Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Syrie : Barack Obama, prix Nobel d’impérialisme

Syrie : Barack Obama, prix Nobel d’impérialisme

Après le refus du parlement britannique de soutenir une intervention en Syrie, le président des Etats-Unis a décidé de confier à ses parlementaires la décision d’intervenir ou non. S’il est normal de le faire, le faire sans demander l’opinion de l’ONU est une nouvelle illustration de l’impéralisme étasunien.

L’impérialisme, version 2013
 
La déclaration de Barack Obama ridiculise plus encore les membres du comité Nobel, qui lui avait donné le prix Nobel de la paix à peine élu. En effet, si on peut saluer le principe de demander un vote des parlementaires avant d’engager une intervention, en revanche, pas grand monde n’a souligné que cette déclaration est totalement unilatérale. En effet, Barack Obama n’a pas conditionné l’intervention des Etats-Unis à un vote positif des Nations Unies. Voici donc un pays qui décide tout seul d’intervenir ou non dans un conflit, sans même demander à la communauté internationale !
 
Pour cette raison, son discours est extrêmement choquant. Même dans le cas où le régime de Bachar El-Hassad aurait utilisé des armes chimiques (et les preuves que l’on évoque resteront toujours suspectes après le précédent irakien), on ne peut pas évoquer les règles internationales (sur ce type d’armes) comme motif d’interventation tout en refusant de respecter le droit international pour intervenir ! Ce faisant, les Etats-Unis agissent comme un gendarme du monde qui n’en a ni le statut, ni le droit. Ce faisant, il est difficile de ne pas voir que Washington ne fait qu’imposer la volonté du plus fort, comme l’explique bien Jacques Sapir, et cherche sans doute essentiellement à défendre ses intérêts.
 
François Hollande, pris à son propre piège
 

La position du président de la République devient chaque jour plus difficile. Il s’est avancé à découvert, partant du principe que le régime syrien était forcément coupable, qu’il fallait absolument intervenir, ne se laissant pas vraiment de marge pour revenir en arrière. Pourtant, la pression monte. Tout d’abord, le parlement britannique a infligé un camouflet à David Cameron en refusant que le pays s’aventure dans une telle direction. Pire, un sondage du Parisien a révélé que 64% des Français s’opposent à une intervention. Du coup, les girouettes tournent. Jean-François Copé, qui était d’accord vendredi, « sur le fond et la forme  » avec l’intervention du président, demande maintenant un vote.

 
Ce faisant, il semble vouloir s’aligner avec retard sur la position de NDA, qui a toujours tenu une position équilibrée et responsable, tout comme Jean-Pierre Chevènement. François Hollande peut-il faire marche arrière ? En effet, lui est-il possible de refuser aux parlementaires un vote que Barack Obama et David Cameron ont accordé aux leurs  ? Et si l’UMP décide de s’y opposer, alors, il a des chances de le perdre… De toutes les façons, outre les doutes sur les preuves et le non respect du droit qui rend les évocations au droit international pour intervenir ridicules, il ne faut pas oublier le bilan des interventions en Afghanistan, en Irak ou en Libye pour comprendre qu’il ne faut pas y aller.
 

S’il est normal de faire voter les parlementaires, la position de Barack Obama est extrêmement choquante dans la mesure où elle est totalement arbitraire et consacre la loi du plus fort sur le plus faible, poussant à une course aux armes pour ne pas être à la merci de l’impérialisme étasunien.


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • baldis30 3 septembre 2013 21:12

    le ridicule ne tue plus sinon on aurait fait des obsèques en mondovision à notre président  !
    En effet n’a-t-on pas entendu ce jour la déclaration suivante
    « je prendrai la décision quand j’aurai toutes les informations » ... alors qu’il a fait déclaration sur déclaration en faveur d’une intervention depuis plusieurs jours ....
    de deux choses l’une , ou bien le président se moque de nous , ou bien il est sur la voie qui conduisit un président de la République dans une maison de garde-barrière avec la suite connue . Dans les deux cas c’est grave .....


    obama .... lui cherche à défendre les intérêts des U.S.A., le reste lui importe peu .... du moment que general motos est d’accord ou le veut il n’a qu’à exécuter .
    L’implication du Congrès montrerait pour ma part qu’il s’est peut-être rendu compte du m... dans lequel il se mettait et par le biais d’un vote il cherche à s’en sortir ....
    Prix Nobel de la Paix ...... prix nobel de la Paix ..... pour d’autres distinctions le même jury peut annuler la nomination .... et pourquoi pas dans ce cas 

     on saura d’ici peu à qui le comité Nobel ( qui pour ce prix est suédo-norvégien) va délivrer le prix : Snowden, Assange, Manning, ou les trois .... effectivement pour les droits de l’homme ce serait bien mais .... il y a un mais gigantesque ...... la Norvège est un pays pétrolier .....bien ancré dans l’OTAN....


    • ung do 3 septembre 2013 23:15

      Qui peut expliquer les derniers développements , c’est à dire la reculade anglo - US générale . Pourquoi Cameron a eu peur et s’est défilé en se sauvant la face sous couvert d« une charade médiatique , un vote négatif du parlement , ensuite Obama décide de consulter le Congrès ; depuis quand ont ils besoin de consulter leurs députés , eux qui piétinaient allègrement leurs opinions nationales et l’opinion internationale. Les assemblées ne sont que des marie -couche - toi-là : en France , on l’a vu à Mots croisés , même le sénateur communiste P. Laurent soutient l’attaque armée ; il y a eu une blonde leader vert se dit convaincue des »preuves " apportées et quand on rapporte l’interview d’ Assad qui menace les intérêts financiers de la France , elle feint d’y voir des menaces terroristes .


      • L'enfoiré L’enfoiré 4 septembre 2013 12:33

        Hollande, Prix Honoris Causa ? Pulitzer ?


        • gonehilare gonehilare 4 septembre 2013 12:51

          La « preuve » de Mr Rambollande, dite « synthèse de renseignement déclassifié » a l’allure d’une note justificative concoctée dans l’urgence à l’aide d’infos glanées sur le web... 

          Etrange aussi l’usage du mot « estimer », surtout venant de services sensés fournir les éléments concrets et irréfutables tels qu’il nous a été certifié ... 

          Extraits :

           « L’analyse des renseignements dont nous disposons aujourd’hui conduit à estimer que, le 21 août 2013, le régime syrien a lancé une attaque sur certains quartiers de la banlieue de Damas tenus par les unités de l’opposition, associant moyens conventionnels et usage massif d’agents chimiques. »

          Ou encore : 

          « Nous estimons enfin que l’opposition syrienne n’a pas les capacités de conduire une opération d’une telle ampleur avec des agents chimiques... »


          • Lion Of Judah 4 septembre 2013 14:56

            encore un coup des sionistes


            Irak : une famille chiite abattue par balles
            Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 04.09.2013 à 13h06

            Abonnez-vous
            à partir de 1 € Réagir Classer Imprimer EnvoyerPartager facebook twitter google + linkedin

            Une dizaine de membres d’une même famille chiite ont été abattu par balles, en Irak, dans la nuit du mardi 4 septembre au mercredi 6.
            Des inconnus ont pénétré dans les maisons mitoyennes de la famille de deux frères, à Latifya, une région à majorité sunnite à une quarantaine de kilomètres au sud de Bagdad. Selon des sources médicales et policières, ils ont tué au moins cinq femmes et six enfants avant de faire exploser les deux habitations.

            « Des hommes armés ont pénétré dans notre maison pendant la nuit et ont abattu mon père de quatre balles dans la tête. Ils ont tué mes deux frères, mon cousin, ils ont tiré sur tous ceux qu’ils voyaient. Je me suis échappé par la porte de derrière », a raconté Hanine Moudhhir, en pleurs sur son lit d’hôpital.

            L’attaque a eu lieu une semaine après qu’une autre famille chiite de cinq personnes de la même ville avait été abattue, la nuit, à son domicile.


            • escoe 4 septembre 2013 22:14
              Irak : une famille chiite abattue par balles
              Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 04.09.2013 à 13h06
              Abonnez-vous
              à partir de 1 € Réagir Classer Imprimer EnvoyerPartager facebook twitter google + linkedin

              Quoi ? M’abonner à ce journal de merde pétaino-ploutocratique ? Jamais de le vie !

            • ykpaiha ykpaiha 4 septembre 2013 19:53

              Il y a quelque chose de patétique voire symptomatique dans l’acharnement a vouloir donner de force des preuves.
              Plus on regarde moins on les voit, plus on en entend parler plus elles fuient, comme un syndrome lache.
              Ou sont elles que disent elles ??? Mystere mais reste un bruit de fond, un vacarme qui doit donner de la consistance a l’evanescence., donc du concet a l’inconsistance.
              Et c’est sur cela que l’on nous dit de nous prononcer ? sur ce bruit ? et non sir les faits.

              A force de virtuel, l’empire lui meme, se complet dans la virtualité de ses propres délires,
              Dans ce monde quasi parfait lseule la venue d’un messie changerait l’ame de ce modele. Et comme ce Messie serair de fait virtuel voila comment un mythomane se sent investi,

              Quid des tribunaux, de l’inquisition, de la justice ? Puique ils sont tout cela réunis, Reitres Imperatores.

              Comme pour leur économie, leur société, le reveur passera a un moment ou un autre le nez a la fenetre et la réalité qu« ils y verra risque de le conduire au suicide, ou aux tranquilisants.

              C’est a cela que nous sommes conviés ne gachons pas notre plaisir, le badaud que je suis admire en direct au réveil d’un demeuré, ou d’un paranoiaque, puisque c »en est les symptomes et c(est pas chouette ; meme si le docteur Vlad en est le curateur.
               J’eusse préféré qu’il soit de chez nous, mais apres 30 ans de cocainomania on a que des détruits du bulbe.


              • millesime 4 septembre 2013 21:03

                il semblerait que ce soit l’Arabie Saoudite qui a fourni les armes chimiques à des « rebelles » syriens des contras qui auraient reconnu leur responsabilité à une journaliste d’ Associated Press

                http://millesime.over-blog.com


                • Oria 4 septembre 2013 21:57

                  Les accords de Doha sur la Syrie.

                  Les accords conclus par l’opposition syrienne à Doha sont contraires au communiqué de Genève, a déclaré mardi à Phnom Penh, au Cambodge, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.
                  « Ce qui s’est passé à Doha va à l’encontre des accords de Genève, car le communiqué final évoque l’éviction du régime de Bachar el-Assad », a fait savoir le chef de la diplomatie russe à l’issue d’une réunion avec son homologue américaine Hillary Clinton.
                  M.Lavrov a par ailleurs indiqué que dans le document de Doha, l’opposition confirmait son ferme rejet de tout dialogue avec les autorités syriennes actuelles.
                  les clauses du « Protocole » de Doha, dont nous avons pu consulter le document, formulé en treize points qui se détermine comme suit :

                  « 1- réduction du nombre des soldats de l’armée syrienne à 50 000 ;
                  2- la Syrie ne pourra faire valoir son droit à sa souveraineté sur le Golan que par les moyens politiques. Les deux parties signeront des accords de paix sous l’égide des Etats-Unis et du Qatar ;
                  3- la Syrie doit se débarrasser, sous la supervision des Etats-Unis, de toutes ses armes chimiques et bactériologiques et de la totalité de ses missiles. Cette opération doit se dérouler sur les terres de Jordanie ;
                  4- annulation de toute revendication de souveraineté sur Liwa Iskandaroun et désistement au profit de la Turquie de certains villages frontaliers habités par les Turkmènes dans les « mouhafadhas » d’Alep et d’Idlib ;
                  5- renvoi de tous les membres du Parti des travailleurs du Kurdistan, ceux recherchés par la Turquie lui seront livrés. Inscription de ce parti sur la liste des organisations terroristes ;
                  6- annulation de tous les accords et conventions signés avec la Russie et la Chine dans les domaines des forages du sous-sol et de l’armement ;
                  7- permettre le passage à travers le territoire syrien d’un gazoduc qatari à destination de la Turquie puis de l’Europe ;
                  8- permettre le passage à travers le territoire syrien des conduites d’eau en provenance du barrage Atatürk et à destination d’Israël ;
                  9- le Qatar et les Emirats arabes unis s’engagent à reconstruire ce qui a été détruit par la guerre en Syrie à la condition que leurs sociétés aient l’exclusivité de la reconstruction et de l’exploitation du pétrole et gaz syrien ;
                  10- gel des relations avec l’Iran, la Russie et la Chine ;
                  11- rompre les relations avec Hezbollah et les mouvements de résistance palestinienne ;
                  12- le régime syrien sera islamique et non salafiste ;
                  13- le présent accord entrera en application dès la prise du pouvoir » (par l’opposition, Ndlr).

                  Emirats Arabes Unis, Qatar, Etats Unis, Israel, Turquie y trouvent un interet.
                  Pour etre aussi meneur, nous en avons forcément un aussi. Mais lequel.
                  Surement ça
                  -La France remporte un contrat de 700 millions d’euros avec les Emirats Arabes Unis et a conclu la vente de deux satellites d’observation de type Helios pour un montant de 700 millions d’euros.
                  -La France signe un contrat de plus d’un milliard d’euros avec l’Arabie saoudite
                  -Le Qatar serait en passe d’acheter 72 avions de combat
                  Plus de 20 milliards d’euros de contrat au Qatar
                  Doha souhaite acquérir 480 véhicules pour les forces terrestres ainsi que 200 exemplaires pour la garde spéciale de l’émir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès