Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Un « service national civil » pour « le bonheur de tous les Américains (...)

Un « service national civil » pour « le bonheur de tous les Américains »

On n’a pas encore fini les fonds de bouteilles de la célébration du rêve américain, si cher à Martin Luther King, mais on pense déjà, si toutefois cet enthousiasme humaniste ne suffisait pas, au renforcement patriotique de la nation élue pour incarner la statue de la liberté. « C’est ce que nous appelons le rêve américain », vient d’annoncer Obama, « si vous choisissez de servir, vous êtes relié à l’idéal américain fondamental, qui est que nous voulons la vie, la liberté et la quête du bonheur de tous les Américains. »

Il est parfaitement légitime, en cette période de crise, que le gouvernement américain ait de quoi s’inquiéter. L’appauvrissement du peuple et le chômage annoncé pourraient plonger une part importante de ses concitoyens dans la déprime ou l’oisiveté, qui est, faut-il le rappeler, la mère de tous les vices. Aussi a-t-il prévu des batteries de perfusions pour tonifier les éventuels récalcitrants et renforcer chez les autres la gloire d’être soldat de la liberté.

Annoncé tout à fait officiellement dans son site de campagne, apparaissant même comme un grand thème de sa campagne, le service national apparaît comme un choix citoyen, un acte purement volontaire. Une aide de 50 heures par an dans les écoles et les universités, la santé, les énergies renouvelables, pour ne reprendre que les grandes lignes, un moyen efficace de trouver des larbins à bon compte, à l’image de ce qu’étaient nos défunts « Contrat-Emploi-Solidarité ». Présenté de la sorte, ce pacte ne semble pas dépasser la petite escroquerie qui consiste à éviter l’embauche d’auxiliaires.

Pourtant, le maître de la Maison-Blanche n’est pas encore en place, et l’affaire s’annonce tout autre. Le futur secrétaire général de la Maison-Blanche, Rahm Emanuel, annonce déjà dans son livre dans quel axe se situe ce projet : le Patriot Act, c’est-à-dire ce monstre liberticide qui passe au peigne fin la vie privée de chaque Américain : « Il sera demandé à tous les Américains de 18 à 25 ans de servir leur pays pendant trois mois de défense civile, de service à la communauté… ». Tout ceci dans une perspective de très mauvais augure : « apprendre à réagir devant des attaques biochimiques, nucléaires ou conventionnelles ». La paix ne semble pas dans les perspectives du nouveau gouvernement.

L’affaire ne date pas d’hier, en toute logique, puisque dans la lignée du Patriot Act. En 2003, Charles Rangel propose la tranche d’âge 18-25 ans, puis en 2006 la tranche 18-42 pour les hommes et les femmes. Dans son discours à Colorado Springs, Obama avait déjà annoncé : « Nous devons avoir une force de sécurité nationale civile », discours qui avait donné lieu à une polémique portant sur la manipulation de la transcription, voir ce superbe article « Le Big brother d’Obama disparaît du discours ». La nomination de Rahm Emanuel fait craindre l’activation du projet, d’autant que le texte d’Obama a été, là aussi, sensiblement modifié par une subtile substitution du très vilain mot « require » (exiger).

Le quatrième amendement américain a été enterré à la promulgation du Patriot Act. Le projet de force nationale civile, dont l’embryon vit le jour sous l’administration Bush, n’est pas sans rappeler la triste date de 1933, dont la racine remontait en 1929. Qui a dit que l’histoire ne se répétait pas ? Il est à craindre que le gouvernement Obama ne soit rien d’autre que la continuité du gouvernement Bush. Martin Luther King va se retourner dans sa tombe.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • stephanemot stephanemot 10 novembre 2008 10:38

    Rahm est un agite notoire.

    Je croyais que l’article allait parler du veritable service national public souhaite par Obama : le volontariat pour contribuer au bien de la communaute, en capitalisant sur les armees tres pacifiques de militants rodees pendant sa campagne 2.0.

    Comme pour la campagne, Il ne sera pas demande beaucoup a chacun, une fraction de leur temps. Mais fois deux - trois millions d’individus ca aura de l’effet.

    La presidence 2.0 d’Obama, c’est de s’appuyer sur ce formidable reseau positif pour faire bouger a peu de frais le pays au plus profond de chaque comte, pas de realiser le reve dejante de son ami Emanuel.


    • John Lloyds John Lloyds 10 novembre 2008 11:05

      "pas de realiser le reve dejante de son ami Emanuel"

      C’est pourtant, à mon avis, exactement ce qui va se passer. Obama doit à Rahm (fervent supporter de la guerre en Irak), qui n’a pas été nominé par hasard, une bonne partie de son trésor de guerre.

      On est bien dans la continuité de Bush, et le projet initial d’Obama, qui se voulait certainement positif à l’égard de ses concitoyens, risque bien de pécher par naïveté et de s’inscrire dans la continuité du patriot act, Rahm ne s’en cache d’ailleurs même pas.


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 10 novembre 2008 11:35

      Il se précise bel et bien que nous sommes plus dans un trip à la Roosevelt qu’à la Kennedy. Même si BHL était tout fier d’avoir inventé le mot de Kennedy noir, ça lui rappelle sa jeunesse et en 1933, il n’était pas né.

      Bravo à l’auteur pour avoir subtilement franchi le point Godwin mais il faut rester prudent. Je sais qu’il existe quelques points avec 1933 et 1938, là bas, ici aussi en Europe. Les vertiges historiques sont à double face, ratés, ils font rire et ridulisent leur auteur, réussis, ils percutent violemment le lecteur

      Un détail, service a une racine commune avec serviteur mais aussi servage et asservissement



    • Antoine Diederick 10 novembre 2008 12:20

      article intéressant avec, oui, un petit "reductio ad hitlerum" ....mais ce n’est pas grave, au moins cela pose question.


    • Alpo47 Alpo47 10 novembre 2008 11:36

      Tout d’abord, je veux dire que je pense que la société américaine est tellement controlée (la nôtre également) que personne n’a la moindre chance de se faire élire au sommet du pouvoir sans avoir l’aval des cartels qui dirigent en sous main.
      Donc, Obama est un homme du système.

      L’élan émotionnel (tiens, encore ...) qui suit son élection va lui permettre de faire passer des mesures qui s’avèreront rapidement nuisibles aux américains et .. à tous.
      Que signifie cette mesure : Une espèce d’embrigadement de la majorité des citoyens, aussi bien en service civil que militaire, voire dans la sécurité intérieur ?
      Pour ma part, j’y vois plutôt un grand risque d’augmentation du controle des individus. Les américains sont déjà très idéaliste et nationalistes, il suffit de voir le nombre de drapeaux qui tronent partout, Obama et son gouvernement va donc appuyer là dessus pour les embrigader davantage.

      Quand aux premières déclarations d’Obama, encore plus hostiles que Bush envers l’Iran, elles sont très risquées pour la paix dans le monde.
      La nomination de son secrétaire général est une autre indication politique. Rahm est à moitié Israelien, sioniste très convaincu et actif, maintenant au sommet du pouvoir US. Quelle fantastique avancée ... pour les Israeliens. Personnellement, je pense qu’il y a au moins 50% de chances qu’il soit un agent du Mossad.
      D’ailleurs, en Israel, tout le monde se réjouit ouvertement. Le moyen orient n’a pas fini de souffrir.

      Alors, l’élection d’Obama est elle une avancée pour la (réelle) démocratie aux USA et dans le monde ?
      Bien entendu, il faut lui laisser du temps, mais pour ma part, je pense que NON. Cet homme, à qui on a forgé une aura de sauveur de la planète, ou au moins des USA, fait partie du système qui l’a éduqué, financé, intronisé et qu’il va falloir regarder au delà des apparences pour lire ses intentions cachées.


      • fonzibrain fonzibrain 10 novembre 2008 11:36

        hitler était vu comme un sauveur,à ses meeting les gens était hystériques


        toute ette histoire d’obamania ne sent pas très bon,sa première nomination a entéré le mythe du changement.

        l’illusion est à l’oeuvre,donc tout est possible

        ca craint


        • armand armand 10 novembre 2008 11:42

          ça y est No-Brain a frappé !!!!

          Obama = Hitler, qui dit mieux ?


        • fonzibrain fonzibrain 10 novembre 2008 11:49

          armand,ce que je dis c’est que quand des foules entière ressemble à des grouppi des beattles,je trouve ca louche,et oui une telle démonstration d’attente et d’espoir me fait penser aux allemands des années 30 qui voyait Adolf en sauveur


        • Alpo47 Alpo47 10 novembre 2008 11:49

          La comparaison n’est pas heureuse, je pense qu’il faut comprendre : MANIPULATION DES FOULES  !


        • fonzibrain fonzibrain 10 novembre 2008 12:23

          l’election d’obama est une opération psychologique PSY OPS ce qui est en jeu c’est le potentiel psychologique de la nation.

          un méga attentat jetterai les usa et l’occident dans le facisme

          armand

          ca veut dire quoi ce genre de pub

          http://fr.youtube.com/watch?v=vTOuq4pY10o

          et ca c’est un discour d’obama,voila un lapsus a 8minutes 4 s 
          "" secured nuclear material in the former Soviet Union, or secrets s.. from a scientist in Pakistan could help build a bomb that detonates in Paris.""


          http://www.youtube.com/watch?v=WD_06k32-BM



          armand,tu as un cerveau,tu vas pas me dire que tu as gobé cette obamania,
          depuis que rama yade et dati sont aux gvt,le racisme n’a pas baissé

          ne pas confondre ses désirs et l’espoir


        • fonzibrain fonzibrain 10 novembre 2008 13:29

          on va se faire exterminer comme des chiens


        • Bernard Dugué Bernard Dugué 10 novembre 2008 12:08

          Une petite pique entre parenthèse,

          Je n’ai jamais compris pourquoi cet enthousiasme à faire d’Obama un très bon candidat parce qu’il ne vient pas de l’estalishment. L’opinion à oublié un autre candidat parvenu au pouvoir et qui n’était pas de l’establishment, ni même originaire du pays qu’il dirige, il s’appelait Adolf.

          J’aimerais poser une question à l’auteur sur un parralélisme entre deux évolutions globales, celles de l’Allemagne de 1918 à 1938 et celle des States, de 1990 à 2010. Pour ma part, l’évolution actuelle me paraît entrer dans un cadre du national-capitalisme, un néologisme dont je ne peux être fier puisqu’il n’a pas encore livré ses développements.


          • Antoine Diederick 10 novembre 2008 12:29

            disons que le principe de service civil est bien dans l’idée du pragmatisme us, maintenant quel est son contenu réel, c’est vrai que cela pose question.

            personnellement, je suis aussi partisan de proposer un service civil en Europe avec pour perspective de renforcer l’esprit civique participatif au projet démocratique....de soutenir l’idée de responsabilité collective.

            c’est une idée comme une autre, car, après tout, la première question à se poser est :" A quoi cela sert ....est-ce utile ? "


            • foufouille foufouille 10 novembre 2008 13:04

              ca sert a la meme chose que les "citoyens refernts de la police"
              apprendre aux citoyens a obeir aux ordres debile
              genre rafle de sans papiers............
              acompagnement des chomeurs a l’anpe


            • Antoine Diederick 10 novembre 2008 13:20

              je parle d’un service civil, de type , protection civile etc....pas de police ni de type militaire....



            • Antoine Diederick 10 novembre 2008 13:25

              pour rester dans l’anti-obamanie....

              j’ai aimé dans l’analyse de certains (pas ici)....

              "La victoire d’Obama est l’alliance des parvenus et des laissés pour compte"


              donc les laissés pour compte vont faire un service civil....


            • foufouille foufouille 10 novembre 2008 13:46

              http://www.ville-meaux.fr/-Referents-de-proximite-.html

              "une difficulté rencontrée avec un trottoir en mauvais état, un problème de propreté, un aménagement nécessaire pour les piétons, un problème de stationnement mais aussi attirer l’attention sur une personne isolée qui a besoin d’aide, ou sur une famille dans la difficulté, ou encore sur un chercheur d’emploi qui aurait besoin d’être accompagné dans ses démarches. "

              civil ou police c’est pareil, trois mois de formation, un uniforme, et hop, on flique la population


            • foufouille foufouille 10 novembre 2008 12:31

              c’est pour preparer la mise en camp de detention des futurs revoltes


              • fonzibrain fonzibrain 10 novembre 2008 13:31

                on va se faire exterminer comme des chiens


                • fonzibrain fonzibrain 10 novembre 2008 13:36

                  regardez tous le doc de alex jones endgame http://www.dailymotion.com/relevance/search/endgames/video/x7c3cp_endgame-18_news

                  et dans cette vidéo à 8minutes et quelque secondes http://www.dailymotion.com/relevance/search/alex%2Bjones/video/x72xve_si-tu-es-heureux-ne-regarde-pas-cet_news

                  alex jones dit que si un attentat a lieu,ce sera le gvt us,et ben laden sera accusé, il dit cela 46 jours avant le 11/09



                • fonzibrain fonzibrain 10 novembre 2008 13:40

                  "laisser parler le peuple"

                  rarement vu ,au parlement européens
                  http://www.youtube.com/watch?v=zSjt4JEOpPs&NR=1


                • fonzibrain fonzibrain 10 novembre 2008 15:41

                  c’est qui les futurs délateurs qui moinsse des informations comme cela
                  regardez les vidéo au moins !


                  vous trouvez normal les pub de MTV qui disent que l’holocauste est arrivé à des gens comme nous !

                  et obama qui fait un lapsus en disant que c’est les services secret qui vont faire exploser une bombe atomique à paris,vous trouvez ca normal

                  bande d’aveugle
                  vous ferez moins les malins quand ca arrivera,ou alors vous ferez parti des délateurs pour sauver votre vie !bande de nazis


                • Antoine Diederick 10 novembre 2008 19:51

                  B’soir Fonzibrain,

                  ds les videos que vous renseignez vous avez affaire à des "fondamentalistes us".....je ne sais pas s’ils ont tort ou raison....

                  Je suis contre l’idée d’un gouvernement mondial car je crois encore aux etats nations.

                  La mondialisation ou plutôt le mondialisme pour reprendre le terme de Hillard a déjà du plomb dans l’aile au vu des évènements financiers récents.

                  Le vrai danger qui nous menace de manière cumulée, sont l’épuisement des ressources et le déréglement climatique.....

                  ex : mini tremblement de terre au large des côtes néerlandaises , il y a peu de temps, la cause possible, éboulement sous-marin aux alentours des forages pétroliers offshores. Sachant qu’en cas de montée du niveau de la mer, la Hollande est en première ligne....

                  mini tremblement de terre au centre du Brabant belge cet été ....étonnant non ?

                  Obama , laissons lui une chance....

                  Pour moi les reportages que vous proposez ici, sont l’illustration des malaises que ressentent la plupart de gens partout sur la planète, contrôle social via l’électronique, disparition des répères courants et familiers sur les valeurs, peur de l’avenir, injustices, inquiétudes économiques etc.....

                  Il serait par contre bien d’imaginer un nouveau paragigme, mais ce ne sont pas les décideurs qui peuvent le posséder car ils "fonctionnent" sur ce qu’ils croient vrai et non pas sur ce qu’ils pensent être invraisemblable....

                  Si le monde économque veut le mondialisme et la standardisation des comportements, ils n’auront que la violence et le refus...voici ce qui se passe....

                  Quelle est la vérité, nul ne la détient. C’est pour cette raison, que nos esprits aiment jouer à cache cache avec nos ataviques et ancestrales peurs d’humains.

                  Le néo - liberalisme sera sans doute fracassé dans peu de temps , la crise actuelle l’annonce....

                  Mais cela se passera par quelques dégats, cela c’est bien possible....


                • Cascabel Cascabel 10 novembre 2008 20:06

                  "Obama , laissons lui une chance.... "

                  Parce qu’on nous demande notre avis ?


                • dup 10 novembre 2008 13:48

                  le STO ? l’histoire bégaie


                  • John Lloyds John Lloyds 10 novembre 2008 17:14

                    @ Bernard Dugué

                    "J’aimerais poser une question à l’auteur sur un parralélisme entre deux évolutions globales, celles de l’Allemagne de 1918 à 1938 et celle des States, de 1990 à 2010"

                    La nomination d’Hitler au pouvoir en 1933 est due à Hindenburg, à la demande du capitalisme allemand, touché de plein fouet par l’assèchement des capitaux américains. Ce qui caractérise cette époque, et ce qui fera le succès du chancelier, est la montée du POPULISME.

                    Aujourd’hui, nous sommes dans le même cas de figure, au prétexte près. L’ennemi a changé, il est l’islam radical. L’islamophobie a été savamment entretenue durant ces élections, des (millions ?) de familles ont reçu gratuitement un DVD où était exacerbée l’ombre du terrorisme international.

                    La quête de la liberté, un ennemi clairement défini, un président qui dissout le clivage racial, voilà les meilleurs ingrédients pour élaborer un des plus forts populismes de tous les temps, qu’on appelle déjà l’obamania. Ajoutez-y un zeste d’attentat islamiste, que même Bush semble curieusement voir venir, et vous obtenez un mélange détonnant prêt à mobiliser des dizaines de millions d’artisans de la liberté.

                    En outre, pour revenir à cet article, le service militaire obligatoire fut instauré en allemagne en 1935 - on est en droit de faire des rapprochements avec ce service national américain, dont Rahm a bien défini le contexte militaire.

                    Toujours en 1935, les effectifs de l’armée passent de 100 000 à 500 000 hommes. Or que lit-on (entre autres) dans le projet Obama-Biden, en lien dans l’article ; "Expand to Meet Military Needs on the Ground : A major stress on our troops comes from insufficient ground forces. Barack Obama and Joe Biden support plans to increase the size of the Army by 65,000 troops and the Marines by 27,000 troops. Increasing our end strength will help units retrain and re-equip properly between deployments and decrease the strain on military families".

                    La nomination d’un bandit comme Rahm Emanuel est des pires augures, je crains que le parallèle entre 1933 et 2009 ne soit pas une fantaisie, au seul détail près que les dégâts de la crise financière sont encore imprévisibles. Mais, comme toujours, je ne souhaite que m’être trompé. En tous cas je pense que l’obamania ne va durer que le temps de cuver l’alcool et de débarasser les cotillons.


                    • armand armand 10 novembre 2008 17:44

                      Vous êtes vraiment graves !

                      Je comprend de mieux en mieux l’excellente vente de certains bestsellers.

                      Alors concoctez-vous une histoire avec Obama descendant de la Vierge Marie, soutenu par des Francs-Maçons et des financiers dont le chef occulte est un ancien SS homosexuel. Et si verrs l’âge de douze-quinze ans vous faites transiter Obama par une école de Magie, à mon avis votre fortune est faite.

                      Avez-vous déjà écouté le moindre discours d’Obama ?- êtes-vous capable de le comprendre dans le texte ?

                      Et depuis quand l’enthousiasme pour un candidat ou pour un président est-il redhibitoire ? Obama en appelle-t-il à éradiquer telle ou telle section impure de la population ? En appelle-t-il à l’expansion du Reich au détriment de ses voisins ? Au secours apporté par la force à toute communauté U.S. à l’étranger, comme l’ont fait es Allemands avec les Sudètes... ou les Russes avec l’Ossétie.

                      Pour la plupart d’entre vous vous n’avez RIEN, mais absolument RIEN de positif à proposer. Que de cracher dans la soupe lorsquon élit à la tête de la plus grande puissance mondiale un type qui, tout en faisant partie de l’establishment (désolé, Dugué, mais en tant que sénateur, diplomé de Harvard, Obama n’est pas un outsider), n’a jamais transigé dans son opposition à Bush. Bien peu de législateurs américains peuvent en dire autant.

                      Alors laissez-lui sa chance - peut-être décevra-t-il, peut-être pas. En tout cas, après le cauchemar des deux mandats de Bush il est permis de nourrir un peu d’optimisme.

                      Et pour ceux qui sont incapables d’etre enthousiastes, en politique, en art, ou en amour - même s’il faut déchanter après - toute ma pitié. Vous passez à côté d’une des plus belles émotions dans la vie.


                    • Cascabel Cascabel 10 novembre 2008 19:52

                      Vous avez raison, chantons les louanges du roi St Obama II, surtout nous qui ne l’avons pas élu.


                    • Antoine Diederick 10 novembre 2008 19:59

                      oui, d’ailleurs j’ai aimé l’expression "servitude volontaire " reprise dans l’émission "Arrêt sur Images" avec Todd.

                      Je trouve que ce concept mériterait un développement, comme modèle comportemental et comme vision intellectuelle de nos manies....avec les terms de "contagion" et de "mimetisme" cela ferait un bel instrument de mesure de nos adhésion et croyances (temporaires ou non).

                      Donc, méfions-nous smiley



                    • Antoine Diederick 10 novembre 2008 20:01

                      l’empire est en déclin, passont à l’humain smiley (just kidding)


                    • Antoine Diederick 10 novembre 2008 20:08

                      A l’auteur, le populisme, nous sommes en plein dedans depuis un moment déjà, pour l’instant il est "soft"...

                      Je ne crois pas qu’il soit possible de penser que le nouveau président us soit un populiste, la population afro-américaine avait, je crois besoin de cet évènement. Maintenant, va-t-il, lui Obama aller contre l’oligarchie us....j’en doute....il se voudra rassembleur pour maintenir les intérêts un peu partout sous peine de très gros problèmes tant pour lui que pour ceux qui le soutiennent. Il sera surtout obligé de ne pas décevoir....

                      Mais c’est vrai, je ne suis pas trop optimiste....


                    • Antoine Diederick 10 novembre 2008 20:13

                      A Armand, tout à fait d’accord, Obama nous offre une respiration, profitons -en, depuis 8 ans, cela fut trop rare...


                      Maintenant, il faut bien l’avouer, les questions de fond restent bien présentes.....


                    • Cascabel Cascabel 10 novembre 2008 20:47

                      Pour les obamaniaques :
                      un projet de portrait géant du roi globe sur la plage à Barcelone réalisé avant son élection :

                      espagnol
                      http://www.estrelladigital.es/ED/diario/49530.asp

                      Anglais
                      http://www.azcentral.com/offbeat/articles/2008/11/03/20081103giant-obama1103-ON.html

                      but de l’opération : voir la tronche de Barack Hussein Obama II depuis google eath.

                      Amusez-vous bien les enfants, vous savez où se trouve le bac à sable !




                    • Cascabel Cascabel 11 novembre 2008 15:53

                      Très beau texte, en parfait accord avec l’actualité.


                    • Cascabel Cascabel 11 novembre 2008 20:03

                      Tiens, le couillon moinsseur est passé par là.


                    • Cascabel Cascabel 12 novembre 2008 00:27

                      Deux couillons moinsseurs maintenant.
                       smiley


                    • John Lloyds John Lloyds 10 novembre 2008 22:20

                      @armand

                      "Obama en appelle-t-il à éradiquer telle ou telle section impure de la population ? "

                      650 000 irakiens morts de 2003 à 2006. Quand on a une once d’honnêteté dans son discours, on appelle ça un génocyde.

                      "En appelle-t-il à l’expansion du Reich au détriment de ses voisins ?"

                      Vous vivez dans un monastère ? Savez-vous que les américains sont en Irak, et qu’ils cherchent toujours les preuves qui les ont poussé là-bas. Rappelez-moi, c’est bien Rahm Emanuel (surnommé d’ailleurs Rahmbo) qu’Obama a nommé comme son bras droit ? c’est un des plus fervents défenseurs de la guerre en Irak. Déjà, les antagonismes entre les discours électoraux et le maintien de la politique d’ingérence bushienne s’affichent.

                      Ce qui est pratique avec des victimes de la propagande médiatique occidentale comme vous, c’est que vous finissez par apporter des arguments contre vous-mêmes.


                      • armand armand 11 novembre 2008 09:36

                        C’est ça - Obama a voté pour la guerre en Irak. Alors que sa politique prévue consiste à sortir de l’Irak aussi vite que possible pour se recentrer sur l’Afghanistan - que le monde entier reconnaît comme prioritaire ! Alors lui faire porter le chapeau des fautes de Bush c’est un peu fort ; Il a été d’ailleurs un des rares hommes politiques américains à voter contre dès le début.

                        Par ailleurs, si vous êtes incapable de faire la différence entre une guerre inconsidérée et coûteuse, surtout pour les civils, et le plan précis d’extermination d’une population entière, alors vous êtes soit de mauvaise foi, soit d’un parti pris polémiste, soit ignare ; J’opte pour les deux premières explications.

                        Cascabel : faire paraître le deuxième prénom d’Obama c’est dévoiler la source de votre inspiration - les excités du copmot U.S. qui voient en Obama, au choix : a) un espion du Komintern ; b) un agent islamiste.


                      • Cascabel Cascabel 11 novembre 2008 15:38

                        Rassurez-vous je ne dévoile rien du tout !
                        C’est plutôt vous avec votre attitude frileuse qui dévoilez une mentalité de parfait aligné.

                        En plus personne ne sait avec certitude quel est son nom administratif à ce type là. Si j’avais voulu être méchant je l’aurais appelé Barry Soetoro suivi d’un point d’interrogation.

                        Voici le seul document donné au peuple américain par le sans papiers de la maison blanche :
                        http://fightthesmears.com/articles/5/birthcertificate

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès