• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > TATA : un suicide qui tombe à pic

TATA : un suicide qui tombe à pic

La nouvelle ne fait pas grand bruit, et pourtant, le Directeur Général de Tata Motors a été déclaré « suicidé » le 27 janvier 2014, à Bangkok, alors qu’il s’y était rendu pour participer à une réunion du Conseil d’Administration de Tata Motors Thailand Ltd. Retour sur cette troublante et soudaine disparition.

Karl Slym, un homme d’affaires Britannique de 51 ans, est devenu Directeur Général de Tata Motors en 2012. Pour rappel, Tata est une multinationale Indienne d’automobiles. Elle a beaucoup fait parler d’elle ces dernières années, proposant des véhicules peu onéreux (comme la Tata Nano) et surtout elle se classe au 4e rang mondial de constructeurs de camions et au 2d rang de constructeurs d’autobus.

Le petit poucet de l’automobile n’a cessé de faire des pas de géants, lorsque la firme acheta Jaguar Land Rover de Ford en 2008. Et puis, vint la fameuse voiture à air. Oui, ce que bon nombre de personnes attendent dans ce bas monde, est l’initiative de Tata. Une voiture capable de fonctionner sans carburant, mais uniquement avec l’air que l’on respire. Une révolution dans le monde automobile. Elle devait être commercialisée fin 2013 mais c’est normalement en ce début d’année qu’elle devrait fouler les routes Indiennes.

Cette voiture baptisée « Mini Cat  », coûterait la modique somme de 5225€. Encore un coup de génie de la part de Tata. Certes la voiture est assez rustique et ses options basiques (éclairages, clignotants, poste et même la climatisation en autonomie, avec le système d’air comprimé qui expulse l’air du tuyau d’échappement entre 0 et 15°), mais son mode de carburant (l’air) est totalement gratuit, ce qui en fait un moyen de locomotion peu onéreux, économe et écologique.

Mais là ne s’arrêtent pas les prouesses de la Mini Cat : son kilométrage est ni plus ni moins que le double d’une voiture électrique dernier cri ! Elle a une autonomie de 300Kms, se recharque en quelques minutes dans une station spéciale ou en 3-4 heures à domicile. De plus, elle ne peut rouler au-delà de 105km/h, ce qui en fait une voiture de ville parfaite. Très simple, elle nécessite très peu d’entretien et lorsque cela est le cas, les frais sont très en dessous des tarifs pratiqués ne serait-ce qu’en France.

La firme Indienne a donc réalisé un petit bijou automobile, tant sur le plan financier, que sur les plans économiques et écologiques. De quoi faire trembler toute l’industrie automobile, ainsi que les compagnies pétrolières…. Même si, pour le moment le véhicule n’a pas encore roulé sur les routes Indiennes, il y a fort à parier que son homologation en Europe (et dans le reste du monde) posera très certainement problème… Sans compter que le Royaume Uni ainsi que l’Australie, ont déjà annoncé un projet, visant à taxer l’air !... Un signe ?

Après « l’étrange » destruction totale de l’usine automobile Japonaise Genepax en 2011 (après le séisme), qui s’apprêtait à mettre sur le marché sa voiture à eau (Voir reporatage sur le sujet ici ) , voici venu l'heure de Tata, de faire face à un « suicide » et non des moindres : celui de son Directeur Général.

Bien sûr, la police a trouvé, ce qui pourrait être une lettre de suicide dans la chambre d’hôtel de Karl Slym. Néanmoins, la chute du 22e étage, par une fenêtre plus qu’étriquée par laquelle « il a fallu qu’il fasse un effort pour passer à travers », d’après le Lieutenant-Colonel de Police Somoyot Boonnakaev, semble toutefois tirée par les cheveux.
L’enquête est en cours, une analyse graphologique concernant la lettre qu’il aurait laissé doit confirmer ou pas, qu’il s’agisse bien de son écriture et délivrerait donc la ou les raisons qui l’auraient poussé à se jeter de sa fenêtre. La femme du Directeur Général était visiblement présente au moment de sa mort mais ne peut répondre aux questions de la police, car elle est en état de choc.
Comble de l’ironie, c’est Karly Slym qui a re-propulsé la Nano sur le marché, après l’échec commercial lors de sa sortie initiale et qui a réussi à faire de Tata, une multinationale sur laquelle il fallait désormais compter dans le monde automobile.

Si pour certains, ce suicide n'en est pas un est ne résulte que d'une pression des lobbies, pour le moment, aucune lumière supplémentaire n’a pu être faite sur les causes de la mort de Karl Slym. L’affaire suit son cours, mais il y a peu de chances pour que la presse relate la suite des événements. La Mini Cat pourrait alors, rester dans les usines Indiennes, encore un certain temps.

 

Sources : Wikipédia
Le Monde
Users.Telenet


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (78 votes)




Réagissez à l'article

117 réactions à cet article    


  • popov 1er février 2014 08:53
    @Façon2Parler

    mais son mode de carburant (l’air) est totalement gratuit

    L’air est peut-être gratuit, mais ce que la voiture Tata utilise, c’est de l’air comprimé. Pour comprimer l’air dans le réservoir de la voiture, il faut une pompe qui consomme de l’énergie électrique produite dans une centrale thermique ou nucléaire, parfois hydraulique.

    Comparée à la voiture à essence qui pollue là où elle passe, la voiture Tata pollue là où l’électricité est produite. C’est un avantage, car il est plus facile de contrôler la pollution d’une centrale thermique que celle de milliers de voitures.

    Le moteur à combustion d’une voiture à essence a un rendement d’environ 20%, ce qui veut dire que seulement 20% de l’énergie disponible dans l’essence est convertie en énergie mécanique, le reste est perdu sous forme de chaleur rejetée dans l’atmosphère. On peut cependant récupérer une partie de cette chaleur pour chauffer l’intérieur de la voiture, ce qui est pratique dans les pays froids.

    Les centrales thermiques ont un rendement d’environ 30%, elle convertissent 30% de l’énergie disponible dans le carburant en énergie électrique. De plus, elles utilisent un carburant moins coûteux que l’essence (charbon ou huile lourde) et il est plus efficace de filtrer les fumées d’un seul gros brûleur que celles de milliers de voitures, et ces centrales sont assez éloignées des centres urbains. De la centrale à la pompe à air comprimé, il y a des pertes dans les câbles De plus, quand on comprime l’air, il s’échauffe. Donc toute l’énergie électrique n’est pas convertie en pression, une partie est perdue en chaleur qui doit être évacuée dans l’atmosphère. Quand l’air comprimé est utilisé pour actionner les pistons de la voiture, il se refroidit, ce qui nuit encore au rendement. Dans un pays chaud, l’air comprimé peut être un peu préchauffé en le faisant circuler dans des canalisations au contact de la carrosserie. Le froid produit peut aussi être utilisé pour climatiser l’intérieur de la voiture. Je n’ai pas de chiffres exact, mais le rendement de la voiture Tata ne doit pas dépasser les 10%. Seulement 10% de l’énergie disponible dans le carburant de la centrale thermique est convertie en énergie mécanique dans le petit moteur à air comprimé.

    Un autre problème, c’est que l’air comprimé doit être absolument sec. Toute trace d’humidité produit de la glace et nuit au fonctionnement du moteur et à sa longévité.

    Quel est donc l’avantage de cette voiture ? Je dirais qu’elle réduirait fortement les problèmes de pollution dans les grandes villes telles que Bangkok ou Bombay.

    Le moteur à air comprimé a une longue histoire.

    Une partie de la technologie est en fait française.


    • Jean Keim Jean Keim 1er février 2014 09:28

      Tâta peut corriger la présence d’un air humide comme on le fait sur une installation industrielle classique, de plus la compression de l’air n’est pas forcément obtenue avec de l’énergie électrique : un compresseur mû par l’eau ou l’air peut convenir ainsi que par un moteur thermique classique utilisant du gaz de biomasse produit localement. Même produit par un compresseur électrique, l’air comprimé obtenu sera plus économique et plus écologique que l’utilisation de carburant fossile gaspillé dans chaque véhicule à moteur thermique.


    • popov 1er février 2014 12:13
      @Jean Keim

      Même produit par un compresseur électrique, l’air comprimé obtenu sera plus économique et plus écologique

      Tout dépend d’où vient l’énergie électrique. 

      Si elle provient de l’hydraulique, de l’éolien ou du solaire, d’accord avec vous. 

      Si elle provient de centrales thermiques, il faut en fait brûler deux fois plus de combustible par kilomètre, du fait du mauvais rendement total de la chaîne. Mais même dans ce cas, la pollution est plus facilement contrôlable.

      Si elle provient du nucléaire, « no comment ».

    • Croa Croa 1er février 2014 12:44

      Sinon avec une bonne pompe à bras tes déplacements deviennent 100% écologiques !
      - Tu pompes tel un schadoc tout le lundi et le mardi tu fais tes courses. En plus ça te fait un corps de culturiste et te préserve du diabète ! smiley


    • popov 1er février 2014 13:30

      Et si tu tombes en panne d’air comprimé, tu peux brancher le moteur sur la roue de secours pour faire quelques mètres en plus.


    • Luc le Raz Luc le Raz 1er février 2014 13:39

      @Jean Keim
      On pourrait envisager de jumeler des compresseurs aux suspensions de la voiture. Vu l’état de nos route... smiley


    • Façon2Parler Façon2Parler 1er février 2014 14:13

      Bonjour Popov,  


      Alors, si j’ai bien compris le fonctionnement de cette voiture (soyez indulgent, je suis une femme smiley ) :  
      - C’set un microprocesseur qui est utilisé pour contrôler toutes les fonctions électriques de la voiture.
      - Un émetteur radio envoie des signaux pour l’éclairage, clignotants et tous les autres appareils électriques sur la voiture.
      L’air pur expulsé par le tuyau d’échappement se situe entre 0 et -15° degrés, ce qui permet à la voiture d’être équipée en clim intérieure sans avoir besoin d’une cartouche de gaz (comme c’est le cas jusqu’à présent) et cela, sans perte de puissance.
      Remplir sa cartouche d’air comprimé ne prend que 2 à 3 mins dans des stations spécialisées et ne devrait coûter environ 1.50€ pour 300 kilomètres, il ne faut pas avoir un BAC+10 pour se rendre compte de l’économie réalisée.... Mais il est également possible de la recharger chez soi pendant la nuit (cela prend 3 à 4 heures). Cela reviendrait au même coût (soit 1.50€) mais l’autonomie ne sera que de 150kms au lieu de 300.

      D’après ce que j’ai compris (toujours) Tata serait en train de se pencher sur un système de pompe à air comprimé, qui permettrait de charger la voiture en 3mins chrono pour un montant de 2.50€, soit encore une économie considérable !
      - La voiture n’est pas équipée de moteur à combustion, donc le changement d’huile ne se fait que tous les 50 000kms et avec de l’huile végétale !

      Qui peut aujourd’hui prétendre à mieux en terme d’économie et d’écologie ?
      Cette voiture est la voiture de demain (enfin, l’aurait été tout du moins..). 


    • popov 1er février 2014 15:26
      @Façon2Parler

      Le prix semble intéressant, mais il faut se rendre compte d’une chose : une grande partie du prix du carburant classique est en fait une taxe qui ne reflète pas le prix de production du carburant. Le mazout de chauffage est moins cher que le mazout des camions diesel et portant c’est exactement le même carburant.
      L’énergie électrique nécessaire pour produire l’air comprimé est moins taxée que son équivalent en essence. Si cette voiture est commercialisée, il y aura certainement une taxe sur l’air comprimé et qui réduira l’écart de prix.

      Cette voiture n’est écologique que dans le sens qu’elle ne pollue pas là où elle circule. Mais du fait que le rendement total de ce système est très mauvais, elle consomme en fait plus d’énergie au km qu’une voiture à essence. Elle ne peut être écologique que si on produit l’air comprimé de façon écologique. Si elle était mise en circulation en masse aujourd’hui en France, la seule façon réaliste de produire l’air comprimé serait à l’aide de pompes électriques branchées sur EDF et ses centrales nucléaires.

      C’est vrai que le froid produit par ce moteur peut servir à climatiser la voiture. C’est pour cela que je pense qu’elle est bien adaptée aux climats chauds.

      Dans les pays froids par contre, il faut chauffer l’intérieur de la voiture. Avec un moteur à essence, il suffit de récupérer la chaleur produite par le moteur et qui serait perdue sans cela.

      Pour chauffer l’intérieur d’une voiture Tata, il va falloir une pompe à chaleur qui va prendre une partie non négligeable de l’énergie disponible dans le réservoir d’air.

      L’utilisation d’huile végétale pour la lubrification ne me semble pas être un point positif. L’huile végétale est un aliment. Si on l’utilise pour lubrifier des moteurs son prix va augmenter partout et donc dans les pays où les gens on déjà du mal à en acheter pour la cuisine. 

    • Façon2Parler Façon2Parler 1er février 2014 15:35

      Merci Popov, 

      J’avoue que mes compétences en matière automobile ne sont pas très élevées. Comme nombre de femmes (je pense), j’utilise une voiture pour me rendre d’un point A à un point B. Si on me propose une voiture qui ne pollue pas (ou peu) et qui en plus ne coûte pas cher ni à l’achat, ni à l’entretien, ni même à la « pompe », je dis oui de suite. 


      Pour ce qui est du chauffage pour les pays tempérés, comme le nôtre, il est certain qu’il faudrait trouver une astuce supplémentaire (j’imagine que TATA a déjà dû penser à cela pour commercialiser à grande échelle ses véhicules ?).

      Alors, cette voiture me semble être, effectivement, une petite révolution pour notre porte monnaie. Sans compter que son compteur est bloqué à une vitesse relativement raisonnable (surtout pour nous qui sommes contraints de limiter notre vitesse sur les routes), cela éviterait bon nombre d’excès et donc bon nombre d’amendes en parallèle, ce qui à mon sens, ferait mal aux caisses de l’état smiley

      Certes elle doit comporter des défauts mais après ce qu’il vient de se passer (même si certains disent (je cite) « ce n’est QUE le DG qui est mort »), il y a quand même fort à parier qu’elle était un risque non négligeable pour l’industrie automobile et surtout pour les groupes pétroliers.. (ce n’est là que mon avis bien entendu).

    • popov 1er février 2014 16:34
      @Façon2Parler

      Si cette voiture est mise en circulation au prix annoncé et avec les performances annoncées, je serai le premier à l’acheter. Je fabriquerai l’air comprimé à l’aide de panneaux voltaïques qui produisent de l’électricité quand on en a le moins besoin.

      Je suis cette affaire depuis quelque temps déjà et je ne vois malheureusement que des promesses.

      Cette voiture est peut-être la voiture de l’avenir, mais je crains fort qu’elle ne le soit toujours.

    • BOBW BOBW 1er février 2014 16:57

      Croa : Vous avez bien trouvé :Ceci est l’idéal


    • tendrel 3 février 2014 20:17

      salut popov,

      arrête de dire que tu es une femme et donc automatiquement moins compétente. Je suis un homme et archi nul en mécanique. Pas de généralités donc. De plus nous sommes autant dans la mécanique que dans la physique d’une manière plus générale.


    • tendrel 3 février 2014 20:19

      oups mon message s’adressait à Façon2Parler. Dois je en conclure que c’est parce que je suis un homme ? smiley


    • Façon2Parler Façon2Parler 3 février 2014 20:22

      Bonsoir Tendrel, 

      C’est bien ce qu’il me semblait !! smiley
      Je ne fais pas de généralités, je disais cela, en ce qui me concerne ! Pas loin de chez moi, il y a une femme mécano et réellement très compétente, alors loin de moi l’idée de généraliser toutes les femmes dans cette toute petite phrase.. Mea Culpa s’il y a confusion !... 

    • Henri Diacono 3 février 2014 21:10

      Bien compris toutes ces explications et tous ces avantages comme inconvénients. Il est irrémédiable toutefois que lobby du pétrole ou pas, suicide masqué ou pas, les différents gouvernements nationaux se précipiteraient sur une telle aubaine pour taxer et taxer, et encore taxer. Résultat. Fiasco.


    • wawa wawa 1er février 2014 09:26

      On l’attend, la voiture a air. on l’attends toujours.


      Il s’est peut être suicidé car il s’est rendu compte que TATA s’est fait escroquée par guy negre

       smiley

      • JL JL 1er février 2014 10:02

        Bonjour Façon2Parler,

        Il y a deux choses dans cet article, et c’est un peu gênant.

        La première concerne le véhicule à air comprimé. La seconde concerne le suicide suspect du PDG Carl Slym.

        Concernant le suicide suspect, je n’ai rien à dire sauf peut-être que , comme vous le dites, ce serait un avertissement donné par les lobbies à tous ceux qui auraient des velléités pour importer ces véhicules en Occident.

        Sur le véhicule :

        Comme popov ci-dessus, j’ai tiqué sur ça : ’’mais son mode de carburant (l’air) est totalement gratuit, ce qui en fait un moyen de locomotion peu onéreux, économe et écologique.’’

        Il ne faut pas confondre l’air qui est un comburant pour les moteurs thermiques, avec l’air comprimé qui est un réservoir d’énergie. Ce n’est pas tant l’air qui est un comburant, mais l’oxygène qu’il contient lequel permet la combustion des carburants (par oxydation). Les carburants ne sont jamais gratuits.

        Qui dit réservoir d’énergie dit nécessité d’utiliser une source capable de le remplir. L’avantage, c’est que la source ne se ballade pas avec le véhicule qui de ce fait est propre en milieu urbain. Et silencieux, ce qui est plutôt bon, mais gare aux accidents.

        J’ajoute qu’il serait intéressant que les véhicules urbains (Bus, taxis, auto-lib, utilitaires ...) adoptent ce mode de propulsion. On peut rêver.


        • L'enfoiré L’enfoiré 1er février 2014 14:00

          Bien d’accord avec ces propos.

          Comme Popov le faisait remarquer, les moteurs a air comprimé existe depuis longtemps.
          On aurait l’impression de réinventer la roue que cela ne serait pas différent.
          Le rêve des bus et taxis s’est transformé en cauchemar quand on revoit l’histoire qui dit « Les premiers systèmes de Tomlinson (1820) aux États-Unis ou d’Andraud (1830) en France furent des échecs, car l’air comprimé circulait dans une conduite le long de la voie et la locomotive devait être équipée pour le prélever en continu (par un dispositif analogue aux catapultes des porte-avions) ce qui occasionnait des fuites et un mauvais rendement. »

          Tout est toujours une question de rendement et d’utilisation.
          De toute manière, le diesel sera encore longtemps utilisé sur les grands navires.

        • asterix asterix 1er février 2014 10:08

          Moi ce qui m’intrigue, c’est le nombre de « suicides » en se jetant par la fenêtre que l’on déplore en Thaïlande.
          Surtout chez les étrangers...


          • zygzornifle zygzornifle 1er février 2014 10:18

            il y a beaucoup de fan de Superman .....


          • cathy30 cathy30 1er février 2014 12:55

            Cela fait partie des négociations. 


          • L'enfoiré L’enfoiré 1er février 2014 14:07

            Je crois qu’il faudrait construire des maisons sans étages en Thaïlande.

            C’est beaucoup plus sûr. 
            Le seul problème, c’est lors d’un tsunami.
            On ne peut pas voir le spectacle de haut comme le film « Au-delà »

          • toyet 2 février 2014 09:08

            Le défenestrage est la méthode des triades pour éliminer les gêneurs !


          • zygzornifle zygzornifle 1er février 2014 10:17

            Ils ont leur Beregovoy 


            • julius 1ER 1er février 2014 10:32

              Mais là ne s’arrêtent pas les prouesses de la Mini Cat : son kilométrage est ni plus ni moins que le double d’une voiture électrique dernier cri ! Elle a une autonomie de 300Kms, se recharque en quelques minutes dans une station spéciale ou en 3-4 heures à domicile. De plus, elle ne peut rouler au-delà de 105km/h, ce qui en fait une voiture de ville parfaite. Très simple, elle nécessite très peu d’entretien et lorsque cela est le cas, les frais sont très en dessous des tarifs pratiqués ne serait-ce qu’en Franc

              @ l« auteur, 

              à mon avis c’est une vraie »révolution, car plutôt que radariser le pays, et abaisser les seuils de vitesse qui ne règlent rien sur le fond, avec ce type de véhicule, on réapprendra à rouler sereinement et à moindre coût ! Vive TATA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



              • Gasty Gasty 1er février 2014 12:20

                Autonomie supérieur à une voiture électrique, d’accord, mais une autonomie de 300km, ça me parait fantaisiste.... ! Ou alors ce sont de véritables bombes roulantes capable de souffler une rue entière.


              • Gasty Gasty 1er février 2014 12:23

                Ça serait pas plutôt 30 km ?


              • JL JL 1er février 2014 12:34

                Bonjour Gasty,

                c’est un avis que je partage sans réserve.


              • Deneb Deneb 1er février 2014 14:26

                Moi je dis qu’on peut aller au-delà des 300km.
                -C’est encore loin, Glasgow, papa ?
                -Tais-toi et souffle !


              • kéké02360 1er février 2014 11:24

                Même débat foireux comme on en a entendu de la part des pro nucléaires pour barrer tout changement sans prendre en compte les risques et la dimension environnementale pour les générations à venir !!!

                Une fois de plus, il n’y a pas photo, la voiture à air est la voiture de demain, n’en déplaise aux tordus qui ne manquent pas d’air et vont tenter de polluer le sujet au plus grand profit des pétroliers !!!!! ( alors que nos impôts augmentent constamment, le groupe TOTAL pour exemple ne paie pas d’impôts !!! )

                Le changement est pourtant incontournable au regard d’une population mondiale qui ne cesse de s’accroître d’un côté, des ressources qui s’épuisent de l’autre sans compter les pollutions qui rendent chaque jour la planète de moins en moins vivable !!!!!!

                Maintenant il ne faut plus nous dire : << bonne année, bon courage ni même bonjour >> ne reste plus qu’à nous souhaiter bonne chance !!!!!! smiley


                • Furax Furax 1er février 2014 17:05

                  « Doctorix » avait proposé, le 4 décembre 2013, un excellent article à propos de ce véhicule :
                  "La voiture a comprimé de Guy Nègre va enfin sortir en série : malheureusement c’est en Inde. "
                  Refusé par la modération.
                  On pourrait réparer ça non ?


                • Façon2Parler Façon2Parler 1er février 2014 17:07

                  Je serai intéressée de le lire, effectivement !


                • aliceb 1er février 2014 19:33

                  Je suis moi aussi intéressée par l’article de Doctorix.

                  Il me semble que ce n’est pas la première fois que les articles de ce Doctorix ne passent pas la modération, comment se fait il ?


                • BOBW BOBW 1er février 2014 21:24

                  Aliceb ,nous sommes d’accord : il est urgent et indispensable que A.V. s’ouvre aux articles citoyens désintéressés.
                  « Allons enfants de la Patrie modérateurs » Réveillons nous ! smiley


                • kéké02360 1er février 2014 23:03

                  çà m’intéresse aussi de lire l’article de Doctorix smiley


                • asterix asterix 2 février 2014 19:22

                  Si l’article de DOCTORIX n’est pas passé, c’est parce que certains modérateurs l’ont pris en grippe et votent à chaque coup contre ses offres de parution. Des modérateurs qui n’en méritent pas le nom. De bonnes signatures sont déjà parties sous d’autres cieux pour les mêmes raisons.
                  Le pluralisme, c’est d’abord accepter ce qui ne vous plait pas.
                  Pourvu que ce ne soit ni de la publicité déguisée, ni de la propagande outrancière.
                  Question de déontologie. 


                • L'enfoiré L’enfoiré 3 février 2014 22:52

                  « la voiture à air est la voiture de demain »

                  La voiture de demain, c’est le vélo avec aide électrique avec récupération de l’énergie dans les descentes.





                  • popov 1er février 2014 11:58
                    @Façon2Parler

                    (suite)

                    Le moteur à eau, par contre est un mirage. Toutes les annonces à ce sujet, et il y en a eu plus d’une se sont révélées être des fraudes pour attirer des investisseurs naïfs.

                    La raison est simple. Il est vrai que l’hydrogène est un carburant intéressant, il produit beaucoup d’énergie en brûlant et le produit de la combustion est de l’eau. Il peut aussi être utilisé pour produire directement de l’électricité dans un processus inverse de l’électrolyse. Mais il faut produire cet hydrogène à partir de l’eau. Pour extraire l’hydrogène de l’eau, il faut autant d’énergie que celle qu’on peut récupérer en recombinant l’eau, sans compter les pertes. Un voiture qui fonctionnerait rien qu’à l’eau est donc impossible, mais il y a toujours des gens pour y croire.

                    Voici une liste de brevets concernant diverses méthodes d’extraction de l’hydrogène de l’eau. Il n’y en a pas une seule qui ne demande aucun apport d’énergie ou l’utilisation d’un réactif chimique (dont le recyclage demande de l’énergie).



                    • raymond 1er février 2014 12:50

                      Encore un qui ne connait pas Stanley Meyer et qui croit à la lettre tous ce qui est raconté sur BFM tv.


                    • popov 1er février 2014 14:08
                      @raymond

                      Le jour où vous me montrerez une voiture qui fonctionne suivant le principe de Stanley Meyer, je vous offre le champagne.

                    • raymond 1er février 2014 12:45

                      juste une idée si j’installe une éolienne qui alimente directement un compresseur et que j’ai l’équivalent de 3-4 jours de stock d’air je suis autonome et netement moins onéreux que l’escroquerie total qui ne paie pas d’impôts même si je n’ai que 80 km d’autonomie puisque c’est facile à stocker et recharger.

                      Aucune pontuation !


                      • cathy30 cathy30 1er février 2014 13:03

                        C’est une bonne idée, mais ils te feront tout de même payer la batterie capable de stocker cette énergie.


                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er février 2014 13:11

                        il faut un réservoir de 2OO litres sou une pression de 3OO bars, c’est à dire 6OOOO litres d’air comprimé, donc le réservoir n’est plein qu’après la tempête du siècle ou trois quatre fois dans l’année. L’éolienne doit être horizontale et sa transmission par variateur déportant des masselottes, c’est possible mais uniquement si on a encore vingt ans de pétrole devant nous pour nous retourner. le danger est aussi de se faire suicider, pas simple... 


                      • Constant danslayreur 1er février 2014 12:52

                        Voir reporatage 

                        On ne peut mieux dire...

                        Même dans la peau d’un conspi - que je vêt volontiers sur d’autres sujets au passage -, et s’il est avéré que le concept gêne vraiment les lobbies comme vous dites, je comprendrais qu’on puisse « suicider » un concepteur, un ingénieur senior manager, un chef de bureau Recherche &développement mais un PDG ?! Et quelle garantie aurait-on dans ce cas que le PDG d’après ne poursuive pas l’aventure ?

                        Quant à la voiture à eau nipponne, combattue à coups de tremblements de terre et autres tsunamis, pas pousser...


                        • popov 1er février 2014 16:49
                          @Constant danslayreur

                          100% d’accord avec vous (comme d’habitude).

                          Ce n’est pas en tuant un PDG qu’on va tuer une idée.

                          Quant à la voiture à eau japonaise ou autres, c’est fou ce que les petits investisseurs peuvent être naïfs.

                          Comme virtuose dans le genre, il y a aussi Rossi avec son générateur de chaleur à fusion froide. Il a beaucoup de fans qui le disent victime de persécution malgré le fait que c’est un escroc notoire. 

                        • cathy30 cathy30 1er février 2014 12:53

                          Tata motors voudrait la vendre comme deuxième voiture. Cette voiture a une autonomie très restreinte. Ce n’est que le DG qui est passé par la fenêtre, ne voyons pas des complots partout. 


                          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er février 2014 13:00

                            Bonjour, façon²écrire,
                            ce qui compte pour l’avenir indien, n’est pas le pétrole ni l’air, mais qu’aucun anglais ne dirigent ni ne colle son nom sur la voiture de leur futur. Le pétrole est notre passé
                            les indiens le savent alors que nous le nions encore, nous, pétroccidentaux.
                            C’est Guy Nègre, un ancien ingénieur de bureau d’étude en formule1qui a poussé la recherche sur le moteur automobile à air dont la pression est de 3OO bars.
                            Peugeot a aussi développé dans cette direction avant d’être approché par le géant chinois Dongfeng, donc notre avenir automobile est peut être à air jusqu’à la guerre entre l’Inde et la Chine...cela nous laisse du temps pour respirer, sauf si l’air à une mémoire... ?
                            https://www.google.fr/search?q=guy+n%C3%A8gre+air+car&ie=utf-8&oe=utf-8&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a&gws_rd=cr&ei=V-HsUo_BKKi30QXZ3YHwBw
                            https://www.google.fr/search?q=dongfeng+peugeot&ie=utf-8&oe=utf-8&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a&gws_rd=cr&ei=hOHsUojeEIqH0AWFioDQCw
                            Bien à vous. L.S.


                            • cathy30 cathy30 1er février 2014 13:11

                              Nous ? occidentaux. Il faut pas tout mélanger. Les occidentaux rêveraient de se débarrasser du pétrole. Nous ne sommes pas la British Petroleum. 

                              Les saxons vont très vite rappeler à l’Inde qu’ils sont une Etat-client. 

                            • popov 1er février 2014 13:17
                              @Façon2Parler

                              (suite)

                              Il existe une variante du moteur à eau qui consiste en une cellule électrolytique dont le produit (un mélange d’oxygène et d’hydrogène) est injecté dans le mélange air-essence à l’entrée du moteur essence ou diesel classique. Les promoteurs de ce système prétendent obtenir une économie de carburant pouvant aller jusqu’à 30%.

                              Voici comment cela fonctionne(rait). La cellule électrolytique prélève de l’énergie électrique sur la batterie pour décomposer l’eau en oxygène et d’hydrogène. Ce mélange est ajouté au mélange air essence.

                              Le simple fait de brûler cet hydrogène dans le moteur devrait conduire à un bilan énergétique négatif (il faut plus d’énergie pour décomposer l’eau que ce qu’on peut récupérer en brûlant le mélange dans un moteur un moteur à explosion dont le rendement n’est que de 20%). 

                              Ce que les promoteurs de ce système prétendent est beaucoup plus subtil. En fait, selon eux, la présence d’hydrogène dans le mélange rendrait la combustion du mélange air-essence beaucoup plus efficace. Voila une affirmation qu’il est difficile de déclarer fausse a priori quand on sait que les progrès récents en économie de carburant a surtout consisté à améliorer la combustion. 

                              La réalisation d’un générateur HHO, comme ils l’appellent, est à la portée de tout bricoleur enthousiaste. Pour trouver des plans détaillés ou des kits en vente, il suffit de taper « générateur HHO » sur google.

                              Je suis bricoleur et je sais comment faire fonctionner une cellule électrolytique proprement. La seule chose qui me retient, c’est cette affirmation qu’on pourrait encore améliorer la combustion dans un moteur moderne pour obtenir une économie de 30%. Cela voudrait dire que même dans un moteur moderne, 30% du carburant ressort non brûlé !!

                              • benyx benyx 1er février 2014 13:48

                                Le fait d’injecter de l’eau dans un moteur produit a peu près la même réaction mais moins bien contrôlé. C’est le principe du craking utilisé pour le raffinage du pétrole. L’hydrogène se recombine pour former de l’eau et le CO fini en CO2. L’idéal serait d’éviter d’injecter de l’azote qui finit en NO2 ou en acide nitrique (HNO3). Ce principe là était connu pour les moteurs d’avion pendant la seconde guerre mondiale. Ils injectaient de l’eau à haute altitude pour le manque d’oxygène. Ceci dit, avec les progrès de l’électronique on doit pouvoir rendre les moteurs moins polluant avec ces techniques.


                              • Croa Croa 1er février 2014 15:09

                                Effectivement tout ça est stupide... Cependant pour ceux qui se contenteraient d’un économiseur il y a la solution sérieuse consistant à équiper leurs automobiles d’un économiseur Pantone : ça se monte sur tous moteurs à explosions normal (à essence ou diesel) ; ça consomme un peu d’eau ordinaire (nécessaire à la réaction d’électrisation de l’air dans le triboréacteur ) et vous polluez beaucoup moins ! 


                              • CN46400 CN46400 1er février 2014 15:37

                                Sauf que le moteur diésel n’est pas un moteur à explosion, mais un moteur à combustion, nuance.....


                              • popov 1er février 2014 15:51
                                @Croa

                                Ah oui, l’économiseur Pantone. 

                                Si vous voulez tenter l’expérience, je vous conseille quand même de le tester sur une vielle tondeuse à gazon plutôt que sur une voiture récente. smiley

                              • Croa Croa 1er février 2014 15:51

                                « Explosion » est un mot vague (Du moment que ça fait du bruit  smiley ) contrairement à détonation qui est précis. (Je pense que tu confond.) Tous les moteurs rapides (à allumage électrique ou diesel) sont des moteurs à explosion et aussi à combustion (il faut absolument éviter que ça détone justement !)


                              • Croa Croa 1er février 2014 15:55

                                à Popov,

                                Oui je veux !

                                Sur Internet je n’ai trouvé que des témoignages de gens satisfaits. As-tu des liens inverses ?


                              • popov 1er février 2014 17:46
                                @Croa

                                Comme dans le cas du système HHO, je ne peux pas affirmer a priori que cela ne fonctionne pas. Il ne s’agit pas de génération d’énergie à partir de rien comme dans le cas du moteur à eau, il s’agit d’une simple économie de carburant. Je suis simplement sceptique à cause des économies annoncées.

                                Seul un test peut décider. Je vous conseillais une vielle tondeuse à gazon pour commencer, pour ne pas prendre le risque de bousiller un moteur de voiture.

                                Pour une expérience plus sérieuse, je crois qu’un générateur à 4 temps serait idéal.

                                Il est facile de le faire fonctionner pendant un certain nombre d’heures avec la même charge (par exemple quelques ampoules de 100 watts) avec et sans le système Pantone et de comparer la consommation d’essence.

                              • Deneb Deneb 1er février 2014 13:32

                                Après la voiture à air comprimé, la voiture à ressort ? A l’élastique ?
                                Perso, je miserais sur un véhicule marchant au méthane des flatulences. Ca ferait le bonheur de l’industrie du cassoulet.


                                • popov 1er février 2014 13:49
                                  @Deneb

                                  Le char à bœufs, qui ne consomme que de l’herbe et ne produit que des flatulences !
                                  Et quand le bœuf tombe en panne, il passe à la casserole. 

                                • popov 1er février 2014 13:56
                                  @Deneb

                                  Et que dites-vous de mon petit bolide dont l’autonomie n’est limitée que par l’éventualité d’une crise cardiaque.

                                • Deneb Deneb 1er février 2014 14:13

                                  Supér, le GIF, bravo Popov !


                                • popov 1er février 2014 14:45
                                  @Deneb

                                  Le GIF n’est pas de moi, je l’ai trouvé sur ce site (page 2)


                                • BOBW BOBW 1er février 2014 21:36

                                  Deneb : J’ai fortement « apprécié » les - ,qui possèdent le sens de l’humour et du deuxième degré ! smiley


                                • Buddha Marcel. 1er février 2014 13:37

                                  c’est drôle comme la voiture qui a l’avantage de nous amener de A vers B comme il y a 100 000 ans ,est devenu une drogue pire que les autres....c’est normal tus les jours je me prends pour superman avec mon bolide....je pense , plus genre vision qui est là un matin, que les engins mécaniques sont une erreur, cela dit l’humain est devenu une erreur lui même donc il y a une logique dans tout ceci.....Après tout être l’Erreur de l’Univers c’est déjà être quelque chose.....


                                  • cathy30 cathy30 1er février 2014 13:44

                                    Dixit avec un ordinateur smiley


                                  • popov 1er février 2014 13:58
                                    @Buddha Marcel.

                                    Bonjour. Je vais essayer votre recette de gâteau breton demain.

                                  • Buddha Marcel. 1er février 2014 14:07

                                    ok popov.....ça se garde longtemps......bon appétit....


                                  • Buddha Marcel. 1er février 2014 14:08

                                    Dixit avec un ordinateur

                                    certes, cela ne change rien du tout au fait de l’erreur humaine..


                                  • JL JL 1er février 2014 14:00

                                    Je ne sais pas s’il y a des spécialistes ici, mais je lance un appel :

                                    Depuis mon adolescence, j’ai caressé l’espoir de voir un jour rouler des véhicules à air comprimé, a ressort ou à volant d’inertie.

                                    La question qui m’a toujours taraudé est celle-ci : comment fabriquer une boîte noire qui fasse en sorte que le couple qui est décroissant à l’entrée - Forte pression qui décroit, tension du ressort qui se détend, inertie qui s’essouffle, ... - soit toujours égale à elle-même en sortie afin de préserver les performances du véhicule tout au long de l’autonomie promise ?

                                    J’ai cherché en vain une solution simple. Quelqu’un connait-il la solution adoptée ? Peut-être une convertisseur électrique intermédiaire ?


                                    • popov 1er février 2014 14:37
                                      @JL

                                      Volants d’inertie : envisageables uniquement pour des bus qui s’arrêtent tous les quelques 100 mètres, le bus se branche sur une prise de courant à chaque arrêt et un moteur électrique qui remet le volant à la bonne vitesse. Entre deux arrêts, le bus ne consomme qu’une partie infime de l’énergie totale emmagasinée dans le volant. La vitesse du volant ne varie donc que très peu sur le parcourt entre deux arrêts.

                                      Air comprimé : c’est le gros problème en effet. Je ne sais pas comment il l’ont résolu. Je suppose qu’ils utilisent une sorte de détendeur qui envoie l’air aux cylindres à une pression inférieure à celle du réservoir et qui peut donc être maintenue constante plus longtemps. Ou alors ils règlent simplement le débit et jouent sur la démultiplication.

                                      Ressorts : le problème a été résolu par nos horlogers. Les aiguilles tournent à la même vitesse depuis le début jusqu’à la fin quelle que soit la tension du ressort.

                                    • JL JL 1er février 2014 15:02

                                      @ popov,

                                      merci pour la réponse.

                                      Pour le détendeur au gaz, je crains que la puissance ne se perde dans un détendeur classique. J’opterais plutôt pour une course variable dans un cylindre. A moins d’utiliser une turbine ?

                                      Pour ce qui concerne l’horlogerie, l’énergie du est perdue dans le mécanisme d’échappement, le bien nommé, dont le balancier a des amplitudes qui décroissent avec la détente du ressort. ça ne se voit pas parce qu’on n’a besoin que de très peu d’énergie pour faire tourner les aiguilles : un pouyème de l’énergie totale emmagasinée.


                                    • Croa Croa 1er février 2014 15:29

                                      T’as la solution de la masse qui descend (comme dans les pendules dites comtoises.) Tant que ton poids n’est pas arrivé en fin de course le couple de la poulie débitrice reste constant.


                                    • JL JL 1er février 2014 15:51

                                      Croa,

                                      décidément, ceux qui dénigrent Agoravox ont du grain à moudre avec des paroissiens tels que vous.

                                      sur un bus, ça ne lui permettrait même pas de faire 10 mètres sur le plat. En côte, il ne ferait pas 50 cm de dénivelé même si la masse suspendue était aussi lourde que le reste du bus !


                                    • Croa Croa 1er février 2014 16:04

                                      à JL,

                                      C’est évidemment purement théorique. Avec un ressort tu ne vas pas bien loin non plus !


                                    • popov 1er février 2014 18:03
                                      @JL

                                      Vous avez raison pour l’horloge, l’amplitude du balancier diminue. C’est la période de l’oscillation qui reste constante.

                                      Pour le moteur à air comprimé, je ne sais pas exactement. Ce lien parle vaguement d’un piston primaire où l’air comprimé est mélangé à de l’air ambiant. C’est peut-être à ce niveau que la régulation s’effectue. Il faudrait avoir une description détaillée des diverses variantes de ce moteur.


                                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 1er février 2014 14:21

                                      Bonjour,

                                      — citation source lemonde
                                      ’’Alors que Karl Slym, Britannique de 51 ans, se trouvait dans la capitale thaïlandaise pour assister à un conseil d’administration de Tata Motors Thailand Ltd, son corps a été retrouvé dimanche sur un balcon du 4e étage de l’hôtel Shangri-La où il séjournait. « Initialement, nous ne pouvons que présumer qu’il s’est suicidé, a déclaré le lieutenant-colonel de la police Somyot Boonnakaew. La fenêtre était petite et il a fallu qu’il fasse un effort pour passer à travers. » La lettre de suicide présumée, trouvée dans la chambre, a été envoyée pour analyse, pour vérifier qu’il s’agit bien de son écriture, a-t-il ajouté. ’’
                                      — fin de citation —

                                      Quand on lit ça j’ai du mal de comprendre comment quelqu’un avec des tendances suicidaires faisait l’effort ’’inutile’’ pour se rendre à un conseil d’administration à l’étranger pour se suicider ?

                                      Cela me rappel étrangement l’affaire de la frégate de Taiwan ou une dizaines de personnes se sont soudainement suicidé en sautent par des fenêtres.... les uns après les autres.

                                      Pour moi cela ’’ressemble à un meurtre’’ le meurtre parfait.

                                      Et voici le mobile
                                      — citation source lemonde
                                      C’est lui qui a cherché à repositionner la Nano (la voiture à 2 300 dollars de Tata Motors) comme une «  deuxième voiture  », voire une alternative bon marché aux scooters, après son échec commercial, rapporte Les Echos.
                                      — fin de citation —

                                      La police thaïlandaise ’’dépendant du pouvoir’’ ... conclura à un simple suicide, si enquête il y à ... je dirais que c’est un meurtre parfait organisé par l’oligarchie !


                                      • JL JL 1er février 2014 15:05

                                        ’un meurtre parfait organisé par l’oligarchie’’

                                        L’oligarchie et les lobbies ? Il y a une nuance non ?


                                      • moumou moumou 3 février 2014 20:36

                                        Un autre mobile est que l’individu trempait jusqu’au cou dans une affaire d’espionnage industriel sur un projet de voiture qui fonctionne à l’eau du robinet. 

                                        Et que le complexe judéo-industrialo-maçonique-atlantiste cherche à noyer dans l’eau de vie

                                      • Jacques_M 1er février 2014 15:25

                                        Bonjour,
                                        Un petit calcul pour vérifier si l’autonomie est de 30 ou 300 kms :
                                        énergie disponible dans 1 kg d’air comprimé à 300 bars :
                                        R*T*ln p2/p1 = 29,26 * 300 * ln 300 = 50.070 kgm, soit 0,14 kwhr.

                                        Pour 100 kgs : 14 kw pour 300 kms,
                                        soit 4,7 kwhr pour 100 kms, normalement cela doit suffire pour un véhicule très léger, non ?

                                         


                                        • Croa Croa 1er février 2014 15:41

                                          Oui, tout à fait : Les voiturettes qui roulent à 50 km/h ont un moteur de 4kW. (C’est la norme.) En plus ces engins n’ont pas de vrai boite de vitesses mais un variateur à courroie qui absorbe une bonne partie de l’énergie. 


                                        • Gasty Gasty 1er février 2014 19:28

                                          Pour 30km cela nous fait une carrosserie, des roues, un volant et deux sièges.

                                          Pour 300km, un bonbonne à roulette.


                                        • moumou moumou 3 février 2014 20:54

                                          Un véhicule très léger qui transporte 100 kgs d’air comprimé à 300 bars ? 


                                          Faut minimum une citerne de 300 litres....Quel est le poids d’une citerne de 300 litres résistant à une pression de 300 bars ? mdr

                                        • moumou moumou 3 février 2014 21:38

                                          Environ 500 kgs ! ...merci google. :)


                                        • Buddha Marcel. 1er février 2014 16:56

                                          finalement, pourquoi des jambes........ ? ? encore une erreur de la nature ? Mais non, c’etait prévu pour appuyer sur les pedales smiley


                                          • gaijin gaijin 1er février 2014 18:11

                                            ben les voitures c’est pour pas se fatiguer et ensuite on va payer une cotisation pour courir en salle sur un tapis


                                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er février 2014 18:25

                                            Faut réinventer le tapis volant ,plus tu cours,plus tu voles .


                                          • Cassiopée R 1er février 2014 17:15

                                            Tata a osé dans l’écologie, ce que les pétroliers ne veulent pas car ils savent que si il y a une ouverture vers ce type de produit, c’est la fin pour le pétrole car petit à petit leurs parts de marchés vont disparaître, et c’est tant mieux pour la planète.


                                            C’est un enjeu majeur pour l’humanité car ça permets de réduire sa consommation d’essence, de enfin assumer que l’on peut se passer du pétrole comme énergie, et que l’air comprimé peut remplacer ce système pétrolier qui ne profite qu’à quelques mains.

                                            Il faudra que Tata est du courage pour poursuivre son projet, et que les pétroliers encaissent leur première défaite qui sera la première d’une longue qui les attends.

                                            • moumou moumou 3 février 2014 21:05

                                              se chauffer à l’air comprimé, ça doit être pas mal ça. 


                                            • aliceb 1er février 2014 19:31

                                              Je suis moi aussi intéressée par l’article de Doctorix.

                                              Il me semble que ce n’est pas la première fois que les articles de ce Doctorix ne passent pas la modération, comment se fait il ?


                                              • Proudhon Proudhon 1er février 2014 19:35

                                                Tiens ça me rappelle les différentes morts suite à l’affaire des Frégates de Taïwan.
                                                Des chutes par les fenêtres pour la plupart aussi...
                                                Elles en auront vu ces fenêtres des manigances...


                                                • morice morice 1er février 2014 19:37

                                                  ir. Oui, ce que bon nombre de personnes attendent dans ce bas monde, est l’initiative de Tata. Une voiture capable de fonctionner sans carburant, mais uniquement avec l’air que l’on respire. Une révolution dans le monde automobile. Elle devait être commercialisée fin 2013 mais c’est normalement en ce début d’année qu’elle devrait fouler les routes Indiennes.


                                                  c’est du flan.... et c’est vieux, mais vieux..




                                                  • morice morice 1er février 2014 19:49

                                                    La firme Indienne a donc réalisé un petit bijou automobile, tant sur le plan financier, que sur les plans économiques et écologiques. De quoi faire trembler toute l’industrie automobile, ainsi que les compagnies pétrolières…


                                                    c’est complètement faux. Et la voiture annoncée n’est pas prête et sera vendue le double d’annoncé . Quant à sa prédécesseur, ça a donné ça : 
                                                    votre analyse vient de là

                                                    pourquoi n’avez-vous pas pensé à une autre raison ?
                                                    le suicide car le véhicule ne sortira jamais ; à moins de devenir la même risée que le précédent...


                                                    auto-rickshaw is far better than nano

                                                    et à mon avis, c’est ça ou une belle engueulade avec sa femme... seul témoin présent de sa fin..

                                                    alors le coup du pétrole et de son lobby, non. Ils s’arrangent autrement pour obtenir des résultats plus probants : ils ont acheté tous les brevets sur les voitures électriques....

                                                    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 2 février 2014 19:34

                                                      Bonsoir,

                                                      En effet Momo... La voiture que Nègre -l’inventeur- a réussi à vendre à Tata (voir le contrat, le malin leur vend en fait la licence de construction et d’exploitation commerciale de son modèle) lui a valu pas mal de procès déjà.
                                                      Le fait est qu’elle n’a jamais, malgré son alchimie ésotérique séduisante, pu dépasser les 100 bornes, force centrifuge comprise (elle tournait en rond dans la cour, à Carros) et tous ceux qui s’y sont frottés depuis maintenant plus de 10 ans sont soit ruinés soit en procès soit les 2, pendant que Négre et consors accumulent la vente de licences dont l’affaire n’etant pas, je crois, jugée, on ne peux pas encore dire qu’elles sont en bois.
                                                      Question bois on se contentera cette fois du sapin relevé d’acajou, avec poignées laiton ouvragées.
                                                      Mais qu’on se le dise, le corbillard àir comprimé, c’est pas pour demain (remarque, ils font rarement plus de 100 bornes, les corbillard, le voilà, le créneau !).

                                                      Et pour le démarrage, je suggère un gros ressort.


                                                    • Le Gaspésien 1er février 2014 20:22

                                                      1995 Guy Nègre présente son auto qui fonctionne à l’air comprimé, une AX bricolée.

                                                      Ça marche bien, mais dans l’allée de son jardin.

                                                      Il y a un problème avec ce truc, la détente de l’air qui génère du froid, et pas qu’un peu. Alors çà gèle. Le problème n’étant pas l’air qui est humide DEDANS mais l’environnement qui l’est, DEHORS *.

                                                      Ce n’est pas un problème technique mais physique, mordez un peu la différence, dans le premier cas, on peu s’y atteler, dans le deuxième cas pas possible, bon, comme j’ai fait carrière à EDF dans une centrale nucléaire française, je suis donc un pronuc et par ce fait totalement disqualifié au yeux des écolopipos. Raconter des salades étant le fond de commerce de ces gens là, chers lecteurs et surtout lectrices, vous n’y comprendrez rien, c’est juste fait exprès.


                                                      Rien de mieux que le moteur thermique, alimenté avec du carburant liquide fabriqué sur le territoir national (aïe, en +, je suis facho) avec l’aide des algocarburants, mais là...


                                                      * Imaginez donc de sécher l’air d’une capitale comme Rangoon autour des charrettes servant de taxi. 


                                                      J’ai plussé l’article, car même si bancale, c’est toujours mieux que de parler quenelle


                                                      Préservez vous, la tempête s’en vient


                                                      • HELIOS HELIOS 3 février 2014 15:03

                                                        ... c’est vrai, ça, si le pot d’echappement (oui, il y en a un, pour evacuer l’air decomprimé) se met a nous balancer des glaçons comme des balles de revolver, ça va faire mal ! (LOL)


                                                      • mimi45140 2 février 2014 00:18

                                                        La voiture a air comprimé c’est du vent , a titre d information avec 3 ou 4 poupées gonflables en guise de passagères de combien on augmente l autonomie , pour faire une réponse simple ne tenez pas compte de la taille des bonnets merci .


                                                        • Jean Keim Jean Keim 2 février 2014 09:52

                                                          Il y a dans les commentaires le parfait reflet de la société humaine, qu’importe ce que l’on écrit du moment que l’on ait qq.. chose à (ne rien) dire et plus c’est lourd et plus ça rebondi.

                                                          La voiture à air comprimé pour un usage occidental n’a pas besoin de 200 km d’autonomie, elle servirait uniquement à des déplacements locaux dans un environnement connu donc GPS, et autres gadgets (parfois bien utiles) non indispensables et le portable peut y palier. Le chauffage, dans des contrées tempérées, peut être remplacé par une grosse doudoune et des gants (il n’y en a pas non plus dans une calèche) sinon les modestes besoins en électricité seront assurés classiquement par un alternateur entraîné par le moteur à A.C. éventuellement chauffage compris. Pas besoin d’une grosse batterie - il est possible de s’en passer -, elle n’assure pas le démarrage. Si la voiture(tte) est menue, l’éventuel chauffage le sera tout autant. Il serait intéressant qu’en zone urbaine, un libre service soit proposé avec de ce fait des postes de recharges centralisés et donc puissants avec des réservoirs d’air comprimé volumineux qui, s’il sont sous pression élevée, permettront une recharge rapide.
                                                          Un panneau solaire sur le toit peut alimenter une ventilation quand le besoin s’en fait sentir. 
                                                          Un générateur produisant une énergie libre, gratuite et inépuisable est possible sans courant d’eau, sans vent, sans panneau P.V., cette énergie est partout et résulte des propriété du vide, elle est en nous et d’autant plus que notre mental est calme ; mais sans une volonté politique et compte tenu des puissants intérêts mercantiles pour le moment c’est IMPOSSIBLE, de plus si cette source d’énergie venait à voir le jour, elle serait commercialisée et donc encore et toujours réservé à qq. uns.
                                                          Que la voiture soit indienne, l’invention française, le pétrole arabe et ET martien, n’a que peut d’importance, il nous faut raisonner en terriens habitants une planète de plus en plus riquiqui.
                                                          De ma fenêtre je vois le soleil qui brille malgré la fraîcheur de l’air, je vous souhaite à toutes et à tous un bon dimanche.
                                                          Fraternellement.

                                                          • claude-michel claude-michel 2 février 2014 09:59

                                                            Ou est Tata..chez Tonton..voitures a mazout..essence..air..eau..charbon (pendant la guerre)..etc

                                                            Vous en avez pas marre des bagnoles qui polluent notre planète...Un peu d’air frais SVP...la planète se meurt.. !

                                                            • wesson wesson 2 février 2014 10:58

                                                              bonjour l’auteur,
                                                              ça a été dit par de nombreux contributeurs, alors j’en remets une couche : la voiture électrique c’est du vent complet. Et la constatation de l’impasse technique totale de cette « solution » peut justifier à elle seule le suicide du dirigeant de Tata.

                                                              Et on peut même généraliser en ce qui concerne les voitures : Aujourd’hui, on peut mettre 500 Kg de ce que l’on veut à la place d’un réservoir d’essence que on en arriverai pas à une puissance générée équivalente. Exemple concret : 1 kg d’essence génèrera environ 13 KWh, et compte tenu du rendement (30%), ça donne du 4 KWh à la roue.

                                                              Les meilleures batteries lithium ont un stockage énergétique de 100 à 250 watts.h par kilo, soit à la roue avec un rendement très optimiste de 80%, du 80 à 200 Wh

                                                              Donc, pour fournir à la roue la même énergie qu’un plein d’essence, il faut entre 20 et 50 fois le poids de l’essence en batteries. Pour donner un chiffre correspondant aux capacités actuelles, il faudra environ 1500 Kg de batterie au lithium de bonne qualité pour égaler un réservoir de 45 litres d’essence. Sans même évoquer la dangerosité d’une telle taille de batterie.

                                                              Pour l’air comprimé, là on cumule pratiquement toutes les tares : énergie stockée ridiculement faible, rendement très bas pour restitution à la roue (celui du moteur à explosion mais sans l’explosion) et des problèmes d’échauffement à la charge et de gel à la décharge qui seront tout sauf simples à régler. Je doute qu’une bouteille d’air comprimé de 50 litres puisse fournir assez d’énergie pour faire ne serait-ce que 1 km - sans même parler du poids de la bouteille - obligatoirement en acier assez épais pour tenir la pression. On est clairement là dans de l’enfumage style « avion renifleur » avec ce type de solution.

                                                              Le problème n’est pas celui d’un type d’énergie ou d’un autre, c’est la voiture elle même et notre conception des moyens et des besoins en déplacement qui est le problème.


                                                              • Le Gaspésien 2 février 2014 17:24

                                                                Il est quand même assez tragique de voir qu’un commentaire de cette nature soit moinssé. Il est tout à fait juste et clairvoyant.

                                                                1l d’essence = 10 kW/h (petit k) rendement 40% = 4kW/h à la roue.
                                                                Rien n’égale cela. Soit on finit de se détruire en guerre interminable pour aller le voler chez les autres, soit on le produit en France, mais jamais dans une oligarchie les choix politiques pour y parvenir seront avancé. Et si la Démocratie …..


                                                                Merci à Tournesol pour son rappel avec le train.

                                                              • wesson wesson 2 février 2014 20:37

                                                                Bonsoir le Gaspésien,

                                                                j’ai pris 1 Kilo d’essence, et pas 1 Litre pour justement faire une comparaison sur la masse. Il me semble que la masse volumique de l’essence à température ambiante est de 750 g/L, ce qui donne 1.33 L/Kg, soit 13 kWh/Kg environ.

                                                                Mais effectivement, on peut aussi faire une comparaison par le volume, qui là aussi montrerait l’étendue du problème en terme de place occupée dans la voiture (si on fait tenir sans problème un réservoir de 50 litres, qu’en serait-il pour un qui ferait plus de 1000 litres ...)

                                                                Pour le reste, moinssage et réactions négatives, et bien il ne faut pas empêcher les gens de rêver


                                                              • Aristoto Aristoto 2 février 2014 21:54

                                                                Y a qu’a les placer sur des railles les voitures !!! des petits metro personalisé à 2 trois places !?


                                                              • Le Gaspésien 3 février 2014 05:52

                                                                Vous avez raison, il faut parler masse et non capacité.

                                                                 donc en kg et non en litre.

                                                                Sinon pour le contenant d’air, l’acier n’est pas obligatoire. En résine, 300 bars et homologué pour être porté sur dos d’homme, ça existe. J’ai pas de chiffre précis mais je vous assure que ça pèse bien moins lourd. 

                                                              • moucy 3 février 2014 19:27

                                                                Non un camion electrique de 400 ch sur 1000 Km par jour c’est impossible. Quand a utiliser des camions en ville pour livrer c’est aussi une idiotie. La complexité de l’hybridation rend ces solutions peu réalistes.


                                                              • moumou moumou 3 février 2014 21:35

                                                                En résine, 300 bars et homologué 


                                                                environ 18 kg pour une contenance de 12 litres. (bouteille de plongée)
                                                                Pas plus léger que l’acier mais resiste mieux à la corrosion

                                                              • JOIE007 2 février 2014 11:00

                                                                Cette terrible nouvelle n’a pas fait grand bruit.....car très probablement que les Médias ont reçu des ordres....d’où l’importance de faire tourner un max ce - super - article sur le net !


                                                                • Faedriva 2 février 2014 12:53

                                                                  Si la voiture à moteur complètement à air comprimé n’est pas encore sorti...

                                                                  En tout cas la version hybride est toujours étudiée sérieusement.
                                                                  http://www.psa-peugeot-citroen.com/fr/au-coeur-de-l-environnement-industriel/innovation-et-rd/hybrid-air-une-solution-innovante-full-hybrid-essence-article


                                                                  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 2 février 2014 19:38

                                                                    Comme vous dites... le pdg de Tata se suicide, Psa est vendu aux Chinois,
                                                                    Elle a l’air pas mal la voiture à air... lol !


                                                                  • zygzornifle zygzornifle 2 février 2014 12:55

                                                                    Tonton se retrouve tout seul maintenant .....


                                                                    • moumou moumou 3 février 2014 21:46

                                                                      Il va enfin pouvoir décompresser

                                                                      à l’air libre.

                                                                    • Faedriva 2 février 2014 13:04

                                                                      En ce qui concerne le stockage de l’air comprimée, y a pas besoin de beaucoup d’acier. La métallurgie technique n’est pas une technologie qui s’est arrêtée avec les premières citernes et bombonnes à gaz. On trouve encore des alliages exclusifs.
                                                                      Enfin, on arrive à faire des bombonnes aussi résistantes et fiables avec des tissus composites et des résines. 


                                                                      • Berlingot Berlingot 2 février 2014 17:12

                                                                        En France, et surtout en Europe du Nord, nous sommes de plus en plus nombreux à nous déplacer aussi souvent que possible en vélo. Les motivations sont diverses et éventuellement cumulables : santé, écologie, économie et ras le bol de filer du fric aux pétroliers, générateurs de guerres et consorts. Quand on doit faire de plus longues distances en étant chargé, on peut aujourd’hui avoir en plus de ses vélos, c’est un moindre mal, une voiture électrique ou une hybride genre Prius. Mais il faut en avoir les moyens... 

                                                                        Nul doute qu’une voiture à air comme la MiniCat, à coût réduit, représente un marché potentiel non négligeable qui va bien au delà de l’Inde... et qui aurait eu un impact non négligeable sur les ventes des autres constructeurs automobiles et la consommation de pétrole puisque si j’ai bien compris on aurait pu, par exemple, stocker de l’air comprimé généré à partir de la combustion de déchets urbains ou des centrales hydro-électriques au lieu de remonter l’eau ou de lâcher les vannes comme ce qui se pratique actuellement puisqu’on ne sait pas stocker efficacement l’électricité...

                                                                        Comme le dit le titre de l’article, le suicide de Karl Slym tombe à pic. Ouf ! on a eu peur : on va pouvoir continuer à polluer en paix.

                                                                        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 2 février 2014 19:40

                                                                          Vous avez surement raison ; c’est un coup des méchants.


                                                                        • Ruut Ruut 3 février 2014 15:39

                                                                          Le hasard n’existe pas.


                                                                          • Croa Croa 3 février 2014 16:07

                                                                            Ta formule pour le gros lot au Loto ? smiley


                                                                          • kettner 3 février 2014 17:30


                                                                            Égouts => méthanisation =>engrais=> centrale => air comprimé => transport en commun .

                                                                            Production moyenne individu 50kg / an x 7 milliards , on devrait pouvoir faire quelques bornes .


                                                                            • moucy 3 février 2014 18:57

                                                                              Encore cette farce de voiture a air. Il y a 2 ans le bouffon Montebourg nous faisait des démonstrations de la Zoé en nous présentant cette voiture comme l’avenir. Résultat cette voiture ne se vend pas, tout comme la Leaf, alors que les Allemands proposent des voitures de 500 a 600 ch qui se vendent comme des petits pains. Certes, 600 ch ça ne sert a rien, mais ça se vend bien.  Pour ceux que ça intéresse il faut une prise publique  par voiture électrique vendue (recharge de chaque véhicule pendant la nuit) et chaque prise publique coûte 15 000 euros car les travaux en ville coûtent très cher. Avec des batteries à 15 000 euros et un véhicule a 15 000 euros aussi le prix de revient est vite fait. L’arnaque de Ghosn et Better Place sur la location de batterie n’a pas encore servi de leçon. Maintenant on nous refait le coup de la voiture a air. C’est juste une idiotie. 300 Km, c’est une utopie, et les réservoirs en carbonne coûtent une fortune et sont dangereux. Pas étonnant que ces aventures industrielles stupides se terminent mal pour les décideurs. Par contre les sanctions ne sont pas encore tombées pour Montebourg et Ghosn. Dommage. En plus Ghosn doit faire la politique industrielle du pays, c’est dire !!!
                                                                              A quand la relance de la voiture a vapeur, ça marche très bien aussi, regardez les videos de Dragster a vapeur, c’est rigolo et ça pousse ultrafort (sur 100 mètres)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès