Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Soudan : un réveil tardif de l’ONU

Soudan : un réveil tardif de l’ONU

Dans une lettre confidentielle adressée à l’ambassadeur américain John Bolton, dont le Washington Post vient de révéler le contenu, Kofi Annan, le secrétaire général des Nations unies, a demandé implicitement aux Etats-Unis de fournir un appui militaire aux forces africaines de maintien de la paix stationnées au Darfour.

M. Annan s’y exprime en ces termes : "Au vu de la détérioration sérieuse et continue de la situation sécuritaire au Darfour, le soutien à la mission de paix africaine devrait peut-être inclure l’apport de capacités additionnelles et nouvelles, comprenant un soutien aérien rapproché. Je serais reconnaissant si des gouvernements en mesure d’apporter de telles capacités en peu de temps pouvaient en considérer la possibilité". Car depuis son déploiement, la mission africaine, composée de 7000 hommes, n’est toujours pas parvenue à restaurer la paix dans la région ni à stopper les exactions commises à l’encontre des populations civiles.

Alors que depuis l’intensification du conflit en 2003, l’organisation internationale était demeurée sourde aux demandes américaines d’une intervention militaire afin de mettre un terme à ce conflit meurtrier - 250 000 morts et 2,4 millions de déplacés -, cette requête de M. Annan témoigne d’une prise de conscience, certes tardive, par la communauté internationale de l’ampleur du désastre. La diplomatie américaine, jadis critiquée, notamment par la France, pour son "agressivité" et sa volonté de recourir à la coercition, montre à nouveau, comme pour le dossier iranien, le bien-fondé de ses positions. Dans les deux cas, le "soft power" privilégié par l’Europe n’a fait qu’inciter les deux dictatures à persévérer dans leurs entreprises respectives.

Néanmoins, il convient de ne pas laisser place à l’optimisme. Les Etats-unis, qui ont dépêché plusieurs conseillers militaires auprès du Conseil de sécurité, n’envisagent pas pour le moment d’engager leurs forces armées au Soudan, en raison d’impératifs militaires majeurs en Irak et en Afghanistan. De hauts responsables américains ont donc rappelé que d’autres puissances sont en mesure d’assurer le rôle de soutien aérien demandé par M. Annan. Gageons toutefois que ces "puissances" ne manqueront pas de faire preuve d’une lâche apathie malgré une situation humanitaire tragique et alarmante.

Par ailleurs, le gouvernement soudanais, naturellement opposé à une intervention internationale et à un renforcement de la force de paix en place, a fait preuve d’une activité diplomatique intense afin de gagner d’autres Etats à sa cause. Soutenue par la Ligue arabe, Khartoum est ainsi parvenu à influencer plusieurs membres de l’Union africaine, dont les représentants doivent se réunir le 10 mars au Darfour, et qui a annoncé qu’elle pourrait renoncer à transférer sa responsabilité à l’ONU.

En dépit de la prise de position récente de M. Annan, il demeure donc fort peu probable qu’une intervention militaire internationale ait lieu à court ou moyen terme. Khartoum aura donc, encore pour un temps, tout le loisir de poursuivre sa politique de nettoyage ethnique, en toute impunité, et avec le soutien complice de ses "frères arabes".


Moyenne des avis sur cet article :  4.58/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • chaki (---.---.26.134) 6 mars 2006 20:50

    les américains sont inpliqués en Irak il y a du pétrole,pourquoi iront ils au darfour pour donner du lait ? je crois pas d’une action militaire soit engager ,il faut donner des moyens financiers a l’union africaine qui a bien fait son travail


    • (---.---.43.89) 10 mars 2006 01:25

      Toutes Elephantes mange par Darfur Refuge gens(WWF R.D. Congo[a l’exceptions de quelques elephants de montagne]).


      • Paul P. (---.---.12.228) 10 mars 2006 18:57

        Je voudrai signaler un abus, celui de la censure utilisée à mon égard sur ce site. Certe il est osé de ma part de dire que les chrétiens du Soudan sont réduis en esclavage, tout ca pour le bonheur de nos dirigeant anti-chrétien, par les musulmans (et non pas les islamistes) soudanais. Il est malheureux de voir que des article haineux, anti francais (voir l’article sur les pieds noirs) puissent rester sur ce site alors qu’ils ne disent que mensonges et ne reflètent pas la réalité du monde alors que mon article qui avance preuve et argument et qui a pour but d’alarmer les lecteurs soit censuré. Le média citoyen est-il démocratique, à voir... Si vous êtes sur de vos arguments, laissez des articles comme le mien qui en toute honnêteté remets à l’ordre les dires mensongés (par homission...)

        Allez voir ce lien, ca laisse à réfléchir http://agora.qc.ca/reftext.nsf/Documents/Esclavage—Soudan__un_organisme_humanitaire_chretien_sauve_2_000_par_ZENIT

        Pöur tout ceux qui veulent que je remette mon précédent commentaire censuré, il suffit de prévenir. Au pire je m’autocensurerai pour éviter de trop choquer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Xanadu


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès