Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Très forte condamnation d’Israël par le président de l’Assemblée

Très forte condamnation d’Israël par le président de l’Assemblée Générale des Nations Unies

Jeudi 15 janvier 2009, lors d’une réunion exceptionnelle pour la crise à Gaza de l’Assemblée Générale des Nations Unies, le président, Miguel d’Escoto Brockman s’est levé et a parlé. Il a fortement condamné les exactions répétées du gouvernement israélien mais aussi l’attitude attentiste et complice des Nations Unies. Une longue vindicte dont nous avons retranscrit ici quelques extraits.

« La communauté internationale a attendu trop longtemps pour intervenir alors que la population de Gaza se fait massacrer. 1000 palestiniens ont perdu la vie, dont un tiers d’enfants. Ceci est une guerre contre un peuple emprisonné et sans défense. Si on peut appeler ça une guerre. Israël est toujours l’occupant, également dans la bande de Gaza. Au lieu d’assurer la protection, la puissance occupante empêche la population occupée de trouver refuge et de fuir ses attaques. Ces gens n’ont aucun moyen de s’échapper. D’après la convention de Genève, la sécurité, la liberté de religion et bien d’autres doivent être assurés à la population occupée. La puissance d’occupation devrait protéger le peuple occupé plus que sa propre population. Les palestiniens ont le droit de résister par les armes. Ce qu’Israël appelle sa « guerre contre la terreur » a entraîné la mort de 13 israéliens. Quelle ironie terrible quand aucun israélien n’est mort pendant la trêve. Israël est clairement en train de commettre un crime contre l’humanité.

Les violations de la loi internationale par Israël dans les territoires occupés ont été très bien documentées. Bombardements d’école, de mosquées, de bureaux de police…

La communauté internationale en est complice. Elle n’a pas réussi à protéger les populations civiles. Et ce depuis l’embargo sur Gaza qui est une violation de la convention de Genève, qui interdit les punitions collectives. Malgré cela, l’embargo a été soutenu. Nous contrevenons nous-mêmes à notre propre charte. Il faut soutenir notre charte et faire notre possible pour que les résolutions des Nations Unies et la loi internationale soient respectées. Israël n’en a pas respectées depuis 40 ans. Il nous faut reconsidérer la présence des Nations Unies dans le « quartet ». En 2007, John Dugard dit qu’Israël violait la loi internationale en ne tenant pas compte des avis consultatifs de la Court Internationale de Justice (2004). Nous devons nous assurer que ces avis soient entendus et respectés. Si le secrétariat général des Nations Unies n’en est pas capable, il doit quitter le quartet.

Israël contrevient gravement à l’engagement international. Israël continue de violer la Loi Humanitaire Internationale et les Droits de l’Homme. Nous devons pencher sérieusement sur ce que John Dugard appelle l’engagement total des Nations Unies dans la lutte pour le respect des Droits de l’Homme. Les Nations Unies enfreignent leur propre charte. Est-ce que la participation des Nations Unies au « quartet » entraîne un conflit d’intérêt ? Il est temps de changer cela. J’exhorte cette assemblée à reconnaître l’obligation de tous les membres des Nations Unies à travailler pour la paix universelle, l’égalité des droits et l’autodétermination des peuples. Nous sommes au courant que le Conseil de Sécurité a voté la résolution 1860, mais qu’elle n’a pas été respectée. Gaza est un enfer ! Le cessez-le-feu est urgent et inconditionnel. Pas besoin d’une analyse très approfondie pour évaluer l’échec du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Pas d’accès pour l’aide humanitaire, pas de cessez-le-feu. Le Conseil doit demander un cessez-le-feu immédiat. Il a été bloqué par un pays. Cela a permis la poursuite de l’attaque militaire. Nous devons augmenter notre pression pour que ce cessez-le-feu soit effectif. La résolution du Conseil de Sécurité a été rejetée par les deux camps. Hamas a justifié son rejet parce que la résolution ne faisait pas mention de l’embargo, qui a débuté bien avant la récente attaque. Nous reconnaissons que l’embargo à durée indéterminée sur la bande de Gaza est une violation claire de la loi internationale. Israël a remis en cause la légitimité et l’autorité du Conseil de Sécurité des Nations Unies en déclarant qu’aucune entité extérieure ne pouvait lui dicter quoi faire. Israël est un membre des Nations Unies, et DOIT en respecter les décisions. Israël est fort méprisant envers les Nations Unies. Israël est au-dessus de la loi internationale. Les mesures prises par les États membres doivent immédiatement être rapportées aux Nations Unies, et ne peuvent en saper la puissance. L’argument de l’autodéfense avancé par Israël a été annulé depuis le vote de la résolution 1860. Toutes les organisations humanitaires et des Droits de l’Homme appellent pour un cessez-le-feu immédiat. Des centaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue dans le monde entier, même en Israël.

Le conseil ne peut plus continuer à se tourner les pouces pendant que Gaza brûle ! Nous, membres de l’Assemblée Générale, devons accomplir nos obligations. Nous sommes très en retard…

J’appelle à un cessez-le-feu immédiat et à la création d’un accès pour l’aide humanitaire. Nous avons besoin d’une diplomatie sérieuse et expéditive, pas de fausses promesses. La population de Gaza continue de mourir ! Encore une fois, nous devons appeler à un cessez-le-feu immédiat. Il nous faut mettre un terme à la mort et à la destruction. Nous devons soutenir les courageux israéliens qui ont manifesté contre la guerre. Nous devons soutenir les populations qui ont défié leurs gouvernements et sont descendues dans la rue pour demander l’arrêt des atrocités. Notre résolution doit être le reflet de l’urgence du moment. Nous n’avons pas le temps pour de longues résolutions compliquées. Il faut une réponse d’urgence. J’espère, et crois, que notre travail aujourd’hui nous permettra de tenir notre engagement. Merci. »

 

Retranscription originale, Frank Barat.

Traduction, Florent Barat.


Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

67 réactions à cet article    


  • philbrasov 17 janvier 2009 12:58

    Ce samedi matin, la fin de l’offensive israélienne à Gaza se profile de plus en plus nettement.

    On attend pour ce soir une réunion du Cabinet politico-sécuritaire à Jérusalem, au cours de laquelle Israël décrétera probablement un cessez-le-feu unilatéral. Une mesure coordonnée avec l’Egypte, les Etats-Unis, l’Autonomie Palestinienne et à la connaissance de l’Union Européenne.
     
    Pendant ce temps, sur le terrain, les opérations de Tsahal se poursuivent. Cette nuit, l’aviation a rempli de nouvelles missions, notamment contre les tunnels de contrebande, des stocks de roquettes, des positions de lancement de Grad, ainsi que des planques de la direction politique et armée du Hamas.
     
    Ilan Tsadik m’informe que Tsahal s’est retirée, vendredi, des quartiers de Tel Al-Hawa et Sabra. Elle se trouve désormais à nouveau à environ trois kilomètres du centre de Gaza-city.
     
    Ceci dit, l’armée lance des raids ciblés contre des objectifs situés dans tous les quartiers de la ville. Elle se retire ensuite sur le périmètre d’encerclement de la cité, qu’elle contrôle entièrement.
     
    La tactique qu’adopte Tsahal consiste à demeurer incessamment en mouvement, afin de ne pas exposer ses soldats à d’éventuelles actions de guérilla et aux snipers islamistes.
     
    En face, la Résistance Islamique est vaincue. Sami El Soudi me communique que le commando de l’élite de l’élite des intégristes, que ces derniers appelaient Les Iraniens a cessé d’exister. Le nom de cette unité venait de ce que tous ses membres avaient été entraînés en Iran. Elle comptait une centaines de combattants.
     
    Jabaari les a lancés dans la bagarre jeudi, en dernier recours, pour tenter d’enrayer l’avance des Hébreux lors de leur offensive par le Sud-ouest. La quasi-totalité de ces miliciens a trouvé la mort dans ces combats. Quelques uns sont blessés et une poignée d’entre eux ont été faits prisonniers.
     
    En dépit de leur sacrifice, les Iraniens n’ont pas été capables d’infliger la moindre perte parmi les militaires de l’Etat hébreu.
     
    Dans la situation qui prévaut désormais, Tsahal dispose d’une très large liberté de manœuvre et est capable d’atteindre n’importe que objectif dans Gaza ville et au nord de la Bande à moindre risque.
     
    Les pertes dans les rangs intégristes sont considérables, sans commune mesure avec les bilans propagandistes et victimistes que le Hamas daigne publier. D’après l’évaluation d’El Soudi et de Tsadik, le nombre des morts au sein de la milice s’élèverait à environ 1 600, et celui des blessés, à plus de 4 300.
     
    On déplorerait en outre le décès de 550 civils, alors qu’un millier de non-combattants seraient hospitalisés.
     
    Ce samedi matin, l’Organisation de la Résistance Islamique, et ses alliés de la Djihad Islamique Palestinienne, ne sont plus en état d’opposer de résistance cohérente à Tsahal.
     
    C’est précisément cet état de fait qui a amené Jérusalem, le Caire et Ramallah à adopter une attitude stratégique coordonnée, éliminant le Hamas du processus de négociation en train de se concrétiser.
     
    La scission entre la direction du Hamas à Gaza, prête à accepter un cessez-le-feu aux conditions égyptiennes, et celle exprimée par la direction politique à Damas, campant sur des requêtes sans rapport avec la situation sur le terrain, a conduit le Caire à la conclusion que des négociations impliquant le Hamas n’avaient aucune chance d’aboutir.
     
    Ce point de vue se reflète au sein du monde arabo-musulman, où il génère un véritable schisme. Un fossé qui s’est encore matérialisé à la conférence de Doha au Qatar, qui s’est déroulée hier, où Khaled Mashal, Mahmoud Ahmadinejad et le dictateur syrien Béchar Al Assad ont tenu la vedette.
     
    Ils ont proféré des propos djihadiste jusqu’auboutistes, le président iranien n’hésitant pas à affirmer que l’offensive israélienne avait été commanditée par Barak Obama en vue de son investiture.
     
    Mashal, pour sa part, y a annoncé que les conditions d’arrêt des hostilités proposées par le Caire étaient inacceptables par son organisation.
     
    Le sommet de Doha était boycotté par l’Egypte, l’Arabie Saoudite, l’Autorité Palestinienne ainsi que d’autres Etats arabo-musulmans. Mahmoud Abbas s’est élevé contre la place qui était faite à Mashal de représentant de la Palestine.
     
    Même le président libanais, pourtant limité dans sa marge de manœuvre par la pression du Hezbollah dans son pays, s’est fermement élevé contre les arguments irresponsables qui ont fait florès à Doha.
     
    Ces mouvances, en symbiose avec la situation militaire à Gaza, amèneront Israël à décréter, plus que probablement, ce soir, en conseil des ministres, un cessez-le-feu unilatéral.
     
    Cette décision, convenue avec le Caire, fait donc l’impasse sur toutes les demandes présentées par le Hamas. Elle prive les intégristes d’une reconnaissance internationale, que leur aurait procurée la posture de parti prenant dans l’accord de cessation des hostilités.
     
    L’accord se tisse ainsi comme si le Hamas n’existait pas. Israël va cesser ses opérations mais ne va pas retirer ses troupes de la Bande. Ce, au moins jusqu’à ce que soient mises en place les dispositions visant à empêcher le réarmement de Gaza par voie de contrebande.
     
    Parallèlement au cessez-le-feu unilatéral, une opération humanitaire internationale massive se profile afin de porter secours à la population palestinienne de Gaza et aux blessés. Les hôpitaux du Sud d’Israël sont en plein préparatifs pour accueillir des milliers de personnes nécessitant des soins.
     
    Dans le cas où le Hamas continuerait à lancer des roquettes sur le territoire israélien, Tsahal pourra reprendre à tout moment son offensive et aura le loisir de décider d’anéantir les vestiges du Califat.
     
    La ministre des Affaires Etrangères israélienne a résumé ce postulat en faisant, depuis les Etats-Unis, la déclaration suivante : "Si le Hamas tire, nous devrons riposter et s’il tire après un certain délai, nous devrons organiser une autre campagne. J’ai dit que la fin ne devait pas dépendre d’un accord avec le Hamas, mais plutôt d’un arrangement contre le Hamas".
     
    A partir de ce soir, pour peu que le Cabinet approuve les dispositions qui lui seront présentées par Messieurs Barak et Olmert, l’essentiel de l’effort à venir se concentrera sur la façon de priver les fondamentalistes de Gaza d’utiliser la frontière égyptienne de Gaza pour se réarmer.
     
    A ce sujet, nos sources nous indiquent qu’un accord prépondérant se trouve en phase de finalisation entre l’Egypte, Israël, les Etats-Unis et un certain nombre de pays européens.

    metula press.


    • Céphale Céphale 17 janvier 2009 14:48

      Guerre de communiqués : « Israël est le principal obstacle aux efforts égyptiens pour mettre fin par un accord à la guerre de Gaza.... Israël est ivre de puissance et de violence », a déclaré ce samedi 17 janvier le ministre égyptien des Affaires étrangères, Ahmad Aboul Gheit.

       Cette déclaration
      , particulièrement engagée de la part de l’Egypte, a été faite à l’issue d’un entretien du ministre avec son homologue tchèque, Karel Schwarzenberg.

      « L’Egypte ne s’estime pas engagée par l’accord entre Israël et les Etats-Unis pour lutter la contrebande d’armes vers la bande de Gaza. Nous espérons toujours qu’il y ait un cessez-le-feu au plus vite » a-t-il ajouté.


    • kako 17 janvier 2009 22:43

      Toute ce discours pour dire quoi ? Que vous approuvez le nettoyage ethnique entrepris par Israël ? Car c’est bien de celà qu’il s’agit. Sûr de son impunité Israël s’en prend à tous ses voisins et ne respecte aucune loi.
      Sauf que cette fois ils ont commis l’erreur d’aller trop loin et celà va leur couter très cher. Tout comme Bush, ils ont réussi à mettre le monde entier contre eux ; la roue est en train de tourner, mais dans leur aveuglement ils ne s’en rendent pas compte.
      Leur précipitation pour signer un accord de dernière minute avec l’administration Bush (à quelques jours du départ de celui-ci), et ainsi se mettre à l’abri tout en forçant la main à Obama est tout un symbole. Mais ce dernier peut très bien ne pas se sentir concerné par ce type d’accord qui risque d’ailleurs d’être invalidé par le congrès.


    • abersabil abersabil 18 janvier 2009 09:00

       @ Cake, tête de mort,
      "Personnellement, c’est cette attaque israelienne qui m’a fait abandonner ma position de pro-palestinien, pour rejoindre le camp de ceux sentant combien la menace islamique est bien plus grande sur leur liberté que celle posée par l’Etat d’Israel, et qui comprennent donc, sans la soutenir, l’intervention, comme la manière, israelienne." 

      Une telle conclusion débile, ou le cynisme et l’hypocrisie s’emmêlent, ne se justifie que si on est soi même trompé dans la mortification, la haine et l’esprit du mal ; sur ce, votre raisonnement est a rejeter, aussi vous ne pouvez être qu’ un sioniste en qui il ne faut jamais se fier.
      Israël a perdue et la résistance à l’ogre sioniste a gagné, son aura s’est agrandie


    • eduens 18 janvier 2009 15:25

      Bonjour Cake

      tout a fait d’accord avec cette analyse, ne pas confondre l’attaquant et celui qui se défend...

      ==> Pendant les manifs et les gémissements sur les terroristes qui s’en prennent a des civils le monde continu ses guerres , mais Israel n’étant pas en cause , on n’en parle pas ....


      ==>Au moins 620 personnes ont été "massacrées" par la guérilla ougandaise de l’Armée rebelle de résistance du Seigneur (LRA) depuis Noël dans le nord de la République Démocratique du Congo (RD Congo), a déclaré Human Rights Watch (HRW) dans un communiqué reçu dimanche à Kinshasa.
      "Les combattants de la LRA ont férocement massacré au moins 620 civils et enlevé plus de 160 enfants entre le 24 décembre et le 13 janvier dans le nord de la RDC", affirme l’Ong de protection des droits de l’Homme, à l’issue d’une mission de deux semaines dans la région, menée avec une ong congolaise, Justice Plus.


    • eduens 18 janvier 2009 15:30

      Bonjour

      Excellent commentaire sur la situation , et sur les tenants et aboutissants, clairs et concis ...du vrai travail de rédaction ... bravo et merci ...


    • Le Rocher 17 janvier 2009 14:33

      Même le bras des bouchers (ou morale des troupes ) ressent de la fatigue !


      • fouadraiden fouadraiden 17 janvier 2009 15:59



         Et en Irak la communauté internationale elle était où ?


        • appoline appoline 17 janvier 2009 18:20

          @ Fouad,
          On ne peut pas tout faire : ; s’occuper de la paix dans le monde et siroter du champagne en s’épiffrant de petits fours.


        • 9thermidor 17 janvier 2009 16:19

          à quoi sert un tribunal qui rend des sentences qui ne sont pas exécutées ?

          Les hébreux ont décidé de s’emparer de la Palestine sans frais , avec l’ appui inconditionnels des USA.

          Ils procèdent à un nettoyage ethnique en bonne et due forme, sachant que la loi du plus fort est toujours la meilleure.

          tout le monde trouve cela très bien..

          et pendant ce temps , l ’Europe et les USA donnent de grandes leçons d’ humanisme et de bienveillance envers les minorités aux chinois, avec toute l’ indignation et la véhémence convenables .

          et on ne peut pas tout dire ,
          à cause de la guillotine toujours dressée qui menace
          l’ heureux citoyen du pays des droits de l’ homme ..


          • miwari miwari 17 janvier 2009 18:08

            Il était temps, après 3 semaines de massacres, ils se réveillent enfin, mais comme d’habitude rien ne changera, des paroles rien de plus smiley


            • Papybom Papybom 17 janvier 2009 20:37
              Le peuple d’Israël à connu la Shoah, je ne parle pas hébreu mais ce terme signifie, je crois : catastrophe.
              Mais c’est surtout le terme d’extermination que l’on retient.
              Pour l’instant, la victime de la Shoah, semble être le peuple palestinien.
              Qu’en pensez-vous Mme Veil ? 

            • Sébastien Sébastien 17 janvier 2009 18:23

              C’est quand meme incroyable que les nations unies ne disent jamais un mot sur le Hamas. Rien. Pas une condamnation. Rien.

              Quand Israel se fait bombarder, tout le monde s’en fout. Et quand il replique, les UN nous font des speechs a la con.

              Israel n’a pas un seul mort sur la conscience. C’est le Hamas qui indirectement tue sa population. Et vous ne dites rien bande de rigolos.


              • fourreau 17 janvier 2009 18:51

                "quand Israël se fait bombarder ..." !!!!! Où, Quand, Comment ????


              • kako 17 janvier 2009 22:26

                Arrête de dire des conneries ; que vaut une fronde contre un bulldozer ??
                Les tirs de roquettes du Hamas ont fait combien de morts ?? Et là en vingt jours combien ???... Tu ne réponds rien ?
                40 ans d’impunité pour Israël ça suffit !!!
                Depuis quand massacrer des populations y compris des femmes et des enfants se justifie ??? Que penserais tu, si ton voisin, bati en armoire à glace et armé jusqu’aux dents se pointait chez toi, occupait ta maison, te séquestrait toi et ta famille, frappait tes enfants et s’arrogeait le droit de vie et de mort sur vous tous ?????? Tu te défendrais et tu défendrais les tiens jusqu’à la mort, non ? C’est exactement ce que fait le Hamas. Ce n’est pas Israël qui est occupé c’est la Palestine. Si tu comprends pas ça, c’est que tu as un problème...


              • Scaramouche Scaramouche 18 janvier 2009 05:56

                Et si votre famille est menacée par des tirs de roquettes, et que vous disposez de chars d’assauts et d’avions, vous combattez avec vos moyens pour protéger les votres.

                Donc on est bien d’accord : si une famille se fait chasser de ses terres, si ses membres se font expulser, emprisonner ou tirer dessus, si leur maison se fait raser au bulldozer, leurs terrains encercler de barbelés, leur économie paralyser jusqu’à perdre la maîtrise de leur eau potable, etc.... elle répond à cette menace par les moyens dont elle dispose pour protéger les siens.

                Tu vois, tu as fini par comprendre la légitimité du Hamas. C’est ce qu’on appelle résister à une occupation. Et ce que les palestiniens subissent depuis des décennies (et qu’évidemment tu omets de mentionner), aucun autre peuple ne pourrait l’accepter, musulman ou non.

                Pour ta mémoire, l’essentiel est là :
                http://www.alterinfo.net/photo/781672-956591.jpg

                Tant qu’on n’aura pas interdit l’Islam pour appel à la haine permanent contre les non-musulmans et les femmes, la paix ne règnera que dans les pays laïques ayant échappé à l’islamisation.

                Parce qu’Israël qui justifie l’occupation de la palestine par des textes bibliques est un état laïque ? Je suis sceptique. Un exemple de pays laïque, pour ton info, était l’Irak (AVANT le passage des américains qui en ont fait on sait quoi...)

                Quant aux musulmans qui "appellent à la haine"... pour l’instant ce ne sont pas eux qui ont bombardé la Somalie, l’Irak, l’Afghanistan, le Kosovo et la Serbie, le Liban et Gaza (...et bientôt l’Iran ?). Ceux qui lâchent des bombes à uranium apauvri et des armes interdites par les conventions inernationales un peu partout dans le monde, ils font quoi ? ils lancent des messages d’amour ? 500 000 victimes rien que pour la première guerre du golfe (chiffres ONU et Medact). Quel pays musulman a fait autant de morts ?

                Source pour les victimes civiles des guerres du golfe :
                - lien : http://www.checkpoint-online.ch/CheckPoint/Forum/For0037-USAPertesCivilesIrak.html


              • minidou 18 janvier 2009 14:16

                Au Cake : une grande différence entre Inde et Palestine, en Inde les anglais ne souhaitaient pas remplacer les Indiens, il ne s’agissait pas de purification ethnique, mais d’exploitation de ressources économiques...En Israel, le juifs veulent la terre sans ses habitants, la resistance passive est sans effet (voir les grand resultats de la resistance de M.Abbas !)..
                Mais je crois que ce genre d’arguments est inaccessibles à un raciste de votre genre (islam=violence, donc on ne discute pas avec les arabes on les tue !!! )...Les arguments sionistes finissent par montrer leur vrai visage, la haine et juste la haine...
                Malheureusement Israel ces dernieres années à montré qu’il ne comprend que le langage de la force...En évacuant Liban sud et Gaza, ils ont montré qu’ils n’étaient enclins qu’à quitter les territoires où ils rencontrent une virulente résistance armée...A comparer avec la situation de la Cisjordanie, où les check point poussent même en hiver, et où "la croissance naturelle" des colonies est à deux chiffres...


              • eduens 18 janvier 2009 15:35

                Bonjour Sebastien

                je suis tout a fait d’accord sur tes propos , je trouve scandaleux la manipulation des gogos sur la vraie cause de cette punition , et sur les motivations du hammas ... il faut lire la charte du hammas au lieu de confondre les démocraties et le terrorisme ...


              • eduens 18 janvier 2009 15:39

                Lis la charte du hammas et ensuite seulement reviens faire des commentaires, sur comment on ferait dans telle ou telle situation ...

                Si ton voisin, ne reconnais pas ton existence et passe son temps a vouloir te détruire, tu ferais quoi ??? exactement ce que fait Israel , tu te défenderais ... alors si tu ne comprends pas ça , c’est que tu as un problème ... smiley


              • gimo 19 janvier 2009 10:48

                 tu est un malade ton cerveau il y a que de la merde ià l’intertieur


              • jbal 20 janvier 2009 01:26

                sionisme=idéologie malsaine destinée à couvrir des atrocités.


              • furio furio 17 janvier 2009 18:57

                Et puis dérouler la procédure
                CRIMES DE GUERRE !!
                ...et ensuite rapidement passer au décompte final de cette barbarie sur un peuple sans défense et vous verrez sous vos yeux horrifiés que les chiffres vont s’emballer pour dépasser les 100 000 VICTIMES !

                ....Puis la liste des faits relevant de crimes de guerre, bombardements constants des populations civiles (églises, écoles, habitations, etc..), utilisation d’armes de destructions massives, peut-être chimiques ( phosphore blanc), enfermements des populations pour mieux les exterminer, osbstructions à l’alimentation des civils.
                ...puis la liste des intervenants, dont olhmert accusé aussi d’avoir perçu des enveloppes, livni, le ministre de la guerre barak, et les officiers qui ont mené ce carnage sanglant sur un peuple en guenilles.
                ...et enfin inscrire GAZA en tête de la liste des VILLES MARTYRS.
                ...et exiger l’indemnisation de ce peuple qui vécu 20 jours en enfer !!


                • Scaramouche Scaramouche 18 janvier 2009 06:03

                  Propos racistes... mais surtout très cons.


                • abersabil abersabil 18 janvier 2009 12:47

                   @ cake, tête de mort,
                  Sinistre créature ! Cette figure qui t’habite et te honte, finira par t’emporter, la roue est entrain de tourner, et un vent commence a souffler.


                • liliette 17 janvier 2009 22:15

                  J’ajouterai tout de même que 20 jour en enfer et ce n’est pas fini, car la trêve a été signée unilatéralement par Israël mais pas par le HAmas qui pourtant avait posé des conditions treès largement appliquables...Le traité actuel n’est donc pas Viable et le fourbe Israël le sait bien...un peuple en résistance face à l’occupant n’acceptera jamais que l’armée ennemie reste sur ses terres, maintienne le blocus et le contôle des points de passage. Indemniser les victimes....une utopie dans ce cadre...

                  Vamos à ver, mais ce n’est pas prêt de s’arrêter, le Hamas a encore bien des combats devant lui....


                  • baska 17 janvier 2009 23:18

                    Le président de l’assemblée générale des nations unies a maintes fois dénoncé la barbarie sioniste, c’est un homme très courageux mais que peut-il faire face à une "communauté internationale" soumise au diktat des nazi-sionistes ? Pas grand chose. Respect quand même cher MIGUEL.
                    L’entité sioniste est plus que jamais au crépuscule de sa misérable existence, la victoire des justes est toute proche.


                    • minidou 18 janvier 2009 14:20

                      ...Je me demande si vous n’êtes pas un agent pro-palestinien CAKE.... Vos posts illustrants avec une telle virulence dans quel camps se trouvent le racisme et la haine...


                    • gimo 19 janvier 2009 11:08

                      quand il ya un pourri à ce degré la seule methode c’est d’être aussi ou + pouri quel ui


                    • mojique mojique 17 janvier 2009 23:57

                      Tant qu’il n y aura pas des gens courageux et intègres pour assigner Israel devant le tribunal international pour crime de guerre le reste n’est que du blablabla


                      • le_biologiste le_biologiste 18 janvier 2009 00:18

                         Les commentaires sont toujours les mêmes.

                        Les uns (pro-palestiniens) parlent de massacres, d’extermination, de génocide, et j’en passe et des meilleures... Quels termes utiliseraient-ils si la guerre avait causé 500 000 morts ? Prière d’utiliser les termes appropriés, la langue française est assez riche pour cela.

                        Les autres (pro-israéliens) parlent de défense, de terrorisme islamique et justifie l’opération en sous-entendant que la meilleure défense c’est l’attaque, brutale s’il le faut.

                        Cela illustre selon moi le jeune âge de la plupart des intervenants, ou leur manque de matûrité politique.

                        Posez-vous ces questions, tous :

                        si les dirigeants israéliens étaient traduits devant le TPI, en quoi cela ferait avancer la paix ? D’autres dirigeants leur succéderaient de toute façon.

                        si Israël parvenait à éliminer tous les stocks de roquettes du Hamas, ou tous leurs hommes, quel en serait le bénéfice pour la paix ? Aucun bien évidemment étant donnée la rancoeur qui serait accumulée par les palestiniens anti-Hamas qui deviendraient alors pro-Hamas.

                        Dans les deux cas, l’éternel recommencement.

                        Une seule solution : le Hamas renonce à sa charte, et Israël le reconnaît alors comme interlocuteur légitime au sein de l’autorité palestinienne.

                        Sans ces deux conditions, pas de paix possible. Cela vous devez bien l’intégrer.

                        Toutes les vociférations des uns et des autres ici ne sont dignes que du bac à sable et pas d’un débat géopolitique.


                        • debodissy debodissy 18 janvier 2009 03:11

                          Jeune âge , manque de maturité politique ...

                          Hey, doucement, la morale et la condescendance.

                          Nous faire croire qu’avec un peu plus de maturité, on comprendrait les raisons, soit disant défendables d’aprés toi et ta clique, de la boucherie en cours.

                          PS : j’en suis un des neiges d’antan.


                        • jaja jaja 18 janvier 2009 15:21

                          Pas de paix possible sans justice...

                          Ce n’est pas en reconnaissant que les colons ont vaincu que le Hamas ferait progresser la cause de la paix comme vous dites. Le "Je vous vole vos terres, vous massacre mais je veux la paix" ne pourra jamais marcher. Si Hamas reconnaissait "Israël" une autre organisation radicale verrait immanquablement le jour tant les Palestiniens n’accepteront jamais les coucous sionistes qui ont fait leur nid chez eux.

                          Seule la décolonisation totale de la Palestine historique apportera la paix... Votre scénario est très naïf et prouve qu’en matière de géopolitique votre maturité supposée n’apporte pas grand chose.




                        • moussa 18 janvier 2009 19:41

                          Le commentaire de biologiste se veut sage et pondéré, j’adhère pour ma part en tant que sympathisant de la cause palestinienne, reste à convaincre l’administration Israélienne, et c’est là tout le problème !


                        • jbal 20 janvier 2009 01:38

                          Non monsieur, vous mettez sur le même plan israel et les palestiniens et cela est déja une faute de jugement pour une personne de votre age. Depuis 1948 israel pratique invariablement et systematiquement le néttoyage ethnique ; ne leur demandez pas de rester sage.


                        • TSS 18 janvier 2009 00:35

                          mr@sebastien

                          Sdérot n’est pas en Israël puisque le territoire a été volé aux palestiniens... !!


                          • debodissy debodissy 18 janvier 2009 03:01

                            Merci aux bouchers israëliens d’avoir permis à quelques enfants d’échapper à une vie d’humiliations, de souffrances et de misère. Qu’ils terminent leur bon travail comme le souhaite la majorité de leurs concitoyens en libérant le peuple palestinien au complet, c’est pas les moyens d’y parvenir qui manque. 

                            Fiers soldats de tsahal ....

                            Ça sent fort, Israël pue le cadavre.

                             


                            • Céphale Céphale 18 janvier 2009 08:02

                              Comme dit l’un de mes amis, Juif israélien, mais anti-sioniste : "C’est kasher mais ça pue"


                            • abersabil abersabil 18 janvier 2009 14:55

                               @Cake, je crois que tu es bourré de coc !

                              Le monde entier commence à cerner la mentalité haineuse et raciste des juifs sionistes, les pauvres victimes bourreaux, ils se font déchiqueter et phosphorer par des roquettes artisanales "el kessam", gens du monde allez à leur secours !!!
                              Funeste créature honnie de Dieu, jamais ne connaitra la paix, tant votre haine ainsi que votre arrogance sont grandes, seul le seigneur vous rabaissera par une armée dont vous ignorez sa composante.


                            • gimo 19 janvier 2009 11:31

                               israél avec son veau d’or dans des temps passés a été maudit par dieu et moise après les 40 jours du sinai il est au même point  à la place d’une conscience il a un amour pour l’or il sera toujour maudit

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès