Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Syrie, le respect de l’ONU et de la démocratie d’abord (...)

Syrie, le respect de l’ONU et de la démocratie d’abord !

Si le régime Syrien est réellement responsable d’un bombardement au gaz sarin ayant fait plusieurs centaines de morts, une réaction « de force » serait légitime, nécessaire et même indispensable ; s’il elle a lieu dans le cadre de l’ONU. Dans tout autre cas, les conséquences en seraient catastrophiques. L’enjeu dépasse en effet largement le sort de la Syrie et même l’équilibre régional. L’enjeu serait plutôt quelle paix mondiale au XXIème siècle et quelle organisation pour la promouvoir ?

L’ONU, en tant qu’organisation garante du droit internationale est aujourd’hui décrédibilisée, vacillante.

  • Elle a échouée à résoudre les différents entre états par la diplomatie et la paix dès lors que l’intérêt d’un des membres du Conseil de Sécurité est en jeu, par exemple dans le conflit Israélo-palestinien.
  • Elle a échouée à protéger les populations contre les exactions de leur propres gouvernements ; en Syrie bien sûr, mais également au Darfour par exemple.
  • Les interventions internationales sans son mandat se multiplie, Kosovo, Irak et d’une certaine manière la Lybie ou le Mali où elle n’a servie que de faire valoir.
  • Si aujourd’hui, l’ONU échoue à faire respecter des principes aussi fondamentaux que le droit de la guerre, l’interdiction d’user d’une armes bannies par les traités internationaux depuis presque cent ans, il est à se demander à quoi l’ONU peut encore servir.

En ce sens, si la preuve est apporté que le régime syrien a bien volontairement utilisé des gaz de combat dans un quartier populaire de sa propre capitale, l’ONU ne pourrait rester sans réagir, sous peine de perdre le peu de crédibilité qui lui reste.

Ce serait envoyé un signal à tous les régimes autoritaires de la planète, qu’ils peuvent user sans restriction de tous les moyens de répressions à leur disposition contre leurs populations sans crainte de représailles dès lors qu’ils ont un parrain complaisant, Chine ou Russie en tête.

Encore faut-il que la preuve en soit apportée. Elle ne peut l’être par les services secrets de l’une ou l’autre des parties. Le précédent Irakien est dans toutes les têtes, décrédibilisant pour toujours la CIA et par contrecoup la DGSE. Peut-on apporter plus de crédits aux preuves du FSB (l’ex KGB, le renseignement Russe) impliquant les rebelles ? Ils sont tout autant adeptes des coups-tordus et des manipulations, ils sont tout autant juges et partis.

La preuve ne peut en être apportée que par la mission des experts de l’ONU, seuls garants d’une certaine impartialité ; du moins peut-on l’espérer.

De plus, une intervention unilatérale des USA et de leurs alliés, sans mandat de l’ONU serait tout aussi catastrophique. Que les USA s’érigent seuls en « gendarmes du monde » pour « punir » ceux qui violent le droit international est tout simplement inacceptable.

D’une part, parce qu’ils n’en ont pas la légitimité. Du soutien à Saddam Hussein lorsqu’il gazait l’armée iranienne il y’a à peine 25 ans au coup-monté pour justifier la guerre d’Irak il y’a 10 ans, les USA sont loin d’être des modèles en la matière.

Ensuite, parce que nul n’ignore que les USA suivent d’abords leurs intérêts. Les coups d’états et la répression dans le sang ne les effraient pas s’ils servent leurs objectifs, on l’a vu au Honduras en 2008, en Egypte ces dernières semaines. Combien de dictateurs furent soutenus par les USA dans l’histoire ? Bien trop.

Egalement parce que, notamment par leur soutien à Israël, les USA sont perçus par beaucoup comme les ennemis du monde musulman. Tout ce qu’ils feront dans ce secteur du monde sera toujours vu comme une atteinte à cette religion.

Enfin et surtout parce qu’une nation, fut-elle la plus puissante militairement, ne peut et ne doit jamais s’arroger la possibilité de dire le droit international. Le droit international n’est légitime que s’il est la voix de la majorité des nations, et non pas la volonté d’une superpuissance.

Le « Non » anglais à l’intervention militaire doit également servir à faire évoluer les consciences. Aujourd’hui, la majorité de la population française exprime des doutes quant à une intervention armée française, surtout si elle devait être sans mandat de l’ONU ni preuve impartiale de la responsabilité du régime.

La constitution de la Vème République, issue du Gaullisme doit s’adapter et évoluer. Le président de la République ne peut pas entraîner la France dans une aventure militaire étrangère, aux conséquences imprévisibles sans l’aval ni de l’ONU, ni de la représentation nationale.

A l’issu du débat, l’Assemblée Nationale doit voter !

Article initialement paru sur le blog de Pingouin094


Moyenne des avis sur cet article :  3.62/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • matthius matthius 3 septembre 2013 15:14

    Je ne suis pas d’accord avec le début de l’article. Il y a plein de morts sur la planète à cause de la finance. Le seul moyen de contrer cela c’est que l’armée serve aux projets de développement. Avec une banque d’état c’est possible. Les armes chimiques ont été utilisées dans une guerre. Notre armée peut faire beaucoup plus de mort sans compter qu’elle ne va pas forcément s’occuper des djiadihstes.
    http://www.solidariteetprogres.org/documents-de-fond-7/economie/article/rapport-sur-une-banque-nationale-alexander.html
    http://www.solidariteetprogres.org/documents-de-fond-7/economie/roudaire-tunisie-chotts-mer-interieure-7125.html
    L’Afrique attend de plus en plus !


    • OMAR 3 septembre 2013 16:29

      Omar 33

      @Pinguoin :« Encore faut-il que la preuve en soit apportée. »..

      L’occasion fait le laron, même si cette occasion est basée sur des mensonges :

      L. Fabius veut réaliser ce que Israél n’a jamais osé faire : détruire la Syrie....
      http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EFZEpFEFFZdiZBprey.shtml


      • agent orange agent orange 3 septembre 2013 20:21

        Hollande, Fabius, BHL et les autres supporters des rebelles devraient mis en examen pour association avec des groupes islamistes terroristes liés à Al-Qaïda. Sinon à quoi servent les différentes résolutions de l’ONU, de l’UE contre la mouvance d’Al-Qaïda et les lois anti-terroristes votés par tous les parlements occidentaux ?
        Il y en a qui se sont retrouvé à Guantanmo pour moi que cela....
         


        • Pingouin094 Pingouin094 3 septembre 2013 20:56

          Les rebelles ne sont pas composés que de membres du Front Al-Nosra.


          Il fut même un temps où il n’y avait AUCUN jihadiste parmi les rebelles, puis ils ont été minoritaires, avant d’être aujourd’hui une force majeur de la rebellion à Bachar Al-Assad.

          Ensuite, c’est à l’initiative de la France et du Royaume Unie que le Front Al-Nosra a été reconnu comme organisation terroriste par l’ONU et c’est en raison de sa présence massive parmi les rebelles que la France s’abstient de leur livrer des armes léthales comme elle a pu le faire massivement pour les rebelles Lybiens.

          D’ailleurs, si l’intervention envisagée par la France (que je ne soutiens pas hors du cadre de l’ONU) n’a pas pour but de renverser Bachar Al-Assad, c’est encore une fois parce que la France a bien compris qu’en le renversant, elle risque surtout de mettre de dangereux jihadistes sur le devant de la scène.

        • agent orange agent orange 3 septembre 2013 22:03

          Les rebelles ne sont pas composés que de membres du Front Al-Nosra.
          Exact. Mais la grande majorité d’entre eux sont liés de près ou de loin à la mouvance Al-Qaïda.
          Avant d’appeler à une nouvelle résolution onusienne, commençons par respecter celles existantes.
          Doit on rappeler que des diverses résolutions antiterroristes, également connues sous le nom « Comité des sanctions contre Al-Qaida », stipulent notamment :

          • Geler sans délai les fonds et autres avoirs financiers ou ressources économiques des personnes et entités désignées [gel des avoirs] ;

          • Prévenir l’entrée ou le passage en transit sur leur territoire des personnes désignées [interdiction de voyager] ;

          • Empêcher la fourniture, la vente et le transfert directs ou indirects aux personnes et entités désignées, à partir de leur territoire ou par leurs ressortissants établis hors de leur territoire, ou au moyen de navires ou d’aéronefs sous leur pavillon, d’armements et de matériels connexes de tous types, de pièces de rechange et de conseils techniques, d’une assistance ou d’une formation portant sur des activités militaires [embargo sur les armes].

          Pour plus de détails : http://www.un.org/french/sc/committees/1267/

          Il fut même un temps où il n’y avait AUCUN jihadiste parmi les rebelles
          Des sources crédibles peut être... ?


        • COLLIN 4 septembre 2013 01:33

          @pinguoin094

          Ne jamais oublier :

          Déclaration du criminel  L. Fabius (Le Monde, 14 décembre 2012) :

          « LE FRONT AL NOSRA FAIT DU BON BOULOT »


        • Pingouin094 Pingouin094 4 septembre 2013 08:25

          Sources : tous les articles de journaux de l’époque.

          Le mouvement de révolte commence de manière pacifique au printemps 2011. L’armée fait usage pour la première fois de tir à ballre réelle en mars à Deera. 500 000 personnes manifestent à Hama le 1er juillet, toujours pacifiquement. La repression sera sanglante. Des soldats refusent d’y participer, désertent et fondent l’armée syrienne libre le 29 juillet - ASL qui dans un premier temps se fixera pour objectif de protéger les manifestants.
          Les fondateurs de l’ASL sont des déserteurs de l’armée syrienne réguliaire et donc pas des Jihadistes.

          Le Front Al Nosra est fondé en janvier 2012 et ne devient une force majeure de l’opposition qu’à l’été 2012, un an après la formation de l’ASL.

          CQFD


        • Pingouin094 Pingouin094 4 septembre 2013 10:20

          @Collin : Et quelques mois plus tard, Fabius changeait d’avis et proposait de classer le Front Al-Nosra comme organisation terroriste à l’ONU ( http://www.lepoint.fr/monde/syrie-la-france-propose-de-classer-le-front-jihadiste-al-nosra-comme-organisation-terroriste-09-05-2013-1665010_24.php )

          On peut reprocher éventuellement à Fabius un certain manque de clairvoyance politique pour avoir mal analysé le Front Al-Nosra à son émergeance mais pas lui reprocher de le soutenir financièrement et militairement.

          La désinformation et l’outrance sont des deux côtés. Vous y êtes visiblement à plein !!!


        • agent orange agent orange 4 septembre 2013 10:56

          Sources : tous les articles de journaux de l’époque.
          Oui mais encore... plus précisément ?

          Sinon, êtes vous sur que les manifestants « pacifiques » (?) ont été tués par les forces armées d’Assad et non par des « snipers » inconnus comme lors des manifestations à Caracas en 2002 ?
          Comme le montre un reportage récent de SKY NEWS (groupe Murdoch), ce sont bien des « rebelles » qui tirent sur les manifestants, pas l’armée d’Assad.


        • smilodon smilodon 3 septembre 2013 22:29

          Grandes idées et grands idéaux !..... Grands projets et avenir IMMENSE !!....... Grands pays et Grands principes !..... BELLE ESPERANCE(S) !..... « Bachard » gaze sa population, et il reste quoi de tout çà ?????!!!!!!..... Un « françois » (et une FRANCE) tout(e) seul(e) et tout(e) petit(e) au milieu d’un stade vide ??!!!..... Qui hurle dans la nuit des consciences !!!.... Je ne suis pas pour cette « opération », pas pour cette « guerre »...........Je ne suis pas pour « françois », inapte à mon goût !..........Mais s’il ne reste qu’un soldat à ce pauvre « général », je veux bien me sacrifier !...De le voir là, tout seul comme un c..., au milieu de la pelouse !......Il me vient une envie et une seule !.. Le défendre, même s’il a tort, même si c’est bien fait pour lui !!... Et une question, à « françois », justement, dans la froideur et la solitude de cette nuit !..... « François ».......C’est CA, l’EUROPE ???????????!!!!!!!!!!...... Où ils sont tes 27 AMIS ????????!!!!!..... C’est « CA » l’EUROPE ????????????!!!!!..... SEULEMENT « CA » ???????????????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!......................Alors, c’est pas GRAND CHOSE !!!!!!!!!!!!!!!!..... Viens te moucher dans mes bras et mon mouchoir !..... Et après, juste après !.... Va leur Pê....r la Gue..le, aux « européens » !... A eux surtout, plus qu’à « Bachard » !..... Merci les amis............Vraiment MERCI !!... C’est BEAU « l’EUROPE » !... Magnifique !!..Je n’en attendais pas MOINS !!......J’ai honte en tant que FRANCAIS !... Et SEULEMENT en tant que FRANCAIS !.... Je n’ai jamais cru un seul instant en « l’Europe » !... Et j’avais RAISON !...La PREUVE !!.... .Adishatz !..


          • Yohan Yohan 3 septembre 2013 22:36

            Honni soit qui Mali pense...


            • iphitos 3 septembre 2013 23:13

              Hollande nu et c’est la France qui débande.


              • ykpaiha ykpaiha 3 septembre 2013 23:34

                Je ne remercierais jamais assez les agitateurs de Syrie.

                Grace a Saddam Adolf Assad nos bonimenteurs ont leur quota de merde a remuer.

                En cela ils nous foutent la paix, et leurs quota de mensonge dépassé on évite ensuite d’entendre leurs sages conneries sur :

                L’Europe qui va mieux
                L’économie en redressement
                L’Egypte et son islam sous Char atomique
                Le Dollar qui affame non plus des petits sous alimenté mais aussi fait maigrir les gros amerloques avant d’atteindre encore une fois le seuil de faillite.
                La lybie en quasi guerre civile sans oublier nos amis tunisiens
                Les détraqués d’Afrique en loque mais mortellement armés de convictions.
                L’incompétence des politiques et leur morale de midinettes
                L’Iraq et ses idiots de mesquins
                L’afganistan et ses combatants du pavot
                Le taux de chomage et d’insécurité dans nos contrées
                L’espionnage de la NSA
                Guentanamo et les prisonniers torturés ou emprisonnés dans des ambassades
                Fukushima qui « shie » pas si bien que c’a
                .....(liste non exhaustive car pas assez de reporters sous la main, le dernier est en train de faire un reportage exclusif sur les retours de vacances et son influence sur le comportement des molusques assexués dans leur choix prédeterminé de l’orientation de leur coquilles dextres ou senestres)

                Mais grace a une action volontaire de not’ boutiquier en chef tout cela n’est que pécadilles, roupies de sansonnet, puisque le volontarisme de la sodomie réglera aussi tout cela...par ricochet.

                On en reste quand meme un peu stupéfaits mais comme on n’a plus personne pour en parler taisons nous.


                • njama njama 4 septembre 2013 08:57

                  un bombardement au gaz sarin ...

                  Il n’y a encore rien d’établi (à ma connaissance) sur la nature du (ou des) gaz neurotoxique(s) qui ont causé des morts à Damas, ou à Khan Al Assal en mars.


                  • Pingouin094 Pingouin094 4 septembre 2013 10:24

                    Qu’il y’ait eu un bombardement chimique semble relativement prouvé à l’heure actuelle.

                    Certes, les analyses officielles de l’ONU sur la nature précise des agents chimiques retrouvés sont encore en cours. Mais l’afflux massif de blessés et morts présentant tous les symptomes cliniques d’une attaque aux gaz neurotoxique, cela a été vue et démontré par de nombreuses sources indépendantes, y compris les experts de l’ONU.

                    On peut se demander la nature exacte du gaz et qui en est l’auteur, mais pas douter de la réalité de l’attaque. Alors, peut être ais je fait un raccourci en nommant un gaz, je m’en excuse. Ca ne change rien sur le fond.


                  • njama njama 4 septembre 2013 10:11

                    si la preuve est apportée que le régime syrien a bien volontairement utilisé des gaz de combat ...

                    Les soi-disant preuves du Gouvernement ne prouvent absolument rien. Aucune d’elles ne permet d’établir la responsabilité de l’un ou l’autre des protagonistes..

                    Ces vidéos, je me suis empressé de les visionner dès qu’elles furent mises en ligne sur le www.defense.gouv.fr

                    voir mon commentaire : Par njama (---.---.---.129) 3 septembre 09:14

                    « aucun élément dans ces vidéos pourtant choisies parmi « une masse considérable de témoignages similaires analysés par les services du ministère de la Défense » comme ils disent, ne permet d’accabler l’Armée syrienne. »
                    et de lui en imputer la responsabilité  !

                    Dans le document du Gouvernement, le point 2 « - Des attaques chimiques déjà conduites par le régime syrien - parle de »preuves« concernant »des attaques de Saraqeb, le 29 avril 2013, et de Jobar, à la mi-avril 2013« , mais n’en fournit aucune dans ce document !

                    On ne peut que s’étonner, que la France détiendrait depuis avril des preuves certaines, évidentes, criantes de la responsabilité du régime syrien, et qu’elles ne les auraient pas brandies dans la tribune de l’ONU !!!

                    Pourquoi ce point 2 ne cite-t-il pas les attaques chimiques à Khan Al-Assal en mars 2013 pour lesquelles Bachar Al-Assad avait sollicité immédiatement une enquête de l’ONU ?

                    Le point 4  ne contient que des allégations : - L’attaque du 21 août ne peut avoir été ordonnée et conduite que par le régime -

                    Syrie - Programme chimique syrien - Synthèse nationale de renseignement déclassifié ICI
                    Conclusion du document :

                    Nous estimons enfin que l’opposition syrienne n’a pas les capacités de conduire une opération d’une telle ampleur avec des agents chimiques. Aucun groupe appartenant à l’insurrection syrienne ne détient, à ce stade, la capacité de stocker et d’utiliser ces agents, a fortiori dans une proportion similaire à celle employée dans la nuit du 21 août 2013 à Damas. Ces groupes n’ont ni l’expérience ni le savoir-faire pour les mettre en oeuvre, en particulier par des vecteurs tels que ceux utilisés lors de l’attaque du 21 août./.

                     »SYRIA, WHO IS USING CHEMICAL WEAPONS ?"
                    This video shows how the terrorists can turn the gas cylinders into lethal chemical weapons,

                    http://www.youtube.com/watch?v=XPXwGKDrMQw&feature=share&list=UUmA0uNMDy4wx9NHu1OfAw9g

                    SYRIA Jihadist Admits To Having & Using Toxic Gas, Justifies Killing Women & Children
                    http://www.youtube.com/watch?v=V5kda1KhqlU

                    EXCLUSIVE : Syrians In Ghouta Claim Saudi-Supplied Rebels Behind Chemical Attack

                    Rebels and local residents in Ghouta accuse Saudi Prince Bandar bin Sultan of providing chemical weapons to an al-Qaida linked rebel group.
                    By Dale Gavlak and Yahya Ababneh August 29, 2013

                    http://www.mintpressnews.com/witnesses-of-gas-attack-say-saudis-supplied-rebels-with-chemical-weapons/168135/

                    Mais nos députés ne discuteront pas de cela à l’assemblée aujourd’hui, un comble non ? la question à l’ordre du jour n’est pas qui est responsable de ces attaques ? mais doit-on intervenir militairement ou non  ?


                    • njama njama 4 septembre 2013 10:21

                      Le lapsus révélateur de François Hollande ! 
                      Ouf, la pravda Le Monde est là pour rattraper le tir

                      Lu dans lexpress.fr/actualités
                      Marie Simon
                      07h50 :

                      « La menace ne cessera pas tant que le régime de Bachar el-Assad sera en place. » En affirmant cela mardi en conférence de presse, François Hollande a donné l’impression que le « but de guerre » se déplaçait : il ne s’agirait donc plus de « punir » Damas après l’utilisation d’armes chimiques contre la population syrienne, mais de renverser le régime ?

                      Ce mercredi matin, François Bayrou sur iTélé, et d’autres figures politiques, s’en alarment.

                      Le président de la République, lui, clarifie les choses dans une interview accordée au Monde : « Il ne s’agit pas de renverser le dictateur syrien ». « Je ne suis pas favorable à une intervention internationale qui viserait à »libérer« la Syrie ou à renverser le dictateur, mais j’estime qu’un coup d’arrêt doit être porté à un régime qui commet l’irréparable sur sa population », précise-t-il.


                      • njama njama 4 septembre 2013 12:41

                        Urgent : l’opposition affirme qu’un scientifique syrien qui aurait fait défection va produire des éléments de preuve : Rappelons le cas de l’homme qui a réussi à intoxiquer tout le monde et fait déclencher la Seconde guerre d’Irak, alias « Curveyball »

                        « Curveball »,[1] is an Iraqi citizen who defected from Iraq in 1999, claiming that he had worked as a chemical engineer at a plant that manufactured mobile biological weapon laboratories as part of an Iraqi weapons of mass destruction program.[2] Alwan’s allegations were subsequently shown to be false by the Iraq Survey Group’s final report published in 2004.[3][4]

                        "On November 4, 2007, 60 Minutes revealed Curveball’s real identity.[7] Former CIA official Tyler Drumheller summed up Curveball as "a guy trying to get his green card essentially, in Germany, and playing the system for what it was worth."[2]

                        In a February 2011 interview with the Guardian he "admitted for the first time that he lied about his story, then watched in shock as it was used to justify the war.« 

                        https://en.wikipedia.org/wiki/Curveball_%28informant%29

                        Syrie : défection du chef des médecins
                        Par Le Figaro.fr avec Reuters
                        Mis à jour le 03/09/2013

                        Le responsable de la commission syrienne des médecins légistes, Abdeltawwab Shahrour, a fait défection, selon l’opposition syrienne, qui affirme aujourd’hui que ce dernier détient des preuves de l’implication du régime de Bachar el-Assad dans l’attaque chimique qui s’est produite le 19 mars à Alep.

                        http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/09/03/97001-20130903FILWWW00367-syrie-defection-du-chef-des-medecins.php

                        Le BUG dans cette histoire c’est que il n’a pas fait défection, mais qu’il a été enlevé et que cela avait été signalé sur Syria Direct : News Update 8-19-2013

                         »As weapons inspectors begin their Syria mission, the opposition Kolona Shoraka website reports the abduction of Abdultawab Shahrour, head of the government’s forensics unit in Aleppo. Shahrour was taken from his home Friday in the al-Akramiya neighborhood, which is controlled by the regime. Shahrour is considered a major asset to the regime in the debate over who used chemical weapons on civilians in Aleppo."

                        http://www.syriadirect.org/sas/12-news-roundup/714-syria-direct-news-update-8-19-2013

                        Cette info Syria Direct du 19 août - donc avant les attaques chimiques du 21 août dans la banlieue de Damas - nous présente Shahrour comme un atout majeur du régime dans le débat sur qui a utilisé des armes chimiques sur des civils à Alep ...

                        Et à retardement le 03/09 le Figaro avec Reuters nous dit le contraire !!!!!
                        INTOX ?


                        • jasmin 4 septembre 2013 13:26

                          C’est honteux de mentir aussi effrontément


                          Vous savez tous que les armes chimiques ne sont qu’un leurre, comme les précédents, qui ont justifié le massacre et la déportation de milliers de civiles. « La liberté et la démocratie s’exportent à coup de bombardement ». Les arabes ont toujours été une proie facile car ils sont écrasés par des dictateurs soutenus par ces faux promoteurs de la liberté et de la démocratie. Mais tout ça st révolu, et le retour de bâton risque d’être douloureux. 

                          Comment peut on imaginer que tous ces pays occidentaux en difficulté financière, trouver subitement les moyens de partir en guerre défendre « des causes nobles » ? Et qui a dit que Obama a plus de moralité que Bachar ou que l’Emir du Qatar ou que Aaal Saoud ?

                           

                          • njama njama 4 septembre 2013 14:29

                            Turkish secret service helping al-Qaida loading army supplies at border

                            a dutch tv crew filming(saturday august 31) at the turkish - syrian border filmed a turkish secret agent helping al quaida and al nusra terrorists loading a truck with army supplies from turkey,the turkish agent got very nervous and said not to film him,than the dutch film crew asked the bearded terrorist what he thinks will happen in the coming days and he said "i like this i like it a lot that the americans will bomb the syrian army and regime" saying the syrians are inhumane.......(sic) but he also says they’s affraid the americans will not only attack the syrian army but also al quaida and al nusra fighters a.k.a terrorists

                            vidéo 2’09 (en néerlandais !)
                            Added : 2 days ago Occurred On : Aug-31-2013
                            http://www.liveleak.com/view?i=9e1_1378062104

                            ou sur YouTube
                            http://www.youtube.com/watch?v=VUGVgBlv5w4

                            à diffuser ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès