Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Une bougie pour Aung San Suu Kyi

Une bougie pour Aung San Suu Kyi

L’artiste Jane Birkin appelle à une veillée silencieuse mardi 6 octobre prochain de 21 heures à 23 heures, en soutien à Aung San Suu Kyi, toujours privée de liberté en Birmanie. Ce rassemblement, pour lequel elle demande de venir nombreux, munis d’une bougie, se tiendra sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris.

Aung San Suu Kyi, aujourd’hui âgée de 64 ans, a été condamnée pour le seul fait d’avoir laissé un Américain séjourner brièvement chez elle. Elle a fait appel, mais il a été rejeté le 2 octobre 2009. Ce fait qu’on lui reproche a constitué le prétexte idéal que cherchait le pouvoir en place pour prolonger son assignation à résidence, qui devait s’achever à la fin du mois de mai dernier. Aung San Suu Kyi s’est donc vue infliger dix huit mois supplémentaires de résidence surveillée. Elle a déjà passé plus de quatorze années de sa vie privée de liberté !

Aung San Suu Kyi doit absolument être libérée ! Pour elle, assignée à résidence depuis trop longtemps, dont la santé se dégrade et dont la vie a plusieurs fois été menacée lors de tentatives d’assassinat, mais aussi pour les autres détenus politiques du pays et pour le peuple birman tout entier, pour qui elle représente un véritable espoir, celui de faire enfin entendre la voix de la démocratie et de la liberté dans leur pays. Bien entendu, sa nouvelle condamnation l’exclue d’office des prochaines élections de 2010…

Cette femme incroyablement tenace et courageuse a toujours continué de se battre, et n’a jamais baissé les bras. Doit-on la laisser continuer de se battre seule pour la liberté de son pays et de son peuple opprimé ? La communauté internationale a-t-elle l’intention de la laisser mourir privée de liberté, dans sa résidence surveillée, sans faire tout ce qui est humainement possible pour la libérer ?

Jane Birkin, qui se bat énergiquement sur tous les fronts pour obtenir sa libération, a également appelé à un retrait de tous les intérêts occidentaux de la Birmanie, ce qui est le vœu de l’opposante birmane, et s’attaque en particulier, et de façon très directe, à la firme Total. En 1992, (c’est-à-dire deux ans après le triomphe aux élections législatives du parti de Aung San Suu Kyi, la Ligne Nationale pour la Démocratie -avec 82 % des voix !-, élections non reconnues par la junte militaire qui a repris le pouvoir) la firme Total a signé avec la junte militaire birmane un contrat pour l’exploitation d’un gisement de gaz, soutenant ainsi financièrement la dictature militaire en place, et se justifiant en avançant l’argument de l’« engagement constructif », supposé créer des conditions de dialogue favorisant le progrès dans le pays... Total a ensuite décidé d’investir dans le social en Birmanie, mais les observateurs ont constaté que les sommes investies ne compensent absolument pas l’énorme soutien financier apporté au régime, qui se chiffre en millions de dollars.

Reste à savoir ce que nos gouvernements feront, à leurs niveaux, pour régler cette situation.

Jane Birkin, interviewée mercredi 30 septembre sur France Inter dans l’émission de Stéphane Bern « Le Fou du Roi », a répondu à la personne qui craignait que son rassemblement ne serve à rien, puisque les appels de la communauté internationale ne sont pas pris en compte par la junte au pouvoir, qu’elle est persuadée (et elle l’est à juste titre) que si des millions de personnes se mobilisent, et si l’on tape dans le talon d’Achille du gouvernement birman, c’est-à-dire bien sûr le portefeuille, on obtiendra la libération de l’opposante birmane. Elle a évidemment mille fois raison, car une mobilisation internationale monumentale ne pourra que faire réfléchir, puis fléchir ce gouvernement qui ne respecte pas les droits de l’homme et opprime depuis des années son peuple et celle qui le représente.

Tout le monde se souvient des manifestations du peuple birman et des moines bouddhistes qui ont eu lieu il y a deux ans et ont été très durement réprimées. On se souvient de ces Birmans qui défiaient en pleine rue, avec un courage stupéfiant et au péril de leur vie, les soldats postés à quelques mètres d’eux et qui, s’ils n’ont pas été tués, ont souvent écopé de peines de prison hallucinantes, les condamnant en réalité à passer le restant de leurs jours derrière les barreaux.

Aung San Suu Kyi a reçu un nombre incroyable de prix, tous aussi prestigieux les uns que les autres. Prix Sakharov, Prix Nobel de la Paix, Prix des Droits de l’Homme, Prix Gandhi, Prix international pour la Paix et la Justice, Citoyenne d’Honneur d’ici et là… C’est très bien, mais ne serait-ce pas encore mieux si on lui accordait maintenant le plus beau d’entre eux, celui pour lequel elle a payé et continue de payer un très lourd prix, plus de quatorze années de sa vie, celui de la liberté enfin retrouvée ?

On croit toujours que nous, simples citoyens, ne pouvons influencer, à notre niveau, une telle situation, mais c’est complètement faux. Il y a toujours quelque chose à faire, à tous les niveaux. Et même si la Birmanie semble loin d’ici. Notre engagement de simples citoyens montrera à nos personnalités politiques que nous avons compris que la cause d’Aung San Suu Kyi est importante, et doit être traitée d’urgence.

On peut choisir de montrer son engagement de différentes façons, en signant des pétitions, en faisant des dons aux associations de soutien, en participant à des rassemblements comme celui du 6 octobre, ou même, pourquoi pas, si l’on ne peut être présent à l’Hôtel de Ville de Paris le 6 octobre prochain, en mettant simplement une bougie devant sa fenêtre. Toutes les actions, même celles qui peuvent paraître les plus infimes, les plus dérisoires, sont en réalité importantes.

Car c’est Jane Birkin qui a raison. Les petites pierres finissent toujours par construire un grand édifice.

Et si tous les citoyens de France et d’ailleurs qui ne pourront se trouver au parvis de l’Hôtel de Ville de Paris à l’appel de cette formidable artiste engagée, qui se bat pour la libération d’Aung San Suu Kyi depuis plus de vingt ans, mettaient mardi 6 octobre prochain une bougie devant leur fenêtre ?

Ainsi, tout le monde, quelque soit l’endroit où l’on se trouve, pourra participer à cet engagement, répondre à l’appel de Jane Birkin, et allumer sa bougie, une petite flamme qui sera symbole d’espoir et de liberté, pour montrer que nous pensons à l’opposante birmane, cette femme exceptionnelle injustement emprisonnée, que personne ne l’oublie, que nous nous sentons tous concernés par son sort et exigeons sa libération.

Combien sommes-nous déjà, rien qu’en France ? Soixante millions ? Si chacun allume une bougie, cela fera soixante millions de bougies qui brilleront dans la nuit du 6 au 7 octobre prochain, soixante millions de petites bougies pour Aung San Suu Kyi…

Info Birmanie

Ce site militant est une mine d’informations, et présente entre autres les dernières nouvelles, une biographie d’Aung San Suu Kyi, des repères historiques sur le pays, des explications sur sa situation politique…

L’engagement de Jane Birkin, présenté sur son site, sa lettre ouverte au patron du groupe Total, des liens internet…

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Surya Surya 3 octobre 2009 12:57

    Je ne suis pas d’accord avec vous.

    Vous n’avez sans doute pas entendu mercredi Jane Birkin à France Inter, elle a vraiment envie de se battre pour Aung San Suu Kyi, qu’elle a elle même été rencontrer.

    Je perçois vraiment Jane Birkiin comme quelqu’un de sincère, pas « gauche caviar », comme on dit toujours, du tout. Du reste, que signifie « gauche caviar » ? Les artistes, qui par leur activité ont eu la chance de gagner de l’argent, n’ont ils plus le droit d’avoir des idées de gauche s’ils le souhaitent ? Les idées n’ont rien à voir avec les moyens financiers, ou alors ce sont tous des hypocrites ? Georges Marchais lui même, longtemps leader du parti communiste français, ayant possédé (à ce qu’on a prétendu à l’époque, je ne sais pas si c’est vrai) une belle villa sur la côte d’azur avec piscine.

    Seuls les personnes ayant peu de moyens financiers sont elles crédibles lorsqu’elles se battent pour une cause ? Les autres sont-elles condamnées à être traitées d’hypocrites qui cherchent seulement à se donner bonne conscience ? Et bonne conscience de quoi d’abord ? Qu’a fait Jane Birkin de mal pour avoir besoin de soulager sa conscience de cette façon ?

    Je pense qu’il vaut mieux agir, du moins essayer d’agir, que sourire et se moquer. Se moquer est facile, s’engager et se battre l’est beaucoup moins.


  • Surya Surya 3 octobre 2009 13:03

    PS : le fait qu’Aung San Suu Kyi ne vive pas dans un cachot humide ne signifie pas qu’elle a moins de mérite dans le combat qu’elle mène. Mais si c’était le cas, dans ce cas pourquoi la communauté internationale n’a pas fait des pieds et des mains pour libérer, à l’époque, Nelson Mandela ? Pourquoi cette même communauté internationale ne fait rien pour libérer tous les opposants politiques dans le monde qui croupissent dans des cachots humides, et pour lesquels se battent des associations comme Amnesty International ?

    De plus, lorsqu’elle sera libérée, quand la démocratie pourra donc être instaurée en Birmanie, ce sont tous les opposants politiques qui vivent en effet dans des cachots humides qui seront libérés à leur tour.


  • amipb amipb 3 octobre 2009 16:49

    Vilistia, votre verve haineuse n’a rien à faire sur un forum, lieu de débats et non d’insultes faciles. Si vous n’aimez pas celles et ceux qui luttent pour la paix, tant pis, mais ayez au moins le respect de les laisser tranquilles.

    Tous les défenseurs d’injustices dans le monde ne sont pas issus de la « gauche caviar » comme vous aimez la nommer, autrement cela ferait peu de monde. Je connais nombre d’amis ou connaissances, issus de la classe moyenne et participant à ce type de combat.

    Après, si vous aimez la junte birmane, venez donc avec un drapeau du « Myanmar » (nom rejeté par la majorité de sa population), et nous pourrons discuter face à face si le cœur vous en dit.

    Merci Sunya pour cet article. La forme est peut être de pierre, mais la pensée n’a jamais été aussi moderne.


  • Ali 3 octobre 2009 18:33

    arrête vilistia
    mais en effet la gente dame patonnesse ferait mieux d’allumer un cierge pour les francophones guinéens abattus dans les rues de Conakry
    et au martyrs de toutes les victimes des dictatures anglophones et francophones effrontéments soutenus par nos gouvernements sucessifs
    et à Zélaia embastillé à Tégucigalpa par la junte télécommandée de Washington


  • kitamissa kitamissa 3 octobre 2009 12:12

    au moins, les marchands de bougies ne connaitront pas la crise !


    • Surya Surya 3 octobre 2009 12:58

      Les marchands de bougie ? S’il existait effectivement des magasins ne vendant que des bougies, je serais ravie que leur chiffre d’affaire explose à cette occasion  smiley


    • Surya Surya 3 octobre 2009 17:47

      Je n’aurais pas pensé que faire un article pour relayer l’appel de Jane Birkin à soutenir Aung San Suu Kyi aurait donné lieu à un tel déchainement de haine et d’agressivivité. Je ne comprends vraiment pas du tout votre attitude hargneuse et vos insultes. Au fait, je suis une femme., vous semblez penser dans vos commentaires que je suis un homme.
      Soutenir la cause de cette femme qui se trouve « au bout du monde » ne signifie pas que les gens s’en fichent de ce qui se passe en France. Vous agressez les gens gratuitement, sans les connaitre.
      Si vous n’avez pas envie de soutenir Aung San Suu Kyi, c’est dommage mais libre à vous, si vous n’aimez pas Jane Birkin, libre à vous, mais franchement, je ne vois pas pourquoi vous la haissez comme ça, elle ne vous a rien fait, et je ne vois pas pourquoi vous m’insultez non plus, et pour conclure, ce n’était vraiment pas la peine de vous mettre dans des états pareils.


      • Surya Surya 3 octobre 2009 19:09

        Vous ne m’insultez pas ? A bon désolée j’avais cru, quand je me suis fait traiter d’imbécile  smiley
        Et je ne suis pas du tout bobo, comme vous le prétendez avec assurance. Sur quoi vous basez vous d’ailleurs pour juger que je suis bobo ? Sur rien, puisque vous ne me connaissez pas. Seulement sur ce que vous avez envie, sur ce que vous avez décidé de penser de moi.

        Contrairement à ce que vous pensez, j’aimais Georges Marchais, j’écoutais ses discours et en plus il avait de l’humour. Vous voyez, vous décrétez que je ne l’aime pas, au lieu de me demander tout simplement ce que je pensais de lui. smiley

        Ah oui, vous décrétez également que je fais partie de ceux qui ne se révoltent pas... Seulement dans le sens que je fais partie ce ceux qui souhaitent une solution révolutionnaire aux problèmes de ce monde (et pas seulement aux problèmes français) mais cela ne signifie pas que je ne suis pas révoltée par certaines choses, certaines injustices, ou la misère. Ce n’est pas parce qu’on s’énerve et qu’on hurle, oralement ou par écrit, qu’on est plus révoltée. On a l’air, en effet, mais c’est tout.

        Les causes humanitaires, et les causes pour défendre la démocratie ou la paix dans le monde me touchent ; et si je peux soutenir, je le fais. Ou est le problème ??? 

        Si vous viviez en Birmanie, ou dans un autre pays où vous êtes opprimée, réellement opprimée, je pense que vous seriez sûrement heureuse si l’on vous apprenait qu’en occident, des gens se battent pour essayer de vous aider, d’alerter l’opinion publique sur votre sort. Je suis sûre que les Birmans se fichent pas mal que Jane Birkin, dont vous vous foutez, soit une bobo, une gauche caviar ou autre. Ca, c’est la vision telle qu’elle est vue depuis la France...

        Mais pourquoi n’a-t-il pas été une seule fois question d’Aung San Suu Kyi dans les commentaires ? C’est d’elle dont il s’agit !! Il n’y a eu que des attaques hyper aggressives envers Jane Birkin, et accessoirement, mais ça je m’en contrefiche, des insultes contre moi.

        Je me fiche bien si je me brûle avec ma bougie, ce ne sera qu’un tout petit... BOBO  smiley

        Bonne soirée à vous.


        • Surya Surya 3 octobre 2009 19:11

          Je fais partie de ceux qui ne souhaitent PAS, une solution révolutionnaire, je voulais dire.


        • Fergus Fergus 3 octobre 2009 19:58

          Bravo pour cet article et cette foi militante, Surya, Aug San Su Khi vaut effecttivement que l’on se mobilise pour elle. Mais je crains fort que la voix de Jane Birkin, même soutenue par des centaines de milliers d’autres voix, ne soit insuffisante à ébranler les intérêts des multinationales et l’abandon par les états ocidentaux du peuple birman à la junte qui l’opprime. Mais cela vaut le coup d’essayer, et cela me rappelle le temps où j’étais membre d’Amnesty, engagé sur des luttes du même type.


          • Surya Surya 3 octobre 2009 20:42

            Bonsoir Fergus,

            En effet, Aung San Suu Kyi, qui est harcelée, intentionnellement isolée (elle n’a plus droit à aucune visite, je précise que l’Américain avait nagé pour arriver jusqu’à elle) fait preuve d’un courage, d’une ténacité et d’une résistance extraordinaires.
            Elle a subi des tentatives d’assassinat, exemple, dans les courtes périodes où elle circulait en liberté, elle a échappé de peu à une embuscade, où certains de ses militants ont malheureusement été tués.
            La junte lui a proposé un jour un marché consistant à lui rendre sa liberté contre son exil définitif (ce qui prouve bien qu’ils ont peur d’elle, qu’elle gène leur petite tranquillité, puisqu’ils veulent l’éloigner à tout prix), et elle a refusé, préférant continuer à se battre, quitte à être enfermée, plutôt que d’abandonner la cause de la démocratie dans son pays.
            Récemment sa santé s’est détériorée car elle a refusé la nourriture qu’on lui apportait. Et malgré tout ça, elle continue à résister, à tenir tête à ce pouvoir dictatorial en place. Oser tenir tête comme ça à une junte militaire au pouvoir, il faut le faire ! J’ai une immense admiration pour elle, et comme vous dites elle vaut la peine d’être soutenue.
            Même si la voix de Jane Birkin et de milliers d’autres personnes ne suffit pas cette fois ci, il faut absolument que cette voix s’élève, c’est indispensable.
            Bravo pour votre engagement dans Amnesty smiley


          • Surya Surya 3 octobre 2009 20:49

            Bonsoir Fergus,

            Aung San Suu Kyi est extraordinaire de courage, de résistance et de ténacité.

            Elle est harcelée, intentionnellement isolée, depuis le début de son combat elle a échappé de peu à des tentatives d’assassinat, dont l’une lors d’une embuscade, dans une période où elle avait été laissée en liberté, et où certains de ses militants ont malheureusement été tués.
            La junte lui a un jour proposé un marché : sa liberté contre son exil définitif. Comme quoi ils ont peur d’elle et craignent pour leur tranquillité, s’ils cherchent à l’éloigner comme ça. Elle a refusé, préférant rester dans son pays, quitte à être enfermée, pour continuer à protester, et à essayer de lutter pour la démocratie dans son pays. Tenir tête à une junte militaire comme celle là, il faut avoir le courage de le faire !!
            Récemment sa santé s’est détériorée car elle refusait pour protester la nourriture qu’on lui apportait.
            Et elle continue sa lutte avec ténacité ! Elle ne lâche pas !
            J’ai une immense admiration pour elle, et elle méritte en effet qu’on se mobilise.
            Même si la voix de Jane Birkin, d’autres artistes et de milliers de personnes anonymes ne suffit pas pour cette fois, il est indispensable que cette voix s’élève.
            Bravo pour votre engagement pour Amnesty smiley


          • Surya Surya 3 octobre 2009 20:51

            message doublé car je l’avais tapé et il ne s’était pas affiché, du coup je l’ai recommencé. Tant mieux, je suis contente d’avoir dis tout cela deux fois smiley


          • mika.baila-girl mika.baila-girl 3 octobre 2009 20:51

            C’est fait


          • Annie 3 octobre 2009 20:41

            Et pour ajouter mon grain de sel il est possible de se mobiliser pour Aug San Su Khi ET aussi pour la France, l’un n’excluant pas l’autre. Et cela au nom de valeurs universelles.


            • mika.baila-girl mika.baila-girl 3 octobre 2009 20:52

              Tout à fait Thierry smiley


            • Surya Surya 3 octobre 2009 20:55

              Exactement Annie. smiley Et je pense même que les personnes qui se mobilisent pour une cause qui peut sembler lointaine sont forcément touchées également, et se sentent concernées, par les causes qui leur sont proches.


            • ELCHETORIX 6 octobre 2009 22:41

              BONNE INITIATIVE pour la démocratie , mais j’aurais aimé une mobilisation pour le peuple de GAZA agressé par une armée suréquipée , par le peuple IRAKIEN , dont le pays est occupé depuis 6 ans , pour le peuple AFGHAN qui ploie sous les bombes US, pour le peuple CUBAIN dont l’embargo par les USA dure depuis plus de 30 ANS , pour le peuple du NIGERIA dont le pays est pillé par les multinationales pétrolières occidentales - lire le livre du diplomate et écrivain SUISSE « la haine de l’ OCCIDENT ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès