• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > TRUMP, l’homme qui murmure à l’oreille des entreprises (...)

TRUMP, l’homme qui murmure à l’oreille des entreprises américaines

Trump donne une leçon de patriotisme économique à Hollande et son successeur

Ce canard boiteux, que notre président Hollande n'aime pas, qu'il taxait d'olibrius mal élevé, vulgaire disait-il, qui ne devait jamais être président des Etats-Unis, vient de donner une leçon mémorable de gestion d'un pays, de défense des intérêts de la nation et de démontrer les faiblesses dont a fait preuve notre Président en partance.

TRUMP le mal coiffé, le mal aimé, l'avait annoncé et claironné, « je serai le champion de la lutte contre la délocalisation ».

Personne ne l'écoutait, personne ne le croyait, car ce qui paraissait impossible pour nos dirigeants, lui qui ne savait pas que c'était impossible, il l'a fait.

Avant que d'être président officiellement, à la date du 20 janvier.

En deux coups de cuillères à pot, sans esbroufe, sans grands discours, sans tractations interminables.

Il s'est simplement servi du vecteur Twitter.

Il a commencé par Géneral Motors, qui produisait des berlines au mexique à moindre coût et renvoyait la production vers l'Amérique.

Son message est clair, ''si vous continuez votre bisness, je vais vous imposer des taxes frontalières importantes''.

GM a pris peur, puis Ford, qui envisageait simplement d'investir 1,6 milliards de Dollars dans une usine de montage au mexique, a compris tout de suite le message, elle renonce le jour même à son implantation.

 

Puis c'est au tour de Toyota.

voilà son tweett :

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

Toyota Motor said will build a new plant in Baja, Mexico, to build Corolla cars for U.S. NO WAY ! Build plant in U.S. or pay big border tax.

19:14 - 5 Janv 2017

 

Résultat immédiat

TOYOTA N°1 du secteur automobile, fortement implanté en Amérique du Nord a pris peur, il fait volte face, il voulait transférer sa production en 2015 du Canada au Mexique. Il y renonce.

Hier il annonce investir 10 milliards de dollars en 5 ans aux Etats-Unis.

 

Jim LENTZ

« Tout le monde, est d'accord avec les objectifs de Trump de stimuler l'industrie et l'emploi aux États-Unis en partie parce que cela nous aide à vendre plus de voitures".

 

Toyota emploie déjà 40.000 personnes et compte ainsi créer 5.000 emplois nouveaux.

 

Il ne craint même pas de s'opposer à la Chine, et à sa politique économique déstabilisatrice qui exploite une main d’œuvre ouvrière pressurée pour envahir les marchés internationaux.

Il ose défier la Chine dit en tremblotant notre pleutre Union Européenne.

Et nous en France que faisons nous pendant que TRUMP met les pendules à l'heure chez lui.

Que Fait notre Hollande qui n'a rien compris à l'Amérique, ni à la Russie non plus.

 

Rien, enfin rien de positif, on laisse nos entreprises délocaliser à loisir, et les pays riches ou en développement acheter notre patrimoine sans sourciller, et je dirais avec notre approbation criminelle.

Des exemples il y en a à foison.

 

Venez en France, on vend tout, on brade même, notre patrimoine, notre savoir faire, nos spécificités un peu de notre identité, demain notre âme. Tout est à vendre, rien n'est protégé. Nous sommes ouverts à toutes les offres, tous les marchandages, toutes les compromissions.

J'ai mal et j'ai honte à la fois pour ce pays qu'il n'y a guère était le phare du monde et aujourd'hui est le souk ou tout se vend.

 

Quelques exemples parmi des centaines.

On va commencer par le dernier en date.

La vente du chantier naval de Saint-Nazaire

Le scandale du moment.

Nous possédons 33% des actions, avec un petit effort on aurait pu être majoritaire et tenir les manettes de cette superbe entreprise qui croule sous les commandes et est un fleuron du savoir faire Français.

Rien ! On reste inertes et veules, Les Coréens majoritaires sont placés en redressement judiciaire et vont céder ce chantier à l'Italien Fincantieri.

Hollande où es-tu, que fais-tu ? Rien !

 

L'Union Européenne interdit à l'état Français d'interdire les rachats.

Dis leur non ! Ose !

 

Un petit survol non exhaustif de nos entreprises Françaises délocalisées :

Décathlon - Chine

Karcher - Roumanie.

Seb - Chine

Renault - Inde

Cartier -Chine Sichuan

Dior Hemes Vuitton - Chine

 

Vous arrêtez un quidam sur les champs Élysées, vous lui demandez d'ôter tous ses vêtements fabriqués en Chine, vous le retrouvez à poil.

 

Nos entreprises :

- Alstom racheté par Général Electric

- L'aéroport de Toulouse Blagnac

- Le club Sochaux premier club Européen sous contrôle Chinois.

- Les Chinois encore chez Peugeot Citroën

Nos Châteaux, nos terres agricoles

 

- Les Chinois toujours qui en Bourgogne ont acheté un Grand cru sur deux.

- Dans le Berry, les Chinois insatiables achètent à prix d'or les terrains agricoles.

 

Puis le Qatar

- Entré au capital de Total

- Présent chez Lagardère et Véolia

- Possède le PSG

 

Les Saoudiens, nos chers amis décorés de la légion d'honneur par Hollande.

Ils possèdent une grande partie de la place Vendôme, et ont acheté les grand Hôtels.

 

Et nos politiques mouillés dans ces transactions complaisantes, recevant des subsides et des petits cadeaux, des montres à 85.000 euros comme récompense de leur appui, je ne vous donnerai pas les noms, ils sont trop nombreux, et de tous bords.

Alors que nous faudrait-il, un Trump Français qui aime son pays et refuse de le voir dépecer.

Peut-être !

Effarant, ce que le Qatar a acheté en France, un patrimoine magnifique, qui, ne nous appartient plus.

http://www.planet.fr/actualites-photos-ce-que-le-qatar-a-deja-achete-en-france.324173.1557.html


Moyenne des avis sur cet article :  3.25/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • Buzzcocks 10 janvier 14:17

    Stx a de gros contrats grâce à l’armateur Italo-Suisse MSC...
    Imaginons un monde Trumpien comme vous le préconisez où chacun fait du protectionnisme et impose des taxes. L’état Italien peut donc légitiment demander à ses armateurs de commander des paquebots issus de chantiers italiens du groupe Ficantieri, et taxer les paquebots français. Du coup, STX se retrouve sans aucun contrat à honorer. L’état français qui est devenu majoritaire dans le groupe selon vos desideratas se retrouvent à construire des paquebots qui seront inutiles.

    Un peu comme quand l’état français commande des TGV pour en faire des TER... oui, sur le papier, on sauve le site de Belfort mais on vient à payer très très cher des trains dont on n’a pas besoin.


    • moderatus moderatus 10 janvier 15:42

      @Buzzcocks

      Ce n’est pas un monde Trumpien, c’est le fonctionnement de la majorité des états sauf de l’Europe.

      Cette société Française possède 33% des actions, le savoir faire est Français. il suffit de passer à 51% pour pouvoir tenir le volant de l’entreprise, et de conserver les partenaires italiens.

      C’estun choix politique dicté par l’Europe qui conduit au démantèlement de nos entreprises


    • Buzzcocks 10 janvier 16:34

      @moderatus
      Oui mais les clients de STX ne sont pas français... mais italiens ! Et si l’Italie fait aussi de la préférence nationale en sommant ses armateurs à acheter Italien, STX coule tout simplement, faute de clients.


    • kalachnikov lermontov 10 janvier 14:37

      Obama a dit : ’yes we can’ et la réalité est : non.

      Trump dit : ’make america great again’ et la réalité sera : non.

      En France, c’est pareil : ’ensemble, tout est possible’. Non. ’Le changement, c’est maintenant’. Non.

      De la même façon qu’une naissance de civilisation survient sans que l’homme ait à donner son avis, il en est de même pour la mort de cette civilisation.

      Le seul interêt à tout ce mauvais théâtre - la politique, la culture, etc -, c’est au fond d’occuper les cervelles pour leur éviter de penser à ce que je viens d’écrire.


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 janvier 15:03

        @lermontov

        c’est un peu court comme analyse : rien n’est utile, tout ne sert à rien. Nihilisme connu.
        Un peu déprimant, non ?


      • kalachnikov lermontov 10 janvier 15:09

        @ Olivier Perriet

        L’objet de la réalité, sa nature plutôt, ce n’est pas d’être utile, de servir ou de te faire plaisir. c’est d’être et voilà tout.


      • moderatus moderatus 10 janvier 15:49

        @lermontov

        La réalité est que Trump a fait plier les constructeurs automobiles et que ce sont des milliers d’emplois qui sont crées.

        Bernard ARNAULT était ces jours ci avec Trump pour négocier l’ouverture d’usines aux états unis.
        Certains font s’implanter des entreprises ,d’autres les font fuir.

        La mort des civilisations n’est pas le fruit du hasard, elle est le fait de l’incurie des dirigeants.


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 janvier 15:55

        @lermontov

        « c’est d’être et voilà tout »

        pour une fourmi ou un virus, sûrement, mais nous ne sommes pas des fourmis


      • Le421 Le421 10 janvier 19:08

        @moderatus
        Attendez deux secondes...

        Vous comptez sur des Fillon ou Le Pen pour empêcher « Nono » de s’implanter aux US sans se faire taxer ??

        Alors là, je demande à voir...

        Par contre, je connais un type qui veut établir ce qu’on appelle « l’impôt différentiel », comme aux states.
        Bizarre, non, c’est Mélenchon !!

        Notez au passage que si Trump arrête les accords TAFTA et le Canada le CETA, à FI, on applaudis des deux mains.
        Comme quoi, les gens s’attachent trop aux personnes, à travers les journalistes d’ailleurs, et non aux programmes, comme ce devrait être.
        Connerie quand tu nous tiens.
        Ceci dit, Trump mets en place sa famille, comme tout bon royaliste, et ne remettra jamais en cause son mandat si ça merde...
        C’est tout.

        Et je vois mal comment un milliardaire entouré de milliardaires ferait le bonheur du petit peuple.
        L’incohérence a ses limites. Vous verrez que passées les annonces, les faits parleront d’eux-même. Se tirer une balle dans le pied n’est pas la tasse de thé des puissants.


      • kalachnikov lermontov 11 janvier 11:14

        Expert en optimisation fiscale, Trump ne paie aucun impôt ; les grandes sociétés font de même. Ce sont les classes moyennes, là-bas come ici, qui financent l’Etat. Voilà pour le côté patriote du monsieur.

        Pour le reste, les entreprises sont parties pour trouver une main d’oeuvre moins chère et rester concurrentiels dans une économie mondialisée. Donc, ils rapatrient et conséquemment ne seront plus concurrentiels. Sauf bien entendu s’ils alignent les salaires et conditions de travail sur les Mexicains. Etant donné que des millions d’Américains bouffent avec des bons alimentaires, ça devrait passer comme une lettre à la poste ; au besoin, on les incitera en supprimant les bons.


      • kalachnikov lermontov 11 janvier 11:17

        @ moderatus

        « La mort des civilisations n’est pas le fruit du hasard, elle est le fait de l’incurie des dirigeants. »

        L’incurie des dirigeants fait partie de la civilisation. Je ne suis pas étonné que tout déraille lorsqu’on en vient à croire des choses qui défient toute intelligence.


      • moderatus moderatus 11 janvier 11:49

        @lermontov

        Assez d’accord avec vous, la mort des civilisations est un long processus qui fait que les peuples se laissent manipuler et élisent des dirigeants incapable d’agir pour le bien commun .
        c’est un suicide collectif.

        mais aujourdh’ui nous pouvons donner les clefs du pouvoit avec un peu plus de clairvoyance,nous somme libres de nos votes, et ne sommes pas obligés de subir les pressions des médias ,nous avons assez de sources d’informations pour nous forger notre opinion et non se la laisser imposer


      • kalachnikov lermontov 11 janvier 12:39

        @ moderatus

        Il apparait pourtant évident que c’est la passion qui te guide et pas la raison puisque tu n’écoutes même pas les arguments rationnels et logiques.

        En plus de ne pas être très patriote (cf se dérobe à l’impôt), Trump est riche et fait partie des 1% (ou quasi), id est de la classe qui profite de la mondialisation au détriment des autres classes. C’est un héritier, ie il est étranger au petit peuple et à ses difficultés. Enfin, son seul contact avec le peuple a été la téléréalité, règne par excellence de la démagogie la plus effrénée.

        Je pense qu son mandat va plutôt ressembler à un cirque et ne suis pas sûr qu’il ira au terme ; et il faut espérer que les instituions américaines sont solides. Les personnes ayant vu le film ’idiocracy’ comprendront ce qu’est une présidence cirque.


      • moderatus moderatus 11 janvier 13:27

        @lermontov

        Comme le chantait Balavoine

        « il ne suffit pas d’être pauvre pour être honnête »

        Je ne condamne par principe personne sans lui laisser une chance de ses preuves.

        je ne sais pas ce que sera son mandat, on jugera suivant ses actes et ses résultats.

        avec la succession d’incapables que nous avons eu chez nous, difficile de critiquer ce qui se passe ailleurs.


      • Enabomber Enabomber 11 janvier 13:36

        @lermontov
        Comme tu le dis, il est possible que vu les salaires que l’entreprise peut espérer négocier aux EU, avec une ribambelle de travailleurs prêts à accepter une bouchée de pain, elle ne soit finalement pas si perdante que ça, et qu’elle ait pu négocier en sous-main des accords de compensation. Il n’est pas à exclure qu’à ce prix-là, Toyota ait accepté de se livrer à la pantomime du bon et du méchant pour amuser la galerie. Ça peut paraître tordu, mais on a déjà vu la politique américaine plus retorse.


      • Rincevent Rincevent 10 janvier 18:08

        Article fondé plus sur de l’indignation que sur de l’analyse sourcée, et donc des erreurs.

        TOYOTA N°1 du secteur automobile, fortement implanté en Amérique du Nord a pris peur... Non, pas du tout, vous avez dû lire un peu trop rapidement. L’explication détaillée est là : http://pro.largus.fr/actualites/toyota-dans-le-collimateur-dun-donald-trump-mal-informe-8325396.html Le transfert du Canada au Mexique n’aura aucun impact sur le marché du travail américain. Quand à l’investissent de 10 milliards de dollars, il est égal aux années précédentes ni plus ni moins. Après, à Trump de voir avec ses constructeurs nationaux (Ford, GM) et là, ce n’est pas gagné d’avance…

        Les Chinois toujours qui en Bourgogne ont acheté un Grand cru sur deux. Où avez-vous péché ça ? UN chinois a acheté UN grand crû de Bourgogne c’est tout. Pour votre information, la situation exacte des investissements chinois dans le monde viticole : http://www.dico-du-vin.com/chine-les-investissements-chinois-bordeaux/

        Pour ce qui est des délocalisations en Chine, il faut bien savoir que si on ne s’implante pas là-bas, on ne peut pas y vendre, c’est comme ça.

        Après, que les règlements de l’UE nous lient les mains et que la France, à défaut de productions industrielles, devienne un grande parc d’attraction pour touristes, là d’accord. Accessoirement, ça relancera l’industrie du béret et de la baguette de pain…


        • moderatus moderatus 10 janvier 18:56


          Bonjour,

          .

          PAS QUESTION ! Construisez des usines aux États-Unis ou payez d’importantes taxes à la frontière », a tweeté Donald Trump, après avoir déjà agité une menace similaire mardi à l’encontre de l’américain General Motors.

          Fidèle à l’un des thèmes forts de sa campagne, Donald Trump menace de taxer à hauteur de 35% les modèles que Toyota songe à fabriquer au Mexique.

          Ford a déjà cédé

          Également durement critiqué par M. Trump pour ses délocalisations, le groupe américain Ford a, lui, décidé d’abdiquer en renonçant mardi à construire une usine au Mexique pour investir dans une installation déjà existante dans le Michigan (nord des Etats-Unis) et y créer 700 emplois.

          vous verrez que Toyota cédera.


          Quand aux vins de Bourgogne vous avez raison, j’aurai du écrire 40 % des acquisitions sont faites par des étrangers dont les chinois.



          Si les Français demeurent les principaux investisseurs sur le marché (60 % des acquisitions), les surfaces cédées ont doublé en vingt ans et le prix moyen de l’hectare a été multiplié par trois sur le plan national. « Ce qui s’est passé en Bourgogne, c’est qu’une barrière a été franchie  »,

          RFI



        • Le421 Le421 10 janvier 19:11

          @moderatus
          Permettez-moi de ne pas considérer Twitter comme lieu parlementaire.
          D’après vous, en France, on va remplacer l’Assemblée Nationale par un site Facebook, tant qu’à faire !!
          On rêve.


        • Jean Pierre 10 janvier 19:30

          @moderatus
          Les Etats-Unis sont liés par des accords de libre échange avec ses voisins. Il peux effectivement taper sur la table et menacer de taxes à l’importation sur les produits Canadiens ou Mexicains. Mais cela revient, soit à entrer dans des litiges sans fin et à des procédure d’arbitrages incertaines, soit à rompre purement et simplement ces accords commerciaux pour aller vers l’isolationisme. 

          Trump ne pourra avoir à la fois le beurre et l’argent du beurre, c’est à dire à la fois une économie Américaine repliée sur elle même, et des capitaux Américains et des entreprises Américaines présents partout sur la planète. 
          Qu’un pays défende ses industries et ses emplois me semble légitime. Mais il faut en mesurer les conséquences. Prétendre sortir de décennies de globalisation de façon rapide, brutale, et unilatérale, peux mettre rapidement à terre l’économie de toute la planète. En croyant créer quelques milliers d’emplois tout de suite, Trump peux tout aussi bien en détruire des dizaines de millions en quelques années. 


        • Rincevent Rincevent 10 janvier 20:14

          @moderatus
          Toyota ne va pas s’affoler, croyez-moi, tout au plus il fera profil bas un temps. Aux States, la marque a 8 usines, emploie 40 000 personnes et en a embauché plus de 5000 ces dernières années. Ce n’est pas un partenaire qu’on peut congédier d’un tweet. On verra bien ce que Trump fera, mais ce ne serait pas la première fois que, devant certaines réalités, il mettrait de l’eau dans son vin.

          Pour les cessions de vignes, c’est un retour de manivelle : les prix ont tellement monté qu’il n’y a plus que des gros investisseurs qui peuvent suivre. Même quand ils ont un nom français, c’est avec une logique de multinationale qu’ils arrivent. Le vin est en train d’échapper au monde viticole, c’est devenu un produit d’investissement comme un autre.


        • moderatus moderatus 11 janvier 09:17

          @Le421

          Bonjour 421

          Quand vous avez les médias contre vous, quand pour la présidentielle vous employez les réseaux sociaux avec le succès que l’on connait, on continue cette stratégie.

          Il communique directement avec le peuple. est-ce mal ?
          il explique au peuple ce qu’il va faire.
          il s’en sert comme arme de communication et arme politique.

          Au lieu de pratiquer les petites tractations dans les cabinets secrets, avec des décisions qui sont prises sans que le peuple soit au courant, il dit dans tous les domaines ce qui est contraire à l’intérêt de l’Amérique, il prend le peuple à témoin et leur dit

          Voilà ce qui ne convient pas, voila ce que je pense faire.

          Cela change des pratiques courantes des secrets permanents, et déstabilise ses interlocuteurs .

          l’assemblé nationale, a quoi sert elle en France ? le peuple n’y est pas représenté vous le savez bien , et les décisions sont prises à Bruxelles.

          il faut que nous arrêtions de faire de l’anti TRUMP primaire et reconnaitre ce qui est positif.


        • Le421 Le421 11 janvier 09:32

          @moderatus
          Je persiste malgré tout à dire qu’un tweet n’aura jamais la portée d’un texte de loi.
          Le fond de votre raisonnement est bon, j’en conviens, ceci dit, la portée réelle des paroles reste toujours à démontrer dans les faits.
          A t-il tweeté qu’il mettait son gendre aux affaires ?
          A t-il demandé au « peuple » son avis ?
          Cela reste de la com et ne doit être pris que tel quel.

          En accord avec ce que vous dites, par contre, nous avons choisi à la France Insoumise, de travailler de façon plutôt indépendante des circuits traditionnels organisés et managés par le club des milliardaires français. Pour le moment, c’est plutôt extrêmement positif.
          5% dans les sondages, on s’en fout, surtout si on fini au dessus de 20% !!
          Rien qu’histoire de faire la nique aux journaleux...


        • julius 1ER 11 janvier 09:51

          @Jean Pierre

          Modératus prend les propos de Trump comme « Paroles d’Evangile » il faut être sacrément trumpiste pour croire ces mensonges patentés !!!!

        • moderatus moderatus 11 janvier 11:37

          @Le421

          En France Hollande a mis son ancienne compagne aux affaires, elle- est compétente ? c’est la seule question que l’on doit se poser.

          TRUMP a refusé d’être rémunéré son gendre aussi .

          OBAMA ? HOLLANDE ?

          Madame Clinton voulait être présidente après Monsieur Clinton aucun problème ?

          Ne focalisez pas tous vos reproches sur un homme qui n’est même pas encore président.
          laissons le temps au temps pour le juger définitivement. Je n’ai fait que saluer une action que j’estime courageuse, et regretter que chez nous on soit si mou et permissif.

          Quand à Mélenchon vous savez combien je me suis attaqué aux médias pour leur ostracisme.
          Il a d’ailleurs fait une partie de sa campagne et la continue sur les réseaux sociaux comme Trump, avec succès.

          J’ai même écrit un article sur le duel souhaité Mélenchon - Marine Le Pen, mais je maintiens que le fait qu’il y ait un trio au premier tour amoindrit ses chances. Dommage !

          mon souhait rejoint le votre , que les médias prennent une gifle dans leurs pronostics et leurs manipulations en faveur de Macron, Fillon

          Cordialement.


        • Le Panda Le Panda 10 janvier 19:38
          @moderatus,

          Je viens vous faire part de ma surprise à la lecture de votre article, il ne faut surtout pas se méprendre, autant que la loi des partis existera les USA sont bien au-dessus du lot !!

          Dans la mesure ou la France souhaiterai faire la même chose elle se trouverait dans l’obligation d’avoir l’aval de la totalité de l’ E.U.
          Cela est une autre paire de manches que de pouvoir accorder les violons de 28 pays qui ne regardent pas du tout par même « Judas »
          Puis encore plus dans la mesure ou cela soit possible c’est la mort avancée de l’Europe de l’euro et c’est bien ce que nous constatons qui pose autant de problèmes aux Anglais et pour cause.
          Car ne perdons surtout pas de vue que le Traité de la Communauté Européenne actuelle, n’a en aucun cas reçu l’aval du peuple.
          Cette décision lui a été imposée.
          Je partage un peu pour ne pas dire bien des points que soulève @Le421 !!
          A appliquer cette méthode en France ou en Europe c’est un Twitter que je confirme par avance, la mise en place d’une nouvelle méthode LAW sans oublier le concept FINANCIER.
          Car en passant par les USA c’est la porte ouverte et même plus aux paradis fiscaux et non seulement à la fuite des capitaux de l’euro, mais aussi la fuite des ingénieurs et autres savoir faire français, cela est démontré à tous les coins de rue.
          Je pense que le débat interne et externe ne permettra nullement d’y voir juste un plus clair.
          Il est évident que la disparition de tous les partis en France, ouvre la porte à une réelle démocratie libre et ouverte.
          Prendre l’exemple du personnage Hollande ou Sarkozy mais c’est mettre un âne sur u chameau pour non-voyant.
          Désolé d’être aussi direct mais je travaille sur le prochain article qui concerne justement le but de rentabilité sans tuer nos enfants dés leur naissance.
          Les éléments développés par rapport à Trump qui va réserver bien des surprises et peut-être plus que ce que certains pensent, en procédant de la sorte nous apportons de l’eau à notre propre coulage.
          Cordialement
          Le Panda

          • moderatus moderatus 11 janvier 09:43

            @Le Panda

            Bonjour Le Panda,

            toujours du plaisir à vous lire,

            Je ne vois pas n quoi mon article est surprenant, vous me l’expliquez.

            Démoli par les médias Twitter a été etreste son canal d’expression , sa stratégie de communication,de diplomatie, de déstabilisation de ses adversaires.
            12 millions d’abonnés.

            Ce qu« il faut retenir c’est la stratégie promise qu’il met en place,

              »tout pour l’intérêt de l’Amérique".

            Bien sur chez nous on ne peut appliquer une politique similaire, l’intérêt national, ficelés par une Europe qu’il nous faudra complétement changer ou quitter.

            Votre prochain article sera le bienvenu la rentabilité mais pas au prix de sacrifier nos enfants.
            Mais l’intérêt de nos enfants passe par par une nation qui défend ses intérêts et ne se livre pas pieds et poings liés une à une union Européenne qui décide de notre avenir, et une course à une mondialisation effrénée.

            J’ai répondu a 421 dont vous partagez certains arguments, pour ne pas me répéter, si cela ne vous ennuie pas , voyez la réponse que je lui ai faite .Merci

            A très bientôt.

             


          • Le Panda Le Panda 11 janvier 12:24
            @moderatus
            Toujours agréable de débattre avec quelqu’un comme vous c’est une évidence, je persiste et je signe.
            Modeste information mon article, je viens de le placer à l’instant en « modération » son titre qui démonte en quelques sortes si la modération l’accepte les propos que vous tenez sur cet article.
            Je me suis permit avec la correction qui nous caractérise de part et d’autre mon point de vue.
            Il y a un manque total de parité entre le machisme masculin des partis politiques et la sagesse des femmes de haute volée.
            Merci de vos observations, mais je passe la majorité de ma vie et ce qu’il en restera à défendre la valeur de nos enfants et je partage là, pleinement votre réponse.
            Je ne vais pas manquer de lire vos réponse à 421.
            .Bien sur chez nous on ne peut appliquer une politique similaire, l’intérêt national, ficelés par une Europe qu’il nous faudra complétement changer ou quitter.
            Je l’explique dans mon article sur des valeurs que l’on tente de nous faire avaler et qui sont des contre vérités.
            Mais l’intérêt de nos enfants passe par par une nation qui défend ses intérêts et ne se livre pas pieds et poings liés une à une union Européenne qui décide de notre avenir, et une course à une mondialisation effrénée.
            Mille fois en accord avec vos propos et votre objectivité à ce stade.
            Mais nous ne pouvons non plus à ceux qui nous lisent laisser supposer que des fragments d’impossibles sont réalisables.
            C’est avec beaucoup de plaisirs que je continuerai à échanger avec des personnes comme vous, je ne prétends nullement avoir raison à 100%, mais je reviendrai promit pour écarter ce que je viens de dire donc d’écrire car c’est mon âme de citoyen même en étant athée qui s’exprime sur les vraies valeurs humaines.
            La dignité de votre expression je la respecte et vos articles tiennent la route.
            Bien à vous
            Merci
            Amicalement ou cela viendra peut-être
            Le Panda
            Patrick Juan 

          • moderatus moderatus 11 janvier 13:19

            @Le Panda

            Bonjour

            l’important n’est pas d’être d’accord sut tout, mais de pouvoir en débattre sereinement.
            je suis allé voir votre article et bien sur j’espère qu’il sera vite publié afin de pouvoir dialoguer avec vous.
            Vous savez , nous n’avons jamais raison à 100% mais on peut à la lecture des opinions des autres et de leurs argumentations, avancer dans nos réflexions.

            à très bientôt.


          • Le Panda Le Panda 11 janvier 13:32
            @moderatus
            Vous me semblez être ce que je pense, y compris si je suis plus ancien que « vous » ici cela ne me donne aucune priorité.
            En ce qui me concerne reconnaître mes erreurs me semble être une force et non une faiblesse.
            Avancer dans nos échanges cela permet de faire avancer le genre humain que bien d’autres ont oublié depuis des lustres.
            J’ai surement commis plus d’erreurs que la majorité de certains rédacteurs qui sont devenus des « amis »
            Le Panda

          • Le Panda Le Panda 12 janvier 17:12

            @moderatus
            Bonsoir,

            Ouf, je vous ait retrouvé sourires.

            Je vous laisse mon adresse personnelle courriel :

            patrick.juan@panda-france.net

            Les raisons sont simples et diverses je pars pour raisons de santé dans le sud de la France pour une durée de 2 à 3 mois.

            Je ne voulais donner le sentiment que certaines amitiés ne peuvent se former sur un « forum » où des gens de bon sens échangent avec correction et respect.

            Je proposerai un article tous les 8 jours en vous avisant auparavant.

            Sachez foncièrement que j’ai un plaisir énorme à échanger avec vous et avec un dizaine d’autres personnes que je connais depuis 2005.

            Dans la mesure ou vous vouliez de mon « amitié » en l’instant je vous fait un crédit total.

            Je pars pour un séjour de deux ou trois mois, suite à embolies pulmonaires, voilà !

            Si vous le voulez en me joignant sur ma messagerie en direct je vous confierai mon numéro de portable cela ne me pose aucun problème.

            Merci de faire passer le message à Fergus si vous le voulez, c’est une personne que j’aime beaucoup aussi, ce dernier a été « rédacteur » sur mon « forum »

            Voilà que vous dire de plus sinon que je vous remercie absolument pour tout et en ce qui me concerne ces mots ne sont pas un commentaire.

            Avec mon Amitié

            Le Panda

            Patrick Juan

             


          • moderatus moderatus 12 janvier 18:23

            @Le Panda

            Message reçu, je ne peux que vous souhaiter un prompt rétablissement.
            Je serai attentif à la publication des vos articles, et nous continuerons à dialoguer comme nous le faisons, avec beaucoup de plaisir.
            Je ferai passer votre massage à Fergus comme vous me le demandez.

            A très bientôt

            amicales salutations


          • zygzornifle zygzornifle 11 janvier 09:17

            Hollande l’homme qui murmure a l’oreille de la finance « Je vous ai compris » ......


            • zygzornifle zygzornifle 11 janvier 09:21

              soit on fait du Trump en privilégiant son pays soit on se fait mettre par le restant de la planète Europe en tête ..... C’est vrai que les politiques ici se laissent acheter alors que Trump blindé de pognon n’a pas besoin des enveloppes des lobbys étrangers .....


              • moderatus moderatus 11 janvier 09:25

                @zygzornifle

                Bonjour,

                Trump privilégie son pays, sa politique l’intérêt de son pays.

                c’est une position inconnue en Europe et surtout en France, ou on a remis les clef du pays à Bruxelles


              • julius 1ER 11 janvier 10:07
                Trump privilégie son pays, sa politique l’intérêt de son pays.

                @moderatus

                effet d’annonces comme dirait le 421 !!!
                on verra dans 4 ans les changements effectifs dont Trump a parlé et là on peut prendre les paris sur toutes ses promesses de campagne et sur toutes les contradictions de ses déclarations !!!

                un populiste c’est un illusionniste qui privilégie la forme au fond......

                et avec Trump c’est la forme qui prime !!!!!

                 je fais plus confiance aux hackers et aux indignés lorsqu’ils menacent les 1% de représailles s’ils n’inversent pas le cours de la politique économique actuelle qu’à la volonté et la démagogie de Trump et ses affidés !!! 

              • moderatus moderatus 11 janvier 10:32

                @julius 1ER

                Bonjour Julius 1er,

                Je n’ai aucun jugement à priori sur Trump .

                je juge un président à ses actes , non à ses paroles ou promesses

                "on verra dans 4 ans les changements effectifs dont Trump a parlé et là on peut prendre les paris sur toutes ses promesses de campagne et sur toutes les contradictions de ses déclarations !!!"

                Voilà une position que j’approuve.Maintenant sur cette phase qui vient de se dérouler,je salue les résultats immédiats que ce presque président, il ne le sera que le 20 janvier a obtenu.Je connais pour avoir travaillé pendant de longues années chez Ford la détermination des Constructeurs et leur politique d’investissement qui ne tient compte de leur intérêts Financiers .

                Les avoir fait plier est une réussite qu’il faut saluer.

                Si notre président avait un fois, une seule fois osé regarder en premier les intérêts de notre pays , dénoncé comme promis certains traités qui nous lient à l’Europe, et fait plier la finance je l’aurai salué.

                Quand à Trump , le président sortant tel un pitbull n’ayant pas digéré la défaite du clan Clinton s’ingénie de pourrir les relations entre L’Amérique et la Russie.

                L’intérêt de son pays, il s’en fout, il passe après ses rancœurs contre Trump

                Un peu l’image de noter Hollande

                Laissons le temps au temps, un jugement positif aujourd’hui ne nous engage pas pour l’avenir.
                Nous aurons le temps de voir ce que fait TRUMP


              • Laurent 47 11 janvier 09:22

                Un petit détail semble être passé à la trappe !
                La Russie, qui voulait améliorer son transport ferroviaire, a lancé un appel d’offres pour la réalisation d’un projet pharaonique : la construction d’un TGV Moscou-Kazan-Pékin.
                Deux entreprises européennes ont été contactées : Siemens et Alstom-Ferroviaire ( qui n’appartient pas à General Electric ).
                Alstom-Ferroviaire a été préféré, peut-être suite au grave accident qui s’est produit sur l’ICE allemand construit par Siemens. ( l’ICE allemand n’a pas ses bogies entre les voitures, et peut se mettre en accordéon lors d’un déraillement, ce qui n’est pas possible avec un TGV français ).
                Il s’agissait d’un chantier de 152 milliards d’euros, qui comprenait la construction des motrices, des voitures, des voies sur plus de 7.000 km, des signalisations diverses, e.t.c., une paille quoi !
                C’était bien parti...sauf que Flamby a commencé à appliquer des sanctions contre la Russie, en bon esclave des Etats-Unis !
                Le résultat ne s’est pas fait attendre longtemps !
                Vladimir Poutine a décidé logiquement que ce chantier, d’une importance stratégique évidente, ne pouvait pas être confié à un pays hostile à la Russie.
                Résultat : la réalisation de cet ouvrage a été confiée à China Railway Hight Speed, spécialisée dans les trains à grande vitesse ( la Chine compte 18.000 km de voies à grande vitesse ).
                Et Alstom-Ferroviaire devra se contenter du RER banlieusard !
                A une certaine époque, un président qui se serait comporté de cette manière contre son pays, serait passé devant un tribunal, voire pire !


                • moderatus moderatus 11 janvier 09:50

                  @Laurent 47

                  Merci,
                  Je n’avais pas les détails de cette négociation,

                  Cela résume notre drame en France

                  l’intérêt de la nation, ils s’en foutent, la courte vue et l’ego de nos dirigeants nous conduisent à des décisions contraires à l’intérêt de notre pays.
                  Notre position vis à vis de la Russie, est ridicule.

                  Le coupable de ces hérésies s’en va dans quelques mois, mais je crains que le prochain soit aussi nul


                • Laurent 47 11 janvier 09:34

                  Petite information concernant la « tentative désespérée » des hackers russes de faire perdre Hillary Clinton, lors de l’élection présidentielle.
                  Ils ont été tellement mauvais ( bien sûr s’ils ont existé ), qu’Hillary Clinton a obtenu 65.844.494 voix, alors que Donald Trump n’a pu en recueillir que 62.979.616, et qu’elle avait donc gagné !
                  Le problème, c’est que Washington a décidé, depuis que les Etats-Unis existent, que le bas peuple était trop débile pour qu’on tienne compte de son opinion !
                  Seuls ceux qui ont un cerveau ont eu ce droit ( les grands électeurs, et leur pognon ).
                  Et je ne crois pas que ce soient les hackers russes qui ont décidé de ce type d’élection, car en Russie, la règle c’est la proportionnelle, et non cette magouille qui avait déjà fait perdre Al Gore !


                  • moderatus moderatus 11 janvier 10:03

                    @Laurent 47

                    On ne peut remettre en cause l’élection de TRUMP

                    le système d’élection aux États Unis est différent du notre qui est différent de la plupart des nations.

                    On ne pouvait pas heureusement changer les règles du jeu pour cette élection.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès