Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Un journal suisse donne à Marine Le Pen l’occasion de développer ses (...)

Un journal suisse donne à Marine Le Pen l’occasion de développer ses idées en politique étrangère

Marine Le Pen vient, en date du 21 février 2012, de donner une grande interview au journal suisse Le Matin, qui l'a publiée sous le titre "Freysinger trouve que je ne suis pas assez radicale avec l'islam".

Cette interview nous donne l'occasion de voir ce que pourrait être la politique étrangère d'une présidente patriote. La candidate s'y montre aux antipodes de la caricature que la propagande mondialiste cherche à dessiner d'elle. Ni hostilité aux autres ni fermeture : Marine Le Pen prend au contraire un plaisir visible à souligner longuement ce qui lui plait en Suisse. Pour autant, quand on arrive aux sujets qui fâchent, elle ne les esquive pas, elle les pose franchement sur la table, sans agressivité mais sans complaisance.

Les thèmes abordés sont les suivants :

Démocratie directe
 
"Voulez-vous copier le modèle suisse ?" lui demande le journaliste, visiblement fier et heureux de voir son pays faire école.
 
Marine Le Pen répond :

"Le Front national (FN) défend la votation populaire depuis trente ans, avec une belle persévérance. Et nous faisons même des émules, puisqu’elle est devenue un vrai thème de campagne… Le FN réclame un système d’initiative populaire qui, compte tenu de la population, devrait être demandé par 500 000 personnes. Je crois que c’est à peu près ce qui se fait en Italie et cela me semble correct. Entre la Suisse qui a une tradition systématique du recours au référendum et la France qui n’en a pas, il y a un juste milieu à trouver – encore faut-il respecter l’avis de ceux à qui on demande leur opinion."

Plus loin, elle revendique, pour le Front National, la primauté de certaines idées, tout en soulignant que " il n’y a pas de honte à regarder ce qui fonctionne dans d’autres pays et à s’en inspirer."
 
Priorité à la volonté populaire sur le droit international
 
Question : :Comment concilier la volonté populaire telle qu'elle s'exprime dans un référendum avec des traités internationaux souvent aux antipodes ? Priorité à la souveraineté populaire, répond la candidate dans cet échange question/réponse :
 
Question : "En Suisse, certaines votations sont difficiles à appliquer car elles sont contraires au droit international. Ce pourrait aussi être le cas de la peine de mort, que vous voulez proposer aux Français. N’est-ce pas un problème ?

Réponse : Rien n’est supérieur au peuple. Dans ce cas, il n’y a qu’à sortir de la convention qui nous contraint. Les traités internationaux n’ont aucune légitimité par rapport au peuple.

Question : Est-ce une position défendable auprès des autres pays ?

Réponse : Bien sûr. Ou alors, on décide que les peuples ne sont plus souverains chez eux et on entre dans une sorte de phase post-démocratique, oligarchique, où quelques-uns décident à la place des autres. Ce n’est pas ma vision. La démocratie est pleine de défauts, mais c’est encore le système le plus performant que je connaisse."

Marine le Pen respecte les autres pays. La priorité nationale est une priorité pour chacun dans son pays. Interrogée sur un hôpital qui applique la priorité suisse, elle répond :
 
"Ils ont tout à fait le droit de le faire. Après tout, les Suisses n’ont qu’un pays et il est normal que, chez eux, ils aient une priorité d’accès à l’emploi et aux aides sociales. Même chose pour les Français en France ou pour les Béninois au Bénin. C’est d’ailleurs déjà appliqué en France, dans la principauté de Monaco, et cela ne suscite pas de critiques de la part de la classe politique française. Cela s’appelle le patriotisme économique et social."

Sortie de l'euro et Allemagne :

On note ces échanges :
 
" Q : Mais la sortie de l’Europe ne serait-elle pas coûteuse à la France ?

R : Et l’euro, il n’est pas coûteux pour notre pays ? La zone euro a eu la croissance la plus faible depuis dix ans et la balance commerciale de la France affiche 70 milliards de déficit. Pour retrouver notre compétitivité, on peut dévaluer notre monnaie. L’autre possibilité est de baisser les salaires et le système de protection sociale. C’est un choix. Moi je ne fais pas ce choix-là. D’ailleurs je ne suis pas inquiète, car tous les peuples vont se rendre compte qu’on leur demande des milliards, à perte, pour sauver cette monnaie.

Q : Vous parlez de la Grèce ?

R : Je prends les paris : ils vont jeter la Grèce hors de l’euro et ce sera catastrophique. Je défends une sortie progressive de l’euro. Pour la France, cela pourrait prendre six à huit mois, en concertation avec nos partenaires.

Q : Comment pouvez-vous convaincre l’Allemagne de mettre fin à l’UE ?

R : Je n’ai pas à les convaincre, puisque le peuple allemand est pour la sortie de l’Union selon les sondages.

Q : Et Angela Merkel ?

R : Elle a un peuple derrière elle, qui sait qu’au fur et à mesure que les pays font faillite, le seul qui va rester pour payer est celui qui se porte le mieux – l’Allemagne. D’ailleurs un certain nombre de pays sont prévoyants et réimpriment déjà leur monnaie nationale, l’Allemagne y compris, qui est en train d’en fabriquer en Angleterre.

Q : Des Deutsche Mark, vraiment ?

R :Oui, regardez sur Internet."

Islam et minarets :
 
Un référendum sur les minarets en France ? Pourquoi pas, répond la candidate. Mais il faudra aussi et surtout traiter le problème de l'islamisme sur le fond :
 
" Mais ce que je veux surtout, c’est que les fondamentalistes islamistes soient bloqués dans leurs revendications permanentes, eux qui cherchent à imposer leurs lois, leurs codes, leurs mœurs. Il faut donc leur expliquer qu’à Rome, on fait comme les Romains. Je pense qu’il peut y avoir des mosquées, mais sous certaines conditions. Elles ne doivent pas être obligatoirement ostentatoires – et on sait que le minaret est manifestement une volonté de visibilité politique plus que religieuse."
 
Identité européenne
 
A quelques reprises, l'interview donne à la candidate l'occasion d'exprimer son intérêt pour l'identité européenne, ce qui est nouveau dans son discours pour ce que j'en ai observé.
 
A certains membres de l'UDC qui répercutent le classique discours de diabolisation du Front National, elle demande de "ne pas faire le jeu des adversaires de notre civilisation".
 
De plus, en matière de double nationalité, elle n'hésite pas à traiter différemment la double nationalité européenne, comme le montre cet échange question/réponse :
 
"Q : Des milliers de personnes ont la double nationalité franco-suisse. Allez-vous les obliger à choisir ?

R : Je suis contre la binationalité, mais je peux parfaitement accepter une exception à la règle, c’est-à-dire une double nationalité de pays européens : franco portugaise, franco-suisse, ou encore franco-polonaise."

Les questions qui fâchent
 
Les questions qui fâchent ne manquent pas avec nos amis suisses. Sans surprise, pour Marine Le Pen aussi, elles ont nom évasion fiscale et secret bancaire. Je renvoie le lecteur au texte intégral de l'interview, donné en lien.
 
Ces questions, le journaliste les pose, nous donnant l'occasion de "tester" la candidate quand le terrain devient difficile. Elle réussit le test à merveille, calme, précise et ferme, sans agressivité, amicale sans flagornerie. C'est déjà l'attitude qu'elle avait déployée à l'égard d'Israël, se montrant ouverte à l'idée d'une rencontre, mais pas à n'importe quelles conditions.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (88 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 23 février 2012 08:26

    Pour ceux qui veulent une synthese des propositions, voici brievement le programme du FN :

    http://2ccr.unblog.fr/2011/12/20/que-nous-dit-le-fn/


    • SNOOP 23 février 2012 09:18

      merci au matin (et à l’auteure) de nous donner l’occasion d’entendre au mieux Marine LEPEN.
      cela change des clichés habituels sur nos antennes.
      LEPEN a les compétences pour diriger notre nation.
      je m’interroge cependant quant à son entourage qui savonne la pente tel jean marie et ses déclarations toujours aussi stupides sans oublier gollnisch et sa meute aux abois.
      l’épisode « bal de vienne » est une faute politique à ne pas renouveler.

       La démocratie est pleine de défauts, mais c’est encore le système le plus performant que je connaisse.


      • Catherine Segurane Catherine Segurane 23 février 2012 09:51

        Merci, Snoop.

        Agoravox et Agoravox TV aussi permettent d’étudier le programme de Marine au lieu de se contenter de s’interesser au dernier buzz ou à la dernière « petite phrase ».

        Ils ont publié (surtout Agoravox TV) plusieurs discours complets, ou passages significatifs.


      • morice morice 23 février 2012 12:56


        Agoravox et Agoravox TV aussi permettent d’étudier le programme de Marine au lieu de se contenter de s’interesser au dernier buzz ou à la dernière « petite phrase ».

        le programme de la blondasse tiens dans un LIVRE.

        Celui-ci :

        — On se fait la bise, on se tutoie, mais c’est de pure façade. Mais, une fois, j’ai eu un entretien au cours duquel elle m’a donné sa position sur l’islam. Elle m’a dit : voilà la stratégie. Nous n’aurons jamais les voix des musulmans, c’est une cible que je n’ai pas. Si je caresse l’islam dans le sens du poil de temps en temps, ce n’est pas pour eux, c’est pour les Français qui croient encore, ces cons-là, que l’islam est une religion. Ces gens-là, je ne veux pas perdre leur électorat. Si je dis que l’islam n’est pas fréquentable, que c’est la pire des choses, ils me traiteront de raciste et ne voteront pas pour moi. De sorte que pour le moment, c’est eux que je caresse dans le sens du poil.
        Alors, je flatte la laïcité, parce que les Français sont très laïcs, ils sont même laïcards, ils estiment que toutes les religions ont le droit de vivre. C’est leur credo, ils ont appris ça depuis qu’ils sont tout petits, le principe de laïcité, ils le trouvent formidable. Donc, je fais en sorte de les flatter. En attendant, le Front ne rentre pas dans le lard de l’islam, et moi ça m’emmerde.
        [...]


      • Fourmi Agile Evrard 23 février 2012 22:28

        Va prendre tes gouttes pépé, tu radotes.




      • SNOOP 23 février 2012 10:38

        oui, sauf que les « petites phrases » ainsi que les buzz répétés laminent tout le travail de fond en quelques secondes...tout en révélant un non changement malgré l’arrivée de marine.
        faudrait voir de ne pas tomber dans les travers d’antans
        nombreux sont ceux qui pourraient se fatiguer de cela et changer de bulletins le jour J
        je crois que marine gagnerait à changer de conseillers en com ...attention


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 février 2012 10:47

          Bonjour CS,

          à l’affirmation « Interrogée sur un hôpital qui applique la priorité suisse, MLP répond : Ils ont tout à fait le droit de le faire. » curieusement ils ont surtout les moyens. Pour quelle raison ? Il n’y a plus le moindre médecin suisse dans les hôpitaux suisses, étrange non ? et quid de la priorité suisse si ce n’est faire travailler les personnels au rabais tout aussi compétents... ? Les médecins suisses sont eux à la tête des cortèges humanitaires aux couleurs de la croix rouge et coordonnant les cordons de réfugiés de zones de combats de rebelles terroristes où justement prospèrent les matières premières en vert sur leur bourse. Mauvais exemple pour MLP. Méfions nous de ce dont sont composés les rangs de soldats qui piétinent dans son dos car si ce peuple prend le pouvoir, c’est bien pour nettoyer le terrain des parasites sociaux. On ne le dira jamais assez, la Suisse est le principal actionnaire de la pandémie pharmaceutique et bancaire ainsi que de l’outil militaire façonné de main de maitre par d’habiles laborantins avec une précision horlogère et chirurgicale...

          Je préfère Corinne Lepage, au réseau bien plus civil.  


          • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 23 février 2012 12:17

            « Il n’y a plus le moindre médecin suisse dans les hôpitaux suisses, ... »

            Propos ridicules, sans aucun fondement et totalement fallacieux. Tout le reste de votre commentaire est à l’avenant. Pourquoi ne pas avoir ajouté que les chirurgiens suisses avaient été remplacés par des charcutiers auvergnats tant qu’à faire ?

            Plutôt que de vous référer aux poncifs et clichés habituels, renseignez-vous et vous élèverez le niveau du débat !


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 février 2012 14:52

            @ Hopitaux,

            vous affirmez l’air détaché « Pourquoi ne pas avoir ajouté que les chirurgiens suisses avaient été remplacés par des charcutiers auvergnats tant qu’à faire ? » figurez vous que vous ne comptiez pas si bien dire mais ce sont bien les éleveurs auvergnats, ayant renoncé à l’alimentation intensive de leur cheptel avec des granulés douteux, qui ont sauvé l’élevage français après l’épisode maléfique de la vache folle. Pensez aussi à leur dire merci avant de vous moquer d’eux...l’Auvergne est bien la Suisse française et bien plus autonome que le pays des comptes bancals...


          • Ahnzel 26 février 2012 01:21

            "Propos ridicules, sans aucun fondement et totalement fallacieux. Tout le reste de votre commentaire est à l’avenant. Pourquoi ne pas avoir ajouté que les chirurgiens suisses avaient été remplacés par des charcutiers auvergnats tant qu’à faire ?« 

            Eh bien mister ne va pas souvent dans un hôpital suisse. Voici un bel exemple de »propos ridicules, sans aucun fondement et totalement fallacieux."


          • HerveM HerveM 23 février 2012 11:36

            C’est sans honte que j’avoue avoir voté pour Mr Gollnisch lors de nos primaires à nous et je ne regrette absolument pas ce choix car j’estime qu’il était nécessaire de saluer le courage d’un homme qui représente la ligne du Front National historique, celui d’honnêtes hommes dont le sens de l’honneur ne sert malheureusement pas les intérêts politiques du moment. 

            Mais je dois reconnaitre que Marine Le Pen me surprend de jour en jour et qu’elle serait la meilleur chose qui pourrait arriver à la France en ces temps de soumission à l’Empire. D’ailleurs, dans une interview passée quasiment inaperçue, n’avait elle pas laissé trainer négligément sur un coin de son bureau « Comprendre l’Empire, demain la gouvernance globale ou la révolte des Nations » du sociologue Alain Soral ?
            Je suis d’ailleurs convaincu que son discours anti-islam est avant tout utilisé à des fins électorales car il rentre dans le jeux de ceux qui souhaitent un conflit ouvert entre Occident et Moyen-orient et lui permet ainsi d’avoir une plus grande tribune dans les médias.
            J’espère que de nombreux musulmans patriotes ne s’y tromperont pas et voteront pour la seule candidate qui s’opposera à ce fameux Empire, créateur et financier de l’Islam radical.


            • Fucius 23 février 2012 18:36

              L’Empire américain, créateur de l’islam radical ?!?!?
              Mais la charia existe depuis Mahomet.
              Les premiers assassinats islamiques, la première lapidation, le premier génocide islamique (Banu Qurayza) furent ordonnés par Mahomet.
              L’islamisme n’est absolument pas une innovation récente.

              Comprenez-vous l’anglais ?
              Si oui, coutez par exmple la fondation Heritage, vous verrez que l’Empire est une ineptie.
              Il y a un véritable pluralisme aux États-Unis, les idées les plus sottes côtoient les plus lucides.
              Il ya une volonté de mener le monde, surtout par l’exemple.
              Mais d’empire, au vrai sens du terme, non (on peut toujours tordre les mots...)
              Il est idiot de demander à un pays d’être sans influence.
              Nous en avons une, les États-Unis, en ont une, la Chine aussi...

              L’islam, en revanche, est un empire au vrai sens du terme : Pouvoir centralisé, lois et impôts imposés à tous.


            • epicure 23 février 2012 20:12

              Le discours anti-islam est un discours interne avant tout, qui met en jeu ce qui est normalement un élément important de l’extrême droite il me semble : l’identité.
              En s’attaquant aux pratiques visant à marquer la société française par l’islam, les demandes d’accommodements dits raisonnables etc... elle touche deux populations différentes : les catholiques traditionnels de l’extrême droite classique, défenseurs d’une France chrétienne, mais aussi une partie du nouveau électoral du FN, qui vient de la gauche égalitaire autoritaire ( qui comprend les ex staliniens pur et durs ), pour qui l’opposition à l’islam n’est pas une histoire de guéguerre de religions, mais plus d’uniformité, neutralité religieuse de l’espace public. C’est pour ce même public qu’elle se déclare le dernier bouclier de la laïcité.
              Bref des motivations bien franco-françaises.

              Surtout que les portes drapeau de cet islam ostensible, ont souvent un discours anti-occidental, et donc remettent directement en cause l’identité de la france. Donc je suppose qu’il y a une logique de sa part à avoir un discours anti-islam, de la part d’un leader d’un parti qui si je ne me trompe pas se veut défenseur de l’identité française.


            • Le citoyen engagé Le citoyen engagé 24 février 2012 02:26

              Moi j’ai été un fervent soutien de Ségolène Royal en 2007 car je crois au socialisme et à la démocratie participative citoyenne. Depuis j’ai quitté le PS lorsque j’ai compris que le socialisme ne pouvait s’exercer que dans un cadre national puisque le mondialisation favorise bien au contre le libre-échange jusqu’au bout. C’est-à-dire la guerre des puissants contre les faibles au nom du dogme de la concurrence libre et non-faussée. Quand j’ai pris conscience de cette escroquerie j’ai tiré un trait sur le PS.

              Je fais le constat que l’extrême-gauche est manipulée par les trotsjistes anti-nationalistes et les franc-maçons mondialistes qui agissent tous dans le même intérêt celui de la finance internationale. J’ai alors compris que MLP aura été la seule à dénoncer cette inique loi de 1973 qui est la cause de notre dette et qu’on avait parfaitement le droit en France de défendre la priorité nationale ! Depuis je soutiens même si étant sur une ligne Soralienne je reste méfiant quand à la diabolisation systématique des musulmans. Nos ennemis sont les sionistes !

              Marine Le Pen refuse le débat avec Mélenchon « la voiture balai de Hollande ».


            • morice morice 23 février 2012 12:53

              C’est sans honte que j’avoue avoir voté pour Mr Gollnisch lors de nos primaires 


              le problème c’est que vous n’avez pas honte de voter pour un négationniste !

              • HerveM HerveM 23 février 2012 14:34

                Bonjour Morice,

                je me dois ici de saluer votre combativité tant vous êtes toujours prêt à sauter sur le rable des fâsciiiiiiiistes. Il est vrai que vous ne laissez pas beaucoup de marge à l’échange d’idée mais vous avez l’esprit d’un guerrier pour défendre votre cause et c’est tout à fait louable.

                Ce qui nous uni ? Pas grand chose il est vrai....Si ce n’est que nous espérons que la cause que nous avons choisi de soutenir amènera un monde meilleur, selon nos sensibilités. C’est tout un vécu qui nous a conduit à penser d’une façon ou d’une autre, de croire en certaines choses et pas en d’autres.

                En vérité je vous le dit Morice, c’est un grand regret de ne pas vous compter dans les rangs nationalistes !

                Sincères salutations.


              • fr_lh 26 février 2012 20:19

                Non. Pas négationniste, révisionniste.


              • L'enfoiré L’enfoiré 23 février 2012 13:14

                Claire Checcaglini, « Bienvenue au Front. Journal d’une infiltrée » aux éditions Jacob-Duvernet.

                http://www.rtbf.be/info/monde/detail_le-vrai-visage-du-fn-demasque-par-une-journaliste-francaise?id=7615383


                • Mor Aucon Mor Aucon 23 février 2012 14:03

                  Oskar, le chanteur libre, Freysinger, poète à ses heures, après nous avoir volé un de nos plus sacrés symboles de la résistance à l’Empire ( les irréductibles gaulois c’est nous ! , qu’il a osé déclamer du haut de son helvitude ), cherche maintenant à nous chiper Jeanne d’Arc. Mais, jusqu’où s’arrêtera-t-il ? Qu’il reste là-haut, avec Belle et Sébastien, à chier sur les belles pentes enneigées de la Chuiche profonde.


                  • Jérémy Allemand Jeremy971 23 février 2012 15:30

                    Il n’y a rien dans ces réponses qui vous dérangent ???

                    Etonnant...

                    Je suis contre la binationalité, mais je peux parfaitement accepter une exception à la règle, c’est-à-dire une double nationalité de pays européens : franco portugaise, franco-suisse, ou encore franco-polonaise

                    Rien que ça c’est une perle. Je comprends pas ce glissement intellectuel comme si on se posait des oeillères et on entendait plus ce qu’elle nous dit réellement.


                    • Pelletier Jean Pelletier Jean 23 février 2012 17:09

                      Je suis surpris de voir sur Agoravox un article publicitaire en faveur du Front national !

                      L’auteure nous prend pour des billes.... il y a la façade, mais aussi les caves et les arriéres greniers.
                      allez dans les réunions du front national, surfer sur leurs sites et vous verrez le vrai visage de la haine et de l’intolérance.

                      radio Marine Le Pen vous ment !
                      http://jmpelletier52.over-blog.com/ 


                      • fr_lh 26 février 2012 20:31

                        Grotesque ! On peut naturellement ne pas être d’accord avec les vues de ce parti. Mais là on est pleine caricature. En pleine propagande.

                        Mais justement, que ceux qui ont des doutes suivent les conseils de Pelletier Jean. C’est le meilleur moyen de se rendre compte réellement de ce qu’il en est.
                        On peut d’ailleurs commencer par ce reportage de la Télévision suisse romande, très instructif malgré son parti-pris.


                      • Annie 23 février 2012 17:17

                        Une question mineure mais quelle est la signification de cette phrase : « Interrogée sur un hôpital qui applique la priorité suisse », s’il y en a une, mais comme la phrase a été retirée de l’interview publiée dans le journal suisse, on peut supposer qu’elle n’en a pas, ou au contraire qu’elle en a trop. En tout cas, si cet hôpital applique la priorité suisse, qu’y fait Mlepen ? À moins qu’il faille remonter à sa grand-mère qui était suisse, et là cela ouvre des possibilités.....


                        • Fucius 23 février 2012 18:47

                          Ne versez pas vous-même dans ces excès que vous condamnez.

                          Il est exact que l’oligarchie a peu de considération pour la démocratie, mais faux qu’elle réduise le peuple en esclavage.
                          Elle est simplement incompétente et stupide.
                          Dirigiste, bureaucratique, assoiffée de pouvoir.
                          Elle rêve de grand un système abolissant les responsabilités alors qu’il faut favoriser l’exercice des libertés. Droite et gauche, et même FN communient dans cette folie.

                          Mais le FN reconnaît seul aux français le droit de souhaiter perpétuer leurs usages.
                          Et la démocratie directe qu’il instaurerait mettrait fin aux délires bureaucratiques.

                          Quant à la dictature de la finance foutaise totale !
                          Ce sont nos dirigeants se sont mis en situation de quémander des prêts.
                          Les marchés posent des conditions : Tant mieux ! Cela prouve qu’il existe encore des gens libres et responsables.

                          Et pourquoi pleurer sur Khadafi ?
                          La guerre en Lybie a-t-elle fait plus de mort que lui n’en faisait ?


                        • epicure 23 février 2012 20:30

                          Sauf que la gauche du PS qui déteste le FN, car parti fondé sur la fusion de l’extrême droite historique, a voté contre le traité de Lisbonne et contre le MES au nom de la démocratie.
                          Donc ta démonstration est fausse.

                          C’est vrai que le FN a toujours été en pointe pour combattre la puissance économique de la finance et favoriser les plus pauvres , vu le programme économique du FN du père lepen :
                          - suppression des impôts redistributif, et maintient des impôts les plus injustes comme la TVA
                          - pour compenser les pertes de recettes, réduction des dépenses publiques en faveur des pauvres et classes moyennes, privatisations de services publics, retour aux fonctions régaliennes de l’état

                          Tiens ça ressemble à un programme ultralibéral, favorisant les plus riches, plutôt qu’à un programme en faveur du peuple.


                        • Mor Aucon Mor Aucon 24 février 2012 12:09

                          « Oui, la guerre en Libye a fait plus de morts que lui n’en faisait et a laissé ce pays, le plus développé d’Afrique et où les citoyens y vivaient le mieux, dans un état déplorable de guerre civile, tribale et religieuse. »

                          Des chiffres, s’il-vous-plait, sinon ce n’est que pure propagande à la Meyssan, Dieudonné, Collon, Sorel et autres hurluberlus de la nouvelle extrême-droite antisioniste mais pas antisémite, xénophobes mais pas racistes, imbécilement criminels mais ce n’est pas nouveau.


                        • fr_lh 26 février 2012 20:39

                          La guerre contre la Lybie a fait environ 100.000 morts.

                          Quant ont sait que, selon les comptages de l’armée française, pour 1 mort, il faut ajouter 5 blessés lourds (handicapés pour le restant de leurs jours, par exemple), ça donne une idée du souci réel du camps du bien pour les populations.


                        • L'Auvergnat L’Auvergnat 23 février 2012 18:46

                          La « HALALKIRI » enfume le peuple du matin au soir.

                          J’ai vu sa porte parole une « pouffe » c’est honteux !!!!!!!!!!!!!!!

                          Si vous cherchez du travail, inscrivez vous au FN ils embauchent à tout va........ 


                          • moebius 23 février 2012 22:53

                            Dans un democratie les citoyens votent...voter consiste a deposer un bulletin dans une urne. Ceux qui serait dans le sentiment métaphysique ou il se fantasme et se bricole une essence quasi divine qui les place au dela de ce triste statut sont des monarchistes, des glorieux ou des personne fragiles qui se cherches des compensations psychologiques qui ne les dispense pas pour autant d’aller deposer un bulletin dans une urne ou d’aller a la peche a la ligne ou de se livrer a d’autre activité comme se masturber ou de peter dans des trompettes.


                            • Gégé 23 février 2012 22:55

                              R : Je suis contre la binationalité, mais je peux parfaitement accepter une exception à la règle, c’est-à-dire une double nationalité de pays européens : franco portugaise, franco-suisse, ou encore franco-polonaise."
                              forcément la binationalité franco-suisse intéresse les exilés fiscaux mais aussi les magouilleurs du fn et de l’umps qui ont des sous à planquer.


                              • eric 24 février 2012 00:12

                                A madame Segurane : je ne suis pas proche de vos idees, mais j’ai toujours estime que le FN avait sa place dans le debat democratique.
                                Ce soir je viens de voir toute l’emission et j’avais envie de dire bravo a quelqu’un. Tres tres fort. Madame Lepen a accepte le debat avec melanchon, n’a dialogue que sur un point et c’etait le point sensible. Oui a proclamations en general assez similaires a celle du front, et notamment dans la critique du liberalisme en general et de Hollande en particulier, il votera de toute facon Hollande et Poutou ou Joly si cela se presente.
                                Il nous annonce donc que la gauche n’existe pas ideologiquement. C’et une corporation. Peu importe qu’on ne soit d’accord sur rien de toute facon on vote ensemble.
                                Il desamorce ce que le FN de gauche aurait pu avoir de contestataire, en perdant potentiellement les votes du meme nom que ralliaient ses position neo lepeniste,

                                Il renforce le vote utile Hollande affaiblissant Sarko.

                                En une question une reponse, un triple resultat....et il y a sans doute des commentateurs qui vont pretendre qu’elle a refuse le dialogue...

                                Elle l’a amenee sur son terrain et l’a bouffe tout cru.....

                                Je suis tres impressionne meme si toujours pas convaincu.


                                • Catherine Segurane Catherine Segurane 25 février 2012 19:26

                                  Merci, Eric, de ce message d’encouragement pour « ma » candidate.


                                  En effet, elle a eu raison de refuser ce pseudo débat.

                                  En effet, au second tour, Mélenchon appellera à voter Hollande, qui est aux antipodes de lui sur certains points cruciaux (le libéralisme, les banques ...).

                                  Son discours anti-libéral est donc purement provisoire et Marine a eu raison de le tenir pour zéro.

                                  Les vraies propositions sont celles de Hollande, c’est avec lui qu’il faut discuter (ainsi qu’avec Sarko).

                                  Le reste est poudre aux yeux.


                                • papi 24 février 2012 00:16

                                  @ l’auteur

                                  Bonsoir Catherinne ;

                                  Oui je sais , il est tard, mais je n’ai pas pu me décoller de mon téléviseur pour l’émission de france 2.. Et dit en passant je n’ai pas boudé mon plaisir de voir un certain individu se faire remettre à sa place..
                                  Pour votre article ,trés intéressant, et qui va encore faire couler de l’encre ..rouge.. bizare d’ailleurs, cette encre de couleur a la particularité de s’estomper rapidement à la lumière !
                                  Merci donc de nous éclairer ..
                                  PS : Ne lisez surtout pas les commentaires de l’instit décérébré, en ce moment il est en crise..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès