Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Syrie : après le Kosovo, l’Afghanistan, l’Irak, la Libye et (...)

Syrie : après le Kosovo, l’Afghanistan, l’Irak, la Libye et avant l’Iran, le triomphe de l’impérialisme à visage humanitaire

Face au déluge de manichéisme primaire et bien plus encore de pure désinformation qui s’est abattu sur nos ondes et dans nos journaux pour relater les évènements de Syrie, il faut bien commencer par dire ici, afin de ne pas être lynché en place publique pour délit de fascisme ou complaisance envers la dictature, que l’autocrate Syrien Bachar El Assad aura malgré tout ce qui se passe aujourd’hui bien du mal à nous inspirer la moindre sympathie.

Mais regarder un dirigeant pour ce qu’il est n’oblige pas à prendre pour paroles d’Evangile tout ce que d’autres pouvoirs, afin de servir leurs propres intérêts, peuvent bien vouloir en dire, ni à appeler de ses vœux -comme un sordide BHL aux arrières pensées écœurantes- une éventuelle intervention militaire aux conséquences cataclysmiques, dont les tenants et aboutissants seraient en réalité bien loin d’être motivés par un louable et désintéressé élan de solidarité envers un peuple « opprimé ».

En fait, et c’est bien là le plus tragique dans cette histoire : encore et toujours on nous rejoue le même mauvais film, on nous raconte la même fable simpliste. On nous impose le même sinistre manège. Et pourtant, à chaque fois, semble-t-il, nous repartons docilement pour un autre tour. L’histoire ne nous apprend jamais rien. Alors souvenons-nous donc un peu…

Au Kosovo, des serbes assoiffés de sang contre de gentils mafieux albanais

 Il y eu tout d’abord la guerre déclenchée par l’OTAN au Kosovo, en réponse au conflit opposant le gouvernement de Milosevic aux forces de l’UCK (Armée de Libération du Kosovo) dans cette province ancestralement serbe abritant depuis plusieurs décennies une très forte majorité de population d’origine albanaise. En réponse aux réelles exactions de l’armée et des milices serbes déclenchées en 1998 pour répondre aux non moins réelles actions terroristes de l’UCK, une intervention de l’Alliance Atlantique fut décidée. Pour la justifier, l’OTAN, immédiatement suivi le doigt sur la couture du pantalon par presque tous nos représentants politiques et les médias français sans exception, dénoncèrent dans un élan unanime l’horreur d’une purification ethnique puis d’un génocide en cours. Les principaux dirigeants européens et américains n’hésitèrent pas à avancer le chiffre de plusieurs centaines de milliers de disparus dont la plupart étaient sans doute déjà morts. Ce chiffre accablant, à même de pétrifier d’effroi tout homme de bonne volonté, fut martelé pour faire définitivement basculer l’opinion publique, en insistant sur le fait que cette abomination se déroulait -comble de l’horreur- en plein cœur de l’Europe. On n’hésita pas un instant à dresser un parallèle terrifiant avec la barbarie nazie, que la Serbie avait pourtant -et contrairement à l’Albanie- courageusement combattue durant la seconde guerre mondiale.

Cette intervention militaire fut enclenchée par une coalition de 19 pays parmi les plus grandes puissances militaires du monde contre un état européen de moins de huit millions d’habitants, sans la moindre déclaration de guerre, sans autorisation de l’ONU, et, concernant la France, sans consultation de l’Assemblée Nationale.

Chacun est bien obligé de reconnaître aujourd’hui que le génocide alors dénoncé n’a en fait jamais eu lieu. Des centaines de milliers de victimes avancées pour justifier l’intervention occidentale, et un an après la fin des opérations militaires, seuls 2 108 cadavres furent exhumés par le Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), et le chiffre de personnes déclarées mortes par leur proches s’éleva au final à 4 266 (1). Pis encore, presque tous les historiens s’étant penchés sérieusement sur ce tragique épisode s’accordent à dire que la majorité des victimes fut en fait postérieure à l’intervention de l’OTAN, et bien souvent en représailles à cette dernière.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que si Milosevic était réellement un triste sire, ceux qui lui faisaient face étaient très loin eux aussi d’être des oies blanches : la Serbie vaincue, le Kosovo « libéré », d’autres massacres intervinrent, une autre purification ethnique se déclencha, cette fois à l’égard des serbes et des tziganes de la province. Plus de 240 000 d’entre eux durent fuir la répression menée par l’UCK : assassinats, viols, lynchages et destructions de maisons se multiplièrent en toute impunité, grâce à la passivité et au silence criminel de la KFOR, pourtant censée protéger toutes les populations civiles. Le Kosovo multiethnique promis par la coalition avait fait long feu.

Aujourd’hui, cet « Etat » d’à peine 2 millions d’âmes n’est plus qu’une zone de non-droit absolu où règnent les mafias en tous genres : prostitution, drogue, trafic d’organes… Et cela jusqu’au plus haut sommet de l’Etat (2). Eclatante réussite, sur laquelle nos médias à l’époque va-t-en guerre ne s’attardent d’ailleurs guère.

Par contre, et bien que désastreuse sur tous les autres plans, la guerre du Kosovo a permis une réussite magistrale, sans doute en fait la seule qui compte vraiment : la construction au cœur du nouveau Kosovo « indépendant » de la plus grande base militaire US hors du territoire américain : 300 bâtiments, 25 kilomètres de murs, 85 kilomètres de fils barbelés. En plein cœur du contient européen, et à porté de l’Afghanistan, de l’Iran, de la Russie. Elle n’est pas belle la vie ?

 Afghanistan : la guerre au terrorisme mène à tout à condition de s’en servir

Souvenons-nous encore un peu… Vint ensuite la « guerre » déclarée au terrorisme en Afghanistan… Suite aux attentats du 11 septembre 2001 à New York -et il y aurait tant à écrire à ce sujet !- et après avoir pourtant dénoncé et combattu par tous les moyens « l’ingérence » russe des années 80 dans le même pays et à peu près pour les mêmes causes (intervention jugée à cette époque par l’occident comme parfaitement inacceptable) l’empire US mit sous coupe réglée le pays et installa là aussi troupes et bases militaires, malgré la résistance farouche des Talibans, résistance qui dure encore aujourd’hui. Le pays n’a jamais été une telle poudrière, et il est évident que le pouvoir fantoche et corrompu mis en place par les américains tombera comme un fruit pourri dès que les derniers militaires yankees auront quitté le pays.

Avec l’Irak, la manipulation médiatique atteint des sommets

Dans un enchaînement hallucinant d’invraisemblance et en usant de toutes les ficelles du mensonge et de la propagande, vint le moment de déclarer une guerre totale à l’Irak de Saddam Hussein, accusé de détenir un arsenal terrifiant d’armes de destruction massive et d’être un des protecteurs de la nébuleuse Al Qaeda. Bien avant le déclenchement des hostilités sous ce prétexte aussi grossier qu’absurde, l’embargo déclenché en 1991 avait déjà mis le pays à genoux, plongé la population civile dans la misère, et fait selon les estimations de l’UNICEF des centaines de milliers de victimes civiles (3).

En Irak, avant cet embargo, le budget du ministère irakien de la santé était de 500 millions de dollars, ses stocks médicaux d'un quart de milliard. La mortalité infantile était pour les moins de 5 ans de 540 par mois. Pour les plus de 5 ans de 650.

A l’issue de l’embargo, le budget du ministère irakien de la santé n’était plus que 37 millions de dollars. Les stocks de médicaments étaient inexistants. La mortalité infantile avait été multipliée dans des proportions terrifiantes : pour les moins de 5 ans, 7 500 décès par mois. Pour les plus de 5 ans, 9000.

La malnutrition avait fait passer l’apport calorique à 1 100 calories par personne au lieu de 2 500. Le poids moyen des enfants irakiens avait diminué de 22 % (Unicef, Observatoire de la santé).

Interrogée sur le bilan abominable de cet embargo en matière de mortalité infantile, Madeleine Albright déclara sans sourciller que le prix en valait la peine (voir vidéo ci-dessous)

Madeleine Albright assume !

Le 5 février 2003, donc, Colin Powell prononça un discours à l’ONU qui fera désormais date dans l’histoire pourtant féconde de la désinformation et de la manipulation d’Etat (voir vidéo).

Powell à l'ONU

 A l’époque, la France était dirigée par Jacques Chirac. Dans un inespéré moment de lucidité et même de courage politique, celui-ci refusa de prêter la main à cette sinistre mascarade. Tout le monde se souvient du fameux discours de Dominique de Villepin devant les Nations-Unies (lien vidéo).

Malgré les réticences de la France et d’autres pays, les USA, à la tête d’une coalition de 48 états (!) attaquera finalement l’Irak en mars 2003, une fois encore sans l’accord de l’ONU, et noiera le pays sous un déluge de bombes. Le régime s’écroulera en quelques jours, et l’armée américaine s’installera dans le pays pour de longues années, amenant dans ses bagages quantité d’industriels US qui réaliseront des affaires mirifiques grâce au pétrole irakien et -comble de l’indécence- aux contrats de reconstruction raflés en quasi-totalité par ceux qui avaient auparavant tout détruit !

La suite des évènements prouvera jusqu’au pathétique l’inanité des raisons pourtant invoquées pour déclencher l’agression : malgré des efforts désespérés -et pour justifier à posteriori leur guerre préventive- les Etats-Unis et leurs alliés ne trouveront pas la moindre trace des désormais tristement fameuses armes de destruction massive. Cette guerre fut donc menée sans motifs réels et en violation de toutes les règles du Droit International. Le TPI n’y a pourtant aujourd’hui encore rien trouvé à redire !

La guerre, suivie de l’occupation de l’Irak, ont laissé un pays ravagé et atomisé en communautés irréconciliables. Pillé, plongé dans le chaos et la misère, il est aujourd’hui livré en pâture au terrorisme et à la corruption.

Si le bilan des victimes américaines est connu à l’unité près, aucun décompte des victimes irakiennes n’a été réellement effectué. Trop accablant, sans doute. Certains avancent le chiffre de 1 million de morts (4), à ajouter aux 500 000 ou 1 500 000 victimes de l’embargo : sans doute donc au total plus de 2 millions de morts.

Selon les estimations de l'ONU et en avril 2006, près de 2,5 millions d'Irakiens (soit un sur huit) avaient fui leur pays en raison des violences. Selon le HCR, 1,8 million d'Irakiens ont été déplacés à l'intérieur du territoire. Près du quart des Irakiens ont été obligés d'abandonner leurs domiciles depuis le début de la guerre (Wikipedia).

La sinistre promesse faite par James Baker, Secrétaire d'Etat US à Tarek Aziz, Ministre des affaires étrangères irakien en 1991, de « renvoyer l'Irak à l'âge de pierre » avait bien été respectée.

 La Libye livrée aux milices et à l’islamisme au nom des Droits de l’Homme

Puis vint, après les fameuses « révolutions arabes » une fois encore largement manipulés par l’Empire, le moment de régler le cas de la Libye de Kadhafi. Eternel provocateur, empêcheur de coloniser en silence et de faire du business en paix, Kadhafi, avec son « look » improbable et sa teinture au brou de noix (que lui a depuis repris semble-t-il François Hollande) était certes souvent ridicule et par bien des côtés fort peu recommandable. Il eut été gonflé de le présenter comme un parfait démocrate. Cela n'empêcha pas notre cher Président de le recevoir en 2007 à Paris avec tous les honneurs qu'on réserve à un grand ami de la France. Certes, on n'est pas -toujours- censé faire de la politique avec les bons sentiments !

Mais il faut être d’une parfaite mauvaise foi pour ne pas reconnaître qu’il avait malgré tous ses défauts procuré aux Libyens -et grâce à la manne pétrolière et gazière- un niveau de vie très supérieur à celui de ses voisins du Maghreb, et même de nombre de pays européens.

La Libye était d’ailleurs un tel « enfer » pour ses habitants, que contrairement à tous les autres pays d’Afrique, les candidats à l’émigration y étaient quasiment inexistants.

Il est vrai qu’ils jouissaient dans leur pays d’un système social incroyablement favorable. Qu’on en juge plutôt :

- Eau et électricité gratuites.

- Prix du litre d’essence : 0,08 EUROS.

- Subventions sur toutes les denrées alimentaires de base.

- Prêt bancaire à taux 0% pour n'importe quel Libyen ayant un travail.

- En 2007, le gouvernement libyen avait même remboursé tous les prêts en cours pour accélérer la réforme du système bancaire.

- Pas d’impôts ni de TVA.

- Education secondaire et université gratuites, avec un taux d’alphabétisation supérieur à 90%.

- Bourses d’études de 1 627,11 Euros par mois pour les étudiants à l’étranger.

- Tout étudiant diplômé recevait le salaire moyen de sa profession de formation s’il ne trouvait pas d’emploi.

- Chaque nouveau couple marié se voyait payé par l' Etat son premier appartement ou sa première maison (à hauteur de 150 mètres carrés).

- Chaque famille libyenne, sur simple présentation du livret de famille, recevait une aide de 300 EUROS par mois.

- Dans les « Jamaiya », on vendait à moitié prix les produits d’alimentation pour toute famille nombreuse, sur présentation du livret de famille.

- Tout retraité percevait une aide de 200 Euros par mois.

- Tout employé dans la fonction publique, en cas de mobilité nécessaire en Libye, se voyait fournir gratuitement voiture et maison.

- Tout citoyen libyen n’ayant pas de logement pouvait s'inscrire auprès d’un organisme d'Etat, pour que lui en soit attribué un sans aucun frais.

- Les femmes avaient accès à des fonctions importantes et à des postes de responsabilité.

- Les soins médicaux étaient 100% gratuit pour les nationaux.

La dette publique libyenne plafonnait en 2011 à 3,3% du PIB (84,5% en France, 88,9% aux USA, 225,8% au Japon).

La Libye de Kadhafi participait ardemment au développement de l'Afrique, et à son émancipation économique vis-à-vis des occidentaux et du FMI. Des milliards de dollars furent ainsi investi par le « guide » un peu partout et à perte sur le continent. Tout cela faisait d'ailleurs grincer bien des dents.

Aujourd’hui, des milices islamistes armées jusqu’aux dents par l’Occident et les pays du Golfe, après avoir tué le dirigeant libyen dans un déchaînement de barbarie qui donne simplement la nausée sous le regard complice des militaires occidentaux, règnent donc sur le pays. L’unité nationale vole en éclats, la mise en place de la charia s’annonce, on parle de légaliser l’excision… Le niveau de vie des Libyens chute dramatiquement. Nombres d’entre eux quittent le pays. Les exactions des bandes armées débordent sur les pays voisins. Le scénario cataclysmique déclenché en Irak pointe le bout de son nez (5).

Le « droit d’ingérence », cache-sexe du néocolonialisme occidental

Depuis plusieurs semaines, il est impossible de regarder un journal télévisé, d’écouter une radio ou d’ouvrir un journal sans tomber sur des descriptions effroyables des évènements syriens. Avec, pour tous nos médias sans la moindre exception, une lecture des ces évènements empreinte du même manichéisme utilisé avec tant de succès depuis la « guerre » du Kosovo : d’un côté, un monstre assoiffé de sang, dictateur honni de tout un peuple se maintenant au pouvoir coûte que coûte fut-ce au prix d’un effroyable bain de sang. De l’autre, des combattants héroïques de la cause de la Liberté luttant presque à mains nues face à un énième Adolf Hitler du Proche-Orient.

Au nom du désormais sacro-saint « droit d'ingérence » et en totale violation du Droit International et de la Charte des Nations-Unies, les puissances occidentales s'arrogent de plus en plus ouvertement le privilège invraisemblable de choisir les dirigeants des états qui ne sont pas assez dociles ou favorables à leurs intérêts. Par un très heureux hasard, les pays visés sont souvent richement pourvus en hydrocarbures, et militairement ridiculement faibles. Mais qu'est donc que ce fameux et nouveau « droit d'ingérence » cher à Bernard Kouchner, si ce n'est une nouvelle forme particulièrement hypocrite de colonialisme ? Imagine-t-on par exemple un pays faible s'ingérer dans les affaires intérieures d'un pays fort ?

Des gentils très gentils et des méchants très méchants ; le journalisme français au pays des bisounours

Sont donc systématiquement repris comme paroles d’Evangile par tous nos médiacrates et jusque par l’ONU via son lamentable secrétaire général Ban Ki-Moon (6) sans le moindre questionnement, sans la moindre prise de distance, les bilans annoncés de façon unilatérale par des organismes totalement parti-prenante dans le conflit. Comme si la propagande en une telle situation n’existait pas, et ce quel que soit le camp qui s’exprime. Le désormais célèbre Syrian Observatory for Human Rights (SOHR), basé à Londres, financé par le Qatar et les anglo-saxons, bombarde les médias de communiqués annonçant des milliers de morts civils sans le moindre début de commencement de preuve : la belle affaire ! Pas d’images donc ou presque des fameux « massacres » ? Peu importe ! Des images disponibles de manifestations imposantes, mais cette fois pro-régime ? Pas question de les passer à l'antenne... Passons vite à autre chose ! Et nos « journalistes » de reprendre encore et encore, jour après jour, les seuls communiqués du SOHR , sans même un conditionnel -qui devrait en de telles circonstance pourtant être au minimum de rigueur !- dont les bilans sont souvent, et dès lors que l’on se donne la peine de chercher un peu hors des médias du système, très sujets à caution (7), (8), (9), (10), (11), (12), (13), (14), (15).

Le rapport de la mission d’observation de la Ligue Arabe, pourtant tout sauf impartiale dans cette affaire, tombe et -malheur !- il n’est pas assez sévère, pas assez probant pour réellement justifier le départ d’Assad qu’exigent pourtant les USA et leurs alliés… Immédiatement, ceux là même qui avaient exigé l'envoi de la dite mission balaient avec mépris son rapport d’un revers de main ! (16), (17), (18)

Et ça passe comme une lettre à la poste pour nos journaleux, petits télégraphistes dociles de l'Empire !

Bush et les néocons toujours aux manettes aux USA

L’hystérie idolâtre qui avait submergé nos médias et le monde occidental suite à l’élection de Barack Obama à la présidence des Etats-Unis a aujourd’hui fait long feu. Mais comme toujours avec nos bienpensants médiatiques, le retour à la réalité ne saurait justifier une quelconque forme d’autocritique. On peut avoir eu totalement tort, mais cela n’est pas bien grave, du moment qu’on persiste à faire semblant de ne pas l’avoir remarqué ! Obama, sur tous les fronts, a perpétué la politique internationale « bushienne » des USA : Afghanistan, Somalie, Iran, Palestine, Libye, Kosovo, Russie… Le prix Nobel de la Paix 2009 n’a même pas fermé Guantanamo, et vient de faire passer une nouvelle Loi d’exception « anti-terroriste » scélérate, dans la droite ligne du scandaleux et liberticide Patriot Act de son sinistre prédécesseur. Mieux, il continue à mettre en œuvre le plan élaboré par les néoconservateurs, consciencieusement, méthodiquement. Un plan d'un cynisme implacable pourtant dénoncé en 2007 par le général Wesley Clark dans la vidéo ci-dessous : 

Interview de Wesley Clark, 03 octobre 2007

La France de Sarkozy en premier de la classe impériale

Mais si les USA jouent leur partie avec un cynisme et une mauvaise foi tout bonnement effroyables, n’hésitant pas à enflammer le monde pour servir ce qu’ils croient être leur intérêt ou celui d’Israël, il est terrifiant de voir l’évolution suivie par la politique étrangère française depuis l’élection de Nicolas Sarkozy. Celui qui ose encore aujourd'hui -campagne électorale oblige- se réclamer du général De Gaulle se comporte désormais ouvertement en vil laquais de la puissance américaine, déshonorant sa fonction, humiliant notre pays et ruinant la réputation d'indépendance de la France. Obéissant comme un caniche aux injonctions surréalistes d'un BHL fauteur de guerre pour servir les intérêts de qui vous savez, et malgré cette fois encore les courbettes faites il y à moins de deux ans de cela au dirigeant syrien, il est aujourd'hui prêt à remettre le couvert, soufflant sur le brasier avec la même irresponsabilité que celle affichée lors de l'intervention en Libye. La France oeuvre dans l'ombre à la chute du régime de Damas : la capture soigneusement tue par les médias officiels d'un commando de forces spéciales françaises sur le territoire syrien en est une preuve flagrante (19).

La Russie et la Chine en pompiers du monde ?

Après l’imposture de la résolution de l’ONU sur les affrontements de Libye scandaleusement détournée de ses motivations initiales par l'OTAN (et notamment par la France sarko-béhachélienne) pour renverser Kadhafi , la Russie et la Chine semblent s'être mutuellement promis qu’on ne les y prendrait plus. Leur véto exprimé au Conseil de Sécurité a cette fois -provisoirement ?- enrayé le mécanisme pourtant bien rôdé de l'intervention néocoloniale occidentale au Maghreb et au Proche-Orient. Mais jusqu'à quand tiendront-ils ?

Nous en sommes donc aujourd’hui à devoir compter sur la Russie et la Chine, pays fort peu démocratiques au demeurant pour sauvegarder ce qu’il reste de souveraineté des Nations de de droit International… C’est assez dire à quel niveau nous sommes tombés !

Nous en sommes donc aujourd’hui à devoir compter sur la Russie et la Chine, pays fort peu démocratiques au demeurant, pour sauvegarder ce qu’il reste de la souveraineté des Nations et du Droit International… C’est assez dire à quel niveau nous sommes tombés !

ML – La Plume à Gratter

 1) L’Opinion, ça se travaille – Serge Halimi & Dominique Vidal, éditions Agone.

2) "Trafic d’organes au Kosovo : un rapport accablant", Le Monde Diplomatique, janvier 2011.

3) Les estimations vont de 500.000 à 1.500.000 victimes, la majorité d'entre elles étant des enfants.

4) L'institut de sondage britannique Opinion Research Business a estimé à plus de 1 000 000 le nombre de victimes irakiennes entre mars 2003 et août 2007.

5) Libye, un an plus tard - Bernard Lugan.

6) Lettre ouverte au déshonorable Ban Ki-Moon.

7) Le fiasco des barbouzes français à Homs (voltairenet.org).

8 ) Syrie : exemples de manipulations médiatiques récentes (michelcollon.info)

9) Pierre Piccinin à propos de la Syrie (16 janvier 2012) vidéo

10) Les Syriens sont une majorité à soutenir le président Assad, mais ce n’est pas des médias occidentaux que vous pourriez l’apprendre (guardian.co.uk)

11) Homs, une ville plongée dans l’horreur organisée par des groupes armés et non par Damas (silviacattori.net)

12) Homs, Idled, Zabadani, Deraa : forces armées contre bandes – très bien – armées (infosyrie.fr)

13) Siège de Homs : à qui la faute ? (michelcollon.info)

14) Syrie – Désinformation massive (pierrepiccinin.eu)

15) Syrie : l’envers du mouroir (lesoir.be)

16) Le VRAI rapport de la mission des observateurs arabes en Syrie (Institut Tunisien des Relations Internationales)

17) Le chef de la mission d’observation arabe : « En Syrie, la violence des forces de l’ordre est une riposte aux attaques de l’opposition » (agence . sana.sy)

18) La présidence de la Ligue Arabe cherche à étouffer le rapport de ses experts (voltairenet.org)

19) La France ouvre des négociations avec la Syrie pour récupérer ses 18 agents (voltairenet.org)


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • latortue latortue 3 mars 2012 09:20

    merci a l’auteur
    oui c’est vraiment utile de dénoncer notre lâcheté a nous citoyen qui acceptons que nos dirigeants en notre nom, massacre pour la soit disant bonne cause .
    qu’espérer d’eux ces Dirigeants imbus de leur petite personne, dont la trace dans l’histoire ne sera qu’un nom, inconnue pour la plupart ,des gens qui ne laisserons rien derrière eux que la détestation de la majorité d’un peuple de voir leur chef les regarder droit dans les yeux et leur mentir .Ce n’est pas en mentant qu’on devient un grand homme ,ce n’est pas en tuant non plus ,c’est en se comportant dignement même si il faut parfois subir le courroux des grandes puissances qui mènent la danse dans le monde comme les USA .Nous nous disons un grand pays, petit par la taille mais grand par l’histoire, mais nous n’avons pas a être fier de notre histoire en ce moment, car elle est constellée de morts ,mort pour rien sous prétexte de démocratie, on bombarde on massacre tout ça manipulé par des hommes qui se disent intellectuel et chef d’état laissez moi rire, ou plutôt non pleurer de honte.


    • SEPH 3 mars 2012 10:24

      1 - Quelle est la situation actuelle en Syrie :

      Les grandes manifestations d’opposants au gouvernement syrien ( celles pro Assad étant plus nombreuses : http://www.pierrepiccinin.eu/articl... ) ont disparu pour laisser place a une guerre civile alimentées par : les USA, la France, la Grande-Bretagne,le Qatar, l’Arabie Saoudite, la Turquie, Israël,....

      Ainsi les manifestants « pacifiques » brutalisés par l’armée d’Assad sont en fait des rebelles armés et financés par Washington. qui a fomenté une guerre civile. Washington affirme que son intention est de secourir le peuple syrien opprimé et maltraité par Assad, tout comme Washington a prétendu sauver le peuple libyen opprimé et maltraité par Kadhafi.

      Aujourd’hui « libérée » la Libye qui était un pays prospère est devenu un enfer où le peuple est terrorisé par des milices qui s’affrontent. Cette guerre coloniale de l’OTAN, du Qatar et de L’Arabie Saoudite a fait 100 000 morts parmi les civils. Merci à Obama .

      D’ailleurs, après avoir analysé la situation actuelle en Syrie, les 9 États membres de l’ALBA (Alliance Bolivarienne pour les peuples de notre Amérique), dans sa résolution du Dimanche 5 février 2012, condamnent «  les actes de violence armée que des groupes paramilitaires appuyés par des puissances étrangères on lancé contre le peuple syrien  » et ont rejeté la « politique systématique d’ingérence et de déstabilisation » » qui cherche à « imposer par la force un changement de régime au peuple Syrien  ».

      Cette prise de position par des pays épris de liberté et très soucieux du respect de la dignité humaine est un éclairage pertinent pour comprendre la réalité syrienne. Certes Assad n’est pas un saint, mais sa diabolisation et la caricature des faits par les médias nous interpellent !!!

       

      2 - Les mensonges des médias et les silences des gouvernements occidentaux

      Les rapports sur les atrocités commises contre des civils par les militaires syriens pourraient être vrais, mais ces rapports proviennent des rebelles qui souhaitent l’intervention occidentale, en conséquence ils sont sujets à caution . Par ailleurs, comment ces victimes civiles de Syrie diffèrent de celles de Bahreïn qui ont été massacrées par les troupes saoudiennes ? - Il n’y a pas eu de tollé dans la presse occidentale sur les victimes de Bahreïn. !!!

      Comment, si les atrocités syriennes, sont réelles, diffèrent-elles des atrocités de Washington en Afghanistan, en Irak,,au Pakistan, au Yémen, en Libye, en Somalie, à Abou Ghraib, à la prison de Guantanamo, et dans les prisons secrètes de la CIA ?
      - Pourquoi le silence du gouvernement États-unien sur ces violations massives, sans précédent, des droits de l’homme ?

      Rappelez-vous que ce sont les mêmes qui ont menti sur les atrocités serbes au Kosovo : Washington et l’Allemagne pour justifier l’OTAN et les bombardements américains de civils serbes, y compris le consulat chinois. Nous apprenons, 13 ans plus tard, dans un programme de télévision allemand que les photographies qui ont déclenché la campagne d’atrocités ont été grossièrement déformées et ne sont pas des photos d’atrocités commises par les Serbes, mais les séparatistes albanais tués dans une fusillade entre les Albanais et les Serbes.

      Notons que les victimes serbes n’ont pas été montré. http://www.freenations.freeuk.com/news-2012-02-19.html  ; Alors pourquoi ?

      Le problème de fond c’est que les médias occidentaux se trouvent en permanence dans le mensonge. Sur les rares cas où les mensonges sont corrigés, c’est toujours longtemps après l’événement , mais les crimes dont les médias sont complices ont été accomplis depuis lontemps.
       

      3 – La stratégie des occidentaux :la présence de troupes étrangères sur le sol syrien

       La Turquie qui partage une longue frontière avec la Syrie et à partir de laquelle opèrent les directions de l’opposition politique et militaire, le Conseil national syrien (CNS) et l’Armée syrienne libre (ASL),

        Selon le quotidien israélien Haaretz, « 40 officiers du renseignement turc ont été capturés par l’armée syrienne ».

      La Turquie a mené la semaine dernière d’intenses négociations avec la Syrie pour assurer leur libération [...] (Zvi Bar’el et DPA, Report : U.S. drones flying over Syria to monitor crackdown, Haaretz, 18 février 2012.)

      Selon des sources turques, la Turquie refuserait les demandes syriennes et s’apprêterait à durcir le ton envers le gouvernement Assad, ajoute le quotidien.

      Le quotidien hébreu rapporte : « que les agents turcs auraient confessé aux autorités syriennes avoir été entraînés par le Mossad israélien, dont ils auraient reçu « l’ordre de mener des attaques à la bombe afin de porter atteinte à la sécurité de la Syrie ». De plus l’un des agents aurait affirmé que le « Mossad entraîne des soldats de l’Armée syrienne libre ».

      Par ailleurs des agents du service de renseignement israélien auraient par ailleurs formé des représentants d’Al-Qaïda en Jordanie afin de les envoyer attaquer la Syrie »


      Ces témoignages corroborent plusieurs informations, incluant des sources du renseignement israélien,
       indiquant la participation du Mossad dans l’insurrection armée en Syrie. Plusieurs reportages mentionnent également l’implication de la CIA et du MI6 britannique, ainsi que des troupes spéciales européennes et étasuniennes

       Au sujet de troupes spéciales européennes, la France serait présente. En effet, lors de la prise du bastion insurgé dans le quartier de Bab Amr, à Homs, l’armée syrienne a fait plus de 1 500 prisonniers, dont une majorité d’étrangers. Parmi ceux-ci, une douzaine de Français ont requis le statut de prisonnier de guerre en déclinant leur identité, leur grade et leur unité d’affectation. L’un d’entre eux est colonel du service de transmission de la DGSE. En effet, le Point et le Canard enchaîné ont fait état, fin novembre 2011, de la présence en Turquie d’agents de la DGSE et du « Commandement des opérations spéciales  » de l’Armée française, pour encadrer et former l’ASL .


      La France en armant la Légion wahhabite et en lui fournissant des renseignements satellitaires, a conduit une guerre secrète contre l’armée syrienne, qui a fait plus de 3 000 morts dans ses rangs, et plus de 1500 morts parmi les civils en 10 mois de combats. Selon des sources officielles syriennes.

      Conclusion

       Assad qui était un ophtalmologiste en Angleterre jusqu’à ce que son père soit mort, Très tôt Washington et Tel-Aviv ont diabolisé Assad qui avait refusé d’être leur marionnette.


      Michel Chossudovksy, un économiste canadien et analyste de la mondialisation, qui lui aussi écrit depuis des mois des articles sur la guerre secrète des Etats-Unis contre la Syrie, s’inquiète plus particulièrement de sa signification dans le contexte plus large des objectifs étasuniens au Moyen-Orient. Il explique que les Etats-Unis ont pris pour cible la Syrie à la fois parce qu’elle entretient une l’alliance stratégique avec l’Iran et parce que le Pentagone veut isoler et encercler l’Iran pour ensuite renverser son gouvernement.

      Selon Chossoduvsky, des pays comme l’Irak, la Libye, la Somalie, l’Iran et le Soudan sont devenues des cibles à abattre pour les Etats-Unis parce qu’ils ont refusé de jouer le jeu en laissant les entreprises anglo-saxonnes exploiter leur pétrole à leur convenance. Quant aux pays pauvres en pétrole comme la Syrie et le Liban, si les Etats-Unis veulent les détruire c’est en raison de leurs alliances stratégiques avec l’Iran qui est riche en pétrole.

      La vérité est que cette révolution est en réalité une agression d’un certains nombre de pays contre la Syrie pour pouvoir mettre en place un gouvernement servile. Ainsi ces pays pourront attaquer l’Iran sans être gêné par une Syrie hostile.


      Le gouvernement américain dans sa poursuite de ses objectifs cyniques a donc atteint le statut de gouvernement le plus corrompu de l’histoire humaine. Pourtant, Obama parle comme si Washington était la police de la moralité humaine.

      Dans ce contexte,il est primordial de camoufler cette machination de déstabilisation de la Syrie en acte humanitaire. 

       

      SOURCES :

      - Washington ne veut pas un gouvernement démocratique en Syrie , par Paul Craig Roberts  : http://www.alterinfo.net/notes/Paul-Craig-Roberts-Washington-ne-veut-pas-un-gouvernement-democratique-en-Syrie_b3895089.html

      - Syrie
      La « révolution » impossible. Au-delà de toutes les propagandes et interprétations... Témoignage et analyse , par  Pierre PICCININ (Historien – Politologue) Politique & Relations internationales   : http://www.pierrepiccinin.eu/article-syrie-la-revolution-impossible-temoignage-et-analyse-99161775.html

       - Lettre à une journaliste par Jean Bricmont : http://www.legrandsoir.info/lettre-a-une-journaliste.html

       - La guerre secrète des Etats-Unis contre la Syrie (Dissident Voice) par Stuart Jeanne Bramhall  : http://www.legrandsoir.info/la-guerre-secrete-des-etats-unis-contre-la-syrie-dissident-voice.html

      - La Jordanie, poste avancé de l’OTAN, d’Israël et du Golfe   : http://www.infosyrie.fr/actualite/la-jordanie-poste-avance-de-lotan-disrael-et-du-golfe/

       - Fin de partie au Proche-Orient par Thierry Meyssan  : http://www.voltairenet.org/Fin-de-partie-au-Proche-Orient

      - Le vote sur la Syrie à l’ONU considéré comme une étape vers l’intervention militaire par par Chris Marsden pour WSWS   : http://mecanoblog.wordpress.com/

       - Retour sur l’affaire des agents turcs capturés en Syrie : http://www.alterinfo.net/Retour-sur-l-affaire-des-agents-turcs-captures-en-Syrie_a71847.html

      - Les Etats-Unis ont reconnu l’infiltration d’Al-Qaida en Syrie... Quelles en sont les conséquences ?

      , par Sami KLEIB   : http://www.legrandsoir.info/les-etats-unis-ont-reconnu-l-infiltration-d-al-qaida-en-syrie-quelles-en-sont-les-consequences.html

      -La crise syrienne vue de Damas par Alexeï Pilko : http://www.alterinfo.net/La-crise-syrienne-vue-de-Damas_a71897.html



      • morice morice 3 mars 2012 11:18

        Aujourd’hui « libérée » la Libye qui était un pays prospère


        vous confondez prospérité et enrichissement d’une seule famille !

      • morice morice 3 mars 2012 11:20

        vos sources sont pourries 


         Pierre PICCININ

        pro-meyssan et fumiste notoire !!! 


        Piccinin est allé en Iran et a pris la défense du régime, en Egypte et a rencontré les Frères musulmans [photo] qui lui ont dit tout le mal qu’ils pensent d’Israël et du « lobby juif », enTunisie où il a interviewé des démocrates qui lui ont également dit tout le mal qu’ils pensent d’Israël, etc. 

        Il vient de se rendre en Syrie et, fort de son excursion, a écrit un article truffé d’erreurs que La Libre Belgique a accepté de publier. Thomas Pierret, chargé de Cours en Islam contemporain à l’Université d’Édimbourg et auteur de Baas et Islam en Syrie. La dynastie Assad face aux oulémas (à paraître aux Presses Universitaires de France en octobre 2011), a réfuté point par point les assertions de Pierre Piccinin (Une totale méconnaissance). 

        Très offensé du fait que le Professeur Pierret ait « critiqué de manière odieuse » le résultat des « observations », il a demandé un droit de réponse que LLB lui a accordé (Après avoir été sur le terrain). Et patatras. 

        Vraiment pas de chance. Encore une grosse bourde. Piccinin se trompe peu glorieusement. Selon la Banque Mondiale, en 2009, on décomptait 21 millions d’habitants en Syrie. Or selon ses savant calculs M. Piccinin ça balance entre 23.3 millions et carrément 30 millions de Syriens :  « L’ensemble des Turcomans de Syrie [...] sont estimés entre 3,5 et 6 millions, soit de 15 à 20 % de la population. » 

        C’est navrant qu’un professeur de lycée se trompe si piteusement alors qu’il veut briller par la solidité de sa science. Car que dénonçait-il ? Citons-le : « Les chiffres avancés par M. Pierret sont erronés [!]. Il ignore manifestement un grand nombre de facteurs observables sur le terrain. » Piccinin aurait-il trouvé les 9 millions de Syriens manquants lors de son voyage ? Ou se serait-il simplement basé sur des informations erronées Wikipédia sur les Turcomans de Syrie ?

        [1]Pierre Piccinin est proche de ceux qu’Alain Soral appelle « la bande des antisionistes belges » (les savants Jean BricmontMichel CollonOlivier Mukuna et Souhail Chichah : Pour Alain Soral les antisionistes belges sont des faux-culs).

      • SEPH 3 mars 2012 17:13

        @morice

        Vos arguments c’est le mensonge et le fait de salir les gens qui ne pensent pas comme vous.Tout le monde n’est pas sioniste. !!!

        En Libye, la richesse était redistribuée sous l’oeil bienveillant de Kadhafi, qui n’avait rien d’un tyran http://www.michelcollon.info/Kadhafi-etait-tyran-sanguinaire-Je.html  : soins de santé gratuits, éducation gratuite, logements gratuits, généreuses primes aux études, aide pour les nouveaux mariés. Bref, tout le contraire du projet de désolidarisation sociale que nous propose l’Institut économique de Montréal et que met en œuvre la succursale de Power Corporation au pouvoir à Québec, notamment avec la hausse des frais de scolarité à l’université. Laissons un peu la parole à Mouammar Kadhafi lui-même, qui s’exprimait dans un journal libyen, le 5 avril 2011. Je cite la traduction de ce texte faite par Sam Hamod :

        Depuis 40 ans, à moins que ce ne soit plus, je ne me souviens pas, j’ai fait tout mon possible pour donner aux gens des maisons, des hôpitaux, des écoles, et, quand ils avaient faim, je leur ai donné à manger. À Benghazi, j’ai même transformé le désert en terres arables, j’ai tenu tête aux attaques de ce cowboy, Reagan, quand il a tué ma fille adoptive orpheline. Essayant de me tuer, il a tué à la place cette pauvre enfant innocente. Ensuite, j’ai épaulé mes frères et sœurs d’Afrique avec de l’argent pour l’Union africaine. 
J’ai fait tout mon possible pour aider les gens à comprendre le vrai concept de démocratie, qui consiste en des comités populaires dirigeant leur pays. Mais ce n’était jamais assez, comme me l’ont dit certains. Même ceux qui possédaient une maison de 10 chambres, des costumes et du mobilier neufs, n’étaient jamais satisfaits. Ils étaient si égoïstes qu’ils en voulaient toujours plus. Ils ont dit aux Zuniens et aux autres visiteurs qu’ils avaient besoin de « liberté », de « démocratie » et n’ont jamais réalisé qu’il s’agit d’un système de panier de crabes, où le plus gros bouffe les autres. Ils étaient seulement ensorcelés par ces mots, sans réaliser jamais qu’en Zunie, il n’y a pas de médicaments gratuits, ni d’hôpitaux gratuits, ni de logement gratuit, ni d’enseignement gratuit, ni non plus de nourriture gratuite, sauf quand les gens sont obligés de mendier ou de faire longtemps la queue pour avoir de la soupe. […] Maintenant, je suis attaqué par la plus grande force de l’histoire militaire. Obama, mon petit-fils africain, veut me tuer, priver notre pays de liberté, nous priver de la gratuité de nos biens : logements, médecine, éducation, nourriture, et remplacer tout ça par la grivèlerie à la zunienne appelée « capitalisme. » Or, nous tous, dans le tiers monde, savons ce que cela veut dire. Cela signifie que les multinationales dirigeront le pays, dirigeront le monde, et le peuple souffrira. Voilà pourquoi il n’y a pas d’autre solution pour moi, je dois prendre mes dispositions. Et si Allah le veut, je mourrai en suivant Sa Voie, la voie qui a rendu notre pays riche en terres arables, avec de quoi manger et la santé, et nous a même permis d’aider nos frères et sœurs africains et arabes en les faisant travailler ici avec nous, dans la Jamahiriya libyenne. Je ne désire pas mourir, mais si cela devait advenir, pour sauver cette terre, mon peuple, tous ces milliers de gens qui sont tous mes enfants, alors qu’il en soit ainsi. Que ce testament soit ma voix dans le monde. J’ai tenu tête à l’agression des croisés de l’OTAN, résisté à la cruauté, contrecarré la trahison ; je me suis élevé contre l’Occident et ses ambitions colonialistes, et, avec mes frères africains, mes vrais frères arabes et musulmans, je me suis dressé comme un phare de lumière. Quand d’autres construisaient des châteaux, je vivais dans une maison modeste et dans une tente. Je n’ai jamais oublié ma jeunesse à Syrte, je n’ai pas stupidement dépensé notre trésor national, et comme Salah-al-Din, notre grand leader musulman qui sauva Jérusalem pour l’Islam, je n’ai guère pris pour moi-même. En Occident, sachant pourtant la vérité, certains me qualifient de « fou », de « bizarre », ils continuent de mentir, ils savent que notre pays est indépendant et libre, et non pas sous emprise coloniale, que ma vision, ma conduite est et a été sincère et pour mon peuple, et que je me battrai jusqu’à mon dernier souffle pour garder notre liberté.

        Kadhafi n’était pas du tout l’être diabolique que les médias du grand capital, de CNN à l’AFP, en passant par Radio-Canada, nous ont dépeint avec une invraisemblable malhonnêteté. Le meilleur exemple de cette diabolisation est sans doute l’attentat de Lockerbie, auquel aucun Libyen n’a participé, et encore moins Kadhafi. La vérité sur cet attentat se trouve dans « The New World Order Rule of Injustice », d’Edward Herman. Le reste de ce que les médias et les faux experts à gages racontent sur Kadhafi est de la même eau.

        La sombre machination saute aux yeux et décrédibilise totalement les calomniateurs de Kadhafi lorsqu’on constate les crimes de masse commis par eux. Ils se sont d’abord voté un prétexte, les résolutions 1970 et 1973 du Conseil de sécurité, pour ensuite montrer leur vrai visage en massacrant les civils qu’ils disaient vouloir protéger et en s’efforçant d’assassiner le plus grand nombre possible de personnalités emblématiques de la Jamahiriya arabe libyenne. Malgré tout, beaucoup de gens conscients de la barbarie nord-atlantique tiennent, en avant-propos, à se dissocier obséquieusement de Mouammar Kadhafi pour préserver leur réputation.

        En cette ère de fureur meurtrière, très peu de dirigeants et de personnalités ont eu le courage de défendre inconditionnellement le grand chef d’État qu’a été Mouammar Kadhafi. Hugo Chavez est l’un d’eux, même s’il se sait déjà dans le collimateur de Washington. Il pourrait subir le même sort que Kadhafi, mais, comme ce dernier, il donne à son peuple et à l’humanité toute entière l’exemple de ce qu’est la dignité, la liberté et le courage.

        Pour avoir une idée plus complète de l’œuvre et de la pensée de Mouammar Kadhafi, je vous suggère de lire « Les vraies raisons de la guerre en Libye », un excellent survol que l’on doit à Jean-Paul Pougala et qui est daté du 28 mars 2011, ainsi que le Livre vert de Kadhafi lui-même. Personnellement, j’aurais échangé Pauline Marois et l’admirateur du Canada Gilles Duceppe n’importe quand pour un chef comme Kadhafi. (Le favori de Duceppe dans la course à la direction du BQ, Jean-François Fortin, est un grand partisan du bombardement de la Libye. Comme dirait Brassens, « quand on est con, on est con […] petit con de la dernière averse, vieux con des neiges d’antan ».)

        La pluie de mensonges

        L’aviation libyenne n’a jamais bombardé des civils. Les prétendues manifestations, filmées avec des téléphones cellulaires parkinsoniens, étaient des mises en scène orchestrées par la chaine qatarienne Al Jazeera, dont le directeur général collaborait avec la CIA tandis que les forces armées de son pays faisaient de la sous-traitance pour l’OTAN sur le terrain. Le prétexte de la protection des civils invoqué par l’OTAN est un gros mensonge, et les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies sont une preuve éclatante, s’il en fallait encore une, que cette institution internationale est complètement manipulée par les maitres du monde, au même titre que beaucoup d’ONG de façade, comme Human Rights Watch et Amnistie Internationale.


      • minidou 5 mars 2012 15:31

        @Morice : sur le régime de Khadaffi, vous doutez des sources qui vous sont présentées, je vous invite donc à vérifier la position de ce pays en termes de développement humain (IDH, qui en plus du PIB prend en compte le niveau d’inégalité, d’éducation, de santé...), vous trouverez cette statistique à multiples sources je vous laisse trouver celle qui vous paraitra la plus crédible.
        Vous verrez que les Khadaffi avaient établi un véritable Etat social.
        Je ne défend pas la dicature, mais faire de Khadaffi, quelqu’un qui n’a fait que s’enrichir sur le dos de son peuple est un mensonge.


      • bluerider bluerider 12 juin 2012 15:10

        Piccinin, pro-Meyssan ?

        par contre, Meyssan avait raison sur Houla le jour même...


      • gordon71 gordon71 3 mars 2012 10:42

        Que sait on des 12, 120 ? militaires capturés, par l’armée syrienne, silence radio ?


        le Buzz sur les deux journalistes libérés, (tant mieux pour eux) fait un peu d’ombre à cette info bien plus stratégique, voulu ou pas ? that is the question 

        • morice morice 3 mars 2012 11:17

          dix fois qu’on vous dit que ces « 120 », devenus « 12 » sont du flanc complet ! dix fois !


          cessez de renvoyer la désinfo de Meyssan, suppôt d’Assad !

        • gordon71 gordon71 3 mars 2012 11:20

          merci de « l’info », « maître Joseph »,  dites moi ? « vous êtes partout » ?


        • morice morice 3 mars 2012 11:15

          encore une vision à la Meyssan, avec dans le site un VOCABULAIRE typique de l’extrême droite : « bienpensance » par exemple.


          c’est une vraie offensive sur le net et un intrusion caractérisée sur Agoravox cette multiplicité d’articles tous architecturés sur la même pensée... pro Serbe entre autres

          «  les fameuses « révolutions arabes » une fois encore largement manipulés par l’Empire, »
          bien sûr, en somme ils sont trop cons pour le faire tout seul : c’est bien du racisme à la FN...

          vos REFERENCES ne trompent personne :

          L’Altermanuel d’Histoire de France

          Dimitri Casali

          encensé par ....Gollnisch

          Nous autres, modernes

           : Alain Finkielkraut

          tout le monde sait qui il est

          Comprendre l’Empire

          Alain Soral

          comme par hasard...


          Impasse Adam Smith

          Jean-Claude Michéa

          Professeur de philosophie au lycée Joffre à Montpellier depuis la fin des années 1970 (il a pris sa retraite à la fin de l’année scolaire 2009-2010), Jean-Claude Michéa est connu pour ses prises de positions très engagées contre la gauche qui, selon lui, a perdu tout esprit de lutte anticapitaliste pour laisser place à la « religion du progrès1 ».

          vous êtes en prime NEGATIONNISTE :

          Chacun est bien obligé de reconnaître aujourd’hui que le génocide alors dénoncé n’a en fait jamais eu lieu. Des centaines de milliers de victimes avancées pour justifier l’intervention occidentale, et un an après la fin des opérations militaires, seuls 2 108 cadavres furent exhumés par le Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), et le chiffre de personnes déclarées mortes par leur proches s’éleva au final à 4 266 (1). Pis encore, presque tous les historiens s’étant penchés sérieusement sur ce tragique épisode s’accordent à dire que la majorité des victimes fut en fait postérieure à l’intervention de l’OTAN, et bien souvent en représailles à cette dernière.

          plus de 4000 victimes reconnues (le macabre décompte n’est pas terminé) et ce n’est pas un génocide ?? C’est quoi cet argument de loufiat ? Il n’ y en a pas eu assez ???

          VOS « ARGUMENTS » sont ceux de Rassinier sur la Shoah : même principe !

          de voir ça est une HONTE, une véritable HONTE !!!!

          • Valeska 3 mars 2012 21:04

            то је то, то је то .. Doviđenja Morice.


          • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 3 mars 2012 11:27

            @ Morice

            Etre insulté par vous mon cher Morice, est pour moi une forme d’hommage, presque une Légion d’honneur !

            Car contrairement à vous, je ne considère pas que tout personne qui pense différemment de moi est un chien. C’est ainsi que je peux, selon les circonstances avoir intérêt ou plaisir à lre des gens aussi différents que Michéa, Dimitri Casali, Alain Soral, et même quand il ne parle pas du judaïsme ou d’Israël, Alain Finkielkraut. Mais je sais que parler d’ouverture d’esprit aux opinions des autres à un individu tel que vous, c’est essayer d’expliquer les mathématiques quantiques à une méduse...

            Je ferais pour finir, et spécialement à votre intention deux petites citations :

            « Si les gens qui pensent du mal de moi savaient ce que je pense d’eux, ils en diraient bien davantage » Sasha Guitry

            « Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est un plaisir de fin gourmet » Courteline

            Bon vent...

            laplumeagratter.fr


            • flesh flesh 3 mars 2012 13:19

              Malheureusement le vent ne l’amènera pas loin, et il reviendra toujours ici éructer sa haine avec ses petits dossiers. 

              Ce que ce type est fatigant.. je plains franchement sa famille.

            • Reflexions 4 mars 2012 22:13

              LA CREATION DE LA FRACTURE NORD/ SUD AU XIII EME SIECLE

               

               

              Notre Histoire Euro Orientale a quitté son lit lorsque, en Europe, et en France, en 1314, ont été exterminés les Templiers, moines soldats du Christ, qui étaient porteurs d’une véritable politique de rapprochement entre l’Europe et l’Orient ......

               

               

              Cette politique de rupture avait été annoncée par la condamnation en 1277 par l’Evèque Tempier, de Saint Thomas d’Aquin, Grand Théologien du Christianisme au XIII ème siècle,et de nombreux autres philosophes de la Sorbonne à Paris, qui commentaient la pensée d’Avicenne ( Ibn Sina ) d’Averroès( Ibn Rush ), les interprétations de la pensée d’Aristote, celles de grands penseurs Musulmans comme Al Farabi, Al Ghazali, Al Kindi. Saint Thomas d’Aquin, dans sa réflexion théologique, était en train de construire une passerelle conceptuelle entre la Bible et le Coran, passerelle dont on mesure aujourd’hui combien elle était nécessaire pour dépasser la logique conflictuelle de deux Mondes faits pour vivre ensemble, de deux Mondes prêts à fusionner ....de deux Mondes qui commençaient à se connaître, à s’estimer.....

               

               

              Cependant, certains politiques et religieux avaient appris, au début du XIII eme, qu’un Nouveau Monde se trouvait à l’Ouest. Cette connaissance venait des cartes de géographes arabes, synthèses de cartographies grecques et romaines, que les Templiers avaient ramenées d’Orient et traduit de l’Arabe. Dans ces cartographies était fait mention d’un « Monde » à l’Ouest, gorgé d’or et de richesses. Certains, pour se réserver la « Découverte » puis ensuite la Conquête de cet Eldorado, ont alors décidé de briser les ponts que les Templiers, moines soldats du Christ construisaient entre l’Europe et l’Orient. La décision est prise d’exterminer les Templiers avec l’accusation « d’hérétiques » ; ce qui était une injure faite à ces moines soldats à l’éthique parfaite, dont les valeurs morales et chevaleresques avaient suscitées un grand respect des Musulmans de Palestine.

               

              La naissance des Temps Modernes commence, donc, le jour de l’extermination des Templiers en 1314 et de la confiscation de leur Trésor, du Graal, dont la connaissance du Nouveau Monde était la pièce maitresse. La préparation pendant 150 ans de la « Découverte » du Nouveau Monde est, d’ailleurs la première grande manipulation de l’Histoire des Temps Modernes.

              Ce jour-là, nous sommes entrés dans une période ou l’Histoire est, depuis, en arrêt sur image. La Fracture Euro Orientale est, depuis, la pierre angulaire de toute notre réalité ; le lieu des conflits, la Palestine, toujours le même ..... la Pensée, la Philosophie, la problématique qui rythment notre actualité ont pris naissance ce jour-là. La cassure Occident/Orient..... la notion même d’« Occident » est née ce jour-là, en 1314.......

               

              L’Atlantisme, en politique, est l’expression actuelle de ces Vieux Concepts Fossiles, dépassés, obsolètes qui remontent à ce choix sinistre fait au XIII eme siècle, d’abord par les Latins, puis repris ensuite et amplifié par les Anglo....

              Les États-Unis, actuellement, sont les plus ardents défenseurs de ces Vieux Concepts. Les États-Unis ont été, hier, le fruit de la rupture « Euro Orientale » au XIII eme siècle, et sont, aujourd’hui les plus fervents défenseurs de son maintien. Cela se comprend, car leur existence, leur leadership est directement lié à ce Vieux Concept de la Fracture Nord Sud. Toute leur stratégie, depuis plus d’un siècle, et notamment depuis la raréfaction de l’or américain au XIX em siècle, vise à maintenir et à alimenter cette Fracture Nord/Sud dont ils sont issus. Le « Choc des Civilisations  » est d’ailleurs la dernière expression puérile de ce concept....

              Les États-Unis sont le fruit d’une Histoire biaisée ; d’une Histoire parallèle ou une partie du Monde ( l’Orient ) a été artificiellement écarté des veines naturelles de l’Histoire, ou l’Europe a été artificiellement séparée de son prolongement Oriental. Cela nous a donné ces 5 siècles (de 1500 à 2000) ou l’Histoire parallèle, biaisée, s’est heurtée avec la pulsion naturelle de l’Histoire qui, inévitablement resurgira pour épanouir un monde multipolaire ou Europe, Orient, Laïcité, Religions, Amériques, Extrême Orient, Afrique pourront se conjuguer, fusionner.... Dans l’attente de cette résurgence inévitable, les tenants des Vieux Concepts Atlantistes (de la fracture Nord/Sud ) continuent à vouloir régenter le Monde , à donner des leçons à l’Europe en distribuant leurs jugements « Vieille Europe, Jeune Europe », à l’Orient en leur jouant le scénario catastrophe du « Choc des Civilisations .. » et leurs guerres injustes et illégales en Irak, en Afghanistan, aujourd’hui en Libye, aux Amériques avec le soutien de putschistes et autres marionnettes, aux Amérindiens en leur faisant un sort indigne, aux Extrêmes Orientaux en prétendant leur donner des leçons d’humanisme ( ex Corée du Nord )..

              Tous ces discours, toutes ces stratégies, tous ces concepts sont dépassés........

               

              L’Europe, quoiqu’on en dise, regarde de nouveau vers l’Orient ; l’Amérique Latine se libère de la tutelle des États-Unis, les Américains ( et Étasuniens ) ouvrent les yeux et rejettent ces stratégies unilatérales, les Amérindiens ( cf Hugo Chavez ) reviennent au cœur de l’Histoire.....

               

              Du X eme et XIII eme siècle, la France a été à la pointe de ce dialogue Nord Sud par les possessions Franques en Palestine ; et sa culture en porte encore les traces.... le Gaullisme, quelque part, en est l’héritier... le Gaullisme est, quelque part, l’expression de cette mentalité Templière de la France, de cette mentalité ouverte vers l’Orient, vers cette Palestine mythique, vers ces Orientaux raffinés ... C’est aujourd’hui, de façon étonnante, la Russie qui semble faire le choix déterminé de cette Renaissance Euro Orientale et qui recueille les fruits de sa politique novatrice. Le discours de Poutine du 13 Févier 2007 est édifiant à ce sujet. Discours que Poutine concluait de cette phrase exemplaire : « nous pourrions travailler à l’édification d’un monde plus démocratique et plus équitable, tout en y garantissant la sécurité et la prospérité non seulement des élites, mais de tous" .

              La Russie a, actuellement, une politique plus Euro Orientale que la France.

              C’est tout à son honneur.....

               

              Huit siècles après, l’Histoire, têtue, veut reprendre son lit .........Et on ne sortira de cette impasse, de cette fracture Nord-Sud qu’en créant les conditions d’une Renaissance Euro Orientale, d’une Renaissance Philosophique, Économique, Morale........

               

              Pendant 5 siècles, l’Or des Amériques, la cupidité, les richesses, les territoires nouveaux immenses ont exercé une force d’attraction sur les veines de l’Histoire ; mais aujourd’hui, l’Histoire frappe de nouveau à la porte Euro Orientale ...elle veut reprendre son lit ; aujourd’hui, l’Histoire s’offre, de nouveau, belle et attirante, en plein cœur de l’Europe et de l’Orient ...........

               

              Le massacre des Templiers marquait l’avènement des Temps Modernes.....

               

              Il faut aujourd’hui militer pour la reprise de l’Histoire commune Euro Orientale .......Cette reprise suspendrait cet arrêt sur image dans laquelle nous vivons depuis 8 siècles et permettrait un départ nouveau de l’Histoire dont l’épicentre Euro Oriental serait une nouvelle source de progrès pour le Monde.

               

               Ce serait l’avènement des Temps Nouveaux ! !

               

               ( Reflexions 1 ) ( 2 MAI 2007 )

               

              Les Révolutions Arabes et les contre-Révolutions viennent d’ouvrir cette nouvelle page de l’Histoire des Temps Nouveaux ! ! ! !

               

              Reflexions 1 ( 25 Janvier 2010 )

               


            • gordon71 gordon71 3 mars 2012 12:53

              effectivement celà manque pour l’instant on n’a que de « l’anti assad » sur les médias mainstream, pourquoi ?


            • Unghmar Gunnarson Unghmar Gunnarson 3 mars 2012 13:30

               Bonjour,

               Bon article qui récapitule bien la situation. Concernant les pays « démocratisés » à l’uranium appauvri, j’aurais rajouté la farce des bunkers Tora Bora qui fait toujours sont effet, ainsi que l’IDH et l’espérance de vie. Ces deux types de données brutes permettent d’avoir la photo à l’instant T et leurs évolutions sont assez révélatrice. A suivre de près concernant la Libye.


              • gordon71 gordon71 3 mars 2012 13:56

                c’’est bien de focaliser sur le rôle néfaste des EU


                n’oubliez pas les autres acteurs

                les Yankees ne se baladent pas tous seuls, partout comme ils veulent la Russie et la Chine leur donnent du fil à retordre 




                • joletaxi 3 mars 2012 16:50

                  Mr. Morice

                  je vous sens nerveux !
                  il ne faut pas, vous oubliez que vous êtes sur Avox, le média citoyen.
                  Il est bon de savoir qu’il existe des gens, là dehors, peut-être votre voisin pour penser et écrire des articles comme cela.
                  Et ils est bon de savoir aussi qu’il existe des gens pour approuver.

                  Parfois, on s’interroge sur des faits qui semblent inexplicables,il suffit de lire Avox, on découvre un « autre monde »

                  Et personnellement, qu’il existe pour ces gens un endroit pour s’exprimer, et éructer leur haine,j’estime que cela est somme toute un bienfait.
                  Vrai aussi que sur le moment, cela finirait par donner de l’urticaire


                  • non667 4 mars 2012 22:26

                    à joletaxi
                    il ne faut pas, vous oubliez que vous êtes sur Avox, le média citoyen.

                    avox = le cauchemar de morice qui ne rêve que de pravda et de gayssot généralisée  !

                    à moinsser sans lire !


                  • Hijack Hijack 3 mars 2012 18:50

                    Évitez de répondre à Morice ...  !!! il nous sert de révélateur ... il poste des pavés que personne ne lit, qui sont les plus moinssés de tout AgoraVox ... mais qui ne se poste pas de questions sur lui même ...

                    Laissons le tranquille ...  smiley

                    Vous n’avez pas remarqué ... qu’il n’a que ça pour se faire remarquer ... !!!

                    Syrie : 600 militants et 118 combattants étrangers se sont rendus aux autorités


                    Le sionisme mondial déclenche une guerre contre la Syrie avec la complicité de parties arabes et internationales 


                    • ykpaiha ykpaiha 4 mars 2012 18:44

                      5 Milliards pour un vote aux UN..voila le monde défendu par maurice et sa clique bobos

                      Gulf Arabs offered bribe to Russia for yes vote on Syria.Mais lui n’aurait pas résisté puisqu’il s’agit de détruire quelque milliers de pauvres hères, afin de satisfaire son appétit de démocratie du chaos a partir de laquelle on peut enfin construire un monde parfait.
                      Qu(importe les mots, qu"importe qui paye, puisque au bout est la jouissance, voila bien des attitudes de prostitués et de souteneurs, et non de civiliyés.

                      • Reflexions 4 mars 2012 22:06


                        LA CREATION DE LA FRACTURE NORD/ SUD AU XIII EME SIECLE

                         

                         

                        Notre Histoire Euro Orientale a quitté son lit lorsque, en Europe, et en France, en 1314, ont été exterminés les Templiers, moines soldats du Christ, qui étaient porteurs d’une véritable politique de rapprochement entre l’Europe et l’Orient ......

                         

                         

                        Cette politique de rupture avait été annoncée par la condamnation en 1277 par l’Evèque Tempier, de Saint Thomas d’Aquin, Grand Théologien du Christianisme au XIII ème siècle,et de nombreux autres philosophes de la Sorbonne à Paris, qui commentaient la pensée d’Avicenne ( Ibn Sina ) d’Averroès( Ibn Rush ), les interprétations de la pensée d’Aristote, celles de grands penseurs Musulmans comme Al Farabi, Al Ghazali, Al Kindi. Saint Thomas d’Aquin, dans sa réflexion théologique, était en train de construire une passerelle conceptuelle entre la Bible et le Coran, passerelle dont on mesure aujourd’hui combien elle était nécessaire pour dépasser la logique conflictuelle de deux Mondes faits pour vivre ensemble, de deux Mondes prêts à fusionner ....de deux Mondes qui commençaient à se connaître, à s’estimer.....

                         

                         

                        Cependant, certains politiques et religieux avaient appris, au début du XIII eme, qu’un Nouveau Monde se trouvait à l’Ouest. Cette connaissance venait des cartes de géographes arabes, synthèses de cartographies grecques et romaines, que les Templiers avaient ramenées d’Orient et traduit de l’Arabe. Dans ces cartographies était fait mention d’un « Monde » à l’Ouest, gorgé d’or et de richesses. Certains, pour se réserver la « Découverte » puis ensuite la Conquête de cet Eldorado, ont alors décidé de briser les ponts que les Templiers, moines soldats du Christ construisaient entre l’Europe et l’Orient. La décision est prise d’exterminer les Templiers avec l’accusation « d’hérétiques » ; ce qui était une injure faite à ces moines soldats à l’éthique parfaite, dont les valeurs morales et chevaleresques avaient suscitées un grand respect des Musulmans de Palestine.

                         

                        La naissance des Temps Modernes commence, donc, le jour de l’extermination des Templiers en 1314 et de la confiscation de leur Trésor, du Graal, dont la connaissance du Nouveau Monde était la pièce maitresse. La préparation pendant 150 ans de la « Découverte » du Nouveau Monde est, d’ailleurs la première grande manipulation de l’Histoire des Temps Modernes.

                        Ce jour-là, nous sommes entrés dans une période ou l’Histoire est, depuis, en arrêt sur image. La Fracture Euro Orientale est, depuis, la pierre angulaire de toute notre réalité ; le lieu des conflits, la Palestine, toujours le même ..... la Pensée, la Philosophie, la problématique qui rythment notre actualité ont pris naissance ce jour-là. La cassure Occident/Orient..... la notion même d’« Occident » est née ce jour-là, en 1314.......

                         

                        L’Atlantisme, en politique, est l’expression actuelle de ces Vieux Concepts Fossiles, dépassés, obsolètes qui remontent à ce choix sinistre fait au XIII eme siècle, d’abord par les Latins, puis repris ensuite et amplifié par les Anglo....

                        Les États-Unis, actuellement, sont les plus ardents défenseurs de ces Vieux Concepts. Les États-Unis ont été, hier, le fruit de la rupture « Euro Orientale » au XIII eme siècle, et sont, aujourd’hui les plus fervents défenseurs de son maintien. Cela se comprend, car leur existence, leur leadership est directement lié à ce Vieux Concept de la Fracture Nord Sud. Toute leur stratégie, depuis plus d’un siècle, et notamment depuis la raréfaction de l’or américain au XIX em siècle, vise à maintenir et à alimenter cette Fracture Nord/Sud dont ils sont issus. Le « Choc des Civilisations  » est d’ailleurs la dernière expression puérile de ce concept....

                        Les États-Unis sont le fruit d’une Histoire biaisée ; d’une Histoire parallèle ou une partie du Monde ( l’Orient ) a été artificiellement écarté des veines naturelles de l’Histoire, ou l’Europe a été artificiellement séparée de son prolongement Oriental. Cela nous a donné ces 5 siècles (de 1500 à 2000) ou l’Histoire parallèle, biaisée, s’est heurtée avec la pulsion naturelle de l’Histoire qui, inévitablement resurgira pour épanouir un monde multipolaire ou Europe, Orient, Laïcité, Religions, Amériques, Extrême Orient, Afrique pourront se conjuguer, fusionner.... Dans l’attente de cette résurgence inévitable, les tenants des Vieux Concepts Atlantistes (de la fracture Nord/Sud ) continuent à vouloir régenter le Monde , à donner des leçons à l’Europe en distribuant leurs jugements « Vieille Europe, Jeune Europe », à l’Orient en leur jouant le scénario catastrophe du « Choc des Civilisations .. » et leurs guerres injustes et illégales en Irak, en Afghanistan, aujourd’hui en Libye, aux Amériques avec le soutien de putschistes et autres marionnettes, aux Amérindiens en leur faisant un sort indigne, aux Extrêmes Orientaux en prétendant leur donner des leçons d’humanisme ( ex Corée du Nord )..

                        Tous ces discours, toutes ces stratégies, tous ces concepts sont dépassés........

                         

                        L’Europe, quoiqu’on en dise, regarde de nouveau vers l’Orient ; l’Amérique Latine se libère de la tutelle des États-Unis, les Américains ( et Étasuniens ) ouvrent les yeux et rejettent ces stratégies unilatérales, les Amérindiens ( cf Hugo Chavez ) reviennent au cœur de l’Histoire.....

                         

                        Du X eme et XIII eme siècle, la France a été à la pointe de ce dialogue Nord Sud par les possessions Franques en Palestine ; et sa culture en porte encore les traces.... le Gaullisme, quelque part, en est l’héritier... le Gaullisme est, quelque part, l’expression de cette mentalité Templière de la France, de cette mentalité ouverte vers l’Orient, vers cette Palestine mythique, vers ces Orientaux raffinés ... C’est aujourd’hui, de façon étonnante, la Russie qui semble faire le choix déterminé de cette Renaissance Euro Orientale et qui recueille les fruits de sa politique novatrice. Le discours de Poutine du 13 Févier 2007 est édifiant à ce sujet. Discours que Poutine concluait de cette phrase exemplaire : « nous pourrions travailler à l’édification d’un monde plus démocratique et plus équitable, tout en y garantissant la sécurité et la prospérité non seulement des élites, mais de tous" .

                        La Russie a, actuellement, une politique plus Euro Orientale que la France.

                        C’est tout à son honneur.....

                         

                        Huit siècles après, l’Histoire, têtue, veut reprendre son lit .........Et on ne sortira de cette impasse, de cette fracture Nord-Sud qu’en créant les conditions d’une Renaissance Euro Orientale, d’une Renaissance Philosophique, Économique, Morale........

                         

                        Pendant 5 siècles, l’Or des Amériques, la cupidité, les richesses, les territoires nouveaux immenses ont exercé une force d’attraction sur les veines de l’Histoire ; mais aujourd’hui, l’Histoire frappe de nouveau à la porte Euro Orientale ...elle veut reprendre son lit ; aujourd’hui, l’Histoire s’offre, de nouveau, belle et attirante, en plein cœur de l’Europe et de l’Orient ...........

                         

                        Le massacre des Templiers marquait l’avènement des Temps Modernes.....

                         

                        Il faut aujourd’hui militer pour la reprise de l’Histoire commune Euro Orientale .......Cette reprise suspendrait cet arrêt sur image dans laquelle nous vivons depuis 8 siècles et permettrait un départ nouveau de l’Histoire dont l’épicentre Euro Oriental serait une nouvelle source de progrès pour le Monde.

                         

                         Ce serait l’avènement des Temps Nouveaux ! !

                         

                         ( Reflexions 1 ) ( 2 MAI 2007 )

                         

                        Les Révolutions Arabes et les contre-Révolutions viennent d’ouvrir cette nouvelle page de l’Histoire des Temps Nouveaux ! ! ! !

                         

                        Reflexions 1 ( 25 Janvier 2010 )

                         


                        • Reflexions 4 mars 2012 22:23

                          LA CREATION DE LA FRACTURE NORD/ SUD AU XIII EME SIECLE


                          Notre Histoire Euro Orientale a quitté son lit lorsque, en Europe, et en France, en 1314, ont été exterminés les Templiers, moines soldats du Christ, qui étaient porteurs d’une véritable politique de rapprochement entre l’Europe et l’Orient ......


                          Cette politique de rupture avait été annoncée par la condamnation en 1277 par l’Evèque Tempier, de Saint Thomas d’Aquin, Grand Théologien du Christianisme au XIII ème siècle,et de nombreux autres philosophes de la Sorbonne à Paris, qui commentaient la pensée d’Avicenne ( Ibn Sina ) d’Averroès( Ibn Rush ), les interprétations de la pensée d’Aristote, celles de grands penseurs Musulmans comme Al Farabi, Al Ghazali, Al Kindi. Saint Thomas d’Aquin, dans sa réflexion théologique, était en train de construire une passerelle conceptuelle entre la Bible et le Coran, passerelle dont on mesure aujourd’hui combien elle était nécessaire pour dépasser la logique conflictuelle de deux Mondes faits pour vivre ensemble, de deux Mondes prêts à fusionner ....de deux Mondes qui commençaient à se connaître, à s’estimer.....


                          Cependant, certains politiques et religieux avaient appris, au début du XIII eme, qu’un Nouveau Monde se trouvait à l’Ouest. Cette connaissance venait des cartes de géographes arabes, synthèses de cartographies grecques et romaines, que les Templiers avaient ramenées d’Orient et traduit de l’Arabe. Dans ces cartographies était fait mention d’un « Monde » à l’Ouest, gorgé d’or et de richesses. Certains, pour se réserver la « Découverte » puis ensuite la Conquête de cet Eldorado, ont alors décidé de briser les ponts que les Templiers, moines soldats du Christ construisaient entre l’Europe et l’Orient. La décision est prise d’exterminer les Templiers avec l’accusation « d’hérétiques » ; ce qui était une injure faite à ces moines soldats à l’éthique parfaite, dont les valeurs morales et chevaleresques avaient suscitées un grand respect des Musulmans de Palestine.

                          La naissance des Temps Modernes commence, donc, le jour de l’extermination des Templiers en 1314 et de la confiscation de leur Trésor, du Graal, dont la connaissance du Nouveau Monde était la pièce maitresse. La préparation pendant 150 ans de la « Découverte » du Nouveau Monde est, d’ailleurs la première grande manipulation de l’Histoire des Temps Modernes.
                          Ce jour-là, nous sommes entrés dans une période ou l’Histoire est, depuis, en arrêt sur image. La Fracture Euro Orientale est, depuis, la pierre angulaire de toute notre réalité ; le lieu des conflits, la Palestine, toujours le même ..... la Pensée, la Philosophie, la problématique qui rythment notre actualité ont pris naissance ce jour-là. La cassure Occident/Orient..... la notion même d’« Occident » est née ce jour-là, en 1314.......

                          L’Atlantisme, en politique, est l’expression actuelle de ces Vieux Concepts Fossiles, dépassés, obsolètes qui remontent à ce choix sinistre fait au XIII eme siècle, d’abord par les Latins, puis repris ensuite et amplifié par les Anglo....
                          Les États-Unis, actuellement, sont les plus ardents défenseurs de ces Vieux Concepts. Les États-Unis ont été, hier, le fruit de la rupture « Euro Orientale » au XIII eme siècle, et sont, aujourd’hui les plus fervents défenseurs de son maintien. Cela se comprend, car leur existence, leur leadership est directement lié à ce Vieux Concept de la Fracture Nord Sud. Toute leur stratégie, depuis plus d’un siècle, et notamment depuis la raréfaction de l’or américain au XIX em siècle, vise à maintenir et à alimenter cette Fracture Nord/Sud dont ils sont issus. Le « Choc des Civilisations » est d’ailleurs la dernière expression puérile de ce concept....
                          Les États-Unis sont le fruit d’une Histoire biaisée ; d’une Histoire parallèle ou une partie du Monde ( l’Orient ) a été artificiellement écarté des veines naturelles de l’Histoire, ou l’Europe a été artificiellement séparée de son prolongement Oriental. Cela nous a donné ces 5 siècles (de 1500 à 2000) ou l’Histoire parallèle, biaisée, s’est heurtée avec la pulsion naturelle de l’Histoire qui, inévitablement resurgira pour épanouir un monde multipolaire ou Europe, Orient, Laïcité, Religions, Amériques, Extrême Orient, Afrique pourront se conjuguer, fusionner.... Dans l’attente de cette résurgence inévitable, les tenants des Vieux Concepts Atlantistes (de la fracture Nord/Sud ) continuent à vouloir régenter le Monde , à donner des leçons à l’Europe en distribuant leurs jugements « Vieille Europe, Jeune Europe », à l’Orient en leur jouant le scénario catastrophe du « Choc des Civilisations .. » et leurs guerres injustes et illégales en Irak, en Afghanistan, aujourd’hui en Libye, aux Amériques avec le soutien de putschistes et autres marionnettes, aux Amérindiens en leur faisant un sort indigne, aux Extrêmes Orientaux en prétendant leur donner des leçons d’humanisme ( ex Corée du Nord )..
                          Tous ces discours, toutes ces stratégies, tous ces concepts sont dépassés........

                          L’Europe, quoiqu’on en dise, regarde de nouveau vers l’Orient ; l’Amérique Latine se libère de la tutelle des États-Unis, les Américains ( et Étasuniens ) ouvrent les yeux et rejettent ces stratégies unilatérales, les Amérindiens ( cf Hugo Chavez ) reviennent au cœur de l’Histoire.....

                          Du X eme et XIII eme siècle, la France a été à la pointe de ce dialogue Nord Sud par les possessions Franques en Palestine ; et sa culture en porte encore les traces.... le Gaullisme, quelque part, en est l’héritier... le Gaullisme est, quelque part, l’expression de cette mentalité Templière de la France, de cette mentalité ouverte vers l’Orient, vers cette Palestine mythique, vers ces Orientaux raffinés ... C’est aujourd’hui, de façon étonnante, la Russie qui semble faire le choix déterminé de cette Renaissance Euro Orientale et qui recueille les fruits de sa politique novatrice. Le discours de Poutine du 13 Févier 2007 est édifiant à ce sujet. Discours que Poutine concluait de cette phrase exemplaire : « nous pourrions travailler à l’édification d’un monde plus démocratique et plus équitable, tout en y garantissant la sécurité et la prospérité non seulement des élites, mais de tous" .
                          La Russie a, actuellement, une politique plus Euro Orientale que la France.
                          C’est tout à son honneur.....

                          Huit siècles après, l’Histoire, têtue, veut reprendre son lit .........Et on ne sortira de cette impasse, de cette fracture Nord-Sud qu’en créant les conditions d’une Renaissance Euro Orientale, d’une Renaissance Philosophique, Économique, Morale........

                          Pendant 5 siècles, l’Or des Amériques, la cupidité, les richesses, les territoires nouveaux immenses ont exercé une force d’attraction sur les veines de l’Histoire ; mais aujourd’hui, l’Histoire frappe de nouveau à la porte Euro Orientale ...elle veut reprendre son lit ; aujourd’hui, l’Histoire s’offre, de nouveau, belle et attirante, en plein cœur de l’Europe et de l’Orient ...........

                          Le massacre des Templiers marquait l’avènement des Temps Modernes.....
                           
                          Il faut aujourd’hui militer pour la reprise de l’Histoire commune Euro Orientale .......Cette reprise suspendrait cet arrêt sur image dans laquelle nous vivons depuis 8 siècles et permettrait un départ nouveau de l’Histoire dont l’épicentre Euro Oriental serait une nouvelle source de progrès pour le Monde.

                           Ce serait l’avènement des Temps Nouveaux ! !

                           ( Reflexions 1 ) ( 2 MAI 2007 )

                          Les Révolutions Arabes et les contre-Révolutions viennent d’ouvrir cette nouvelle page de l’Histoire des Temps Nouveaux ! ! ! !

                          Reflexions 1 ( 25 Janvier 2010 ).....


                          • gordon71 gordon71 5 mars 2012 01:42

                            pas mal comme scénario


                            le pendule de foucaud et Da vinci code battus à plate couture, je pense effectivement que l’on peut réviser et revisiter notre histoire officielle, 

                            1492 la conjonction chute de Grenade, reddition de Boabdil et découverte du nouveau monde m’a toujours stupéfait comment l’interpréter ?

                            • Reflexions 5 mars 2012 02:38

                              Cest simple : c’était planifié.

                              Lorsque les Templiers ont été massacrés , un groupe s’est enfui avec leur flotte basée à la Rochelle......Certains disent vers l’Ecosse .......d’autres disent .......vers un monde à l’Ouest...

                              D’ailleurs, qu’arboraient les voiles des caravelles de Christophe Colomb ? ? ?

                              une belle croix Templière, au cas ou des descendants soient sur place, il fallait montrer que les nouveaux venus étaient des potes ......

                              Sur ce ......bonne continuation


                            • gordon71 gordon71 5 mars 2012 01:44

                              l’analyse de rené Naba (le grand) pour vous changer des éructations morisques




                              çà élargit un peu l’horizon de TF1 libération 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès