Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Trafic aérien : ficher pour sécuriser

Trafic aérien : ficher pour sécuriser

Séquelle directe des attentats du 11 Septembre 2001 et du détournement à des fins kamikazes d’avions de ligne, les autorités américaines ont constitué une liste d’au moins 30 000 noms de personnes interdites de vol, la no-fly list. Au pays de Big brother le fichage des passagers est devenu une obsession, avec au bout plus de désagréments que d’efficacité.

Sous prétexte de sécurité nationale, au lendemain du 11 Septembre, les libertés civiles américaines se sont trouvées réduites au profit d’une tendance sécuritaire formalisée par le Patriot Act. Dans ce contexte, l’administration de la sécurité des transports a développé un programme de fichage de voyageurs qui se traduit par l’élaboration de listes qui regroupent les noms des personnes soupçonnées de représenter une menace pour la sécurité nationale.

Il faudra cependant attendre avril 2004 et un procès intenté par l’Union pour la défense des libertés civiles (ACLU) pour que soit rendue publique l’existence de deux listes. La no-fly list qui interdit de vol les personnes référencées, et la selectee list qui impose une fouille minutieuse avant embarquement à ses nominés. Selon l’ACLU, les victimes (plusieurs milliers) sont des personnes innocentes qui ont soudain découvert que leur gouvernement les considérait comme des terroristes potentiels, avec pour corollaire les brimades et humiliations que cela peut générer, sans pour autant disposer de moyens de se défendre.

Officiellement, le Département de la sécurité intérieure ne recense que 225 plaintes en deux ans et demi. Les problèmes sont souvent révélés par des célébrités qui en sont victimes (Ted Kennedy et Cat Stevens, par exemple). Les erreurs portent en grande partie sur des personnes informatiquement référencées comme opposantes déclarées à la Guerre d’Irak ou au président Bush. De la même façon, une homonymie malheureuse est souvent source de désagréments. Le plus difficile sera de faire rectifier l’erreur. Une fois la rectification obtenue, le nom demeura pourtant dans les fichiers, inscrit en annexe de la no-fly-list.

Pour sa part, l’administration des transports US est déjà sur un nouveau concept, celui de passagers (préalablement) enregistrés. Des passagers qui feraient l’objet d’une enquête préalable, et qui seraient dotés d’identifiants biométriques. En contrepartie, les formalités de contrôle seraient très allégées.

De son côté, le Canada est fortement incité par son voisin à adopter sa propre liste de passagers interdits. Une mise en place complexe, qui devra, selon les autorités canadiennes, éviter les écueils de l’expérience américaine, à savoir une liste à rallonge et des erreurs d’identité.


Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Romain (---.---.10.200) 22 mai 2006 10:47

    « Ceux qui désirent abandonner un peu de leurs libertés pour obtenir un peu de sécurité ne méritent ni l’une ni l’autre, et vont perdre les deux. » Benjamin FRANKLIN


    • gem (---.---.117.250) 23 mai 2006 15:21

      +1 pour Romain


    • Antoine (---.---.211.227) 25 mai 2006 23:00

      + 2 pour Romain


    • Adolphos (---.---.59.170) 26 mai 2006 09:46

      Abolition imédiate de la Sécurité Sociale !!!


    • Scipion (---.---.36.223) 22 mai 2006 11:03

      Fastoche à l’époque où les kamikazes étaient Shawnees et les Islamistes Séminoles...


        • Plus Robert que Redford (---.---.117.147) 22 mai 2006 22:45

          Nos amis Américains expérimentent tous azimuths.

          Fichage à outrance, Armes « Non Létales », etc... etc...

          Tout ça part d’un excellent « sentiment sécuritaire »

          Mais, des fois il y a des bavures, des dérives, des dommages collatéraux en toute légalité !!!

          Pour ceux qui ont le coeur bien accroché, suivez mon lien...

          www.palmbeachpost.com/news/content/news/video/taser_video3a.html

          Le mot magique est : TASER

          Bonne promenade !


          • Antoine (---.---.211.227) 25 mai 2006 23:02

            Le taser est employé aussi en France, cela évite en principe les tirs à balles réelles sur un forcené...faut pas aller trop vite en besogne et faire des conclusions hâtives, merci.


          • Antoine (---.---.235.227) 30 mai 2006 23:57

            « La Cour européenne de Justice (CEJ) a invalidé mardi l’accord controversé conclu en 2004 entre l’Union européenne et les Etats-Unis sur le transfert aux services de sécurité américains de données personnelles des passagers aériens se rendant outre-Atlantique. »

            Sources LLB (Libre Belgique)


            • Antoine (---.---.203.161) 2 juin 2006 22:39

              Par contre on va pas échapper au passeport avec empreinte digitale et à la biométrie...et je soupçonne que quelques citoyens vont ruer ds les brancards

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès