Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Un criminel de guerre vit libre à Paris

Un criminel de guerre vit libre à Paris

60 civils brûlés vifs

Arrêté près de Paris en avril dernier, Radomir Susnjar un Serbe de 59 ans, se cachait en France depuis vingt ans. La Cour d'Appel de Paris décidera le 7 janvier 2015 de son éventuelle extradition en Bosnie-Herzégovine, d'où cet ancien membre du groupuscule paramilitaire "Les Vengeurs" est originaire.

Susnjar dit Lalco est accusé par plusieurs témoins bosniens, croates et serbes d'avoir participé au condamnation de 60 Bosniaques, brûlés-vifs à Visegrad, 22 ans auparavant. Ce massacre tristement célèbre sous le nom "Ziva lomaca"/Bûcher vivant/ a eu lieu en juin 1992. Environ 70 personnes : femmes, enfants dont un bébé de deux jours, sans prénom et personnes âgées ont été enfermés dans une chambre de la maison appartenant à Adem Omeragic, situé dans la rue Pionirska. Le bâtiment a été incendié et plusieurs victimes qui ont sauté par la fenêtre furent abattus.

Huit survivants dont deux sont décédés quelques années plus tard ont pu témoigner au Tribunal international pour l'ex Yougoslavie à la Haye. Deux sont venus à Paris, assister à l'audience de la Cour d'Appel qui arbitera sur le sort du criminel, au début de l'année prochaine.

 

Encore 18 victimes

Le terrible Lalco est accusé "d'avoir personnellement verrouillé la pièce dans laquelle se trouvaient des civils et d'y avoir mis le feu"- selon la déclaration du procureur bosnien, Vladimir Vukicevic. Il accuse Susnjar et pour l'exécution de 18 voyageurs du train Belgrade-Bar. Le 27 février 1993, un Croate et 17 Bosniaques ont été emprisonnés sans aucune raison, dans le village de Strpci. Susnjar les a conduit à Visegrad. Tous y ont été exécutés.

Radomir Susnjar, ancien livreur de la plus grande boulangerie de Visegrad, une bourgade du sud-est de la Bosnie, situé près de la frontière serbe et stratégiquement importante, se déclarait avant le conflit "lié à l'unité yougoslave". Il a séjourné en France en 1973.

Après le départ officiel de l'Armée populaire yougoslave, en mai 1992 des nationalistes serbes de la région ont envahi la municipalité. Groupuscules paramilitaires appelés "Aigles Blancs" ont commencé vite, le nettoyage ethnique. La plupart de Bosniaques n'ont pas été tués immédiatement mais furent d'abord détenus à Uzamncia, dans des baraquements militaires de l'Armée populaire, en banlieue de Visegrad, selon le rapport de l'ONG "Trial" de Genève qui agit contre l'impunité des génocides, crimes contre l'humanité, crimes de guerre, tortures et disparations. Des civils bosniaques ont été battus tous les jours, obligés de travailler et de servir de bouclier humain aux paramilitaires venus de Serbie et à l'armée bosno-serbe de Visegrad.

 

Le criminel est reparti libre

Convoqué recemment par la Cour d'Appel de Paris, toujours libre mais sous surveillance de la police française et d'Interpol, Radomir Susnjar s'est présenté devant des juges, accompagné par ses deux fils d'une vingtaine d'années. Il n'a pas reconnu les crimes. Son avocat, maître Olivier Morice a introduit l'existence d'un autre Susnjar car le nom, selon ses propos "est répandu dans la région" ! Mais ce Milan Susnjar un professeur du lycée, très malade a été hôspitalisé à Sarajevo, en mai et juin 1992. 

Bakira Hasecic, une habitante de Visegrad et présidente de l'association "Femmes victimes de guerre" fut sa voisine plus de 25 ans et a formellement reconnu le bourreau, tout comme Huso Kurspahic qui a perdu 9 membres de la famille, dans le feu allumé par Radomir Susnjar.

L'avocat général, maître Jean-Charles Lecompte a souligné que l'homme présent dans le boxe des accusés est bien Radomir Susnjar, dont les empreintes digitales et des photos correspondent, selon la conclusion de plusieurs experts à la personne recherchée par le Tribunal de la Hayes et celui de Bosnie-Herzégovine.

Président de l'audience, le juge Jean Bartholin a confirmé que l'identité de l'accusé a été bien vérifiée en rappelant qu'il existe contre lui, un mandat européen. Radomir Susnjar qui a commis des crimes contre l'humanité est reparti libre, en compagnie de sa famille et l'avocat Me Morice.

Djenana Mujadzic


Moyenne des avis sur cet article :  2.22/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • lisca lisca 28 novembre 2014 18:47

    Un article sans sources, sans travail, écrit avec les pieds.
    Qui ressemble à de la propagande BHL.
    Qui accuse un type que personne ne connaît. Fait de la fumée avec des histoires horribles et tellement rabâchées et discréditées.
    Vous connaissez l’histoire du berger qui criait au loup ?
    Les gens se pointaient avec leur fourche.
    Il rigolait bien en leur montrant son caniche.
    Un soir le loup est venu chez lui. Il a crié au loup.
    Plus personne ne le croyait.
    Et le loup l’a dévoré.


    • Djenana Mujadzic Djenana Mujadzic 28 novembre 2014 19:01

      Informez vous au Palais de Justice ! Mieux, au Tribunal de la Haye. Ecrivez un texte au lieu de faire bla, bla...nationaliste !


      • lisca lisca 29 novembre 2014 15:00

        Et vous, apprenez à écrire avant de faire des articles de propagande.


      • lisca lisca 29 novembre 2014 15:01

        Je parlais à l’auteur de l’article, message 2.


      • Jelena 28 novembre 2014 19:06

        Il va falloir t’y faire grand-mère... La Rep.Srpska c’est Serbe et ça restera Serbe. Y’a plus « Tekbir Allahu Ekber », tous kaput. Capito ?


        • lsga lsga 28 novembre 2014 19:14

          bravo pour cet article !

           
          Comme on le voit dans les commentaires de votre article, encore beaucoup de petits bourgeois nationalistes en France croient que la liquidation ethnique est un processus historique acceptable. 
           
          Il faut dire, en France, beaucoup rêveraient d’éliminer les enfants musulmans comme Radomir Susnjar a fait avec les enfants bosniaques : en les brûlant vif.
           
          Le Nazisme est de retour en France dans sa forme la plus brutale, l’exemple de Radomir Susnjar n’en est qu’un exemple de plus.
           

          • COVADONGA722 COVADONGA722 28 novembre 2014 19:22

            isga de 11h50 a 13h21 45 post dont 22 de plus de 20 lignes ce site nous prend pour des demeurés 


          • Djenana Mujadzic Djenana Mujadzic 28 novembre 2014 19:19

            Salut Jelena ! Moi ça va bien ! Et vous ? Pas très fort ?Comme d’hab ?

            Bon weekend et montrez vous : non ?On aura peur ?

            • Jelena 28 novembre 2014 20:33

              Allaaah oncle Sam !! Allaaah oncle Sam !! Allaaah oncle Sam !!...
               
              N’est ce pas ?
               
              Vous et vos amis albanais, continuez de prier pour que son empire ne s’écroule pas. smiley


            • Le Corbeau Magnifique Le Corbeau Magnifique 28 novembre 2014 20:42

              Mais tous les salopards qui ont approuvé les guerres de l’OTAN,en Serbie et en Iraq et donc sont complices sont en liberté aussi en France !

              Non ?


              • cassandre4 cassandre4 29 novembre 2014 01:58


                 Pas grand chose à dire sur cette merde bien fumante, fraichement pondue par Djenana !

                 Lisez plutôt ce livre << L’ Europe est morte à Pristina>> du colonel Jacques Hogard !
                 C’est beaucoup plus crédible, documenté, et véridique !
                 (voir aussi les vidéos de ses interwiews, !)

                 Je pense, d’ailleurs, que ce poste est destiné à contrebalancer, la vidéo postée hier sur AV ,et prestement retiré aujourd’hui ! 


                • cassandre4 cassandre4 29 novembre 2014 17:53

                   Faites l’effort d’aller sur Google et de taper dans la barre « Jaques Hogard » (c’est suffisant) et vous aurez toutes les billes en main !

                   Bonne lecture !  smiley


                • fred.foyn Le p’tit Charles 29 novembre 2014 08:02
                  Un criminel de guerre vit libre à Paris....Comme beaucoup d’autre il me semble.. ?

                  • Doume65 29 novembre 2014 10:18

                    Radomir Susnjar est plus chanceux que Julian Assange soupçonné de... rien !


                    • bakerstreet bakerstreet 29 novembre 2014 13:01

                      Bravo pour votre billet et votre courage. 

                      Les salauds s’abritent derrière des drapeaux, puis passent la frontière quand le vent tombe. Un truc bien connu...
                      Que certaines gens les défendent au nom d’intérêt de voisinage me laissent toujours dubitatifs...

                      • Europa Terra Nostra Signal d’alarme 29 novembre 2014 14:43

                        Il n’a pas la même tête qu’Hitler pour rien !


                        • agent ananas agent ananas 29 novembre 2014 17:12

                          Un criminel de guerre vit à Paris.
                          Qui çà ? Sarkozy ?
                          Combien de morts en Libye ?


                          • ELCHETORIX 29 novembre 2014 19:31

                            Et que pensez-vous du criminel de guerre à la « tête » de la région Serbe du KOSOVO ?
                            Je n’en écrirai pas plus , sauf que si la YOUGOSLAVIE existerait encore , l’Europe s’en porterait mieux !
                            RA.


                            • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 29 novembre 2014 22:30

                              Ce que l’Otan a fait en Serbie (et au Kosovo...) est UNE HONTE


                              • zygzornifle zygzornifle 30 novembre 2014 13:15

                                Valls a préféré se faire du Dieudonné .....


                                • zygzornifle zygzornifle 2 décembre 2014 08:15

                                  si Sarko est élu en 2017 il aura sa tente dans les jardins de l’Élysée......


                                  • soi même 18 décembre 2014 22:44

                                    Recherger le prémomer morice sur agoravox, l’artiste écrivaint d’agorafigue et bien ma suprise je tombe en enter de liste sur c’est article, serait il lepére de c’est article déguisé où une érreur d’agorafigue ?

                                    Mystére que j’ainerais bien éclaisier par le crythomane de ce site !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès