Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Suivi médical des pilotes : L’Allemagne déjà dans le viseur en (...)

Suivi médical des pilotes : L’Allemagne déjà dans le viseur en 2014

Alors que nous sommes deux semaines après le crash du vol Barcelone-Düsseldorf de la Germanwings dans les Alpes-de-Haute-Provence, il parait de plus en plus évident aujourd’hui que cette catastrophe qui a couté la vie à 150 personnes aurait pu être évitée.

L’Allemagne, ce pays qui passe son temps à faire la morale à l’Europe entière en terme de déficit, d’économie, de réformes, ferait bien de suivre les recommandations qui lui sont prodiguées dès qu’il s’agit de garantir la sécurité des êtres humains.

En effet, si l’on en croit le Wall Street Journal, des manquements aux règles européennes de sécurité aérienne ont été repérés en Allemagne en 2014. C’est l’Agence Européenne de Sécurité Aérienne (AESA) qui a demandé en novembre dernier à Berlin « de remédier à certains problèmes qui durent depuis longtemps ».

Le journal américain nous apprend que l’exécutif européen s’inquiétait d’un manque de personnel au sein du LBA susceptible de limiter l’efficacité du contrôle du matériel ainsi que du suivi du personnel, notamment dans le domaine médical et psychologique des pilotes.

On apprend par exemple que la compagnie aérienne la Lufthansa possède son propre dispositif médical avec vingt médecins, un nombre insuffisant pour 4400 pilotes.

Dominique Fouda, porte-parole de l’Agence, a déclaré :« L’AESA a bien constaté plusieurs cas de non-conformité dans l’application par l’Allemagne des règlements européens en matière de sécurité aérienne, en particulier dans le domaine du suivi médical », et de poursuivre  « C’est sur les recommandations de l’AESA que la Commission européenne a engagé fin 2014 une procédure visant à demander des comptes à l’Allemagne ».

Selon un porte-parole de la Commission européenne, « sur la base des recommandations de l’AESA, la commission a fait part des problèmes à l’Allemagne, demandant une mise en conformité ».

Ces révélations prennent une dimension tout à fait particulière lorsqu’on connait dans quelles conditions s’est produit le Crash de la Germanwings.

Déjà que l’on se posait beaucoup de questions sur le fait qu’un homme au passé psychologique aussi perturbé que celui d’Andreas Lubitz puisse exercer une telle profession, mais avec ces nouvelles révélations on est en droit de penser qu’il y a d’autres bombes à retardement parmi les pilotes allemands.

C’est encore plus inquiétant lorsqu’on repense à ce que le patron de Lufthansa, maison-mère de Germanwings, Carsten Spohr, a cru bon d’affirmer : « que le copilote était à 100% capable de piloter » un avion. Rappelons tout de même que la Lufthansa nous a appris il y a quelques jours avoir qu’elle avait eu connaissance d’une dépression traversée par Andreas Lubitz alors qu’il se perfectionnait dans son centre formation en Arizona en 2009.

Ces révélations interviennent alors que Germanwings vient de dérouter deux vols en deux jours pour raisons technique et médicale. C’est tout d’abord un vol entre entre Hanovre et Rome qui a été dévié vers Venise après les malaises d’un passager et d’un membre d’équipage. Le lendemain, un vol ente Cologne et Venise a été dérouté sur Stuttgart en raison d’une perte d’huile.

Les informations qui tombent suite à ce crash doivent nous faire comprendre que le mythe de l’Allemagne rigoureuse, sérieuse et fiable est peut-être en train de s’écrouler. Que les réformes structurelles qui ont été faites dans ce pays depuis plusieurs années ont détruit ce label de qualité. Qu’aujourd’hui, apparaissent à la face du monde entier les effets les plus pervers de ce changement en profondeur du modèle allemand.

L’économie pour l’économie démontre qu’elle peut être criminelle.

On comprend mieux aujourd’hui pourquoi le personnel de la Lufthansa était si souvent en grève ces derniers temps, il avait de véritables raisons d’être très inquiet.

Quant à nous, nous avons de réelles raisons d’être inquiets si l’on doit se soumettre à la volonté du commandant de bord allemand qui veut piloter seul l’Europe.


Moyenne des avis sur cet article :  4.09/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Croa Croa 6 avril 2015 14:33

    Les américains reprochant aux allemands des manquements dans le suivi médical des pilotes c’est la clinique qui se fout de l’hôpital ! Il n’y a qu’à voir comment ils traitent parfois leurs pilotes, notamment dans les petites compagnies régionales (il y a déjà eu des accidents dus à la fatigue !)
    Les maladies nerveuses ne sont pas dans le sang. Elles peuvent arriver à tout le monde et la meilleure prévention passe par de bonnes conditions de travail et de justes reconnaissances. Les grèves seraient plutôt signe que c’est de ce coté là que ça ne va pas !


    • izarn 6 avril 2015 19:28

      @Croa
      Maitre corbeau, lachez votre fromage...
      « Ca peut arriver à tout le monde »....Hahahhha ! Crétinisme basique destiné aux couillons...Bien sur que non !
      Il y a une majorité de pilote ou cela n’arrivera JAMAIS !
      Vous parlez pour vous peut-etre ? Vous me semblez instable ? Allez vous vous suicider ?
      Voui, arretez de piloter votre Piper, vous risquez de me le crasher sur la tronche...


    • amiaplacidus amiaplacidus 7 avril 2015 18:43

      @Croa
      Une remarque : le pilote allemande était dépressif AVANT de recevoir sa licence de pilote en Allemagne. Il avait été déclaré inapte à voler lors d’un stage aux USA. Pour des raisons de négligence (contrôles réduits à cause des pressions budgétaires), il a été considéré comme apte en Allemagne.

      Effectivement, l’Allemagne de Merkel, avec sa mentalité de petite comptable, n’est plus en déficit, mais au détriment des dépenses d’investissement.
      Par exemple, allez donc voir l’état du réseau routier allemand. En revanche, la France a la chance d’avoir une très bon réseau routier, en très bon état (pour ne pas dire excellent)..

      L’Allemagne, à force de différer l’entretien élémentaire des infrastructures, va avoir un réveil pénible lorsque plus rien ne tiendra debout.


    • agauchtoute agauchtoute 16 avril 2015 10:23

      @Croa


      oui  mais notre « assassin » (149 SACRIFIES éyait inapte au vol aux USA) !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Croa Croa 6 avril 2015 14:37

      Sur la manière d’arriver au bout d’un rouleau je recommande à tous ceux qui ne l’auraient pas encore vu le film « 7 morts sur ordonnance ».


      • izarn 6 avril 2015 19:30

        @Croa
        Mais on s’en fout ! Quel rapport


      • agauchtoute agauchtoute 7 avril 2015 10:51

        @Croa

        dans plusieurs commentaires j’ai signalé que le CEMPN Français remplissait bien sa mission (centre d’expertises médicales du personnel navigant ) et qu’il y avait 2 medecins aeronautique sur chaque base et aeoroport Français !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

        et QU EN ALLEMAGNE CELA POSAIT PROBLEME ET QU IL Y AVAIT DE GROS DYSFONCTIONNEMENTS LE MINISTRE DES TRANSPORTS LA DRH ET LES PDG DE LUFTHANA ET GERMANWINGS DOIVENT ETRE VIRES POUR INCOMPETENCE !!!!!!!!!!!!!


      • bernard bernard 6 avril 2015 17:46

        Les USA en donneurs de leçons à un autre donneur de leçon...

        Granguignolesque !

        A noter, malgré tout, que nous autres, les Francais, on est pas mal non plus !
        Mais nous on a le droit...
        Parce que c’est nous !

         smiley smiley




        • agauchtoute agauchtoute 7 avril 2015 10:52

          @bernard

          CHARLOT OU GUGNOL,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,les 2..............................................


        • Deneb Deneb 6 avril 2015 18:54

          L’article, assez concis et juste, me laisse toutefois perplexe. N’étant ni gérmanophile ni gérmanophobe, je me demande tout de même si l’Allemagne est seule dans ce cas. Vu les économies de bout de chandelle que tout le monde fait en ce moment, je suis dubitatif sur la conclusion de ce texte, à savoir que le problème est exclusivement allemand. C’est juste tombé sur eux, pas de chance. Et je suis certain qu’ils vont en tirer tous les enseignements que la raison impose.


          • izarn 6 avril 2015 19:37

            @Deneb
            Non mais heu, cher ami vous avez mal compris...Les allemands sont comme tout le monde.
            Vous, vous le croyez mais certains achètent encore des voitures allemandes croyant qu’elles sont plus fiables que les françaises, italiennes, japonaises ou coréennes...(Les pièces sont les memes...)
            L’article s’adresse aux crétins, pas à vous. Mais bon :
            Les cons...Vaste programme !


          • gerard5567 6 avril 2015 22:34

            @Deneb
            Il faut éviter de placer l’Allemagne sur un piédestal. Selon Madame Merkel, en réponse aux Grünen, devant le Bundestag, l’Allemagne est l’un des rares pays d’Europe dont la frange la plus pauvre de la population a vu son espérance de vie baisser ces dernières années. Je vis en Allemagne depuis 2007 : à mon arrivée dans ma petite ville allemande, pas de clochards dans les sas de banques ; maintenat, c’est devenu d’en trouver fréquemment qui y passent la nuit.


          • Deneb Deneb 7 avril 2015 08:25

            @gerard5567 loin de placer l’Allemagne sur un piédestal, je dis qu’en matière de sécurité aérienne, ils sont comme les autres. Il serait toutefois utile de comparer l’espérance de vie de la frange la plus pauvre de la population avec les autres pays pour se faire une idée.
            http://www.independent.co.uk/voices/comment/a-25-year-gap-between-the-life-expectancy-of-rich-and-poor-londoners-is-a-further-indictment-of-our-unequal-society-9061888.html
            http://www.vanityfair.com/news/2014/03/numbers-vladimir-putin-doesnt-want-you-to-see


          • Alex Alex 6 avril 2015 20:51
            Taper sur l’Allemagne est très à la mode, mais le problème est général. Face aux compagnies low-cost, qui proposent des tarifs 2 à 3 fois moins élevés que le coût du transport, en utilisant toutes les failles du système pour ne pas payer d’impôts – sans que l’UE ne fasse quoi que ce soit – et en se débrouillant pour faire payer leurs frais par toute la population (par les conseils généraux en France), les compagnies régulières sont amenées à faire des économies drastiques. Considérant que de tels suicides sont très rares (moins de 1 pour 500 millions de vols), il est possible qu’il y ait eu impasse, ou même tout simplement une erreur administrative.
            Pour voir la tendance, lire cet article sur Norwegian, compagnie dont les pilotes doivent signer des contrats singapouriens, être (sur le papier) basés à Bangkok, volant sur des avions immatriculés en Irlande, tout cela pour une compagnie se proclamant « norvégienne »... (« Jusqu’à présent, silence radio de Bruxelles »)
            Toute personne s’étant donné la peine de lire la réglementation médicale pour la délivrance des licences peut constater que le domaine psychiatrique est flou et autorise des dérogations. Il ne semble pas qu’une simple dépression suffise à rendre inapte :
            « Le demandeur ne doit pas avoir d’antécédents médicaux avérés ou de diagnostic clinique d’une quelconque maladie ou déficience, état ou désordre psychiatriques, aigus ou chroniques, congénitaux ou acquis, susceptibles d’influer sur l’exercice en toute sécurité des privilèges de la ou des licences en question. »
            Il est prévu une analyse supplémentaire pouvant conduire à une dérogation. Dans ce genre d’entretien, il me semble qu’un type décidé peut sans problème masquer ses problèmes résiduels car son état n’est pas mesurable comme une acuité visuelle ou les résultats d’un électrocardiogramme. J’ai passé ce genre de visite tous les 6 mois pendant toute ma carrière sans jamais rencontré un psy...


            • agauchtoute agauchtoute 7 avril 2015 10:54

              @Alex

              2 OU 3 FOIS MOINS CHER et cercueil offert !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


            • amiaplacidus amiaplacidus 7 avril 2015 18:50

              @agauchtoute
              « ...tout cela pour une compagnie se proclamant « norvégienne »... (« Jusqu’à présent, silence radio de Bruxelles ... »

              La Norvège n’est pas membre de l’UE, Bruxelles n’a donc strictement rien à dire ! (et c’est heureux pour les Norvégiens).


            • franc tireur 6 avril 2015 21:37

              pathétique tentative de discrediter tout un pays et sa politique economique via un tragique fait divers et les disfonctionnements l ayant conduit

              c est assez minable , mesquin , ca fait tres francais de gauche
              vous allez peut etre nous faire qu ai france est une compagnie exemplaire ( en fait la plus gangereuse compagnie occidentale de ces 15 dernières années avec 3 crashs)
              et en allant au bout de votre etrange raisonnement vous allez nous expliquer que le fait qu un seul club allemand en quart de finale de coupe d europe de foot c est le signe d un pays recessif 

              • tf1Groupie 6 avril 2015 21:57

                Article pas très sérieux comme on en voit souvent faire des généralisations hatives.

                Imaginez qu’un Allemand (ou un chinois, ou un russe etc ...) ponde l’article suivant : « un viticulteur français vend frauduleusement du vin d’appellation contrôlée ; à l’évidence le bon vin français n’existe plus et la France est un pays fini. »

                Alors ce serait ici un concert de protestations outrées.

                Non franchement, vous croyez que si l’Allemagne a une réputation de rigueur cela veut dire que rien ne tombe jamais en panne dans ce pays ?


                • fred.foyn Le p’tit Charles 7 avril 2015 07:52

                  Au nom du profit..toutes les compagnies sont sur le fil du rasoir...mais comme pour le nucléaire...passez votre chemin y a rien à voir...tout est sous contrôle... !

                  Tchernobyl..Fukushima..ainsi que les 2.000 incidents par an chez nous sont sous contrôle..(dans le reste du monde c’est la même chose...
                  Nous sommes les « JAMBONS » que l’ont fument doucement..lentement..mais surement.. !
                  Remplissez les urnes pour ne pas interrompre la chaîne...Merci

                  • smilodon smilodon 7 avril 2015 20:59

                    Le « suivi médical », voilà la solution !...... Combien d’actes terroristes aurions-nous évités ces derniers temps, avec le « suivi médical » de tous les musulmans ! ......Allez.....Je rigole !....Adishatz.


                      • septikettak septikettak 12 avril 2015 11:38

                        En France, on avait les scooteristes dans le viseur de Closer. Alors Fatizo, toujours les marronniers ?


                        • septikettak septikettak 12 avril 2015 11:43

                          @fatizo
                          Vous voyez, j’ai réfléchi 6 jours sur cet article pour sortir mon message. C’est toujours bon de critiquer les autres pays quand c’est la merde chez nous, hein ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès