Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Un garçon de 15 ans tué par un policier, la Grèce s’embrase

Un garçon de 15 ans tué par un policier, la Grèce s’embrase

Samedi 6 décembre au soir, dans le centre d’Athènes, un policier a tiré et tué un jeune homme de 15 ans.
Depuis, Athènes et plusieurs autres villes grecques sont la proie à de violentes émeutes entre jeunes et policiers. Les incidents ont débuté dans le centre de la capitale, dans le quartier d’Exarchia.

Samedi 6 décembre 2008 vers 21h heure locale, dans le quartier d’Exarchia, au centre d’Athènes, au cours de heurts entre un groupe de jeunes et force de l’ordre, un policier a tiré et tué un jeune homme de 15 ans, Alexandros Grigoropoulos. Alexandros a reçu une balle au plein cœur et a décédé avant même d’arriver à l’hôpital.
Exarchia est un quartier connu pour être considéré comme alternatif, fréquenté par beaucoup de jeunes, y compris gauchistes, anarchistes et anti-autoritaires.

D’après certaines sources, un groupe d’une trentaine de nanars (dont le futur mort) aurait brisé des vitrines de magasins, se serait attaqué à une voiture de police et aurait déclenché des feux de poubelle. Cependant, d’autres affirment qu’aucun acte ne justifiait une intervention policière, et encore moins l’usage d’une arme.

Quoi qu’il en soit, des centaines de personnes ont manifesté toute la nuit dans le centre d’Athènes et dans les grandes villes pour protester contre la mort du jeune. Les dégâts sont importants : magasins endommagés, jets de cocktails Molotov, ...

Ce matin, les pompiers tentaient encore d’éteindre l’incendie d’un bâtiment de deux étages à Athènes. Les étudiants des principales universités de la capitale et de l’école Polytechnique bloquent leur établissement. Des groupes de jeunes masqués lance encore des pierres et des engins incendiaires sur les forces de police devant la faculté de Droit d’Athènes, la police ripostant par des tirs de gaz lacrymogène.

C’est la première fois qu’un mineur est tué par la police en Grèce depuis 1985, a déclaré un porte-parole des forces de l’ordre. Le ministre de l’Intérieur, Prokopis Pavlopoulos, a appelé les groupes de défense des droits de l’homme et les organisations de gauche qui ont prévu des manifestations en début d’après-midi à Athènes et Salonique (nord) à ne pas se livrer "à des actes extrêmes".
Des protestations devant les ambassades grecs auront aussi eu lieu à Zagreb, à Berlin et à Barcelone.



Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • Yohan Yohan 8 décembre 2008 13:13

    Petit chenapan, retourne au BLED smiley


    • faxtronic faxtronic 8 décembre 2008 13:42

      nan, le mort n etait pas un immigre, mais un anarchiste virulent.


    • Yohan Yohan 8 décembre 2008 16:52

      Je parlais du livre de français smiley


    • Olga Olga 8 décembre 2008 23:22

      @Yohan
      Il fallait oser la faire celle-là... smiley
      ...en parlant d’un jeune grec de 15 ans (Alexandros Grigoropoulos) qui vient de se faire tuer par un policier... smiley


    • Yohan Yohan 9 décembre 2008 09:10

      Désolé, vous êtes trop pressés. Je parlais de l’auteur, non du jeune grec. http://www.alapage.com/-/Fiche/Livres/2011689821/le-bled-orthographe-grammaire-conjugaison-o-bled.htm?donnee_appel=GOOGL


    • Olga Olga 9 décembre 2008 10:06

      @Yohan
      Dans ce cas il faut préciser de qui l’on parle et faire attention au titre du commentaire qui précède votre trait d’humour... smiley


    • appoline appoline 8 décembre 2008 13:13

      Quand on met les pieds dans ce genre de combat de rue, les risques existent. Les nier est pure folie. Les défier sciemment ressemble à la roulette russe. Il a perdu, c’est tout.


      • Zalka Zalka 8 décembre 2008 13:34

        @L’auteur : vous avez donné la version des faits publique en Grèce, c’est une bonne chose. Mais je pense que vous auriez pu également détaillé les réactions publiques. Apparament, les deux flics ont été écroué et mis en examen pour homicide volontaire et complicité.

        Habitué aux déclarations en France, j’ai été très étonné de voir la classe politique condamné fermement cette bavure. Et ce malgré le vandalisme du groupe de la victime avant le drame.


        • foufouille foufouille 8 décembre 2008 13:37

          ca fait des semaines et meme des mois que ca petent en grece
          a chaque sommet des ripoux, il y a des grosses manifs
          et plein de black block
          a force le pouvoir cherche a se venger

          il y a aussi une autre version sans caillasses


          • LE CHAT LE CHAT 8 décembre 2008 13:37

            encore un plagiat de nos emeutes de 2005 ! quand la France fera t elle respecter nos copyrights ? smiley


            • Niamastrachno Niamastrachno 8 décembre 2008 16:57

              Hop là ! on m’ôte les mots de la bouche !!!
              Je trouve cet article ârticulièrement mal écrit, il manque sérieusement de références, une succession d’informations pompées à droite et à gauche, rien qui ne mérité d’être couché ici en tout cas...


            • JONAS Virgule 8 décembre 2008 14:55

              @ L’Auteur :

              Dès le départ de votre article, vous utilisez un mot ou verbe inconvenant !

              Assassiner ? (Assassin).

              Ce mot sous-entend préméditation ! ? Je doute que la police grecque puisse avoir prémédité de tuer ce jeune homme !

              Vous abordez donc ce sujet avec parti pris. Je considère que vous n’êtes pas objectif, puisque cause et partie.

              Bien à vous et sans rancune.


              • StayInContactWith 8 décembre 2008 14:56

                Bonjour,
                @ Zalka :
                "D’après certaines sources, un groupe d’une trentaine de nanars (dont le futur mort) aurait brisé des vitrines de magasins, se serai attaqué à une voiture de police et aurait déclenché des feus de poubelle. Cependant, d’autres affirment qu’aucun actes ne justifiant une intervention policière, et encore moins l’usage d’une arme."
                Je ne vois pas trop ce que je pouvais dire de plus smiley de plus ayant écris cet article dimanche au petit matin, les manifestations publiques n’avaient pas encore eu lieu, donc seul les réactions "officielles" avait trouvé écho sur le net !

                Je n’ai jamais donné d’excuses à ce jeune, j’ai même été étonné de voir les deux policiers écroués, alors que dans leur voitures ils étaient en train de se faire caillasser...Peut être est ce les 3 balles tirés qui n’ont pas plus... Mais je suis tout à fait d’accord avec Appoline : quand on rentre dans certain milieu, il faut savoir en eccepter les risques.


                • Zalka Zalka 8 décembre 2008 18:47

                  Voyez mon commentaire comme un léger ajout. Disons que Sarkosy n’aurait jamais eu la réaction du premier ministre grec.


                • sheeldon 9 décembre 2008 11:15

                  bonjour

                  j’ai moisé cet article que je trouve indigent il n’y a rien de nouveau , tout ceci est dans libé , le monde ou le figaro ( aucune nouvelle et meme dimanche cette info était déjà diffusée ) , bref ceci n’a aucun interet ( je vais lire comme un grand ces journaux ) la qualitée des artciles d’agoravox devient inquietante du people , des articles de plus en plus courts celui là est exemplaire , avec de moins en moins de références .

                  bref c’est un joli recopiage des autres articles de la grande presse syntétisé en dix lignes , c’est tout sauf passionnant .

                  je n’ai rien contre la jeunesse et c’est bien qu’agoravox leur donne la parole mais désolé des enfants pour traité de revoltes urbaines ayant lieu après des manifestations , l’assassinat d’un jeune de 15 ans et une fronde sociale très dure , je trouve ça léger , peu-etre fodrait-il leur faire un agoravox junior ?

                  cordialement


                • StayInContactWith 8 décembre 2008 15:00

                  Bonjour Virgule,
                  Oui mon titre contient le verbe assassiner, mais cependant c’est le seul endrois où je pense effectivement avoir manqué d’objectivité. Mais est-ce une raison pour condamner tout l’article ?

                  et je n’ai aps à avoir de rancune, toutes le critiques sont bonnes à prendre pour ne pas répéter mes erreurs de par le futur !

                  Je vous remercie donc smiley

                  SICW


                  • StayInContactWith 8 décembre 2008 16:36

                    Pour stopper toute polémique sur le titre, je demande à l’équipe agoravox de modifier le titre, afin qu’il soit plus neutre :D

                    En m’excussant auprès des lecteurs qui ont pu y voir un manque d’objectivité !


                      • minidou 8 décembre 2008 17:38

                        On aura souvent tendance en France, vieille démocratie, à regarder de haut les "jeunes" démocraties, comme peuvent l’être l’Espagne où la Grèce.
                        Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit du premier mineur abattu par la police depuis 1985...Peut-on ici en dire autant ?
                        Les policiers responsable (et pas forcement coupables), ont été immédiatement incarcérés et et inculpés...Peut-on ici en dire autant, dans un pays où depuis quelques années les policiers coupable d’actes de bavures se font systématiquement dresser des certificats médicaux de complaisance, et où la plupart des victimes de tels actes doivent ensuite comparaitre pour rebellion ou pour agression, avec à la clé de sévères condamnations ?


                        • foufouille foufouille 8 décembre 2008 18:15

                          severes condamnations ............
                          ca doit etre comme en Rance, proces dans 10a, sursis pas obligatoire


                          • brieli67 9 décembre 2008 00:29

                            http://www.leparisien.fr/international/grece-le-centre-d-athenes-livre-au-pillage-07-12-2008-334597.php

                            Comme quoi la situation était connue en Grèce.
                            Dire que cette nuit les clans se rencontrent et discutent ...... alors qu’Athènes brûle.
                            Couvre-feu sur Thessalonique, télé brouillée plus de Net plus de tel pour joindre mes proches.

                            Le journal de ZEN voix officielle du PASOK .... qui n’a de socialiste que de nom !

                            OUI ! Avec un PS sous la houlette de son aile droite - centriste continue sa zizanie incapable ou refusant d’être chef de file d’une Gauche unie et refondée. 
                            Ces "riots" populaires peuvent embraser la France. 
                            Faudra remercier les médias d’avoir peopelisé le débat politique en France
                            ET l’ex_direction du PS d’être entré dans ce jeu-là.


                          • jaja jaja 8 décembre 2008 19:25

                            @ Appoline "Quand on met les pieds dans ce genre de combat de rue, les risques existent. Les nier est pure folie. Les défier sciemment ressemble à la roulette russe. Il a perdu, c’est tout."

                            La mort de ce jeune ne semble vous faire ni chaud ni froid... Pensez-vous que pour cesser de jouer à la roulette russe ces jeunes devraient arrêter de défier la police avec de simples caillasses et envisager sérieusement de rétablir l’équilibre ?

                            Au nom de quoi devraient-ils continuer à se faire tirer comme des lapins sans réagir ?


                            • jaja jaja 8 décembre 2008 19:56

                              Il faut se souvenir que la Grèce dans un proche passé était celle des colonels... meurtres, arrestations arbitraires, suppression des libertés syndicales et politiques était son crédo. La répression était partout et ce sont les jeunes qui ont fait tomber ce régime de soudards...

                              Cette sombre période est toujours présente dans les mémoires du peuple grec... Aujourd’hui le chômage de masse, les bas salaires, la difficulté à vivre au quotidien pour les gens du peuple, forment la trame de fond des évènements actuels. La révolte gronde...

                              Et comme d’habitude ce sont toujours les mêmes qui tombent, ceux qui avec rien osent affronter les milices de ceux qui ont tout et sont prêts, s’il le faut pour maintenir leur régime d’exploitation, à les exterminer jusqu’au dernier...


                            • JONAS Virgule 8 décembre 2008 21:08

                              @ L’Auteur de l’article :

                              Je vous avais préparé une réponse ciblée et modéré, pour vous expliquer les raisons de l’agressivité des services de polices.

                              Mais les Truffes qui filtrent les articles, censurent selon leurs idéologies politiques.

                              L’indépendance de ce Blog n’est qu’une façade.

                              Aux Modérateurs et Auteurs censeurs de ce Blog.

                              Vous prétendez être un média libre ! Vous avez encore censuré un de mes commentaires.

                              Il ne comportait aucunes injures, n’avait aucune connotation raciste ou religieuse.

                              Vous ne respectez pas votre Charte !

                              C’est donc moi qui prends la décision de vous exclure des médias que je consulte.

                              Vous n’êtes que des Socialos Collabos, complices des Coucous.

                              Le jour ou vous vous retrouverez devant un Tribunal populaire n’est peut-être pas aussi éloigné que vous le croyez.

                              Les complices des derniers envahisseurs de la France, ont payé très cher leurs travaux de taupes, votre tour viendra !

                               

                               

                               

                               

                               


                              • Médiateur Médiateur 8 décembre 2008 22:46

                                Virgule,
                                Je ne vois pas du tout à quel commentaire vous faites allusion.
                                Un seul commentaire a été supprimé (dont vous n’êtes pas l’auteur) sous cet article, il y a plus de 9 heures de cela. Peut-être que votre commentaire, pour une raison ou pour une autre, n’a pas été transmis correctement au site d’AgoraVox. Mais en aucun cas il n’a été censuré.
                                Si votre commentaire a été écrit (et sauvegardé) par l’intermédiaire d’un éditeur de texte, vous pouvez essayer de le poster à nouveau.


                              • JONAS Virgule 9 décembre 2008 22:05

                                @ Monsieur le Médiateur :

                                Je veux bien prendre en considération vos explications sur les problèmes techniques de votre site.

                                J’espère qu’ils me concerneront moins souvent, tant pour la disparition de mes commentaires, que pour les compactages.

                                Vous remerciant par avance, recevez mes salutations distinguées.

                                Virgule,


                              • Botsu 8 décembre 2008 21:58

                                C’est plutôt amusant la manière dont les dépêches de l’AFP mettent les émeutes en relation avec ce que bon leur semble. Il y a à peine un mois la Grèce ne connaissait-elle pas déjà une grève générale durement réprimée par les forces de police ? Je pense qu’on aurait aussi du mettre l’accent sur le fait que l’ambiance électrique ne date pas du jour et surtoute ne se réduit pas comme on se plait à nous le faire croire à la mort d’un étudiant...


                                • E-fred E-fred 9 décembre 2008 00:25

                                  Bien vu botsu

                                  surtout depuis les incendies meurtriers de ces dernières années où bcp ont tout perdu et l’état n’a rien fait...

                                  à stayincontactwith...qui ?


                                  "Je n’ai jamais donné d’excuses à ce jeune, j’ai même été étonné de voir les deux policiers écroués, alors que dans leur voitures ils étaient en train de se faire caillasser...Peut être est ce les 3 balles tirés qui n’ont pas plus... Mais je suis tout à fait d’accord avec Appoline : quand on rentre dans certain milieu, il faut savoir en eccepter les risques."

                                  Tu pense réellement qu’à 15 ans on peux évaluer les risques ? Tu es qui pour te cacher derrière cette photo de jeune avec ton discour de démago-populo ? On ne tire pas plusieurs coup de feu sur un jeune...à moins de ne pas se contrôler...le flic n’a pas évalué les risques, ça c’est certain...le jeune est là pour foutre la zone, c’est son rôle...les adultes sont là pour tempérer et recadrer...mais pas tirer avec son flingue à tout va !!!


                                • brieli67 9 décembre 2008 00:40

                                  Gênova a été ma dernière manif.... et pourtant expériences depuis 72 !
                                  Désolé n’ai plus les poumons ni les jambes.

                                  quant aux bêtises à lire dans la presse internationale un brillant échantillon tout chaud et récent 


                                  In Athen brannte selbst der 20 Meter hohe Weihnachtsbaum der Stadtverwaltung lichterloh. "Es gibt keine Staatsmacht mehr. Es ist schlimm", kommentierten Reporter aus dem Athener Stadtzentrum. Einige Tausend "Vandalen" hätten den griechischen Staat praktisch ausgeschaltet, hieß es. "Das griechische Lumpenproletariat hat heute Nacht die Bühne betreten", bewerteten es andere Kommentatoren.




                                • Echo Echo 9 décembre 2008 01:08

                                  Judicieuse remarque Botsu.

                                  Les troubles en Grece ne datent pas d’hier, en effet.

                                  Alors, les Francais tombent des nues quand leurs medias cheris leur livrent une vision brutale et contestable d’une situation qui pourrit depuis des mois.

                                  Nos propres dirigeants ont tellement peur de se reconnaitre dans le contexte grec, qu’ils font le necessaire pour le garder hors de portee de l’opinion. Et quand des faits sanglants remontent a la surface, la propagande se charge de les travestir.

                                  Desormais, tout passe par l’obsession de l’ultra-gauche. Une sorte d’al-qaeda a l’europeenne.

                                  Qui sera notre Ben Laden ?


                                • StayInContactWith 9 décembre 2008 06:58

                                  Bonjour,

                                  Tu es qui pour te cacher derrière cette photo de jeune avec ton discour de démago-populo ? Me cacher derrière ma propre photo ? Voilà qu’elle est bonne smiley

                                  On ne tire pas plusieurs coup de feu sur un jeune...à moins de ne pas se contrôler...le flic n’a pas évalué les risques, ça c’est certain. On est d’accord, c’est donc pour cela qu’il a été inculpé.

                                  le jeune est là pour foutre la zone, c’est son rôle... Alors est-ce que je remplis bien mon rôle chef ? Malgré toute votre expérience d’éducateur (que je respecte), je pense que lorsqu’il s’agit de parler de jeunesse je suis un peu mieux placer, car j’ai les deux pieds dedans. Ce n’est pas un rôle de foutre la zone : c’est soit de la bêtise, soit de l’ennui mélé au desespoir. Le rôle d’un jeune est de grandir, d’apprendre par les erreurs (et donc d’être recadré par l’adulte, nous sommes d’accord) mais apprendre par les erreurs ne veut pas dire
                                  les provoquer.
                                   
                                  Tu pense réellement qu’à 15 ans on peux évaluer les risques ? Euh...oui ? A quinze ans on peut avoir un petit job, un scooter, on est légalement pas loin de la conduite accompagné, on a sa copine, on va peut-être passé le premier diplôme reconnu en France (brevet des collèges)...ce sont des responsabilités mines de rien que l’on accorde aux jeunes. A quinze ans on sait évaluer les risques, mais en prendre compte est une autre histoire. smiley

                                  Cordialement
                                  SICW


                                  • E-fred E-fred 9 décembre 2008 10:04

                                    à stayincontactwith...

                                    Généralement, sur le net, peu de gens post leur vraie photo. d’après les propos que tu tiens, je ne me doutais franchement pas que tu étais un jeune de 15 ans. Tu me confirme donc que tu es bien celui de la photo...

                                    " je pense que lorsqu’il s’agit de parler de jeunesse je suis un peu mieux placer, car j’ai les deux pieds dedans" généralement, quand on a le nez dedans, on ne peu pas vraiment avoir un peu de recul.

                                    "A quinze ans on peut avoir un petit job, un scooter, on est légalement pas loin de la conduite accompagné, on a sa copine, on va peut-être passé le premier diplôme reconnu en France (brevet des collèges)...ce sont des responsabilités mines de rien que l’on accorde aux jeunes. A quinze ans on sait évaluer les risques, mais en prendre compte est une autre histoire". C’est vrai. Force est de constater que pour toi tout va bien. mais je suis quand même surpris par ton article : "Alexandros a reçu une balle au plein cœur et a décédé avant même d’arriver à l’hôpital.
                                    Exarchia est un quartier connu pour être considéré comme alternatif, fréquenté par beaucoup de jeunes, y compris gauchistes, anarchistes et anti-autoritaires
                                    ."

                                    moi, perso, à 15 ans, parler comme ça d’un autre ado qui vient de mourrir...

                                    la phase rébelion de l’adolescence est "normale", mais je ne dis pas qu’il faut que les jeunes brûlent tout en Grèce...le malaise est bien profond la bas, depuis beaucoup d’années...

                                    ce qui me fait vraiment bizarre, c’est que toi tu fasses un article comme ça...qui explique carrément que c’est de la faute du jeune : "Peut être est ce les 3 balles tirés qui n’ont pas plus... Mais je suis tout à fait d’accord avec Appoline : quand on rentre dans certain milieu, il faut savoir en eccepter les risques" C’est parcequ’un jeune de 15 ans en Grèce est proche des anarchistes qu’il faut en excuser la mort ?




                                  • brieli67 9 décembre 2008 11:16

                                    cf http://www.lemonde.fr/europe/article/2008/12/08/en-grece-la-police-n-assure-plus-sa-mission-de-service-public_1128464_3214.html#ens_id=1127970

                                    C’était un gamin de la high sosaillety qui callaissait ..... comme tant d’autres grecques ou grecs.
                                    Pas "cagoulé" donc pas engagé politiquement du tout !!

                                    Je répète en Grèce ce sont des clans qui dirigent même contenu que l’étiquette qui change style ventre mou-dem.... qui en cours de route ont perdu toutes notions citoyennes.

                                    Regardez le wiki anglais de l’ex maire d’Athènes et veuve Dora Bakoyannis born Theodora Mitsotakis
                                    devenue milliardaire dans l’immobilier par les JO et son frère Kyriakos
                                    http://en.wikipedia.org/wiki/Dora_Bakoyannis


                                    Le Pasok le parti socialiste grec actuel sur sa voie "blairiste" ne représente pas une Gauche unie et consensuelle . Comme en France ! A Reims les 4 grandes "listes" avec Hamon compris sont des émanations de l’aile socio-libérale . Une partie de la Gauche en Grèce comme en France en Allemagne est baillonnée par les média et les scrutins. Le seul recours qui reste : la violence...

                                    Le policier portait une arme chargée de balles réelles et il ne devait pas être le seul.
                                    Les trois sommations n’ont pas été entendues par la foule.
                                    Tir au lapin, donc !






                                  • sheeldon 9 décembre 2008 11:22

                                    désolé mais a 15 ans c’est interdit de travailler légalement en france ( sauf entreprise familliale ou appretissage ) .

                                    http://vosdroits.service-public.fr/F1649.xhtml

                                    de plus c’est pas parce qu’on conduit un scooter ou une voiture qu’on est un adulte .

                                    codialement


                                  • Dr. Larsen Dr. Julien Greenthumb (Paris) 9 décembre 2008 10:12

                                    Les petits grecs ont voulu faire comme leur petits camarades français, voilà tout !

                                    Heureux de voir que l’ influence culturelle de la France est bel et bien encore présente, partout dans le monde !!

                                     smiley


                                    • brieli67 9 décembre 2008 10:27

                                      http://www.lemonde.fr/europe/article/2008/12/08/en-grece-la-police-n-assure-plus-sa-mission-de-service-public_1128464_3214.html#ens_id=1127970


                                      Trois questions à Georges Contogeorgis, professeur à l’université Panteion d’Athènes et ancien ministre, sur les manifestations qui ont éclaté dimanche 7 décembre en Grèce après la mort d’un adolescent tué par la police.

                                      Quelles sont les revendications des manifestants ?

                                      Le mécontement de la population est d’abord dirigé contre les forces de l’ordre. Les manifestants reprochent à la police de ne pas accomplir correctement sa mission de service public. L’institution policière, qui devrait être au service de tous les citoyens, n’agit aujourd’hui que dans l’intérêt de quelques personnalités influentes. Je connais, par exemple, un directeur de journal qui dispose de trois ou quatre policiers pour assurer sa propre sécurité. Pendant les manifestations de ce week-end, les forces de l’ordre ne sont pas ainsi intervenues pour protéger les commerçants contre les tirs de cocktails Molotov.

                                      Mais cette mobilisation témoigne surtout d’un profond malaise d’une partie de la société à l’égard de la politique du gouvernement grec. Partant de la capitale, elle s’est propagée à tout le pays. Les manifestants dénoncent le fonctionnement d’un Etat qui place l’intérêt d’une certaine classe politique et économique au-dessus de l’intérêt général. Ils réclament la mise en place effective d’un Etat de droit et d’un Etat providence, ainsi qu’une meilleure représentativité des citoyens. Leur objectif, c’est d’être considéré comme des partenaires à part entière du système politique.

                                      Quel rôle tient le mouvement anarchiste dans les manifestations ?

                                      Le mouvement anarchiste, tout en étant très minoritaire, est particulièrement actif au sein des universités grecques. Ce n’est pas la première fois qu’il s’oppose violemment aux forces de l’ordre. A Athènes, il est implanté dans un petit quartier du centre-ville [Exarchia] où l’extrême gauche jouit d’une certaine immunité. La police les tolère à condition qu’ils ne sortent pas de cet environnement bohème et universitaire.

                                      Il faut savoir que la population étudiante est nettement plus politisée que le reste de la société. [En 1973, c’est la révolte des étudiants de l’école Polytechnique d’Athènes qui a précipité la chute du régime des colonels, une dictature militaire à la tête du pays de 1964 à 1974]. Par ailleurs, la police n’a pas le droit d’intervenir sur les campus. Mais l’adolescent qui a été tué par un policier n’appartenait pas à un groupe anarchiste. Il ne portait pas de cagoule et ne participait pas à une action ciblée. Connaissant sa famille, je peux même affirmer qu’il appartenait à un environnement assez aisé. Samedi, il s’en prenait à la police comme beaucoup d’autres personnes le font chaque jour en Grèce.

                                      Quelle est la marge de manœuvre du gouvernement ?

                                      Les récents événements viendront très certainement bousculer l’agenda politique, mais le gouvernement du premier ministre de centre-droit Costas Caramanlis est dans une situation très difficile. Un an après son élection, il dispose d’une très faible majorité au Parlement et ne parvient pas à sortir le pays de la crise. Par ailleurs, il est empêtré dans une série de scandales. [Une affaire de mœurs mettant en cause le secrétaire général du ministère de la culture, Christos Zachopoulos, éclabousse le gouvernement depuis le début de l’année]. Il n’y a qu’à voir les derniers sondages d’opinion qui donnent cinq points d’avance aux socialistes en cas d’élections anticipées.

                                      Propos recueillis par Elise Barthet


                                      • Icare 9 décembre 2008 11:51

                                        Merci pour ce commentaire avec le lien qui justifie à lui seul ce billet.


                                      • Serpico Serpico 9 décembre 2008 11:14

                                        Encore des émeutes ethniques...

                                         smiley


                                        • dapeacemaker911 9 décembre 2008 11:44


                                           La JEUNESSE SOUFFRE.
                                          "Enfant je ne comprennai pas comment nos grand parents avaient laissé faire ca..." aujourdhui je sais.

                                          Ce qui me fait peur dans l hsitoire, c est de voir 2 types de reponses :

                                          1) On range ce jeune (et les autres dans son genre) dans une case "anarcho-gauchiste" justifiant le fait qu il soit mort ("ct qu un fouteur de merde apres tout ?")

                                          2) On explicite que de toutes facons, la resistance mene a la mort donc il a ce qu il merite.

                                          J aimerais vous rappeler que notre pays a connu son lot d emeutes, qu a l epoque l intitulé "anarcho-ultra-gauche" n etant pas encore a la mode, on leur avait choisi la case "racailles banlieusardes droguées et inslamiste"

                                          Dans les 2 cas, la Rage etait latente depuis longtemps et vous le savez.
                                          Dans les 2cas il a suffit d une etincelle pour que tout s embrase.
                                          Dans tous les cas, au vue de l etat de nos "democratie" la revolte est LEGITIME.

                                          Dans les 2 cas, la jeunesse (ou sa partie le plus courageuse) se bat pour son avenir, pour de l espoir, pour des valeurs auxquelles tout opprimé croit : Liberté, Egalité, Fraternité... un peu de Justice quoi.
                                          Comment va t on bien pouvoir s en sortir si vous memes admettez que l on range toute resistance dans une case etiquetté "terroristes"

                                          Nous, la jeunesse, tentons de nous organiser loin de vos etiquettes, partis et ideologies, nous nous y prenons mal... certes, nous sommes maladroits, bordeliques et parfois violents....

                                          Mais vous les anciens, qu attendez vous pour reagir, vous qui avez l experience de l organisation et, parait il, le sens des reponsabilité... Vous contreniez vos gamins a se comporter en Adultes Responsables a vos place... et vous vous demandez pourquoi la jeunesse est violente ??

                                          A tous ceux qui ont peur pour l avenir, sortez vous les doigts du cul avant d assister a l affrontement du bras armé de l etat contre sa jeunesse... un affrontement qui je vous le garanti sera sans precedent.

                                          Croyez moi, en France aussi c est une evidence : le cauchemar recommence.

                                          Resistez par tous les moyens.

                                           

                                          DPM

                                          " qu allons nous dire a nos enfants, quand ils ne comprendront pas, comment nous aussi avons laissé faire ca ? et le cauchemar recommence..."

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès