la Russie et Poutine aux droits de l’homme !
                        Pour quelles raisons ?
                        Business en cours ?synergie politique ?
                        Pourtant les idéaux ne sont ils pas au dessus de toute considération ?


                        • berry 8 février 2014 11:12

                          La russie a essayé les idées de gauche importées de france, elle est vaccinée.

                          Le gouvernement français qui arme les djihadistes coupeurs de têtes en Syrie et qui ment sur le 11 septembre ne peux pas donner des leçons de démocratie à Poutine.
                          S’il le fait, il s’expose à des répliques cinglantes de Poutine.

                          De toute façon, la france en faillite, envahie, avachie et décadente ne fait plus rêver les russes depuis un bon moment.
                          Le prestige de la france, c’était en 1900.

                           


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 février 2014 11:16

                          J’ai éssayé de regarder la cérémonie d’ouverture hier soir ...Le cassage de sucre systématique sur la Russie et Poutine de la part des commentateurs m’a fait lâcher prise ...
                          Pour la corruption ,les passe-droits ,le clientélisme ,l’affairisme ,etc,etc ,qu’on fasse des enquêtes sur les jeux d’Albertville ...Qu’on se marre ...


                          • zygzornifle zygzornifle 8 février 2014 13:15

                            Quand on se sert du sport pour faire pression sur la politique le grand perdant sera le sport car la politique est inflexible, on verra si tous les détracteurs de Poutine feront le même foin quand viendra la coupe du monde de foot au Qatar ....La nos chef d’état vont ramper le pantalon baissé devant les océans de fric du Qatar, fi des droits de l’hommes , des ouvriers crevant sans être payés, des femmes utilisées comme un outil n’ayant que le droit de se taire....La on verra la couardise ne nos politiques devant les puissants ..... 


                            • François-xavier 8 février 2014 13:46

                              @ l’auteur, bonjour, comme dit plus haut, beaucoup de critique sur la Russie mais très peu sur l’esclavage au Quatar, les lois réprimant les homosexuelles en Arabie Saoudite (peine de prison et fouet !!!), les agressions et crimes de guerre des USA (la liste est trop longues pour les citer...), la politique raciste de l’état d’Israel etc etc etc etc...

                              Pour quelqu’un, qui semble-t-il est spécialiste des médias... je me dis que j’ai peut etre mes chances dans ce domaine ;)

                              Pour finir, vous parlez des Pussy Riots comme de pauvre victime. Or comme vous le dites, elles ont fait des actions dans une église orthodoxe, prenez juste une petite minute et inversez la situation, tolériez vous que des prêtres ou imam... viennent dans une école publique (par ex) faire de la propagande ? Je ne pense pas, si des gens sont athés c’est leur droit mais qu’ils respectent règles !


                              • ptimarc 8 février 2014 15:30

                                c’est vrai que R.S.F n’a laissé que de bons souvenirs,je pense surtout a ce courageux militant qui pour protester contre la chine,n’avait pas hésité à renverser un handicapé pour lui arracher le symbole olympique.ça frolait vraiment l’hysterie.

                                et puis R.S.F. du temps du president ménard focalisait davantage sur les problèmes dans les pays non-alignés que dans les nations « amies ».et pourtant....


                                • cathy30 cathy30 8 février 2014 16:05

                                  C’était aussi la station balnéaire des tsars.

                                  Poutine tient bien a recréer un endroit idyllique russe. Les russes vont skier et se baigner ailleurs qu’en Russie. Il reprend également la région à la mafia russe. C’est très près de la Géorgie, de la Tchétchénie, un excellent coup.


                                  • cathy30 cathy30 8 février 2014 16:21

                                    Je viens de lire les commentaires et je voudrais dire qu’il est vrai que nous ne devrions pas nous enflammer pour des jeux inventés pour glorifier la guerre. Car c’est pour cela que les grecs les ont inventé.

                                    Lancement de javelot, de disque, course, lutte etc.

                                    M. de Coubertin l’a remis au goût du jour juste avant la première guerre mondiale, Les anneaux signifient la réunification des peuples, mais des peuples forts, ceux qui se montrent hors du commun. Voilou l’idéologie des jeux. Bon malgré tout, l’ouverture était grandiose, et les performances des sportifs sont toujours aussi scotchant ;


                                    • eric 9 février 2014 10:54

                                      Difficile a expliquer a des gens qui n’y vivent pas. La corruption est une lèpre. L’arbitraire juridique en est une autre. Un peu moindre, et cela progresse. Globalement, a certains égards, on est plus libre de penser ce que l’on veut en Russie qu’en France. Les médias sont plus intéressant, plus variés. A l’école, élément tellement central dans toute société, les parents sont étroitement associés, y compris aux objectifs et méthodes pedagogiques. Et puis, cela progresse. Il y a des dynamiques positives.
                                      Au contraire en France on a le sentiment de régressions, surtout depuis 2 ans...
                                      Compte tenu des passés respectifs des deux pays, je dirai que la Russie, elle a réussie « l’inversion de la courbe des limitations a nos libertés... »

                                      Chez nous ? langue de bois, discours unique et communautarisme qui cache sans doute autre chose de plus grave encore.

                                      Du fait des traumatismes sans précédent qu’elle a connut (le socialisme : on peut lire le livre de Blum sur les conséquences humaines, démographiques, etc...) la société russe est violente. Très violente. C’est un problème pour tous le monde et en particulier pour les autorités. En ce moment chez nous et sur le net comme dans les médias, on nous inonde d’images sur les violences dont sont victimes des homosexuels.
                                      Elles sont le reflet marginal d’une violence globale qui touche tous le monde. Il y a beaucoup plus de femmes tuées, de migrant massacrés, de passant bastonnés, d’hommes éventrés, de SDF agonisant dans la rue, que d’homo stigmatisés dans le pays.
                                      A peut prêt chaque fois que j’ai appellé l’équivalent local de SOS médecin pour un SDF en mauvais état, je me suis fait engueuler sur le thème, on n’a pas que cela a faire, et ils ont commencé par demander des papiers et faire remplir un questionnaire avant même les premiers soins.
                                      Une histoire dans un village ou j’ai une isba. Soirée bien arrosée entre voisin. L’invité, famille de vieux croyant rapatriés d’ousbekistan ivre mort reste dormir, le maitre de maison fin bourré commence a se jeter sur sa belle fille, elle même pas mal entamée, furieuse, a un moment, elle se précipite avec un couteau dans la chambre de son beau pere, ou dans la confusion alcoolique, elle larde de coups de couteau le ventre du malheureux invité. Évidemment personne n’a porte plainte, la famille est confuse, et tous le monde est venu lui apporter des oranges a l’hôpital. Les choses de la vie...

                                      La passion obsidionale de certain pour les problèmes spécifiques de certains homo. apparait d’abord comme une vraie indifférence a ce pays, a ses problèmes, a ses réalités, a son peuple et a son histoire.

                                      Il n’y a pas de « bonne violence ». Prétendre que la violence aurait une signification différente ou plus ou moins de gravite suivant ses cibles, c’est au fond prétendre le contraire. On ne doute pas que parmi la centaine de nervis du PS qui vient de tenter d’aller ratoner une réunion du FN a Rennes http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20140209.OBS5639/heurts-en-marge-d-un-meeting-du-front-national-a-rennes.html, nombreux sont ceux que l’on retrouvera demain a une manif « contre les violences anti homosexuelles en Russie ». C’est pour cela que derrière une apparence purement communautariste, c’est bien une forme de fachisme qui se pointe derrière la mobilisation sur cette question.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès