Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > SYRIE : tout est en place pour un affrontement de plus grande ampleur (...)

SYRIE : tout est en place pour un affrontement de plus grande ampleur !

Le lancement de frappes aériennes russes contre des milices islamistes en Syrie, dénoncées de manière belliqueuse par Washington, fait peser la menace non seulement de nouveaux massacres en Syrie, mais d’une confrontation militaire même plus dangereuse entre les deux plus grandes puissances nucléaires du monde.

Les raisons de l’intervention du gouvernement Poutine en Syrie sont claires. Il craint que si Washington réussit à renverser Assad, cela intensifiera la politique américaine d’encerclement, d’affaiblissement et finalement de démembrement de la Russie elle-même. Des milliers de combattants islamistes qui se sont déversés dans la Syrie de Tchétchénie et d’autres régions du Caucase seront renvoyés chez eux pour mener des soulèvements séparatistes contre Moscou, sans aucun doute avec le soutien des États-Unis, de l’Arabie Saoudite, du Qatar, etc.

L’action de Moscou vise à frustrer la politique des Etats-Unis de renverser le président syrien Bachar al-Assad, seul allié arabe de la Russie au Moyen-Orient et hôte de l’unique port naval russe hors de l’ancienne Union soviétique. La destruction du régime Assad, en outre, favoriserait la poussée de Washington pour affirmer son hégémonie sur l’ensemble du Moyen-Orient. Cela ouvrirait la voie à un nouveau gazoduc qui fournirait au Qatar un accès plus direct au marché d’Europe occidentale, portant atteinte aux intérêts des conglomérats énergétiques russes…et même si la Russie n’est plus communiste depuis longtemps, Poutine reste l’homme à abattre, car il a permis le rétablissement rapide de l’économie de son pays après la chute de l’Union Soviétique et l’épisode Eltsine, et surtout, il est capable de mener une politique étrangère indépendante, sous le sceau de sa propre politique monétaire, en refusant d’obéir aux directives de Washington.

La principale responsabilité de la destruction de la société syrienne et la transformation du pays en brûlot pour une éventuelle guerre nucléaire incombe à l’impérialisme américain. Après le renversement et l’assassinat du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi à la suite d’une guerre aérienne menée par les Etats-Unis, menée en tandem avec des forces djihadistes, dans de nombreux cas liées à Al-Qaïda, les Etats-Unis ont attisé une guerre civile sectaire en Syrie visant à renverser le régime d’Assad. Comme en Libye, en Afghanistan et en Irak, le but de l’intervention en Syrie était d’installer un régime fantoche américain pour faciliter l’établissement de l’hégémonie américaine sur le Moyen-Orient et la domination des vastes ressources énergétiques de la région.

Cette guerre de changement de régime, menée en alliance avec les monarchies sunnites du Golfe et la Turquie, a réduit la Syrie à un état de carnage et d’anarchie sans fin. Washington, qui a engendré l’EI, est intervenu en Syrie pour promouvoir les objectifs de l’impérialisme américain et de ses principaux alliés régionaux : l’Arabie saoudite, la Turquie, les monarchies pétrolières du Golfe persique et Israël. Ils cherchent à renverser le président syrien Bachar al-Assad et à le remplacer par un gouvernement fantoche soumis à leurs intérêts, qui ouvrirait la voie à une escalade de la campagne par Washington d’encerclement militaire et finalement de démembrement de la Russie.

Les États-Unis mènent une guerre sans fin à l’échelle mondiale qui détruit un pays après l’autre. Le risque que cette politique militariste provoque une confrontation directe avec la Russie et un embrasement général est réel. En avril dernier, le Pentagone a annoncé qu’il avait modifié les règles d’engagement américaines en Syrie pour permettre une action militaire contre toute force qui attaquerait des « rebelles » soutenus par les États-Unis. Le régime saoudien menace de lancer une intervention militaire directe. De plus, la France a déclaré que ses frappes ne viseraient pas seulement l’EI, mais aussi le régime syrien… régime syrien aux côtés duquel se battent les Russes ! Entretemps, les États-Unis et l’OTAN ont considérablement renforcé leur présence et leurs préparatifs militaires à travers l’Europe de l’Est, suite au coup d’État soutenu par l’OTAN l’année dernière en Ukraine. La Russie a également renforcé ses forces près de ses frontières occidentales.

Ceci dit, les dénonciations par Washington des actions de la Russie sont plus qu’hypocrites, car la palme de l’hypocrisie revient sans aucun doute aux états unis qui s’indignent parce que les frappes russes toucheraient des civils et parce que la Russie apporte son soutien à un dictateur … il est vrai que les américains n’ont jamais bombardé des cibles civiles ni causé aucune victime parmi les populations des pays dans lesquels ils sont intervenu. Quand à soutenir ou mettre des en place dictateurs la non plus, je crois, que les USA n’ont de leçons à donner à personne… eux, qui apportent la liberté et la démocratie aux populations en les ensevelissant sous des tapis de bombes !

Que les choses soient claires, il n’est question ici que d’intérêts économiques et stratégiques, les fables sur les droits de l’homme ou sur le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, de même que l’indignation sur le nombre de victimes innocentes ou les images d’exactions commissent par tel ou tel camp ne sont que du baratin que l’on sert au journal de 20 H !

D’après WSWS

A propos de nos amis américains !


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • howahkan howahkan Hotah 19 octobre 2015 10:06

    Les usionistes et amis et ça fait plus que 10% bien plus= toute personne ayant un prix, ont avancés relativement caché depuis la fin du 19em siecle, pour moi meme depuis environ le pseudo siecle des lumieres......mais là ils sont sous le feu des projecteurs, un projet a long terme de domination mondiale.....question : pour faire quoi ? euh on sait pas mais on veut dominer...

    on dirait des enfants déments non ? OUI..

    Que dire des non gagnants qui sont encore persuadé que dans une competition tout le monde va gagner sans tricher  ?? sans dégâts, sans meurtres de masses etc etc

    j’ai fait 3 mois de psy à l’armée ,inapte à la vie militaire ont ils dit ,en sortant après 3 mois ,genre« fly over a cuckoo nest » (vol au dessus d’un nids de coucous) , je fus scotché par la folie que j’ai trouvé chez les gens normaux en sortant ,chez les gens biens donc cela n’est pas une formule intello inventée mais ma réalité, 40 après je vois la meme chose ,en pire...bien sur je eux très bien etre le fou...

    sans notre démence à nous, cette destruction de la Syrie il n’y aura pas ....du moins pas par d’ autres prédateurs que eux meme, éventuellement et par certains..donc..tout le monde n’est pas malade mental grave...

    cela dit en lisant de nombreux livres sur le moyen age....la fin de celui ci fut le retours à l’ordre Romain...ordre militaire..centralisé.le siecle des lumieres cachait en fait la fin d’un cycle comme la pseudo révolution française ne fut pas du tout un début mais la fin d’un ancien monde basé sur la famille, la production locale par et pour tous et la propriété lieu de survie ,l’ordre Romain ou le pater familias dirige tout tel un général allait détruire ce monde...

    l’après pseudo révolution française qui deja donnait le signal : sus à la Russie...avec le sanguinaire Naples Oléron Aigues-mortes acétylène...c’est du langage codé bien sur..

    les événement de Syrie en étant un des développements...

    si je suis Francais nationaliste je participe à cette guerre ,que je le veuille ou pas..cela dit traiter sans rien derrière Assad de dictateur dans une zone Européenne gérée par des dictateurs..est d’un drôle, on dirait du Dieudonné..quenelle de 10, petit bras mais quand meme..

    merci et salutations


    • Olivier 19 octobre 2015 10:13

      Les USA se sont fait l’instrument docile des intérêts saoudiens (qui n’aiment pas un pouvoir laïc dans un pays arabo-musulman comme la Syrie) et d’Israël, dont l’intérêt est de « casser » tous les pays arabes fonctionnels. On a donc payé et armé des dizaines de milliers de mercenaires qui se sont infiltrés en Syrie. Il était escompté que le pouvoir d’Assad s’écroulerait sans résistance. 


      Pari perdu, et pire encore pour ces apprentis-sorciers, le petit père Poutine a raflé la mise et va faire de la Syrie un espèce de protectorat russe, ce qui lui assure une présence solide en méditerranée.

      Les glapissements outragés des USA sont assez comiques : ils ont joué et perdu, et personne ne va pleurer sur eux. Dans le genre comique toujours, il reste cette pitoyable petite chose appelée Hollande qui suit sans trop comprendre son maître américain au gré des intérêts de ce dernier. Mais bon, la laisse est solide...

      Ajoutons, fait souvent peu noté, que les USA ont perdu leur suprématie technologique en matière d’aviation, ce qui explique qu’ils aient décampé dés l’apparition des Sukhoï.

      • fred.foyn Le p’tit Charles 19 octobre 2015 10:19

        La puissante Russie et ses alliés fera place nette de la coalition des USA-incompétente en Syrie...Les USA ne font plus peur à personne...une poupée de chiffons...qui comme d’habitude partira la queue entre les jambes (comme en Afghanistan)... !


        • chantecler chantecler 19 octobre 2015 10:32

          Ce qui se passe en Syrie est tout sauf simple :
          Alors les analyses manichéennes de mon point de vue sont hors sujet .
          http://www.les-crises.fr/mieux-comprendre-la-complexite-de-la-guerre-civile-syrienne/


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 19 octobre 2015 11:26

            Article sans bavure, clair et concis, Merci RG rien à ajouter. https://vimeo.com/126497350


            • zygzornifle zygzornifle 19 octobre 2015 11:45

              et Hollande est la pour accueillir des millions de migrants avec pleins de barbus haineux infiltrés dans le tas qui en profiteront pour se faire refaire les dents gratos avant de foutre des bombes partout en remerciement ..... 


              • Allexandre 19 octobre 2015 11:57

                @zygzornifle
                Vous faites partie de ceux sur lesquels la propagande active fonctionne bien au delà des attentes !!! Quelle tristesse !!


              • zygzornifle zygzornifle 19 octobre 2015 13:27

                @Allexandre

                 et vous c’est la propagande passive si je ne m’abuse ......


              • steklo steklo 19 octobre 2015 21:13

                @zygzornifle
                Les barbus haineux sont assez endoctrinés pour rester en Syrie violer les femmes et égorger les hommes ; les réfugiés qui entrent en Europe ne veulent que sauver leur peau tout bord confondu. Ceux qui sont sur le sol français ne pensent qu’à partir, quoique aujourd’hui ils n’en ont peut être plus envie. Ce serait plutôt la Russie qui doit craindre des attentats sur son sol, Et puis vu notre engagement à lutter contre Daesh, on n’a pas trop de souci à se faire !


              • zygzornifle zygzornifle 20 octobre 2015 16:27

                @steklo

                4000 djihadistes de l’Etat islamique ont déjà infiltré le flot des clandestins en UE ..

                l’Etat islamique révèle qu’il a clandestinement des MILLIERS d’extrémistes en ‘Europe » un article daté du 7 septembre, du Sunday Express citant un porte-parole de l’Etat islamique annonce que d’ores et déjà plus de 4000 combattants du califat se sont infiltrés parmi le flot des clandestins et sont parvenus en Union européenne...

                http://www.medias-presse.info/4000-djihadistes-de-letat-islamique-ont-deja-infiltre-les-flot-de-clandestins-en-ue/38268


              • roman_garev 19 octobre 2015 12:34

                Voici la carte détaillée de la situation tactique en Syrie présentée le 17 octobre lors du briefing par le général André Kartapolov, chef du département opérationnel de l’État-major général de la Russie :



                En russe, naturellement.

                • roman_garev 19 octobre 2015 12:43

                  @roman_garev

                  À noter tout en bas de la carte, au sud du pays, loin de tout détachement terroriste, des flèches bleues désignant les frappes étasuniens sur des maisonnettes de jardin. Glorieuse victoire !

                • Jelena 19 octobre 2015 12:40

                  >> Des milliers de combattants islamistes (...) seront renvoyés chez eux pour mener des soulèvements séparatistes contre Moscou
                   
                  3.000 barbus et ça y est, il y a plus de Moscou ?... Hé bé dis donc... Plutôt fragile la Russie.
                   
                  >> l’assassinat du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi à la suite d’une guerre aérienne menée par les Etats-Unis
                   
                  Bip bip, mauvaise cible. C’est la France, le pays des droits des wahhabites, qui a lancé cette guerre.
                   
                  >> la France a déclaré que ses frappes ne viseraient pas seulement l’EI, mais aussi le régime syrien
                   
                  Sauf que si les frenchies interviennent, ils se mangeront des missiles russes.
                   
                  En résumé, un titre annonçant un scénario catastrophe alors que dans les faits, la Russie maitrise la situation.


                  • Hijack Hijack 19 octobre 2015 13:16

                    Oui, les choses sérieuses commencent !

                    Les responsables militaires US – à huis clos – sont complètement tétanisés par la technologie russe déployée en Syrie  USA : Kalibr a stupéfié le Pentagone contraignant les Américains à envisager un retrait de Syrie.



                    • willy 19 octobre 2015 13:59

                      personnelement je pense que poutine est de meche avec les sionistes car toutes les operations russes sont coordonnees avec les forces sionistes et l’armee russe s’approvisionne en Israel.de la bouffe cacher...on aura tout vu....


                      • roman_garev 19 octobre 2015 15:04

                        @willy


                        Merci de nous présenter des preuves de vos élucubrations fantasmagoriques.
                        Surtout sur « la bouffe cacher » pour des soldats russes, chrétiens orthodoxes et musulmans...


                      • @roman_garev
                        J’aimerais connaitre vos commentaires-analyses suite a ce récent article de T. Meyssan :
                        L’armée russe affirme sa supériorité en guerre conventionnelle, par Thierry Meyssan

                        Merci.


                      • Hijack Hijack 19 octobre 2015 20:42

                        @willy

                        Poutine n’est pour l’instant pas en guerre avec Israël et lui n’est pas assez con pour s’arrêter aux détails dont tu parles, le cacher, les bougies religieuses, kippas ou je ne sais quoi d’autre.

                        Contrairement à d’autres, la Russie cherche la paix ...


                      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 21 octobre 2015 18:48

                        @Hijack

                        ENCORE UN FOU QUI CROIT au pere noel ;; ;;russe !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                      • leypanou 19 octobre 2015 13:59

                        « La destruction du régime Assad  » : alors Robert Gil, on utilise maintenant les mêmes expressions que les atlantistes ? Pourquoi pas l’armée de Bachar al-Assad aussi pendant que vous y êtes ?

                        Il ne faut pas utiliser les mêmes terminologies à connotations négatives que les atlantistes ou ces pseudo-droits-de-l’hommistes de pacotille. C’est le gouvernement de Bachar al-Assad ou de Syrie et c’est l’Armée Arabe Syrienne.

                        En France, on ne dit jamais l’armée de François Hollande ou de Nicolas Sarkozy ou encore le régime de Hollande.


                        • @leypanou
                          « La destruction du régime Assad » est un lapsus de Robert Gil, certainement. Robert vous le confirmera dans les prochains jours.


                        • Loatse Loatse 19 octobre 2015 14:33

                          Evidemment il ne s’agit que d’intérêts économiques et donc stratégiques d’un coté comme de l’autre... (les 2 grandes puissances)


                          Maintenant, on ne peut pas accuser Poutine d’hypocrisie en la matière, il ne se cache pas derrière le pretexte droitdel’hommiste pour protéger ses intérêts notamment à l’étranger...

                          pour lui il n’y a pas de « bons terroristes » sur le terrain en syrie (ceux qui font du bon boulot), il y a des terroristes qu’il faut dégommer point à la ligne « modérés or not.. pour éviter hormis d’y laisser son port, également de les retrouver »dans les chiottes" tchetchènes ou dans un opéra moscovite...

                          Maintenant ses alliances ne valent pas mieux que les nôtres... (mollah vs imams ?) quoique je le sente beaucoup moins enclin aux concessions que nous dans ce domaine sachant préserver à la fois sa culture, ses intérêts économiques, sa souveraineté... (voir à ce propos le deal en turquie que tente de négocier Angela Merkel avec Erdogan)

                          L’ennui (le mot est faible) est que, dans ce chaos syriens, nous y sommes comme trainés par les cheveux(comme le prophétisait le rav ron chaya qui y voit là ainsi que ses pairs l’entrée dans la guerre de gog et magog...

                          Espérons qu’il se trompe et que d’incident pouvant dégénérer en extension du conflit en europe notamment, il n’y aura pas...

                          ps : il me semble que les états unis sont déjà sur un autre front celui de la méchante chine qui s’est appropriée une ile parait il...

                          Un autre il y a pas si longtemps de cela s’est ramassé comme cela, en voulant être sur plusieurs front à la fois...à l’est, il y a rencontré les russes et ce fut le début de la fin de ses rêves d’empire mondial.

                          Napoléon aussi s’y est cassé le nez...

                          sans doute nos friends connaissent aussi le fin mot de l’histoire et vont en tirer leçon.

                          Reste que ce ne sont pas les américains qui se retrouvent les plus exposés...

                          • Merci M. Robert Gil.
                            .
                            Si l’aviation russe, en coordination avec l’armée du gouvernement de la Syrie, arrête la coalition terroriste américano-israélo-saoudienne en Syrie, ce sera possiblement un ’’game changer’’ .
                            .

                            D’autres pays du Moyen-Orient identifieront les manipulations des agences de renseignement .

                            .
                            Des l’arrivée des terroristes ou des insurrections colorées de sang , ils demanderont possiblement une protection aérienne a la coalition anti-terroriste russo-irako-irano-sino-syrienne 

                            .

                            .Cette protection aérienne permettra , aux armées légitimes de ces états , de neutraliser au sol ces terroristes-mercenaires infiltrés . Suffisamment de temps pour identifier ces terroristes et ceux qui les arment, les forment, les financent, les soignent, les informent, les infiltrent et les exfiltrent..

                            .

                            Ces gouvernements légitimes comprendront que cette protection aérienne de la VRAI coalition anti-terroriste leurs évitera de SUBIR une zone d’exclusion aérienne de la coalition terroriste américano-israélo-saoudienne qui, elle, ne cherche qu’a offrir une protection aérienne a ses équipes de terroristes-égorgeurs modérés (!)


                            • A l’auteur,
                              .
                              L’équipe terroriste américano-israélo-saoudienne évacue déjà ses terroristes-mercenaires de la Syrie. De plus, le retrait des missiles PATRIOTS de Turquie et du porte -avions Roosevelt de la mer Baltique nous indique que les américains laisseront les russes et les iraniens nettoyer les dégâts que les néocons et les israéliens ont causés.
                              .
                              Il y aura quelques accrochages et quelques protestations DE FAÇADE . Obama émettra lui-même quelques protestations pour paraitre crédible dans le rôle du chef guerrier. Obama, ou si vous préférez Barry Soetoro, espère simplement ne pas mourir avant la fin du film....scénarisé par Zbigniew Brzeziński et les réseaux sionistes infiltrés dans l’administration US.


                              • Dernière heure : Voici l’analyse de T . Meyssan :

                                .

                                .


                                L’armée russe affirme sa supériorité en guerre conventionnelle
                                par Thierry Meyssan

                                L’intervention militaire de Moscou en Syrie n’a pas simplement retourné le sort des armes et semé la panique parmi les jihadistes. Elle a montré au reste du monde, en situation de guerre réelle, les capacités actuelles de l’armée russe. À la surprise générale, celle-ci dispose d’un système de brouillage capable de rendre l’Alliance atlantique sourde et aveugle. Malgré un budget bien supérieur, les États-Unis viennent de perdre leur domination militaire.

                                Réseau Voltaire | Damas (Syrie) | 19 octobre 2015

                                 

                                L’intervention militaire russe en Syrie, qui devait être un pari risqué de Moscou face aux jihadistes, s’est transformée en une manifestation de puissance qui bouleverse l’équilibre stratégique mondial [1] Conçue au départ pour isoler les groupes armés des États qui les soutiennent en violation des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, puis les détruire, l’opération a conduit à aveugler l’ensemble des acteurs occidentaux et leurs alliés.

                                Stupéfait, le Pentagone est divisé entre ceux qui tentent de minimiser les faits et de trouver une faille dans le dispositif russe et ceux qui, au contraire, considèrent que les États-Unis ont perdu leur supériorité en matière de guerre conventionnelle et qu’il leur faudra de longues années pour la récupérer [2].

                                On se souvient qu’en 2008, lors de la guerre d’Ossétie du Sud, les Forces russes étaient certes parvenues à repousser l’attaque géorgienne, mais avaient surtout montré au monde l’état déplorable de leur matériel. Il y a dix jours encore, l’ancien secrétaire à la Défense Robert Gates et l’ancienne conseillère nationale de sécurité Condoleezza Rice parlaient de l’armée russe comme d’une force de « second rang » [3].

                                Comment donc, la Fédération russe est-elle parvenue à reconstruire son industrie de Défense, à concevoir et à produire des armes de très haute technologie sans que le Pentagone ne mesure l’ampleur du phénomène et qu’il se laisse distancer ? Les Russes ont-ils utilisé toutes leurs nouvelles armes en Syrie ou disposent-ils d’autres merveilles en réserve ? [4]

                                Le désarroi est si grand à Washington que la Maison-Blanche vient d’annuler la visite officielle du Premier ministre Dmitry Medvedev et d’une délégation de l’état-major russe. La décision a été prise après une visite identique d’une délégation militaire russe en Turquie. Inutile de discuter des opérations en Syrie, car le Pentagone ne sait plus ce qui s’y passe. Furieux, les « faucons libéraux » et les néo-conservateurs exigent la relance du budget militaire et ont obtenu l’arrêt du retrait des troupes d’Afghanistan.

                                De manière on ne peut plus étrange, les commentateurs atlantistes qui assistent au dépassement de la puissance militaire US dénoncent le danger de l’impérialisme russe [5]. Pourtant la Russie ne fait ici que sauver le Peuple syrien et propose aux autres États de travailler en coopération avec elle, tandis que les États-Unis lorsqu’ils détenaient la prééminence militaire ont imposé leur système économique et détruit de nombreux États.

                                Force est de constater que les déclarations incertaines de Washington durant le déploiement russe, avant l’offensive, ne devaient pas être interprétées comme une lente adaptation politique de la rhétorique officielle, mais pour ce qu’elles exprimaient : le Pentagone ignorait le terrain. Il était devenu sourd et aveugle.

                                Un système de brouillage généralisé

                                On sait, depuis l’incident de l’USS Donald Cook en mer Noire, le 12 avril 2014, que l’armée de l’Air russe dispose d’une arme lui permettant de brouiller tous les radars, circuits de contrôle, systèmes de transmission d’information, etc. [6]. Dès le début de son déploiement militaire, la Russie a installé un centre de brouillage à Hmeymim, au nord de Lattaquié. Subitement, l’incident de l’USS Donald Cook s’est reproduit, mais cette fois dans un rayon de 300 kilomètres ; incluant la base Otan d’Incirlik (Turquie). Et il persiste toujours. L’événement s’étant produit durant une tempête de sable d’une densité historique, le Pentagone a d’abord cru que ses appareils de mesure avaient été déréglés avant de constater qu’ils sont brouillés. Tous brouillés.

                                Or, la guerre conventionnelle moderne repose sur le « C4i » ; un acronyme correspondant aux termes anglais de « command » (maîtrise), « control » (contrôle), « communications », « computer » (informatique) et « intelligence » (renseignement). Les satellites, les avions et les drones, les navires et les sous-marins, les blindés et désormais même les combattants, sont reliés les uns aux autres par des communications permanentes qui permettent aux états-major de commander les batailles. C’est tout cet ensemble, le système nerveux de l’Otan, qui est actuellement brouillé en Syrie et dans une partie de la Turquie.

                                Selon l’expert roumain Valentin Vasilescu, la Russie aurait installé plusieurs Krasukha-4, aurait équipé ses avions de conteneurs de brouillage SAP-518/ SPS-171 (comme l’avion qui survola l’USS Donald Cook) et ses hélicoptères de Richag-AV. En outre, elle utiliserait le navire espion Priazovye (de classe Project 864, Vishnya dans la nomenclature Otan), en Méditerranée [7].

                                Il semble que la Russie ait pris l’engagement de ne pas perturber les communications d’Israël —chasse gardée US—, de sorte qu’elle s’interdit de déployer son système de brouillage au Sud de la Syrie.

                                LIRE LA SUITE DE CETTE ANALYSE DE L’EXCELLENT T. MEYSSAN ICI : L’armée russe affirme sa supériorité en guerre conventionnelle, par Thierry Meyssan


                                • soi même 19 octobre 2015 15:24

                                  Dans se conflit , il est étonnant de voir qui s’affronte en réalité ?
                                  Quel est le dominateur commun entre la Russie, les USA, l’Angleterre et la France, quatre pays qui détienne le droit de veto, quatre pays qui détienne une dissuasion nucléaire
                                  En réalité une guerre qui ne se focalise pas uniquement sur la Syrie et se révèle être une guerre stratégique de grande envergure
                                  Il y a fort à parie que les pétromonarchies ont beaucoup à perdre si la Russie arrive à mettre un terme à cette guerre pour une raison qui est en train de se faire jour dans l’ensemble du Moyen Orient, la Russie n’est pas en guerre contre l’Islam, et en train par sa subtilité stratégique à mener les frappes ariennes en Syrie à une véritable adhésion du monde Arabe à leur intervention en Syrie
                                  La preuve la plus flagrante est le tir des missiles de croisière de la mer Caspienne, démontre le changement de main dans la région, où visiblement les USA perde la main où plus tôt, ils ne sont pas mécontent de perdre la main
                                  Une des hypothèses probable , le moyen orient n’est plus les pays de cocagne de l’Or noir, et cela n’a plus beaucoup d’intérêt pour les USA l’ensemble de ses pays au niveaux de la stratégie du contrôle des matières premières, par contre, il est évident en y sèment la zizanie et le chaos dans la région et en invitant la Russie à faire le gendarme, ils ont tous à gagner d’empêtrer la Russie dans un conflit sans fin Il est intéressant aussi de voir l’attitude d’Israël et de la Turquie dans cette affaire, elle n’a pas manquer de testé la ligne rouge des Russes, où il apparaît maintenant qu’il y a eux une redistribution des rôles, c’est la Russie qui même le bal et que ces deux pays ont été avertie qu’il n’ont aucun intérêt à jouer les troubles fête

                                  Quand à la France visiblement elle est devenue le cocus de l’affaire, magnanime les Russes ont laissez faire nos rafales faire une frappent symbolique sur daech, comme pour les américains qui ont parachuter 50 tommes de munitions , la fin de la partie à été sifflé.

                                  La France est prier de replier bagage de la région.
                                  C’est claire et net, la France a près son baroude d’honneur doit se retiré définitivement du jeux de l’ensemble du Moyen Orient.

                                  En à une possibilité d’une déflagration plus large tous est possible surtout juste à présent la grande absente dans se conflit et la Chine qui œuvre en coulisse avec l’Iran qui est devenue leur principal partenaire de la région .

                                  il ne faudrait pas oublier à travers la Russie, il y a la Chine qui conjointement ont fait barrage à toutes intervenions désastreuses de l’Occident en Syrie .

                                  Si l’on veut bien regarder une carte de l’ensemble du méridiens de la région, l’on pourrait constaté que c’est un conflit qui part de la mer Baltique qui traverse la mer moire, la méditerranée orientale et qui travers la corne de l’Afrique .

                                  Pourquoi la corne de l’Afrique et bien justement c’est des continents qui jusqu’à présent dans une certaine mesure à été sous exploiter où l’on retrouve justement tous les ingrédients d’un futur conflit géostratégique de grande ampleur, les USA, la Chine et la Russie qui œuvre comme puissance médiatrice au deux Soudan et de l’autre coté les USA envoie des conseillers militaires au Cameroun.

                                  Entre le pétrin de la Libye et du Mali et des différente guerre africaine, l’on peut être sur, à peine le conflit Syrien et Irakien apaisez que c’est l’ensemble de l’Europe et de l’Afrique qui va avoir la fièvre.


                                  • EL Yagoubi 19 octobre 2015 16:33

                                    Les puissances occidentales (usa et ses quelques alliés) ont beaucoup de difficultés dans le réajustement de leur conception aux nouvelles réalités c’est pourquoi elles gesticulent.


                                    • Marius Morin Marius Morin 19 octobre 2015 16:35

                                      Les représentants de l’ONU sont arrivés à la conclusion suivante : Bashar Al Assad n’a jamais utilisé d’armes chimiques sur son peuple. Que cela soit clair !!!


                                      • willy 19 octobre 2015 16:37

                                        et les morts collateraux occasionnes par les russes ? on n’en parle pas ?


                                        • soi même 19 octobre 2015 16:42

                                          @willy, si quel que officiers Turc où Etasuniens en situation irrégulière sur le sol Syrien, cela est évoquer , il faut fouiller pour trouver un article sur le sujet.


                                        • bourrico 7 19 octobre 2015 16:44

                                          @willy

                                          Pour quoi faire, tu passerai pour un âne et tu te prendrai dans les dents les milliers de morts d’origine principalement US, et ce serait mérité.
                                          Qui fait les assassinats ciblés depuis plus de 10ans ? Qui bombarde des mariages, et encore récement un hopital dûment répertorié ?

                                          Ensuite ou est ton début de preuve ?
                                          Ou a t-on encore affaire à de la calomnie pure et dure ?

                                          Sérieux, depuis combien de temps les Russes bombardent ?
                                          Va falloir trouver autre chose que ta pitoyable tentative pour avoir une once de crédibilité.

                                          Je sais, on est sur AV, tout est permis, et plus c’est stupide, plus c’est apprécié.
                                          Le glissement vers un royaume peuplé de cloches qui s’écoutent est pitoyable.

                                        • @willy
                                          ’’....et les morts collatéraux occasionnés par le régime israélien  ? on n’en parle pas  ? ....’’
                                          .
                                          Oh ! Calmez vous Willy ! Nous ne sommes pas des antisémites. 


                                        • Lucide bdpif@laposte.net 25 octobre 2015 10:52

                                          @https://www.youtube.com/watch?v=WfoljgNd4Lk


                                          Au niveau de la propagande, on và bientôt en arriver à la conclusion que ce sont les USA qui ont fait 250 000 morts en Syrie, que le général Assad n’a rien à se reprocher. Que les russes ne frappent pas l’opposition modérée mais uniquement l’EI. 

                                          Bien entendu, seul les simples d’esprits pourront croire à cette version. A noter que les commentateurs de ces articles, ne croient pas une seconde à ce qu’ils ecrivent.

                                          On invite les lecteurs à aller se renseigner sur internet et d’aller vérifier les sources Meyssian, qui est un mythomane corrompu et reconnu par les dictatures.

                                        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 octobre 2015 20:49

                                          @bdpif@laposte.net


                                           En soutenant des révoltes en Syrie où le gouvernement démocratiquement élu de Assad avait le contrôle correct le a situation, les USA sont en effet lees principaux instigateurs du chaos en Syrie. Comme en Libye et en Irak. 

                                          Avantage supplémentaire pour les USA, introduire des millions de réfugies islamiques en Europe qui y contribueront a la zizanie en y créant une minorité inassimilables et permettront que l’Amérique continue sa manipulation ds l’Europe... Je le répète par acquit de conscience, mais il reste bien de gens qui ne l’ont pas encore compris et je cesserai de perdre mon temps a vous répondre.

                                          PJCA

                                        • Selon l’analyste militaire Valentin Vasilescu, les russes passent des frappes chirurgicales a.....la micro-chirurgie !
                                          La Russie change radicalement sa tactique de bombardement en Syrie | Réseau International
                                          .
                                          .C’est lui ici  Les frappes chirurgicales ...qui sera heureux !


                                          • JC_Lavau JC_Lavau 19 octobre 2015 19:37

                                            Reportage après reportages sur le terrain, visibles sur des sites syriens et libanais, on est frappé et terrifié de l’état des villes voire villages : des champs de ruines.

                                            Il leur faudra largement une dizaine d’années pour reconstruire, sans parler de la reconstruction politique préalable, qui ressemble fort à une mission impossible. Voilà des siècles que la violence tribale et les guerres de religion dominaient ce pays.


                                              • Lucide bdpif@laposte.net 25 octobre 2015 10:55

                                                @Hijack

                                                Jou lou lou, encore des jolis jouets militaires ? QU’est ce que j’aimerais que vous soyez en dessous des bombes plutôt que de jouer à Call of duty en Syrie.

                                                Vous avez du bol, les civils sont armés de lance pierres ; l’armée russe peut donc courageusement les bombarder. Bande de laches ....

                                              • @bdpif@laposte.net

                                                Jou lou lou, encore des jolis jouets militaires ? QU’est ce que j’aimerais que vous soyez en dessous des bombes plutôt que de jouer à Call of duty en Palestine.

                                                Vous avez du bol, les civils palestiniens sont armés de lance pierres ; l’armée ISRAÉLIENNE peut donc courageusement les bombarder. Bande de laches ....

                                              • Antarés Antarés 21 octobre 2015 18:50

                                                Mais cela dure depuis 1945 ou les USA ont déstabilisé plus de 71 pays souverains dans le but soit de s’approprier leurs sous sols ou leurs gestion !

                                                Alors pourquoi changer maintenant. Espérons que l’intervention russe sonne le glas de leurs hégémonie !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès