Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Un taxi pour Kaboul

Un taxi pour Kaboul

Dans une lettre adressée au général Cogny, de Castries écrit cette phrase, prophétique et révélatrice : « Diên Biên Phû, c’est un peu Verdun, mais sans profondeur et sans la voie sacrée. »
Qu’est donc Kaboul sans ses voies de ravitaillement et son point de passage obligé : "la Passe de Khyber" ?

"Couper le pont aérien revient à gagner la bataille, en asphyxiant et affamant le camp. Ce postulat explique les actions viêt-minh avant le déclenchement des combats et les objectifs des premières attaques. Le 31 janvier 1954, un commando viêt-minh s’est introduit sur la base de Doson (où sont révisés les C-47), pour les détruire. Plusieurs Dakota sont incendiés ou endommagés ; quelques jours avant la bataille, des commandos ont attaqué des aérodromes français du delta (Gialam le 5 mars, Cat Bi le 6 mars), détruisant plusieurs avions. Les objectifs viêt-minh semblent clairs. Ils visent le potentiel aérien français de ravitaillement et d’intervention sur Diên Biên Phû. Les objectifs de l’artillerie viêt-minh à Diên Biên Phû confirment cette hypothèse." http://www.cairn.info/article_p.php?ID_ARTICLE=GMCC_211_0059

C’est bien ce dont redoute maintenant les forces de l’Alliance, ne pas tomber dans le même piège 55 ans après !
Mais qu’en est-il alors de l’avenir de la base américaine de Manas, qui est située au Kirghizstan, est qui constitue un point essentiel pour permettre la continuité de l’approvisionnement des forces de l’Otan en Afghanistan ? Pourquoi le président Koumanbek Bakiev a-t-il annoncé la fermeture de cette base ? Il semblerait que ce dernier ait fait cette annonce après une visite à Moscou où il aurait obtenu un prêt de quelques milliards de dollars, une aide dans le secteur de l’énergie et un coup d’éponge sur l’ardoise des dettes du pays...

Cette nouvelle est d’autant plus inquiêtante pour les forces de l’Otan car la Passe de Khyber, dont nous parle très bien le site de Royal Artillerie : "Au moment où la base américaine de Manas, au Kirghizstan, s’avère cruciale pour la poursuite de l’opération de l’OTAN en Afghanistan, le président kirghiz Kourmanbek Bakiev a annoncé sa fermeture, mardi 4 février, lors d’une visite à Moscou. Quelques minutes plus tôt, il avait obtenu de la Russie un prêt de 2 milliards de dollars, une aide supplémentaire de 150 millions, des investissements russes dans le secteur de l’énergie et l’effacement de la dette de son pays. " N’oubliez-pas de jetter un coup d’oeil attentif sur les cartes : http://royalartillerie.blogspot.com/2008/11/la-passe-de-khyber.html

On comprend donc le très grand interêt stratégique de cette voie de communication, ce qui n’a pas échappé aux taliban, qui ont lancé des attaques contre les camions de ravitaillement ces derniers mois : " Après le détournement, le 10 novembre 2008, de 13 camions chargés d’aide militaire occidentale, les autorités pakistanaises de la région tribale de Khyber ont bloqué la route menant de Peshawar à la passe. Les convois de camions recommenceront à circuler sous escorte militaire, a déclaré à Reuters un responsable de la région de Khyber, l’une des sept régions tribales semi-autonomes du Pakistan. "Désormais, ils seront escortés par des véhicules et des membres des services de sécurité", a déclaré ce responsable, Fida Mohammad Bangash." PESHAWAR, Pakistan (Reuters).

Les talibans ont maintenant fait directement sauter le pont il y a quelques jours : " En dépit de ses multiples opérations, l’armée ne parvient pas à venir à bout de la résistance. Situé à 23 km à l’ouest de Peshawar, le pont métallique de 30 m de long a explosé après minuit et, selon les autorités, tout le trafic routier a été interrompu. Les islamistes ont accru leurs attaques contre cette voie stratégique l’an dernier."

Aux vues de ces élements, on peut penser que la stratégie mise au point semble un peu plus complexe qu’une vague successions d’escarmouches isolées. On peut y voir les préparatifs d’une plus grande offensive pour le printemps car il ne faut pas oublier que l’Afghanistan est devenu, depuis les années 80, le terrain de tension idéal pour les nostalgiques de la guerre froide , comme nous l’explique cet article dans Le Point : " La plus importante opération d’envoi d’armes de la CIA fut le pipeline à l’échelle mondiale qui approvisionnait les moudjahidines, les saints guerriers d’Afghanistan qui luttaient contre les 110 000 hommes de l’armée d’occupation soviétique. Cela commença sous Jimmy Carter, en janvier 1980. Comme il s’agissait d’une idée de Carter, Casey ne s’y rallia pas de bon coeur -pas au début, en tout cas. Mais il comprit bientôt l’occasion qui se présentait.« J’étais le premier chef d’antenne envoyé à l’étranger avec cette merveilleuse consigne : "Allez tuer des soldats soviétiques", relata Howard Hart, arrivé au Pakistan pour occuper ce poste en 1981. Imaginez un peu ! J’étais ravi. » Noble objectif. Pourtant, la mission ne consistait pas à libérer l’Afghanistan : personne ne croyait vraiment les Afghans capables de l’emporter. "

P.S.
Je tiens à remercier spécialement morice, rédacteur d’Agoravox, pour son aide, ses infos, ainsi que l’idée d’illustration de cet article.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • E-fred E-fred 14 février 2009 11:51

    Encore une info surprenante...
    "MOSCOU, 13 février - RIA Novosti. Les résultats des négociations menées mercredi par le sous-secrétaire d’Etat adjoint américain Patrick Moon en charge de l’Asie du sud et centrale au ministère russe des Affaires étrangères ont été connus hier, lit-on vendredi dans le quotidien Kommersant."


    "Certains pays de l’OTAN ont naturellement des accords de transit aérien via la Russie, mais cela n’est pas une solution, car le contingent américain et le contingent de l’OTAN sont des choses tout à fait différentes", explique une source à Bruxelles. "Les Américains ne peuvent pas se servir du transit de l’Alliance, c’est pourquoi ils mènent des négociations avec la Russie indépendamment de l’OTAN".

    Alors pourquoi encore vouloir intégrer l’Otan...mais c’est dingue ce truc !!!


    • morice morice 14 février 2009 12:54

       c’est très gentil votre salut, E-Fred, mais je ne fais que vous aider, à partir de vos recherches fort subtiles au départ.. le problème de la Khyber Pass bouchée et de l’approvisionnement de Kaboul est un problème crucial pour le futur du conflit là-bas : METHODIQUEMENT, les Talibans enserrent Kaboul : c’est bien un Dien Bien Phu bis qui se prépare !!! et c’est bien une guerre froide bus qui recommence aussi !! 
      PS ; jolie affiche !


      • John Lloyds John Lloyds 14 février 2009 18:37

        Excellent article, ce revirement soudain de Koumanbek Bakiev, c’est effectivement l’arbre qui cache la forêt, les grands préparatifs sont en marche.


        • E-fred E-fred 14 février 2009 20:48

          Merci morice !

          Merci John !

          Oui, étonnant ce "revirement soudain"...


          • ASINUS 15 février 2009 08:35

            @e-fred
            a voir la fréquence ou les drones us cognent , les americains sont convaincus que c est
            dans les regions tribales
            que les strateges taliban definissent leur future campagne , kaboul une nouvelle cuvette indochinoise ? les temps et la puissance de feu disponible ont changé aussi non ? le dispostif us qui ce met en place
            brigade de montagne plus division heliportée cote frontiere pakistanaise ressemble a une pince, l armée
            pakistanaise remontant vers kyber et les regions tribales composant l autre branche de la pince
            mais c est en fait la partie
            la moins fiable techniquement et politiquement la moins sure


            • E-fred E-fred 15 février 2009 09:08

              Bonjour Asinus

              Pour ce que j’ai trouvé comme info :
              "22 novembre 2008 - Base de Nijrab
              Débarqués d’un hélicoptère transport de troupes Chinook CH 47, les "Diables bleus" de l’élément précurseur du 27e BCA, qui ont quitté la France le mercredi 19 novembre 2008, ont posé leurs rangers sur le sol afghan.
              Ce détachement constitue le premier échelon des 553 chasseurs alpins qui vont passer six mois dans les montagnes et le désert afghan. Malgré les risques qu’ils connaissent, les chasseurs alpins, entraînés à servir dans les régions montagneuses, ont hâte de commencer leur mission. Ils vont être affrontés à forte partie, face aux groupes armés de talibans dont les effectifs atteignent parfois les 200 hommes, connaissant parfaitement le pays, et qui les attendent...Le ministre de la Défense Hervé Morin a rencontré vendredi matin à Cran-Chevrier (Haute-Savoie) le 27e Bataillon de chasseurs alpins (BCA), dont trois compagnies partiront dans les prochaines semaines en Afghanistan dans le cadre de la force multinationale.
              Ces quelque 560 militaires, qui viennent de suivre une "préparation opérationnelle exceptionnelle" de six mois, "sanctionnée par dix jours d’entraînement grandeur réelle dans le Briançonnais", seront déployés entre le 15 novembre et la mi-décembre dans la province de Kapisa, pour relever le 8ème RPIMa, selon le ministre. "

              http://www.opex360.com/2008/06/06/afghanistan-le-bataillon-francais-sera-deploye-dans-la-province-de-kapisa/

              Mais le matériel est -ilvraiment à la hauteur ? :

              "Les hommes engagés sur le terrain disposent également d’un nouvel équipement destiné à optimiser leur protection. En particulier, deux types de gilets pare-balles de dernière génération offrant une protection contre les projectiles perforants. Autre accessoire, des paires de lunettes balistiques ont été distribuées. « En exploitant des retours d’expériences des forces américaines, nous avons noté que nombre de leurs soldats avaient été gravement touchés aux yeux, voire atteints de cécité à la suite d’explosions, explique-t-on au Commissariat de l’armée de terre (en charge de l’équipement). Ces lunettes protègent à la fois des éclats et de la poussière omniprésente ». Enfin, les chasseurs alpins ne sont pas venus les mains vides puisqu’ils ont embarqué dans leur parquetage plusieurs véhicules blindés légers. " Edition France Soir du mercredi 10 décembre 2008.

              Le rapport de décembre 2008 : " Lundi 8 décembre, le Conseil international pour la sécurité et le développement (ICOS, ex-Conseil de Senlis) publie un document intitulé Lutte pour Kaboul : l’avancée talibane. Principale conclusion de ce rapport de 40 pages : les talibans ont une présence permanente sur 72% du territoire afghan cette année, contre 54% en 2007. Autrement dit, ils gagnent du terrain et la stratégie menée par la coalition internationale et le gouvernement afghan vire à l’échec."

              Et de plus l’armée française vient encore de perdre un capitaine ... comment ?
              http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2009/02/un-officier-fra.html 


              Une polémique concernant l’achat de matériels adaptés au combat en montagne a fait l’objet d’un article particulièrement virulent dans Le Point :

              Le scandale du véhicule blindé refusé aux alpins  :
              http://www.lepoint.fr/actualites-monde/le-scandale-du-vehicule-blinde-refuse-aux-chasseurs-alpins/1648/0/271682

              Au délà d’une tactique de pince ou de tenaille , les omlt sont surtout là-bas pour encadrer la future ANA, à ce que j’avais compris, pas pour encercler le talib...à moins qu’on leur demande de chasser "le conspi", nouveau dada du ministre de la défense...

              Et les Pakistanais vont devoir passer à pied maintenant, parceque le pont...


              • E-fred E-fred 15 février 2009 09:22

                Mais plus je regarde la carte sur google, plus je me dit que les pays en STAN seront de plus en plus convoités...


                • ASINUS 15 février 2009 13:41

                  yep , j ai la meme vision pessimiste que vous mais plus qu a un affontement localisé general sur kaboul je crois que nous allons assister a un effritement provincial sur les 9 prochains mois


                  • E-fred E-fred 17 février 2009 10:11

                    Commandant des forces aériennes de l’Azerbaïdjan et vice-ministre de la Défense, le général Raïl Rzaïev a été assassiné le 11 février au matin alors qu’il se trouvait en plein centre de Bakou, la capitale du pays.

                    Plusieurs hypothèses peuvent être formulées pour expliquer ce meurtre. Une des principales pistes concerne la corruption qui gangrène l’armée azerbaïdjanaise, selon l’International Crisis Group, le pays ayant a quadruplé en 5 ans ses dépenses militaires pour atteindre actuellement 1,5 milliards de dollars, grâce notamment à la manne pétrolière. Or, le général Rzaïev, qui était à la tête des forces aériennes depuis 1992, jouait un rôle central dans la politique d’acquisition des matériels de l’armée de l’air et de la défense antiaérienne.
                    http://www.opex360.com/2009/02/16/assassinat-dun-general-en-azerbaidjan/


                    • morice morice 20 février 2009 16:05

                       CONFIRMATION de ce que vous dites, E-fred...


                      • E-fred E-fred 20 février 2009 18:08

                        merci morice

                        mais comme par hasard, les "voies d’acheminement" se libère d’un côté :

                        DOUCHANBE (AFP) — Washington semblait marquer des points vendredi pour assurer le ravitaillement de la force internationale en Afghanistan, obtenant, selon un amiral américain, l’accord des Ouzbeks et des Tadjiks, au moment où le Kirghizstan ferme une base militaire américaine clé.

                        "Chaque semaine, nous prévoyons de faire passer par les territoires de l’Ouzbékistan et du Tadjikistan vers l’Afghanistan entre 50 et 200 containers", a indiqué le contre amiral Mark Harnitchek, un haut responsable du département du transport de l’armée américaine en visite à Douchanbe, la capitale tadjike.

                        "Le Tadjikistan a donné son accord pour l’utilisation de ses routes et de ses voies ferroviaires (...) Nous avons obtenu l’accord de l’Ouzbékistan pour le transit", a-t-il ajouté à la télévision tadjike, précisant que les convois ne contiendraient ni armes, ni munitions.

                        Mais oui, ni armes, ni munitions, que des stylos et des livres, quelques médicaments...et des sacs de riz Basmati à la Kouchner...

                        à vraiment, ces américains...qu’est ce qu’ils sont gentils...surtout Patraeus...qu’est ce qu’il sait y faire ...un vrai vendeur de bagnole...



                      • E-fred E-fred 16 mars 2009 07:31
                        Des camions destinés à l’Afghanistan incendiés au Pakistan

                        Par Reuters, publié le 15/03/2009 à 10:19

                        PESHAWAR, Pakistan - Des insurgés islamistes pakistanais ont incendié dimanche près de Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, une vingtaine de camions de ravitaillement destinés aux forces de la coalition en Afghanistan, a annoncé la police pakistanaise.

                         

                        Les véhicules étaient stationnés dans un dépôt des faubourgs de la ville.

                        "Les assaillants ont profité de l’obscurité et ont lancé des bombes incendiaires. Vingt camions et conteneurs ont été la proie des flammes", a dit Ejaz Abid, un officier des services de sécurité, à Reuters.

                        Les taliban ont ouvert le feu pour couvrir leur fuite, blessant deux gardes, a-t-il précisé.

                        Selon lui, les camions ne transportaient que des vivres pour les soldats de la coalition mais un témoin a affirmé que quelques véhicules militaires devaient également être transportés en Afghanistan.

                        Les trois quarts de l’approvisionnement destiné aux soldats américains en Afghanistan transitent par le Pakistan, dont 40% du carburant, selon le département américain de la Défense.

                        L’un des deux axes les plus utilisés est la route entre Peshawar et la frontière afghane, qui emprunte le célèbre col de Khyber, connu depuis les guerres du XIXe siècle entre l’armée britannique et les tribus insoumises de la région.

                        Les islamistes ont récemment multiplié les attaques contre les convois empruntant Khyber Pass. Des centaines de camions ont été détruits dans ces attaques et plusieurs chauffeurs ont trouvé la mort.

                        Inquiets, les responsables américains ont cherché au cours des derniers mois à ouvrir de nouvelles routes.

                        L’Ouzbékistan et le Turkmenistan ont donné leur accord au passage sur leur territoire de cargaisons non militaires de l’Otan.

                        Le président américain Barack Obama a annoncé l’envoi de 17.000 soldats supplémentaires en Afghanistan, où il entend concentrer l’effort américain contre le terrorisme.


                        • E-fred E-fred 21 mars 2009 07:42
                          Dix morts dans une attaque au Pakistan Au moins dix personnes ont été tuées et 45 blessées dans une attaque à la roquette lancée jeudi soir par des talibans dans une zone tribale du nord-ouest du Pakistan, ont annoncé vendredi des responsables locaux.

                          Cette attaque sur la ville de Landi Kotal, dans la zone tribale de Khyber frontalière de l’Afghanistan, a été suivie d’une fusillade entre les insurgés et les forces paramilitaires, en charge de la surveillance de la frontière, qui s’est poursuivie pendant la nuit.

                          Une première salve de trois roquettes a visé un camp de paramilitaires, blessant un soldat, a déclaré un responsable des services de sécurité.

                          Puis d’autres roquettes se sont abattues sur un quartier pauvre de la ville, "tuant dix personnes et en blessant 45", a déclaré un responsable de l’administration locale, Azam Jan.

                          Les insurgés ont réussi à prendre la fuite après une fusillade qui a duré trois heures.
                          La zone tribale de Khyber est située sur la route stratégique reliant le nord-ouest du Pakistan et la grande ville de Peshawar à la frontière afghane.

                          Les talibans y ont multiplié ces derniers mois les attaques spectaculaires, visant en particulier des convois de l’Otan qui empruntent cette passe montagneuse pour acheminer du ravitaillement aux soldats étrangers stationnés en Afghanistan.

                          Les zones tribales servent de refuge à des talibans afghans chassés de leur pays depuis la fin 2001, associés à des talibans pakistanais et à des combattants liés au réseau Al-Qaïda.

                          Les Etats-Unis ont multiplié depuis l’été 2008 les tirs de missiles visant ces insurgés, soupçonnés de préparer depuis les zones tribales des attaques contre les forces étrangères en Afghanistan, ainsi que des attentats sur le sol pakistanais. L’armée pakistanaise a également lancé des offensives dans les zones tribales, sans parvenir à vaincre l’insurrection. (belga)
                           
                           

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès