Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Sous tension au Tibet, le Panchen-lama passe son 25ème anniversaire en (...)

Sous tension au Tibet, le Panchen-lama passe son 25ème anniversaire en prison

Un enfant de 6 ans, Guendun Choekyi Nyima, avait été reconnu en 1995 comme réincarnation du Panchen-lama par le Dalaï-lama. Quelques jours plus tard, il était arrêté par les autorités chinoises et placé en détention. Depuis lors, nous sommes sans nouvelles de lui et de sa famille. Il aura 25 ans le 25 avril 2014, un anniversaire qui survient dans la répression au Tibet. Depuis les manifestations de 2008 où 400 Tibétains furent tués, et 5000 emprisonnés, un climat de terreur a conduit 131 moines et laïcs à s'immoler par le feu. Plus récemment, l'abbé d'un monastère a été arrêté pour ses prières pour les Tibétains, mais aussi des laïcs et des moines pour diverses activités jugées sensibles par les autorités chinoises. 

La police chinoise a arrêté Khenpo Khedup, l'abbé d'un monastère de la région de Chamdo le 13 avril 2013, alors qu'il était sur le point de se rendre à Lhassa pour assister à une réunion bouddhiste. Il est actuellement détenu dans une prison de Chamdo. Il aurait été arrêté pour avoir créé des prières pour les Tibétains qui sont morts pour la cause tibétaine. Depuis février 2009, 131 Tibétains se sont immolés pour protester contre le gouvernement chinois. Nombre d'entre eux demandaient le retour du chef spirituel tibétain en exil, le Dalaï-lama .

Une semaine plus tôt, trois laïcs - phurbu, Trindu, Dadak - et un moine nommé Tendar ont été arrêtés dans la ville de Trido du district de Sog. L'arrestation des trois laïcs pourrait être due à des photos ou documents à caractère politique sur leurs téléphones portables, tandis que le moine aurait été arrêté en relation avec un texte appelant à l'indépendance du Tibet peint sur un pont de fer de la ville le mois dernier. Les autorités ont renforcé la surveillance de la ville avec un contrôle strict de tous les mouvements et interception des lignes de communication dans la ville de Trido. Six postes de contrôles strictes ont mis en place dans le région.

Le 22 avril, les autorités chinoises ont arrêté sept à huit moines tibétains, dont Lobsang Tenzin, le chef religieux du monastère de Pashoe dans la préfecture de Chamdo, dans la province traditionnelle tibétaine du Kham pour leur contribution financière à une prière de longue vie pour le Dalaï Lama en mars. Des photos et enregistrements audio du Dalaï-lama auraient été trouvés lors d'une descente de police dans les quartiers monastiques de Lobsang Tenzin, qui a également été accusé d'avoir présidé au monastère de Pashoe une prière de longue vie pour le Dalaï-lama.

Le jour de l'anniversaire du Panchen-lama, vendredi 25 avril 2014, les Tibétains en exil et les associations organisent des manifestations dans le monde. Il s'agit de rappeler qu'il fut enlevé par les autorités chinoises alors qu'il avait 6 ans, faisant de lui le plus jeune prisonnier politique au monde. Le 17 mai 1995, peu après sa reconnaissance par le Dalaï-lama, Guendun Choekyi Nyima, ses parents et des proches disparaissent de leur village. Depuis cette date, on est sans nouvelles de lui et de sa famille. Le gouvernement chinois, bien que prônant officiellement l'athéisme pour ses membres, a nommé un autre enfant à sa place. Il entend l'utiliser pour désigner le prochain Dalaï-lama après la disparition de l'actuel, lequel prévient que dans un tel cas de figure il se réincarnerait en exil. 

Cette année, s'il est toujours en vie, Guendun Choekyi Nyima va avoir 25 ans, et aura passé la majeure partie de sa vie en prison ou en résidence surveillée. Le 25 avril, de 15:30 - 18:30 devant l'ambassade de Chine, avenue George V, près du métro George V et Alma-Marceau, la Communauté tibétaine et les associations demandent de ses nouvelles et sa libération.


Moyenne des avis sur cet article :  2.83/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 24 avril 2014 09:15

    C’est pas le président Nyhollande qui va demander quoi que ce soit aux autorités Chinoise .......


    • bibou1324 bibou1324 24 avril 2014 09:20

      Si, il demande quels sont les ordres ...


    • passtavie passtavie 24 avril 2014 09:33

      Non bibou pas à la Chine... Mais il baisse la tête tout de même.


      • bibou1324 bibou1324 24 avril 2014 09:58

        Bah, il a bien fait « faire un contrôle d’identité » aux journalistes de reporter sans frontières, pour ne pas indisposer les chinois ... Au quotidien il est un peu plus à la botte des USA, mais quand ça parle argent, la 2ème puissance mondiale peut devenir un bon maître aussi.


      • Jean Keim Jean Keim 24 avril 2014 10:23

        Que doit penser cet homme qui est exilé depuis 25 ans, depuis l’âge de 6 ans ? Que doit t-il penser de cette étiquette de Panchen-lama que d’autres parce que c’est leur croyance lui ont collée sur le dos ? À 6 ans on n’est pas ce que les adultes voudraient que l’on soit, on est un enfant tout simplement. Le bouddhisme du Bouddha rejette toute véracité accordée à la personnalité, il l’a définie comme un agrégat artificiel qui constitue le soi, le lamaïsme a pris une direction divergente où la superstition tient une bonne place.


        • amipb amipb 25 avril 2014 14:37

          Pour l’instant, il ne pense pas, si ce n’est peut-être à ses geôliers.

          Les autorités chinoises vous ont donc entendu pour éviter qu’il ne réfléchisse à sa condition de tulkou.

          Que penser de quelqu’un qui, comme vous, refuse à un peuple et à une culture d’exister, et fait des victimes des instruments ou des bourreaux ?


        • Jean Keim Jean Keim 28 avril 2014 20:47

          Chacun est libre de croire ce qu’il veut mais conditionner des enfants en engageant toute leur vie est-il une action juste ?


        • révolQé révolQé 24 avril 2014 12:28

          Comme si un sit-in de 3h devant l’ambassade allait émouvoir le flan...
          Ce pauvre gosse s’appellerait Schlomo que le gouvernement tout entier serait déjà
          en alerte,la valSSeuse en tête,mais voila,ce n’est qu’un...  smiley


          • amipb amipb 25 avril 2014 14:38

            C’est déjà mieux que rien, non ? Que proposez-vous ? Ruminer son dégoût sur Internet ?


          • Mammon 24 avril 2014 14:03

            Il est plus que probable que cet enfant se soit largement sinisé avec le temps et qu’il est à présent à des années-lumières des préoccupations de sa terre d’origine... Une éducation chinoise, un boulot chinois, des amis chinois et une petite amie chinoise sont des moyens bien moins risqués de le mettre hors-circuit.


            • amipb amipb 25 avril 2014 14:39

              Puisque vous êtes au courant, vous pouvez nous donner son nom sinisé, le nom de sa petite amie et son adresse ?

              Cela ne vous a pas effleuré qu’il pouvait être simplement mort, vu que les autorités chinoises n’ont absolument jamais donné de nouvelles de cet enfant ?


            • Mammon 28 avril 2014 13:11

              Bien sûr qu’il ne faut pas écarter l’éventualité de sa mort (ou de son emprisonnement dans un laogai caché quelque part au fond du Qinghai...), mais il faut se mettre un instant à la place des Chinois : il leur est beaucoup plus profitable et moins risqué de faire de lui un bon petit citoyen chinois (comme le sont beaucoup de tibétains au seins de la RPC) plutôt que d’en faire un martyr qui risquerait de radicaliser la cause tibétaine. Et pour son propre salut, mieux vaut effectivement qu’il soit aujourd’hui un tibéto-chinois bien vivant plutôt qu’un Panchen Lama mort...


            • Scual 24 avril 2014 17:46

              Comme d’habitude la position des autorités chinoises sur le sujet est totalement occultée... par conséquent et puisqu’il n’y a que le point de vue des intégristes lamaïstes, ceci n’est qu’un tract de plus et pas un article.

              Dommage parce que pour le coup j’aimerais bien entendre ce que les chinois ont à dire.


              • amipb amipb 25 avril 2014 14:41

                Les « intégristes lamaïstes » sont donc celles et ceux qui s’interrogent sur la vie d’un enfant ?

                Mais d’où sortez-vous ce genre de réflexion aussi odieuse qu’inhumaine ?


              • amipb amipb 25 avril 2014 14:53

                Ah, sinon, si vous voulez avoir la position des chinois, lisez la fin de la page Wikipédia. Quand on cherche, on trouve : http://fr.wikipedia.org/wiki/Panchen-lama

                J’imagine que les hauts dirigeants du Parti unique chinois ne sont pas des intégristes, eux, d’ailleurs il est même de notoriété publique que ce sont des gentlemen très au fait du respect des êtres humains, que ces derniers soient chinois ou pas...


              • Scual 25 avril 2014 18:47

                Non il n’y a pas la position officielle des chinois là-dedans.

                Quand aux leçons de moralité le gouvernement chinois ne peut certainement pas en donner à beaucoup de monde... mais au vu de ce que veulent faire les tibétains en exil aux populations chinoises du Tibet, je pense pas que ça soit mieux du tout.

                Nous vendre l’image du Dalaï-lama comme si la propagande religieuse et humaniste était vrai est une chose, mais les faits sont têtus.

                La réalité c’est qu’ils veulent foutre à la rue des dizaines de millions de chinois, là où les chinois n’ont rien fait de plus au tibétains qu’ils n’ont fait aux Hans...

                Le Dalaï-lama, c’est rien de plus que l’extrême-droite lamaïste intégriste. Une théocratie qui n’hésiterait pas à utiliser la violence et la discrimination raciale au nom de sa foi. Pas de leçon de morale à donner à la Chine non plus.

                Bien sur pour savoir cela il faut être objectif, et pas endoctriné ou en « croisade » contre le « mal » chinois.


              • amipb amipb 25 avril 2014 14:57

                A tous nos amis bouffeurs de curés ou grands admirateurs de Mao qui sévissent ici : http://aeon.co/magazine/living-together/how-self-censorship-works-in-china/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès