Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Tunisie : de la religion coulée dans le béton constitutionnel…

Tunisie : de la religion coulée dans le béton constitutionnel…

Nos branleurs du Bardo, élus du peuple, incarnant la volonté de quelques tunisiens conservateurs, viennent de nous pondre le préambule de la future constitution. Le texte à peine sorti du four qu’il pue déjà l’obssession identitaire. Il dégage une âpre odeur d’islamité renforcée d’arabité, le tout mélangé avec une dose infime d’humanisme pour faire taire les quelques rescapés progressistes. 

Entre les idéaux de la révolution (Liberté, Dignité, Justice) et ces rajouts identitaires, surgit un goût amer de trahison. Mes amis, le chantier du travestissement idéologique de la révolution commence sous nos yeux. Ce préambule sonne l’ouverture des travaux ! (Lire ici le préambule) 

preambule

Anodin à la première lecture, ce texte cache néanmoins des vices de fabrication susceptibles de fragiliser toute l’infrastructure de l’édifice national. Se déclarant d’entrée de jeu « basé sur les constances de l’islam et de ses objectifs » (traduit de l’arabe), il reconnaît explicitement son recours à un corpus irrationnel dans l’établissement de notre projet collectif de vivre ensemble. Si déjà dans l’article n°1 de l’ancienne constitution est mentionné l’islam comme religion de l’Etat, formulation assez floue qui ne précise pas le rapport entre les deux, aujourd’hui avec ce préambule nous savons que la constitution tiendra ses bases de l’islam. Que celui-ci constituera ses piliers, sa structure, son béton armé. Détail de taille mes amis !

Bien sûr, l’on me rétorquera que l’islam porte en lui les valeurs universelles, mais dans ce cas précis pourquoi prendre ce détour religieux semé de confusions, d’approximations, mais surtout discriminatoire envers les minorités qui n’adhèrent pas au dogme ? Pourquoi ne pas prendre le raccourci de « l’Universel », certes concept d’origine occidental, mais non moins universel par sa logique et sa rationalité ? Ah ! j’ai oublié, il s’agirait d’un emprunt à ces chiens d’occidentaux qui nous ont colonisé, qui martyrisent nos frères en Palestine, mais qu’on aime seulement lorsqu’il s’agit de consommer leur technologie, leurs bagnoles, leur facebook ou leurs Nike, Puma et Reebok.

Puis surtout à quoi bon sert d’intégrer dans notre réalité déjà assez complexe comme ça, un surplus de complexité métaphysique de bédouins arabes d’il y a 14 siècles ?

Vers le Zaballahisme constitutionnel

 Il est évident qu’en donnant à notre constitution un socle religieux, nous intégrons une part d’irrationnel dans nos textes de lois, ouvrant ainsi la porte aux multiples interprétations. Nous mettrons sous tutelle notre citoyenneté au profit d’experts de la religion qui nous expliqueront d’après leurs sciences occultes les arcanes de nos codes de conduite et de nos lois. Ils useront de sourates ou de hadiths hermétiques – à nous autres pauvres mortels – pour légiférer à notre place, censurer et atteindre à notre liberté. C’est ce qui s’est d’ailleurs produire dans la galerie El Abdelia à La Marsa, où des zaballahistes (accompagnés de huissiers notaires et avocats) ont menacé des artistes, les obligeant à décrocher leurs oeuvres, et ce – certainement – au nom de valeurs « basées sur les constances de l’islam et de ses objectifs » ! (voir ici)

N’importe quel zaballahiste est respectable et a droit au chapitre plus que nous, car sa connaissance « en constances d’Islam et de ses objectifs » est de loin supérieure à la nôtre. Voulez-vous encore un dessin ?

 

Signé Z.

Pour découvrir d'autres dessins et d'autres articles de Z, c'est par ICI.


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Cigogne67 27 juin 2012 20:23

    ils ont voté, qu’ils assument mais surtout qu’ils restent et retournent chez eux !

    je ne veux pas d’une libanisation de mon pays !


    • Al West 27 juin 2012 20:30

      Bonjour Cigogne67,

      De quel pays parlez-vous ? Israël ou la France ? Dans le premier cas, vous êtes hors-sujet, dans le second, vous parlez d’une libanisation de la France à propos des Tunisiens qui sont très loin de représenter les mêmes exactes appartenances culturelles et religieuses que celles du Liban.


    • Cigogne67 27 juin 2012 20:34

      de la FRANCE... avec des « franco »-TUNISIENS qui votent ennahda en grande majorité.

      qu’ils rentrent et restent chez eux, je ne veux pas d’une islamisation de mon pays !


      • Al West 27 juin 2012 21:01

        Quand on est à la fois défenseur de la diaspora juive et du sionisme, c’est quand même assez gonflé.


      • Cigogne67 27 juin 2012 21:25

        non, c’est logique ... nous savons que l’islamisation est une tare


      • Al West 27 juin 2012 21:34

        L’islamisation étant plus un processus qu’un attribut, individuel ou national, j’imagine que vous parlez de l’appartenance à l’islam. Cela explique bien des choses. Est-ce que vous distinguez les différents courants musulmans ou vous les mettez tous dans le même panier ? Auriez-vous la patience d’étayer les arguments qui vous poussent à considérer l’appartenance à l’islam comme une tare ?


      • Cigogne67 27 juin 2012 22:51

        bien sur, il suffit de regarder la situation des pays islamisés pour comprendre comment de grandes civilisations comme l’égypte et l’iran en sont là...

        quant au BERBERES, n’en parlons pas...ils sont pratiquement arabisés maintenant !


      • PascalR 28 juin 2012 11:15

        Quand je disais qu’un peuple a le gouvernement qu’il mérite, je me faisais traité de tous les noms.
        En Tunisie, ils ont eu leurs dictateurs, ils les ont virés, et ils ont voté pour qui ? Pour un nouveau dictateur : Allah, par Coran interposé.
        Non, décidément, les tunisiens n’étaient pas prêt pour la démocratie.
        Quand à la religion, c’est pareil, un peuple a la religion qu’il mérite. Ainsi, un peuple à faible maturité aura une religion à fort pouvoir canalisant afin d’éviter les débordements.
        J’ai personnellement vécu en Tunisie et j’étais bien content qu’il y ait un dictateur pour faire régner l’ordre, faute de quoi ce fut le chaos.
        Je ne dis pas que c’est bien, je dis que c’est statistiquement adapté, ce qui n’exclue pas qu’il y ait, dans ces pays, des individus plus « intelligents » que la moyenne populaire et qui veulent la démocratie.

        La montée de l’Islam dans le monde a de quoi faire peur car cela démontre que la folie humaine s’amplifie au cours du temps (idem pour les Tea party aux USA).
        Non, décidément, les Homo Sapiens ne sont pas prêts pour être autonomes et libres, car cela supposerait qu’ils soient sages, raisonnables et de bon sens.


        • mortelune mortelune 28 juin 2012 12:38

          Nous leur avons livré le sable, le gravier et le ciment. Les tunisiens sont de prodigieux maçons, le béton va tenir des années, si les avions de l’OTAN ou ceux d’Israël ne le cassent pas.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès