Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Tunisie après la Révolution du Jasmin : que deviennent les femmes (...)

Tunisie après la Révolution du Jasmin : que deviennent les femmes ?

Certaines se sont mise à porter le voile, d'autres se battent pour vivre à l'occidentale.....

Mardi 13 août, c'était la journée officielle de la femme tunisienne. Comme chaque année, au pays du jasmin, on fête l'anniversaire du Code du Statut Personnel (CSP) voulu par Habib Bourguiba en1956 (divorce, interdiction de la polygamie, droit de vote, droit à l’avortement…).

Plus exactement, le CSP est un décret beylical du 13 août 1956, puisque Bourguiba n'était alors que Premier ministre. C'était 5 mois après l'indépendance de la Tunisie et avant le renversement du Bey et la promulgation de la République tunisienne.

Le Code de statut personnel adopté en 1956 a porté des avancées majeures pour la condition juridique des femmes mais, contrairement à une idée reçue, il n’est pas égalitaire.

Cette loi passée en force par Habib Bourguiba contre l’avis des milieux conservateurs, et fondée sur l’effort d’interprétation religieuse (" ijtihad") d’un théologien réfuté par l’université de la Zitouna, Tahar Haddad, remplace la répudiation unilatérale par le divorce judiciaire et abolit la polygamie (peu pratiquée de fait en Tunisie). Mais dans la sphère familiale, il maintient les inégalités liées à l’ordre patriarcale que Bourguiba n’entend pas abolir.

Dans un discours prononcé en 1962 où il rappelle clairement : "Il faut protéger la famille en préservant le privilège de l’homme d’en être le chef."

L’autorité paternelle, le choix du domicile par le mari, l’inégalité dans l’héritage sont maintenus, en dépit d’une de l’adhésion de la Tunisie à un traité de non discrimination (la CEDAW) sur lequel elle a formulé une réserve générale.

 Mais le CSP a indubitablement contribué à l’émancipation de la femme tunisienne pourtant, depuis sa promulgation, il n’a eu de cesse d’être confronté au conservatisme de la société. 

Les débats qui ont refait surface en 1987 à l’entrée au pouvoir de Ben Ali, puis aujourd’hui avec Rached Ghannouchi, et cela plus de 50 ans après sa promulgation, laissent penser que cette modernité amenée par Bourguiba n’est qu’une fuite en avant et que le CSP n’a jamais été complètement accepté par la société tunisienne, dont les mentalités ont du mal à évoluer.

Car même si Bourguiba s’est appuyé sur les textes religieux pour faire accepter le CSP, il a été imposé sans discussion, sans que les femmes aient eu à le réclamer, sans l’initiative d’un mouvement de revendications féministes. Bourguiba n’avait d’ailleurs pas hésité à arrêter ou destituer tous ceux qui avaient osé s’opposer à cette réforme radicale.

Bourguiba a donc bousculé la vie des tunisiennes mais a certainement beaucoup contribué à créer une société à deux vitesses et à creuser un clivage entre la femme émancipée d’aujourd’hui, qui a totalement adopté le CSP, et la femme évoluant dans un milieu ultraconservateur et rurale qui, de ce fait, stigmatise cette autre femme tunisienne en laquelle elle ne se reconnaît pas.

La Révolution du Jasmin, à laquelle les femmes tunisiennes ont participé activement aux côtés des hommes a mis fin à la dictature de Ben Ali et leurs a permis d’accéder à certaines libertés fondamentales telles que la liberté d’expression, liberté de la presse, liberté d’association, etc. Et effectivement, elles ont depuis pu manifester dans les rues de Tunis pour témoigner de leur mécontentement, sans en être inquiétées outre mesure.

Un autre aspect de cette liberté nouvelle dont jouissent les femmes tunisiennes réside dans le port du voile. Au temps de Bourguiba et de Ben Ali celles qui portaient le voile s'attiraient des ennuis, d'ailleurs le premier avait qualifié le voile de femmes de"misérable chiffon".

Profitant de cette liberté certaines tunisiennes, de plus en plus nombreuses, se sont mises à porter le voile dans un souci d’être davantage en accord avec leurs croyances religieuses.

Or le paradoxe de cette nouvelle ère, qui a débutée lorsque les islamistes d’Ennahda ont pris le pouvoir en janvier 2011, est que la liberté s'accompagne également d'un plus grand conservatisme qui se traduit par le port du voile ainsi que la décomplexion d'une parole religieuse que l'on pensait jusque-là étrangère à la Tunisie.

Pourtant celle-ci s’est introduite dans les foyers à l'époque du règne de Ben Ali, donc bien avant que les islamistes prennent le pouvoir, et cela via le petit écran, par lequel les chaînes satellitaires du Golfe ont diffusé ainsi un islam joli à regarder et à entendre. "Sous une dictature onn ne regarde pas les télévisions nationales, on regarde que les télévisions étrangères". Dans lesquelles on y retrouvait le même discours simpliste qui répétait indéfiniment : la femme doit rester au foyer, elle doit être voilée, elle doit obéir, accepter la polygamie, acceper la violence, voiler les petites filles....., un discours sur lequel des femmes, en majorité, ont bricolé une forme de pensée dite islamiste

Si avant la Révolution du Jasmin les femmes voilées étaient interpellées, actuellement la situation s'est inversée. A se promener seules, tête nue, à l'air trop progressistes, trop occidentales, les femmes font l'objet de remarques insultantes de la part d'extrémistes religieux.

L’arrivée d’Ennahdha au pouvoir a renversé la donne et l’on se retrouve aujourd’hui dans la situation où la femme "émancipée" ne subit plus ses droits, mais doit sortir dans la rue pour les réclamer.

La société tunisienne que l'on croyait sorti d'un certain conservatisme religieux grâce à Bourguiba, exprime actuellement une régression des mentalités. La parole se libérant, on voit de plus en plus des prédicateurs s’érigeant en détenteurs de la Vérité religieuse, des imams dans les mosquées discourant dans l’impunité totale, des médias, de porte parole de partis politiques, de policiers, de milices et même de simples citoyens qui donnent libre cours à leur machisme enfin "libéré".

Actuellement la société tunisienne est en ébullition, certains tunisiens justifient et légitiment même les violences exercées sur les femmes en raison d'une phase démocratique en marche, de la crise économique, du relâchement sécuritaire, d'une liberté d'expression nouvellement reconquise et mal encadrée, de la légitimité de la majorité électorale etc, etc....

Mais il faut se dire qu'une démocratie libérale installée par une révolution, plus ou moins violente, s'ancre dans un pays que petit à petit. En France il a fallu un siècle pour cela, il faut se rappelet qu'après 1789, il y a eu en 1792 la Terreur, puis l'Empire Napoléonien, puis la Restauration monarchique, puis le Second Empire. Autant de régime dictatoriaux avant que naisse la Troisième République !

Au 21ème siècle avec internet et le téléphone portable gageons que la démocratie libérale s'installerra beaucoup plus rapidement en Tunisie. Espérons qu'en une dizaine d'année elle se sera intégrée dans la société tunisienne qui a inauguré le printemps arabe.

Remémorons-nous tout ce chemin parcouru par la société tunisienne en partant de l'an zéro, chute de Ben Ali et l'élection du 23 octobre 2011 qui a donné le pouvoir à Ennahdha bien mieux organisé et plus riche que les petits partis modernistes, en visionnant le reportage ci-dessous, un peu long mais tellement intéressant.

Faisons confiance à ces femmes tunisiennes actives, investies, idéalistes mais réalistes qui se battent pour conserver et améliorer la condition de la femme. Pour autant, leur première lutte est celle de la démocratie, un long chemin dont il faut écrire la partition puisqu’il ne suffit pas de suivre à la lettre celui parcouru par les démocraties occidentales, mais y inclure la spécificité traditionnelle encore bien présente dans la société tunisienne.

Ne sentez-vous pas ce vent, persistant, de fraicheur, de modernité et de volontarisme qu'elles insufflent dans leur pays ces courageuses femmes tunisiennes ?

 

Sources : Wikipédia, Rue89,

Article du JDD à lire  : Tunisie : femmes contre femmes

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.95/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • etrange etrange 16 août 2013 18:25

    Bonsoir, Menou69, encore un article qui m’a passionné et je vous en remercie infiniment. Gandhi affirmait avec grande justesse que l’on peux aisément juger du degré et de la valeur d’une civilisation à la manière dont elle traite ses animaux, je rajouterais, toute comparaison gardée, qu’elle peut s’estimer, également, à la façon dont elle traite les femmes !!!


    • smilodon smilodon 16 août 2013 22:34

      Aragon aura dit que la « femme est l’avenir de l’homme » !... Ferrat l’aura chanté.. Sauf que dans les pays où « mardi gras » est tous les jours... Ce que dit « femme » !...... Faut s’en méfier !... Cette « religion » qui les drape de noir de la tête au pieds................Je m’en méfie un peu !.... Je suis homme, pauvre homme...Vieux..... 10 ou 15 ans devant moi !... Ma fille est jeune !.. Et je l’ai élevée comme un mec !... Ne te laisse jamais faire !.. Bats-toi !.. Cognes, griffes, mords !.. T’es libre maintenant, comme ton père avant toi !... LIBRE !.. Ne laisse personne te masquer ni te contraindre, ni te soumettre !.... Avant même d’être « femme », t’es « humain » !....... Ne laisse personne te bouffer !..Voilà ma fille.... Voilà la femme !... Celle-là oui est l’avenir de l’homme !..... Pas complexée, pas soumise, pas « drapée » !... La fille de son père !... Esprit LIBRE !... Ma FILLE est mon HONNEUR !!......Adishatz. Si la femme est l’avenir de l’homme, alors LIBERTEE, EGALITEE, FRATERNITEE !!!././Qu’on mette un « E » à ses 3 mots, pour qu’enfin,ils signifient quelque chose !........Je ne sais pas si la femme est l’avenir de l’homme...Je ne sais pas !... Mais ma FILLE, OUI !... Elle OUI !.. Normal !.. C’est MA fille !...Parole de père !....


      • menou69 menou69 16 août 2013 22:38

        @ etrange
         
        Merci de m’avoir lu et surtout d’avoir apprécié mon modeste article auquel je rajouterais ceci : « Les femmes ont toujours fait bouger les lignes » et c’est très important dans la période de profonde remise en question que nous vivons actuellement au niveau mondial.


        • smilodon smilodon 16 août 2013 22:58

          @ menou 69 : Forcément que c’est par les femmes que toutes solutions pourra venir !....J’y crois dur comme fer !.. Je n’ai qu’une enfant...Une petite fille... Que j’ai adorée et que j’adore encore !.. Et comble de bonheur, elle aussi adore son père !... Et quand je la vois, je me vois !... Elle est battante comme je l’étais à son âge !.. Peur de rien !.. J’avance, à visage découvert, et je pète tous ceux qui se mettent sur mon passage..............Ma vie c’est celle-ci et c’est ici !... Et je ne rougis pas, je ne rougirai jamais de mes aîeuls, boizeau et boris-duclos..... Résistants, résistantes, en d’autres temps !... Anaïs est Française, fille de Français, sans honte, avec beaucoup d’honneur dans les veines !... Dsl.... Il en reste encore !.. De ces « fils » ou de ces « filles » « de » !.... Qui n’ont à rougir de rien !... La France n’étant pas la « papouasie » du nord ou du sud !.... On est fier encore, dans certaines régions, de nos « ancêtres » et de notre descendance !!!!.... Sans renier quiconque !.. Mais bon... Y’a 200 bans on était là.... Et il en reste encore quelques-uns et « quelques-unes », pour le prouver !... N’en déplaise aux « médias » !....... Dans cette France millénaire, y’a encore du sang de 20 ans...Ici ou là !.. Dsl Mr Hollande !.. Dsl.. Ma fille me perpétueras !..... Encore un quarantaine d’année de cette « France »..... Même dans les coins les plus reculés !..... La ou les « charentes » comme ils disent !!.. Avec d’autres !....


        • Julien30 Julien30 17 août 2013 11:49

          Oui la finance internationale se sert des femmes, plus manipulables, pour faire progresser ses projets, on l’avait déjà vu entre autre de manière incontestable avec le féminisme, et ça continue de plus bel aujourd’hui (avec toujours le féminisme comme outil essentiel).


        • smilodon smilodon 16 août 2013 22:42

          « ses 3 mots ».. Pas de l’ignorance... Mais ok... « Ces 3 mots » !.... Désolé.. Je ne me relis jamais.. Je tape joyeusement sur mon clavier... Et après, je lis !!.. Pardonnez-moi !!... Ignare je suis, certes.. Mais j’aime trop la conjugaison... Dsl !..


          • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 17 août 2013 10:36

            Merci menou pour cet article très instructif. Vous dites :

            Ne sentez-vous pas ce vent, persistant, de fraicheur, de modernité et de volontarisme qu’elles insufflent dans leur pays ces courageuses femmes tunisiennes  ?

            Peut-être menou,peut-être... mais je ressens aussi un autre vent pestilentiel, une vilaine tempête provoquée par les vilains barbus qui ont le vent en poupe,et qui vous ramène toujours au point de départ, plus exactement au VI ème siècle.
            Dans les années 80 j’ avais un ami tunisien qui m’ explicait que des minorités intégristes avaient perpétré au cours du XX ème siècle des attentats ignobles au vitriol contre des jeunes femmes qui ne voulaient pas vivre soumises.
            En 2013, ces minorités sont malheureusement plus présentes qu’ elles ne l’ étaient à l’ époque de ces attentats.Ne reste plus qu’ à esperer qu’ elles seront moins violentes.
            Bon courage et tout mon soutien pour votre juste cause


            • Julien30 Julien30 17 août 2013 11:45

              Ah toutes ces belles progressistes qui se battent pour le port du string et autres manifestations des valeurs occidentales actuelles, sans oublier la télé-réalité qui devrait envahir leurs écrans maintenant que le processus du « progrès » est en route, ils vont pouvoir découvrir Nabila !


              • menou69 menou69 17 août 2013 14:01

                @ Julien30

                Votre commentaire est particulièrement insultant envers les femmes progressistes tunisiennes.


              • cedricx cedricx 17 août 2013 12:24

                Oui ça me rappelle les premières paroles des femmes tunisiennes après la chute de Ben Ali immortalisées sur youtube : « Maintenant qu’on est libre on va mettre le Hidjab ( foulard islamique) » ; vous m’excuserez Menou69 de ne pas avoir lu votre article en entier mais depuis que j’ai lu celui sur les non jeûneur en Kabylie où les deux trois chats qui bouffaient sont devenus des centaines( il se trouve que j’étais sur place à ce moment là) je ne peux plus accorder le moindre crédit à ce que vos signez, parce qu’on sait pas trop qui écrit...


                • menou69 menou69 17 août 2013 13:59

                  @ cedricx
                   
                  Tout ce qui est écrit dans mes articles, sont des informations issues de la presse. Je fais toujours un travail en profondeur en comparant les reportages issus tous d’une presse de tous pays et de tous bords. Je n’étais pas en Algérie c’est un fait, mais j’ai puisé mes informations dans la presse algérienne en langue française, qui elle donnait une centaine de non-jeuneurs.

                  Je ne vais pas vous obliger à lire mes articles qui sont écrit dans l’intention d’informer les lecteurs d’Agoravox et cela en compilant l’ensemble des articles d’actualité parus dans la presse nationale et internationale.

                  Généralement je fais abstraction de mes opinions sauf quelque fois en fin d’article, car ma démarche est de communiquer le plus objectivement possible les faits et les opinions de journalistes qui écrivent dans la presse mondiale sur l’actualité en générale.

                  Il m’arrive d’être plus engagé sur certains sujets qui ont déclenché chez moi une réaction épidermique violente !

                  Je suis navré de vôtre réflexion, mais vous êtes entièrement libre concernant votre opinion sur ma personne et peut-être que dans un temps lointain vous arriverez quand-même à lire un de mes article en entier !

                  Bonne après-midi,


                • LPKR 17 août 2013 19:54

                  Bonsoir Menou

                  Depuis le 23 janvier 2012, je te cherchais. Dernièrement, quelqu’un sur le Huff a mis le lien d’un de tes articles ...quelle joie de t’avoir enfin retrouvé. Pour t’aider, souviens toi de 1789-révolution. Sur Houf de Mme Mohair je suis le président ki rétrécit .

                  Je constate que tu n’as pas « lâché » la Tunisie et la condition féminine.
                   Les femmes tunisiennes, qui ont des droits légitimes, préserveront avec force leurs statuts face à Ennahdha très isolé .
                  Il y a un article sur El Watan « La mobilisation des femmes fera-t-elle reculer Ennahdha ? ».

                  Avec un gros poutou , @+ Menou


                  .

                  • menou69 menou69 17 août 2013 22:30

                    @ LPKR

                    Bonsoir ex-1789,

                    Très content de te retrouver, je me sentais un peu seul sur Agoravox, les anciens et anciennes du Post me manquaient. J’écris ici depuis le 26 janvier 2012 et ai derrière moi déjà 83 articles. Je n’ai absolument jamais mis les pieds sur le Houf, depuis le début qu’elle nous a sabordé je mettais engagé à ne jamais lire ou écrire un seul commentaire sur ce torchon Yankee. Et puis moi j’aime écrire sur des sujets qui me touchent et non pas commenter des écrits rédigés soit par des vedettes du show bizz, soit par des journaleux à la mode, soit par des politicards achetés à prix d’or. 

                    J’espère que tu vas mettre ta plume au service des lecteurs d’Agoravox et laisser tomber les Yankee, tu vaux mieux que çà.

                    Je te renvoie ton gros poutou avec toute mon amitié,

                     @+LPKR


                  • Tall 17 août 2013 20:16

                    La femme est le talon d’achille de l’islam ... bonne pioche, l’auteur.


                    •  C BARRATIER C BARRATIER 17 août 2013 21:24

                      J’espérais que les femmes obtiendraient un pas vers l’égalité de la révolution tunisienne, qui, de ce point de vue ne me paraît pas être une révolution.
                      L’avenir, Peut être entreront elles dans un mouvement inexorable du fait de l’évolution des idées qu’effectivement Internet peut accélérer.
                      Voir en page des news :

                      Laïcité et autonomie des femmes en Europe : Michèle Vianès, LYON 2012

                       
                      http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=221


                      • fracri fracri 18 août 2013 00:41

                        Ce commentaire me surprend un peu car il y a quand même de sérieuse similitudes avec l’Iran et on ne peut pas reconnaitre que la Tunisie soit sortie d’affaire à moins que l’on ose dire que l’Iran a enfin réussi sont virage démocratique. Ors il me semble que le parti au pouvoir semble plus près des ayatollahs iraniens que du Maroc.

                        Bonjour à tous je viens d’arriver


                        • menou69 menou69 18 août 2013 07:33

                          @ fracri

                          Bienvenue à toi sur le site d’Agoravox, un site participatif fréquenté par des « oiseaux » de tout bord politique, religieux etc... qui sont parfois très véhéments et vindicatifs mais plutôt sympathiques dans l’ensemble. J’espère que tu nous rédigeras des articles que nous liront avec plaisir.

                          @+ donc et bonne journée

                          menou69


                        • Reflexions 25 octobre 2013 23:53

                           

                          Certains soutiennent qu’il y a un complot Americano-Sioniste....

                          Je pense qu’ils se trompent.

                          Si complot il y avait, ce serait un complot Américano-Islamiste concocté dans les années 20 ( entre les USA, la Grande Bretagne et les Frères Musulmans ) pour empécher la jonction Laïque Euro-Orientale.

                          Jonction qui était en train de s’operer par la Laïcisation de plusieurs pays d’Orient : la Turquie, la Syrie, l’Irak, la Tunisie, l’Algérie ect ...ect

                          Pour empecher la jonction entre l’Europe et l’Orient, il fallait « ré-islamiser » l’Orient.

                          La création de l’Etat d’Israél a été utilisé comme un foyer de virulence qui a alimenté cette ré-islamisation de l’Orient.

                          L’Etat d’Israél ne connaitra pas la Paix ; il n’a pas été concu pour cela ; il a été concu pour conceptualiser la fracture artificielle Nord-Sud ( dont le mur est une symbolique ).

                          Quand, 50 ou 60 ans après la création de l’etat d’Israel, , tous les pays d’Orient seront ré-islamisés, les USA lacheront les Sionistes......Ils seront les dindons de la farce.

                          Le foyer de virulence Sioniste ne servira plus a rien : la misson des USA et des Frères Musulmans sera accomplie : les USA lacheront les Sionistes......

                          ........................................................

                          Si complot il y a , ce serait donc un complot Americano-Islamiste concocté dans les années 20 pour empécher la jonction Europe Orient

                          .......................................................


                          • Reflexions 25 octobre 2013 23:53

                             

                            .......... Les REVOLUTIONS des PEUPLES appartiennent aux PEUPLES.........

                             et non aux Religieux, qu’ils soient Chretiens, Juifs ou Musulmans ! ! ! ! !

                            Comme pendant la Révolution Française de 1789, si les Curés, les Oulémas ou les Imams voulaient la guerre, ils ont eu la guerre .....et ils l’ont perdue ! ! ! !

                            Voila comment les Révolutionnaires Français ont fait leur Révolution :

                            " La Terreur est marquée de haine du christianisme : destruction d’édifices, mascarades dans les églises, exécution de prêtres, religieuses et pratiquants, campagne pour l’abdication et le mariage des prêtres. La chute de Robespierre en juillet 1794 marque un répit. De 1794 à 1801, le budget du culte est supprimé et la liberté de culte reconnue : une sorte de séparation de l’Église et de l’État. En 1797, le Directoire, craignant une poussée royaliste se durcit à nouveau contre l’église : exécutions, déportation, essai de religion de remplacement. Le Directoire chasse également le pape de Rome (il meurt prisonnier à Valence en 1799) et instaure une république romaine en 1798.

                            .............................

                            Tous les 14 Juillet, le Peuple de France fête sa victoire contre les forces de l’Obscurantisme .......

                            Puisse le sacrifice des Révolutionnaires de 1789 être un exemple pour votre Lutte ! ! ! !

                            .............................

                            Alors, courage, Jeunes Tunisiens ; votre Révolution vous appartient ........ne vous la laissez pas voler par les curés, les imams ou les oulémas .......

                            Il n’y a pas que votre Pays qui est en jeu.......mais l’Avenir commun de l’Europe et de l’Orient

                            ..........................

                            Courage, valeureux Peuple Tunisien

                            La Jeunesse de France est de coeur avec vous ............ ! ! ! ! ! ! !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès