Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Tunisie : BouSheraton serait-il bientôt l’ex-Ministre des Affaires (...)

Tunisie : BouSheraton serait-il bientôt l’ex-Ministre des Affaires Étrangères ?

Rafik BOUCHLEKA (dit, Rafik BOUSHLEKA, dit, aussi, Rafik ABDESSALEM)

 

1. Les préfixes "Bou" et "Abou" dans les patronymes arabes

Dans les pays du Maghreb, le préfixe "Bou", dans les patronymes, signifie "Père de…", ou bien "Celui qui possède…", ou bien encore "L’homme au..." ou " L’homme à…" [Il s’agit, en général, d’une qualité (physique ou morale) ou d’un objet]. L’origine du "Bou" maghrébin est "Abou" qui signifie, effectivement, en arabe littéraire "Père de..." et c’est ce dernier (i.e. "Abou") qui est usité dans les pays du Machrek et écrit séparé du reste du patronyme.

 

2. Exemples :

Bouchleka =celui qui possède une savate, ou bien l’homme à la savate ;

Bourguiba=celui qui possède un petit cou, ou bien l’homme au petit cou ;

Bouteflika = celui qui a une bosse ou une blessure sur la tête, ou bien l’homme à la bosse ou à la blessure sur la tête ;

Bouhilel=celui qui possède un croissant (de lune), ou bien l’homme au croissant (de lune), ou bien encore le père de Hilal ;

Abou Mazen =le père de Mazen ; c'est le nom de guerre de Mahmoud Abbas ;

Abou Ammar=le père de Ammar ; c'est le nom de guerre de Yasser Arafat.

 

Dans ce contexte, "BouSheraton" serait "l’homme au Sheraton"  !

 

3. Au sujet de Monsieur BouSheraton,

voir les deux Articles suivants, sans oublier leurs Commentaires :

a."Tunisie : Feuilleton du "Sheratongate ", paru sur le Lien :

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/tunisie-feuilleton-du-sheratongate-128125

b. "Une Chanson @ S.E. Rafik Ben Abdessalem, Ministre Tunisien des Affaires Étrangères ", paru sur le Lien :

http://blogs.mediapart.fr/blog/salah-horchani/201212/une-chanson-se-rafik-ben-abdessalem-ministre-tunisien-des-affaires-e

 

Et, rappelons que l’Affaire du "Sheratongate" a été révélée, le 26 décembre 2012, par la journaliste Olfa RIAHI sur son Blog :

http://tobegoodagain.wordpress.com/2012/12/26/rafik-abdessalem-bouchleka-fortes-presomptions-de-malversation-et-daffaire-de-moeurs-urgence-dune-enquete-officielle/

et ce, sous le Titre :

"Rafik Abdessalem Bouchleka : Fortes présomptions de malversation et d’affaire de mœurs – Urgence d’une enquête officielle".

 

Olfa RIAHI

 

4. La Question du Jour

L’Instance de Coordination de la Troïka au pouvoir, largement dominée par le Parti Islamiste Tunisien Ennahdha, dont le Président-Fondateur est Rached Ghannouchi, le beau-père de BouSheraton, s'est réuni le dimanche 6 janvier 2013 pour décider d’un remaniement ministériel. Une des questions que se posent les observateurs, tunisiens et étrangers, concerne la reconduction de ce dernier au poste de Chef de la Diplomatie Tunisienne. Les avis relatifs à cette interrogation sont partagés. Si certains médias nationaux penchent vers sa reconduction, voir, à ce sujet :

http://www.kapitalis.com/63-fokus/13746-tunisie-un-remaniement-ministeriel-pour-maintenir-le-statu-quo.html

des médias étrangers optent plutôt pour le contraire. Par exemple, les Chinois, comme il est explicité sur Lien suivant, portant un Article daté du jeudi 3 janvier 2013 :

http://www.china.org.cn/world/Off_the_Wire/2013-01/03/content_27571617.htm

où il est écrit :

"According to observers, the latest imbroglio involving the Ennahdha foreign minister which comes days before the forthcoming announcement of a government reshuffle, marks the end of his career as foreign minister",

Lien mentionnant l’Affaire du "Sheratongate" , mais, bizarrement et curieusement, passant, bravement, sous silence l’Affaire du Million de dollars viré par le Gouvernement Chinois, directement, sur un compte bancaire spécial au nom du Ministère Tunisien des Affaires Étrangères, et ce, sans l’accord de la Trésorerie Publique, ni du Ministère des Finances Tunisiens ; alors que "le Code de la Comptabilité Publique interdit [entre autres] l’ouverture de comptes spéciaux aux administrations sans un accord préalable du Ministre des Finances"  !

Ce silence sur l’Affaire du Million de dollars et ce pronostic quant à la non-reconduction de BouSheraton à son poste de Chef de la Diplomatie Tunisienne, venant de la partie chinoise, qui est, après tout, le principal partenaire dans cette histoire de malversions supposées, sonne comme une charge à l’égard de ce dernier !

 

Salah HORCHANI


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • alberto alberto 7 janvier 2013 13:37

    Moi, une petite lapidation pour ce genre d’individu, même si ce n’est pas, paraît-il, une coutume islamique, ne serait pas pour me déplaire, avec une bonne publicité pour inviter le bon peuple à profiter du spectacle !

    Coutume qui serait, pensons-y, tout à fait exportable vers d’autres pays... 


    • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 7 janvier 2013 14:05

      Le point oméga des Modernistes pour les prochaines élections !

      Sans être un politologue averti, je pense que le licenciement de BouSheraton du Gouvernement, serait significatif et important, encore plus significatif et important, s’il était accompagné par celui de son collègue Le Professeur BouInkilab (Moncef Ben Salem, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique). Car, le licenciement de ces deux hauts cadres notoires d’Ennahdha (figures emblématiques de deux courants représentant, ensemble, la majorité de ce Mouvement, le dernier nommé se rapportant au courant salafiste) signifierait son affaiblissement. Cette perspective devrait être le point oméga des Modernistes pour les prochaines élections, avec, évidemment, comme priorité absolue, l’union de tous les courants démocratiques.

      Salah HORCHANI


      • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 7 janvier 2013 14:19

        Tunisie : Rafik Abdessalem et les « resquilleurs » de la république

        Le ministre des Affaires étrangères Rafik Abdessalem « resquillait » parfois au Sheraton par ce qu’il n’avait pas de maison personnelle, a déclaré Abdelhamid Jelassi, le vice-président et porte-parole d’Ennahdha.

        Cherchant des circonstances atténuantes à Rafik Abdessalem, ministre des Affaires étrangères, qui réside parfois dans cet hôtel luxueux sur les hauteurs de Tunis, M. Jelassi a indiqué à Shems FM que ce dernier « a en effet ’’resquillé’’ (sic !) 6 nuits entre janvier et juin dernier au Sheraton parce qu’il n’avait pas, à l’époque, de domicile ».

        M. Jelassi a notamment ajouté que le gendre de Rached Ghannouchi, chef du parti Ennahdha au pouvoir, n’est pas le seul à le faire et que Ameur Laarayedh, ministre de l’Intérieur, Houcine Jaziri, secrétaire d’Etat à l’Emigration et aux Tunisiens à l’étranger, et Fathi Ayadi, président du Conseil de la Choura d’Ennahdha, dont les familles résident à l’étranger, ont aussi souvent été contraints de faire la même chose.

        Note :

        Toutes ces « célébrités » sont des Nahdhaouis (partisans du Parti Islamiste Ennahdha au pouvoir) notoires !

        Source :

        http://www.kapitalis.com/63-fokus/13760-tunisie-rafik-abdessalem-et-les-resquilleurs-de-la-republique.html

        Salah HORCHANI


        • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 8 janvier 2013 01:02

          Les BaniSheraton

          Le préfixe « Bani » est la transcription en français du mot arabe« بني » qui signifie « enfants de… »

          Finalement, BouSheraton se révèle être membre d’un Groupe que l’on peut appeler :

          BaniSheraton = שרתון ילדים = les enfants du Sheraton

          dont font partie les hauts cadres nahdhaouis (partisans d’Ennahdha) Ameur Laarayedh, Houcine Jaziri et Fathi Ayadi.

          Salah HORCHANI


        • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 9 janvier 2013 08:46

          Une interview hallucinante !

          Les lecteurs arabophones peuvent se régaler en écoutant, sur le Lien suivant, l’interview hallucinante d’Abdelhamid Jelassi, dont il est question dans le Commentaire ci-dessus [HORCHANI Salah(xxx.xxx.xxx.192)7 janvier 14:19] concernant les « resquilleurs  »de la république que j’ai surnommés « les BaniSheraton »  :

          http://www.shemsfm.net/fr/actualite/sheraton-gate-rafik-abdessalem-resquillait-parce-qu-il-n-avait-pas-de-maison-jusqu-en-juin-a-jelassi?id=33068

          Salah HORCHANI


        • captain beefheart 7 janvier 2013 17:34

          Quelque part c’est réconfortant de constater que tous ces soi-disant islamistes purs dès-qu’ils ont le pouvoir font autant dans l’immoralité que nos sympas hommes politiques. Reste à savoir pourquoi les citoyens d’un pays votent toujours pour ce genre d’individus .Personnellement je n’ai pas besoin de dieu ,allah ou la république pour vivre bien dans le respect des autres ,la nature et le monde ;mon coeur et ma conscience suffisent.

          J’ai lu quelque part qu’il y a un qatari au gouvernement tunisien et que dans l’armée du Qatar il y a beaucoup de Tounsi. Aussi il y a nombre de jihadistes venus de Tounis dans l’agression de la Syrie. Qu’en est-il mr.Horchani ?


          • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 7 janvier 2013 20:35

            @ captain beefheart

            Pour votre dernière question [« il y a nombre de jihadistes venus de Tounis dans l’agression de la Syrie »] je vous réponds, malheureusement, par l’affirmative et pour les deux autres [« il y a un qatari au gouvernement tunisien et que dans l’armée du Qatar il y a beaucoup de Tounsi »], je ne suis pas sûr : « Peut-être bien que oui peut-être bien que non » !

            Quant au vote pour les Islamistes en Tunisie, je vous invite à consulter mon Article intitulé « Tunisie : À l’attention de ceux qui pensent encore que le Parti Islamiste Ennahdha est majoritaire » paru sur le Lien :

            http://blogs.mediapart.fr/blog/salah-horchani/050113/tunisie-l-attention-de-ceux-qui-pensent-encore-que-le-parti-islamist

            Salah HORCHANI


          • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 8 janvier 2013 01:17

            Comparution de Olfa Riahi aujourd’hui 8 janvier 2012 devant la justice

            La blogueuse Olfa Riahi comparaîtra aujourd’hui 8 janvier 2012 devant le tribunal de première instance de Tunis pour la plainte déposée à son encontre par le ministre des affaires étrangères, Rafik Abdessalem.

            La journaliste avait révélé des documents faisant état de présomptions de malversation financière et de gaspillage de l’argent public et a demandé l’ouverture d’une enquête.

            Le ministre des affaires étrangères a été entendu par le juge d’instruction la semaine dernière et ça sera au tour d’Olfa Riahi de comparaître aujourd’hui.

            Source :

            http://www.tunisienumerique.com/tunisie-comparution-demain-pour-olfa-riahi/159930

            Salah HORCHANI


            • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 21 janvier 2013 19:28

              Tunisie – Le représentant légal du Sheraton chez le juge d’instruction

              Le juge d’instruction du 12ème Bureau au Tribunal de première instance de Tunis a procédé, aujourd’hui vendredi 18 janvier 2013, à l’audition du représentant légal de l’Hôtel Sheraton, et ce dans le cadre de l’enquête menée dans l’affaire du SheratonGate afin de vérifier l’authenticité des documents rendus publics à l’origine de ce dossier.

              L’audition d’aujourd’hui, qui a duré plus de deux heures, devrait être déterminante dans la mesure où elle permettra de faire toute la lumière sur les propos d’Olfa Riahi et d’attester de leur véracité ou non.

              Source :

              http://www.businessnews.com.tn/Tunisie-%E2%80%93-Le-repr%C3%A9sentant-l%C3%A9gal-du-Sheraton-chez-le-juge-d%E2%80%99instruction,520,35774,3

              Salah HORCHANI


            • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 8 janvier 2013 01:34

              Les deux partenaires d’Ennahdha dans la Troïka au pouvoir soutiennent Olfa Riahi

              Après le soutien tonitruant affiché par la députée Karima Souid, voici que le porte-parole officiel d’Ettakatol, à savoir M. Mohamed Bennour, annonce que tout son parti est avec Olfa Riahi. Mieux : M. Bennour a affirmé, ce samedi 5 janvier, sur les ondes de Mosaique FM que « l’interdiction de voyager émise à l’encontre de la blogueuse Olfa Riahi constitue une atteinte à la liberté d’expression ». Soulignant même qu’il s’agit d’une mesure « contraire aux droits de l’Homme ».

              M. Bennour a également « appelé toutes les composantes de la société civile à se mobiliser pour annuler cette décision », précisant que « les efforts seront coordonnés avec le Syndicat National des Journalistes Tunisiens ».

              Pour le porte-parole d’Ettakatol, il n’y a pas de doute. Il déclare ainsi sans ambages qu’il est « très positif aujourd’hui de pouvoir assister, après le 14 janvier, à l’émergence d’un journalisme d’investigation, capable de dévoiler les réalités, et des porter à la connaissance de l’opinion publique ».

              Au final, les deux ailes de la Troika soutiennent désormais publiquement la journaliste, à savoir le Congrès pour la République, dont elle est proche, et Ettakatol. Ce qui ne rendra pas la tâche d’Ennahdha plus aisée

              Source :

              http://www.mag14.com/national/40-politique/1384-soutien-ferme-dettakatol-a-olfa-riahi.html

              Salah HORCHANI


              • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 8 janvier 2013 01:44

                Remaniement : Les ministères de souveraineté ne seront pas touchés décide le conseil de la Choura du mouvement Ennahdha

                Le conseil de la Choura du mouvement Ennahdha, a décidé que le remaniement ne touchera pas les ministères de souveraineté.

                Un dirigeant nahdhaoui a affirmé que les portefeuille qui seront concernés par le remaniement sont ceux de l’industrie, du commerce, du développement et de l’environnement.

                Source :

                http://www.newsoftunisia.com/politique/tunisie-remaniement-les-ministeres-de-souverainete-ne-seront-pas-touches-decide-le-conseil-de-la-choura-du-mouvement-ennahdha/

                Salah HORCHANI

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès