• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Trump : après le Brexit, nouveau rejet légitime des élites par le (...)

Trump : après le Brexit, nouveau rejet légitime des élites par le peuple

Hier, bien des élites des pays européens, souvent favorables à Hillary Clinton, se sont réveillées avec la gueule de bois  : les étasuniens ont décidé d’envoyer Donald Trump à la Maison Blanche. Bien sûr, les snobs du Monde disent que « la colère a gagné  », ignorant l’explosion des inégalités et la terrifiante montée de la précarité des classes populaires. Que penser de cette élection ?

 

Trump, l’enfant de Piketty et Stiglitz
 
Il n’était pas peu réjouissant de voir la majorité des élites s’étrangler à l’élection de l’homme d’affaires, ancienne star de télé-réalité, peu regardant du politiquement correct de Washington. Et ce n’est pas illogique puisque cette élection représente d’abord un rejet de ces élites autistes, qui ont laissé faire une dégradation des conditions de vie de 90% de la population, tout en gagnant toujours plus, laissant entrer les importations venues d’Asie ou du Mexique sans se soucier des fermetures d’usine, sauvant à coup de centaines de milliards de dollars les institutions financières et les multinationales en laissant des millions de ménages abusés par les banques perdre leur maison, outre leur emploi.
 
En cela, Donald Trump est bien, paradoxalement, l’enfant de Thomas Piketty et Joseph Stiglitz. Les 99% ont voté Trump quand les 1% ont voté Clinton, comme le montrent les sondages de sortie de vote. Ceux qui ont décrit cette explosion des inégalités ont analysé les ressorts de cette élection. Les classes moyennes et populaires, ballottées par une globalisation qui ne profite qu’à une minorité aux Etats-Unis et en Europe, ont exprimé une révolte démocratique logique contre ceux qui laissent faire, dont Hillary Clinton n’était pas la moins mauvaise des représentantes. Et quel meilleur signe de cela que les évolutions des marchés, qui, en votant Clinton, envoyaient sans doute un message pour Trump.
 
Même si le protectionnisme de Trump peut être un vrai progrès, en sonnant le glas de cette mondialisation financiarisée, comme le dit Romaric Godin, le reste de son programme, même s’il était bien moins délirant que certains de ses opposants républicains, pose quand même des problèmes : en supprimant l’impôt sur les successions, en baissant l’impôt sur les sociétés à 15% et en réduisant la tranche marginale de l’impôt sur le revenu, son choc fiscal sert d’abord ses intérêts et serait profondément inégalitaire, au grand dam de ses électeurs. Si la vague qui porte May et Trump est plus patriote et moins laisser-fairiste sur le plan commercial, l’orientation économique reste très libérale.
 
Certains avaient bien saisi ce qui se passait, notamment Michael Moore, qui annonçait la victoire de Trump dès l’été, au contraire de Joseph Stiglitz, emporté par les sondages, qui en parlait au passé il y a quelques jours. Mon analyse de fin juillet, elle, a plutôt bien résisté au passage du temps. Inévitablement, la question qui se pose en France, c’est celle des leçons que nous pouvons en tirer. Juppé, le chouchou des élites, aurait du souci à se faire, d’autant plus que Sarkozy ne cache pas de s’inspirer du nouveau président-élu. A moins que cela ne signifie que Marine Le Pen pourrait accéder au pouvoir en 2017, Trump étant, après tout, plus proche du FN que des Républicains, sur certains aspects.
 

Le message d’espoir que l’on peut voir dans l’élection de Trump, malgré les limites du personnage, c’est qu’il est toujours possible de changer en démocratie, qu’il ne faut pas se résigner à ce même personnel qui échoue depuis des années. Toute la question qui se pose maintenant, c’est de savoir à quel point Trump va changer le cours politique de son pays et s’il tiendra ses paroles…

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.17/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 10 novembre 2016 11:10

    j’espère qu’il va faire le grand ménage dans toute cette classe politique pourrie Obama-Clinton mais c’est pas gagné, ils vont s’accrocher comme nos LR et PS préférant foutre le pays en l’air plutôt que de dégager , au moins il n’a pas l’UE et toute sa malversation sur le dos comme chez nous ..... 


    • oncle archibald 10 novembre 2016 11:22

      L’analyse des causes du rejet de Mme Clinton est très juste, mais une fois de plus il s’agit d’un vote de rejet épidermique. Le programme de Trump devrait effrayer ses électeurs s’ils avaient éssayé de l’’analyser, mais la « campagne électorale » si l’on ose employer ces mots en pareil cas s’est faite à coups d’injures et à ras du caniveau.

      Le programme de Monsieur Trump comporte la réduction des impôts sur le revenu mais aussi sur le capital des entreprises et des personnes les plus riches alors que la politique annoncée passerait par une relance de l’investissement public ! S’il ne prend pas le pognon nécessaire à cette politique dans les poches des plus riches à qui le prend-il ?

      Nous sommes en plein dans l’irrationnel alors que la réalité des faits est têtue ! Il va y avoir un monde entre l’engouement compréhensible pour l’expression du refus d’un système élitiste et la satisfaction des aspirations économiques des électeurs qui ont avalé comme pain béni les promesses démagogiques. On risque de voir rapidement qu’en fait Trump est lui aussi un pur produit du système capitaliste et qu’il ne fera pas les miracles annoncés.

      La Bourse de New York ne s’y est pas trompée puisque hier, au final, le Dow Jones a fini avec une augmentation de 1,40% et le Nasdaq de 1,11% .

      Finalement on peut dire que c’est encore une fois la methode de Georges Fréche qui paye : comme il y a une majorité de cons je fais campagne pour les cons, je leur tape dans le dos, je les fais rire et ils votent pour moi ......


      • LE CHAT LE CHAT 10 novembre 2016 15:59

        @oncle archibald

        du temps de Georges Marchais , il y avait un Trump coco chez nous ! smiley

        i voulait même raser les foyers d’ émigrés au bulldozer !


      • oncle archibald 10 novembre 2016 19:30

        @LE CHAT

        Il faisait rire aussi ceux qui ne votaient pas pour lui. Un vrai clown, mais le « guguse » avec son gros nez rouge et des tatanes longues d’un mètre on le voyait venir de loin, mais il s’est fait enfifrer par le clown blanc, un certain Mimitte ! 

      • julius 1ER 11 novembre 2016 10:04

        @oncle archibald


        bravo Archi au moins un qui voit un peu plus loin que le trottoir d’en face, c’est plutôt rare en ce moment sur Avox et ailleurs aussi .... 
        on est plutôt dans l’irrationnel les gens passant leurs frustrations en votant pour ceux qui hurlent et vocifèrent même si ce qu’ils disent est parfaitement inaudible... 

        rassures-toi nous sommes en Allemagne en 1930 !!! 

      • jesuispascontent jesuispascontent 10 novembre 2016 11:33

        Si Trump représente le peuple contre les élites alors moi je suis superman !

        Mouseland :

        https://www.youtube.com/watch?v=j9jjy612zqI


        • julius 1ER 11 novembre 2016 10:16

          @jesuispascontent


          je connaissais cette video !!!!
          merci à toi de nous la remettre en mémoire, pour une vidéo qui doit avoir au moins 80 ans elle n’a pas pris une ride !!!
          on devrait pouvoir sur Avox élire la pensée du jour ????
          en tous cas c’est sûr qu’elle te revient .... mille bravos !!!!!!!!!!!

        • Odin Odin 10 novembre 2016 11:43

          J’aurais bien posté un nouveau commentaire, mais en raison de la censure, j’arrête ma participation à ce site.

          Mon commentaire sur l’article de Pale Rider « J’ai 100 ans et j’suis pas content (que le grand Kirk me croque !) n’est plus présent et ce n’est pas la première fois.

          Bonne continuation à tous et n’oubliez pas :

          La liberté d’expression s’arrête là où commence la vérité qui dérange. 

          Cordialement.


          • manu manu 11 novembre 2016 17:16

            @Odin

            Et pour quelle raison à ton avis tu a été censuré ? parce que des vérité qui dérangent et même des mensonges qui dérangent y’en a un paquet sur ce site, non ?


          • Perceval 10 novembre 2016 12:00

            selon Julien Vaulpré "après l’élection de Trump et le Brexit il va être très difficile d’avoir une argumentation raisonnée et raisonnable sans être taxé de politiquement correcte "


            • Ben Schott 10 novembre 2016 12:12

              @Perceval
               
              C’est qui Julien Vaulpré ?
               


            • Jean Pierre 10 novembre 2016 13:53

              @Perceval
              Evidemment dans votre esprit on ne peut avoir « une argumentation raisonnée et raisonnable » que si on pense comme vous. 

              Il semble que de plus en plus d’électeurs, un peu partout sur la planète, soit assez fatigués de cette « argumentation raisonnée et raisonnable » qui les conduit au chômage, à la précarité et au déclassement. 
              Visiblement vous n’avez rien compris au Brexit et à l’élection de Trump. 

            • jaja jaja 10 novembre 2016 12:24

              @ l’auteur :

              « Les 99% ont voté Trump quand les 1% ont voté Clinton, comme le montrent les sondages de sortie de vote. Ceux qui ont décrit cette explosion des inégalités ont analysé les ressorts de cette élection. Les classes moyennes et populaires, ballottées par une globalisation qui ne profite qu’à une minorité aux Etats-Unis et en Europe, ont exprimé une révolte démocratique logique contre ceux qui laissent faire, dont Hillary Clinton n’était pas la moins mauvaise des représentantes.... »

              Le lien que vous donnez dit le contraire de ce que vous affirmez puisqu’en dessous de 30 000 $ de revenus les plus pauvres votent majoritairement Clinton... Il faut attendre 50 000$ de revenus pour voir la courbe s’inverser et voir Trump en tête...

              Ce que disent surtout les chiffres de votre lien c’est l’immense fossé générationnel puisque les 18-44 ans votent majoritairement Clinton alors que les plus vieux 45-65 ans et plus votent Trump...

              Avec une abstention en hausse, beaucoup d’électeurs ne voulant choisir entre la peste et le choléra les 99% ne sont sûrement pas représentés par ce raciste décomplexé devenu le représentant officiel du capitalisme et de l’impérialisme US...


              • andromerde95 11 novembre 2016 01:30

                @jaja clinton a ptêt un vote un peu plus populaire que trump sauf que par rapport à toutes les précédentes éléctions, l’écart de revenu moyen entre l’éléctorat du parti républciain et du parti démocrate ne fut jamais aussi faible, donc c’est bien les pauvres qui ont fait gagner trump. le parti républciain qui n’a quasiment pas bougé en % de s votes sur la population en génèral a explosé chez les pauvres par rapport à 2012 alors que le vote démocrate s’est effondré chez les pauvres par rapport à 2012. trump a su rallier au parti républcain un nouveau éléctorat populaire différent de celui républicain traditionnel qui a voté aussi pour trump.


                E


              • andromerde95 11 novembre 2016 03:18

                de plus si on regarde uniquement dans les électeurs blancs, trump a un électorat + populaire que clinton. 


              • Jelena Jelena 10 novembre 2016 12:52

                @Herblay >> la terrifiante montée de la précarité des classes populaires
                 
                On se croirait sur TF1 !!!
                 
                Sauf qu’en réalité : Trump a fait 25%, Clinton 25% et les abstentionnistes 50%.
                 
                Que ce soit en UE ou USA, c’est la désillusion de la démocratie et des institutions.


                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 10 novembre 2016 16:57

                  Pas les élites Laurent Herblay !


                  Les peuples sont surtout de plus en plus imperméables à l’intox, à la désinformation et commencent à résister au tapage et à la manipulation ! 

                  L’exemple de ce cirque infernal US est un bon exemple pour mieux expliquer ce qui va se passer à l’avenir ! 

                  Les journalistes et les médias tous gabarits confondus sont désormais pointés du doigt accusateur, ils sont maudits par les peuples parce que ce sont eux qui faisaient les nuages, la pluie et la sécheresse mais plus maintenant !!! 

                  Jamais cette machine à parlote des journalistes (sur l’ensemble de la planète) n’a été à ce niveau de médiocrité et d’embrouille, il convient de fermer les écoles du journalisme !


                  • karim 11 novembre 2016 07:52

                    Seuls les peuples d’Occident peuvent mettre fin à l’injustice qui règne dans le monde et qui ne peut les épargner et ceci, en rejetant la maffia qui détient le pouvoir dans leurs pays respectifs.      Ainsi, certaines dictatures dans le reste du monde, ne trouvant plus de soutient, disparaîtront . D’autres pays pourront enfin respirer et se développer. La pauvreté sera chassée. Plus de vagues migratoires.Le monde rentrera dans une ère nouvelle, basée sur une concurrence loyale. 


                    • julius 1ER 11 novembre 2016 09:52

                      Il n’était pas peu réjouissant de voir la majorité des élites s’étrangler à l’élection de l’homme d’affaires, ancienne star de télé-réalité, peu regardant du politiquement correct de Washington


                      @L Herblay,

                      pov’ Mr Herblay... je ne vois pas en quoi un type peu regardant du politiquement correct et des usages en cours .......

                      ..soit ou devienne un humaniste invétéré ce dont justement nous avons le plus cruellement besoin au plus niveau des Etats et des sociétés au jour d’aujourdhui... 

                      c’est plutôt une défaite de la pensée et ce qui va avec à laquelle nous assistons et cela n’a vraiment rien de réjouissant , vous vous trompez de cible Mr Herblay mais venant de votre part pouvait -on s’attendre à mieux ???????????

                      • zygzornifle zygzornifle 13 novembre 2016 10:20

                        n verra bien s’il va couillemolliser peu de temps après son investiture comme Hollande revenant sur tout ce qu’il avait promis .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès