Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Tibet : cessons la désinformation contre-productive !

Tibet : cessons la désinformation contre-productive !

Après les charniers de Timisoara en 1989, après la justification de la guerre en Irak en 2003, les événements se déroulant à Lhassa, capitale du Tibet, depuis mars 2008 font l’objet de nombreuses désinformations provenant de tous les camps (pro et anti-chinois), quelques mois avant les jeux Olympiques de Pékin.

J’ai reçu hier par un email, qui était déjà cinq ou six fois transféré et dont la provenance est difficilement identifiable, une photographie qui est désormais célèbre et accompagnée de ces quelques mots (dont j’ai corrigé ici les fautes) :

« Ils sont encore pire que ce qu’on pensait. Et, pourtant, on a de l’imagination. Comme la Chine fait de la désinformation... Photo des militaires chinois s’apprêtant à revêtir des robes de bonzes... Photo prise le 20 mars par l’Agence de communication de Grande-Bretagne. Introduction : les moines de Lhassa ont dit qu’ils étaient enfermés et n’étaient pour rien dans les manifs. Certains le savaient depuis le 20 mars grâce à cette photo. La photo est passée par l’Italie et revient vers nous. Nous espérons qu’elle franchira toutes les frontières et sera vue dans le monde entier. Il faut faire vite ! »

Un hoax alarmant et efficace, plusieurs versions différentes

Sans prendre en compte le français approximatif sans doute provenant d’un traducteur automatique, ce message est malgré tout alarmant et ce qui était d’ailleurs frappant, c’est que la personne qui me l’a retransmis, digne de confiance en ce qui me concerne, l’avait accompagné d’un mot identique : "je l’ai reçu d’untel, qui est une personne fiable".

En recherchant bien, d’autres ont reçu ce type d’email, avec parfois la précision que cette photo avait été prise par un satellite espion (on imagine aisément le délire d’une telle information quand on voit l’angle de la prise de vue) ou une date différente (14 mars 2008).

Depuis deux semaines, cette information ou, plutôt, cette désinformation a déjà été commentée par les internautes, notamment le 2 avril 2008.

Photo non truquée, mais légende abusive

Alors, qu’en est-il de cette photo ?

Elle est évidemment vraie et ne semble pas avoir été retouchée. Mais les commentaires qui l’ont accompagnée sont complètement faux.

Analysons mieux la photographie.

Un esprit attentif qui ne connaît rien au Tibet ni à Lhassa remarque déjà tout de suite que pour une photo prise le 20 (ou le 14) mars 2008, les civils autour des militaires sont vêtus pour une saison particulièrement douce (or, à cette date, c’est encore l’hiver et les gens se promènent encore avec de gros anoraks).

La seconde observation du candide est encore plus éclairante : la présence justement de ces civils. C’est très étrange que des militaires, qui veulent odieusement tromper la Terre entière en se déguisant en moines tibétains, préparent leur forfait en plein jour, dans la rue, devant tous les passants. Pour la manipulation, il aurait été plus judicieux d’effacer ces civils sur un logiciel de graphisme.

Pour le non-connaisseur, la réflexion se limite là. Et au doute systématique : rien ne dit que cette photo date du 20 (ou 14) mars 2008. Mais rien, à par la première observation, ne dit qu’elle ne date pas du 20 mars 2008.

"Heureusement", le gouvernement chinois veille et se montre très alerte sur les questions de communication ces temps-ci. Ses observations supplémentaires mériteraient sans doute confirmation de meilleurs connaisseurs, spécialistes et experts de la Chine et du Tibet, mais me paraissent quand même assez convaincantes.

La chaîne de télévision chinoise China Central Television a notamment réagi le 6 avril 2008.

Par exemple, le toit de la cabine passager du vélo-taxi de Lhassa est aujourd’hui vert avec des rayures bleue et rouge, couleur différente du bleu clair de la photo. La couleur a changé depuis octobre 2004. La photo daterait donc au moins d’avant cette date.

Les uniformes des militaires chinois ont eux aussi changé depuis mai 2006 (d’autres disent depuis janvier 2006) par rapport à ceux de la photo, notamment en raison de l’absence d’insigne et de galon (ces uniformes dateraient de 1987). Par ailleurs, les uniformes montrés sur la photo sont des uniformes d’été et pas d’hiver.

Le site EastSouthWestNorth a affirmé dès le 31 mars 2008 que la même photo avait déjà été utilisée par le Centre tibétain pour les droits de l’homme et la démocratie (TCHRD), qui combat le gouvernement chinois, dans la dernière page de son rapport annuel de... 2003 et qui a été reprise par un site bouddhiste (hostile aussi au gouvernement chinois) pour montrer la capacité manipulatrice du gouvernement chinois par des leurres.

Dans sa vidéo que je mets à la fin de cet article, avec la fameuse musique de Vangelis du film 1492 : Christophe Colomb, les autorités chinoises expliquent que cette photographie a été prise en 2002 (d’autres disent en 2001) pour un film sorti en 2002, The Touch (réalisé par Peter Pau, de Hong Kong) où devaient figurer de nombreux moines tibétains. Comme aucun moine réel ne souhaitait apparaître dans un tel film (sans doute par peur d’être manipulés), c’est finalement l’armée chinoise, nombreuse, facilement et rapidement mobilisable, qui a reçu l’ordre de jouer le rôle de figurants et, donc, de s’habiller en moines tibétains (de là à vanter les mérites de l’armée chinoise qui s’impliquerait beaucoup dans les actions sociales et éducatives).

Un procédé de désinformation déjà utilisé à propos du Tibet

Hélas, ce n’est pas la première fois que ce type de désinformation a été réalisé en France.

Le 27 mars 2008, dans l’émission d’Arlette Chabot À vous de juger (que j’avais évoquée récemment), pour illustrer les émeutes et la répression à Lhassa, France 2 avait repassé un reportage complètement hors sujet puisqu’il s’agissait de policiers népalais (en treillis bleus) à Katmandou et à Bodnath au Népal (et pas des militaires chinois au Tibet).

Des autorités chinoises pas moins touchées par la volonté de manipuler

Évidemment, le gouvernement chinois, qui, pour l’affaire de cette photo, a réagi rapidement et a sorti les grands principes de déontologie de l’information, est loin d’être exempt de tout reproche en matière de désinformation.

Dans une autre vidéo, datée du 2 avril 2008, le gouvernement chinois montre de nombreuses images de casseurs au Tibet et de militaires chinois blessés. Des images pour émouvoir et aussi difficilement appréciables que celle qu’il venait de critiquer.

Et la propagande se fait par le même moyen, la vidéo. Le gouvernement chinois énonce ainsi une vision assez particulière de la relation entre le Tibet et la Chine : d’une part, que le Tibet a toujours fait partie de la Chine qui est un pays non pas uni-ethnique, mais à 56 groupes ethniques différents, et, d’autre part, que la Chine a beaucoup développé les infrastructures du Tibet à raison de 40 millions de dollars par an (ce qui, à mon sens, est assez faible). En résumé, cette autre vidéo, clairement prosélyte, accuse exagérément l’Occident qui craint la puissance chinoise de vouloir transformer la Chine en Yougoslavie, avec un démembrement de ses régions et fait, par exemple, une comparaison hasardeuse en disant que demander l’indépendance du Tibet (ce que ne réclame pas le Dalaï-Lama), c’est comme demander l’indépendance d’une République du Texas libre.

L’opacité des informations devrait inciter à la prudence

Mes propos se veulent neutres. Je dénonce cette photo reçue, mais je suis bien incapable de savoir ce qu’il s’est exactement passé à Lhassa en mars 2008 et je ne doute pas que le gouvernement chinois a utilisé également toutes les ficelles de la manipulation de l’information pour créditer les arguments qui allaient dans son sens.

Ici, mon but n’est donc pas de prendre partie dans un débat (faut-il ou non boycotter les cérémonies d’ouverture des JO de Pékin en août 2008 ?) qu’aucune démocratie occidentale n’a jamais voulu, mais que le CIO a imposé sans faire preuve de beaucoup d’anticipation (tout ce qui se passe était facilement prévisible) et qui place justement les démocraties occidentales dans une position impossible entre la défense indispensable des droits de l’homme et une coopération économique nécessaire avec la Chine.

Récupération contre-productive

Ce qui est clair, c’est que de telles désinformations, aussi grossières, vont très rapidement devenir contre-productives avec une technologie comme internet.

L’association France-Tibet, qui milite pour faire dresser le drapeau tibétain sur le frontispice de toutes les mairies de France, a ainsi demandé le 15 avril 2008 de démentir les commentaires accompagnant la photo afin de réduire la confusion et la manipulation en concluant : « Stoppez ce document fallacieux qui ne constitue en rien une preuve ».

Ces méthodes de désinformation ne sont malheureusement pas nouvelles.

Les charniers de Timisoara, autre exemple de désinformation

Ainsi, en décembre 1989, la confiance de nombreux téléspectateurs (dont la mienne) a également été abusée par la vision des charniers à Timisoara, l’un des éléments déclencheurs de la révolution contre la Roumanie de Ceausescu. Il s’agissait d’évaluer le nombre des victimes des émeutes du 17 décembre 1989 à Timisoara.

Alors qu’on parlait le 23 décembre 1989 d’une dizaine de milliers de morts (le 24 décembre 1989, le Premier ministre belge Wilfried Martens avait même annoncé douze mille morts), en février 1990, on apprit que le nombre était compris entre 96 et 147 selon des décomptes officiels, et que des cadavres avaient été sortis de la morgue d’un hôpital local pour cette odieuse mise en scène (l’observation consciencieuse des 19 cadavres exposés aux télévisions du monde entier pouvait facilement démonter une telle désinformation).

La fin justifie-t-elle les moyens ?

Je vous épargne par ailleurs les fausses "preuves" abondamment commentées et contestées que le gouvernement américain et la CIA se sont cru obliger de produire aux Nations unies pour déclencher la guerre en Irak.

Hélas, désinformer est une vieille ficelle quand on veut faire passer des idées. La fin justifie-t-elle les moyens ? Bien sûr que non lorsqu’on souhaite préserver son honnêteté intellectuelle.

Les images trompent facilement.
Ne nous trompons pas.

Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (17 avril 2008)

Pour aller plus loin, je conseille cette vidéo.

Vidéo d’origine gouvernementale chinoise.

Documents joints à cet article

Tibet : cessons la désinformation contre-productive !

Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (120 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    


  • LaEr LaEr 18 avril 2008 11:19

    Selon Marianne de cette semaine, cette photo date de 2003, où l’armée chinoise avait été réquisitionnée pour faire de la figuration dans un film historique.

    Et en effet, même si elle peut aller dans le sens de nos conviction, il ne faut jamais oublier qu’une simple photo n’est pas toujours une preuve....

     


    • Onegus onegus 21 avril 2008 06:40

       Voici la source de la photo : http://www.buddhism.kalachakranet.org/c … -tibet.htm

      Dans la légende, il est clairement précisé qu’il s’agit de soldats utilisés comme figurants pour un film :

      This is not an uncommon ’tactical move’ from the Chinese government,
      as could be seen on the back-cover of the 2003 annual TCHRD Report
      This photo was apparently made when soldiers were ordered to put on robes to play as actors in a movie.

      Il n’y a donc aucune "manip" des Tibétains à l’origine de la diffusion de cette photo, c’est ensuite que la manip a été opérée... Qui peut bien être à l’origine de la campagne virale de désinfo grossière autour de ce cliché qui sert si bien la propagande chinoise ?

       

       

      Certains manquent sérieusement de vigilance, décrypter la propagande US pour tomber dans le panneau de la propagande chinoise, c’est un comble, d’autant plus que les méthodes des deux empires sont quasiment les mêmes ! Attention, bientôt on va finir par donner crédit à des conneries comme ça :
       

       

      Chinese police arrested nine Buddhist monks suspected of bombing a government building in Tibet, the official Xinhua news agency reported.

      It was the first report of the bombing, which Xinhua said occurred on March 23.

      It did not mention any deaths or damage caused by the bomb.

      A senior monk in the Tongxia Monastery in Gyanbe Township in Tibet was the ringleader, Xinhua said, adding he and the eight other suspects, all monks from the same temple, had confessed to the crime.

      China has accused Tibetan groups of planning suicide attacks following last month’s riots and protests, but this would appear to be the first report of a bomb attack during the unrest.

      ou ça : Dalai clique planning suicide attacks 

      Tibétains (et Ouigours) = terroristes, ça rappelle quelque chose comme réthorique, en même temps, faut dire, les robes de moines c’est bien pratique pour planquer des bombes, un peu comme les djellabas... 

      Et pour finir et pour comprendre que la propagande des médias chinois n’a pas rien à envier à celles des médias occidentaux, cette petite perle de chez xinhua : http://www.french.xinhuanet.com/french/ … 616694.htm

       

      Jusqu’à présent, 2 204 personnes, dont 519 moines, en relation avec les émeutes à Gannan, se sont livrées à la police, selon les sources officielles. La police a relâché 1 870 d’entre elles, dont 413 moines, coupables seulement de délits mineurs.

      MDR ! Les flics chinois n’ont même pas besoin d’arrêter les Tibétains, ils se livrent eux-mêmes tout penauds et tout repentants ! 

       


    • Gasty Gasty 18 avril 2008 11:22

      La preuve que par cet article et les commentaires le média citoyen réagi efficacement à la désinformation.


      • perlin 19 avril 2008 08:41

        @ l’auteur : bravo pour cet article qui ramène la raison dans un débat exacerbé. J’espère que les transpositions à d’autres sujets seront nombreuses.

        @ gasty : désolé, je voudrais bien vous croire sur la preuve que constituerait cet article dans la lutte contre la désinformation via AV, mais pour un excellent article combien de ragots circulent sur AV ?


      • Gasty Gasty 19 avril 2008 09:56

        @ perlin

        A l’incontournable nouveau média citoyen. Cette article est une réaction à l’actualité et les commentaires une réaction aux articles qui comfirme ou infirme ; qui suggere l’ expectative plutot que l’acquise. Les idées peuvent circuler.

        Une opinion, un coup de gueule, un partage de connaissances professionnelles pour certains, c’est ce que je retrouve dans AV. Les ragots pas tant que ça ! Ou peut etre pour la déconnade

        Cordialement.


      • aigle80 aigle80 18 avril 2008 11:48

        Merci pour vos précisions il est clair qu’il est facile de tromper l’opinion publique par des photos ou des videos nous en avons eu des exemples sur des sujets moins graves aux infos ....restons donc vigilants à toutes infos sensationnelles sur des sujets aussi graves.


        • anonymous 18 avril 2008 11:53

          La preuve est que cette photo et commentaires n’ont pas circulé parmis les média traditionels mais plutot parmis de simple citoyen...


          • Internaute Internaute 18 avril 2008 12:17

            La désinformation était trés efficace au temps où les lecteurs n’avaient qu’un nombre limité de sources. Je pense particulièrement à la période qui a précédé la première guerre mondiale. Les mêmes journaux, publiés par un certain lobby qui a généré une catastrophe pour ses co-religionnaires à la guerre suivante, excitaient en langue allemande le nationalisme allemand contre les français et excitaient en langue française le nationalisme français contre les allemands. Cela a été trés efficace mais la seule chose qui en reste aujourd’hui dans la version officielle est que le nationalisme serait la cause de tous les maux, en oubliant toutes les manipulations dont il a été l’objet.

            De nos jours, les managers des agences de propagande officielle en sont restés au même schéma sans se rendre compte que la presse écrite perd pied et que le public peut accéder à toutes sortes de sources d’information grâce à Internet, au téléphone portable et au transport aérien.

            Pour attaquer la Serbie, l’Agence Finn recrutée par le gouvernement des Etats-Unis, a inventé de toutes pièces des scènes cherchant à présenter les serbes comme des nazis afin de rallier les lobbys juifs américains qui pour une fois étaient contre la guerre (rappelons pour la petite histoire que les serbes ont résolument défendu les juifs contre les nazis pendant la 2° guerre mondiale). Ainsi, des photos ont été truquées en rajoutant des croix blanches dans la campagne pour montrer des soit-disant charniers et en présentant des gens derrières des barbelés alors qu’ils étaient dehors, le photoghraphe étant dedans.

            Des charniers de Caucescu à la fiole d’Anthrax que Collin Powell a osé amener au Conseil de Sécurité mettant gravement en péril la vie des délégués des autres pays, la liste des mensonges officiels devient tellement longue que plus personne de croit plus personne. En fait, la crédibilité est devenue inversement proportionnelle à la visibilité médiatique de celui qui parle. Ainsi, si le boulanger du coin nous annonce que la guerre atomique a commencé on serait presque tenté de le croire tandis que lorsque Arlette Chabot ou Sarkozy prennent la parole on sait d’avance qu’ils nous racontent des mensonges.


            • Yannick Harrel Yannick Harrel 19 avril 2008 00:06

              Bonjour Internaute,

              Pour moi, l’une des plus grosses supercheries de ces derniers années est le fait de notre Ministre des Affaires Etrangères, Bernard Kouchner : Michel Collon s’en explique.

              Je me souviens très bien de cette affaire, et lorsque j’en ai appris le dessous des cartes (ou plutôt des retouches photographiques) ça m’a vraiment dégoûté... D’autant que la bonne foi ne pouvait être invoqué pour le coup.

              Cordialement


            • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 18 avril 2008 12:28

              ... et toujours aucune mention sur le site de Reporters Sans Frontière de l’assassinat du journaliste palestinien de Reuters Fadel Chana par le tir d’un char israélien.

              Le silence est la forme la plus grave de la désinformation.


              • Haina 18 avril 2008 19:53

                Ah ! Je me posais justement cette question de savoir si oui ou non les dernieres images de Fadel passaient en France.

                A Pekin, elles sont passees sur toutes les chaines : la mort en direct/choc.

                Nous sommes victimes d’une guerre mediatique qui ne dit pas son nom et qui transcende tout ce qu’on a connu pendant la "guerre froide". Un conseil : suivez bien Al jazira et CCTV ! L’information (la vraie) peut profiter de ce genre de "tensions". Si ca continue, on saura bientot le nom des empereurs.

                L’Empire occidental a cinquante ans de manipulation d’avance, les journaleux et internautes des pays dits"du sud" (en voie de developpement) doivent faire vite et rattrapper ce retard.

                Dans quelques annees on cessera d’appeler "opinion internationale" l’opinion occidentale.


              • Patience Patience 18 avril 2008 22:53

                L’empire de l’ouest était vraiment "à l’ouest" sur ce coup Tibet-JO.

                RSF s’est fait ridiculiser, mais ils ont l’habitude.

                Par contre, les grands médias, blessés, vont l’avoir mauvaise pendant quelques temps encore.

                Finalement la Chine s’en sort bien. Elle n’a plus de leçons à recevoir et ses prochains attaquants savent désormais qu’ils devront se montrer moins arrogants à son égard.

                L’arrogance occidentale, voilà bien le problème dans les relations internationales.


              • Patience Patience 19 avril 2008 05:55

                Ca commence à réagir.

                La grosse manip médiatique a du mal à passer.

                contreinfo.info/article.php3

                Quant à moi, j’arrête de parler français en public.

                Pas envie d’être boycotté.


              • fafou0 20 avril 2008 17:25

                ...pas si étonnant : "RFS et Menard impliqués dans un scandale de corruption" !

                 

                 

                 


              • herve33 18 avril 2008 12:41

                Effectivement , il y a désinformation à plein tube sur cette question du Tibet , et du boycott des J. O .

                D’un coté , les US ne savant penser que de manière binaire , Chinois , méchant ou les Tibétains gentils et pacifistes et de l’autre les autorités chinoises , utilisant tout les moyens pour éviter que ce conflit fasse tache d’huile dans d’autres provinces .

                De nombreux échos semblent confirmer que ce sont les Tibétains qui se sont d’abord attaqués aux Chinois , au début des évenénements , mais il est évident que la réaction des autorités chinoises a été digne des milices des pires dictatures . ( http://parceque.over-blog.com/article-17722093.html )

                 

                Maintenant , quelle attitude adoptée pour les JO ???

                Boycoter , serait donner aux gouvernants chinois les moyens de renforcer la fibre nationaliste , et c’est bien d’ailleurs la position qu’ils ont choisi à la suite des événements à Paris et à Londres sur le parcours de la flamme . ( Lire l’article de Rue89.com ) . 

                Pour le peuple Chinois , il est évident qu’il ne faut pas boyotter ces J.O. mais essayer de faire entendre non pas la voix de l’Occident , qui si peu crédible mais celle du respect des droits de l’Homme qui est l’esprit même des J O .

                La Chine ne se réformera pas de l’extérieur , c’est au peuple chinois de prendre les rènes de la démocratie , cela se fera progressivement . Vouloir l’imposer de l’extérieur , comme le font les US , c’est donner à la dictature chinoise les moyens de crédibiliser sa propagande nationaliste .

                Lire : http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1895

                 

                 

                 

                 

                 

                 

                 

                 

                 

                 

                 

                 


                • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 18 avril 2008 13:34

                  Il est complètement établi que les événements du TIbet ont commencé par des émeutes selon le témoignage des touristes sur place. Des "moines" tibétains ont attaqué les Hans et les musulmans, faisant au moins 18 morts dont 5 vendeuses brûlées vives dans leur magasin et plusieurs personnes assassinées à force de coups de gourdin. Ils ont pillé et brûlé tout un quartier le Lhassa.

                  Naturellement, l’armée est intervenue. Et là-bas, on tire d’abord à balle réelle sur la foule, comme le fait d’ailleurs n’importe quel mercenaire de Blackwater en Irak.


                • mi2nmi 18 avril 2008 13:24
                  Pour une information approfondi sur la chine, je vous conseille les deux rubriques suivantes de cet excellent Blog :
                   
                   
                   
                   
                   

                  • Zalka Zalka 18 avril 2008 14:03

                    En Chine, les journalistes ne peuvent s’exprimer. Il est interdit de dire quelque chose sans l’accord d’un commissaire du peuple. Le comble, c’est que nos journalistes, qui ont une marge de manoeuvre incomparablement plus large, ne savent plus faire du journalisme. Ils racontent n’importe quoi, et du coup, la Chine s’en donne à coeur joie dans la dénonciation de la "désinformation occidentale". Ce n’est pas de la désinformation, mais de l’incompétance.


                    • Haina 18 avril 2008 20:30

                      "Les journalistes ne peuvent pas s’exprimer". Allez voir ca " rue89 chinatown patriotes contre liberaux"

                      attention, le loup deguise en agneau (Pierre Haski) a ses "convictions"(parti-pris anti-Han).


                    • Haina 18 avril 2008 20:44

                      @l’auteur

                      En Chine et non-equipe proxy, je n’accede pas aux videos proposees. Vous parlez de manipulations chinoises, pouvez-vous en dire plus ?

                      La photo et ses legendes francophones subissent une manipulation maintes fois demontree sur la toile, mais ces videos (si ce sont bien tout ou parti de ce que j’ai vu des evenements de Lhasa, ici a Pekin) sont-elles des manipulations ? Si oui alors merci de preciser.

                      bonne continuation.


                    • Pierre Haski 20 avril 2008 08:46

                      @Haina, je suis très flatté de recevoir de votre part à peu près la même insulte que celle du gouvernement chinois au dalaï lama : "un loup déguisé en agneau"... En attendant, je vous signale que sur Rue89, cette photo des soldats déguisés en moines a été décryptée et démontée dès le 2 avril, soit avant même la télévision chinoise si j’en crois cet article ! Comme quoi, contrairement à ce que vous croyez et que vous répandez sur d’autres sites, je fais mon travail plus honnêtement que cette description fiéleuse ne le laisserait croire...


                    • Haina 20 avril 2008 13:45

                      @Pierre

                      Je ne pensais pas vous faire sortir de votre tanniere (bergerie) avec ce genre d’"insulte".

                      Toutefois je precise qu’ici il ne s’agissait pas de salire votre reputation.

                       Elle doit vous etre chere puisque vous repondez ici et pas sur rue89 

                      Il ne s’agit pas de vous insulter mais bien d’avertir l’eventuel lecteur que mon message aurait dirige vers votre site que vos convictions sont telles que votre apparente impartialite masque trop bien vos crocs.

                      Au plaisir de relire une de vos reponses, sans que celle-ci ne s’en tienne a ma ludique provocation, qui fasse que le debat avance.

                      Je ne dis pas bravo a votre travail qui degage encore cette acre "bienveillance fielleuse" ou "insincerite visqueuse" (au choix !). Au contraire le dernier article de David Severnay montre assez bien la ligne editoriale de rue 89 (face a la dictature tous les moyens sont bons meme les plus crapuleux).


                    • charles charles 18 avril 2008 14:53

                      "Des "moines" tibétains ont attaqué les Hans et les musulmans, faisant au moins 18 morts dont 5 vendeuses brûlées vives dans leur magasin et plusieurs personnes assassinées à force de coups de gourdin. Ils ont pillé et brûlé tout un quartier le Lhassa ."

                      est ce vrai ? si oui pourquoi on n’en parle pas (les médias) ? N’y a t’il pas un racisme anti-chinois au tibet et un racisme anti-jaune en europe et ailleurs ? Compliqué...


                      • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 18 avril 2008 21:37

                        Sur les événements du 14 mars :

                        http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-03-28%2014:10:11&log=invites (et des dizaines d’autres articles en cherchant sur Google)

                        Sur la préparation de ces événements :

                        http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=8723

                         

                         


                      • dapeacemaker911 18 avril 2008 15:33

                        ...la vieille methode...

                        sortir une information prouvé comme fausse decredibilise toutes les infos Vraies.

                        On s est juste bien fait niqué. La contestation face au fait que les JO aient lieux en Chine est plus que legitime, et donc prevue, attendue.

                        On nous a donc orienté logiquement vers une contestation ultra ciblée, voir sectaire. Nous n aurions pas du suivre les medias en acceptant la lutter ouvertement pour un Tibet libre, mais pour un monde libre.

                        Qui peut se permettre de croire que les choses se passent bien dans son propre pays ?

                        Pas moi.

                        La chine, la france : la seule difference c est le temps. on est sur d excellentes voies pour les rejoindre. et le pire c est que l on parviens a faire croire au Peuple francais que c est une necessité.

                         

                        Je le repete. on c est fait niqué.

                        Liberté.

                        DPM


                        • Patience Patience 18 avril 2008 22:27

                          Vous-vous êtes fait niqués.

                          C’est un fait.

                          Alors, merci qui ?

                          Merci RSF.


                        • Mon Moulin 18 avril 2008 16:15

                           Un peu d’histoire :

                           

                           

                          La bombe atomique indienne : le bouddha souriant 

                          Dès le début, c’est-à-dire quand il est devenu manifeste que la révolution chinoise allait se solder par un succès en 1949, les USA ont essayé de convaincre le dalaï-lama de gagner l’exil. Ils mirent de l’argent, toute une logistique et leur propagande à sa disposition. Mais le dalaï-lama et son gouvernement voulaient que les États-Unis envoient une armée sur place comme ils l’avaient fait en Corée et ils trouvèrent donc la proposition américaine trop faible. (Modern War Studies, Kansas University, USA, 2002). En 1959, les Etats-Unis parvenaient quand même à convaincre le dalaï-lama de quitter le Tibet, mais il fallait encore convaincre l’Inde de lui accorder l’asile. Eisenhower proposait un « marché » à Nehru : l’Inde acceptait le dalaï-lama sur son territoire et les Etats-Unis octroyaient à 400 ingénieurs indiens une bourse d’études afin qu’ils s’initient à la « technologie nucléaire » aux États-Unis. Le marché fut accepté. En 1974, la première bombe A indienne fut affublée du surnom cynique de… « bouddha souriant ». 

                           

                          http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=7771

                           


                          • Icks PEY Icks PEY 18 avril 2008 16:48

                            Il n’y aura pas de manipulation de l’information sur ce qui s’est passé au Tibet en mars 2008 si les autorités chinoises avaient bien voulu laissé les journalistes du monde entier faire leur travail !!

                            C’est quand même hallucinant qu’on en vienne à défendre un pays qui ne respecte en rien la liberté de l’information !

                            Quand on voit ce que les télévisions chinoies ont pu diffuser des événements de Londres ou de Paris, quand on sait que la Chine est coupée du monde, même par internet où des centaines de sites sont interdits d’accès, faut-il encore se poser la question de savoir où sont les manipulateurs ???

                            A quand un article sur l’odieuse désinformation des médias occidentaux sur la famine en Corée du Nord, la liberté syndicale à Cuba ou la liberté sexuelle à Téhéran !!!

                            N’importe quoi ! C’est vraiment le monde à l’envers !

                            Icks PEY


                            • Haina 18 avril 2008 20:24

                              Il y avait AU MOINS UN journaliste au centre de Lhassa (au moins un qui parle je devrais dire). Mais apparament sa vision des evenement ne passe pas tres bien en France. De meme, les nombreux temoignages de touristes occidentaux et les images (portables, camescopes, cameras de surveillance civile, camera de police etc) semblent rencontrer une censure sans nom en occident. Meme les images des journalistes (encadres, c’est vrai) invites par deux fois lors de la restriction au Tibet, ne trouvent de tribune que pour montrer des moines appelant le dalai lama ! Ou sont passes les Tibetains( j’entends le peuple tibetain) !?

                              L’information existe, tronquee peut-etre, bidonnee c’est possible, mais elle existe ! On ne la propose pas aux Francais : demandez-vous pourquoi !

                              Un Francais en Chine et au courant

                               


                            • Max 18 avril 2008 17:14

                               

                              Attention aux articles et infos rédigés par les cabinets de com’ ou autres que le régime de Pékin a engagé récemment à grand frais pour sauver la face et le J.O. 

                              Que cette photo ne corresponde pas à ce que certain lui ont fait dire, pas de PB, l’info circule depuis bien longtemps, notamment ici.
                               
                              Par contre, certains se demandent si ce n’est pas volontairement que cette photo a été mise sur le Net, afin de décrédibiliser la cause qu’elle est censée défendre. Un moyen classique de guerre de l’information, faire circuler de fausses infos pour ensuite attaquer ceux qui les utilisent.
                               
                              Le régime chinois n’est pas un perdreau de l’année en matière de propagande, et de l’argent il en plus qu’il n’en faut pour engager, notamment aux USA et en Europe les meilleures agences de com’ et autres…
                               
                              La comparaison avec d’autres événements tels que Timisoara, l’Irak permet l’amalgame d’un événement avec un autre très négatif, et donc la décrédibilisassions de celui-ci.
                               

                              • Libr'Op Libr’Op 19 avril 2008 20:39

                                Très bien vu ! D’où vient réellement la désinformation ? Et à qui profite-t-elle ? Nul doute que la diffusion de ce cliché de la police militaire chinoise avec des tenus de moines tibétains sous le bras peut être une provocation ourdie par Pékin ou ses sbires. La désinformation, c’est faire prendre le faux pour vrai ou le vrai pour faux. Derrière la désinformation, il y a la manipulation. Là, on voit effectivement l’amagalme se dessiner à partir d’un seul et unique cliché qui n’aura été repris comme information par aucun organe de presse digne de ce nom. Et plus c’est "hénaurme" plus ça risque de marcher, se dit-on ! Même si les associations de soutien comme France-Tibet ont elles-mêmes dénoncé avec force le stratagème .... Le but recherché est bien entendu de créer la plus grande confusion. Puis de tirer les marrons du feu grâce à l’intervention "spontanée" d’un Jean-luc Mélanchon ou d’un autre.


                              • bobbygre bobbygre 18 mai 2008 21:30

                                C’est exactement la reflexion que je le fais depuis le début mais quoi qu’il en soit, ça ne change pas grand chose.

                                L’attitude de l’occident est totalement hypocrite dans cette histoire. Pourquoi une telle mobilisation de nos médias ? Il est évident qu’on a deux grandes puissances qui se livrent une bataille d’opinion. Les tibetains ont agressé les chinois en premier ? Bien possible, je me mets à la place d’un tibétain luttant pour la simple survie de sa culture et les JO seraient une trés bonne oppportunité pour profiter de l’occasion.

                                Peut-être une attitude rationelle aurait-elle consisté à relayer ce mouvement, à montrer simplement ces tibétains en lutte... Peut-être aurait-on pu se passer de commentaires.

                                A la place, nous avons eu un déferlement d’informations soudains (le Tibet a du disparaitre dans le tremblement de terre) et nos habituels "analystes", "experts" et autres éminents "géo-stratéges" sont venus susciter notre (hypocrite) compassion (et notre peur contre les chinois au passage).

                                Nos empereurs ont voulu profiter de cet évenement pour attaquer l’influence de la Chine sur la scène internationale

                                En face, les chinois ont réagi comme toute bonne dictature qui s’assume : répression et désinformation.

                                 


                              • alex75 18 avril 2008 19:18

                                 Bien d’accord avec Max, ça manipule très très fort…

                                Petite question : comment se fait-il que tous les chinois de Paris soutiennent ce régime communiste et dictatorial qu’ils ont FUI en venant en France ????

                                Qui peut expliquer cette curieuse contradiction ?

                                Combien d’agents chinois implantés dans la diaspora chinoise parisienne ??


                                • Haina 18 avril 2008 20:13

                                  Alex, vous ne seriez pas un peu parano sur les bords ?

                                  Moi si. Quand je vois que les heures d’images prises a Lhassa (avant pendant et apres les emeutes du 14 mars) sont censurees en France, quand je lis sur le Net francophone cet incroyable acharnement anti-chinois, la fibre schizoide paranoiaque vibre drolement entre les deux hemispheres.

                                  Sur Paris et Londres les Chinois ont pu voir (avec un peu de retard, c’est vrai) toutes les images et plus que vous n’en avez vu.

                                  Les Chinois a Paris sont tres peu qui ont fui le "regime"(tient un terme de propagande se glisse dans mon commentaire : je suis francais et encore conditionne, il faut l’admettre). Si vous doutez du fait que la jolie etudiante si fiere de son pays n’est pas un agent en mission, alors un conseil : courtisez-la, invitez-la a boire un the et discutez. Demandez lui de vous racontez la Chine, sa culture, son histoire et racontez lui la France (si vous en avez encore le coeur : la pauvre, elle se faisait tellement d’idees avant d’y aller !)...

                                  un Francais en Chine et au courant


                                • alex75 19 avril 2008 09:14

                                   Je n’ai rien contre les chinois, surtout les "jolies étudiantes", mais contre les mafieux et les dictateurs. Je suis très étonné par l’idéalisme enfantin de certains commentaires, et par cette bouffée de romantisme maoïste qui fleurit en France ce printemps… Ce genre d’amour enflammé existait aussi avec les gentils communistes russes et ce sont les victimes de ces "régimes" qui ont dû convaincre nos bons bourgeois français idéalistes de l’horreur de ce qu’ils avaient vécu.

                                  A noter : les" pro-russes" ont attendus le dernier jour pour accepter qu’ils avaient tort alors qu’ils avaient tous les éléments en main pour voir la vérité.

                                  Ça va faire très mal quand les "vrais chinois réels" vont exiger d’avoir les même droits que dans les démocraties.


                                • Relka Wuyilu 19 avril 2008 12:08

                                  EN TERME DE REGIME, TOUT SERA DIT CET APRES MIDI...

                                  TANDIS QUE LES MANIFS ANTI-FRANCAISES SE POURSUIVENT EN CHINE (ce qui ne semble troubler personne ici) LES CHINOIS DE FRANCE TIENDRONS CET APRES MIDI UNE MANIFESTATION EN SOUTIEN AU JO, CONTRE LA FRANCE, ET LES REVENDICATIONS TIBETAINES ; CETTE MANIFESTATION PEUT EFFECTIVEMENT AVOIR LIEU (et c’est très bien) PARCE QU’AVEC TOUS CES DEFAUTS CE PAYS EST ENCORE UN PEU UNE DEMOCRATIE, et l’expression libre sur Agoravox en est aussi le témoignage. CROYEZ-VOUS CHERS COMMENTATEURS, dont l’effrayant romantisme est effectivement semblable à celui qui, jadis, dénonçait les attaques contre Mao et Staline sans en mesurer la responsabilité, vouant des ouvrages comme "L’Archipel du goulag" aux gémonies (bien que Soljenitsine ne soit pas forcément un personnage recommandable)... CROYEZ-VOUS QUE LA COMMUNAUTE FRANCAISE DE BEIJING POURRAIT TENIR LA MEME MANIFESTATION LA-BAS EN TOUTE QUIETUDE ???

                                  Racontez-moi un,peu ça.


                                • Haina 19 avril 2008 16:25

                                  @Wuyilu

                                  Vous vous prenez pour qui ? Vous croyez vraiment que les Francais de Chine souhaitent a tout prix soutenir la propagande de nos medias en France ? Vous pensez vraiment que la communaute francaise (j’en fais partie) ait envie de participer a une quelconque manifestation partisane apres avoir ete mise face a l’evidence : NOS MEDIAS trichent, abusent de leur pouvoir ! Ici, nous sommes beaucoup a en etre convaincus grace a cette couverture des evenements de Lhasa pour certains, depuis belle lurette pour moi.

                                  En outre si des manifestations francaises il devait y avoir, manifestation il y aurait (a Pekin ou partout ailleurs !).

                                  Maintenant, cet article parle surtout de desinformation. Il precise un cas occidental (il omet les cas officiels et les cas ou la presse francaise est incriminee) et suppose des cas chinois.

                                  Sur ce sujet votre commentaire nous met en alerte : regardez bien, analysez comment cette manif pro-chinoise sera mediatisee en France, vous nous raconterez (la quietude notamment) !

                                  @Alex

                                  Vous qui n’aimez ni les mafieux ni les dictateurs (un gars bien quoi !), veuillez redescendre sur Terre. Un pays dont les ressortissants vivant en France seraient tous des dictateurs est-il une dictature ? Un pays ou chaque individu est dictateur, ne serait-ce pas la meilleure des democraties ??? 

                                   

                                   


                                • Relka Wuyilu 19 avril 2008 17:45

                                  Et bien oui, tous les sites parle de la manifestation chinoise de Paris... Comme la presse l’annonçait d’ailleurs...Et oui... Manif que j’ai été voir... Assez raisonnablement encadrée... Et environ 3 à 400 personnes.

                                  « Nous espérons environ 10 000 participants chinois de toute la France » , explique Tina, en charge du « recrutement » des forces vives pour l’organisation de cet événement. Peut-on lire sur libé et le parisien...

                                  Mais bon, vous êtes pas très encourageant en terme de dialogue


                                • Haina 19 avril 2008 20:15

                                  "environ 3 a 400 personnes" - 4000 selon la police (francaise). Vous y etiez, ca veut dire que la police desinforme ? En Chine on avance un chiffre beaucoup plus important.

                                  J’ai pu suivre en directe l’evolution de la manif avec ses commentaires en chinois sur cette page :http://news.sohu.com/20080419/n256397332.shtml il y a de tres belles photos et les non sinophones pourront quand meme apprecier ces slogans : Racisme Sans Frontieres, RSF terrorrisme mental, contre l’injustice mediatique,stop les prejuges, etc., et les nombreux t-shirts ou on lisait : "Faisons des JO un pont pas un mur".

                                  On apprend dans les commentaires que les avocats chinois qui ont aide a organiser et a legaliser cette manif se sont vus refuser le droit de deambuler. Le mouvement a ete contraint au statisme par la police qui apparemment craignait des debordements.

                                  Si des gens comme Max et Axel (commentateurs plus haut) pouvaient recevoir un reel message, cette manifestation n’aura pas ete vaine.

                                  Il ne s’agit pas de soutenir une dictature, il s’agit de denoncer la desinformation et le parti-pris digne des pires propagandes que subie la Chine et son peuple. 

                                  Le mouvement coincide avec des manifs en Chine sur le meme theme, a Londres et a New York. 

                                   


                                • Libr'Op Libr’Op 19 avril 2008 20:45

                                  Les Chinois qui brandissent des drapeaux chinois à Paris ou à Londres sont très jeunes. Ce ne sont pas des réfugiés mais des étudiants. Il peut aussi y avoir des Chinois sous contrat de travail régulier en France désireux de soutenir leur pays, surtout si leur Ambassade les y incite. Dans chaque capitale, il y a les personnels de l’Ambassade de Chine, leurs familles et amis .... Et ces privilégiées n’ont aucune raison de remettre en cause le régime en place puisqu’ils en profitent pleinement !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès