Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Tibet : la voie ferrée pour siniser

Tibet : la voie ferrée pour siniser

Après le barrage des Trois Gorges, la Chine vient d’achever un autre chantier majeur : la création d’une voie ferrée culminant à 5072 m, reliant Qinghai à Lhassa, capitale du Tibet.

Inaugurée en grandes pompes le 1er juillet par le Président chinois, ce projet de 2,96 milliards de dollars, dont les travaux auront duré plus de dix ans, s’étend sur 1400 km de long au dessus des 4000 m d’altitude. Outre le développement du commerce avec l’Inde cette voie ferrée vise à accentuer la sinisation du Tibet.

Impossible n’est pas chinois. L’Empire du milieu a fait le choix de dompter les éléments. Les défis techniques qu’auront eu à relever les ingénieurs sont conséquents. Pas évident du tout de réaliser une voie ferrée de 1140 Km de long, à 84% au-dessus de 4000 m d’altitude, qui doit traverser des zones sismiques et des sols qui doivent endurer des amplitudes de températures énormes dont 500 kilomètres de terres gelées toute l’année. Le matériel ferroviaire qui l’accompagne est du même acabit. La société canadienne Bombardier devrait fournir 367 wagons pressurisés spécialement adaptés à la haute altitude, au manque d’oxygène, au grand froid. Il ne s’agit pas d’aller vite mais bien d’arriver. Le train, propulsé par trois locomotives, dépassera les 100 km/h sur une partie du trajet.

Si les Chinois affichent, c’est une première, des préoccupations quant à l’environnement en allouant un budget de 125 millions d’euros à la protection des espèces menacées, les Tibétains ne sont pas l’objet des mêmes attentions.

Jusqu’à présent, on ne pouvait aller au Tibet que par avion ou par un long voyage par la route, particulièrement dangereux. Le train a vocation à devenir la principale voie de communication avec le Tibet, et ainsi de permettre en particulier la mise en exploitation de gisements miniers dont la production ne pouvait jusqu’alors être évacuée. Si la Chine souhaite si ardemment développer cette activité, c’est que cette dernière nécessite une main-d’œuvre nombreuse. L’occasion donc de créer une arrivée importante de population chinoise, et ainsi de modifier l’équilibre démographique du Tibet déjà passablement bouleversé, en particulier à Lhassa, où les Tibétains sont déjà, ou en passe de le devenir, minoritaires.

Depuis 1949, le Tibet est annexé par la Chine et constitue une région administrative autonome. Une sinisation tout azimuts, souvent violente, en violation totale des droits de l’homme, est menée depuis cette période, visant à éradiquer l’identité culturelle tibétaine. Le Tibet est aujourd’hui peuplé de six millions de Tibétains et de 7,56 millions de Chinois (Han) d’implantation récente.


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Marie (---.---.2.54) 10 juillet 2006 11:09

    Ce qui est édifiant, c’est l’absence d’information sur ce problème... Il est en effet plus simple de parler de la Coupe du Monde de Football et des journées à la plage que de problèmes tels que ceux du Tibet et de la Tchétchénie (et j’en passe). Loin de moi l’idée de dénigrer le foot ou les vacances, mais c’est aussi une façon d’endormir la population : Parlons des choses qui n’ont pas d’importance (ou peu, ou moins) ainsi, nous ne parlerons pas de celles qui en ont...


    • (---.---.241.159) 10 juillet 2006 11:27

      C’est pas que cette information soit un scoop (la décimation des Tibétains et leur supplantation par des imigrés de l’ethnie Han), mais vu que tout le monde s’en branle, cette petite piqure de rappel est la bienvenue.

      Bon ceci dit, inutile de rêver... Le sort du Tibet est rêglé et le sort des Tibétains plié depuis longtemps.

      Quoiqu’on fasse de toute façon maintenant c’est trop tard...


      • (---.---.18.63) 10 juillet 2006 11:29

        Oui, vous avez raison. Laissons le Tibet inaccessible, comme ça, non seulement les Chinois ne pourront pas y rentrer, mais les Tibétains ne pourront pas en sortir non plus, pour le plus grand bonheur de nos appareils photos.

        Laissons le Tibet à l’écart du monde. Les Tibétains de toute façon n’ont besoin de rien. Ils n’ont qu’à tous être moines et faire de petits mandalas qu’ils vendront aux touristes.

        Faudrait peut-être arrêter les bons sentiments se fondant sur la bêtise. Oui, les Tibétains ont été persécutés, notamment pendant la révolution culturelle. Oui, leur destin est tragique. Mais aujourd’hui, ils aspirent aussi à la modernité. La Chine, malgré tous ses défauts, en désenclavant la région, va permettre le développement du Tibet et, je l’espère, le rayonnement de sa culture.

        Certes, il y a un prix, un nivellement culturel par le bas. Mais ce nivellement culturel par le bas n’est pas tant la faute des Chinois... car la culture qu’ils diffusent n’est pas la culture chinoise... mais une version light de la culture occidentale. Ne soyons pas pessimiste. Après une phase de digestion, cela aboutira, j’en suis sûr, à de nouvelles formes culturelles riches et fécondes, et pourquoi pas à un renouveau intellectuel du Tibet.


        • Niko (---.---.244.149) 10 juillet 2006 15:05

          Manifestation a Dharamsala Inde ( ville d’exile du gouvernement Tibetain en exile )le 1er Juillet contre l’ouverture de la voies de chemin de fer. Sortie de ceremonie de cloture d’une semaine d’enseignement du DalaiLama auquel se melange les manifestants .


          • bourriquette (---.---.7.106) 10 juillet 2006 15:41

            problématique de l’article ?...


            • fredericKH (---.---.102.41) 10 juillet 2006 19:23

              - « Quand un problème a une solution, rien ne sert de s’inquiéter. Quand il n’y a pas de solution, s’inquiéter n’arrange rien. » (Dalaï-lama)

              - « Si nous devenions violents, nous n’aurions plus rien à défendre. »( Dalaï Lama )

              - « Ce ne sont pas les richesses qui rendent un Etat prospère, mais la justice. »(Confucius)

              Bien à vous


              • Adolphos (---.---.59.170) 11 juillet 2006 07:45

                Bon, les Tibétains s’Ouvre à l’Autre et se Métisse. Par ailleur l’apport chinois régle leur probléme démographique, sans compter que c’est grâce à cette immigration que leur économie prospére. Reste sans doute le coté violant de l’immigration chinoise. Ils n’ont qu’a organiser un référundum, on verra bien..


                • laurent maribau (---.---.23.188) 12 juillet 2006 21:57

                  Vos propos sont scandaleux et révèlent une méconnaissance profonde du drame tibétain. N’oublions jamais que les chinois ont envahi ce pays qui était indépendant et qu’ils pratiquent depuis leur arrivée toutes sortes d’exploitations violentes de ce peuple. Ce pays possède des richesses naturelles importantes qui sont pillées par les chinois et ces ressources ne bénéficient nullement aux tibétains qui s’appauvrissent de plus en plus. Par ailleurs, évoquer un « problème démographique » me paraît ahurissant. Savez-vous combien de tibétains ont été exterminés par les chinois. Enfin, organiser un référendum, êtes-vous sérieux ? Le caractère totalitaire du régime chinois vous a t-il échappé ?


                • Tibet Libre France-Tibet 14 juillet 2006 15:58

                  Bravo pour votre article. Il me semble important de rappeler que non seulement ce chemin de fer a eu un coup financier important, mais que surtout, il a un but politique, celui de poursuivre la colonnisation du Tibet. Il sera donc très important de suivre de près si cette ligne de chemin de fer est effectivement utilisée dans ce but, dénnoncé par les associations solidaires des Tibétains. Dans le contexte de la préparation des Jeux Olympiques 2008, croyez moi, l’opinion publique peut avoir un impact important sur la politique chinoise. Iriez-vous regarder les JO dans un pays ayant une politique colonniale comme on en fait plus, et qui respecte si peu les Droits de l’Homme ? Encore merci et bonne continuation, Tashi Delek à mes amis tibétains.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès