Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Syrie, cette fois c’est la bonne ?

Syrie, cette fois c’est la bonne ?

Après un premier appel à manifester resté lettre morte les 4 et 5 février, les Syriens sont sortis dans la rue, bravant l’état d’urgence vieux de près de 50 ans. Un nouvel appel lancé sur Facebook et les échos des violentes répressions en Lybie au Yémen et à Bahreïn ont attisé un mécontentement latent qui n’attendait que l’étincelle.

Une cinquantaine de personnes ont manifesté mardi 15 mars dans un souk de la vieille ville de Damas avant de se faire chasser par les marchands et des supporters du régime baassiste. Le lendemain se tenait un deuxième rassemblement de faible ampleur demandant la libération de prisonniers politiques à proximité du ministère de l’intérieur. Ces deux rassemblements, ponctués par de nombreuses arrestations, ont donné le ton et les Syriens se sont retrouvés en nombre vendredi vers 13h à la fin de la prière. A Damas, des opposants au régime s’étaient rassemblés au sein de la mosquée des Ommeyades mais les forces de police les ont rapidement dispersés. Si la capitale n’a pas été le théâtre de rassemblements de grande ampleur jusqu’à maintenant, la simple idée d’une manifestation est un événement.

C’est à 100 km au sud de Damas, à Daraa, que la plus violente manifestation a éclaté. Plusieurs voitures et des magasins ont été incendiés avant que les forces de sécurité n’interviennent, faisant 4 morts et des dizaines de blessés. Plusieurs vidéos montrent des hommes portant un corps ensanglanté. D’autres villes ont suivi le mouvement et les estimations, difficiles à confirmer, oscillent entre 1000 et 5000 manifestants pour les plus gros rassemblements, principalement à Ohms, Deir Ez Zour et Banias.

« Il ne se passera rien »

Il y a peu, des Syriens me disaient, « il ne se passera rien, les gens aiment Bashar et si ils ne l’aiment pas, ils ont peur ». Et c’est vrai, Bashar est partout, sur les pares-brises arrières des voitures, les immeubles, drapeaux et autres cendriers. Une majorité des Syriens que j’ai rencontré m’ont dépeint le Raïs non sans fierté ; homme éduqué, réformateur et surtout proche de la population. Cette popularité est savamment entretenue lors de sorties publiques comme celle du 15 février dernier, date anniversaire de la mort du prophète où l’on voit Bashar Al Assad serrer quelques mains au milieu de la foule à la sortie de la mosquée des Ommeyades dans la vieille ville de Damas. Si la mise en scène de la télévision d’état et les effets de caméra sont grossiers, les démonstrations de sympathie ne sont pas uniquement issues d’une manipulation étatique.

Si Bashar Al Assad jouit d’une image positive, ce n’est ni le cas de son gouvernement, ni celui d’hommes d’affaires liés à la famille Assad qui contrôlent bon nombre des grandes entreprises du pays comme Rami Makhlouf, cousin de Bashar Al Assad et président de la principale compagnie téléphonique du pays Syriatel.

Pour conserver cette image d’homme proche de son peuple et afin d’éviter que la Syrie ne suive l’exemple de la Tunisie et de l’Egypte, l’administration syrienne a lancé une offensive en matière de communication. Le 31 janvier, alors que Ben Ali vient de quitter le pouvoir en Tunisie, le président Syrien donne une longue interview au Wall Street Journal, il y parle des difficultés de mener à bien les réformes sociales, de la lenteur de ses dernières et de la confiance que son peuple lui voue. Le 17 février, le gouvernement annonce un fond d’aide au population les plus démunies de 250 millions de $ et des baisses conséquentes sur les prix de l’huile (-53%) ou encore du sucre (-25%).

Une manière de montrer à la société syrienne que son président est là, attentif, ou la preuve que malgré la tranquillité présentée face aux médias, les inquiétudes sont vives à Damas ?

La société syrienne en mutation

Depuis l’arrivée de Bashar Al Assad au pouvoir en 2000 la Syrie s’ouvre peu à peu l’occident. Les enseignes étrangères comme récemment Monoprix s’implantent, les banques disposent d’une plus grande marge de manœuvre. Les investisseurs étrangers sont désormais autorisés à disposer de plus de 60% d’un établissement et les particuliers étrangers sont également autorisés à acheter maisons et appartements de manière plus facile que par le passé.

Mais l’ouverture aux capitaux étrangers entraine aussi un fort nivellement des niveaux de vie. Le salaire minimum dans les secteurs public et privé est estimé à 5500SP (environ 90 euros), le salaire moyen entre 10 et 15000SP (250 euros) alors que depuis quelques années une petite part de la population commence à bénéficier de très hauts salaires. Cet écart est un facteur non négligeable du mécontentement populaire. A cela s’ajoute une inflation annuelle aux alentours de 7%, un taux de chômage estimé à 12% mais probablement bien plus élevé en particulier chez les moins de 30 ans, qui représentent la moitié de la population. Outre le chômage, ce sont les difficultés pour financer un mariage et acheter une maison qui suscite de nombreuses inquiétudes chez les jeunes. Au delà des questions sociales, les composantes ethniques de la société syrienne pourraient avoir un fort rôle à jouer dans les jours et les semaines qui viennent.

Une minorité au pouvoir

La population syrienne est à 90% arabe, les 10% restant principalement kurdes. Il y a quelques semaines, l’armée a renforcé sa présence autour de plusieurs villes, principalement dans le nord (Alep, Qamishli), où la population kurde, profondément dénigrée par le régime baassiste pourrait être tentée de prendre part à la contestation. C’est dans ce contexte que se tiendra lundi le nouvel an kurde (Nowruz) qui rassemble chaque année des milliers de personnes et donne souvent lieu à des tensions avec la police. En 2010, la police était intervenue durant les festivités dans les alentours de Damas, stoppant notamment un concert. Un ami kurde m’avait alors confié, « ces brimades sont quotidiennes, les Syriens n’aiment pas les Kurdes ».

Quant à l’aspect religieux, il est difficile de savoir quel poids il peut avoir dans la contestation. Si la grande majorité de la population est sunnite (74%), le pouvoir est dans les mains de la minorité alaouite. Cette dernière a su s’entourer de personnalités de différentes confessions afin de satisfaire la population, comme le sunnite Mustafa Tlas. Déjà ministre de la défense lorsqu’Hafez Al Assad était au pouvoir, il occupa ce poste jusqu’en 2004. La minorité chrétienne (10%) ainsi que les autres minorités musulmanes n’ont a priori pas de raisons particulières d’en vouloir à la gourvernance. Si les rassemblements venaient à prendre de l’ampleur sur un plan religieux seuls les sunnites semblent en mesure de peser sur l’état. Cependant, malgré leur majorité au sein du pays, ils ne disposent pas d’un leader dont le charisme pourrait nuire à Bashar Al Assad.


Moyenne des avis sur cet article :  3.96/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • goc goc 22 mars 2011 12:11

    si on avait encore un doute sur la manipulation usioniste des « mouvements démocratiques », ce qui va se passer en Syrie et en Libye, sera révélateur a plus d’un point, surtout sur la capacité a réussir à renverser les régimes « gênants » ou peu fiable

    Et là attention à l’effet boomerang


    • ELCHETORIX 22 mars 2011 12:29

      a quand , une révolte du peuple israélien contre son gouvernement fasciste et raciste puis celle des peuples Etats-uniens et Européens contre leurs pouvoir fasciste économique !
      Hasta la victoria , siempre , mais celle des peuples pour une vraie démocratie socialiste !
      Vous l’auteur , les révoltes sont celles d’abattre les « régimes » de SYRIE , d’IRAN et même de CHINE sans oublier de RUSSIE , tous ceux qui résistent à « l’EMPIRE »
      RA .


      • goc goc 22 mars 2011 12:38

        Déjà il serait intéressant de voir la réaction de la communauté internationale si les musulmans israéliens se mettaient à réclamer l’égalité des droits entre juifs et arabes, et que comme à son habitude, le régime raciste se mette à tirer dans la foule

        Va-t-elle une fois de plus pratiquer la politique du « 2 poids 2 mesures » et tourner les yeux a l’opposé, histoire de ne rien voir.


      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 22 mars 2011 12:41

        Pour info, les Israeliens peuvent VOTER périodiquement : ils n’ont donc pas besoin de se révolter.

        On n’en dira pas autant de la Chine , de la Syrie, de l’Iran et de la Russie où les élections sont manifestement truquées au point que les classes moyennes émigrent en masse.


      • ELCHETORIX 22 mars 2011 13:56

        j’ai une autre info , ici en l’Hexagone , sommes-nous en démocratie ?
        Pour ma part , je crains que non , il n’y az pas de vrais représentants du peuple à l’assemblée nationale , les médias mentent par omission par exemple la télévision assure que Sarkofou a renoncer à se rendre au JAPON , par internet j’ai appris que ce sont les autorités JAPONAISES qui ont refusé la venue dotre notre « guide » de la nation , nuance ,de taille , le gouvernement Japonais est occupé par le risque de la catastrophe nucléaire et non de rassembler un énième G8 tout aussi inutile qu’indécent face au risque d’irradiation environnemental et humain .
        Quant à israèl , ce n’est pas une démocratie mais un état théocratique et raciste , puisque basé sur le judaïsme , les autres ce ne sont que des goyims dont je fais fièrement partie , pas du peuple « élu » , il n’y en n’a pas !
        Y que viva CHAVEZ  !

        RA .


      • Triodus Triodus 22 mars 2011 14:05

        Oui, et même embastiller un président quand il le faut.


      • fkarakaya 22 mars 2011 15:06

        Quand on tu des millers de bebes, de femmes, d homems et qu on vole leur terre, on ferme sa gueule et on ne se réjouit pas d’être uen démocratie !

        on se contente d accepter que israel est un état voyou comme d autres


      • ELCHETORIX 22 mars 2011 15:29

        à qui tu causes là fkarakaya ?
        Moi je dis ce que je pense et fait ce que je dis , entiendies , tovaricht !
        RA .


      • goc goc 22 mars 2011 17:32

        @ alois

        Pour info, les Israeliens peuvent VOTER périodiquement : ils n’ont donc pas besoin de se révolter.

        bien sur bien sur, sauf que...
        les députes israéliens musulmans sont virés de l’assemblé et il n’y a aucun ministre musulman
        enfin les israéliens musulmans n’ont pas le droit d’acheter des biens immobiliers et autres joyeusetés digne de la pire politique d’apartheid sud-africaine (entre raciste on se comprend)

        alors le droit de vote, si c’est juste pour faire croire que l’entité sioniste est une « démocratie », faudra trouver autre chose. La démocratie c’est aussi l’egalité des citoyens.


      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 22 mars 2011 18:18

        En tout cas, c’est une démocratie ou la MAJORITE décide ; ce n’est pas un Etat uthopique où un guide suprème décide de tout , comme Staline, Mao, Pol Pot ou autres Castro(s) qui sont les modèles d’Elchetorix.

        Maintenant, on peut discuter sur le fait que les droits de l’homme ne sont pas respectés et que l’Etat de droit y est bafoué.

        On remarquera toute l’ironie de ces posts : ce sont des révolutionnaires tels que Elchetorix qui disent qu’une démocratie n’en n’est pas une quand il n’y a pas de respect des droits de l’homme et de l’état de droit !

        Il me semble pourtant que ce sont là ce que Karl Marx appellait des principes bourgeois contr révolutionnaires !

        On peut donc conclure que Elchetorix est complètement INCOHERENT bien que ce soit un non scoop.








      • ELCHETORIX 22 mars 2011 22:13

        @ aloïs l’atlantiste mondialiste , je reste cohérent car pour la vraie démocratie du peuple , par le peuple rien qu’une gouvernance pour le peuple , bref une démocratie participative et bien représentative de tous les citoyens
        qui composent une nation et ce quelles que soient ses opinions , origines , cultures et religions croyants ou non , tout celà dans chaque état de la planète.
        Sinon Aloïs , qu’en est-il pour la « démocratie » en israheil  ?
        Y que viva H CHAVEZ !
        RA.


      • francesca2 francesca2 22 mars 2011 22:27

        Une démocratie participative et bien représentative de tous les citoyens
        Y que viva H CHAVEZ !

        C’est formidable. Elchetronix arrive à dire tout et son contraire en six lignes et demi.


      • goc goc 23 mars 2011 01:12

        @ alois

        En tout cas, c’est une démocratie ou la MAJORITE décide

        c’est le grand n’importe quoi, la démocratie c’est d’abord l’égalité. La majorité décide, mais dans le respect de l’égalité des droits, sinon  avec ce genre de mentalité, vous êtes prêts pour voter FN. Si on vous écoute, les nazis avaient le droit d’envoyer les juifs en déportation, car ils étaient majoritaires dans le pays !!. Voila à quelles dérives on arrive avec ce genre d’affirmation

        Et puis, je vous rappelle que dans les municipalité israéliennes à majorité arabe, ce sont toujours les juifs qui dictent leur loi, alors cet argument...
        et je ne parle pas des territoires occupés ou quelques colons décident de tout et privent les palestiniens des droits les plus élémentaires, comme l’accès aux champs et même à l’eau
        mais ça doit être ce que vous appelez "discuter sur le fait que les droits de l’homme ne sont pas respectés". c’est vrai ça, il y a de quoi discuter !!


      • ELCHETORIX 23 mars 2011 01:19

        Eh oui , on vit une époque formidable , sinon en israèl qu’en est-il de la démocratie par rapport au VENEZUELA  ?
        déforme mon avatar qui te discrédite quelque peu quant à ton affirmation, francesca de mes deux !
        Merci de ton intervention si argumentée , sinon explique moi ce qu’est une démocratie .
        RA .


      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 23 mars 2011 21:10

        Manifestement, vous ne parvenez pas à COMPRENDRE la différence entre le concept de démocaratie, le concept de droits de l’homme et le concept détat de droit.

        La démocratie est uniquement un mode de désignation des dirigeants par voie électorale.

        Le respect des droits de l’homme permet d’éviter que la démocratie devienne tyranique envers les groupes minoritaires.

        L’etat de droit permet d’éviter les dérives des gouvernants.

        Je suis profondément SIDEREE que vous êtes INCAPABLES de COMPRENDRE ces concepts de BASE de notre société.

        Outre le fait que vous OSEZ prétendre qu’on n’est pas dans une vraie démocratie alors que nous votons périodiquement pour un ensemble de partis très divers.

        Ce que je vois c’est que vous voulez en finir avec ce système pour instaurer une dictature !

        Vos propos LIBERTICIDES me font gerber et ils sont INDIGNES d’un site qui se veut citoyen !

        Enfin, puisqu’il n’y a que ça qui semble vous intéresser, on ne peut que constater avec ironie que pour vous le propriétaire terrien Palestinien qui se fait spolier par les Israeliens a plus de valeur que le propriétaire terrien qui se fait spolier par Castro.

        Cette attitude ne peut s’expliquer que par votre antisémitisme !

        Votre révolution pue le RACISME !


      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 23 mars 2011 22:04

        Salut Wald !

        J’essaie de les éduquer un tant soit peu malgré tout !

        Pour que le jour où ils seront capables de réfléchir ils n’auront pas HONTE de ce qu’ils ont écrit !

        Mon action est donc purement ... philanthropique.

         smiley smiley smiley smiley smiley smiley
         smiley smiley smiley smiley smiley smiley
         smiley smiley smiley smiley smiley smiley

        Ma gentillesse me perdra !

         smiley smiley smiley smiley smiley smiley
         smiley smiley smiley smiley smiley smiley
         smiley smiley smiley smiley smiley smiley


      • Deneb Deneb 22 mars 2011 13:11

        Y a-t-il une liberté d’expression en Syrie ? Internet y est-il libre ?


        • Deneb Deneb 22 mars 2011 14:23

          C’est fou, je pose une question, en reponse on me moinsse. La question derange-t-elle par son impertinence ou par sa pertinence ?
          C’est pourtant à ça que l’on mesure le degré de la démocratie.


        • ELCHETORIX 22 mars 2011 14:55

          on s’en fout de la liberté d’expression en SYRIE , à quoi sert la liberté d« expression en occident , aux EAU et en UE , à quoi sert-elle sinon à se faire manipuler , ostraciser , mépriser i tutti cuanti !
          En  » démocratie « ce n’est que » cause toujours «  , opposé à un état totalitaire qui est » ferme ta gueule « , où est-ce le mieux , quand dans un état le » lobby « nucléaire » impose le « tout nucléaire » , on voit le résultat au « pays du soleil levant » !
          J’observe que la SYRIE n’a jamais envahit un pays étranger loin de ses frontières , et les Etats-Unis que ne font-ils depuis toujours, du moins depuis la guerre du VIETNAM ! ah oui , ils défendent la « liberté » et la démocratie comme en IRAK et en AFGHANISTAN ou bien au royaume de l’ARABIE Séoudite , ses hypocrites malsains de mauvaise fois , qui n’apportent pas le bonheur même en son sein , voir les révoltes en WISCONSIN et d’autres états aux EAU !
          RA .


        • Deneb Deneb 22 mars 2011 15:26

          « on s’en fout de la liberté d’expression en SYRIE »

          Voilà justement le problème. On s’en fout, et c’est pourtant essentiel.


        • psain psain 22 mars 2011 15:46

          La Syrie est une dictature implacable. Le peuple est terrorisé par le pouvoir et ses services secrets. Le pays est tenu d’une main de fer par le pouvoir en place, depuis novembre 1970. La liberté d’expression y est inexistante . Je souhaite de tout mon cœur à ce peuple et à ce pays riche en culture et possédant une fabuleuse histoire de se débarrasser de cette mafia au pouvoir.


        • papi 22 mars 2011 15:53

          @deneb

           La Syrie, je vous avoue que je m’en tape, Actuellement ce sont les Français qui m’intéresse ;
           mon regard se porte plutôt sur les personnes âgées qui vont chercher leur nourriture dans les
           poubelles, vers les jeunes couples qui glanent un peu à manger aux restau du cœur, vers les millions de chômeurs en fin de droit , je m’arrête là ;; car la liste est longue, alors l’internet de la syrie me passe au dessus de la tête.. Pourquoi , vous voulez que l’on aille bombarder le régime aussi ?? et bien allez y tout seul et bon vent ..
          Vous parlez de liberté d’expression , êtes vous sur que nous l’ayons en France ???


        • Deneb Deneb 22 mars 2011 16:02

          @Psain : C’est bien, vous n’avez pas peur de vous faire moinsser . Depuis quelque temps, sur AV, c’est les commentaires les plus moinssés qui sont justement les plus pertinents. Ce blog est devenu le règne d’Allah Jules et d’autres admirateurs des régimes totalitaires. Pourtant c’est bien pour la liberté d’expression que le monde arabe se révolte.


        • Deneb Deneb 22 mars 2011 16:11

          @papi : La liberté est essentielle dans la motivation. Les gens motivés ne connaissent pas de chômage et ont de bien meilleures chances de se sortir de la pauvreté. Vous ne voyez pas la relation ? C’est parce que vous n’avez jamais vécu dans une dictature. Dans une dictature, un de nous deux serait déjà arrêté.


        • ELCHETORIX 22 mars 2011 16:27

          @ deneb , puisque tu apprécies le système ultralibéral vas l’étendre dans la région des balkans , ta région d’origine , tu fais partie de ceux qui désinforment - un sayanim khazard sans aucun doute , mais peu importe , la raison du plus fort n’est pas la meilleure , relis la fable de Jean de LAFONTAINE !
          Hasta la victoria siempre y que viva el CHE  !
          L’empire US et Anglais sera vaincu aussi par sa propre cupidité et son aveuglement de l’argent-roi , celle de la finance impitoyable de wall-street et le city , futures banques en faillites !
          RA .


        • Olorin 22 mars 2011 17:07

          "Depuis l’arrivée au pouvoir de Bachar el-Assad, la Syrie est devenue l’un des trous noirs d’Internet, avec le filtrage systématique des publications en ligne de l’opposition politique et une forte répression contre les dissidents et journalistes indépendants s’exprimant sur la Toile", souligne le site de Reporters sans Frontières, à propos de ce pays qui compte près de 4 millions d’internautes.

          « Les autorités syriennes utilisent un filtre, appelé »Thundercache« , destiné à contrôler le contenu disponible sur Internet, éliminer les virus et interdire le piratage de fichiers vidéos », poursuit RSF. « Les cybercafés font l’objet de mesures particulièrement strictes, ce qui rend très difficile d’en ouvrir un »
          source : http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/02/09/les-syriens-reconnectes-a-facebook-et-youtube_1477641_651865.html

          J’ai quelques amis syriens, qui ont d’ailleurs leur carte au parti Baas, par obligation, et contrairement aux syriens que l’auteur a rencontré (en Syrie ? Ce qui expliquerait l’éloge fait à leur dirigeant... Ils sont très méfiants, et à raison, quand il s’agit de dire ce qu’ils pensent de leur dirigeant), ils sont très critiques envers leur chef et le considèrent comme plus sot que son père mais néanmoins très dangereux. Ils ne peuvent dire ce qu’ils pensent réellement dans leur pays, excepté à leurs amis proches. Inutile de vous dire qu’ils n’ont pas accès à la majorité des infos du net, que leurs messageries sont filtrées, que certains messages ne leur arrivent jamais, que le haut débit est principalement réservé aux riches qui ont les moyen d« acheter » les autorités pour débloquer leur connection, l’internet syrien est un des mieux contrôlé au monde. La corruption est partout. Mais l’armée est aux ordres de Bachar el-Assad (réélu par référendum à 97,62 % ; les expatriés, en 2007, devaient pour voter téléphoner à l’ambassade de Syrie, je vous laisse deviner leur vote...), qui a placé des fidèles aux plus hauts postes. La plupart des manifestations sont organisées par le gouvernement et sont faites en soutien à Bachar el-Assad, et il vaut mieux en faire partie...
          Je n’ai pas de nouvelle de mes amis syriens et n’ose les joindre de peur de leur causer des problèmes, au cas où ils seraient sur écoute...


        • Deneb Deneb 22 mars 2011 17:16

          Echeltorix :« @ deneb , puisque tu apprécies le système ultralibéral »

          Affirmation totalement gratuite et fallacieuse. Apprends à lire, c’est utile parfois !


        • AKYLISS 22 mars 2011 17:28

          certes pas comme chez nos grandes démocraties mais le résultat est le même :
          on a le droit de critiquer notre président mais ca ne change rien à nos problèmes, on a le droit de faire greve mais ca ne change rien à nos problème et au contraire on perd de l’argent quand on fait greve ! donc pour moi une démocratie ou une dictature c’est la même chose ; les riches sont de plus en plus riche et les moyens paie de plus en plus ! retraite, chomage, précarité et autres soucis en France n’ont toujours pas été réglé et notre gouvernement prefere faire son show en Libye ou bien nous faire des discours dignes de l’extreme droite en nous faisant des débats sur la place de l’Islam alors qu’on ne parle pas des autres religions de notre pays !!! 
          pour parler de la Syrie,liberté d’expression ? oui les gens n’arrete pas de se plaindre comme tout être humain de cette planète, comme les français, Face de book et internet ont fait leurs grand retour la bas mais c’est ça ce limite à ça la démocratie pour vous ? 


        • Olorin 22 mars 2011 17:42

          Je ne faisais que répondre à l’intérogation de Deneb.
          Je suis d’accord avec vous pour dire que nous ne sommes pas en démocratie, mais je pense qu’il y a des degrés entre les formes de gouvernements. Et je vous assure que la vie est plus douce pour la majorité des français que pour celle des syriens, qui par ailleurs ont des conditions de vies bien plus dures (pauvreté bien plus importante que chez nous).
          Je ne comprends pas pourquoi vous dites "Face de book et internet ont fait leurs grand retour la bas mais c’est ça ce limite à ça la démocratie pour vous ?". Ai-je laissé penser une telle chose dans mes propos ?


        • AKYLISS 22 mars 2011 17:42

          oui c’est vrai que les peuples se révolte pour la liberté mais d’autres dirigeants de pays trés démocratique ne l’entendent pas de cette oreille ! ils sont en train de tout faire pour placer un pantin au gouvernement pour controler le peuple justement et c’est la que la religion va être utiliser pour monter les gens les uns contre les autres, en général quand il y a une intervention des occidentaux ce n’est jamais gratuitement qu’ils le font, il n’y a rien qu’a voir ce qui se passe au Barhein au Yemen en Arabie Saoudite, et la pas une seule critique de la part de nos donneurs de leçons démocratique, on la boucle on laisse faire le massacre du peuple puisque il y a deja des pantins en place qui sont la pour nous servire !


        • Olorin 22 mars 2011 17:46

          Et les flics cognent un peu moins chez nous, et la torture, en tout cas sur notre territoire, y est moins systématique. La violence d’état est plus importante en Syriequ’en France. Ce qui ne veut pas dire qu’elle n’existe pas en France...
          Putain, vous arriveriez presque à me faire dire du bien des flics français...


        • Olorin 22 mars 2011 17:49

          Nous sommes d’accord sur votre dernier point. Il faut juste espérer que les peuples qui se soulèvent ne lâchent pas facilement le morceaux. Le mieux serait qu’ils nous donnent l’exemple !


        • Olorin 22 mars 2011 18:12

          Oh, un flic m’a moinssé !


        • AKYLISS 22 mars 2011 22:46

          @ Olorin, excuse moi mais mon message s’adressé à Deneb, certe je n’ai pas précisé à qui s’adresser le message, mais je suis d’accord avec vous quand vous parlez de démocratie à différend degré et justement la démocratie à la française ne fonctionnera jamais par exemple en Syrie, vue le nombre de secte de religion etc.


        • papi 23 mars 2011 00:41

          @deneb

          Pourquoi, vous vivez ou avez vécu sous une dictature ??

          De grâce suspendez vos envolées pathétiques, la volonté donne du travail !!!!! vous vous foutez du monde, allez dire cela aux 7 millions de chômeurs français !! 
          Arriver à sortir de telles sornettes ne relève plus de l’ignorance , mais de la bétise ..


        • AKYLISS 23 mars 2011 06:55

          @ olorin, tu dis n’importe quoi, tes amis syriens tu peux les contacter sans risquer de leurs faire courir un danger, moi même hier j’étais en communication msn avec un ami syrien, et j’ai demandé ce quie ce passe en Syrie.... de plus je fais juste remarqué qu’il y a « une révolution » dans la ville de Deraa qui n’est pas la Syrie entiere, ca ne parait pas louche ça ?
          je sais pas ou tu est allés pêché que Bachar el Assad était un sot pire que son pere !! je crois que tu est branché sur le canal propagande anti-Syrie, en 10 de « dictature » de BAchar je sais pas si beaucoup de gouvernement démocratique peuvent se vanter d’avoir tenu tête à Israel et les états unis, avoir fait réduit la dette du pays de 80%, avoir augmenter les salaires de 100%, avoir une croissance économique moyenne de 5%par an, certe tous les syriens n’en profite pas mais en attendant la Syrie n’a pas accepter les régles de l’OMC qui aurait créer un énorme ecart entre les riches et les pauvres comme en Tunisie et en Egypte...d’énorme réforme arrive mais aucun pays démocratique ne veut que la Syrie soit libre de ses actes economiques,la Tunisie et l’Egypte n’ont pas leurs indépendance, c’est bien beau les révolutions mais derriere les états unis veuillent à ce que le pouvoir reste entre les mains de pantins comme en Irak ou en Afghanistan...


        • Olorin 23 mars 2011 13:10

          Putain, j’ai plussé Papi pour son dernier commentaire. Comme quoi, tout n’est pas perdu pour lui.


        • Olorin 23 mars 2011 13:37

          "tu dis n’importe quoi, tes amis syriens tu peux les contacter sans risquer de leurs faire courir un danger, moi même hier j’étais en communication msn avec un ami syrien, et j’ai demandé ce quie ce passe en Syrie.... de plus je fais juste remarqué qu’il y a « une révolution » dans la ville de Deraa qui n’est pas la Syrie entiere, ca ne parait pas louche ça ?« 
          Il y a eu un peu de contestation dans d’autres villes. Pour contacter, mes amis, le problème est que j’ai peur qu’ils se lâchent au téléphone et qu’il est parfaitement possible qu’ils soient sur écoute (j’ai des raisons de le penser).
           »je sais pas ou tu est allés pêché que Bachar el Assad était un sot pire que son pere !! je crois que tu est branché sur le canal propagande anti-Syrie, en 10 de « dictature » de BAchar je sais pas si beaucoup de gouvernement démocratique peuvent se vanter d’avoir tenu tête à Israel et les états unis, avoir fait réduit la dette du pays de 80%, avoir augmenter les salaires de 100%, avoir une croissance économique moyenne de 5%par an, certe tous les syriens n’en profite pas mais en attendant la Syrie n’a pas accepter les régles de l’OMC qui aurait créer un énorme ecart entre les riches et les pauvres comme en Tunisie et en Egypte...d’énorme réforme arrive mais aucun pays démocratique ne veut que la Syrie soit libre de ses actes economiques,la Tunisie et l’Egypte n’ont pas leurs indépendance, c’est bien beau les révolutions mais derriere les états unis veuillent à ce que le pouvoir reste entre les mains de pantins comme en Irak ou en Afghanistan...« 
          Il ne s’agit pas d’information, mais de l’avis de tous les syriens que je connais. Ceux que je connais qui sont en France hésitent également à contacter leurs pôtes en Syrie, s’ils pensent qu’il y a un risque qu’ils parlent en bien des soulèvements. Pour te livrer les seuls avis politiques positifs de la part de mes amis sur le Baas, c’est la relative laïcité du pays et le fait qu’il fasse cohabiter des sunnites, des chiites, des chrétiens et autres (bien que pour les kurdes, ça ne soit pas vraiment le pied et que les alaouites, dont Bachar fait partie, soient détestés, car ils sont mis aux postes clé en Syrie). Pour sa »résistance« à Israël, ils disent que Bachar joue un double jeu. Mes amis sont tous »pro-palestiniens" et anti-US.
          Tu serais prêt à défendre n’importe quel régime dictatorial, du moment qu’il est contre Israël et les USA ? En tout cas, moi je pense que tout vaut mieux pour eux que Bachar, tout comme je préfère vivre sous notre régime actuel que sous celui du IIIe reich. Après, je ne nie pas les difficultés à construire quelque chose de vivable pour les syriens...


        • rocla (haddock) rocla (haddock) 22 mars 2011 13:18

          Il n’ y a pas de liberté d’ expression , ni en Syrie ni en Lybie ni en Agoraxie ni en Dysonnie ...  des censeurs  de la liberté d’ expression déguisés en gugusses , les uns pour faire du pognon , les autres pour faire une pensée unilatérale à usage interne .


          Des farceurs en tout genre . 

          • AKYLISS 22 mars 2011 17:44

            et même pas en rêve, la Syrie vous prouvera que vous avez tort messieurs les donneurs de leçon ! la Syrie ne tombera pas pour le plaisir d’israel et des états unis et de Sarkozy ! l’avenir vous le prouveras ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès