Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Tout ce qui ne va pas avec le redressement d’Apple

Tout ce qui ne va pas avec le redressement d’Apple

Cela a été une des informations principales de la semaine dernière : la commission européenne demande à Apple un redressement 13 milliards d’euros d’impôts à l’Irlande. Les passes d’armes entre l’UE et les Etats-Unis peuvent être prises comme une bonne évolution de la construction européenne. Mais en réalité, cette condamnation pose beaucoup plus de problèmes qu’elle n’en résoud.

 
Légitimation de la désertion fiscale, effacement des Etats
 
Bien sûr, le Monde s’est empressé de féliciter Jean-Claude Juncker pour le redressement d’Apple. Mieux, les déclarations venues de l’administration étasunienne ou des dirigeants d’Apple contre la commission, qualifiée de « foutaise politique  », donne à Bruxelles le beau rôle. Mais d’abord, il est quand même pour le moins ironique de faire de l’ancien dirigeant du Luxembourg, qui a facilité l’organisation du vol massif des 500 millions de citoyens des pays européens, le justicier fiscal du continent. D’ailleurs, la commission ne propose de redresser Apple que du montant jugé insuffisant d’impôts payés à l’Irlande, de 2003 à 2014, environ 2% des profits officiellement réalisés en Irlande, alors que le taux officiel est de 12,5%, du fait d’un accord fiscal passé avec Apple, annulé depuis l’année 2015.
 
D’abord, il faut remettre le redressement à sa place. Même si la somme est énorme en apparence, ce n’est pas grand chose pour Apple, à peine 20% des profits de la seule année 2015, 6% de son chiffre d’affaires. Ces 5 dernières années, l’entreprise a réalisé environ 260 milliards de profits. Si on suit le raisonnement de la commission, si Apple doit payer 13 milliards de redressement au titre des profits réalisés en Irlande de 2003 à 2014, cela représente un profit de 100 milliards réalisé en Europe sur ces douze années. Pouquoi donc seule l’Irlande, en Europe, pourrait bénéficier de ces profits gargantuesques ? Car c’est cela que ce redressement entérine : cela ne pose pas de problème qu’un Etat vole les ressources fiscales des autres pays. Pas étonnant venant d’un ancien dirigeant Luxembourgeois.
 
L’autre gigantesque problème que pose ce jugement, c’est l’effacement du rôle des Etats. Il est navrant de voir la commission européenne réclamer à Apple le paiement d’un redressement de 13 milliards à l’Irlande, et cette dernière de faire appel de cette décision. Espérons que les citoyens Irlandais apprécient le cadeau de leur gouvernement à la multinationale au plus de 200 milliards de trésorerie… Dans cette mondialisation sans frontière, la volonté démocratique des Etats semble manquer de poids face aux intérêts de toutes ces multinationales, qui utilisent la complexité d’un droit et d’une fiscalité, trop souvent taillés à leur mesure, pour se soustraire à leurs devoirs collectifs et donner toujours plus à leurs actionnaires. Malheureusement, bien des exemples montre que ce n’est qu’une question de volonté politique.
 
Bref, le redressement d’Apple n’est pas une bonne nouvelle. D’abord, comme toujours, il est très insuffisant. Ensuite, il est anormal qu’il ne bénéficie qu’à l’Irlande, sur des profits essentiellement réalisés ailleurs, ce dont, malheureusement, aucun de nos politiques ne semble avoir conscience. Enfin, ceci illustre encore l’effacement des Etats, porteurs de l’intérêt général face à des actionnaires sans limites.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • CN46400 CN46400 5 septembre 10:09

    Cette affaire démontre plusieurs choses ;
     1- Si on veut, on peut taxer les multinationales en Europe !
     2- Des états (Irlande ici) sont assez vénaux pour aider les multinationales à échapper à l’impôt dans tout le reste de l’UE..
     3- L’UE doit prendre des dispositions pour encaisser elle même ces impôts !


    • howahkan howahkan Hotah 5 septembre 10:22

      Salut autre hypothese...

      L’Ue nous la joue peuple, fait semblant avec le concours d’Apple entre autre , alors que ces grosses compagnies sont les propriétaires de L’Ue avec des employés grassement payes pour ce faire..

      avec le faux recul du TTIP , c’est une opération de pub bien « marketée » , pour une fois de plus nous faire prendre nos vessies pour des lanternes et ce sera encore les mêmes qui vont s’y brûler, le pseudo bon peuple , la lettre b est de trop à remplacer donc, qui ne comprends jamais rien du tout depuis 3000 ans, sauf exceptions..

      pourquoi ? parce que c’est le peuple et ce qu’il est donc tous les humains et ce qu’ils sont qui sont les créateurs de ces monstres qui ne sont que les gagnants du jeu auquel le ?on de peuple des humains joue et qui est

      je refuse de coopérer donc de partager
      j’ai peur , je ressens de l’insécurité et alors le peu de cerveau qui nous reste imagine quoi ? l’opposé ..

      ma réalité est ceci : je ressens de l’insécurité qui me fait peur donc mal..je n’essaye ni de comprendre cela ni de le résoudre mais je cherche désormais la sécurité absolue qui existerait comme le contentement absolu au travers des mes désirs....

      or dans un monde ou c’est le refus de coopérer et de partager il ne reste que le chacun pour soi théoriquement..

      mais voila survivre seul est impossible, je n’existe pas seul ou si oui je meurs très vite, alors dans un tel monde ou la survie pratique ne peut qu’être affaire coopératrice ,d’unité et de partage équitable, et totalement équitable vu que seul je ne survis pas donc le collectif est ce qui prime , la capacité de chacun pour quelle il n’y est pur rien du tout venant après , et bien dans un tel monde que nous avons TOUS ou créé ou supportons, sauf exceptions , dans un tel monde la quête de sécurité qui en fait cache la peur de l’insécurité à laquelle on ne comprends rien sauf exceptions ,dans un tel monde..cette quête absolue ne peut se faire que sur le os des autres, le vol des autres, donc la guerre et tues les saloperies humaines ..

      c’est les peuples de la terre qui ont créé ce monstre sociétal des humains..

      or ce ?on peuple sauf exceptions, lui croit sans le croire et sans rien savoir bien sur car cela l’arrange que ce sont les autres , qui créent le malheur terrestre ....c’est les us , L’UE, les juifs, les russes, les noirs, les arabes, les blancs, les vieux, les jeunes ,les chômeurs, les salariés etc etc etc

      il croit que le mythe de la compétition et du meilleur sont vrais..alors que si c’était vrai, alors il convient de la fermer car a chaque instant nous vivons dans le meilleur des mondes , or « on » sent bien que c’est tout prés du pire des mondes..

      nous aurons t’on menti de notre plein gré ??

      un jeu de cons et à la con ou tout le monde est le bouc émissaire de tout le monde, et ou tout le monde a raison et ou tout le monde à tort sauf moi....X par 7 milliards..

      ceci a généré des chefs, des puissants , des truands appelons les par leur profession, qui eux petit à petit contrairement au ?on de peuple ont compris ce qui se passait, en surface des chose, rien en profondeur bien sur, entre autre que la coopération est inévitable sur les plans pratiques pour survivre et que coopérer était nécessaire pour diriger et nique le groupe le but final matériel étant ultra simpliste avoir plus, beaucoup voir tout si on nous laisse faire , pouvoir absolu...

      et occuper a se battre entre lui même, le peuple laisse faire...car il est ces truands...il est la guerre etc par son refus de coopérer..

      mais je vous rassure ceci n’est que le très superficielle de la couche superficielle des choses...

      etc

      alors Apple et UE même combat en fait....sauf règlement de compte au sommet..ou autre manipulation non perçue derrière comme Apple veut se casser d’Europe et cherche un prétexte...mais je demande à voir donc

      le peuple n’est pas bon mais con....or je dis que c’est un choix pas une fatalité ni notre nature profonde et que donc cela peut changer


      • tab 6 septembre 23:14

        @howahkan Hotah

        L’UE vous subventionnerait à hauteur de 2000 euros par mois que ce serait pour vous toujours un complot, une manigeance. Vous cracheriez dans la soupe, même si on vous la servait. Quoi que l’UE fasse, pour vous, elle est mauvaise. Vision un peu inobjective et courte des choses. 

      • Alibaba007 Alibaba007 7 septembre 11:42

        @tab « Quoi que l’UE fasse, pour vous, elle est mauvaise. »

        De toute manière l’UE telle qu’elle est conçue, est mauvaise pour les peuples. Depuis le début, elle a été mise en place pour dominer les nations d’Europe et non pour les aider à prospérer ensemble.


        Avec l’arrivée du TAFTA, on voit bien que le peuple est tenu écarté de tout ce qui se passe, se trame en coulisse, avec les lobbyistes par milliers essayant d’ « influencer » (comprendre soudoyer grassement) les personnes mises en place aux commandes par nos gouvernements d’une façon non-démocratique, bien évidemment !

         smiley



      • Spartacus Spartacus 5 septembre 10:41

        Mes pauv’ sédentaires....

        Y vont pas être déçus que cet effet d’annonce va se terminer en peau de boudin... 

        Imaginez donc des méchants qui ont une zone de chalandise mondiale et qui choisissent un pays a fiscalité avantageuse.....
        Imaginez que cette « méchante entreprise » respecte la législation fiscale à la lettre de son pays d’accueil en Europe.

        Les enfers fiscaux ne doutent de rien. Au lieu d’affronter la concurrence fiscale, ils préfèrent mettre en accusation ceux qui ne font que bien gérer leur argent. Et ils ont mis une fiscalité rétroactive non pas contre Apple, mais contre l’état Irlandais...

        Il est donc normal que la commission Européenne soit condamnée pour abus de droit lorsque Apple va passer en Appel. 

        Les états, les nations doivent être sanctionnées....

        Apple n’a fait que respecter la législation....Condamner en procès d’intention montre que la CEE est la nouvelle union soviétique.
        Les souverainistes leurs idiots utiles....

        Regarder se gargariser ces guignols...Demain ils n’hésiteront pas sous prétexte que vous avez quelque chose a vous spolier....



        • CN46400 CN46400 5 septembre 11:22

          @Spartacus
          Gageons que vous ne serez pas le dernier à lever la main pour, volontairement, compenser le manque à gagner de Bercy du fait des petits trafics de l’état irlandais avec Apple...


        • howahkan howahkan Hotah 5 septembre 11:36

          @Spartacus

          pour une fois je suis d’accord avec ce que tu dis , dans le système tel qu’il est, est un fait..et que ceci va se terminer en eaux de boudin ou au départ d’Apple de tout pays européen sous la dictature de L’Ue  , vers le post brexit royaume uni par exemple,juste un bateau à prendre...

          Apple et les Irlandais ont un contrat en bonne et due forme signé par les deux parties , lors du premier referendum ou l’Irlande a dit non, ils ont obtenu pour le rejouer entre autre que l’Irlande pouvait taxer les bénéfices des entreprises à leur convenance...l’UE a dit oui..

          ils essayent de revenir sur ces accords...

          des fachos...

          Le sujet juste ou pas juste de taxer comme ceci ou comme cela est un autre sujet...

          là on est dans le non respect d’accord...signés en entérinés...

          ...etc


        • Et hop ! Et hop ! 5 septembre 12:46

          @Spartacus «  des méchants qui ont une zone de chalandise mondiale et qui choisissent un pays a fiscalité avantageuse..... »


          Ce n’est pas ça le problème, c’est le système Junker.
           
          C’est qu’en Irlande où le taux légal d’imposition sur les bénéfices est de 18%, Apple ait négocié et obtenu un taux de 2,2 %, moyennant quoi elle domicilie fiscalement à Dublin tout son Chiffre d’affaire fait dans les autres pays de l’UE.

          Non seulement la négociation des taux d’imposition aurait dû rester impossible (de quand date cette monstruosité ?), mais l’activité faite par une multinationale devrait rester facturée et imposée dans chacun des pays où a lieu cette activité, puisqu’elle y bénéficie de ses institutions, de ses infrastructures, etc.

          Est-ce qu’un particulier ou un artisan français peut aller négocier avec le fisc d’obtenir une baisse des taux de TVA et d’imposition qui lui sont appliqués, d’avoir une TVA à 2 % à la place de 20%, d’avoir un taux impôt sur le revenu à 2% dans la tranche à 32 % ?

        • howahkan howahkan Hotah 5 septembre 13:37

          @Et hop !

          et alors ou est le problème ?
          le système n’est pas juste aux yeux de certains mais il n’a jamais été question même une seule seconde qu’il le soit

          cela ,n’ est écrit nulle part ni suggéré sauf pour les naïfs au fronton des mairies de France..liberté d’aller se faire tuer pour le pays( = les bourgeois,politiques,haut du pavé etc ) , égalité sur le champs de bataille et fraternité des morts à la guerre ,..

          là ou règne le mythe de la compétition et le mythe du meilleur tout est permis...

          or comme personne ne remet cela en question car tout le monde veut en réalité une plus grosse part de gâteau pour soi même Apple aux pommes, enfin gâteau aux pommes, et les irlandais font bien ce qu’ils veulent...

          comparer un arisant et une multinationale n’a aucun sens..la multinationale fera ce qu’elle veut et si elle n’est pas contente ira ailleurs...point barre..

          déjà que en Europe UE, il ne reste pas grand chose je me demande même si la finalité ne serait pas de faire partir les quelques compagnies qui y reste...

          mais cela dit tout ceci est normal au regard de ce que le peuple veut c’est a dire plus que ce con de voisin..moi coopérer , jamais dit le peuple..qui va coopérer car c’est incontournable mais sous la contrainte inégalitaire quand au partage le peuple il n’a rien à dire...sa mise en esclavage volontaire et sa terreur de tout et de rien l’en empêche..

          on a exactement les conséquences de nos actes en ce sens ou l’on chérit les causes dont on vient après pleurer pour les conséquences..

          compétition et échelle sociale « on » a voulu sauf exceptions et bien maintenant apprécions en les conséquences logiques, prévisibles et tout à fait inévitable comme aussi le sont les guerres etc ...sans rien dire serait de mise mais non faut encore l’ouvrir : c’est la faute des autres...

          et bien non !! ..le peuple du monde est totalement et intégralement responsable passif ou actif de ce désastre..

          a ne pas vouloir coopérer et partager voila ce que l’on obtient et rien a faire 3000 ans de cela mais non rien absolument rien n’est encore compris... et le fameux programme du CnR ,entre communistes et Charles de Gaulle visait entre autre à garder sous contrôle cette tendance des humains qui mène au désastre répété.....qui se confirme aujourd’hui de +++ en ++++++

          c’est également ce que la Russie essaye de faire...

          etc..

          salutations.. smiley


        • Spartacus Spartacus 5 septembre 18:16

          @CN46400
          Le manque a gagner de Bercy ! Hahaahaha.....

          La caste qui l’occupe n’a qu’a renier à ses régimes spéciaux et ses obligés faire un peu moins d’absentéisme et de foutage de gueule et suffisance des administrés. 

        • Pere Plexe Pere Plexe 5 septembre 18:24

          @Spartacus
          Heureusement que les « enfers fiscaux » étaient là en 2010 pour renflouer le « tigre celtique » qui n’est qu’un tigre de papier .

          Sans quoi L’irlande retournait à l’état de tiers monde.
          Heureusement que FMI et UE n’ont pas aidé l’Irlande comme ils ont aider la Grèce !
          Curieusement le plan de sauvetage payer par les « enfers fiscaux » était beaucoup plus avantageux pour le taxes discounter (85 milliards)  pour 4,5 millions d’habitants.
          C’est commode de ne pas prélever l’impôt quand il suffit d’avoir les relais politiques qui favorise un pays qui pourtant les spolie !

        • howahkan howahkan Hotah 5 septembre 18:29

          @Pere Plexe

           ils n’ont pas aidé l’Irlande ils ont volé des milliards..


        • howahkan howahkan Hotah 5 septembre 18:47

          @howahkan Hotah

           notamment en vidant des fonds de pensions pour renflouer des banques soit disant smiley sauf une totalement insolvable l’Anglo Irish bank dont 4 dirigeants viennent d’être mis en taule 8 ans apres les faits, les autres banques sont sous le contrôle de l’état tout en restant dans le secteur privé.... ...nombreux sont les gens que je connais et qui ont perdu entre 30 00 et 100 000 euro....adieu la retraite pour laquelle certains cotisaient depuis longtemps....heureusement en Irlande il existe aussi une retraite d’état..sinon je vous dis pas le taux de suicide qui fut très élevé à ce moment..surtout pas mal de personnes âgées qui bien sur ne font pas la une des journaux..alors oui merci le FMI etc merci du fond du cœur.. smiley

          etc


        • howahkan howahkan Hotah 6 septembre 08:14

          @howahkan Hotah

          pour finir je pense que une partie de cet argent du FMI est parti au UK...par le biais de l’anglo irish bank ..

          voila pourquoi la reine visita l’Irlande peu après...1ere visite depuis la libération...

          les histoires vendues au public ne sont JAMAIS les vraies..


        • Et hop ! Et hop ! 6 septembre 10:33

          @howahkan Hotah : « ils n’ont pas aidé l’Irlande ils ont volé des milliards.. »

          Vous avez raison, ils ont juste obligé l’Irlande à payer les dettes des banques privées étrangères en leur faisant prêtant de l’argent par ces mêmes banques, donc en transférant ces dettes sur l’État irlandais.

          L’Irlande aurait dû faire comme l’Islande,
          planter un drapeau aux banques,
          et jeter en prison les hommes politiques qui osaient prétendre que l’État (le contribuable) devait payer leurs pertes.


        • howahkan howahkan Hotah 6 septembre 11:41

          @Et hop !

          oui tout à fait

          c’est pas passé loin en fait avec le premier non à l’UE et le traité de Lisbonne .....qui fut fait juste avant le crack de 2008 faut il préciser ..coïncidence ?

          pour moi non.........le timing est trop parfait..

          puis vint le re vote en 2009

          sur 3 132 000 inscrits, il y eu 1 214 000 pour oui à Lisbonne et 594 000 pour le non...

          abstention 1 316 000......

          c’est avant cela que L’UE a confirmé à l’Irlande qu’elle avait le libre choix de ses taux d’impositions...y compris des bénéfices des sociétés..

          on constate que L’UE est un repère de truands...sans aucune parole...encore une fois...


        • Jean Pierre 6 septembre 15:09

          @Spartacus
          Vous faites plusieurs erreurs factuelles.

          L’Europe vient de condamner l’Irlande. C’est donc l’Irlande qui est en situation de faire appel. 
          L’Europe ne condamne pas Apple pour un non respect de la législation Irlandaise, mais elle condamne L’Irlande pour non application de sa propre législation fiscale. En effet le taux d’imposition des entreprises est de 12,5% en Irlande et ce taux légal n’a pas été appliqué pour Apple. L’Europe considère qu’il s’agir d’une distorsion de la concurrence ce qui est une entorse au droit Européen.

          Si vous tenez à vous emparer de chaque fait pour développer votre propagande, appuyez au moins cette propagande sur des faits exacts. Contrairement à vos théories néo-libérales qui sont faites principalement d’à-priori, d’approximations, d’incohérences, de croyances et d’absurdités, le tout évidemment invérifiable, le droit est un domaine rigoureux.

        • Spartacus Spartacus 7 septembre 08:28

          @Jean Pierre

          On aime cette jolie litote.....

          Un peu comme un génocidaire qui donne des jugements sur des criminels....

          Quand l’Europe ne respecte pas pour elle même ses propres déficits budgétaires, comment pourrait elle crédible sur le non respect des finances des autres ?

          La logique voudrait avec les résultats financier et d’emplois en Irlande de Apple, que chacun copie l’Irlande....
          Pas la condamner sous prétexte que les autres sont des quiches de gestion de leur propre pays....


        • CN46400 CN46400 7 septembre 08:36

          @Spartacus
          « un peu moins d’absentéisme »

          C’est pourtant les seuls à pouvoir traverser Paris sans embouteillage...


        • Jean Pierre 7 septembre 18:41

          @Spartacus
          Quelques petits pays, qui ne sont sur les cartes que des confettis ridicules, se spécialisent dans l’évasion fiscale. Ces pays étant petits, cela leur vaut des PIB par habitants significatifs Leur modèle économique, qui ne fonctionnent qu’en raison de leur petite taille, c’est l’attractivité pour les gains financiers réalisés ailleurs dans l’économie réelle.

          Si on suivait vos remarquables conseils et que tout les pays copiaient ces pays admirables (admirables uniquement dans votre logique étroite) la planète serait couverte de banques d’affaire et de cabinets en placements financiers, on remplacerai les usines par des buildings ou tout le monde deviendrait avocat d’affaire, banquier ou fiscaliste. Mais pour gérer quoi ? Les flux financiers venus de Mars ?
          Vos excellents conseils signifient l’effondrement rapide de l’économie mondiale. 

          De plus l’Irlande est un des pays qui a été le mieux pourvu en aides par l’Europe lors de son entrée dans la communauté. Remettre en cause l’impôt comme le fait l’Irlande, après en avoir été un des plus gros bénéficiaire ne passe pas au yeux du reste de l’Europe 
           
          Par ailleurs l’Irlande, que vous donnez en modèle, a vécu, il y a peu, l’effondrement de son système bancaire. Si quelques banquiers viennent d’être condamnés par la justice, c’est l’ensemble des contribuables et des épargnants irlandais qui a déjà eu à combler les gouffres faits par la finance en délire.
          Dire que les modèles économiques que vous admirez sont douteux est un peu faible. En réalité ils sont complètement vérolés.

           

        • CN46400 CN46400 5 septembre 11:11

          « la CEE est la nouvelle union soviétique. »
           Brr.. comme le PCRF, Spartacus va-t-il donc demander la sortie de l’UE, de l’€ et de l’OTAN.. ?


          • pallas 5 septembre 12:32

            Bonjour,

            Apple, Google, sont des entreprises américaines, donc si l’UE s’attaquent sérieusement à ces entreprises, elles pourraient ce barrer de France ou de l’UE, avec sanction des USA en prime.

            L’UE est déja en froid avec la Russie et dont l’embargo de celui ci entraine des conséquences catastrophiques envers la France, si les USA alors il ne restera plus rien.

            C’est amusant et intéressant de voir « Le Principe de Peter », avec nos dirigeants qui sont moins intelligent qu’un enfant de l’école primaire.

            Salut


            • Et hop ! Et hop ! 5 septembre 12:57

              @pallas : Pourquoi voulez-vous qu’elles se barrent des pays de l’UE où elles font la moitié de leurs ventes mondiales ? 


              Elles devront se soumettre aux législations fiscales et sociales des États où elles commercent, en attendant que le TAFTA soit signé.

            • pallas 5 septembre 13:21

              @Et hop !,

              Les USA s’en tamponnent de l’UE, les américains n’ont aucuns intérêts en France, parcontre lers intérêts c’est l’Allemagne et La Grande Bretagne.

              Le probleme des USA est l’accord de la Russie et du Japon, et de la Russie de la Chine, donc la Russie devient médiateurs entre ces deux nations Chine et Japon qui ce haïssent depuis des siècles, et en cela les USA est éjecter de l’échiquier asiatique.
              La Russie à des relations avec l’Allemagne, Grande Bretagne, Turquie, Iran.

              Le vrai probleme de l’UE est qu’elle est totalement hors jeu, et mis à l’écart.

              Faire des sanctions contre Apple ou Google, tant pis ou tant mieux, le TAFTA ils s’en tamponnent un peut en vérité, ils ont d’autres priorité stratégiques plus urgentes.

              La vérité est celle ci.

              Salut


            • Pere Plexe Pere Plexe 5 septembre 18:32

              @pallas
              Le marché nord américain est saturé, le marché chinois leur échappe et lui fait des miséres.

              Le marché européen est vital pour Apple !
              Dans ces conditions un régime fiscal dérogatoire est largement inapproprié !

            • Pascal L 5 septembre 19:49

              @Et hop !
              « Pourquoi voulez-vous qu’elles se barrent des pays de l’UE où elles font la moitié de leurs ventes mondiales ? »

              Parce que la R&D est faite aux Etats-Unis et qu’il n’y a pas beaucoup de valeur ajoutée enIrlande. Avec Internet, rien n’oblige un Européen à acheter en Europe. Il a juste la TVA à payer s’il achète aux US où dans la plupart des autres pays. Si Apple rapatrie sa structure de vente en Europe vers le Delaware, elle n’aura aucun impôt à payer pour les bénéfices tirés des exportation ! Encore mieux que l’Irlande, les USA ont leur propre paradis fiscal. Les droits de douane ont pratiquement disparu un peu partout. Les boutiques ne posent pas de problèmes particuliers. Il suffit de limiter leur marge pour les rendre non rentables et remonter tous les bénéfices vers la maison mère. Tous les revendeurs indépendant se plaignent déjà des marges trop faibles, mais aucun ne refuserait de vendre du matériel Apple à cause des retombées indirectes. Ainsi va la mondialisation...

              De toutes façons, la suite est déjà écrite et la commission va perdre parce qu’on ne change pas les règles avec un effet rétroactif et le contrat d’Apple est légal. On peut juste se poser la question sur ce que cache un tel écran de fumée.
              Quand à changer les règles, qui a le pouvoir de le faire ?

            • Xenozoid Xenozoid 5 septembre 19:55

              @Pascal L


              écran de fumée.

              pas vraiment,le c’est bien présent,les multinationales sont plus puissantes financiérement que n’importe quel état,le pouvoir n’est pas stupide,il bouge...
              les esclaves eux restent sur l’autoroute


            • Pascal L 5 septembre 21:10

              @Xenozoid
              « les multinationales sont plus puissantes financiérement que n’importe quel état »

              Je suis d’accord avec cette affirmation, mais alors pourquoi une intervention brouillonesque de la commission si elle ne peut rien faire pour nous ? Les impôts d’Apple sont le symptôme de la maladie et non la maladie elle-même.

              « les esclaves eux restent sur l’autoroute » Ils ont accès à l’autoroute ? On peut trouver cela immoral et injuste, mais le pouvoir n’est ni moral, ni juste. Nous voulons tous un monde meilleur, mais nous ne sommes même pas capable de nous mettre d’accord sur ce qu’il peut être et ceux qui possèdent le pouvoir se moquent de nous.

              Nous somme face au meilleur système de prédation qui n’ait jamais été créé depuis les débuts de l’humanité. Les principaux bénéficiaires ne sont pas forcément les plus visibles. Apple, au moins, crée quelque chose. Les vrais prédateurs ne se donnent même pas cette peine. Demandez leur plutôt ce qu’ils pensent de la dette mondiale.

            • howahkan howahkan Hotah 6 septembre 08:17

              @Pascal L

              bien vu je trouve..
               smiley


            • Et hop ! Et hop ! 6 septembre 10:01

              @pallas : « Les USA s’en tamponnent de l’UE, les américains n’ont aucuns intérêts en France »

              Dans ce cas qu’ils dégagent d’Europe,
              qu’ils dissolvent l’OTAN, et ferment toutes leurs bases militaires comme Bondsteel,
              qu’ils arrêtent d’imposer leurs négociations secrète du TAFTA,
              qu’ils ferment Carlyle, et le programme Young Leaders,
              qu’ils évitent les commentaires sur les amendes infligées à des entreprises américaines,
              qu’ils cessent leur ingérence dans la politique de l’Ukraine,
              que leur ambassade cesse de promouvoir l’immigration afro-musulmane en Europe,

              La france a longtemps été le premier débouché d’Apple en informatique.


            • Et hop ! Et hop ! 6 septembre 10:23

              @Pascal L : « Avec Internet, rien n’oblige un Européen à acheter en Europe. (...)
              Quand à changer les règles, qui a le pouvoir de le faire ? »

              Ce n’est pas internet, c’est le changement des règles qui permet à un particulier d’acheter directement dans certains pays étrangers (pas tous).

              Il y a quelques années, seule une entreprise domiciliée en France (ou dans n’importe quel pays) pouvait y vendre des marchandises et des services.

              Étant domiciliée en France, elle était françaises, soumise au droit français, c’est elle qui importait, elle qui employait ses agents, elle qui payait les impôts, taxes, charges sociales selon la règlementation française.

              Les règles ont été changées, il y a maintenant la directive Bolkenstein, devenue « travailleurs détachés », qui permet de faire travailler en France des travailleurs employés et payés à l’étranger, dans des pays à très bas coût.

              Si les règles ont été changées, elles peuvent être à nouveau changées.

              Les impôts, taxes et charges sociales qui ne sont pas payées par les entreprises délocalisées augmentent celles payées par les entreprises restées en France et le déficit de l’État.


            • Pascal L 6 septembre 11:40

              @Et hop !
              « Si les règles ont été changées, elles peuvent être à nouveau changées. » Bien sûr, mais ma question portait sur ceux qui ont le pouvoir de le faire. Croyez-vous que ceux-là ont l’intention de changer les règles ?

              La mondialisation n’a pas que de mauvais côtés. Que les ouvriers au Bangladesh puissent trouver du travail est une bonne chose, mais je ne suis pas sûr qu’ils y trouvent leur compte. D’autres bénéficient bien plus qu’eux de leur travail.

              « la directive Bolkenstein » Pour supprimer le problème, il ne faut pas interdire aux personnes de se déplacer, il faut internationaliser la protection sociale. Tous les travailleurs en détachement à l’étranger devrait cotiser sur une caisse internationale. Si un travailleur polonais cotise en France, il ne touchera jamais rien de ses cotisations s’il ne reste pas longtemps.

              « le déficit de l’État » Le déficit est lié à deux choses. 
               - D’une part le déficit commercial de la France est du à une mauvaise utilisation des excédents commerciaux quand il y en avait encore. Il fallait investir massivement pour continuer à créer de la richesse.
               - D’autre part, et c’est le plus important, au système monétaire mis en place progressivement et mondialement dans les années 70 (1973 en France). Toute la circulation monétaire ne provient plus que des excédents commerciaux et de la dette. Sans excédent, il ne reste plus que la dette pour que la monnaie circule et la dette ne peut qu’augmenter pour que le système ne se grippe pas. Sans la charge de la dette, le déficit n’existerait pas et les impôts seraient beaucoup plus compétitifs pour les entreprises. Sachant en plus que la zone Euro a deux fois plus de dette (publique+ privée) que de monnaie en circulation, on devine comment cela va finir. La mécanique de prédation est bien en place.

            • Et hop ! Et hop ! 6 septembre 13:15

              @Pascal L : « il ne faut pas interdire aux personnes de se déplacer, il faut internationaliser la protection sociale. »

              Vous allez étendre le système de protection sociale français à Lagos où il n’y a ni médecins, ni pharmacies, ni dentistes, ni maisons de retraites, ni congés payés, ni fiches de paye, ni comptabilités (c’est un pays ultralibéral) ? Ou celui de Lagos en France ?

              Mais pourquoi voulez-vous standardiser le monde entier, imposer de force à tous les peuples du monde les mêmes normes et les mêmes façons de vivre ?

              Il faut rendre à chaque pays son autonomie législative, réglementaire, fiscale, monétaire, et si quelqu’un veut y travailler, il se soumet au système national, quelque il soit.

              ====

              « le déficit commercial de la France est du à une mauvaise utilisation des excédents commerciaux quand il y en avait encore. »

              Le déficit commercial de la France est dû à l’euro (autant que l’excédent de l’Allemagne).

              Quand un pays a sa propre monnaie, si il a un déficit commercial, sa monnaie se dévalue, les importation deviennent plus chères ce qui les fait diminuer, les prix à l’exportation baissent ce qui les fait augmenter, et rétablit l’équilibre ; si il a un excédent commercial, sa monnaie s’apprécie, ses exportations deviennent plus chère, elles diminuent, par contre les produits étrangers deviennent moins chers, il devient moins intéressant de les produire, la balance commerciale se rééquilibre.

              Quand un pays n’a plus sa monnaie, son déficit commercial se traduit en endettement qui augmente, augmente ses coûts de production, donc diminue ses exportations, ses créanciers rachètent sa production, ses marques, ses brevets, les délocalisent, jusqu’à la ruine.

              Les créateurs de l’euro ont volontairement créé ce système pervers de spoliation : il n’ont pas prévu d’obliger chaque pays membre à équilibrer sa balance avec les autres membres, ils n’ont pas fixé de limite aux excédents commerciaux, ce qui aurait obligé l’Allemagne à se fournir en Europe zone euro.


            • Xenozoid Xenozoid 6 septembre 19:57

              @Pascal L


              dette mondiale.

              esclavage mondiale,basé sur une illusion,t’a quelque chose de nouveau

               Apple, au moins, crée quelque chose

              quoi ?

              Les vrais prédateurs ne se donnent même pas cette peine

              ben non vu qu’il ne sont pas forcément visibles


              Ils ont accès à l’autoroute ?

              je me suis tromper,je pensais a des zombies



               

            • shyroki (---.---.56.238) 5 septembre 13:59

              Il y a quand même de gros souci avec le system de fonctionnement de la fiscalité.


              D’un coté un état ne peu pas fiscaliser les organismes hors de son territoire.
              D’un autre coté il ne taxe pas les produits importés sous peine de pénaliser le libre échange.

              Il y a sérieusement du foutage de gueule.
              Avec ce system les revendeurs importent les produits à prix bas pour nous les revendre à prix haut, cela pousse même à exporter les outils de productions car les salaires sont plus faible et les normes sont moins stricte.

              Avec une balance économique complètement négative, il faut arrêter immédiatement les conneries et taxer les produits importés.

              Si tu taxe les salaires gagnés en France et que tu taxe les produits importés, les gens ou les sociétés peuvent résider où bon leur semble, elles payeront quand même les taxes. 

              • zygzornifle zygzornifle 5 septembre 17:40

                bientôt avec le TAFTA c’est l’Europe qui se fera redresser et condamner a payer a Apple pour tentative d’escroquerie en bande organisée.....


                • Spartacus Spartacus 5 septembre 18:13

                  @zygzornifle
                  Exactement et ce sera tout a fait normal.


                  Un état c’est juste une multinationale de service aux personnes, qui utilise la coercition pour se faire payer.....
                  Quand l’état abuse, il doit payer.....

                • howahkan howahkan Hotah 5 septembre 19:00

                  @Spartacus

                  c’est pas faux..vu sous un certain angle.

                  cela dit à partir du moment ou tout le monde joue au monopoly en espérant gagner mais jamais perdre , les nombreuses conséquences prévisibles,logiques et inéluctables doivent aussi être acceptées...

                  les perdants sont nombreux...

                  je n’ai pas cherché à gagner ni a niquer personne, dénonce cela depuis 40 ans à mon niveau ou je le perçois, ce qui non seulement ne sert à rien mais me fait passer pour un halluciné grave...ce qui a un avantage car on me « fou » la paix.. alors je vais faire comme un procurator romain : je m’en lave les mains et fait donc par la même mon pervers narcissique moi aussi..puisque c’est à la mode smiley

                  retours en mode habituel..une seule issue pas deux ni trois, une

                  coopération volontaire et partage équitable etc etc bien sur...

                  faite le test autour de vous ,personne n’en veut sauf rares exceptions ..

                  nous chérissons bien les causes dont nous détestons les effets..

                  être stupide est un métier. et il faut du talent et de la constance ..avec ce nouveau créneau il n’y a plus de chômeurs....

                  elle est pas belle la vie.. smiley


                • Spartacus Spartacus 5 septembre 19:27

                  @howahkan Hotah


                  Il y a une histoire qui tourne en Italie.
                  Pendant le Tsunami de l’océan Indien. Tous les députés étaient réunis. Les uns après les autres, ont proposé des tonnes de millions d’aides. 
                  Uu vieux député, catholique italien, s’est levé pour suggérer de faire un geste personnel en donnant l’allocation d’une seule journée de présence.

                  Ceux qui promettaient de vastes dons ont refusé sans aucune exception sa proposition....

                  Le « partage », de gauche qui marche avec l’argent des autres.....Jamais avec le gauchiste....C’est juste une illusion.


                • Xenozoid Xenozoid 5 septembre 19:46

                  @Spartacus


                  le dont fondé sur la finance est l’illusion car le fric est pareil,c’est une illusion
                  on ne nait pas pour gagné sa vie,on gagne sa vie car on a pas de choix,on est esclave,toi spartacus pouquoi gagnes tu ta vie ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès