Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Tibet : le 79ème anniversaire du Dalaï-lama persévérant dans la voie du (...)

Tibet : le 79ème anniversaire du Dalaï-lama persévérant dans la voie du dialogue

Le 6 juillet prochain, le Dalaï-lama aura 79 ans, un anniversaire célébré partout dans le monde, sauf au Tibet. C'est l'occasion de rappeler ses efforts pour résoudre la question tibétaine par le dialogue, en proposant dès 1974 la « Voie du Milieu ». Après sa retraite en 2011, le Premier ministre tibétain élu Lobsang Sangay continue cette proposition comme l'illustre sa récente campagne. A Paris, les Tibétains fêteront l'anniversaire du Dalaï-lama à la Pagode de Vincennes.

Début juin, le Premier ministre tibétain Lobsang Sangay a lancé une campagne renforçant l'approche de la « Voie du Milieu » qui vise à garantir la liberté fondamentale grâce à une véritable autonomie au Tibet. Elle concerne les 6 millions de Tibétains au Tibet, et les 150 000 Tibétains en exil dans le monde entier. La voie médiane est soutenue par nombres de dirigeants internationaux, dont le président américain Barack Obama et de nombreux intellectuels chinois, comme le lauréat du prix Nobel de la paix emprisonné, Liu Xiaobo. 

La Voie du Milieu est une proposition non partisane et modérée qui vise à préserver les intérêts vitaux de toutes les parties. Pour les Tibétains, la protection et la préservation de leur culture, de leur religion et de leur identité nationale seraient rendues possible ; pour les Chinois : l'intégrité de leur patrie, et leur sécurité territoriale seraient garanties ; et pour les pays voisins et d'autres pays tiers, des frontières et des relations internationales pacifiques seraient assurées.

Lors de la conférence annonçant officiellement le lancement de la campagne, le Dalaï-lama a déclaré : « J'ai pris la responsabilité politique du régent Tagdrag Rinpoché à l'âge de 16 ans. A présent, 60 ans plus tard, j'ai remis l'autorité politique au Premier ministre Lobsang Sangay démocratiquement élu, l'une de mes aspirations longtemps caressés est réalisée. », ajoutant qu'il est plus approprié d'interroger directement le Premier ministre et leader politique tibétain au sujet de cette campagne. Lobsang Sangay, élu en 2011 au suffrage universelle, a dénoncé la répression et la discrimination exercées par la Chine au Tibet à l'encontre des Tibétains. Quatre ans après l'impasse des discussions sino-tibétaine en 2010 et alors que 130 Tibétains se sont immolés depuis 2009, Lobsang Sangay a ajouté : « J'espère que la nouvelle direction chinoise se rendra compte que la politique de la ligne dure ne fonctionne pas, qu'elle réévaluera sa politique et mettra en œuvre une nouvelle politique au Tibet, libérale dans sa nature, afin de trouver une solution pacifique à la question du Tibet. »

Expliquant la voie du milieu, il a déclaré qu'elle « se réfère à la voie médiane entre la répression et la séparation. Nous sommes tous conscients de la répression, de la discrimination sociale, de la destruction de l'environnement, de la dégradation économique et culturelle au Tibet. Tout cette répression a conduit les Tibétains à un ressentiment envers le gouvernement chinois et sa politique, résultant en autant de formes de protestations. Mettre fin à cette oppression est d'un intérêt primordial pour le gouvernement chinois ainsi que pour le peuple tibétain. En mettant fin à la répression et en octroyant l'autonomie au peuple tibétain, le gouvernement chinois va gagner en stabilité. La souveraineté de la Chine et son intégrité territoriale restera ainsi incontestée. Par conséquent, c'est une proposition gagnant-gagnant pour les deux parties. »

Le premier ministre tibétain a expliqué que le Dalaï-lama et le gouvernement tibétain en exil ont formulé la politique de la « Voie du Milieu » en 1974 comme une option réaliste pour résoudre la question du Tibet. Cette proposition a été annoncée en 1979, quand le Président chinois Deng Xiaoping a déclaré qu' « en dehors de l'indépendance, toutes les questions peuvent être discutées » et offrit d'ouvrir des entretiens avec le Dalaï-lama. Ce dernier a alors présenté la voie du milieu au leader chinois, et une longue période de contact et de discussions entre Dharamsala et Pékin en a résulté. « Depuis ce temps, il y a eu neuf cycles de négociations, quatre délégations d'enquête se sont rendues au Tibet et il y eut des visites régulières des Tibétains dans les régions tibétaines », a déclaré Lobsang Sangay.

Madame Dicki Chhoyang, ministre de l'information et des relations internationales de l'Administration centrale tibétaine a parlé de la voie du milieu comme d'un moyen pacifique de règlement des conflits fondés sur les principes de non-violence : « Toute situation de conflit cherche à trouver une solution qui est mutuellement bénéfique pour toutes les parties concernées. La voie du milieu a été conçue par le Dalaï-lama, suite à l'occupation du Tibet par les forces chinoises en 1959, qui l'a conduit à fuir en Inde, avec 80 000 autres Tibétains. »

Indiquant que la voie du milieu a permis d'établir un contact direct entre les dirigeants tibétains et le gouvernement chinois, elle a ajouté : « Dans les premières années après la répression, le gouvernement tibétain en exil voulait l'indépendance complète. Toutefois, les obligations internationales et la situation au Tibet ont appelé à une solution plus pragmatique et réaliste. En 1997, une résolution du Parlement tibétain en exil a été votée à l'unanimité adoptant la voie du milieu qui représente le point de vue officiel du gouvernement démocratiquement élu du peuple tibétain. »

Le dimanche 6 juillet 2014, les Tibétains de France et leurs amis vont fêter le 79ème anniversaire du Dalaï-lama à la Pagode du Bois de Vincennes, à proximité du métro de la Porte Dorée à Paris. L'entrée est gratuite. La célébration débutera à 10h30 par une cérémonie, suivie d'une conférence à 11h30. Des personnalités s'exprimeront à 12h30. Un repas tibétain végétarien sera proposé vers 13h. L'aprés-midi, des spectacles de danses et de chants des élèves de l'école tibétaine de langue et de civilisation seront données.


Moyenne des avis sur cet article :  2.68/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • MuslimADieu MuslimADieu 4 juillet 2014 12:46

    je sais pas trop quoi penser d’un marabout en robe rouge orange.

    Mais quelque chose me dit que c’est pas parce que le gouvernement chinois ne parait pas sympathique que celui qui est tibétain l’est.

    de très mauvaises langues disent que c’était pas la joie au Tibet avant l’arrivée des chinois.

    quand c’est des mauvaises langues chinoises qui parlent, on a droit à la totale :

    Les communistes, même suisses, tout comme était les chinois, perdent leur neutralité suisse et y vont aussi de leur mauvaise langue :

    on trouve même des mauvaises langues sur agora :

    D’autres disent que le premier ministre élu c’est du bidon. il est élu par les « tibétains en exil ». C’est suite à une demande du dalai lama en 2001. Sinon, c’est quand même sa sainteté qui serait le chef du gouvernement non élu à vie. Faut quand même pas déconner avec les régimes théocratiques.

    François Asselineau, le très méchant, n’est pas un grand fan du dalai lama :

    Bon anniversaire à sa sainteté, l’océan de sagesse, quand même.

    • MuslimADieu MuslimADieu 4 juillet 2014 16:52
      encore de la mauvaise langue
      Jean luc melenchon avec des extraits de la « charte des tibétains en exil » 

      J’ai rien contre la démocratie au Tibet. J’ai rien contre le Tibet Libre.
      Mais si c’est pour livrer les Tibétains aux marabouts rouge orange, je suis pas sûr que ça va leur faire du bien.

      C’est quand même dingue qu’avec tous les laics dans le coin, il n’y a que moi qui vient en soutien aux laics boudhistes qui veulent séparer la religion de la politique. Et je me fais moinsser en plus...
      Allez, un petit coup de main aux copains : http://www.westernshugdensociety.org/

      Vous inquiétez pas pour sa sainteté (ni pour sa famille d’ailleurs) :

      Désolé.
      mais un article qui fait l’éloge d’un grand marabout. Ca réveilles mon allergie.

    • amipb amipb 6 juillet 2014 22:59

      C’est ce que les tibétains demandent, alors pourquoi venir projeter vos fantasmes sur ce peuple et venir lui dire ce qu’il faut faire ?


      Mélenchon, par ailleurs, est un admirateur de la dictature chinoise, pas étonnant qu’il en reprenne la propagande.

    • Surya Surya 4 juillet 2014 15:23

      « en dehors de l’indépendance, toutes les questions peuvent être discutées » 


      [ironie] Voilà une phrase dont le Général De Gaulle, entre autres, aurait dû grandement s’inspirer. Non ! Les Français n’auraient jamais dû accorder leur indépendance aux pays Africains, Maghreb y compris. Car c’était pas la joie en Afrique avant l’arrivée des colonisateurs : un peuple de sauvages à civiliser, à élever au rang de « presque êtres humains », à convertir au plus vite car leur religion arriérée et leurs rites obscurs ne pouvaient pas être tolérés, il fallait bien imposer, pour leur bien, une administration coloniale, qui bien sûr, on le comprendra aisément, ne pouvait pas faire dans le détail... sans parler du fait que le colonisateur, quelle perte irréparable pour la France, pouvait se servir à loisir, exploiter à sa guise les ressources, exploiter les gens (rappelons que le travail forcé a existé dans les colonies jusqu’à une certaine époque, quelle aubaine, le bon temps, quoi !!), piocher, même, dans les ressources humaines pour envoyer par deux fois des milliers de gens à la guerre, puis, une fois la guerre finie et gagnée... bon, d’accord, grâce à une importance contribution des tirailleurs, mais on ne va pas s’encombrer de détails...« oublier » ensuite de payer les pensions (on n’allait tout de même pas payer des pensions de guerre à ces gens là !!)... non, non, je comprends tout à fait la position chinoise de n’accepter de discuter que de tout ce qui n’a pas attrait, de près ou de loin, à l’indépendance. Pensez vous, ils auraient trop à perdre s’ils perdaient le Tibet ! Ils ne sont pas assez bêtes pour reproduire, en accordant son indépendance à un pays qu’ils ont colonisé, les erreurs gravissimes commises par les Européens dans le passé... [/ironie]

      • mmbbb 5 juillet 2014 09:12

        hormis l’algerie qui est un cas a part ce que vous decrivez est l’oeuvre de Jules Ferry dont les propos sur les races inferieures a civiliser ont ete gommes Si cet homme avait ete de droite nous aurions eu droit a une forte pression mediatique des moralistes afin que rues ecoles soient debaptises Il est toujours bon de rappeler l’histoire Quant a l’Algerie Guy Mollet voulut que ce departement restat francais et dira « meme algerie francaise » slogant repris apres par la droite la l’histoire ne peut etre effacee La Chine desormais ne lachera pas le Tibet qui est devenu par la construction des infractures importantes et la colonisation des chinois une province naturelle


      • Ouallonsnous ? 5 juillet 2014 20:27

        Tiens, avec Tibet libre, la NED a encore sévie !


      • lionel 4 juillet 2014 19:24

        Pour celles et ceux qui souhaitent mieux comprendre le Dalaï Lama et la passion de des psychopathes de l’empire pour le Lamaïsme Tibétain, il me semble que le contenu de ce site pourra les éclairer. Il est possible de mieux comprendre la finalité de l’enseignement de la Roue du Temps. Les Trimondi ont longtemps accompagnés « sa sainteté » et ils savent beaucoup de chose... Bonne lecture !

        http://www.trimondi.de/

        Pour une autre analyse critique de venant du Lamaïsme et assumant l’hérésie, l’excellent « Ni Bonze ni Laïc, ou la Voie du Plus Faible » :

        http://linked222.free.fr/cp/sommaire.html

        Plus classique mais excellent :http://www.amazon.fr/Histoire-Bouddhisme-tib%C3%A9tain-Compassion-Puissants/dp/2296040330

        Libérons nous de l’imposture médiatique « Tibétaine ».


        • Michel Maugis Michel Maugis 5 juillet 2014 05:50

          « Le 6 juillet prochain, le Dalaï-lama aura 79 ans, un anniversaire célébré partout dans le monde, sauf au Tibet. »


          Avec ce mensonge grossier, pas la peine de lire le reste !

          • amipb amipb 6 juillet 2014 23:03

            Tiens, vous êtes encore là, vous ? Les mensonges grossier, vous connaissez bien, tout comme la somme de votes négatifs qui accompagnent toujours votre ire.


            Sinon, cherchez « dalai lama 79 birthday » dans Google, et vous verrez qu’il a bien été fêté dans de nombreux pays.

            Mais Google, c’est évidemment le mal, pour quelqu’un qui sait tout, connait tout, comme vous.

          • Michel Maugis Michel Maugis 7 juillet 2014 05:56

            pour l’ amibe mononeurale, « partout dans le monde » signifie dans « nombreux pays »


            et ça croit dénoncer des mensonges grossiers. 

            Vous allez encore dire que je vous ai menacé de mort ? pôvre type.

          • zygzornifle zygzornifle 5 juillet 2014 09:28

            « un anniversaire célébré partout dans le monde, sauf au Tibet. »....Comme quoi nul n’est prophète en son pays......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès