Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Ukraine : Appel des mineurs du Donbass aux mineurs et aux ouvriers de toute (...)

Ukraine : Appel des mineurs du Donbass aux mineurs et aux ouvriers de toute l’Europe

 C’est avec une profonde émotion que le PRCF, et tout particulièrement les militants PRCF de l’ex-bassin minier de Lens, publient cet Appel des mineurs du Donbass assiégés dans leur bastion rouge de Donetsk. Nous n’avons pas besoin d’analyses kilométriques pour comprendre qu’en l’occurrence, il y a bien deux camps :

  • le camp antifasciste de nos frères de classe du Donbass, qui font revivre, dans des conditions très difficiles, les traditions antifascistes, patriotiques et prolétariennes de la classe ouvrière soviétique,
  • et le camp de l’OTAN-NAZI, c’est-à-dire de l’armée ukrainienne officielle, désormais aux ordres d’un pouvoir truffé de néo-nazis avérés et honteusement soutenue par l’UE-OTAN et par le gouvernement « socialiste » de Hollande-Valls-Fabius.

PLUS QUE JAMAIS, SOLIDARITE DE CLASSE AVEC LA REPUBLIQUE POPULAIRE DU DONBASS !

Cet appel a été signé par le Président du Syndicat indépendant des mineurs de Donietsk, Mikhaïl Krylov, qui avait déjà dirigé en 1989 la grande grève des mnieurs ukrainiens. Un bataillon de mineurs combat au sein de l’armée de la République populaire du Donbass. Il est dirigé par le vice-ministre des mines de la République, Constantin Kouzmin, et a été formé lors de la manifestation des mineurs du 18 juin 2014.

Appel des mineurs du Donbass aux mineurs et aux ouvriers de toute l’Europe

bataillon des mineurs du donbassFrères mineurs !

Nous voulons vous expliquer la situation réelle dans le Donbass. Les médias européens faussent ou font le silence sur la véritable image des événements.Nous savons que vous ne pouvez pas obtenir facilement une image fidèle de ce qui se passe ici, c’est pourquoi nous déclarons  :

Nous, les mineurs, nous sommes obligés de nous battre avec nos armes pour défendre notre vie, pour survivre !

Notre objectif dans ce défi auquel nous faisons face est celui-ci : arriver à arrêter l’effusion de sang ! La fin de la guerre aura lieu avec le jugement des criminels de guerre qui l’ont provoquée. Nous ne pouvons pas abandonner ce combat, parce que cela signifierait notre anéantissement moral et physique ! Dès le début, « l’Euromaïdan » s’est trouvé sous le contrôle de la grande bourgeoisie : les oligarques ukrainiens et leurs commanditaires étrangers. En Février de cette année, s’est produit un coup d’état en Ukraine avec la participation active de groupes néo-nazis. C’est en réaction à cela que s’est formé le mouvement dans le Sud-Est du pays, qui a mis en avant au début des revendications modérées de fédéralisation et de reconnaissance du russe comme deuxième langue d’État, demande auxquelles le pouvoir a répondu par la terreur.

La situation dans le Donbass prend l’allure d’une véritable guerre dans laquelle des civils sont tués : des personnes âgées, des femmes, des enfants. On vous ment de façon effronté en prétendant qu’il s’agit d’une guerre entre l’Ukraine et la Russie. Ce n’est pas vrai ! La guerre se déroule entre le peuple et une poignée d’oligarques soutenus par l’UE et les Etats-Unis. Le malheur de l’Ukraine réside dans le fait que l’exercice de l’autorité est tombé aux mains de pourritures qui ont réussi à infecter par leurs idées fascistes une partie de la société. Nous, le peuple du Donbass, nous luttons contre toutes les manifestations de nazisme et de fascisme. Nous nous battons avec un fusil à la main pour notre vie et celle de nos proches. Nous n’avons pas à nous retirer-c’est notre terre ! Nous nous tournons vers vous, travailleurs des pays européens, en vous demandant votre aide solidaire:aidez nous à briser le bastion du fascisme en Ukraine. Ce sera notre victoire commune !

source site web du Pôle de Renaissance Communiste en France PRCF


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • Trelawney Trelawney 18 juillet 2014 08:27

    Nous, les mineurs, nous sommes obligés de nous battre avec nos armes pour défendre notre vie, pour survivre !

    Utiliser un missile Sam17 sur système BUKM2 (4 chars avec système d’acquisition par radar) pour abattre un avion de ligne malaisien, décidément les mineurs du Donbass ont de gros moyens.


    • wesson wesson 18 juillet 2014 10:41

      Bonjour Trelawney,


      de gros moyens, et surtout de grosses compétences. Parce que ce genre de système c’est pas comme un 4x4 de bonne femme ou tu tournes la clé et c’est parti.

      Il faut un équipage de 8 personnes au bas mot, et au moins 1 ingénieur système et 1 ingénieur aéronautique. 

      Par contre, il y a une question qui a été mal posée. Qu’est-ce que cet avion venait foutre là ? 

      Ou je devrais préciser : Qu’est-ce que cet avion venait foutre là, en dehors de son plan de vol qui passait largement plus au Sud.


    • OmegaDG OmegaDG 18 juillet 2014 11:09

      Le procureur général d’Ukraine Vitali Iarema a déclaré ce matin que les miliciens ne s’étaient jamais emparés de systèmes de missiles Bouk et S-300.

      Alors ça règle le cas des mineurs du Donbass.


    • wesson wesson 18 juillet 2014 11:34

      Bonjour OmegaDG,


      De plus en plus, je crois que c’est la responsabilité Ukrainienne qui me semble la plus plausible.

      Pour un missile tiré du coté Russe, c’est impossible car trop loin et surtout ça aurait été vraiment très visible. En pareil cas, les Américains nous auraient déjà fourni les photos sat. de l’endroit de lancement. 

      Tiré depuis le territoire rebelle, là aussi ça me semble peu crédible, pour plein de raisons. La plus importante étant que je ne voit pas l’intérêt pour les rebelles de se trimbaler un système aussi énorme et spécifique alors que tout ce qu’ils ont à affronter en terme d’aviation est à portée de Manpad. Les Buk ne sont pas des armes de guérilla.

      Par contre, pour les Ukrainiens, pour ceux qui ont un peu de mémoire, ils se rappelleront que en 2001 (le 4 Octobre après vérification), l’Armée Ukrainienne avait déjà abattu « par erreur » un Tupolev TU-154, qui faisait la liaison entre Tel Aviv et Novossibirsk.
      Déjà à l’époque, ils avaient niés pendant environ 1 semaine, pour être finalement obligé d’admettre leur responsabilité face aux preuves qui s’accumulaient. 

      L’hypothèse pourrait être alors que les Ukrainiens ont déroutés l’avion pour l’amener au dessus de la zone de conflit, pour ensuite le descendre et essayer d’en imputer la responsabilité aux Russes. 

      Si cette hypothèse se confirme, en plus d’une partition de l’Ukraine (que de toute manière je pense maintenant inévitable) je crois qu’il va y avoir une très sérieuse réévaluation des relations Européennes avec les USA.

    • OmegaDG OmegaDG 18 juillet 2014 12:03

      Bonjour wesson
       
      Oui c’est une hypothèse, il y a aussi l’hypothèse de type version officielle :
       
      L’avion aurait été détournés par des terrrrrorrrisssstes du Donbass. Certains héros à bord, selon les échanges téléphoniques interceptés, auraient fomenté une révolte contre leur ravisseurs munis de couteaux de plastique mais, pas de chance, l’avion n’a pas suivi le plan prévu qui consistait à s’écraser sans laisser de traçes.

       

      On récupère les corps les passeports les fauteuils les bagages et même de grosses pièces de la carlingue et les moteurs qui, étonnamment pour Boeing, ne se sont pas envolés en fumée.

       

      Par contre lisez ceci qui parle plutôt de deux chasseurs ukrainiens croisant justement ce Boeing TROIS minutes avant sa disparition des radars :

       

      « Quang le Boeing a disparu, les autorités de Kiev nous ont annoncé qu’il s’était écrasé. Comment pouvaient-elles l’apprendre si vite ? », écrit le contrôleur aérien affecté au Boeing malaisien abattu.
      http://french.ruvr.ru/2014_07_18/Kiev-a-communique-trop-vite-que-le-Boeing-setait-ecrase-aiguilleur-du-ciel-espagnol-9533/


    • wesson wesson 18 juillet 2014 12:29

      Oui j’ai vu cette info de cet aiguilleur du ciel Espagnol. Mais là j’adhère pas trop : je ne pense pas que ce témoignage soit crédible. Ce twittos n’en est pas à son coup d’essai, et il a fourni par le passé des informations farfelues. Il n’est même pas clair qu’il soit en réalité dans une tour de contrôle à Kiev.

      Après, pour faire un point rapide sur les autres propagandes :

      * la « conversation enregistrée » fournie par Kiev semble être un fake. Les dates entre les métadonnées et le fichier ne coïncident pas, donc on a eu probablement un truc édité à la va vite. De toute manière, ce type de document est toujours difficile à vérifier.

      * la possession de Buk par les rebelles : si j’ai bien vu une photo du porte-missiles, je n’ai pas vu celle du radar, qui est indispensable. Il y a peut-être eu une vantardise de la part des rebelles, mais de là à avoir un système opérationnel ...

      * les déclarations de Strelkov sur les réseaux sociaux : ça c’est clairement des fakes. Strelkov a toujours dit qu’il ne possédait aucun compte sur aucun réseau social, et que par conséquent tout ce que l’on verrait en son nom là dessus ne pourrait être vrai.

      Si les responsabilités se dirigent clairement vers les Ukrainiens, il faudra s’attendre à un redoublement de la propagande de Kiev afin de rajouter du bruit de fond.


    • OmegaDG OmegaDG 18 juillet 2014 13:14

      @ wesson
       
      Je crois plutôt que l’info conçernant l’aiguilleur a été vérifié et contre-vérifié par RIA Nosvosti aux plus haut échelons, de plus elle a été mise pendant six heures en mode URGENT sur Voix de Russie.

      L’élément principal au dossier n’étant pas que le Boeing aie été abattue par des chasseurs, mais que l’avion avait été CLAIREMENT IDENTIFIÉE avant l’attaque. Ce qui est grave.


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 18 juillet 2014 14:15

      Merci wesson pour cette mise au point éclairante.
      J’avais tendance à juger plausible qu’il y ait eu une « erreur d’appréciation » de la part des rebelles car je tenais pour valide l’annonce de Strelkov concernant l’abattage d’un avion ukrainien.
      J’aime à penser qu’ils ne sont pas à l’origine de ce désastre faute d’en avoir eu les moyens techniques mais je me demande si je n’aurais pas préféré le contraire.
      Car une désolante erreur du camp que je soutiens me paraît moins inquiétante qu’une manoeuvre false-flag de la part de Kiev.
      Si cela se vérifie, cela veut dire que l’OTAN veut VRAIMENT la guerre et se donne les moyens.
      Ce matin j’ai entendu une certaine Pasternak qui disait que les ukrainiens se battent (contre les Russes) pour l’Europe, de l’air de dire, qu’est-ce que vous attendez pour nous soutenir ?
      J’avoue avoir été sidéré en entendant ça car même si je m’attends à ce que le cours des choses aille dans ce sens, je ne voyais pas que cela se fasse avec des manoeuvres aussi grossières et des « patsies » aussi médiocres.


    • wesson wesson 18 juillet 2014 15:34

      Bonjour Luc-Laurent,

      Vous avez entendu Nathalie Pasternak. C’est une synthèse, je dirai même plus, une quintessence de ce qui se fait de plus excessif, de plus grotesque dans la Russophobie.

      Son anti-Poutinisme n’est pas primaire, il est néandertalien.

      Son combat permanent consiste à faire reconnaitre ce hoax de la presse Nazi que on appelle Holomodor comme une famine planifiée de l’époque Stalinienne à des fins génocidaires, et accessoirement de considérer que la Russie n’as pas évolué depuis cette période là.

      Et effectivement, elle est pour un conflit direct avec la Russie.

      Je suis en fait atterré de constater que on diffuse cette extrémiste sur l’audiovisuel Français (je l’ai entendu hier soir sur France Info). En même temps, elle est tellement dans l’outrance qu’elle est le meilleur moyen pour desservir la cause qu’elle semble porter.

      Il me semble bien aussi que lorsque les marins Russes sont arrivés pour leur formation sur les frégates Mistral, sans compter la 10aine de journaliste qui étaient là, elle était la seule manifestante.


    • wesson wesson 18 juillet 2014 16:01

      pour bien se rendre compte, un complexe BUK opérationnel, ça ressemble à ça.

      Il faut au moins 3 tanks (de gauche à droite sur la photo) : Centre opérationnel, Radar, porte missile.

      Le suivi radar permet en fait de recaler en permanence le missile sur sa cible.
      Il est vrai que les porte-missiles disposent d’un petit radar d’urgence qui leur permet une certaine autonomie (et surtout de se défendre contre une attaque qui le ciblerai), mais cela se fait au détriment de la fiabilité du missile. En pratique, je doute que ça suffise pour un avion à 10 bornes d’altitude.

      Il faut être réaliste, ce n’est pas à la portée des rebelles ce genre de joujou. Reste les Russes qui ont beaucoup mieux que ça (c’est un système qui date des années 1980), et les Ukrainiens qui effectivement en ont aussi, et les ont déployés dans la région, dans l’éventualité d’une attaque aérienne Russe.


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 18 juillet 2014 16:43

      Merci wesson pour ce topo sur Nathalie Pasternak.
      Je comprends mieux à qui j’ai affaire.
      Et que des « synthèses » pareilles aient la parole me conforte dans l’idée qu’il n’y a plus rien de bon à tirer des médias français... ;-(


    • Trelawney Trelawney 18 juillet 2014 17:41

      Wesson,

      La carte que vous nous montrez n’est pas très exacte car le plan de vol passe par la Crimée et la mer d’Azov qui sont deux secteurs interdit de vol pour question de sécurité. Le Donbass ne l’est pas et je ne sais pas pourquoi.

      Le système BUK M2 est un système lourd de 4 chars, mais à ma connaissance, seul un système de ce type peut abattre un avion à 10000 km d’altitude. Si bien sur on privilégie l’hypothèse d’un missile tiré depuis le sol. L’enquête confirmera ou infirmera cette hypothèse.

      Le système BUK est un système assès répandu dans l’armée Ukrainienne. Donc soit c’est l’armée Ukrainienne qui a abattue l’avion par son propre système BUK ou peut être par un missile tiré depuis un avion de chasse (mais la ils prennent de gros risque si c’est délibéré) soit c’est les « pro russes » qui se sont procurés cette arme dans une caserne de l’armée et on réussit à se trouver une équipe capable de manœuvrer cette arme (peut être des anciens de l’armée ukrainienne).

      J’ai entendu des spécialistes parlaient de missile à détection de chaleur si c’est le cas ce sont des missiles à courte portée et donc tiré depuis un avion.

      La portée d’un SAM17 est de 40 km. ca confirme que ça n’a pas été tiré depuis la Russie.

      Que ce soit dans un camp comme dans l’autre, je pense qu’ils ne l’ont pas fait exprès et ont salement merdé sur ce coup qui ne leur apportera rien.

      PS Il n’est pas rare qu’un avion civil survole une zone de conflit (Mali, Centrafrique, Irak, Afghanistan, Pakistan etc) sans que ca pose problème. Un avion DHL a été abattu l’année dernière en Irak. Il volait à 3000 métre d’altitude. Tant que c’est pas interdit il y aura toujours des commandants de bord prêt à économiser un peu de carburant en prenant une route plus courte.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 juillet 2014 00:41

      @ Omega DG



       Je ne crois pas a une tentative contre Poutine. Trop bête. Je ne crois pas non plus a uen egste des Russes... qui serait tout aussi stupide. la seule hypothese raisonnable est un ’false flag’ des Ukrainiens sous directive americaine, pour marquer des points dans la veritable guerre actuelle - qui est mediatique - pour le controle de lopinion publie européenne. Ce sera crucial d’ici quelques années.

      Je suis abasourdi, toutefois, qu’on ait lancé cette operation le meme jour que l’invasion israelienne de Gaza. Un gain immediat en détournant l’attention des medias de cettte invasion, mais l’intention est si evidente que la collusion apparaitra a une foule de gens qui ne s’étaient pas encore résignés a l’accepter. La bête est aux abois....


      PJCA

    • Zeb_66 20 juillet 2014 15:57

      @ Wesson

      2 radars : 1 d’éclairage à longue portée couvrant toute la région et un de poursuite au pas de tir, recevant les données du radar principal.

      Il faut une équipe de gens hautement compétents et très bien entrainée pour gérer le système, ce qui ne s’improvise pas en quelques jours...


    • Croa Croa 18 juillet 2014 22:06

      Tu rêves ou tu fais l’imbécile ? smiley


    • eric 18 juillet 2014 09:28

      Dénonçons les positions sionistes du PCRF !

      Les provinces de l’Est de l’Ukraine on été repeuplées de population russes colonisatrices, suite aux saignées successives infligées successivement par les socialismes internationalistes et nationalistes aux autochtones.

      Le tout au nom d’une idéologie typiquement sioniste. Au 9ème siècle, il y a 11 siècles ! (époque de Charlemagne, les viking qui dirigeaient Kiev étaient peu différent de ceux de Novgorod, donc l’Ukraine est la terre sacrée des russes...Pourquoi une France revendiquant AIx LA chapelle ou un état Juif déclarant Jérusalem capitale pendant qu’on y est !

      Jusque dans la manie de voir des Nazis partout, (en particulier les paisibles - et très pauvres- population agraires de l’ouest ukrainien) les positions du PCRF sont objectivement sionistes.

      Elles ont aussi objectivement anti-sociale/ la principale revendication des mineurs du Donbass, c’est « marre d’exploiter les ressources naturelles communes et de devoir partager avec les régions moins favorisées par la nature... »
      On nage dans le progressisme...

      Il fut un temps ou les délires communisant prenaient la précaution d’avoir un minimum de cohérence aux yeux des observateurs extérieurs.

      La dérive vers un sentimentalisme pleurnicheur autant que comminatoire est la preuve de leur passage au post-modernisme. Pour un peu, on en viendrait à regretter l’époque ou ils avaient un vernis marxiste...


      • Bergegoviers Bergegoviers 18 juillet 2014 10:00

        Le problème avec votre interprétation c’est qu’en l’occurrence le PCRF s’oppose à la guerre sioniste contre l’Ukraine russophone.


        Par ailleurs, vous semblez omettre de prendre la précaution d’avoir un minimum de cohérence aux yeux des observateurs extérieurs et cela à très dommageable à votre message car si dans votre esprit il semble clair, à celui du lecteur il est simplement incompréhensible.

        Peut-être devriez-vous songer que la haine et l’agression ne sont pas les meilleurs moyens de vous faire comprendre.

        Mais il est vrai qu’en tant que communiste s’opposant à un communiste pour lui reprocher de ne pas être assez communiste pour se dire communiste (idéologie politique qui devrait d’ailleurs être interdite étant donné tous les malheurs abominables qu’elle a fait, et fait toujours, subir à l’humanité), vous ne disposez certainement pas de l’équilibre mental nécessaire pour écrire un texte cohérent.

        Pour assassiner et torturer sans pitié quiconque s’oppose à votre délire criminel par contre, vous êtes au sommet de votre forme.

        Et en ce sens vous êtes un vrai camarade rouge et fier de défendre une idéologie ignoble dont la drapeau est consciencieusement trempé dans les flots de sang dont elle n’a su depuis sa naissance jamais se rassasier.

      • eric 18 juillet 2014 10:07

        Je préfère tenter de croire que vous aussi avez voulue tenter le second degré et avec les même difficultés que moi à vous en croire...


      • politzer politzer 19 juillet 2014 07:51

        le gros problème des imbéciles propagateurs de l’idéologie anti communiste primate made in USA c est qu’ils se font les porte parole de leurs pires ennemis ! C’est le sort des paresseux abrutis par les préjugés de vomir des insultes gratuites qu on leur a fait ingurgiter comme aux oies à l engraissage depuis leur adolescence.


      • claude-michel claude-michel 18 juillet 2014 11:15

        « La pelle » des mineurs...vont au charbon..mais exploserons en route.. !


        • antyreac 18 juillet 2014 11:58

          L’avion passager de Malaisia Air lyanes a été descendu par par les russes qui été le seul à posséder les fusées BUG et surtout le seul assez fou pour tirer sur un avion passager


          • antyreac 18 juillet 2014 11:59

            L’avion passager de Malaisia Air lyanes a été descendu par par les russes qui été le seul à posséder les fusées BUG et surtout le seul assez fou pour tirer sur un avion passager


            • antyreac 18 juillet 2014 12:18

              A la Rédaction

              Les textes que j’écris restent sur l’encadrement bien qu’ils ont été envoyé...

              • Furax Furax 18 juillet 2014 12:45

                «  bien qu’ils ont été envoyé... »
                la Rédaction sanctionne les fautes !
                 smiley


              • Croa Croa 18 juillet 2014 22:09

                Je présume que les nouvelles pages du site sont encore plus merdiques sur ton navigateur que sur le mien !


              • alinea alinea 18 juillet 2014 12:25

                « Nous nous tournons vers vous, travailleurs des pays européens, en vous demandant votre aide solidaire:aidez nous à briser le bastion du fascisme en Ukraine. Ce sera notre victoire commune ! »
                Volontiers ! Comment ??


                • Deneb Deneb 18 juillet 2014 13:00

                  En tirant sur les avions civils, par exemple...


                • foufouille foufouille 18 juillet 2014 13:41

                  en leur envoyant du fric et deneb avec sa kalach
                   smiley


                • alinea alinea 18 juillet 2014 14:48

                  J’ai lu un article en modé qui disait que ce pouvait être l’avion de Poutine, passé quelques minutes plus tôt, qui devait être visé !


                • Michel Maugis Michel Maugis 18 juillet 2014 16:26

                  ET HOP. 


                  Le très courageux Deneb, vient au secours de ceux qui otanazièrent sont pays, et qui annexent sans vergogne la bande de GAZA, avec le soutien évident des palestiniens.

                  Vous êtes vraiment une tête à claque. Jamais vu un si beau fauxcul.

                • antyreac 18 juillet 2014 16:49

                  Les gaocho face a la vérité qui le dérange passe presque toujours aux insultes...


                • Deneb Deneb 18 juillet 2014 17:12

                  Antyreac : pas seulement face aux arguments. Il insulte parce que c’est la seule chose dont il est capable. Je pense qu’il doit en fait être un anticommuniste primaire, il a en effet dégoûté déjà bien du monde de cette idéologie sectaire et maléfique.


                • politzer politzer 19 juillet 2014 07:54

                  lire les déclarations du contrôleur aérien espagnol qui gérait l appareil au lieu de débiter une sottise sur le ton définitif du jobard sûr de ses informations ingurgitées à la TV !


                • JL JL 19 juillet 2014 08:26

                  Alinea,

                  au sujet de l’avion de Poutine : on peut penser en effet, que c’est quelque chose comme ça.

                  Pour ma part, je ne crois pas que l’avion de Poutine était visé - trop risqué - mais je pencherais pour un message d’avertissement qui aurait valeur de provocation.


                • soi même 18 juillet 2014 14:37

                   Étrange comme décalage du temps que vous faites en lissant votre article, on dirait que vous avez pas bouger depuis la guerre d’Espagne !
                  Cela ne veut pas dire que l’on doit rester impassible, il doit bien avoir un grains de sable qui peut paralysé et stopper la marchime à nous de le trouver !

                  InternationalCrash/Ukraine : l’avion de Poutine aurait pu être visé par le missile

                  Il se pourrait bien que le grain de sable est arriver !

                   

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès