Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Syrie : un scoop de presse qui tombe à pic

Syrie : un scoop de presse qui tombe à pic

A l’heure où les Nations unies se sont réunies pour statuer sur la situation en Syrie ; à l’heure où la France vient de commencer à bombarder Daesh (espérons qu’ils visent bien !) ; à l’heure où Vladimir Poutine a intelligemment proposé une solution, il n’est pas anodin qu’un livre à charge contre Bachar El Assad sorte d’un chapeau médiatique.

Dans le nouvel obs, qui semble avoir "l’exclusivité" de l’auteur, on pouvait lire hier matin, ce titre : « SYRIE. 45.000 photos d'atrocités : "Ce livre montre le vrai visage de Bachar al-Assad" »
En lisant ce titre, je me suis dit que ce livre allait nous parler du président syrien, d’une façon différente de ce que nous ressassent en boucle tous les medias occidentaux dominants.
« le vrai visage de Bachar » : on s’attend à autre chose, à quelque chose qui nous surprendrait, quelque chose à découvrir, et pourquoi pas carrément une désintox sur le sujet. Que nenni, le titre de cet article n’est qu’une montagne qui accouche d’une souris.

Je vous retranscris ci-dessous, le début de l’article (la suite étant réservée aux abonnés) :
Rehab Alallawi avait 24 ans, elle était étudiante en troisième année de génie civil à l’université de Damas. Arrêtée en janvier 2013 après avoir participé à des manifestations, elle est décédée peu après. (Photos des exactions commises entre 2011 et 2013 divulguées par le photographe militaire « Dans un livre qui sortira le 7 octobre, "César", un ex-photographe militaire, raconte les horreurs perpétrées par le régime de Bachar al-Assad dans les geôles syriennes. Interview exclusive.
Entre 2011 et 2013, "César", photographe de la police militaire syrienne, a copié et fait sortir au péril de sa vie 45.000 photos et documents de détenus qui ont péri dans les geôles de Bachar al-Assad. Il vit désormais caché quelque part en Europe.
Alors qu'il a toujours refusé de s'exprimer publiquement sur les crimes contre l'humanité qu'il a pu documenter et sur ses motivations, il a fini par se confier à Garance Le Caisne, collaboratrice de "l’Obs". Dans "Opération César" (Stock), la journaliste livre le récit de cet iconographe de l’horreur - les bonnes feuilles sont à lire dans "l'Obs" du 1er octobre.
Sur la base de ce livre, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour "crimes de guerre" visant le régime de Bachar al-Assad.
"César" espère désormais que son témoignage va enfin faire réagir la communauté internationale. »

Source : http://actualites.nouvelobs.com/monde/20150929.OBS6738/syrie-45-000-photos-d-atrocites-ce-livre-montre-le-vrai-visage-de-bachar-al-assad.html

Quelques remarques de Chien Gué :

  • Déjà, l’interview commence très fort ; je cite : « Le livre va montrer le vrai visage de Bachar al-Assad, celui d’un dictateur qui a fait couler beaucoup de sang. ». Lol ! Quel français moyen qui écoute la radio, regarde la télévision ou lit la presse ou des magazines, n’est pas déjà persuadé que Bachar est un dictateur sanguinaire ? Le « vrai visage » n’est donc pas un scoop, vu que depuis plus de 4 ans, on nous dépeint Bachar El Assad de cette façon.
  • 45000 photos d’horreurs de guerre : Ok, mais une photo n’indique pas qui est responsable de l’horreur qu’elle affiche. Il pourrait bien y en avoir 200000, qu’elles ne prouveraient que l’atrocité, mais en aucun cas qui l’a commise. D’ailleurs ce livre me rappelle le récit d’un journaliste français revenu de Syrie, il y a un ou deux ans, et qui avait filmé des images prouvant que le régime de Bachar utilisait les armes chimiques, alors qu’il ne prouvait que le fait que des armes chimiques étaient utilisées en Syrie. Mais par qui ? Lire : http://forget.e-monsite.com/pages/les-scandales/syrie-sarin-et-serieux.html
  • J’aime beaucoup la dernière phrase, aussi : « il espère désormais que son témoignage va enfin faire réagir la communauté internationale ». Ha bon ? Parce qu’elle n’avait pas réagi ? C’est justement sa réaction instantannée et maladroite, il y a presque 5 ans, qui a provoqué le chaos actuel de ce pays. Car en armant et finançant la rebellion contre le président syrien, et ce, dès le début du conflit, les occidentaux ont propulsé Al Nosra, et Daesh au devant de la scène, les rendant désormais incontrolables, tant ils sont devenus puissants, à grands coups de financements. 
  • Et comme le dit un commentateur en réponse à l’article sur le nouvel obs : « S'il n'y avait pas eu bien des exemples fâcheux en ce domaine on pourrait le croire d'emblée, mais il y a eu Timisoara, le prétendu génocide Serbe au Kosovo avec le fameux plan "fer à cheval", les couveuses de l'hôpital de Koweit City, pour finir avec la fiole de gaz mortel brandie à l'ONU par Colin Powell. Donc je ne dis pas que ça n'a pas eu lieu, je dis que j'attends plus qu'un témoignage unique et des photos dont on ne sait pas ou elles ont été prises ni quand pour me forger une conviction. Ce qui m'interpelle c'est que cela tombe maintenant, au moment ou la crise Syrienne est au centre des discussions à l'ONU, bizarre, bizarre.... »
  • « Sur la base de ce livre, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour "crimes de guerre" visant le régime de Bachar al-Assad. » : une enquête pour crimes de guerre basée sur un livre de photos ? Pincez-moi, je rêve !
  • L’auteur du livre dit plus loin dans l’interview : « Nous ne cesserons d’être inquiets que lorsque Bachar al-Assad aura quitté le pouvoir, quand nous pourrons revenir chez nous ». Demandez donc aux libyens s’ils sont moins inquiets depuis que Kadhafi a disparu de leur monde …
  • Dans la suite de l’article, on apprend aussi que « César a été auditionné par la commission des Affaires étrangères américaine, à Washington DC, le 31 juillet 2014. » Pas très réactifs les américains, si les fondements de « César » sont crédibles…
  • On peut lire plus loin : « Aujourd’hui, il y a des dizaines de groupes syriens, et des pays étrangers ont leurs propres intérêts dans ce conflit. ». Ha quand même, enfin une phrase intelligente : et oui, il y a des pays étrangers un peu trop investis en Syrie ; mais ça ne date pas d’aujourd’hui, vu que ce sont eux qui sont responsables de la situation actuelle.

On peut donc facilement conclure que la sortie de ce bouquin n’est qu’une manipulation médiatique, tant son contenu est prévisible, et tant la date de sa publication est judicieusement positionnée dans l’agenda de guerre onusienne… De plus, jouant sur le poids des images avec ses 45000 photos, juste après celle du petit Aylan sur la plage, la réaction populaire ne peut qu’être décuplée.
Mais bon, nous ne sommes plus à une désinformation près ...

L'article dans sa Niche : Syrie : un scoop de presse qui tombe à pic


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (78 votes)




Réagissez à l'article

124 réactions à cet article    


  • howahkan howahkan Hotah 3 octobre 2015 12:44

    Si la masse n’était pas composée de tant de beaufitude.....ce livre n’existerait pas...

    c’est bien le beauf qui dirige cette planète pour le moment encore...et le mensonge..mais c’est qui les spécialistes de l’inversion et du mensonge déjà ???


    • bakerstreet bakerstreet 3 octobre 2015 14:50

      @howahkan Hotah

      Au fait, tant qu’à faire, autant montrer tout de même un extrait, qu’on sache de quelle boucherie on parle, au lieu de se perdre dans des imprécations fumeuses

    • bakerstreet bakerstreet 3 octobre 2015 14:54

      @bakerstreet
      Il y a ça aussi extrait de ouest france

      « Horrifié par les milliers de photos de corps suppliciés et torturés qu’il a pris, dans les prisons et les centres de tortures du régime entre 2011 et 2013, il a contacté l’opposition syrienne qui, après lui avoir demandé de collecter le plus de clichés possible, a organisé son exfiltration de Syrie, au prix d’un stratagème le faisant passer pour mort. 

      Il vit aujourd’hui en France, avec plusieurs membres de sa famille, incognito et sous haute protection policière. « Pendant deux ans, César a travaillé dans une unité de documentation de la police militaire. Le régime a fait de lui le photographe de l’un des pires crimes contre l’humanité », a assuré en mars, lors d’une conférence de presse où quelques-unes de ces photos accablantes ont été dévoilées, Hassan Shalabi, membre du réseau qui a organisé sa fuite.Le photographe « d’un des pires crimes contre l’humanité »

      « Très tôt, nous avons établi un contact avec César qui travaillait à Damas (...) Plus tard, face à l’horreur, il a cherché à s’enfuir mais nous l’avons convaincu de rester à son poste »pour qu’il continue de faire parvenir ses photos, a poursuivi Imadeddine Rashid, qui a aussi participé à son exfiltration.

      « Le rapport César - des milliers de photos insoutenables, authentifiées par de nombreux experts, qui montrent des cadavres torturés et morts de faim dans les prisons du régime - témoigne de la cruauté systématique du régime de Bachar al-Assad », a déclaré mardi à New York, où il participe à l’Assemblée générale des Nations unies, le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius.

      Ce dernier plaidait d’ailleurs hier pour que le droit de véto ne soit plus utilisé par les membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU en cas »d’atrocités de masse" :



    • howahkan howahkan Hotah 3 octobre 2015 17:01

      @bakerstreet

      tu t’es enfin réveillé cher agent sioniste.........


    • Lucide bdpif@laposte.net 3 octobre 2015 17:04

      @bakerstreet


      Cet article d’agoravox est un ramassis de conneries, sans aucune surprise, on attendait un tel article, les trolls sont tellement prévisibles.
      Cesar a devoilé ses photos depuis janvier 2014, dans le but d’alerter les opinions internationales des boucheries de Assad. Le tout dans une indifférence générale de tous. L’auteur de l’article n’a pas du en etre informé et nous a donc pondu ce truc complotisite à deux balles qui ne tient pas une seconde la route.
      A savoir que le trollisme Russe a recu consigne d’arréter de parler de l’Ukraine et de ne parler que de la Syrie pour justifier l’intervention militaire russe là bas. Ce qui explique tout ses articles qui sortent d’un coup sur la Syrie simultanement sur agoravox. Les medias russes aux ordres du pouvoir bombardent donc toutes les chaines de sujets sur la Syrie, mais apparement, les russes commencent à ne plus être dupes. 7 russes sur 8 étant opposés à l’intervention en Syrie. 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 octobre 2015 18:58

      @bdpif@laposte.net
      Sinon, à votre avis, le Qatar et l’Arabie Saoudite sont des démocraties ? L’Arabie Saoudite qui préside désormais « les droits de l’ homme » à l’ ONU, c’est de l’ humour au 4e degré ? Elle défend les droits de la femme ? Les néo nazis ukrainiens dans le Donbass, sans doute un hasard malheureux ?


      Les Russe savent très bien que s’ils ne combattent pas Daesh, ce sera le tour ensuite de la Russie et de l’ Iran : Mac Cain veut vaincre la Russie en Syrie, comme l’ URSS en Afghanistan."
      Les fous dirigent l’asile.

    • freedom2000 freedom2000 3 octobre 2015 20:54

      Le pouvoir change t-il à ce point un homme ?

       Quand le père Hafez el Assad était au pouvoir, Bachar aurait pu à l’instar de tous les fils de dictateurs mener un grand train de vie à l’étranger...

      Au lieu de cela, Assad avait préféré suivre des longues études en médecine pour mener une carrière d’ophtalmo afin de se mettre au service de ses semblables !

      La mort imprévue de son frère,l’ héritier attitré, l’avait malgré lui mis au pouvoir suprême.

      Est-il donc possible que dévoré par les affres du pouvoir, Assad en soit aujourd’hui capable de massacrer femmes et enfants de son peuple pour s’accrocher à tout prix à son poste, comme le prétendent les médias occidentaux ??

      La question est posée.

      extrait de wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Bachar_el-Assad

      Des professeurs mentionnent le fait que Bachar el-Assad, dont le père devient président en 1971, ne profite jamais de son rang. Contrairement à d’autres enfants de familles importantes, il arrive à l’école sans service de sécurité et préfère les voyages scolaires en bus, plutôt qu’un chauffeur privé6.

      Plus tard, il est accepté en tant qu’apprenti par le docteur Ed Schulenber au St Mary’s Hospital. Ce dernier garde un bon souvenir de Bachar el-Assad qu’il qualifie de « gentil » et « sympathique »11. À Londres, Bachar el-Assad vit seul dans un appartement au sud de Hyde Park. Il y découvre la liberté d’accès à Internet et de manière plus générale la haute technologie10. Il ne sort que très peu en raison de son travail et de ses études


    • izarn 3 octobre 2015 22:12

      @bakerstreet
      Un photographe militaire qui devient horrifié aprés 40 000 photos !
      Il a la moralité assez courte on dirait !
      Hahahahahha !
      On nous prends pour des billes...


    • damocles 3 octobre 2015 22:14

      @bakerstreet
      .....c’ est sur que si ce livre a la caution morale de Fabius ...il ne peut que refleter la verité... !!!

      .
      au fait , à quand un livre sur les prisons humanitaires de nos grands amis les SAOUD et les EL THANI , ???

    • Iren-Nao 4 octobre 2015 05:40

      @izarn
      Le régime du père Assad ne rigolait pas vraiment, et les services sont restes a peu prêt les mêmes.
      Personne ne les a jamais accuse de stupidité, bien au contraire, et ils ne pouvaient que savoir que certains comportements sont répréhensibles, ’Alors je me demande bien pourquoi ils auraient paye un photographe pour prendre 45000 photos a leur charge. Et en plus le laisser partir avec...
      Si on paye un photographe pour prendre des photos, et grand Dieux pourquoi faire ? On choisi un complice lui même bien mouille. Et encore, ces services auraient eu la prudence elementaire de le supprimer discrètement, et sans doute sa famille avec, comme de coutume.
      J’ai comme l’impression qu’une fois de plus on tente de nous peindre les lunettes.
      De toute façon, nous savons que ce gouvernement de traitres ( Mollande/Fabius), et ses maitres Zhuniens nous mentent en permanence.
      Et la, le moment ou ça sort explique tout.
      On nous prend vraiment pour des truffes !!
      Et les médias a la botte jouent ce jeu, honte a eux !
      Iren-Nao


    • Garibaldi2 4 octobre 2015 15:11

      @bakerstreet : Si l’on compte que le photographe a fait 5 photos de chaque victime, on arrive au chiffre de 9000 victimes photographiées, et si on compte 30 minutes entre chaque shoot de 5 clichés, on arrive à un total de 188 jours de 24 heures, et en estimant que le photographe a travaillé sans discontinuer pendant 12 heures par jour, on arrive à un total de 375 jours. Ce calcul et ce nombre de jours vous semblent-il réalistes ?

      Si l’on compare avec les massacreurs polpotiens on se demande pourquoi photographier les victimes après ? Ne serait-ce pas plutôt des photos qui ont été faites pour identifier des victimes ? Les polpotiens les photographiaient avant, comme le font partout les services de police.

      Au fait, pourquoi le photographe se cache-t-il ? Les services secrets syriens n’ont pas sa photo ? Ridicule ! Comment un fonctionnaire chargé d’une telle besogne n’aurait pas été identifié et pourvu d’un laisser-passer officiel avec une photo ?!

      Que risque-t-il maintenant qu’il est réfugié en Europe ? Rien. Vous imaginez le régime syriens lancer des tueurs à ses trousses ? Pourquoi faire ?

      Je pense qu’il convient de regarder ces photos avec la plus grande réserve, sans oublier que ce sont bel et bien des victimes. Mais de qui ?


    • meslier meslier 4 octobre 2015 17:20

      @bakerstreet

      La guerre par définition est toujours sale , des exactions sont commises des deux côtés , il ne faut pas s’attendre à des prisons 3 étoiles , Daesch utilise les techniques barbares de Genjis Khan.

      Bachar utilise les méthodes des terroristes contre les terroristes .

      Malheureusement je pense que ces photos sont vraies .


    • spartakus 5 octobre 2015 15:19

      @howahkan Hotah

      « agent sioniste » j’adore, bel argumentaire... 

    • spartakus 5 octobre 2015 17:16

      @freedom2000
      Ben oui c’est vrai ça, comment croire tous ces « merdias » et dirigeants occidentaux qui osent traiter cet ophtalmo au service de son peuple d’assassin de ce même peuple, surtout quand le bon docteur Ed Schulenber le qualifie de mec gentil et sympa... Bel argumentaire, imparable... smiley


    • pierre 7 octobre 2015 20:35

      Quand j’étais ado, les anciens de l’indo ou de l’algérie montraient des photos horribles sur les suppliciés de leur rang mais plus souvent évidement du camp d’en face.
      Ceci dit je suis très étonné du nombre de commentaires de nos amis d’Israel sur ce sujet précis.


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 3 octobre 2015 13:42

      Tout n’est que manipulation grand format.
      Je ne crois plus un mot des médias officiels que je ne l’ai vu recoupé par mes « analyseurs » du web.
      Merci pour votre effort de faire contre-poids à la propagande médiatique...


      • bakerstreet bakerstreet 3 octobre 2015 14:47

        @Luc-Laurent Salvador
        Ouai...C’est sans doute aussi une illusion, un montage médiatique, ces centaines de milliers syriens qui fuient les pays....Tout comme l’horrible propagande impérialiste, qui osaient mettre en cause que Pol Pot était un révolutionnaire, comme tous les gens de gauche infatué l’avaient décidé, en tordant la réalité, en refusant d’entendre les cris d’un peuple qu’il massacrait.... Qui se rappelle de cela maintenant ?.....« Un génocide éclairé » osa déclaré Chomsky....

        Quand une preuve est trop dérangeante, on l’a nie, jusqu’à l’écœurement. ....On a nié le témoignage de victor serge sur les camps de concentration de staline. Le goulag ne pouvait exister, juste nos vues d’esprit fumeuses !.....L’histoire se répète au pays d’Orwell. 
        Voilà que le boucher Bachar père et fils sont parés de toutes les vertus, en raison que l’ennemi de mon ennemi est mon ami. 
        On peut comprendre les politiques, qui tordent l’histoire mais connaissent la vérité !
        Par contre, c’est difficile de comprendre les imbéciles qui tendant le cou pour qu’on leur coupe la tête...Enfin surtout celle des autres, perdus qu’ils sont dans leurs confort et leur certitude infatuée. Tout de même, cette histoire en dérange assez certains pour qu’ils ne l’ignorent pas, et tentent de la replonger dans la baignoire. J’ai lu cet article, celui de l’obs, je veux dire, et je lui accorde toute foi, car il valide tout simplement tout un réseau d’exactitudes et de témoignages que les migrants entre autres apportent avec eux. Mais encore faut il vouloir les écouter.....
        on préférera donc garder une positon héroïque en se bouchant les oreilles, en se voilant les yeux !
        Beaucoup n’ont plus cette chance. On leur a arrachés

      • leypanou 3 octobre 2015 15:02

        @bakerstreet
        « Voilà que le boucher Bachar père et fils sont parés de toutes les vertus,  » : où avez-vous vu çà ? Je n’ai jamais entendu un partisan du non-interventionnisme dire que Bachar al-Assad est un saint.

        Vous parlez de témoignages de migrants ? Écoutez le témoignage de Gérard Bapt, député PS, qui a été en Syrie récemment, concernant les Arméniens qui ont été sauvés par le gouvernement légal syrien. Et Bachar al-Assad n’est pas la tasse de thé de Gérard Bapt, bien au contraire.

        Des crimes horribles sont commis des 2 cotés, c’est une guerre et personne ne se fait de cadeaux et de la part d’un gouvernement attaqué par des dizaines de milliers de djihadistes venant du monde entier financés et aidés par les monarchies pétrolières les plus obscurantistes de la terre ainsi que de divers pays occidentaux ou non (USA, UK, France, Turquie, etc, etc) dont la première puissance militaire mondiale, ce n’est guère étonnant.


      • capobianco 3 octobre 2015 16:40

        @bakerstreet
        C’est étrange ces « centaines de milliers » de syriens qui fuient leur pays maintenant alors que les us et hollande sont « enfin » intervenu pour les protéger. Problème de communication sans doute.


      • bakerstreet bakerstreet 3 octobre 2015 17:14

        @leypanou

        Le régime de terreur de la famille Assad ne date pas d’hier. Pour nier un crime et son ampleur, on peut utiliser certaines astuces : Renvoyez tout le monde dos à dos, en disant qu’on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs... « La guerre, GroB malheur... » N’importe quel despote sait qu’il lui faut entretenir son image. Le Chah d’iran, et sa monstrueuse SAVAK en était un spécialiste : Propre sur lui, ouvert soi disant à la modernité, alors que la pays était aux mains de fanatiques, faisant régner une terreur sans nom.....Les nazis eux même faisaient visiter à la croix rouge un camp d’internement model Camp de concentration de Theresienstadt — Wikipédia
        On peut voir aussi sur certaines photos, madame Bachar, la dame du monsieur, très classe, participer à une soupe populaire, en donnant de la soupe aux pauvres gamins...Un problème : Elle a oublié de défaire son bracelet électronique qui comptabilise les calories. ...L’image, on ne parvient pas toujours à retirer les défauts, et alors elle se retourne contre vous....Tiens, rien à voir, ça me fait penser à une émission que j’ai vu il y a deux jours, au sujet de l’affaire BEN BARKA ; son fils ne lache pas, 50 ans après....La prison où des prisonniers politique étaient enfermés au maroc dans le plus grand secret a été rasé, et des orangers ont été planté pour banaliser l’emplacement. Problème : Les photos satellites montrent que les orangers ne poussent pas sur un vaste rectangle. ....Les spécialstes révèlent que c’est la conséquence de la chaux vive : Les fosses communes apparaissent donc surlignés par la volonté de cacher !


      • Lucide bdpif@laposte.net 3 octobre 2015 17:22

        @capobianco


        QUI NOUS DIS AU FOND QUE CES REFUGIES EXISTENT ET QUI NOUS DIS QUE SANS MEME LE SAVOIR VOUS ETES UN AGENT SIONISTE ILLUMINATI A TENDANCE RAELIENE OU QUE MOI MEME JE NE SOIS EGALEMENT UN AGENT DU GRAND COMPLOT SIONISTE AU SERVICE DES QUATAROS ANGLAIS DU MOSSAD ? 
        L EMPIRE EST PARTOUT QUI NOUS SURVEILLE 
        JE ME PLUSSE 1 000 0000 0000 0000 à mon commentaire. JE VIENS DE DECOUVIR LA VERITE

        Mouaprh

      • Lucide bdpif@laposte.net 3 octobre 2015 17:25

        @bakerstreet


        Attention à pas trop perdre votre temps. Vos interlocuteurs sont très bien au courant de ce que vous ecrivez. Ils sont là pour brouiller les pistes, ils vont vous faire ecrire, ecrire et reecrire. 
        Faute d’argumentation, certains iront dans l’insulte pour conclure. 

      • bakerstreet bakerstreet 3 octobre 2015 17:26

        @bakerstreet
        Quand aux témoignages de nos élus, allant sans doute dans les prisons secrètes demander aux gens si le fond de l’air est frais, il suffit là encore de faire parler l’histoire. 

        On se rappelera de nos intellectuels de gauche allant en URSS dés années 30 aux années 50 et trouvant que la pays était vraiment admirable, démocratique....Montand, Signoret, Sartre...Il n’y aura que Gide pour refuser de se laisser rouler et passer la main dans le dos, car ces gens la plupart du temps, se font avoir, infatués de l’importance qu’on leur accorde, et voulant vérifier sur le terrain ce qu’ils pensent déjà avant de partir. 
        Bon, Gide, grande conscience dénoncera aussi la colonisation. Les esprits libres, il n’y en a pas tant que ça. Des systèmes de pensée toutes faites vous récupèrent. En voilà un modèle de prêt à porter

      • bakerstreet bakerstreet 3 octobre 2015 17:33

        @bdpif@laposte.net
        Vous savez, ce n’est pas pour eux que j’écrit vraiment ;. 

        Ce sont simplement des leurres. 
        J’écrit pour moi un peu, mais aussi pour les autres qui lisent, comparent, et pensent. 

        Mais je sais bien que certains refuseront de sortir de l’ornière dans laquelle ils se complaisent...On peut contester des idées, tout en restant respectable, en toute intelligence. Mais il me semble difficile et indigne de nier les morts et leur odeur épouvanble, et de chercher à trouver des excuses aux assassins, sans s’en faire complices

        Sans doute certains continuent à nier les stalags soviétiques, disant que c’est de la propagande. 
        Un avantage, cela leur permet de continuer à se prendre pour des élus, possesseurs d’une vérité officielle, même quand cela du mensonge pathologique à la caricature la plus ridicule de soi.

      • Lucide bdpif@laposte.net 3 octobre 2015 17:42

        @bakerstreet


        « Mais il me semble difficile et indigne de nier les morts et leur odeur épouvanble, et de chercher à trouver des excuses aux assassins, sans s’en faire complices »

        Sur gogoravox, ils ont fais ce pari en soutenant Assad, comme le fait le grand frere mediatique Russe, effectivement, les arguments developpés par ces revisionistes en temps réél sont tous plus pathétique les uns que les autres. Rien ne les arrete Bonne soirée, bon courage ;) 


      • CN46400 CN46400 3 octobre 2015 17:53

        @bakerstreet


        Et si c’était un remake de Timisoara.....

      • CN46400 CN46400 3 octobre 2015 18:11

        @bakerstreet

        Sauf que les images ça peut tromper énormément. 45 000 photos, ça rappelle les 100 millions de morts de Courtois, des chiffres bien dodus pour bien attiser l’appétit . Ca rappelle aussi les photos de l’Holodomor ukrainien des années 32-33 sorties en 1995 et finalement datée de 1921 après la fuite de troupes blanches.....Reste à se poser l’éternelle question : A qui profite le crime ? Et tout finit par s’éclaircir !

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 octobre 2015 19:10

        @bakerstreet
        Quand vous aurez le temps, fournissez nous les photos de ce qui se passe dans les prisons du Qatar et de l’ Arabie Saoudite...


      • bakerstreet bakerstreet 3 octobre 2015 21:02

        @Fifi Brind_acier
        Pareil au même, je ne joue pour aucune équipe. 

        Est ce à dire que certains auraient l’indignation sélective ?

      • izarn 3 octobre 2015 22:28

        @bakerstreet
        Ils fuient vos chers libérateurs qui veulent la tete d’Assad le chimiste.
        En fait 7 millions de syriens se sont refugiés....Auprès de Assad !

        Ensuite votre discours sur Pol Pot et autre Staline....Surtout que ça n’a rien à voir. Quel rapport ?
        Je vous explique votre propre manip : Ceux qui défendent Assad sont des gauchistes, voire des communistes...Parceque biensur, le coco a le totalitarisme chevillé au corps, il ne pense qu’au goulag comme victoire suprème. Tandis que le libéral finance Adolph pour abattre l’affreux bolchevisme.

        Vous etes un petit comique vous ? Alors Marion Le Pen est communiste ?
        Elle est bien bonne !


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 octobre 2015 07:52

        @bakerstreet
        Les Syriens on l’indignation tellement sélective, qu’ils ont voté massivement pour Assad. Y compris les Syriens habitant à l’ étranger. A tel point que la France et l’ Allemagne ont démocratiquement fermé les Ambassades de Syrie pour qu’ils ne puissent pas aller voter..., étonnant, non ?
        « La France et l’ Allemagne interdisent aux Syriens d’aller voter »


      • Layly Victor Layly Victor 4 octobre 2015 11:06

        @bakerstreet

        Vous êtes d’une mauvaise foi crasse. Et d’une nullité abyssale.
        On voit bien votre démarche : sauver à tout prix la réélection de votre patron Hollande, en lui donnant raison dans sa politique criminelle.

        Le niveau zéro de la pensée et de l’analyse est atteint : j’accorde toute foi à cet article du nouvel obs car il valide tout un réseau de certitudes et de témoignages.
        Toute la profonde bêtise socialiste en action !

        A votre avis, qu’adviendra-t-il du nouvel Obs, de tous les journaleux, et des média sionistes après la victoire ? Je vous le dis : rien. Comme en 45, ils changeront de bord vitesse grand V.

        Au sujet de « témoignages des migrants », il semblerait que, malgré les gros biftons qu’ils ont du aligner, vos chers média n’aient pas réussi à obtenir ces fameux témoignages contre Bachar. Bien au contraire. Il y a des témoignages de Chrétiens qui, arrivés en Allemagne, sont maintenant persécutés par les réfugiés islamistes. C’est un gros problème pour les autorités allemandes.
        Je suis sûr que le nouvel Obs va diligenter une étude sérieuse sur ce nouveau drame humanitaire.

        Dans votre mauvaise foi infecte, vous nous accusez de prendre naïvement Bachar pour un saint. Personne n’a dit une telle chose. Ce que nous disons, c’est que Bachar n’est pas dans le camp des ennemis de la France et qu’il n’est pas dans le camp des ennemis de la civilisation.
        Mais, en bon socialo, les ennemis de la France et de la civilisation, ce n’est pas votre problème.

      • Garibaldi2 4 octobre 2015 15:55

        @bakerstreet :

         Il semble que vous oubliez que après que Pol-Pot et les ’’Kmers rouges’’ ont été chassés du pouvoir par les Viet-Namiens (dont le régime était communiste), les Occidentaux ont refusé de virer de l’ONU l’ambassadeur nommé par Pol-Pot ! Vous oubliez aussi que Maggy Tatcher (et pas qu’elle) a fourni à ces polpotiens virés du pouvoir les armes qui leur ont permis de mener une guérilla. C’est ce révélait la brusque interruption d’une interview filmé d’un ministre de Maggy.

        On 17 April, it is 25 years since Pol Pot’s Khmer Rouge entered Phnom Penh. In the calendar of fanaticism, this was Year Zero ; as many as two million people, a fifth of Cambodia’s population, were to die as a consequence. To mark the anniversary, the evil of Pol Pot will be recalled, almost as a ritual act for voyeurs of the politically dark and inexplicable. For the managers of western power, no true lessons will be drawn, because no connections will be made to them and to their predecessors, who were Pol Pot’s Faustian partners. Yet, without the complicity of the west, Year Zero might never have happened, nor the threat of its return maintained for so long.

        Declassified United States government documents leave little doubt that the secret and illegal bombing of then neutral Cambodia by President Richard Nixon and Henry Kissinger between 1969 and 1973 caused such widespread death and devastation that it was critical in Pol Pot’s drive for power. "They are using damage caused by B52 strikes as the main theme of their propaganda," the CIA director of operations reported on 2 May 1973. "This approach has resulted in the successful recruitment of young men. Residents say the propaganda campaign has been effective with refugees in areas that have been subject to B52 strikes." In dropping the equivalent of five Hiroshimas on a peasant society, Nixon and Kissinger killed an estimated half a million people. Year Zero began, in effect, with them ; the bombing was a catalyst for the rise of a small sectarian group, the Khmer Rouge, whose combination of Maoism and medievalism had no popular base.

        After two and a half years in power, the Khmer Rouge was overthrown by the Vietnamese on Christmas Day, 1978. In the months and years that followed, the US and China and their allies, notably the Thatcher government, backed Pol Pot in exile in Thailand. He was the enemy of their enemy : Vietnam, whose liberation of Cambodia could never be recognised because it had come from the wrong side of the cold war. For the Americans, now backing Beijing against Moscow, there was also a score to be settled for their humiliation on the rooftops of Saigon.

        To this end, the United Nations was abused by the powerful. Although the Khmer Rouge government (« Democratic Kampuchea ») had ceased to exist in January 1979, its representatives were allowed to continue occupying Cambodia’s seat at the UN ; indeed, the US, China and Britain insisted on it. Meanwhile, a Security Council embargo on Cambodia compounded the suffering of a traumatised nation, while the Khmer Rouge in exile got almost everything it wanted. In 1981, President Jimmy Carter’s national security adviser, Zbigniew Brzezinski, said : "I encouraged the Chinese to support Pol Pot.« The US, he added, »winked publicly" as China sent arms to the Khmer Rouge.

        In fact, the US had been secretly funding Pol Pot in exile since January 1980. The extent of this support - $85m from 1980 to 1986 - was revealed in correspondence to a member of the Senate Foreign Relations Committee. On the Thai border with Cambodia, the CIA and other intelligence agencies set up the Kampuchea Emergency Group, which ensured that humanitarian aid went to Khmer Rouge enclaves in the refugee camps and across the border. Two American aid workers, Linda Mason and Roger Brown, later wrote : "The US government insisted that the Khmer Rouge be fed . . . the US preferred that the Khmer Rouge operation benefit from the credibility of an internationally known relief operation." Under American pressure, the World Food Programme handed over $12m in food to the Thai army to pass on to the Khmer Rouge ; « 20,000 to 40,000 Pol Pot guerillas benefited, » wrote Richard Holbrooke, the then US assistant secretary of state.

        I witnessed this. Travelling with a UN convoy of 40 trucks, I drove to a Khmer Rouge operations base at Phnom Chat. The base commander was the infamous Nam Phann, known to relief workers as « The Butcher » and Pol Pot’s Himmler. After the supplies had been unloaded, literally at his feet, he said : « Thank you very much, and we wish for more. »

        In November of that year, 1980, direct contact was made between the White House and the Khmer Rouge when Dr Ray Cline, a former deputy director of the CIA, made a secret visit to a Khmer Rouge operational headquarters. Cline was then a foreign policy adviser on President-elect Reagan’s transitional team. By 1981, a number of governments had become decidedly uneasy about the charade of the UN’s continuing recognition of the defunct Pol Pot regime. Something had to be done. The following year, the US and China invented the Coalition of the Democratic Government of Kampuchea, which was neither a coalition nor democratic, nor a government, nor in Kampuchea (Cambodia). It was what the CIA calls « a master illusion ». Prince Norodom Sihanouk was appointed its head ; otherwise little changed. The two « non-communist » members, the Sihanoukists, led by the Prince’s son, Norodom Ranariddh, and the Khmer People’s National Liberation Front, were dominated, diplomatically and militarily, by the Khmer Rouge. One of Pol Pot’s closet cronies, Thaoun Prasith, ran the office at the UN in New York.

        In Bangkok, the Americans provided the « coalition » with battle plans, uniforms, money and satellite intelligence ; arms came direct from China and from the west, via Singapore. The non-communist fig leaf allowed Congress - spurred on by a cold-war zealot Stephen Solarz, a powerful committee chairman - to approve $24m in aid to the « resistance ».

        source : http://www.newstatesman.com/politics/politics/2014/04/how-thatcher-gave-pol-pot-hand


      • bakerstreet bakerstreet 4 octobre 2015 17:38

        @Layly Victor
        Tout comme l’auteur

        Davantage chien, que Guevarra !

      • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 4 octobre 2015 19:41

        @bakerstreet

        Bravo ! Voilà une réponse très éclairante sur le niveau et l’intérêt de vos réflexions. Merci à Fibi brin d’acier et Layly Victor pour les réponses pertinentes qu’ils vous ont faites. Vous dites ne faire partie d’aucun camp. C’est ce que disent la plupart des moutons...


      • Michel Maugis Michel Maugis 5 octobre 2015 02:25

        @barkerstreet


        Mais alors, en sachant cela des Kmers Rouges, pourquoi ISRAEL, la France, etc.. LES SOUTENAIENT quand SEULS les communistes soutenaient les vietnamiens qui libéraient le Cambodge de l’ Enfer Kmer Rouge, arrivé au pouvoir grâce au Criminel Polpot Soutenu par USRAEL ?

        Vous n’ êtes pas obligé de répondre.

        C’ est vous qui niez la réalité. Vous ne faites que mentir.

        Vous clamez votre bêtise à dire que cet article « valide » ce que vous souhaitez alors qu’ il n’ apporte strictement aucune preuve.






      • spartakus 5 octobre 2015 15:51

        @sampiero

        @bdpif@laposte.net
        @bakerstreet 
        Nouveau sur AV j’aime cette idée de liberté, bon j’avais bien compris que la tendance était vers tout ce qui était dissident, anti-conformiste, anti-médias « mainstream », pro-Dieudo, anti- US, Anti-Israël, pro-Poutine, Pro-Bachar etc... Mais je ne savais pas que l’envie de « penser contre » à tout prix allait devenir l’ennemi de l’objectivité, de l’indépendance d’esprit... 

        Il faut entendre différentes musiques, or ici tout le monde (ou presque) semblent aboyer dans le même sens...Des voix comme les vôtres, trop minoritaires, sont donc précieuse par ici, restez !!!

      • malitourne malitourne 5 octobre 2015 16:27

        @spartakus
        C’est vrai ça, c’est tellement ennuyant de pas dialoguer avec des non dissidents, des promédia mainstream, des anti dieudos, des pro US, des pro Israel, des anti poutine, des anti bachar, etc...

        Ya plus qu’à s’enfermer chez soi avec son Libé tiens pour être peinard !


      • spartakus 5 octobre 2015 17:05

        @malitourne

        Ben oui ils sont tellement nombreux par ici ; à la critique de l’indignation sélective, je trouve juste dommage de se fourvoyer dans une autre indignation sélective et d’excuser aussi facilement les exactions de dirigeants/dictateurs (tant qu’ils sont anti-américains)... Contrairement à beaucoup par ici je ne suis pas militant...

      • Layly Victor Layly Victor 5 octobre 2015 19:36

        @spartakus

        Parce que, bien évidemment, vos amis journaleux n’aboient pas dans le même sens ?
        Car quoi ? Tout est verrouillé, toute la presse appartient à la finance que, pour ne pas aboyer, on qualifiera de « finance internationale ». Tous les média appartiennent à cette même finance ou au pouvoir des partis socialo-républicains. Il est strictement impossible de travailler à FR3 si on n’est pas socialo.
        Les rares endroits où il est encore permis de s’exprimer sont les sites comme celui ci.
        Il est donc normal que ceux qui ne sont pas des lecteurs assidus du Figaro, du journal l’Immonde, de Libération (des nazis) ou de l’Obs, aient ici une opinion non orientée vers les thèses impérialistes habituelles.
        Il n’y a pas l’envie de « penser contre à tout prix », comme vous le dites avec votre mépris habituel Il y a seulement la désespérance de voir, par exemple, le grand criminel Hollande agir impunément et déshonorer la France et la secte des journaleux désinformer à longueur de journée.

        Je vous donne un exemple de désinformation. L’Iran est une très grande nation, un très grand peuple, dont la civilisation remonte à 3000 ans, comme la Grèce. C’est un pays qui a un des niveaux d’éducation les plus élevés du monde et où les jeunes filles sont majoritaires dans l’enseignement supérieur. L’an dernier, une jeune iranienne a obtenu la médaille Fields de Mathématiques. Certes, le peuple subit le joug des mollahs, mais il y a une magnifique jeunesse, qui a appris a résister à l’adversité, et qui a un bel avenir, alors que notre jeunesse est en train de sombrer dans le dégoût.
        Est-ce que vous pensez que les média « qui sont pour et qui n’aboient pas » rendent compte de cette réalité ?

        Et pensez vous que la vision du grand peuple Russe trafiquée par les journaleux est fidèle à la réalité ?

        Personnellement, c’est très pénible pour moi de faire des commentaires sur ce site, mais je le fais pour ne pas laisser tomber les rares qui essaient de lutter.

        Nous avons la patrouille de sauvetage du soldat Hollande habituelle que vous saluez, bakerstreet, Tf1groupie, bdpif, sampiero, et je vous félicite de l’avoir rejointe. Vous avez facilement adopté le style car vous l’aviez déjà bien intégré : argumentaire zéro, insultes et mépris. Et surtout, se donner l’air du type supérieur qui n’aboie pas avec la meute. 
        Rendez vous dans peu de temps. On va avoir des surprises.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Chien Guevara

Chien Guevara
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès