Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Thaïlande, un vote en connaissance de cause...

Thaïlande, un vote en connaissance de cause...

YINLUCK SHINAWATRA, nouveau Premier Ministre du pays du sourire. Un pays du sourire scotché. Retenez son nom et surtout sa performance. Illustre inconnue il y a deux mois, cette très photogénique jeune femme de 44 ans nouvelle venue en politique vient de balayer le parti au pouvoir. Une victoire sans appel. Un ras de marée, un tsunami électoral qui a emporté le parti " démocratique " au pouvoir depuis 2006.

Tous les discours entonnés par la belle commençaient invariablement par les mêmes mots :

" Vous connaissez TAKSHIN ? Oui, n'est-ce pas... Et bien, je suis sa plus petite soeur ! "

Versalité d'une opinion publique par essence peu politisée ?

Oui et non. Plutôt non que oui....

En passe de se déchirer depuis l'exil de son homme providentiel, la population appelée aux urnes a tranché. La " clone " comme la surnomment ironiquement les médias locaux n'était jusqu'à ce jour - que - Directrice Générale de la SHIN CORPORATION, la branche téléphonie de l'empire financier de son grand frère exilé à Dubaï. Inexpérimentée sur le plan politique, elle a d'emblée mis les petits plats dans les grands. Un coup de poker par brassées de millions de dollars savemment enmené par son staff de campagne, la crème des officines de communication les plus connues du royaume ...plus l'ex conseiller personnel d'Hillary Clinton lors des primaires américaines, c'est dire ! Chapeau, la belle crémière a raflé la mise dans un pays où un tiers de la population vit de l'économie de subsistance et un autre avec une rémunération ouvrière pharamineuse de 120 euros par mois..

Une victoire écrasante. Au nom des pauvres encore bien !

Thaïlande, oh Thaïlande chérie...

265 sièges sur 500 dont 375 élus directs par circonscription, les 125 restants étant désignés à la proportionnelle au niveau national .Aux premières estimations, on lui en promettait 330 mais.... Des chiffres qui, même pondérés, parlent d'eux-mêmes bien qu'ils puissent encore être revus à la baisse lorsqu'aboutiront devant une justice pragmatiquement aux ordres du plus offrant différents les recours que l'on annonce déjà légion.

Ambiance, ambiance. L'exemplaire nation " démocratique " des hommes libres a connu 18 putchs militaires en moins de 80 ans. Plus que dans n'importe quelle république bananière d'Amérique centrale qui a plus ou moins abrogé l'usage. Un pays clivé Nord-Sud, y compris sur le plan ékectoral car, voyez l'imbroglio, le sud musulman a nettement voté en faveur des candidats de sa Majesté.

Quel que soit l'angle de tir, on voit donc mal comment le " parti de la police ", le Peua Thaï pour la circonstance, arrivera à se débarrasser de l'autre puissance absolue, le " parti de l'armée " émanant, faut-il le préciser, de la Maison Royale.

Une Thilande qui voue une véritable adoration à son Roi, mais qui vient encore une fois de voter pour son principal opposant. Un paradoxe ? Pas vraiment. Bhunibol, Rhama IX pour les initiés est l'émanation de Bouddha. Et Bouddha, on le respecte sans se poser de question...mais on n'oubliera pas d''agir à sa guise dés qu'il a tourné le dos.

Un Bouddha qui ne sait plus où se mettre, tant est grande la ferveur manifestée par tout un peuple qui prie tous les jeudis, jour du tirage de la loterie. Autre superstition, il se fait que le chiffre 9 est également celui qui annonce la fin. Réalité corroborante, le fils du Roi est cordialement détesté à l'inverse de son père.

Les faits sont là. Comme un couperet.

Concluez-en ce que vous voulez. le Roi n'a quitté son lit d'hôpital qu'à trois reprises en deux ans. Un Roi de santé si défaillante qu'il a clairement abandonné son pouvoir à la Reine-mère et son âme damnée, le chef de maison militaire, le Général PRAYUT CHAN-O-CHA, commandant du fameux 21ème régiment d'où sortent invariablement tous les hauts gradés chargés du bon ordre de l'état. Un maintien de l'ordre social au sens large puisqu'il va jusqu'à imposer sa vision de la gestion de l'économie., 

Capito ?

Vae victis. Le parti démocrate, il n'a de démocrate que le nom, a perdu toutes ses plumes malgré la bouille très médiatique de son leader de facade, le Premier Ministre sortant ABHISIT VEJJATIVA, un beau gosse sorti tout droit d'Oxford. A son actif, sa carrière personnelle n'est entâchée d'aucune affaire de corruption, ce qui est loin d'être le cas de son entourage qui sait ce que traiter toute contestation veut dire. Souvenez-vous des 91 récentes victimes ( dont plusieurs docteurs et infirmiers venus au secours des innombrables blessés des deux camps ). Trois correspondants de presse ont également payé de leur vie la couverture en direct du nettoyage de Bangkok en mai 2010. L'épilogue tragique d'un mois d'occupation par des pauvres ploucs rémunérés 25 euros, encadrés d'agitateurs professionnels qui, tout autant que l'ennemi, ont mis à sac le centre névralgique de la cité des anges, Khung-Thep en langage local.

Un parti démocrate qui porte si bien son nom qu'il a fait voter une loi rétrograde punissant le crime de lèse-majesté - j'en commets sans doute présentement un - de 3 à 15 ans de prison. La presse écrite a bien sûr courbé l'échine mais pas moins de 133.000 sites Internet sont à présent bloqués. Signal fort qu'il faut plutôt y réfléchir à deux fois,170 prisonniers d'opinion croupissent dans les géoles de l'Etat, ceci sans compter l'une ou l'autre exécution ciblée, toujours d'une balle dans la tête. Des centaines d'opposants se sont évaporés dans la nature ou réfugiés au Cambodge et in fine, une quinzaine de radios locales ou nationales furent interdites d'antenne pour avoir osé enfreindre la loi du silence ( cfr/ reporters sans frontières )

Un Premier Ministre victime de son destin puisqu'il fut contraint de prêter serment ...au fin fond d'une caserne militaire.après avoir réuni - plus de face que de profil - une majorité de bric et de broc, je vous laisse deviner comment.

Bouddha fatalité. Un thaï ne dira jamais ce qu'il pense, est d'une politesse béton pour protéger son univers intérieur. Il n'éprouvera donc aucune honte à se vendre au plus offrant.

De la plus petite pute de gogo bar au plus grand directeur d'entreprises publiques.

Au vu et au su de tous ...Mais pour ce que ça change.

La clé du problème, c'est donc l'armée. Une armée elle-même profondément divisée où ceux qui restent encore et toujours devant et ceux qui se sont tus en attendant leur tour. Nombre de places prestigieuses sont à prendre. La Thaïlande compte 36 Officiers Généraux contre 51 à l'oncle Sam pour une armée quatre fois plus grande. Une armée au pouvoir traditionnellement occulte. Courageuse dans la construction de routes, beaucoup moins au combat et cela s'est encore vérifié lors du conflit frontalier, un conflit qui plus est templier, avec le voisin cambodgien. Carrée jusqu'au bout, la hiérarchie fit appel au sentiment national bafoué, à l'exemple de l'Argentine en sa mériode noire de noire durant la guerre des Malouines.

Avec le même résultat désastreux. Pire la honte d'avoir utilisé des bombes à sous-munitions. Ces bombes tout recemment interdites par la convention de Vientiane au Laos, cet autre pays voisin qui est pourtant celui qui a le plus souffert au monde de ces saloperies aujourd'hui condamnées par le droit universel. Un droit inapplicable en Thaï-land ( litt / pays des hommes libres ) Inacceptable pour ces héraults gallonnés d'une nation obnubilée par sa haine ancestrale du peuple Khmer.

Le Cambodge qui, par mesure de rétorsion, s'est empressé de nommer le sieur TAKSHIN conseiller économique spécial du gouvernement.

Un prêté pour un rendu...

TAKSHIN SHINAWATRA l'homme-orchestre est aujourd'hui exilé à DubaÏ, comme le lui permet son immense fortune dont la moitié a été néanmoins confisquée. Ex Président du club de foot de Manchester City qu'il a dû vendre car devenu personna non grata outre-Manche, ex Premier Ministre renversé par un coup d'état et condamné dans la foulée à deux ans de prison pour malversations financières, l'ancien Ministre de l'Intérieur imposé à sa Majesté a été formé aux techniques informatiques d'investigation à l'académie militaire de Houston au Texas !.

Un homme de bien, Plus formaté que Sarko, c'est sûr ! Le nettoyage par le vide de 4.000 dealers de came en une semaine de temps. Suspects compris, allez savoir... Rassurez-vous, le nain n'en est pas encore là.

En Thaïlande, on a coutume de dire que Super TAXHIN possède un dossier sur tout le monde. Une avalanche de dossiers qui lui permet d'acheter le silence ou faire condamner qui il veut. D'acheter sans vergogne le vote citoyen également. Douze euros la tête de pipe. Une paille même s'il y a plus de 47 millions de votants, pas tous achetables il est vrai. Et ce même s'ils lui sont tout acquis. C'est mieux ainsi, plus classe.

Prudentissime malgré l'ampleur de sa revanche, le " meo " ( péjorativement, le petit indigène de montagne ) a déclaré dimanche soir qu'il n'envisageait pas un retour immédiat au pays. Tout sourire, il précisait dans la foulée " espérer de tout coeur être présent lors du mariage de sa fille en décembre prochain ". Un projet aisément réalisable, le nouveau Parlement aura largement eu le temps de voter une loi d'amnistie sur mesure.

Que voulez-vous. C'est démocratique et il a gagné.

A la Chavez d'accord, mais il a gagné. 

Nombre d'observateurs internationaux redoutent une nouvelle explosion de violences.

Le scénario probable sera une revalorisation rapide du salaire basique, histoire de s'assurer en priorité l'enthousiasme des pauvres. Son cadeau de retour si on veut. Une action de grâces qui se verra suivie d'une dévaluation prononcée du bath afin de maintenir une compétitivité bien mise à mal par le grand frère chinois.

L'opération charme. Tout bénéfice pour le patron, il reprendra de la main gauche ce qu'il aura donné de la droite.

P'tit malin s'il en est, TAKSHIN offre du social qui ne lui coûte rien, a gelé les dettes des agriculteurs envers les grands propriétaires terrains et met en vitrine une médecine gratuite sur le compte de misérables contrats à longue durée offerts aux enfants de pauvres pour financer leurs études. Entre-temps, il accumule les milliards à ne plus savoir qu'en faire avec ses royalties sur la téléphonie, sa dîme sur l'importation de tout matériel informatique etc, etc...Soit par sa toute puissance directe, soit par népotisme en faisant voter des lois sur mesure qui lui permettent tous, mais alors là tous les coups fourrés.

Seules les filles à louer qui font la renomée du pays du sourire l'ont compris : elles sont en passe d'augmenter leurs tarifs de 30 %.

L'honneur national est sauf !


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • nilson 5 juillet 2011 14:44

    Infatigable Asterix.


    • asterix asterix 5 juillet 2011 15:40

      Toi, t’étais derrière le rideau, non ?


    • LE CHAT LE CHAT 5 juillet 2011 15:59

      Douze euros la tête de pipe

      c’est là que DSK devrait se retirer , p’tet ben qu’il sera pas radin à ce prix là .............  smiley  smiley  smiley


      • asterix asterix 5 juillet 2011 16:50

        Imagine le tas de pognon offert par la République à chaque parti qui passe la barre fatidique des 5 % et tu comprendras que le cadeau, c’est le peuple qui le fait à ses élus.
        Il y est même obligé.


      • nilson 5 juillet 2011 16:51

        Je dois reconnaître que vous avez une bonne plume, mon cher Asterix


        • asterix asterix 6 juillet 2011 09:59

          Plus tu bois de Chang beer, plus tu deviens dithyrambique. Je vais finir par t’interdire de venir chez moi quand je travaille.


        • agent orange agent orange 6 juillet 2011 08:10

          Les Shinawatra sont le focus des médias dernièrement (à vrai dire, depuis plus de quinze ans il n’y a pas un jour où le nom de Shinawatra n’est pas mentionné dans la presse).
          Paetongtarn , - la seconde fille de Thaksin - va se marier à la fin de l’année 2011. La presse people thaïe ne parle que de çà.
          Petit rappel ; 
          Paetongtarn avait travaillé comme serveuse dans un McDo, un exercice de com pour booster l’image du père (Thaksin) en proie à des critiques lors de « la guerre à la drogue » en 2003/2004 (plus de 2500 morts, la plupart innocents), de son mauvais traitement des populations musulmanes dans le sud et de son style autocratique, notamment la mise au pas des médias en les étouffant financièrement le plus souvent... Un mois après de cet exercice de com’ de photo-ops et de circus médiatique, Paetongtarn quitta son job discrètement. (on ne sait pas si elle a été honorée de « meilleure employée du mois »)
          Un peu plus tard elle échoue a l’examen d’entrée à l’université de Chulalongkorn (arts et communication), mais cela n’empêche pas son admission. Son papa, le premier ministre Thaksin avait fait pression sur l’université.
          Paetongtarn possède une luxueuse résidence à Hong kong. Ainsi on peut bosser au McDo et être l’actionnaire la plus riche du pays. Amazing Thailand !

          Quelques précisions
          Thaksin n’est plus conseiller économique de Hun Sen depuis l’an dernier. On ne sait pas vraiment ce qui a occasionné leur brouille, mais le Vietnam qui a une grande ascendance sur Hun Sen aurait joué un rôle.
          YINGLUCK avec un « g ». Pendant la campagne Yingluck a été coaché par l’ancien directeur de campagne d’Hillary Clinton. Enfin il est bon de rappeler aussi que la veille de son renversement par l’armée en 2006, Thaksin a délivré un discourt devant le Council of Foreign Relation. Une réhabilitaion de Thaksin pourrait permettre de renforcer la position des Etats-Unis dans la région afin de contrer l’expansionisme de la Chine.
          En définitive, la succession prochaine du souverain Bhoumibol pourrait plonger la Thaïlande dans le chaos...



          • asterix asterix 6 juillet 2011 09:51

            Cher agentorange,
            je vous remercie pour ces précisions que je connaissais mais n’ai pu aborder parce qu’il fallait d’abord et surtout situer le débat dans son ensemble.
            Petite précision supplémentaire par rapport aux vôtres, elle est testimoniale :
            il est communément admis que la guerre du Yaa-ba ( les méthamphétamines ) a fait plus de 4.000 victimes et, quoi qu’il en soit, personne ne connaîtra jamais l’exacte vérité qui est et restera occultée. Dans le village où j’habitais, l’ordre public a fait défiler les enfants des écoles devant 3 cadavres, dont celui d’une femme, exécutés d’une balle dans la tête, je n’oublierai jamais.
            L’autre petite soeur travaillait au Mac Do, c’est vrai. Soigneusement protégée par une dizaine de gardes du corps. Un Mac Do ravi de la publicité, il fallait montrer patte blanche et accepter de se faire fouiller avant d’y rentrer.
            Sur ce, nos conclusions sont parfaitement les mêmes. Cela fait plaisir de la part d’un spécialiste.


          • agent orange agent orange 6 juillet 2011 22:21

            Pourtant au début de son mandat, la sécurité était inexistante autour de Thaksin. Je l’ai même apperçu une fois avec sa femme à l’Emporium.
            Ce n’est qu’à partir de 2002/2003 après l’incendie de l’avion dans lequel il devait voyager qu’il s’est entouré, lui et sa famille, d’une garde prétorienne.


          • asterix asterix 7 juillet 2011 14:50

            Preuve que « le méo » n’était pas considéré comme dangereux tant qu’il ne s’était pas attaqué aux privilèges de l’aristocratie. L’imprévu, ce n’était pas qu’il parle au nom du peuple mais qu’il utilisait celui-ci pour que tous ces privilèges tombent dans sa propre poche.
            Là, c’est devenu un crime 


          • Pascal Engelmajer 6 juillet 2011 10:42

            Cet article est complètement bidon, c’est un ramassis de lieux communs sans cohérence...
            Je ne parle pas des commentaires.

            Décidément Agoravox devient une poubelle où vomissent les bauf imbéciles.
            La guerre au ya ba n’a plus fait 1.400 morts (sur 2.400 tués par la police pendant la période invoquée)comme l’a proclamé la commission indépendante nommée par le grand ami de Thaksin ; j’ai nommé Abhisit et par les généraux putschistes et comme le répète à l’envie Amnesty International ,relayé par l’AFP.
            Non la guerre contre la drogue a fait 4.000 morts, que dis-je, il est communément admis qu’elle a fait plus de 4.000 morts nous dit Asterix le bauf qui sait tout ! Il est dans le secret des ambassades chinoises et vietnamiennes par l’intermédiaire d’analystes autoproclamés de l’AFP... 
            Encore un effort et on atteindra le chiffre des Cambodgiens assassinés avec la complicité des généraux thaïlandais dont Prem, président du Conseil Privé en poste aujourd’hui. Oui bientôt la guerre à la drogue de Thaksin dépassera le million, et plus personne n’en parlera comme on n’en parle pas pour Prem.
            Mais le comble de la nullité c’est la spéculation que l’accession de Yingluk au pouvoir est souhaitée par les États-Unis, les grands amis du fameux Prem et d’Abhisit !
            Amnesty International, le secrétaire de l’ONU, les médias occidentaux à la botte de l’Amérique ont tiré à boulets rouges sur le Parti de Yingluk...
            Au fait, j’ai entendu dire que en Thaïlande il y aurait une fortune estimée à plus de trente fois celle de la famille Thaksin, mais peut-être n’est-ce qu’une rumeur répandue par Astérix...
            Chaleo Yoovidhya, 76 ans, Charoen Sirivadhanabhakdi, Dhanin Chearavanont, et douezes autre Thaïlandais étaient plus riches que Thakin en 2008.
            Il est a noter aussi qu’il n’y a aucune entreprise Thaïlandaise dans le top 500 de Fortune.
            La majorité du capital des entreprises en Thaïlande appartient à des groupes étrangers (comme Toyota, Hitachi, LG, Samsung, Michelin). Des rapaces d’un autre niveau que les Thaïlandais...
            La bonne plume d’Asterix (nilson dixit) est trempée dans le fiel de la bêtise et de la haine ordinaire...


            • asterix asterix 6 juillet 2011 19:56

              Vous me prêtez bien des défauts, c’est votre droit. Laissez-moi vous préciser que je n’ai nullement abordé le Cambodge, votre argument pour me contredire ne tient donc pas.
              Je n’ai rien non plus à voir ni avec la Chine, ni avec le Vietnam. Mon écrit ne fait suite qu’à une longue expérience d’un pays où j’ai parcouru près de 100.000 km de vélo. Un pays que j’ai trouvé finalement peu accueillant, centré sur le fric à tout prix et un racisme ordinaire caché derrière une politesse de façade. Sauf, j’insiste, chez le thaï de la campagne qui est souvent un brave type qui ne comprend ni les tenants ni les aboutissants de la situation dans laquelle il se trouve. Une fois passée la première prise de connaissance, généralement 2 ou 3 jours, il commencera comme tous ses frères à ne parler que d’argent et toujours d’argent en lorgnant celui que vous avez en poche.
              Disons pour clore le sujet que le thaï de base n’est pas un individu mais un sujet du Roi et qu’il n’a même pas idée de cette « fonctionnalité propre », ce qui laisse à ceux qui sont instruits, il y en a, tout le loisir de le plumer dans les grandes largeurs .
              La haine ordinaire, je vous la laisse. La bêtise, je veux bien la partager avec vous.
              Et si vous trouvez qu’Agoravox est une poubelle, rien ne vous empêche de ne pas le lire, cela me semble évident.


            • Thomas Roussot Thomas Roussot 6 juillet 2011 10:45

              Bon, notre Ministre de la culture doit s’y rendre prochainement pour fêter ça.


              • asterix asterix 6 juillet 2011 20:32

                Ouais dans les gogo- bars à putes mâles, cela existe aussi. De jeunes boxeurs ou réputés tels accrochés à une main-courante et qui gigotent en slip sur une musique du troisième siècle avant Jésus-Christ.
                Mais le Ministre est loin d’être accro, il n’aime que les plus vieux, plus ouverts, plus abîmés, surtout quand il leur manque une petite dizaine de dents. Cela fait plus chic, plus tendance et coûte moins cher à l’usage..
                Il doit être un peu maso sur les bords, m’a glissé DSK à l’oreille. 


              • nilasse nilasse 6 juillet 2011 11:09

                marrant, j’étais a bangkok en mai 2010,ça tapait dur avec l’armée. le moins que l’on puisse dire,c’est que la famille royale et les nationalistes pro monarchie doivent être dégoûté. il y a du avoir des arrangements entre thai rak thai (si le parti de shinawatra porte toujours ce nom) et les militaires. c’est l’institution la plus puissante de la thailand,l’armée a même une banque (thai military bank). on peut comprendre les thais votant pour l’opposition en masse,les thais se crèvent le cul a bossés 12 heures par jour pour des salaires entre 3000 bht et 6000 bht,soit entre 70 euros et 120 euros par mois en général et ne voit pas les fruits de leur labeur. je connais bien la thailand et l’auteur se trompe quant il dit que le roi serait une réincarnation bouddhique respecté de tous. beaucoup de thai en ont ras le cul d’un systeme de parasites monarchistes qui fomentent des coups d’etat,des que la ligne politico enonomique suivit par le gouvernement « élu » ne va pas dans le sens des interets de la famille royale et de ceux qui les entourent. pendant les manifs et les sitting avec les chemises rouges,il y avait des slogans anti monarchie et parfois des references a la revolution française. en tout cas,j’ai trouvé le truc génial.


                • asterix asterix 6 juillet 2011 20:17

                  Je crois que vous n’avez pas bien compris la place culturelle de la royauté dans le système thaï. Le Roi est bien considéré dans l’inconscient collectif comme l’émanation de Bouddha, le symbole de la grandeur de la nation et il est hyper respecté pour cette raison. Ceci résulte d’un bourrage de crâne très travail-famille-patrie dès le début de la scolarité qui, je crois m’en souvenir est obligatoire jusque l’âge de 11 ans.
                  Figurez-vous que j’ai également de la sympathie pour « la base » des chemises rouges, je leur reproche simplement de prendre leur homme providentiel pour un homme de bien et de se faire manipuler par lui, comme la partie adverse l’est par sa ferveur religieuse envers ...celui qui est considéré comme un dieu vivant, j’insiste.
                  A titre indicatif, chaque manifestant recevait plus ou moins 20 euros par jour. Certains, j’en connais personnellement deux, ont même été payés en faux billets de 500 bath.,L’ensemble était encadré de fauteurs de troubles professionnels et de snipers, il est normal que l’on ne s’en rende pas compte lorsqu’on vit un tel évènement de l’intérieur.
                  J’ai apprécié la sincérité de votre écrit.


                • nilasse nilasse 7 juillet 2011 10:22

                  je connais très bien la thailand et je pense que vous vous trompez quant a une ferveur monarchiste qui,elle aussi,est largement subventionnée avec en plus un matraquage idéologique et médiatique dont de moins en moins de thai sont dupes. certes,thaksin est certainement un roublard qui veut récupérer sa place,mais il avait été élu démocratiquement et avait lancé des chantiers sociaux,sur la santé,l’éducation et agricole indéniables. alors oui,en thailand on ne peut pas acheter de l’alcool pendant les trois jours d’élections pour éviter que les gens ne soient soudoyés par ce moyen et effectivement chaque camps distribue du fric pour que l’on vote pour eux. en argentine il existe le même procédé, problème,les gens prennent le pognon et votent quant même ce qu’ils veulent. les salaires sont trop bas,la monnaie est sur-évaluée et les inégalités sociales sont impressionnantes en thailand.


                • asterix asterix 7 juillet 2011 14:15

                  Je pense au contraire que nous avons le même point de vue sur la royauté, mais une approche différente qui mène aux mêmes conclusions. Vous me m’avez nulle part entendu dire que le Roi était aimé de manière naturelle. Que cet amour soit fabriqué, c’est vrai pour partie, Qu’il relève de la superstition l’est également. Que cela correspond à ce qui est inculqué dès le premier âge tout autant. Ajoutez ces trois éléments et vous allez forcément avoir un résultat, résultat qui est impossible à nier et que je n’ai absolument pas prétendu majoritaire mais ancré dans le subconscient, utilisé par ceux qui profitent de l’ignorance du peuple, de la culture liée au fait religieux également.
                  A ce niveau, les chemises rouges ont facile à faire valoir leurs arguments mais je n’en ai entendu aucun dire la même chose de leurs propres leaders. Toujours ce respect aveugle du chef, du boss, de celui qui commande, de celui qu’on sera également soi-même dans une prochaine vie à condition d’obéir dans celle-ci.
                  En revanche, je suis beaucoup moins d’accord avec vous sur une Thaïlande qui travaille comme une dingue. Vous me parlez de gens qui bossent dix heures, douze heures par jour. Précisons, il y en a sûrement qui sont présents dix heures par jour. Mais de là à dire qu’ils sont productifs, c’est un pas que je ne franchirai pas.
                  Je ne parle bien sûr pas des paysans qui sont eux de véritables esclaves...
                  Avec le salaire qu’ils touchent pour un boulot de base, celui qu’on apprend en cinq minutes, vos informations corroborent les miennes, ce serait difficile qu’il en soit autrement, nullement motivant en tous cas. Un employé n’est nullement formé, mène la belle vie, travaille quand il en a envie, prend congé quand il veut, dort les coudes sur une table, boit de la bière s’il a deux sous en poche et passera son temps au téléphone assis sur une chaise en attendant que le chef lui donne du boulot. Une fois que celui-ci est fini, on se rassied etc,..etc..
                  Ceci ne vaut pas pour le travail à la chaîne où ils sont tous obéissants comme des moutons
                  Surtout ne pas réfléchir, cela fatigue. ( sic ! ).
                  Vous méconnaissez également le phénomène famille : lorsqu’un de ses membres gagne du fric, les autres vont s’arrêter de turbiner et vivre sur son compte, le payement retour étant le respect qu’on lui doit.
                  Le même phénomène se vérifie dans les familles de celles qui ont déniché un européen nanti, nanti selon leurs normes. Toute la famille va vivre sur le compte du généreux donateur et va faire continuellement pression sur la belle qui va rendre la vie impossible au pauvre type qui s’est laissé embobiner jusqu’à ce qu’il cède ou foute le camp. Les chiffres sont là : l’échec d’une relation de ce type tourne aux alentours de 95 %. Et si le zouave aura payé une maison ou une moto, il n’en reverra jamais la couleur. Je connais des dizaines de cas.

                  Un élément devrait vous mettre la puce à l’oreille : une société, quelle qu’elle soit, ne pourra engager un farang qu’à raison de 7 thaïs. Cela vous donne la mesure de la productivité qu’on attend de ce dernier, non ?
                  Bref, comme le thaï n’est fonctionnellement pas formé à la critique, il suit aveuglément celui qui manie la carotte en espérant que celle-ci se multiplie en botte.
                  Une révolution du type ’ chemises rouges ’ ne pourrait pas avoir lieu chez nous ou alors il faudrait supprimer tous les avantages sociaux liés au rapport patron-ouvrier.
                  L’accepteriez-vous ? Moi pas.
                  L’avantage, le gros avantage de la leur, c’est qu’elle a appris à se contenter de peu.
                  Mais pour 5 fois moins qu’un chômeur chez nous, c’est sans pardon !
                  D’où l’économie informelle qui concerne un tiers de la population. On boulonne quand il y a du fric à prendre, on se repose le temps de le dépenser et on recommence demain quitte à faire tout autre chose.
                  Résultat ? Il y a du travail basique pour tous ceux qui le veulent.
                  Rassurez-vous, ils n’en veulent pas trop... Ils ont bien ancré dans le crâne que si un patron leur crie dessus, ils partiront demain chercher un autre boulot qui rapporte tout aussi peu mais dans lequel ils seront tranquilles.
                  C’est le pseudo-consumérisme à Thaxin qui veut changer tout ça. En faire des esclaves de la consommation pour mieux les tenir en main, la solution de notre monde à nous avec tous les blocages et insatisfactions qui en résultent.
                  Changer le monde ne peut se faire que dans sa globalité.
                  Merci de votre intervention.


                • nilson 6 juillet 2011 12:04

                  tu doigt à voir réson monsieur Engelmajer,, plu je picole de la Chang beer, mouin je sé lire.
                  Mai commentère son nulle


                  • asterix asterix 6 juillet 2011 20:19

                    Ne l’écoutez pas, c’est un pilier de bar mais il dit pas mal de choses intéressantes quand il n’est pas bourré.


                  • fonzibrain fonzibrain 9 juillet 2011 20:33

                    hello , entre nous, pas étonnant qu’ils aient élu la soeur, ces gens sont completement cons, pourtant ils sont super gentils, mais bete !!!


                    ils sont bien trop centré sur l’argent, ils ne comprennent rien à rien et n’ont aucun sens de l’initiative, les pauvres je suis méchant !! mais c’est vrai !!


                    • fonzibrain fonzibrain 9 juillet 2011 20:35

                      allez en birmanie plutot, il sont méga humble, croit réellement à bouddha, ils sont super curieux et très avenant et surtout ils sourient et vous parlent sans jammais rien demander.


                      la birmanie est un super pays

                      • asterix asterix 10 juillet 2011 21:01

                        Hormis tes fautes d’orthographe, tu as le génie d’en dire beaucoup sur peu de mots. Birmanie ( et Laos ! ) sont deux magnifiques pays à visiter, à approfondir hors les clichés. La Thaïlande ne pense qu’au fric, c’est devenu endémique pour elle.
                        Salut, tu m’as fait sourire.
                        .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès